Églantine Nalge, Lorsqu’Églantine raconte

Elle est l’un des personnages principaux de notre dernière anthologie éphémère.

Bien sûr, vous ne pouvez pas ne pas l’avoir aperçue, ici ou là… même chez moi, c’est vrai.

Je suis sûre que vous vous souvenez de M’ame Églantine, une “petite vieille” un peu amère, beaucoup “pisse-vinaigre”, attachante malgré les « on dit » qu’elle colporte au fil des pages… malgré ses suggestions, rarement flatteuses pour ceux dont elle parle.

Ce personnage haut en couleurs m’a beaucoup plu… mais c’est bien avant sa participation que j’avais acheté l’un de ses livres.

160108_Eglantine Nalge_couverture

Sur son blog, elle dialogue souvent avec “Mère-grand” (comme je le fais avec mon Lutin bleu) et je dois dire que je ne connaissais pas son âge avant de l’avoir vu flirter avec l’Ankou.

M’enfin, Églantine !” Il ne manquerait plus que nous te perdions… si tu savais combien nous manqueraient tes mots, ton humour, ta façon de dire les choses, parfois l’air de rien…

Alors, j’ai ressorti son livre, le premier, celui qu’elle a écrit à la demande de l’aîné de ses petits-fils… “avant que la mémoire ne s’efface”.

Églantine raconte… elle mêle ce qu’elle extrait de sa “malle aux souvenirs” à des billets de blog, le sien.

Mais nous aurions tort de penser qu’elle a raison d’écrire, au moment d’achever son récit : “Ce livre n’aura de sens que pour vous ma famille mais n’est-ce pas le principal ?

Si certains penseront peut-être – non sans raison, justificatifs à l’appui – qu’elle aurait dû se faire relire, que les quelques coquilles auraient pu être évitées, j’ai quant à moi souri en imaginant celle que je ne connais que par les écrits…

Elle aurait pu s’installer sous ma lampe, prendre comme autrefois l’un de mes porte-plumes, en tremper la pointe dans l’encre violette de mes cahiers d’écoliers, et, doucement, en tirant la langue comme tous les enfants du monde lorsqu’ils s’appliquent, remplir des pages et des pages sans que je me lasse de les lire.

Je lui ai donné l’apparence d’une dame aux cheveux blanchis par le temps et les soucis, mais je lui ai aussi donné le regard de ceux qui savent s’émerveiller et le sourire qui naît sur les visages de ceux que l’on félicite et qui ne s’y attendaient pas.

J’aimerais vivre assez longtemps pour dialoguer ainsi avec l’un de mes petits-enfants, lui raconter la vie, telle que je l’ai connue, sans tout ce qui existe aujourd’hui, sans ce qui leur est indispensable, presque vital.

J’aimerais avoir la chance de rencontrer Mère-Grand et ses bientôt quatre-vingts ans (chut ! elle les aura en juin 2016, si je sais encore compter), de lui dire que toutes ces petites choses qui lui semblent futiles, comptent énormément, parce que l’essentiel est là, dans le partage incroyablement émouvant entre elle et celui qu’elle appelle parfois “mon ange” et qui l’est sûrement… Un ange-gardien qui l’aide à ne pas oublier.

C’est un livre pour ceux qui ne savent plus trop ce qu’Aimer veut dire, qui croient que tout s’achète et tout se vend, l’amour comme le reste.

C’est un livre pour ceux qui peinent à garder pied dans un monde où tout va trop vite, où l’on exige tant qu’il devient impossible d’être bien, heureux, tout simplement.

J’ai eu sous les yeux bien des chefs d’œuvres, des livres parfaits dont personne ne pourrait médire, j’ai eu aussi des livres dont je n’ai pas parlé, pour des raisons diverses, mais j’ai rangé sur la plus haute de mes étagères le “Tapuscrit” que l’on m’avait recommandé, caché dans un tiroir tout ce que j’ai appris sur la mise en page au fil de nos publications, oublié pour celui-ci tout ce que je pouvais lui reprocher et qui sera corrigé, des broutilles au regard de tous les petits bonheurs qui l’émaillaient.

Des petits bonheurs, à cueillir dans l’instant, sans plus attendre, en s’asseyant près d’elle sur un banc, là-bas, pas pour y refaire le monde, non, pour partager un moment de sérénité et d’amitié.

Merci pour tout cela, Églantine.

Églantine Nalge
Lorsqu’Églantine raconte
Lulu, 2e édition, décembre 2012
ISBN : 9781447541387

Beaucoup ne liront pas ce livre, mais je suis certaine que nombre d’entre vous aimeront la lire sur son blog et y laisser ces quelques mots qui font toujours plaisir. 🙂

Merci à tous.

73 réponses à “Églantine Nalge, Lorsqu’Églantine raconte

  1. Quichottine

    Son livre est en cours de révision, mais si vous êtes intéressés, dites-le à Églantine. 🙂
    Douce et belle journée à tous.

    • Eglantine

      Je lis et relis ton article…je lis et relis tous les messages et je suis comme une enfant émerveillée un matin de noël, qui découvre ses cadeaux …La sagesse et mon cœur itou 🙂 voudraient que je quitte au moins pour un certain temps, la Blogo…Mais comment faire lorsque les uns et les autre vous m’apportez tant…
      Je n’ai pas trouvé de synonyme dans le dictionnaire au mot « merci » mais il vient du fond du cœur, de ce cœur qui s’est battu pour vaincre, comment as-tu dit Quichottine …l’Ankou ? 🙂 …Merci à vous tous pour le bonheur que j’ai à vous lire, merci Quichottine mon amie, vi je n’en doute pas, un jour nous nous  » rencontrons »…promis ! foi d’Églantine…

      • Quichottine

        Je suis heureuse d’avoir pu t’apporter ce bonheur, mérité. 🙂
        Surtout prends bien soin de toi, Églantine. Je suis certaine que tu as encore beaucoup à nous raconter. Chacun de tes récits me ravit.
        Bisous doux et à tout bientôt.

  2. Coucou !

    Merci pour ton message et ton lien d’aide…..Bisous

    Je fais un copier∕coller :

    Coucou !

    Pour cette nouvelle année 2016, je bascule mon blog OB, vers EKLABLOG, j’espère trouver ce que je cherche……car je suis déçue de OB, sur pas mal de point……

    Il me faudra le temps de m’y habituer, mais déjà, cela me plaît bien…..

    BISOUS DOUX

    Louly cot cot cot (Nadine Louly)

    • Quichottine

      Bon déménagement, Louly. 🙂
      Merci pour ton passage.
      Bisous et douce journée.

  3. Eglantine

    M’enfin Lutin bleu as-tu pensé à mon coeur ? c’est à prendre un coup de sang ce que je viens de lire !
    Ah Quichottine comment te dire l’émotion que je ressens et comment te dire encore une fois merci et encore merci mille et une fois…ton amitié m’est plus que précieuse …et ton indulgence aussi 🙂

    je t’embrasse bien fort

    Eglantine parfois …et Monique souvent

    • Quichottine

      J’espère que je ne l’ai pas fait battre trop vite… surtout, prends bien soin de toi, Amie.
      Je t’embrasse bien fort.
      Passe une douce journée.

  4. Tu parles très bien avec ton cœur du livre d’Eglantine. Je connais depuis peu son blog que j’apprécie. Tu écris « J’ai eu sous les yeux bien des chefs d’œuvres, des livres parfaits dont personne ne pourrait médire ». Qu’est ce qu’un livre parfait ? Qu’est ce que le sentiment qu’on est face à la perfection ? C’est bien subjectif et personnel. C’est une recherche vaine que de la rechercher. Elle n’existe pas et même si elle existe, c’est vraiment ennuyeux la perfection. Je me méfierai de l’objectivité d’un critique qui dirait d’un livre qu’il est parfait, je n’aurais plus envie de lire ce livre. Bon week-end à toi.

    • Quichottine

      Bien sûr que c’est subjectif et personnel.
      Disons qu’il y a des critères qui me feraient souvent préférer l’un des livres les plus anciens de ma bibliothèque à ceux que l’on publie aujourd’hui… Mais tout a évolué, et ce que l’on pourrait reprocher à certains livres auto-édités se retrouve aussi, hélas, dans les livres publiés par de grandes maisons d’édition.

      Je ne parle pas du contenu, car nul ne peut critiquer, je pense, le contenu d’un livre, on peut seulement l’aimer ou pas. 🙂

      Il faudra que je m’en explique un jour, mais pas aujourd’hui. 🙂

      Passe une belle semaine, Martine.
      Bisous.

  5. Ce livre d’Eglantine me tente, tu en parles avec beaucoup de coeur.
    Je vais aller jeter un coup d’oeil sur son blog.
    Belle et douce journée.
    Bises Quichottine

  6. je suis abonnée à son blog

  7. Coucou mesdames… Ah se lancer dans l’édition un jour à la demande ou par envie, laisser une trace en somme… de soi, de ses souvenirs, de ses histoires aussi… et là aussi il faut de tout pour faire une bibliothèque… merci, bises de JB

    • Quichottine

      Tu as tout à fait raison.
      J’aime ces traces laissées… 🙂
      Bises et douce journée jill.

  8. M'mamzelle jeanne

    Ah! Quichottine tu m’as donné envie de passer chez notre amie Eglantine..
    Nous nous connaissons un peu.. et vraiment j’aime sa façon de partager les choses de la vie.. tout simplement. Merci de nous avoir mis son livre .. au dessus de la pile !
    Je te souhaite le meilleur pour cette année.. et t’envoie un énorme bizzou

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta présence et tes mots.
      Tu devrais revoir le lien de blog que tu laisses, il n’est pas bon.
      Passe une douce journée Jeanne.
      Je te souhaite aussi le meilleur. Bisous.

  9. L’univers d’Églantine, fraîcheur, humour et tendresse. Il y a comme ça des liens qui, même si on ne visite pas systématiquement, sont synonyme de bonheur et que l’on oublie pas. Un écran ne peut cacher la personnalité, il en est qui attachent d’autres qui rebutent.
    Je ne parlerai pas des « releveurs de fautes » souvent ils feraient bien de nettoyer d’abord devant leur porte. Belle journée, Quichottine.

    • Quichottine

      Je suis d’accord pour les releveurs de fautes. Je ne me crois pas capable de ne jamais écrire sans… 🙂
      Merci pour ces mots, Adamante, et pour Églantine qui mérite tout à fait cet hommage.
      Belle journée à toi aussi.

  10. Ah ! Raconter pour ses petits-enfants… c’est faire revivre leurs racines en quelque sorte…
    Je suis émue à la lecture de ton billet à propos d’Églantine.
    Douce journée et GROS BISOUS ma Quichottine.

    • Quichottine

      Merci, Marité.
      Douce et belle journée à toi aussi. Gros bisous tout plein.

  11. Bonjour Quichottine
    Je ne la connais pas vraiment , mais ton article parle d’elle de si belle façon qu’on a envie de s’ attarder
    J y vais …
    Gros bisous Quichottine

  12. J’ai adoré son personnage dans « le mariage « . Comme tu l’écris si bien, c’est avec un coeur énorme qu’elle raconte, ce coeur fragile mais toujours ouvert.
    Mille bisous à notre Églantine et à toi aussi qui lui rend un hommage précieux.

    • Quichottine

      J’ai adoré aussi…
      Mille bisous à toi, Polly. Merci pour tout.

  13. Coucou ma Quichottine. M’ame Eglantine, Monique de son prénom est géniale. Merci d’en parler de cette façon. Bises et bon vendredi.

    • Quichottine

      Je trouve aussi. 🙂
      Bises et douce journée à toi aussi, ma Zaza.

  14. Qu’est ce que j’ai aimé et rire de son personnage de mariage cette cancanière est tellement à l’opposée de « notre » Eglantine…
    Notre géniale Mère-Grand je la lit le plus souvent possible
    c’est fou les belles rencontres que l’on fait sur les blogs !!!
    merci Quichottine de la mettre à l’honneur elle le mérite
    je t’embrasse

    • Quichottine

      J’ai ri aussi.
      Je dois dire que je ne m’attendais pas à cette création, mais j’ai adoré !
      Merci pour ton enthousiasme.
      Je t’embrasse, passe une douce journée.

  15. si tendre et si gentiment des nôtre cette Églantine…

  16. Salut
    Je ne connais pas Eglantine mais on peut toujours voir.
    Bon week-end

    • Quichottine

      Merci. 🙂
      J’espère que tu auras passé un bon week-end toi aussi.

  17. J’ai envoyé Bztt l’agacer un peu, et moi je te dépose ici quelques bises à picorer !

    • Quichottine

      Je picore, je picore… Merci 🙂
      Bztt et M’ame Églantine font un bon duo. 🙂
      Bises et douce journée Galet.

  18. J’ai commencé à feuilleter le blog d’Eglantine, il y a tant à lire que je veux prendre le temps de m’y promener … Oui, moi, j’ai besoin à présent de « prendre le temps » de tout ! j’ai l’impression ainsi d’arrêter les secondes qui changent sans arrêt là, en bas à droite de mon écran !
    Mes enfants savent déjà tout de moi ! j’ai beaucoup partagé avec eux, surtout avec mes deux filles, c’est plus difficile avec un garçon. L’échange est important et lorsque l’on vit seule avec eux c’est plus facile. J’ai ainsi partagé mes succès mais aussi mes échecs … pour qu’ils ne fassent pas les mêmes erreurs que moi.
    Merci d’avoir si bien parlé d’une « belle » personne comme Eglantine.
    Gros bisous à toutes les deux

    • Quichottine

      Et merci à toi pour ce partage, Annick.
      Mes petits-enfants sont loin, du moins les plus âgées de mes petites-filles.
      Je me demande si j’arriverais à partager avec elles mes souvenirs.
      Gros bisous et douce journée à toi. Prends le temps, c’est important.

  19. Je vais aller lire chez dame Eglantine ses propos, mais si ce sont des paroles de mamies elles sont toujours bienveillantes, et je pense à notre Julie me disant hier que peut-être je ne la verrais pas tout-à-fait grandir, ce que je déplore, – ah les mots des enfants – peut-être en effet que je ne la verrai pas grande grande, et ça me fait un gros pincement quand j’y pense, mais elle m’a rassurée en me disant avec un regard qui m’a envoyé une flèche en plein coeur, mais je ne t’oublierai pas mamie, ça c’est sûr !
    Que répondre à cela !

    • Quichottine

      Ah les enfants !
      La vérité sort de leur bouche, le plus souvent, mais ils savent aussi nous toucher, ta Julie en est la preuve. 🙂

  20. Pour un peu, j’oubliais mon commentaire chez toi, étant retournée chez Mère Grand. C’est drôlement bien que tu la mettes en avant. J’ai déjà lu pas mal de ses souvenirs à travers son blog. J’ai toujours aimé.
    Ah les fautes ! J’en fais beaucoup sur les blogs mais je remarque souvent celles des autres !!! Chacun étant imparfait.
    Bisous Quichottine.

    • Quichottine

      Nul n’est parfait je crois.
      J’ai adoré lire Eglantine sur son blog, et son livre m’a confirmé que c’était une personne merveilleuse, à découvrir partout là où elle écrit. 🙂
      Bisous et douce journée Pimprenelle. Merci pour tout.

  21. je vais de ce pas chez Eglantine-
    le bel âge plein de souvenirs et de choses à dire-
    Bisous ! bon week-end-

  22. Je ne connais pas Eglantine, je vais aller lire ses souvenirs sur son blog
    bisous et bonne soirée

  23. Merci Quichottine. Belle soirée. Gros bisous.

    • Quichottine

      Gros bisous et douce journée à toi.
      J’espère que tu vas bien.

  24. Je m’étais régalée de ses offensives dans le mariage ! Eglantine a su passer le pas de l’édition pour laisser des souvenirs riches et palpables. Elle s’est fait plaisir en faisant plaisir. Je vais aller me promener sur son blog et la féliciter. Je lis dans les commentaires que ton article l’a beaucoup émue… il y a de quoi. Tu as toi aussi un grand sens du partage 🙂
    Belle soirée à toi. Bisous

    • Quichottine

      Sourire…
      Merci pour tout, Cathycat.
      Bisous et douce journée à toi.

  25. C’est une bonne idée de laisser des écrits pour que la mémoire des souvenirs ,ne se perde pas. Je vais rendre visite de temps en temps à Mère-Grand qui a un style original .
    Bisous

    • Quichottine

      Je trouve aussi. 🙂
      Je ne sais si c’est la Corse, mais toutes les deux me touchez par votre style, plein d’humour et de tendresse.
      Bisous et douce journée ma Fanfan.

  26. Tu me donnes bien envie de la connaître mieux . Je m’en vais aller faire connaissance avec son blog! Merci Quichottine !

  27. Je vais aller sur son blog chercher du bonheur et de la sérénité.
    Merci Quichottine pour ce beau partage.
    Douce soirée, bisous

  28. Je découvre l’existence d’Églantine

  29. J’avais aimé ses mots, je vais voir ce qu’il en est … 😉
    Bon week end, en mode cocooning, pour moi …
    ♥ Bisoux, ma chère Quichottine ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    • Quichottine

      Merci.
      Mode « Emmanuelle », chez nous. En ce moment, elle ne va pas bien.
      Bisous et douce journée à toi ma chère Dom.

  30. Coucou Quichottine,
    Joliment écris et c’est vraiment adorable à toi de partager.
    Quand je sais tout ce que j’ai à lire et que la pile ne descend pas, pas le moment d’en rajouter, mais quand je serais à cours… je sais ou trouver des idées.
    Merci et bisous à toi.
    Bonne soirée en espérant que tu te portes bien

    • Quichottine

      Ma PAL descend peu, car je continue à me procurer les livres qui me donnent envie de lire. 🙂
      Mais j’assume.
      Merci pour tout, Pascale.
      Bisous et douce journée. J’ai quelques soucis, mais je me soigne. 🙂

  31. Bien aimé cette page et suis bien sûr allée faire un tour chez Eglantine et j’y reviendrais!
    Merci pour ce partage!
    Bises
    Dany

    • Quichottine

      Merci, Dany.
      J’étais sûre que sa lecture te plairait. 🙂
      Bises et douce journée.

  32. Je connais depuis peu Eglantine mais je ne savais pas qu’elle avait écrit un livre. Merci pour la découverte.

    • Quichottine

      Merci à toi.
      Je crois que nul ne peut être au courant de tout.

  33. Je ne connaissais pas Eglantine.
    J’ai suivi ton lien et je suis allée visiter son blog, je ne regrette pas.
    J’ai bien aimé.
    Merci pour ce lien.

    • Quichottine

      Merci d’y être allée, Santounette.
      Je suis contente que ça t’ait plu. 🙂
      Bises et douce journée.

  34. J’espère qu’Eglantine va mieux. J’ai aimé ce qu’elle a écrit pour le Mariage et je trouve sa démarche très intéressante. Bisous

    • Quichottine

      Elle a subi une lourde opération, il faut du temps pour qu’elle se remette complètement, mais j’espère qu’elle est raisonnable.
      Merci pour elle, Brigitte.
      Bisous et douce journée.

  35. Je passe te souhaiter une Bonne Année Quichottine.
    Meilleurs Voeux de santé et bonheur.
    Chatmitiés. Dani

    • Quichottine

      Merci, Dani.
      Je suis navrée d’avoir autant de retard pour t’adresser les miens en retour.
      Je te souhaite une très belle année, bonheur et santé.
      Amitiés.

  36. j’irai faire un petit coucou sur son blog … j’ai commencé un petit cahier bleu … je mettrai du temps à l’écrire une page, par ci par là pour laisser du temps d’hier pour ma petite fille.
    Merci pour ce très bel hommage … et pour moi les coquilles sont ce qu’elles sont, vides et superficielles … j’ai même entendu des grands à une fête du livre raconter les fautes sur l’impression de leurs livres. Un livre quand on l’aime, on saute sur les fautes d’orthographe, les virgules ou majuscules oubliées. Bises

  37. Bel hommage que tu lui rend et elle le mérite
    J’ai lu sur son blog (pas assez souvent, je le reconnais) et je me suis bien amusée, détendue
    Son passage sur les anthologies ne peux passer inaperçu, c’est trop drole, je reprends souvent ce livre, on ne peux assimiler entièrement tous les personnages à la première lecture, il faut y revenir encore et encore, il y a toujours un petit « truc » qui nous avait échappé
    Je t’embrasse