Lutin bleu et lutin vert

Je rangeais… ici aussi. Dans cet espace multiple où j’ai un jour décidé de réunir tout ce qui avait été « moi » ailleurs.

La Bibliothèque, le Jardin secret, le Refuge… trois lieux pour un auteur qui avait besoin parfois de dire autrement ce qu’il ressentait.

Les billets du Refuge sont encore presque tous en attente… j’avoue que j’hésite encore à les rendre visibles. Ils sont moi sans l’être tout à fait. Moi à l’époque où j’avais décidé que je n’étais personne… juste Nemo.

Il m’arrive de me demander si j’en ferai quelque chose…

Il m’arrive de me dire que certains n’ont rien de secret…

C’est le cas, aujourd’hui.
Ce billet fut publié pour la première fois le 12 janvier 2009, dans mon Refuge obéien.

Je n’y recevais que quelques rares visiteurs, et j’ouvrais pour eux le tiroir aux secrets, j’allais plus loin que dans ma Bibliothèque, bien plus loin que dans l’intimité de mon Jardin.

J’expliquais… même si je sais que ça ne ferait que confirmer ce que des lecteurs avisés peuvent découvrir seuls au fil de leurs lectures chez moi.

Ce jour-là, il était donc question du Lutin bleu…

Pour comprendre ce que furent ces histoires, ces « Paraboles » que racontaient Clément, et que j’ai commencé à publier dans la bibliothèque sous le titre de Contes du lutin bleu, il faut savoir que le lutin bleu et le lutin vert ne sont pas vraiment « uniques ».

Le lutin bleu, c’est celui qui se cherche, qui ne sera jamais vraiment heureux, parce que ses rêves sont trop grands. Il ne sait pas se contenter de ce qu’il a, il voudrait davantage, il est très exigeant.
Le lutin vert, lui, il sait ce qu’il est, il connaît tout de tout, ou à peu près… Il est si sûr de lui que même un cataclysme ne saurait l’ébranler.
Ils sont très différents… Pourtant, le lutin bleu ne pourra jamais se passer du lutin vert, et celui-ci n’admettra jamais qu’il a besoin du lutin bleu.

Clément les a créés, par hasard, un jour où il manquait de mots pour dire ce qu’il ressentait.

C’est vrai… Il arrive aussi que les mots soient trop « crus », et qu’ils puissent blesser. Alors, c’est simple, il suffit de les travestir, de dire :

Ce n’est pas moi, tu vois, qui rêve sur ma page alors que je t’écris, c’est le petit lutin bleu…

ou alors

Ce n’est pas lui — ou elle — qui m’a fait tant de peine, c’est le petit lutin vert…

Solutions de facilité ? Sans aucun doute.

Marionnettes que l’on peut délaisser, pour un moment sur une page blanche, et les reprendre sans façon lorsque c’est important.

Le lutin vert est peintre, il voit tout, il a le regard acéré de l’aigle ; le lutin bleu est poète, il imagine, il rêve, il ne ment pas, non, il habille la réalité — qui ne lui convient jamais — de mots qu’il choisit avec soin.

Ils se cherchent depuis la nuit des temps…

Ils peuvent se trouver, être amis, parfois davantage, mais les deux souffriront, toujours, un jour ou l’autre.
Le premier de ne pas arriver à faire entendre raison au second, le second de ne pas réussir à partager ses rêves avec le premier.

Voilà, maintenant je peux raconter leur histoire.

© Quichottine, 12 janvier 2009 / 19 avril 2016

124 réponses à “Lutin bleu et lutin vert

  1. merci. je pense à toi, et à ces deux lutins que tu éclaires d’une autre tonalité.

  2. Il arrive parfois, en amour comme en amitié, de vouloir (parfois maladroitement) amener l’autre à sa propre vision du monde sans pour autant désirer le changer. Je ne sais pas si c’est une bonne façon de faire. En tous les cas, mon père disait souvent (et très simplement) qu’il y a dans la vie deux façons de dire les choses : la bonne et la mauvaise, tout simplement. Autant choisir la bonne pour la paix des relations. Mais surtout : respectons celui que nous avons en face de nous, car, si nous sommes convaincus l’autre l’est aussi. Et puis….nous avons tous plusieurs facettes en nous, sachons le faire comprendre et…l’intelligence du coeur fera le reste. Je reconnais pourtant que cela n’est pas toujours chose facile lorsque la passion s’en mêle. Qui dit passion implique (un peu, beaucoup) la déraison… Et on tourne en rond. Et puis, si ça peut pas, ça peut pas…Si ça veut pas, ça veut pas. Voilà, Chana la philosophe de quai de gare a parlé, Lol. Bleu ou vert, chacun des deux lutins a sa place. J’en suis sûre. Merci pour ces confidences et ce partage douce Quichottine. C’est une grande confiance que tu nous donnes. Que ta journée soit belle. Tendrement.

    • Sourire…

      Ce n’est pas forcément de la philosophie de quai de gare.

      Je crois que tout est possible dans les relations avec l’autre, quel qu’il soit, et qui que nous soyons. Le respect devrait toujours présider aux échanges, mais la passion…

      Oui, cela arrive aussi. Quand deux « passions » s’affrontent au lieu de chercher à se compléter, ce n’est pas évident. Mais qui sait ? Un peu de temps et de bonne volonté peut aider…

      Que ta journée soit belle, Chana. Je t’embrasse fort !

  3. patdelapointe

    je crois que nous aimerions tous être un lutin bleu et un lutin vert…Enfin : moi j’aimerais bien.

    • Je crois que nous sommes l’un et l’autre tour à tour… mais que jamais nous n’arriverons à être les deux à la fois !

  4. Un qui se cherche, l’autre qui croit s’être trouvé, et pourtant le plus fort n’est peut être pas celui que l’on croit 😉

  5. Petite Elfe

    Hé… tu vas trop vite pour mon petit cerveau… (sourire) Chacun de nous est « lutin vert et lutin bleu »… moi en tout cas je le suis… Bonne nuit Quichottine.

    • C’est vrai…

      Ne t’en fais pas, je ne vais pas si vite… et puis, tu n’es pas obligée de tout lire. Tu as le droit de grappiller…

      J’aime à penser que tu l’es et que nous le sommes tous !

      Passe une bonne soirée, Petite Elfe !

  6. je me sens…lutin bleu….

    • Essaie un jour d’être un peu lutin vert… Mais rien qu’un seul instant, tu veux bien ? Ensuite, redeviens lutin bleu.

  7. Petite Elfe

    Je débloque… je mets deux fois la même chose… Bonne journée… Tu peux effacer…

    • Pourquoi ?

      Là, c’est moi qui n’arrive pas à te suivre…

      Tu n’as pas écrit deux fois la même chose ? Où ? Dis-moi ce que je dois effacer.

      Bonne journée à toi aussi, Petite Elfe.

  8. Petite Elfe

    Vraiment, je débloque… mais grave quoi…. J’avais cru que le commentaire de patdelapointe, c’était moi… mieux vaut en rire… Bonne nuit.

    • Alors, pour la peine, je t’envoie deux gros bisous…

      Merci… Tu vois, ce sont mes lutins qui t’ont fait des niches, ce sont des coquins !

      Bonne nuit à toi aussi…

  9. Il est nécessaire parfois de se rassembler
    Bon mardi Quichottine

    • Quichottine

      Pas seulement nécessaire, indispensable, je crois.
      Passe une douce journée Kri.

  10. Je n’ai pas reçu la news, je suis juste passée faire un tour… Je relis « mes » commentaires de l’époque et ça me fait rire… j’étais aussi lutin à l’époque, maintenant plus…si peut-être blanc… j’ai vieilli … comme tout le monde certes, mais les lutins ça ne vieillit peut-être pas…!

    • Quichottine

      La news n’était pas partie, j’ai publié l’article un peu tard pour qu’elle soit envoyée… et puis, tu sais, c’était un ancien billet.
      j’aime bien quand on vient sans être invité… 🙂
      Merci pour ta présence et tes mots, Marie.
      J’aime penser que tu ne vieillis pas non plus… 😉

  11. au fond de nous il y a toujours (souvent) ces 2 petits lutins qui nous parles … je les entends et parfois même je les écoute !
    à l’époque je ne sais pas si j’allais sur les blogs ou bien par hasard je commençait à m’y aventurer n’osant pas laisser de trace;
    Comme Marie je pense qu’un lutin ça ne vieillit pas !

    • Quichottine

      Ce blog-ci était secret… je n’en faisais pas la pub, n’en parlais jamais.
      Seuls les très proches sont passés.
      Et c’était bien ainsi.
      Un lutin vieillit, je crois, mais il vit éternellement.
      Merci pour tes mots, Josette. Passe une douce journée.

  12. Bonsoir Quichottine… nous sommes un peu des deux, vert et bleu… et ma foi… bonne soirée, bises de jill

    • Quichottine

      Nous avons toutes les couleurs en nous, je crois bien.
      Mais certaines sont sans doute plus présentes que d’autres.
      Passe une douce journée jill. Merci pour tout.

  13. En PS… Puis-je avoir confirmation de ton adresse par mail pour t’envoyer demain le colis que tu as gagné… merci à toi, bises, JB

    • Quichottine

      Je te les ai confirmées par mail… merci pour cette belle après-midi que tu m’as offerte.
      Bises et douce journée.

  14. le lutin vert et le lutin bleu sont complémentaires … nous avons besoin d’être bleu … et aussi vert…
    merci pour ce partage.
    Olivier a bien publié chez le même éditeur que toi (250 exemplaires aussi). bises et je pense à toi durant ces jours hors du temps.

    • Quichottine

      Merci pour tout, Durgalola.
      Olivier a continué à publier, je suis heureuse pour lui.
      Passe une douce journée. Bises.

  15. Une bonne idée d’avoir créé ces lutins qui, eux, peuvent tout dire …
    On ne peut pas leur en vouloir. 😉
    Bon mercredi, dernier jour de beau temps … avec, hélas, du vent !
    Bisoux, ma quichottine

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    • Quichottine

      Merci !
      Je crois effectivement qu’ils sont des passeurs de paroles et de pensées… c’est plus facile pour moi.
      Merci pour tout, ma chère Dom.
      Courage pour la journée venteuse. Prends bien soin de toi.
      Bisous.

  16. annie Denis

    Passage Marmotesque…. Mes amitiés aux lutins.. Pas bavarde mais je lis

  17. N’aurions nous pas en nous un lutin bleu et un lutin vert ? Belle journée. Bises

    • Quichottine

      Et sans doute tous les lutins de la Forêt des Merveilles. 🙂
      Merci, Martine.
      Bises et douce journée à toi aussi.

  18. je viens de relire ce billet et Chana ne fait pas de philosophie de gare, c’est trop vrai ce qu’elle dit que nous sommes l’un et l’autre et même multiple.
    Nous avons plusieurs parts en nous, lutin bleu, vert, rose, noir (oui, celui-ci aussi), et elles surgissent selon les circonstances, les moments.
    C’est en nous que se donnent les plus grandes discussions, c’est en nous qu’on se juge de l’un à l’autre, qu’on se met en colère contre cette part ou l’autre, et la seule issue que j’ai trouvée c’est de les accueillir quand l’un ou l’autre est là, de lui demander ce dont elle a besoin, de ressentir pleinement ses sentiments, de l’écouter, de la comprendre et si je ne peux répondre à sa demande dans l’instant, au moins lui donner de l’empathie, de la tendresse.
    Toi, tu les appelles tes lutins, chez moi ce sont des dames diverses et contradictoires. On discute, on nourrit les besoins ou on ne les nourrit pas parce que ce n’est pas toujours le moment.
    L’essentiel c’est de les reconnaître telles qu’elles sont et de les aimer malgré tout (la noire est particulièrement culpabilisante et cynique, c’est plus difficile avec elle).
    Tu sens très bien les choses qui gîtent en toi, être heureux comme l’écrit Thomas d’Ansembourg, n’est pas nécessairement confortable.

    Tendresse ma Quichott’

    • Quichottine

      Je regrette beaucoup ses billets et sa présence. Chana me manque.
      Tu as raison, toutes les couleurs sont en nous.
      Merci pour tes mots, ta présence. Je t’embrasse fort.

  19. Les relations humaines sont si compliquées !!!
    J’ai lu et apprécié beaucoup ton texte
    Merci Quichottine
    BISES

    • Quichottine

      Merci, Jackie.
      J’ignore si je voudrais que ce soit plus simple… prendre la vie comme elle vient.
      Passe une douce journée. Bises.

  20. Coucou Quichottine
    Je crois qu’en chacun de nous il y a un lutin vert et un bleu ..celui qui raisonne et celui qui s’en fiche un peu , celui qui aime , celui qui crie ..celui qui rit celui qui pleure ….
    Mais pour se construire au mieux il faut les deux et surtout ne pas les mettre en opposition
    Vivre ensemble !!
    Gros bisous ma douce Aurore

    • Quichottine

      Il n’est pas si simple d’en faire des amis, mais tu as raison, je crois que c’est le plus important pour avancer.
      Gros bisous et douce journée Claudine. Merci pour tout.

  21. Lutin vert et/ou lutin bleu… deux identités inséparables !
    Doux mercredi ma Quichottine et GROS BISOUS.

    • Quichottine

      Un doux mercredi à toi aussi Marité.
      Merci pour ta présence et tes mots.
      Gros bisous.

  22. Coucou ma Quichottine,
    Merci d’avoir rediffusé ce texte.
    Ayant accédé à ton blog bien après 2009, j’ai eu du mal à comprendre le rôle de ces deux lutins, et au fil de mes lectures chez toi, j’ai fini par comprendre…
    Tu sais que les contraires s’attirent pour finir par ne faire qu’un, toute la complexité de certaines personnalités ! Je le vis tout les jours depuis tellement d’années. Pas toujours facile à gérer !
    Merci également pour ce lien où je vais pouvoir me plonger dans les contes du lutin bleu.
    De gros bisous ma Quichottine

    • Quichottine

      Ce n’est pas simple, mais il faut vraiment y arriver pour que la vie soit plus douce…
      Merci à toi, pour tout.
      Passe une douce journée. Gros bisous à toi aussi.

  23. j’ai connu tardivement ton refuge mais j’ai tôt fréquenté ton jardin secret le plus souvent sur la pointe des pieds. Si tu te poses maintenant la question de sa mise en ligne plus visible, c’est sans doute que tu as quelque part dans ta tête la réponse. Longtemps on ne peut dire les choses mais elles finissent par vouloir se faire entendre. Et ce temps est peut-être venu.
    J’aime beaucoup tes deux lutins métaphoriques.
    belle et douce journée Quichottine

    • Quichottine

      Je ne sais pas… mais il est vrai que plus d’une centaine d’articles sont encore aujourd’hui « en attente ».
      J’en publierai certains, mais pas tous. 😉
      Merci d’être là, Jeanne.
      Belle et douce journée à toi aussi.

  24. Voilà longtemps que je n’étais pas passé. Et pourtant que j’aime ton blog ! Je m’en veux. Bref, je suis là, à venir lire ton article et comme d’habitude il est évidemment très joli. D’autant que je ne te suivais pas encore en 2009. Merci beaucoup pour ce beau billet.

    • Quichottine

      On ne peut pas tout faire, Marjolaine.
      En 2009, même si tu avais fréquenté ma Bibliothèque, tu ne serais sans doute pas venue dans mes autres espaces.
      Merci à toi.

  25. Alors « i », c’est moi, l’ordi a buggé au moment où j’envoyais le commentaire, va comprendre…
    Enfin…

    • Quichottine

      Les voies du Net sont souvent impénétrables… 🙂
      Merci d’avoir corrigé.

  26. Ces lutins sont indéniablement toi, les témoins de tes débats de conscience. Garde-les précieusement à tes côtés, ne les renie jamais, tu ne saurais peut-être plus converser avec toi-même ? Je t’embrasse pour ce que tu es.

    • Quichottine

      Je crois que tu me connais bien… et j’en suis heureuse.
      Merci pour ta présence et tes mots, Galet.
      Je t’embrasse fort.

  27. Mes visites chez toi ayant été sporadiques, à cause de mes allées et venues et déménagements divers, je suis heureuse aujourd’hui de faire plus ample connaissance avec ces deux lutins. Dualité et complémentarité nécessaires. N’avons nous pas tous deux petits démons (dans le bon sens du terme, ne nous méprenons pas) familiers, ui nous boostent ou nous freinent ?
    Je t’embrasse très fort, chère Quichottine

    • Quichottine

      Il peut même y en avoir davantage. 🙂
      Mais l’important est le choix que nous avons de suivre l’un ou l’autre, ne crois-tu pas ?
      Je t’embrasse très fort, ma Croc. Passe une douce journée.

  28. A l’instar de Croc, je ne suis pas très ancienne sur ton espace, et je reconnais ne pas toujours tout suivre dans ma compréhension de tes mots qui se rapportent au passé.
    En tous cas dans tes textes, je ressens toujours beaucoup de sensibilité, de souffrance (et oui, comme le lutin vert ou le lutin bleu, la souffrance est toujours là un jour ou l’autre, même s’ils ont une manière différente de l’aborder et de la ressentir).
    Pour ce qui est de rendre visible ou non tes textes, toi seule peut en décider selon tes ressentis… je ne crois pas avoir à te dire de le faire ou pas. Simplement je t’embrasse affectueusement.

    • Quichottine

      Merci de si bien me comprendre, quoi que tu en dises. 🙂
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée Pascale.

  29. Il y a des cahiers que je n’aimerais peut-être pas savoir lus. Mais, si je les garde …
    Lutin Bleu, Lutin Vert, ils sont là, près de toi, en toi, tu en as besoin et peut-être pas que toi.
    Quand on arrive à savoir pourquoi les deux lutins réagissent comme ils le font, c’est un grand pas, mais il en reste encore à faire.
    C’est dur, c’est compliqué et c’est pourtant formidable une vie.
    Tes lutins ont encore beaucoup à faire. Je les aime tels qu’ils sont tes lutins.
    Bisous Quichottine

    • Quichottine

      Merci pour ces mots, Pimprenelle.
      Je ne dirai pas tout, de toute façon. Il y a toujours beaucoup de réalité dans mes rêves et de pages rêvées dans ma réalité.
      Bisous et douce journée.

  30. je pense que toutes nous avons un lutin bleu et un vert- peut être pas tout le temps !
    ça dépend des personnes-
    mais à bien y réfléchir je n’en ai pas, si à ma façon — dans les défis écriture— c’est moi, mes pensées que je fait dire aux personnages-
    merci de ta confiance en nous dévoilant un peu ta vie –
    je file sur la pointe des pieds-
    je t’embrasse-

    • Quichottine

      Merci pour ces mots en partage.
      Passe une douce journée Lady Marianne. Je t’embrasse.

  31. coucou mes beaux Lutins psst ne le dites à personne au risque qu’on se moque …je ne me suis jamais posé la question à savoir qui vous êtes ! moi j’adore lorsque Quichottine discute avec l’un ou l’autre ou les deux à la fois …le reste à chacun de vous voir par le bout de la lorgnette qui lui convient :-))))
    Faites de grosses bises à Quichottine et gardes en un pour vous.

    • Quichottine

      Sourire… j’aime bien quand ils semblent exister pour de vrai. 🙂
      Bisous et douce journée Églantine.

  32. « J’aime les gens qui doutent… » comme chante Anne Sylvestre , alors suis-je sans doute plus souvent lutin bleu que vert …
    Au plaisir de retrouver tes 2 lutins. Bises Quichottine

    • Quichottine

      C’est pourquoi j’aime me rendre chez toi. 🙂
      Merci, Zoé. Passe une douce journée.
      Bises.

  33. Un peu les deux faces de chaque personnalité. Nous sommes tous un peu à nous pencher vers tel ou tel sentiment, telle ou telle décision.
    A + Quichottine ! Bises

    PS: J’arrête là, ma fille m’appelle au téléphone.

    • Quichottine

      Profite bien de ces moments familiaux, même au téléphone.
      Bises et douce journée Monique.

  34. Lutin bleu, Lutin vert… tu as trouvé ton yin et ton yang et c’est grâce à eux que tu garderas toujours l’équilibre même quand ce n’est pas facile … Gros bisous

    • Quichottine

      Sourire… une analogie qui me plaît bien. 🙂
      Merci pour tout, Cathycat. Gros bisous et douce journée.

  35. Bonsoir Quichottine ,
    Les deux sont importants et complémentaires , tout à fait d’accord avec Cathycat concernant le Yin et le yang !
    Le mélange du bleu et du vert donne la couleur du ciel d’été …
    Contente d’avoir passé ce moment avec toi . Je t’embrasse bien fort et te souhaite une douce soirée .

    • Quichottine

      Merci, Marie.
      J’espère que tout va bien pour vous deux.
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée. Amitiés à Nino.

  36. J’aime beaucoup ce texte.
    J’aime cette idée d’un moi ici et d’un moi ailleurs.
    Je me sens lutin bleu et je n’arrive pas à imaginer ce qu’il y a dans la tête de lutin vert. Tu nous donnes la clé à la fin.

  37. Découverte des coins et recoins de chez toi, on ouvre des portes, on visite et jamais on ne s’ennuie. C’est très intime en réalité. je ne sais pas si j’oserais mettre mes pensées comme cela sur la toile ? Bonne journée

    • Quichottine

      Je ne pensais pas le faire au début de mon blog… et puis, la bibliothèque s’est transformée en un « fourretout » étrange et disparate où tout devient possible.
      Mais ne t’en fais pas, je ne dis pas tout. 🙂
      Bonne journée à toi aussi, Pierre.

  38. L’essentiel de cette présentation que je retiens et que Lutin bel ou vert, ne peuvent être l’un sans l’autre. Pas besoin réellement que l’un ressemble à l’autre parce qu’en fait ils sont complémentaire avec justement leurs différences. En fait je trouve cela très beau…….Bisousssss Quichotine

    • Quichottine

      Ils sont complémentaires et ne peuvent exister l’un sans l’autre… 🙂
      Bisous et douce journée Renée. Merci pour tes mots.

  39. Il est sûrement plus facile de s’exprimer à travers un personnage (des personnages ) que directement. On peut leur faire dire des mots qu’on n’oserait pas prononcer .
    Chacun se découvre un peu dans ses écrits .Tes lutins que nous avons appris à connaître , sont sans doute une partie de toi , comme tout être humain , ils sont (tu es) à facettes multiples et finalement ,ils se complètent , tes lutins.
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Je pense qu’il y a toujours un peu ou beaucoup de nous dans chacun de nos écrits.
      Merci pour tout, Fanfan.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  40. Bonsoir Quichottine. Tu as créé ton petit monde que tu fais vivre et grandir depuis toutes ces années. Bonne soirée et bisous

    • Quichottine

      Et il me plaît de penser que vous l’aimez un peu. 🙂
      Bisous et douce journée.

  41. Balaline

    Ils sont les compagnons silencieux de ta vie que tu peux soit choyer soit rejeter mais leur présence t’ a sans doute plusieurs fois permis de supporter l’insupportable .
    Les couleurs ne viennent-elles pas chaque jour habiller nos joies ou nos chagrins, nos espérances aussi.
    Je t’embrasse fort Quichottine

    • Quichottine

      Merci de si bien le comprendre.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée Balaline.

  42. Bonsoir Quichottine,

    On rencontre plus souvent le Lutin Bleu chez toi que le Lutin Vert. L’un, ce premier, doit mieux te correspondre que l’autre, le second.
    En réserve, nous avons un Lutin Bleu à [te] partager. En temps voulu, quand il sera décider, il se manifestera chez Elle.
    Est-ce que les deux lutins se sont déjà rencontrés au sein de ta bibliothèque, Quichottine?
    L’un écrit, l’autre peint. Ensemble, LB et LV pourraient écrire et illustrer leur histoire.

    Prends soin de toi, Quichottine!

    Merci d’être encore là…

    • Quichottine

      Disons que ces deux lutins, s’ils existaient, se seraient sans doute rencontrés et auraient pu écrire ensemble… Il m’arrive de trouver les images qu’il faut pour que le Lutin bleu écrive…
      Merci pour tout, AneverBeen. Passe une douce journée.

  43. Lutin vert, lutin bleu quelle importance… Tous les lutins sont différents, c’est ça qui est magique. Quant à les faire cohabiter, c’est une autre histoire, c’est un jeux de compromis avec lequel ils doivent vivre… Les compromis font parfois souffrir. Ils empêchent souvent l’un de s’épanouir au détriment de l’autre… Mais ils sont aussi le Yin et le Yang, le jour et la nuit…
    Je t’embrasse Quichottine

    • Quichottine

      Merci pour tes mots, Margimond.
      Les compromis sont difficiles, mais ils peuvent exister.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  44. L’un est peintre et l’autre poète et il y a certainement encore d’autres lutins qui habitent en nous

  45. bises du vendredi ; temps bien trop doux et orageux déjà ; aujourd’hui ma douce petite fille était là et commence à marcher. Bises et toutes mes pensées

    • Quichottine

      Merci pour tes mots… et ces pensées.
      Profite bien des tiens, Andrée. Le temps passe trop vite et les enfants grandissent.
      Bisous et douce journée.

  46. Je pense que j’aime les deux lutins ils doivent se compléter Quichottine au fond ils pourraient n’être qu’un selon les humeurs, les envies… !
    Passe une très douce journée, bisous

    • Quichottine

      Je ne sais pas… Peut-on vraiment concilier le rêve et la réalité ?
      Passe une douce journée Marine. Bisous.

  47. salut
    le temps est plutôt morose et froid
    bon week-end

    • Quichottine

      J’espère que tu auras passé un bon week-end toi aussi.
      Merci, Tiot.

  48. J’aime cette île Quichottine, et je me dis que tu devrais nous faire entrer dans ce monde que tu as laissé en attente.. mais il n’y a que toi qui peut prendre la décision, je ne voudrais en aucun cas t’influencer. En tout cas j’adore cette bannière.. c’est un bon début.
    Je t’embrasse fort ma douce Quichottine en t’envoyant mes meilleures pensées.
    chatou

    • Quichottine

      Mes bannières changent suivant l’endroit où je veux vous conduire. 🙂
      Merci pour tout, ma Chatou.
      Passe une douce journée. Je t’embrasse fort.

  49. On a tous un jardin secret, des secrets qui ne peuvent pas toujours être dits, avoués parce qu’on craint les réactions des autres. Et on a raison dans un sens car cela peut quelquefois se retourner contre nous. Tout n’est pas bon à dire. Bon week end Quichottine.

    • Quichottine

      Tu as tout à fait raison. 🙂
      Merci pour tes mots, Élisabeth. Passe une douce journée.

    • Quichottine

      Merci, Vita… J’allais presque oublier cette date importante.
      Bises et douce journée.

  50. Heureusement que nous sommes comme les deux lutins differents et complementaires…

  51. Des artistes comme toi ces lutins de couleurs

  52. Je viens de passer l’aspirateur derrière le divan et je n’ai pas fait attention, un lutin qui ressenblait à un mouton gris a été aspiré

    • Quichottine

      C’est dommage… les lutins gris sont aussi intéressants que les bleus. 🙂
      Morte de rire, TooTsie. Passe une douce journée.

  53. Bleu vert
    la couleur
    tendresse

  54. Coucou
    Je te souhaite un joyeux anniversaire
    J’espère que tu passeras une belle journée
    Je t’embrasse très fort
    Difficile d’oublier cette date c’est aussi l’anniversaire de ma petite Oceane
    Et Siratus bien sur ..
    Rebisous ..

    • Quichottine

      Merci d’y avoir pensé…
      Bon anniversaire aussi à ta petite-fille.
      Je n’oublie pas sa participation à Mijoty.
      Bisous et douce journée.

  55. En repassant par ici pour te souhaiter bon anniversaire Quichottine, c’est Lady Marianne qui nous a prévenu ! Je t’embrasse, JB

  56. L’histoire de tes lutins, c’est un peu celle de tout un chacun
    L’amour et les maladresses qui jalonnent nos vies. Je me vois un peu avec ma maman
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Je suis contente que beaucoup s’y retrouvent.
      Merci pour tout, Tit’Anik.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  57. Bonjour,
    La vie nous réserve bien des surprises, et comment les exprimer, chacun de nous se retrouve dans les lutins, bleus ou verts.
    Je passe te souhaiter un bon anniversaire, mes pas ont été guidés par Lady.
    Bises

    • Quichottine

      Merci donc à Lady qui a guidé tes pas… et à toi pour ces souhaits qui me touchent beaucoup.
      Bises et douce journée Covix.

  58. Ces deux lutins, j’ai comme l’impression qu’ils se chamaillent en moi parfois. D’autre fois, qu’ils s’entendent comme larrons en foire pour me faire croire que le monde est beau! Alors je les écoute et je prends la plume ou bien le pinceau, ou les deux ( mais qu’elle gymnastique!).

    Je te suis dans tous tes écrits ma chère Quichottine avec un immense plaisir
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Ne cessons jamais de croire que le monde peut être beau…
      Merci pour ta présence et tes mots, Martine.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  59. Bonjour Quichottine,

    Comment vas-tu? …
    Il me semble que ce ne soit pas la première fois que je prends part ce billet. Par contre, je doute qu’il en soit de même au sujet de l’intervention.
    En attente est un Lutin Bleu que j’aurais à te présenter par chez Elle.
    Un Lutin Bleu qui pourrait être autant celui de Clément que le tien, Grande Quichottine.
    Dans le temps, Elle était très rationnelle, si réaliste qu’Elle en devenait, même si elle le niait, probablement pessimiste.
    Avec le temps, Elle a appris à voir au-delà des tracas et, aujourd’hui, on s’étonne qu’Elle trouve souvent à positiver même quand les moments sont difficiles!
    Pour le moral des troupes… Et de soi!
    Alors, pour toi, aujourd’hui, Quichottine, ce sourire : 🙂 afin que tu saches que dans les maux, le soutien est et peut être tel un réconfort, une affectueuse marque d’affection. 🙂

    Prends soin de toi, Quichottine.

    A plus tard que jamais, probablement!

    An’

    • Quichottine

      Merci pour ces mots et ta présence, AnB.
      Je vais le mieux possible et votre soutien est indispensable.
      Un sourire pour toi aussi. Ils sont importants.
      Passe une douce journée. Amitiés.