Chanson pour une aube, suite

“On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans…” enfin, pas vraiment, près de dix-neuf en fait.

Y avait-il des tilleuls verts sur la promenade ? Je ne sais plus, en fait, le temps passe trop vite et si quelques souvenirs ne s’effacent pas, d’autres s’envolent avec le vent, comme s’ils n’avaient jamais existé.

Cette année là, j’étais amoureuse, déjà… Mais aimais-je vraiment ou était-ce seulement le rêve d’un amour que je ne trouverais que bien plus tard ?

Toujours est-il que ce poème de la page 24 de “Chanson pour une aube” me parle beaucoup aujourd’hui…

Il me faut repartir pour de nouveaux voyages
Vers des pays lointains d’où l’on ne revient pas
Il me faut repartir pour de nouveaux naufrages
Dans cet autre demain que je ne connais pas

Il me faudra trouver de nouveaux paysages
Aimer d’autres sourires, croiser d’autres regards
Il me faudra tourner une nouvelle page
Pour lire celle-ci il est déjà trop tard

Il me faudra parler à d’autres personnages
Penser d’autres idées, chanter d’autres refrains
Il me faudra pleurer sur de nouveaux messages
À d’autres malheureux tendre encore la main

Il me faudra franchir beaucoup d’autres barrages
Sauts de plus en plus durs… Oh je ne pourrai pas !
Mais peut-être qu’un jour dans un autre passage
Main dans la main nos ombres auront le même pas.

Limoges, 9 mars 1971

Il était précédé de la citation d’un poème de Miguel Hernández

“No puedo olvidar
Que no tengo alas
Que no tengo mar
Vereda ni nada
Con que irte a besar.”

Je n’ai toujours pas d’ailes, mais je sais que ce poème disait la difficulté d’aimer, de le dire, de le montrer.

101222_Paroles_de_fleurs

51 réponses à “Chanson pour une aube, suite

  1. Bonsoir Quichottine, que dire sinon quel don avec les vers…. La vie n’est pas telle un long fleuve tranquille, elle va avec les bonnes et mauvaises surprises… on ne peut que la subir souvent… merci à toi, bises de jill

  2. C’est très beau et même la citation me parle …
    Bon jeudi, en espérant qu’il fera plus beau qu’hier : orage et pluie …
    Bisoux, ma chère quichottine

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  3. J’aime beaucoup ton poème qui montre ton envie forte de te lancer dans l’avenir avec une forte peur de ce qu’il va t’apporter. Il parle à beaucoup ton poème. Bisous

  4. Avec toi….

  5. nature sereine

    Aimer c’est mourir et renaitre chaque jour… comme tes cellules meurt et se renouvellent… dans l’amour on est deux.. chacun bouge, personne ne reste figé, alors c’est sur c’est comme un voyage en bateau, parfois ça secoue dur au milieu de la tempête, mais une tempête ça se traverse, si l’on souhaite rester dans le bateau… et des tempêtes un couple en affronte beaucoup. bisous Quichottine, mets bien ta bouée de sauvetage et accroche toi au bastinguage;

  6. Un âge où tout est possible Quichottine et où l’on rêve d’absolu avec en même temps la crainte de se confronter à la vie…
    Bisous et bonne journée

  7. un clic ici Quichottine: https://www.youtube.com/watch?v=sPxBBgey2uA

    QU’IL EST DIFFICILE D’AIMER Le vrai titre « Le doux chagrin »
    paroles et musique: Gilles Vigneault

    J’ai fait de la peine à ma mie [2x]
    Elle qui ne m’en a point fait
    Qu’il est difficile…

    Qu’il est difficile d’aimer [2x]
    Qu’il est difficile [2x]

    Et moi qui tant en méritais [2x]
    Dites, ma mie, vous m’en feriez?
    Qu’il est difficile…

    Qu’il est difficile d’aimer [2x]
    Qu’il est difficile [2x]

    Mais depuis long de temps je sais [2x]
    Que sans peine il n’est point d’aimer
    Qu’il est difficile…

    Qu’il est difficile d’aimer [2x]
    Qu’il est difficile [2x]

    Que sans peine il n’est point d’aimer [2x]
    Et sans amour, pourquoi chanter
    Qu’il est difficile…

    Qu’il est difficile d’aimer [2x]
    Qu’il est difficile [2x]

  8. Bonjour un très beau poème, l’avenir est toujours une grosse interrogation, on ne sais pas vraiment de quoi il seras fait espérons de beaucoup de meilleurs et peu de douleurs mais la vie parfois nous réserve de grandes épreuves, je te souhaite quelques rayons de soleil en cette journée grise, bisous

  9. Il faut reconnaître que c’est une chance inouïe de pouvoir écrire avec talent ce que l’on rêve de vivre ou que l’on a effectivement vécu. Cela devait te donner de la force et foi en l’avenir.
    Pensées.

  10. La difficulté de dire et de montrer que l’on aime… Y arrive-t-on vraiment ??? Une interrogation qui reste posée même quand on a plus de 19 ans…
    Douce journée ensoleillée et GROS BISOUS ma Quichottine.

  11. Très beau poème sur la fragilité de nos relations qu’elles soient d’amour ou d’amitie. La vie va ainsi de pastage en barrage, obstacles qui chaque fois nous font grandir.

    Rester le coeur ouvert même quand il est fatigué, brisé, amoindri par la souffrance, rester le coeur ouvert c’est la seule manière d’accueillir encore la douceur d’aimer et goûter l’amour quil nous habite.

    Je t’embrasse tendrement.

  12. la valeur n’attend pas le nombre des années 🙂 un très beau poème et des interrogations que nous nous posons mais pas aussi bien que tu le fais avec ce poème …moi je retiens plus spécialement le dernier vers  » Main dans la main nos ombres auront le même pas ». …. je ne sais plus qui pour un défi avait mis la photo d’un couple âgé… psst non pas vieux 🙂 j’aimais beaucoup cette photo
    je t’embrasse bien fort

  13. Coucou
    Nous n’avons pas vraiment été habitues par notre education à montrer nos vrais sentiments ni dire vraiment des mots d’amour ..
    Maintenant nos jeunes sont plus libérés .mais malgre tout la question est toujours là
    Ta poesie dit bien les choses , merci!
    Gros bisous à toi

  14. annie Denis

    Tu avais déjà du talent

  15. Ma chère Aurore,
    Dire « je t’aime », n’est pas facile pour tout le monde. Certains, sont sincères et savent le dire, d’autres ne savent que prouver leur amour mais non le formuler.
    Et puis il y a aussi ceux qui galvaudent ces mots à tout va…
    Je retiens les deux derniers vers qui ouvrent la porte à l’espoir. Il faut toujours garder l’espoir !
    Tu sais très exactement ce que je pense je crois. Nous en avons parlé.
    Je t’embrasse très affectueusement.

  16. Tes mots sonnaient juste, c’est pour cela qu’ils sont toujours aussi beaux et vrais !

  17. De beaux vers évidemment et une époque où on n’encourageait pas l’écriture de poèmes et même on les décourageait. Ce poème n’est pas seulement agréable dans son classicisme, il révèle aussi dans son contenu ta capacité à surmonter une déception ou un chagrin sans t’y complaire et l’on comprend alors que tu aies pu surmonter d’autres épreuves bien plus redoutables.
    bises et belle journée

  18. Très beau poème Quichottine. Je vais peut-être dire le contraire de certains : dire je t’aime est peut-être plus facile que le prouver. Rester main dans la main dans la tourmente pas facile. C’est là, justement où il faut se parler, encore et encore. Là, tu vois, en te disant cela, j’ai très envie de laisser mon commentaire et partir au jardin, c’est juste pour toi que je reste. Trouver les mots justes, difficile, les entendre, difficile, le vouloir, le vouloir à tout prix. Se dire que le long chemin semé d’embûches, parcouru à deux avec amour, n’a pas été sans raison. Se tenir chaud, même en été. Donner autant qu’on le peut au coeur de l’autre, encore plus dans ces moments terribles.
    Excuse moi, c’est sorti et je n’ai pas envie de relire. J’aurais mieux fait d’écrire un courriel.
    Gros bisous

  19. Magnifique poème d’une tendresse infinie et si plein d’espérances pour demain!

    Bises

  20. Ce questionnement sur l’amour, sur nos rêves, en fait … dure toute la vie. Ton poème se lit et nous parle à tout âge de notre existence.
    L’amour est très fragile … il faut savoir s’oublier pour comprendre l’autre et agir dans le bon sens afin de le préserver cet amour. Il faut aussi que celui qu’on aime … fasse de même ! tout est réciproque dans l’amour.
    Belle journée Quichottine et gros bisous

  21. Ma chère Quichottine, j’ai adoré ton poème que je trouve plein de douceurs. Fallait-il que tu sois très amoureuse pour écrire tous ces jolis mots.Je t’embrasse et te souhaite un très bel après-midi.

  22. Mistigris34

    chère quichottine,
    joli poème, et j’espère que dans la tourpmente actuelle vous en sortirez vainqueurs, ensembles et en effet c’est cela la vie, dure parfois, beaucoup même mais derrière il y a la joir d’être encore ensemble et de tout partager même si chacun réagit différemment,
    je t’embrasse, MIAOU !!!!

  23. Quichottine Bonjour , tu as déjà dû remarquer que je n’étais pas  » poésie » …. ! Je ne sais pas et ne cherche pas à le devenir ! Je suis comme je suis !

    Mais il n’empêche pas que je suis là pour les autres ! Et ça = ça m’a perdue ! Car de servir des autres est tellement réel !

    Autre fait aussi ; Nous n’avons pas été habitués non plus à prononcer des mots tendres ; Des « je t’aime » ! Et POURTANT , il aura fallu attendre si longtemps ! Que Maman ait un un certain âge ! Et même que l’Alzheimer soit présent ; même si reste au même niveau !
    Oui ! Je prends Maman dans mes bras , la câline et lui dis que je l’aime ! Tout comme au téléphone ! Je ne la quitte plus jamais sans lui dire que je l’aime !!!! Parce que !!! Il sera temps ENSUITE lorsque je l’aurais perdue de « regretter » !
    Il y a longtemps , lors d’ un « curetage »( aggravé ) , avec Papa , nous étions allés ( après une essoreuse ) lui acheter un VASE = c’est moi qui l’avait choisi ! Et ce vase j’y tenais ! Depuis si longtemps j’y pensais et repensais ! ET Lorsque Lyvia m’a emmenée à la maison = je lui en ai parlé ! Lui rappelant que c’est moi qui l’avait choisi ! IL EST BEAU !!!
    De ce fait , Maman me l’a donné ! Et je lui ai offert 2 broderies en cadrées ( 20 x 15 ) environ ! Bien sur elle en était fière !
    La « poésie » se retrouve aussi dans la broderie ! Et Pour Maman , c’est mon geste d’Amour !
    Je n’ai pas besoin de MAISON , d’ARGENT ! Non des petites choses ! Comme sera son ALLIANCE que Papa lui rachetée après une VIE avec cette alliance en argent !

    J’arrête ! Je ne me relis pas ! Je risquerais d’effacer !!

    BISOUS ++++++++++

    any

  24. Bonjour Quichottine, un poème très beau et très parlant, la vie est tout sauf un long fleuve tranquille et les tempêtes y sont nombreuses… Courage il y a encore en toi de la lumière à naître, et de la force.
    Je t’embrasse

  25. Un article fort poignant, mais il m’est difficile de trouver mes mots là tout de suite après t’avoir lue…
    Je t’embrasse bien fort.

  26. Un poème fort qui dit que l’on peut s’aimer malgré tout, qu’il y a des possibles et des impossibilités. Que pour aimer il faut être deux. Que des naufrages il nous arrive d’en faire, mais si on est deux on arrive à ramer ensemble, il faut savoir s’accorder. Se faire confiance, mais malgré tout il y aura des difficultés mais ensemble on les affrontera..Même si parfois rien ne s’écrit comme on aurait voulu.

    Belle fin de journée et gros bisous

    EvaJoe

  27. Tu pressentais déjà que la vie ne serait pas lisse et qu’à deux on est plus fort. J’aime la fraîcheur de tes vers plein d’énergie et de lucidité. Et tout est toujours d’actualité… Je crois que ces vers écrits dans tes jeunes années sont profondément ancrés en toi et oui , tu franchiras tous les obstacles. Je t’embrasse fort.

  28. Un magnifique poème ma Quichottine. C’est beau tout simplement !
    Je t’embrasse très fort. Passe tout de même une douce nuit.

  29. La vie est un éternelle renouvellement, c’est un très beau poème, bravo.

  30. C’est un très beau poème, Quichottine qui fait se poser flein de questions sur la vie et l’après, l’amour… Bisous

  31. Merci ma Quichottine pour ce joli poème partagé, il porte à réflexion…
    Douce nuit. Je t’embrasse fort.

  32. Gros problème d’ordi, ce matin ! Grrrr
    Bonne fin de semaine, avec une visite attendue ♥♥♥
    Bisoux, ma quichottine

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  33. Valentyne

    Très beau Quichottine
    En espérant que tu as comme dit le dernier vers « une main dans ta main » pour vous soutenir réciproquement …
    Doux bisous …

  34. message reçu. Mais ceux qui n’arrivent pas à le dire… peuvent toujours l’ECRIRE. Une lettre vaut parfois mille mots prononcés de vive voix… Courage, je crois dans les miracles de l’Amour. Bises et pensées affectueuses.

  35. Le verbe falloir en anaphore conjugué au futur ……………….c’est la certitude que la vie va passer coûte que coûte et qu’elle sera mieux abordée main dans la main avec l' »autre ».

    C’est très fin

    J’apprécie.

  36. Que de questionnements à la lecture de ce poème! Tu t’en poses, je m’en pose évidemment. mais c’est dans la tourmente et/ou après qu’on peut avoir des réponses… Amicales pensées.

  37. Un très très beau poème….je découvre. Bisoussssss

  38. Difficile de le dire et heureusement je dirais sinon les mots d’amour serait trop employés et pas toujours quand il faut
    Très beau billet
    Bon We Quichottine

  39. Un très beau poème, qui me parle beaucoup
    Je t’embrasse bien fort

  40. Ton poème est de ceux qui sont tellement justes et vrais qu’ils traversent le temps sans prendre aucune ride.

  41. je n’avais pas trouvé les mots pour cet article le jour de sa parution et ne les trouve pas beaucoup plus aujourd’hui . Il est des souffrances qui comme les tourmentes emportent tout malgré nos efforts. Aimer ne suffit pas toujours.
    Toute mon amitié Quichottine

  42. Très beau poème, je l’ai copié dans mon carnet
    Je t’embrasse

  43. Un très beau poème d’amour…Merci de nous l’offrir en partage !

  44. Recommencer autre chose, un jour, pour continuer d’avancer. Surtout, en trouver la force. Je te le souhaite de tout mon coeur et je t’embrasse.

  45. Difficulté d’aimer, et surtout de savoir le dire.
    Tes mots savent très exprimer ce ressenti.

    Bisous du jour Quichottine !

  46. l’amour est à vivre jour après jour, vêtu de son jupon rouge il virevolte, fait soulever les poussières, enchante, attriste tour à tour , l’amour n’est pas immobilité et stabilité. bises chère Quichottine.
    a 19 ans je me trouvais bien vieille … je quittais l’école.

  47. Bonjour Quichottine, pas de doutes, l’alexandrin donne une vigueur au texte , un peu rigide, laissons à l’octosyllabe, les envolées romanesques. Cordiales pensées

  48. 17 ans, j’ai aimé, j’ai souffert de ne pas pouvoir le dire aussi. Merci pour ce poème très beau, très profond.

  49. bonjour Quichottine , avec plaisir … re un bon anniversaire et plein de belles choses pour ce jour !!! un très beau poème et texte bel am a+ amicalement

  50. Un très beau poème ma chère Quichottine qui dénote de ta maturité déjà à cette époque ! lucidité angoissante qui se termine sur une lueur d’espoir… et qui me parle beaucoup…
    J’aime !
    Bisous tendresse

  51. Ma chère Quichottine,

    Quel merveilleux poème. je n’ai pas oublié ce que j’éprouvais à cet age là. Ces mots décrivent parfaitement mes interrogations, mes espoirs, mes peurs ressenties, des envies d’un amour extraordinaire. Ce que j’aurais aimé écrire ces mots là.
    gros bisous
    😉