Le ressac de l’âme, Bertrand Ricque & Liza

C’est un tout petit livre, vingt poèmes, à peine quarante pages, surtout si l’on efface les pages blanches et le paratexte.

Vingt poèmes… et onze illustrations de Liza.

Certains d’entre vous me diront qu’ils ne la connaissent pas… moi, je la connaissais depuis longtemps, mais je n’avais jamais lu le poète.

Bertrand Ricque, informait ses lecteurs, le 17 août 2012, de la sortie de son premier recueil de poèmes chez TheBookEdition.

Moi, bien sûr, je ne l’ai pas su… Le Lutin bleu me dirait que c’est évident, puisque je ne le connaissais pas. 🙂

Alors, pourquoi ?

Pourquoi me procurer ce livre d’un auteur inconnu plus de six ans après ?

C’est simple, c’est à cause de Liza. 😉

Liza vit entre Athènes et Egine. La Grèce, c’est loin, mais pas autant qu’on pourrait le penser. Il suffit d’ouvrir l’une de ses fenêtres pour y contempler les paysages, la suivre dans les rues, dans les lieux de spectacle, de culture, paresser au soleil de ses plages… bref, pour aller de découverte en découverte, pour apprendre à l’aimer.

– Liza ?

– Non ! Voyons, je parlais de la Grèce. Pour Liza, il faut aller un peu plus loin, la lire aussi, lire son “Bullet journal”, entre autres.

– Un journal particulier, plein d’images en couleur ou en noir et blanc…

– C’est vrai. Un journal bien différent de celui que je pourrais écrire moi-même, un journal plein de Liza. De dessins que l’on pourrait croire faciles…

– Et qui, selon toi, ne le sont pas ?

– C’est ainsi. Il faut aller plus loin que les traits, en extraire l’important, ce qu’ils disent à travers la manière dont ils sont tracés, la façon dont ils couvrent ou non la page.

– Et voilà ! Je m’en doutais ! Tu vas nous reparler des blancs, des pauses, de ce qui n’est pas écrit, pas dessiné, juste évoqué dans les non-dits du poème, du tableau.

– Parfois, c’est aussi important que ce qui est écrit, enfin, c’est ce que je crois, au plus profond de moi, par expérience aussi.

(Le Lutin bleu se tut. Lui, il savait depuis longtemps que chaque silence pouvait être lourd de sens, qu’il suffisait souvent d’attendre pour entendre les mots cachés.)

Liza écrit, cuisine, partage… et lorsqu’elle dessine il ne faut pas se dire que c’est une solution de facilité. C’est une porte ouverte à l’imagination, juste une invitation, une opportunité à saisir, ou non, comme on veut.

Nul n’est obligé de la suivre, mais lorsqu’on le fait, l’absence de contrainte est toujours un plus. Un cadeau.

J’ai lu d’autres livres, écrits par Liza, le premier en 2009… il y a presque dix ans. Un vrai coup de cœur, bien avant que je découvre que j’aimais aussi la voir dessiner la vie.

– Alors, c’est la vie qu’elle a dessinée en illustrant ce recueil de poèmes ?

– La vie, sans aucun doute, l’Amour, des allégories, une certaine vision de la Grèce Antique…

J’ai vu Orphée, et Eurydice, d’autres noms dans les mots du poète. Mais cela n’avait pas vraiment d’importance, je me laissais porter à travers les pages, dans un voyage différent.

J’ai lu et relu… m’arrêtant souvent, sans chercher à tout comprendre, je voulais seulement ressentir.

“Une vie à t’attendre […]

Une vie à te découvrir […]

Une vie à mûrir […]

Une vie pour te retrouver […]”

– Ben alors ! Tu ne manques pas d’air, tu ne copies qu’un tout petit morceau du poème ! Il ne manque que les “la la la” pour que tes lecteurs se disent que tu es en train de chanter dans ta cuisine une chanson dont tu as oublié la plupart des paroles !

– Pourquoi en dire plus ? Chacun saura trouver les mots de cet amour que l’on construit au fil des ans, que l’on découvre souvent par hasard mais qui a besoin de soins, comme un enfant, comme une plante, pour s’épanouir, devenir grand, perdurer…

– S’aimer, se perdre, se retrouver…  C’est pour ça que le poème a pour titre “Retrouvailles” ?

(Quichottine ne répondit pas… elle avait tourné la page.)

“[…] Je prends une feuille blanche. Tu es cette feuille. Je sais maintenant quels sont nos ports. Guidés par leurs phares, devant moi, j’avance. Où que j’aille, tu es avec moi. Tu es en moi. Pour toujours, maintenant.” (p.13)

La vie comme une page blanche que l’on doit écrire, l’Amour comme le meilleur à trouver, à garder, même quand il s’est enfui.

C’est vrai que j’ai aimé, même si je sais que mes choix sont toujours discutables, parce que ce n’est pas souvent la raison qui parle. Mais comment laisser une place à la raison lorsque le cœur s’ouvre encore au rêve ?

Lorsqu’on peut parler d’ivresse et espérer que le Phénix puisse encore et encore renaître de ses cendres…

Merci à Liza qui m’a donné envie de lire ce livre, merci à Bretrand Ricque qui l’a écrit, merci à vous qui me lisez.

Bertrand Ricque
Illustrations de Liza
Le ressac de l’âme
TheBookEdition
ISBN : 9782954245706

75 réponses à “Le ressac de l’âme, Bertrand Ricque & Liza

  1. petit mais joli, c’est bien d’en parler

    • Quichottine

      Je ne sais pas si c’est bien, mais j’avais envie d’en parler. 🙂
      Merci, Domi.

  2. Coucou Quichottine,
    Comment ne pas se régaler de la manière dont tu as présenté ce recueil ?
    Difficile après cela de ne pas avoir l’envie de le découvrir à notre tour.
    Merci pour tout ça, à toi et au Lutin bleu 😉
    Bisous et bonne journée

    • Quichottine

      Chacun fait comme il veut, et, le plus souvent, comme il le peut.
      C’est un recueil qui m’a plu.
      Bisous et douce journée.

  3. Voilà un recueil que tu me donnes envie de découvrir et je vais aller de ce pas voir le blog de l’auteur et celui de Liza…Merci pour tes mots et ceux de Lutin bleu qui a toujours beaucoup de chose à nous dire et il fait bien de le faire. bisous et une belle journée

    • Quichottine

      Je ne peux dire à l’avance à qui il plaira.
      Mais j’ai aimé le lire.
      Bisous et douce journée Manou.

  4. almanito

    Et merci à toi pour cette présentation, tu donnes toujours envie de tout lire!

    • Quichottine

      Et je sais pourtant que c’est impossible… Il y a tant de livres !

  5. Je découvre aussi cet auteur, par contre Liza, oui… je la connais et ai en ma possession deux de ces romans, le dernier en date « Les cerbères de l’Aube », que je recommande ! 😉 Merci Quichottine, au plaisir d’autres auteurs alors, bises, jill

    • Quichottine

      Ah ! Merci pour Les cerbères de l’aube. Je ne l’ai pas encore…
      Passe une douce journée. Bises.

  6. Ton Lutin bleu est toujours de bon conseil, il a l’oeil celui là, et le bon !
    Bisous Quichottine

    • Quichottine

      Merci Marine.
      Ce ne sont pas des conseils, juste des partages de lecture.
      Ensuite, chacun se fait sa propre opinion.
      Bisous et douce journée.

  7. Les quelques mots de ce poète que tu as offerts me donnent envie de me plonger dans son recueil.
    Et je vais me rendre sur son blog pour découvrir les merveilles dont tu parles, merci à toi Quichottine
    Belle et douce après midi

    • Quichottine

      J’ai regretté qu’il n’y ait pas d’extrait sur TBE. Les éventuels lecteurs ne peuvent pas vraiment se faire une opinion avant de l’acheter.
      Belle et douce journée à toi.

  8. Voilà un bon partage… merci Quichottine de donner envie.

  9. Tu parles tellement bien de ce livre que tu donnes envie de le lire …
    Les illustrations semblent belles et doivent l’être.
    Je connaissais liza, il y a très longtemps, nous nous sommes un peu perdues de vue …
    J’y vais de ce pas.
    Bon mardi, gris et pluvioteux … ce matin, un peu de soleil, cet après-midi !
    Le temps se traine et moi aussi.
    Bisoux doux, ma quichottine.

    • Quichottine

      Je sais que les illustrations ne plairont pas forcément à tout le monde. Liza a un style bien particulier et c’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles je l’aime.
      Les problèmes de thyroïde ne sont pas facile à gérer… hélas ! Prends bien soin de toi, Dom. La fatigue passera lorsque le traitement sera le bon.
      Bisous doux et bonne journée à toi.

  10. Bertrand est en train d’en écrire un autre et j’espère que je l’illustrerai de nouveau. J’ai bien aimé ce travail. Je suis sensible à ce qu’écrit Bertrand qui est un ami, certes, mais pas seulement pour cette raison. Merci Quichottine de venir parler de ce recueil.

    • Quichottine

      Et merci à toi pour cette information supplémentaire.
      J’ai aimé ce recueil si particulier.
      Passe une douce journée.

  11. L’illustration que tu nous montres est fort belle. J’aime bien le poème aussi. Bisous

    • Quichottine

      Merci. Je suis contente que ça te plaise.
      Bisous et douce journée.

  12. Bonjour Quichottine
    Avec toi on est sur de découvrir de belles choses et après on a envie de lire ..Merci
    Bonne soirée à toi
    Bises

  13. tu parles si bien de ce livre que je vois qu’il t’a touchée ; bisous

    • Quichottine

      Il m’a beaucoup touchée.
      Merci, Michelle.
      Bisous et douce journée.

  14. Merci pour ce partage Quichottine
    Douce soirée
    Bisous

  15. Une belle découverte ma Quichottine, qui donne envie de se procurer ce livre. Merci de nous avoir su bien parlé de Liza et de Bertrand Ricque.
    Bises et bon mardi

    • Quichottine

      C’était une découverte pour moi aussi. 🙂
      Bises et douce journée Zaza.

  16. Bonsoir Quichottine, le Lutin Bleu veille et prend toujours part au dialogue et les illustrations de Liza (enfin celle que j’ai pu voir) sont très charmantes.L’idée de t’imaginer entrain d’écrire ce texte aux multiples idées novatrices est un délice !

  17. Tu nous parles toujours merveilleusement des livres que tu lis. ça donne toujours envie de les lire !
    bisous et bonne soirée

    • Quichottine

      T’en fais pas, je sais aussi qu’on ne peut pas tout lire. 🙂
      Bisous et douce journée.

  18. Et je me pose la question de savoir pourquoi je ne vais plus lire Liza ? Un ou deux jours de manque de temps, peut-être, et puis l’oubli prend sa place, insidieusement… Je ne fréquente pas beaucoup de blogs, donc le mien s’en ressent, mais parfois j’ai un sursaut de lecture des autres ! Je ne sais pas pour ce livre, mais tu as su le présenter avec ta « fougueuse bienveillance », comme toujours !!! Bisou Quichottine.

    • Quichottine

      Je ne sais pas non plus… je sais que chacun a son propre ressenti et lorsque je parle des livres que j’ai lu, c’est souvent parce que je les ai aimés. A quoi bon parler de ceux qu’on n’aime pas ?
      Bisous et douce journée.

  19. coucou le poème me plait beaucoup ainsi que le dessin entrevu par la page ouverte
    bisous

    • Quichottine

      Je suis contente que ça te plaise.
      Merci Victoria.
      Bisous et douce journée.

  20. comme toi je pense qu’un poème est ressenti ; qu’importe si nous ne le comprenons pas totalement.
    Et tant de livres à lire ou à ne pas lire (heureusement des gens comme toi ou d’autres lisent ce que je n’ai pas lu).
    J’irai voir son blog. En ce moment moins sur les blogs et plus dans la vie. Non à cause de la virtualité, mais de la vie dégagée par vos blogs et qui poussent à s’ouvrir davantange.
    Bises Quichottine et porte toi bien. L’automne est doux, c’est si bon.

    • Quichottine

      La vie est le plus important.
      Bises et douce journée à toi aussi. Profite de chaque instant.

  21. Merci de ce partage enthousiaste de ce livre si bien illustré.Tu donnes envie de le découvrir.
    Belle soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta présence et tes mots.
      Bises et douce journée erato.

  22. Merci à toi de nous les faire découvrir l’un comme l’autre.

    • Quichottine

      Je crois que ça fait du bien aussi de partager ses lectures… 🙂
      Merci ABC.

  23. La page n’est qu’entrouverte, mais on peut lire quand même de belles questions qui ne se referment pas.
    Je connais Liza « de Grèce », et je l’aime bien, même si je ne lui rends pas assez souvent visite (en ce moment, je me déplace si peu… – et, hélas, il faut le comprendre au sens littéral comme au sens figuré).

    • Quichottine

      Chacun fait ce qu’il peut et l’absence n’est pas l’oubli.
      Bon courage à toi, Carole.
      Merci d’être là.

  24. On sent vraiment votre enthousiasme ! Et quelle générosité de votre part de vous tourner vers des auteurs qui ne sont pas dans le circuit traditionnel de l’édition.
    J’irai sur le blog de Liza dont vous parlez.
    Je vous avais envoyé il y a quelques jours un message en privé. L’avez-vous reçu ?
    Bonne journée, cher amie du net.

    • Quichottine

      Vous partagez aussi beaucoup sur votre blog.
      Je n’avais pas reçu votre message privé. J’en suis désolée.
      Passez une douce journée.

  25. Une vrai découverte. Les quelques extraits (pas assez pour ma part 🙂 donnent envie d’aller plus loin. Je suis allée voir son blog mais pas plus d’extraits , si ce n’est pas du tout même, mais j’ai trop vite parcouru peut-être… Merci du partage et bonne journée. Bises.

    • Quichottine

      Non, tu as raison, je n’ai rien trouvé non plus sur le blog de l’auteur, tant pis.
      Mais le livre, bien que très différent de ceux dont je parle habituellement, m’a plu.
      Bises et douce journée Marie.

  26. Quand deux cœurs battent à l’unisson, surtout pour la création, c’est une magie qui s’opère. Un grand merci pour ces deux merveilles. Gros bisous, Quichottine,et belle journée

  27. Tu en parle en tous cas merveilleusement. Tu vois bien que je connaisse Liza que je l’ai vue a Eagine je ne m’tait pas douté qu’en plus elle avait publié! J’ai acheté deux des ces livres mais des romans la poésie ne me détend pas en lecture enfin elle ne m’attire pas…Pas encore lu parce achat très récent comme la découverte du fait qu’elle écrive mais je donnerais mon avis après lecture. Bisous

    • Quichottine

      Je n’ai jamais rencontré Liza dans ma réalité. C’est dommage.
      Tu as eu de la chance.
      J’attends ton avis sur ses deux romans. 🙂
      Bisous et douce journée Renée.

  28. C’est vraiment sympa de parler des livres des autres (comme tu l’as fait pour le mien), des dessins et illustrations des autres, bref de faire découvrir à tes visiteurs des personnes qui te font du bien. Merci pour tout cela. Bonne fin d’après midi. Bises.

    • Quichottine

      Je crois que le blog doit être avant tout partage.
      Merci pour ta présence et tes mots, Élisabeth. Bises et douce journée.

  29. Salut
    Si les livres des autres sont intéressants c’est bien d’en parler.
    Bonne journée

  30. Je connais Liza , que j’ai un peu perdue de vue . La façon dont ut parles de ce recueil donne envie d’y aller faire un tour. .Bisous

    • Quichottine

      Liza est de celles que je lis chaque jour… je suis contente de t’avoir donné envie d’y retourner.
      Bisous et douce journée.

  31. Amusante présentation, j’aime, le lutin bleu est impayable
    Je t’embrasse

  32. une présentation qui donne envie de lire …. bonne soirée

    • Quichottine

      Que je suis contente de te savoir de retour !
      Merci pour tout, Dom. Passe une douce journée.

  33. Merci pour cette découverte, tu nous invites toujours à des voyages étonnants, et la Grèce pour moi est comme un désir pas encore assouvi.

    • Quichottine

      J’y suis allée une fois… et j’en garde un très bon souvenir.
      Merci à toi pour tout.

  34. Tu as vraiment le don de nous inciter à cliquer pour découvrir de nouveaux écrits , de nouveaux partages . Je ne connais pas Liza mais la Grèce m’a toujours attirée , j’aime tout ce qui s’y rattache .
    Le poème est tres beau et l’illustration superbe .
    Merci beaucoup pour ton ressenti sur tes lectures et les ouvrages que tu sais merveilleusement bien mettre en valeur
    Bonne journée
    Bisous

  35. Bonjour Quichottine. J’ai un peu perdu la trace de Liza. Il faudra que je retourne chez elle. Bisous

  36. Coucou douce Quichottine, tu as bien d’écouter le lutin bleu de nous parler de ce livre dont tu nous as donné envie d’ouvrir les pages. Merci à toi.
    Belle fin de semaine et plein de gros bisous
    chatou

  37. Il suffit de quelques mots pour donner envie de découvrir et ils sont là… Belle illustration aussi .
    Merci Quichottine . Je t’embrasse .

  38. Bonjour Quichottine,

    Comme à l’accoutumée,tu présentes fort bien et suscites l’envie d’en savoir,d’en voir plus.
    Merci pour tout ça . J’irai à leur découverte dès que possible.
    Bisous

  39. Encore une fois tu es vraiment douée pour nous inciter à découvrir de nouveaux univers et de nouvelles lectures. J’allais visiter Liza avant et depuis nos échanges se sont estompés. Il faut dire que mon univers est bien particulier.
    Bon mardi
    Bisous

  40. Merci de me faire découvrir ces 2 artistes, Quichottine… Vite, sur leurs blogs !
    Bisous

  41. J’adore ces petites piques que tu t’infliges par l’intermédiaire du lutin!
    « – Et voilà ! Je m’en doutais ! Tu vas nous reparler des blancs, des pauses, de ce qui n’est pas écrit, pas dessiné, juste évoqué dans les non-dits du poème, du tableau. »
    je te souhaire une belle nuit!
    Bises