Les drapeaux

Ce soir-là, en allant chercher la dernière de mes petites-filles à la crèche, je passais devant le cimetière… J’ai pris cette photo.

Entrée du cimetière de Puteaux, à Nanterre (92)

Entrée du cimetière de Puteaux, à Nanterre (92)

Je n’ai pas pu m’en empêcher, pas voulu non plus.

Ces drapeaux m’appelaient.

Ils me ressemblaient, je crois. Ils résumaient trop bien tout ce que je ressens en pensant à ceux qui ont perdu la vie et qui recevront aujourd’hui un hommage national.

Le premier, sagement, respectait la consigne. Il s’était laissé attacher sans rien dire, il pleurait les enfants de France lâchement assassinés par des barbares le 13 novembre dernier.

Le second s’était déjà libéré… il bravait la pluie et flottait dans le vent comme s’il avait été tout en haut de son mat.

“Nous sommes encore vivants !”

Les mots claquaient comme les trois couleurs de sa toile.

Le rouge parlait du sang versé. Le blanc racontait l’innocence et la vie, il était leurs pages blanches qui ne seraient jamais remplies. Le bleu chantait encore et toujours Paris, mon Paris, qui rêvait toujours d’ÉGALITÉ et de FRATERNITÉ et qui avait inscrit en lettres de sang, depuis longtemps dans son Histoire, le mot LIBERTÉ.

Des drapeaux “bleu-blanc-rouge” flotteront aujourd’hui à nos fenêtres, pas parce que notre Président nous l’a demandé, mais parce que ce sera notre façon de dire que ce pays est le nôtre, que nous nous lèverons encore pour en défendre les valeurs, comme l’ont fait nos parents et nos grands-parents, nos aïeux.

Ce sera notre façon de dire que nous aimons la France, même si nous n’y sommes pas nés.

Et, si les fenêtres illuminées des tours de La Défense n’étaient que ma façon à moi de dire que nos “Lumières” nous ont apporté notre “Déclaration des Droits” et sont plus fortes que tous les obscurantismes d’un monde devenu fou ?

Patrie également à la colombe ou l’aigle,
De l’audace et du chant doublement habitée !
Je vous salue, ma France, où les blés et les seigles
Mûrissent au soleil de la diversité…

Louis Aragon, in “Le Musée Grévin”, 1943

Les enfants de ma ville n’y ont pas tous leurs racines, mais ils grandiront ici, ensemble. Faisons en sorte qu’ils soient riches de ce soleil-là.

156 réponses à “Les drapeaux

  1. Oui tu as raison Quichottine, il est temps de louer notre pays qui sait se montrer généreux malgré tout, et non de le dénigrer comme certains se plaisent à le faire, et d’afficher en un tel jour de deuil cet emblème pour lequel nos parents se sont battus et nos grands parents aussi, nous en sommes fiers, même si certains s’imaginent que c’est ringard, simplement il ne faut pas avoir la mémoire courte, il faut se soutenir dans l’épreuve et faire front…
    Merci aussi pour le beau poéme d’Aragon !
    Bisous du jour

    • Quichottine

      Nous laissons un à un les symboles de notre République « une et indivisible » être récupérés par ceux qui veulent la diviser… Je trouve que c’est dommage.
      Merci, Marine.
      Bises et douce journée.

  2. Sur les pages lues
    Sur toutes les pages blanches
    Pierre sang papier ou cendre
    J’écris ton nom… Liberté.

  3. grandmistral

    L’espoir , certainement , peut-être ou la vision d’un Zweig sur l’avenir de CE monde.

    Il faut lire Théodore Monod……………. »Et si l’aventure humaine devait échouer »……………..!

    Amitiés………………….Oui il faut espérer pour nos fillots et fillotes.

    Bises

    • Quichottine

      J’avoue ne pas l’avoir lu… mais je devrais.
      Merci pour ce partage, Grand Mistral.
      Passe une douce journée. Bises.

  4. Oh oui tout un symbole, l’attaché et le détaché… je viens de suivre à la télé votre hommage national, émouvant à la lecture des noms et âges… merci, bises de jill

    • Quichottine

      Qu’il ne soit pas qu’un feu de paille… je le souhaite de tout coeur.
      Merci, jill. Prends bien soin de toi.

  5. mireille du sablon

    Grands moments d’émotion, comme je voudrais que tout cela ne soit pas perdu, nous avons tellement de belles choses à vivre, tous et toutes ensembles!
    Bises de Mireille du sablon

    • Quichottine

      Merci, Mireille. Nous sommes d’accord je crois.
      Bises et douce soirée.

  6. Un très bel hommage que tu fais pour tous ces innocents.
    Une nouvelle plaie pour la France et pour le monde d’ailleurs…
    Bisous et bonne journée à toi Quichottine

    • Quichottine

      Pour le monde, je crois… hélas.
      Bisous et douce soirée Pascale. Merci pour tout.

  7. Mistigris34

    en effet LIBERTE, de croire, de penser, d’agir, Pour TOUS ,
    pas de drapeau chez moi, mais cela n’empêche pas de penser,
    Bonne journée à toi, MIAOU !!!!

    • Quichottine

      Nous sommes en communion de pensée… c’est important.
      Bisous et douce soirée Mistigris. Merci.

  8. Un magnifique bille avec une superbe photo merci pour ton passage et tes voeux d’anniversaire gros bisous je partage ton billet si tu me donnes la permission

  9. Merci pour cette évocation…
    Nous avons parfois « le moral en berne »,
    Mais un simple souffle peut nous en faire voir de toutes les couleurs…

  10. Je reste très secouée par ces attentats . La belle chanson de Barbara « Perlimpinpin » me paraît être d’une bouleversante actualité :
    https://www.youtube.com/watch?v=tYX2KRCr37g

    • Quichottine

      Nous le sommes tous…
      Merci pour le lien vers cette chanson, Zoé.
      C’est effectivement bouleversant.

  11. Un bel hommage ma Quichottine, Le drapeau qui se délie pour montrer que la vie est toujours là ….envers et contre tout même si c’est dur, très dur, l’espoir doit vivre ♥

    • Quichottine

      Merci.
      L’espoir, c’est important. Il ne faut pas l’effacer.

  12. merci Quichottine

  13. Ce sont ces mêmes sentiments qui m’habitent.
    Enfants nés ici ou ailleurs que ces sentiments de fraternité, de liberté soient les vôtres.. Que notre beau pays, la France qui a tant souffert soit l’emblème de ces symboles !
    Avec amitiés je t’embrasse

  14. Un hommage très émouvant… Partageons les couleurs de ce drapeau qui nous représente tous sans distinction !
    Douce journée et GROS BISOUS ma Quichottine.

    • Quichottine

      C’est ce qu’il représente pour moi… l’union de tous, et pas seulement de quelques-uns qui voudraient qu’il leur soit réservé.
      Douce et belle soirée, Marité. Gros bisous.

  15. Quichottine ! Tu te ballades avec ton appareil !!

    J’ai un logement par la SIP : « société immobilière picarde » :
    Un drapeau devrait être déposé par un responsable de la SIP !

    Notre entrée = 4 x 4 = 16 x 2 = 32 logement pour 1 entrée et ma rue est composée de 10 entrées = 320 appartements . Et il y a X rue là où je demeure !
    Alors NON je ne mets pas de petit drapeau ! je ne sais où j’en aurais
    Mais mon coeur , mon esprit est avec toutes ces personnes !
    Je suis devant mon écran aux bons moments et aussi régulièrement : « Aux questions au gouvernement » !
    Justement je suis « AVEC » F Hollande parlant pour ces 130 morts ET puis d’autres en Belgique …. !

    Une petite raison m’est venue à l’idée = une discussion mélant diverses catégories = la France est un pays catholiques , avec juifs , protestants , tunisiens , et j’en passe MAIS jamais je n’entends ATHEES !

    Voilà ! Bisous toutes et tous !

    any

    • Quichottine

      J’avais mon téléphone sur moi, et il peut prendre des photos. 🙂
      Pour le reste, je crois que nous avons tort de limiter les habitants à leur religion ou à leur absence de religion.
      La France est un pays de liberté… même si nous n’y arrivons pas toujours.
      Bisous à toi.
      Passe une douce soirée.

  16. j’aime ton image des deux drapeaux, l’un encore écrasé par la peine et l’autre triomphant. Je n’ai pas vu beaucoup de drapeaux par chez moi mais j’aurais souhaité un jour de grand vent pour que tous ceux qui se montrent claquent allègrement et victorieusement envers et contre tout. Pour ma part pas de drapeau, il est depuis toujours dans mon coeur mais je n’aurais pas aimé avoir à le mettre à mon balcon puis un jour l’enlever…. Alors il reste en moi, là où il est le mieux… Gros bisous.

    • Quichottine

      Je comprends tout à fait.
      C’est vrai qu’il ne faudrait pas avoir à l’enlever.
      L’important est ce qu’il signifie et qui ne doit pas être dévoyé.
      Gros bisous et douce soirée Cathycat.

  17. Bonjour Quichottine, quelle époque difficile ..Ils sont touchants ces deux drapeaux sur cette photo . Un drapeau de la France pour réaffirmer nos valeurs face aux barbares , je dis oui . je me méfie toutefois de la récupération politique mais , ce jour ,nous pensons aux victimes et à leurs familles . J’ose espérer le maximum sera fait pour qu’une telle tragédie ne se renouvelle plus de sitôt dans notre beau pays . Il faudrait me semble t-il que nos dirigeants changent de politique internationale , le « devoir d’ingérence » me parait non seulement obsolète mais dangereux. On le constate aujourd’hui, hélas …

    • Quichottine

      Je me demande ce que nous serions aujourd’hui si les « alliés » ne nous avaient pas aidés à nous débarrasser de l’invasion nazie…
      Mais ce n’est qu’un exemple.
      Je crois qu’ils nous auraient attaqués, même sans intervention en Syrie.
      Mais je suis d’accord, c’est une époque difficile.

  18. Coucou Quichottine
    Tu as su comme d’habitude nous offrir en partage ce bel article
    Très peu de drapeau par chez nous ..
    Difficile parfois de tout comprendre .
    Je t’embrasse Quichottine

    • Quichottine

      Peu de drapeaux aussi chez nous… en dehors des bâtiments publics.
      Mais je crois que rien n’était simple à ce sujet.
      Juste ne pas oublier que depuis des générations il est le symbole de notre République et pas seulement de ceux qui voudraient se l’approprier.
      Je t’embrasse très fort. Merci pour tout.

  19. Peu de mots ma chère Quichottine tu as tout dit et si bien. Très belle phrase d’Aragon. Je n’avais pas de drapeau, j’ai mis des bougies sur le rebord de ma fenêtre.
    Bonne fin de semaine avec plein de bisous
    chatou

    • Quichottine

      C’était bien aussi, je crois.
      L’important était cette pensée commune.
      Merci pour cet hommage, Chatou.
      Bisous et douce soirée.

  20. Coucou Quichottine! Belle prose… Je suis loin, ma foi, mais je partage ton sentiment. Bisous tricolores..! 😉

    • Quichottine

      Tu es loin mais tu es au coeur des conflits.
      J’espère que tout va bien pour toi.
      Bisous, Rebecca.

  21. Chez moi ma Quichottine, ce drapeau qui est en berne ne pavoisera pas à ma fenêtre. Même si dans l’étymologie de ce nom, dans les premiers temps « estre paveschiet », le pavois pouvait être brandi comme bouclier contre l’adversaire, aux temps modernes, le pavois est hissé pour faire la fête et célébrer la victoire.
    Pour une fois j’ai ouvert ma télé, et j’ai suivi cet hommage national, qui sera récupéré comme temps d’autres pas les politiques. Le Président a été sobre dans son discours, c’est ce qu’il fallait.
    Perso j’ai laissé mon empreinte sur le blog ce jour.
    Bises et bon vendredi. ZAZA

    • Quichottine

      Je comprends tout à fait et j’aime la façon dont tu as su partager sur ton blog. Pas de victoire ici, juste une énorme tristesse.
      Merci, Zaza.
      Bises et douce soirée à toi.

  22. Chère Quichottine
    Que j’aime tes mots sur les drapeaux et ceux d’Aragon pour ce bel hommage.
    Prends soin de toi. Je t’embrasse
    Dany

  23. Ici, en Grèce les drapeux aux fenêtres sont monnaie courante car les Grecs sont très patriotes. En France nous avons un peu délaissé cette valeur en la considérant d’un autre âge, en la confondant avec le repli sur soi qu’est le nationalisme. Il aura fallu ce grand malheur, cette barbarie, pour que nous nous souvenions de notre patrie et de ses valeurs.

  24. Douce soirée chez toi, Quichottine

  25. L MARIANNE

    une belle photo « hommage  »
    dommage je n’ai pas trouvé de drapeau pour mettre à ma fenêtre-
    je l’aurais laissé en signe de deuil-
    rien vu dans mon village, ni à la ville proche ce matin – Le sud serait-il le seul ?
    je t’embrasse et souhaite des jours meilleurs à la France-

    • Quichottine

      Je ne peux te répondre… Je crois que chacun a fait ce qu’il pouvait en fonction de son ressenti.
      Merci pour ton souhait. C’est le mien aussi.

  26. Tu as bien fait de prendre cette belle photo pour l’hommage à ces pauvres victimes. Rien ne pourra nous faire changer, ce ne sont pas des barbares qui y arriveront. Je te souhaite un bon week end.

  27. Un bel hommage Quichottine.. Pas de drapeau mais trois bougies à ma fenêtre..

  28. Sonya 972

    un bel hommage que rend la France
    une grande pensée pour toutes les familles endeuillées

    je ne t’oublie pas ma douce
    pleins de ti bo

    • Quichottine

      Merci ma Sonia.
      J’espère de tout coeur que tout va bien pour toi.
      Plein de bisous à toi aussi.

  29. J’ai aussi mis un drapeau bleu – blanc – rouge à ma fenêtre, mais pas sur une demande, juste pour dire : je suis française.
    Très beau ton article sur les drapeaux!
    Douce après midi

    • Quichottine

      C’est aussi ce que j’ai fait.
      Merci, Livia.
      Belle soirée à toi.

  30. Très bel hommage, que tu rends là, Dame. Merci.
    Je t’embrasse très fort

  31. Bonsoir Quichottine, je t’ai lue avec émotion …
    Merci beaucoup pour eux …
    Gros bisous

    • Quichottine

      Et merci à toi pour ces mots offerts.
      Gros bisous et douce soirée, Annick.

  32. Laissons ces drapeaux flotter
    dans notre regard
    dans notre tête
    dans notre cœur

  33. Salut
    Bravo pour cet hommage aux victimes.
    Bon week-end

  34. Merci pour ce partage Quichottine
    Doux week end & bisous

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta présence, Laure.
      Bisous et douce soirée.

  35. Tellement triste de cet état de chose, surtout que le peuple de France pense que nous les Belges sommes responsable…
    Je t’embrasse amicalement ma douce
    Flo

    • Quichottine

      En quoi le seriez-vous ? C’était inimaginable, alors chacun a fait au mieux.
      Vous en souffrez aussi.
      Nous sommes tous ensemble frappés par le même ennemi.
      Je t’embrasse, prends bien soin de toi.

  36. merci pour ce bel article sensible. Ce matin, je ne savais pas et c’est un voisin en promenant le chien qui m’a expliqué. Moi même j’ai bricolé mon drapeau sur une enveloppe et collé à la fenêtre. Dans ma rue, c’était le retraité de la sncf, l’infirmière retraitée, la famille d’origine turque…
    bises Quichottine

    • Quichottine

      Je l’ai appris tardivement aussi… alors, j’ai bricolé mon drapeau, mais avec tout mon coeur.
      Merci pour ce partage Durgalola.
      Bises et douce soirée.

  37. Merci ma Quichottine. Un bel hommage aux victimes innocentes… Mais pour moi il y a une tache… Depuis le 7 janvier rien n’a été fait… Ceci n’aurait jamais dû arriver si des dispositions avaient été prises avant. Je suis désolée…
    Belle soirée. Gros bisous.

    • Quichottine

      Nous sommes un peu naïfs… nous ne pouvions pas imaginer ce qui s’est passé.
      Ne sois pas désolée, je comprends tout à fait ce que tu penses.
      Gros bisous et douce soirée à toi.

  38. Bonjour Quichottine,
    Tes mots sont si beaux et si vrais.
    La France est un très beau pays et ce sont mes racines car mes aieûx viennent de France et en plus j’aime énormément votre pays. je partage toujours avec vous tous.
    Nous vivons dans un monde de fous c,est bien vrai malheureusement.
    Il faut continuer à vivre et garder notre courage et notre espoir pour des jours meilleurs.
    Amicalement Quichottine, je ne t’oublie pas et j’espère que les choses se sont bien arrangées pour toi.
    À bientôt.

    • Quichottine

      Merci, Nadia.
      Tous ceux qui aiment la France et sa culture ont été touchés, comment ne pas l’être ?
      Tes mots sensibles et tes voeux m’émeuvent beaucoup.
      Passe une douce soirée.

  39. C’est tous les jours qu’il faut se souvenir que nous aimons la France et que nous en sommes fiers .
    J’aime beaucoup ce poème d’Aragon.
    Merci pour ce beau billet .
    Douce soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      Comment ne pas être d’accord ?
      Tous les jours, oui, comme fêter sa maman ou ceux qu’on aime, sans attendre qu’un calendrier nous le rappelle.
      Merci à toi, pour tout, erato.
      Bises et douce soirée.

  40. Ton hommage est très bien trouvé : même si notre coeur est en berne, nous nous retrouvons dans ces drapeaux.
    La tête baissé, dans la tristesse mais le coeur hissé dans l’espoir.
    Merci pour tes mots.
    Bon week end, ma chère Quichottine.
    ♥ Bisoux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    • Quichottine

      Merci de le souligner ainsi.
      Bisous et belle soirée ma chère Dom.

  41. Comme j’aime ton article !!!!
    Bisous.

  42. Très bel hommage !
    Pour ce qui est des drapeaux, j’ai beaucoup de mal avec ça. Ils sont porteurs et souvent les principaux vecteurs de la haine nationaliste. N’est-ce pas à cela que le gouvernement avec la complicité des médias nous amènent tranquillement ? Attention à ne pas tomber dans ce piège. Ne pas oublier quand même que la seule chose importante, aujourd’hui, c’est le PETROLE. Pour s’en rendre compte, il suffit de regarder les alliances qui se font ou le devraient entre les différents pays de l’Europe et du reste du monde pour lutter contre ces barbares. Ce n’est pas très clair tout ça. Enfin si, Il ne faut pas contrarier les marchés financiers. Si les choses étaient différentes, pour commencer, l’Europe devrait se lever « d’un seul Homme » et…hum, c’est loin d’être le cas.
    Rhooo, j’arrête, tu vas sans doute me prendre pour un paranoïaque, sourire. Bon, c’est vrai qu’en ce moment je suis un peu en colère contre ces gens qui savaient, qui savent et qui n’ont rien fait pour arrêter ça.
    Tu sais, une phrase de Benjamin Franklin m’a beaucoup fait réfléchir en cette période trouble :
    Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et finit par perdre les deux.
    A moins que ce soient les drapeaux qui nous sauvent (ça, c’est de moi, sourire).
    Passe un bon week-end.
    Bises amicales Quichottine

    • Quichottine

      Je ne crois pas que tu sois parano… finalement, nous souffrons aujourd’hui de l’abandon de nos symboles. Le drapeau n’appartient pas aux nationalistes, il est l’un des symboles de notre République « une et indivisible »… nos anciens se sont battus pour elle, pour que nous ne tombions pas aux mains de ceux qui voulaient la dominer…
      Je suis d’accord, pour l’Europe… et plus encore pour une union « mondiale » qui permettrait que la paix soit donnée à tous en partage.
      Mais je crois que nous n’avons pas encore assez grandi pour ça…
      Il faudra du temps, mais j’espère que ce n’est pas déjà trop tard.
      Bises amicales et douce soirée à toi, Margimond.

  43. Merci pour ce texte. Je crois que je vais voir les drapeaux autrement.

    • Quichottine

      Sois la bienvenue, Dalva.
      Je te réponds bien tard. Je te remercie pour ces mots qui m’ont permis de découvrir tes écrits.
      Je souhaite que tu ne fermes jamais ta fenêtre.
      Tes petits riens me plaisent infiniment.

  44. Emouvant témoignage, merci Quichottine, hier pour la première fois de ma vie j’ai posé le drapeau Bleu Blanc Rouge, ( je ne suis pas très « cocardier ») je l’ai laissé flotter au vent du nord sur la boite aux lettres au bord de la route. Perdu dans le bois à la fenêtre sans aucun vis à vis ni voisin il serait passé inaperçu. Tant de chansons, poésies, livres et romans pour illustrer notre Liberté, témoigner de notre « Art » de vivre, qui m’arrachent le cœur. Mes « Perlimpinpin » étaient des Roudoudou et mon « Square des Batignoles » une cours de campagne mais c’était la même France, celle qu’on aime,
    « Mais pour rien, mais pour presque rien,
    Pour être avec vous et c’est bien ! »

  45. Une petite halte par chez toi ce matin chère Quichottine…
    T’embrasse

    • Quichottine

      Merci, Joëlle.
      Passe une douce soirée. T’embrasse aussi, très fort.

  46. Magnifique comme toujours cet hommage à LA France, à ceux qui y sont nés, à ceux qui ont choisi d’y vivre et d’y mourir
    Bon dimanche de paix

    • Quichottine

      Merci.
      La France a accueilli ma mère, mon père s’est battu pour elle… comment pourrais-je ne pas lui rendre hommage ?
      Douce soirée en paix, Alphomega.

  47. Tu rends un bel hommage aux victimes de ces attentats, avec sobriété. Je n’ai pas mis de drapeau à ma fenêtre : l’unique fournisseur sur Bordeaux a été dévalisé. Bisous

    • Quichottine

      Ils ont tous été dévalisés… Alors, j’ai improvisé.
      Bisous et douce soirée.

  48. Personnellement, il n’y a pas un drapeau au monde que j’aime. Pas plus que je n’aime un dieu. Je suis citoyenne du monde. je ne veux ni guerre ni haine. Poser un drapeau c’est poser une barrière infranchissable, c’est dire « je n’aime que ceux qui sont de chez moi, que ceux qui sont comme moi » c’est ouvrir un boulevard à la xénophobie et à la haine. Quand je vois des drapeaux, quelques qu’ils soient et d’où qu’ils viennent, je me dit qu’on a toujours rien compris. Tant qu’on ne sera pas capable de ne faire qu’un, de faire tomber barrières, temples et drapeaux, on commettra des meurtres et des guerres.

    • Quichottine

      J’ai beaucoup aimé ton article sur la paix, Marjolaine, et notre échange chez toi.

      Quichottine : « Je suis d’accord.
      Dans l’absolu, ce serait magnifique.

      L’embêtant, c’est que pour faire la paix il faut que tous soient d’accord, ou, dans le pire des cas, qu’un seul règne en maître absolu sur tous et que les opposants soient détruits.
      Qu’en penses-tu ?

      Je rêve d’un monde de paix et de partage, et je sais pourtant que nous en sommes encore très loin.

      Nous avons aussi tué au nom de Dieu, même si nous ne le faisons plus. Aujourd’hui, nous faisons la guerre pour préserver notre façon de vivre, notre économie, aussi.
      Qui serait aujourd’hui capable de vivre sans électricité, sans pétrole, sans tout ce que notre richesse nous permet d’obtenir (tout en fermant les yeux sur le fait qu’elle provient en grande partie des armes que nous vendons pour que d’autres puissent continuer à se faire la guerre) ?

      Tu es écrivain, tu as besoin aujourd’hui de ton ordinateur, de ta nouvelle voiture… Accepterais-tu de t’en priver ?

      Je fais mon mea culpa. C’est excessivement difficile, quand on a ouvert une fenêtre sur le monde, à la fois de chercher à tout comprendre, de garder une certaine sérénité, et ce faisant, de se dire que tout cela est un peu aussi sa faute, ma faute. La richesse, si petite soit-elle, dont je bénéficie, dépend de tant d’inégalités, d’injustices, de tant de choses dont personne ne parle…
      Tu as raison, Marjolaine, mais je ne sais pas comment nous allons pouvoir atteindre une fraternité mondiale.

      Je le voudrais pourtant.

      Tu m’as écrit que tu n’aimais pas les drapeaux et ce que tu as dit est très juste.
      Tu te dis citoyenne du monde… C’est très beau. J’ai longtemps pensé que je l’étais, avant tout. Mais ce n’est possible que dans certaines conditions.
      Tu vois, même si j’étais chat, je ne voudrais surtout pas vivre dans les pays où le chat est un plat recherché.
      Je suis femme et à aucun prix je ne voudrais vivre dans l’un des pays où les femmes n’ont aucun des droits que nous avons mis tant de temps à obtenir.

      … et il y a des moments où je suis triste, très triste, devant tant d’horreurs commises quelles que soient les raisons invoquées.
      L’humanité a encore beaucoup à faire pour être seulement « humaine », et apprendre à respecter les différences sans chercher à en profiter.

      Voilà… j’espère ne pas t’avoir blessée, ce n’est aucunement mon intention.
      J’ai seulement essayé de te donner mon point de vue, après avoir lu tes derniers articles.
      Je te connais mal, Marjolaine, mais je sais que tu es quelqu’un de sincère et de digne d’intérêt.
      C’est pourquoi je n’ai pas hésité à te dire tout cela.

      Passe une douce journée, et prends bien soin de toi. »

      Ta réponse a montré que j’avais raison de te le dire.
      http://gouttes-d-etoile.over-blog.com/2015/11/moi-j-aime-la-paix.html#ob-comment-86519519

      « Ne faire qu’un », j’adorerais…

  49. Il y a peu ,beaucoup de français avaient honte de montrer leur drapeau , de peur de se faire traiter d’extrême-droite . Il a fallu ce grand malheur pour que le peuple se réapproprie sa bannière . C’est un bien pour un mal. Il faut espérer que cela durera, car le drapeau c’est le symbole d’un pays et tant de gens sont morts pour lui , qu’il faut le respecter.
    Il est quasi impossible de trouver un drapeau français dans une boutique ici,mais il y en a eu quand même. J’ai même vu des drapeaux de fortune: trois tricots , bleu, blanc, rouge.
    Certains ont préféré mettre le drapeau régional . L’essentiel est d’être unis et solidaires .
    Des vers plus que jamais d’actualité .Je t’embrasse

    • Quichottine

      Tu rappelles ce qui est arrivé… Nous avons laisse des extrémistes s’emparer de nos symboles, et nous n’osons plus dire que ce drapeau est le nôtre… celui de notre République.

      Comme tu le dis si bien, l’essentiel est de rester unis et solidaires… Merci pour tout, Fanfan.
      Bisous et douce soirée.

  50. Salut
    On a retiré les drapeaux parce qu’il pleut.
    Bonne journée

    • Quichottine

      Il est vrai que j’ai aussi retiré le mien… il n’aurait pas pu résister à la pluie.
      Bonne soirée, Tiot.

  51. Tu m’a émue, je n’aurais su dire mieux. Merci pour ce beau partage
    Je t’embrasse

  52. Je n’avais même pas compris que tu étais parisienne.
    Moi j’aimerais qu’on invente un drapeau universel pour l’humanité, un peu comme l’esperanto, mais en version drapeau. Je rêvasse sur les couleurs qu’il pourrait avoir. Bien sûr j’ai pensé à l’arc en ciel, mais c’est pris par une autre communauté. Peut être des étoiles de toutes les couleurs, alors ? 🙂

    • Quichottine

      Un drapeau aux étoiles de toutes les couleurs, qui fédérerait tout le monde… ce serait magnifique.
      Je suis banlieusarde, mais j’étais ce soir-là chez ma fille, aux portes de Paris.

  53. Il nous faut des symboles. Retrouver le récit qui lierait notre passé et notre avenir, et dont nous avons laissé les pages s’éparpiller.

    • Quichottine

      Je suis tout à fait d’accord avec toi.
      Merci pour ces pages à rassembler.

  54. J’aime ta façon d’interpréter le symbole des drapeaux!
    *****
    Chant scout…

    Amitié, Liberté

    Amitié, amitié, liberté, liberté
    Par vous l’avenir sera plus beau

    Le visage inondé de lumière
    Tourné vers des lendemains heureux
    Nous bâtirons une cité fière
    En chantant ces refrains joyeux

    Si tu peines parmi la tempête
    Vois tant d’autres sont dans le ressac
    Unis tes efforts pour tenir tête
    Aidons nous à porter le sac

    Et bien sûr quand tous les gars du monde
    Chanteront avec nous ce refrain
    Tous unis dans cette immense ronde
    Léger sera notre chemin

    Bon dimanche

    • Quichottine

      Je l’ai tellement chanté !!!… et pourtant, je n’étais pas scout. 🙂
      Merci pour ce chant d’union.
      Passe une douce soirée, Marie.

  55. liberté égalité fraternité
    et essentiel à rappeler laïcité, la'(les) religion(s) restant du domaine de la sphère privée.

    • Quichottine

      Religions plurielles ou absence de religion, l’important est de respecter le choix de chacun, tant qu’il n’essaie pas de l’imposer aux autres. 🙂
      Merci, Pol.

  56. Bonsoir Quichottine
    Jamais on ne pourra oublier cette tragédie mais il faut continuer à vivre chaque instant qui nous est donné

  57. Que j’aime tes mots Quichottine, tu dis toujours ce que l’on a envie de lire…

    • Quichottine

      Je n’en suis pas si sûre, mais j’écris ce que je pense.
      Merci pour tes mots, Marlène.
      Passe une douce soirée.

  58. Très touchant de tout coeur avec vous.

    • Quichottine

      Merci Solange.
      Tu es au loin, mais je sais que tu aimes Paris et la France.

  59. notre drapeau on se doit de le respecter

    • Quichottine

      Tout à fait d’accord avec toi. C’est le nôtre, à tous.
      Si nous le délaissons, nous perdrons une partie de ce qui nous unit.

  60. Trois couleurs , toute une histoire, notre histoire,
    trois couleurs que certains voudraient voir salies, honnies,
    une histoire, notre histoire,
    qui raconte les souffrances partagés, le sang versé pour la liberté,
    trois couleurs associées, sang mêlés, au creuset de l’unité.
    C’est notre emblème, notre étendard, et tu l’évoques, Quichottine , avec justesse et retenue.

    • Quichottine

      Merci, Sido.
      Je crois que c’était important de le préciser et tu l’as fait.

  61. Désolée d’avoir laissé le clavier, la pensée, aller plus vite que ma main, et mes yeux, les fautes s’en sont échappées (souffrances partagéEs, sang mêlé) !!!

    • Quichottine

      Ce n’est pas grave… Ne sais-tu pas que sur mes pages un lutin malicieux joue avec les mots que l’on écrit ?… Parfois, il ôte une lettre, parfois il en ajoute, et il rit de la bonne blague faite… pas toujours à notre goût.
      Merci pour tes mots, Sido.
      Passe une douce soirée.

  62. Ton hommage est émouvant tout comme l’a été l’hommage fait par la nation en ce vendredi 27 novembre. J’ai suivi la cérémonie à la télé et ai versé une larme en entendant la Marseillaise et les noms des victimes.
    Oui, ce drapeau bleu, blanc, rouge qui s’étale en grand à côté de celui qui est en berne symbolise bien la volonté de résister, de se tenir debout malgré les attaques. C’est la fraternité qu’il faut maintenir.

    Attention, le drapeau signe de Patriotisme et non de Nationalisme ! J’aimerais tant que les pays d’Europe s’unissent enfin pour se soutenir ! Mais personne n’accorde ses violons avec les autres. Que dire des Américains et des Russes qui campent chacun dans une vision différente !

    Malgré quelques élans de solidarité, je trouve la France bien seule.

    • Quichottine

      Ne faisons pas d’amalgame… tu as tout à fait raison.
      Ce drapeau est le nôtre avant tout et pas celui des nationalistes.
      J’espère que nous arriverons à oeuvrer ensemble pour la paix.

  63. Ce monde est devenu fou.
    Je suis fière de mon pays, fière de mon drapeau et si la France est autant visée par les attentats c’est la preuve que son action dérange.
    J’ai travaillé vendredi et je n’ai hélas pas pu voir l’hommage aux victimes en direct, je n’ai vu que quelques extraits bien émouvants.
    Cela semble presque irréel, toutes ces victimes innocentes parties alors qu’elles pensaient toutes vivre un bon moment de vie justement.
    J’espère que nous viendront à bout de cette barbarie.
    Merci pour ce bel hommage.
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      Les extrémismes ne font jamais de bien à la civilisation… hélas.
      Merci pour tes mots, Alrisha.
      Bises et douce soirée.

  64. Bonsoir Quichottine
    Très bel hommage aux Enfants de la France qui ont disparus brutalement . A cause d’illuminés, de fanatiques ,de fous qui croient que la violence est la base de tout. Leur prophète comme je le dis sur mon blog doit se retourner dans sa tombe. C’est vraiment n’importe quoi et je pense comme beaucoup que ce qu’ils font ne les aident pas. Certes on en parle beaucoups a la télé mais ils se mettent à dos le monde entier .De plus se sont des lâches qui se cachent sous des cagoules comme tous ces casseurs qui ne respectent rien, encore moins la mort
    bisous

    • Quichottine

      Merci, Celiandra.
      Tu as dit ce qui était important.
      Bisous et douce soirée.

  65. J’ai eu la même idée, mais juste en photo

  66. Bon mardi ma Quichottine, gros bisous, Flo

  67. Salut
    Il fait un temps pluvieux et venteux alors je reste au chaud.
    Bonne journée

  68. Je t’envoie un peu de soleil de l’isère bisous

    • Quichottine

      Merci, Domi… j’espère qu’il pourra s’attarder un peu.
      Bisous.

  69. Oui, que ce soleil-là continue à faire resplendir tout ce qui est BEAU sur terre, nous en irradiant à foison ….!!!

    La tolérance, la diversité, feront de ce monde un champ aux mille et une couleurs, aux mille et une fleurs ………..

    Je fais voler vers toi PLEIN d’oiseaux pour les faire danser : sabine

    • Quichottine

      Je ne peux que souhaiter que ce soit très bientôt.
      Merci, Sabine.
      Passe une douce soirée.

  70. bonjour Quichottine, j’espère que tu vas bien et profite bien de tes lectures. Dimanche la Saint Nicolas, l’avant goût de Noël. Bises

    • Quichottine

      Bientôt Noël… c’est Nicolas qui le dit. 🙂
      Bises et douce soirée, Durgalola.

  71. je reviens chez toi avant d’aller promener Djinnie.
    Quand j’ai visité la maison de Robert Schuman j’ai été surprise par les livres (dans le couloir, dans le bureau, dans la chambre …) Avant sa mort, il continuait à dire qu’il les aimait, mais d’un amour platonique car la maladie (aujourd’hui on dirait maladie d’Alzheimer) lui laissait de moins en moins de répit pour les lire.
    Et ses goûts étaient très éclectiques : romans d’aujourd’hui, d’hier, poésie, spiritualité, histoire, droit, … j’ai beaucoup regardé … bises

    • Quichottine

      Je suis contente que tu aies pu le faire… Merci pour ces précision.
      Je dois dire qu’il y a chez moi aussi des livres partout… 🙂

  72. Bonjour Quichottine, le drapeau n’est pas en berne sur l’espoir !! Oui, il faut continuer à vivre, à aimer et ..à emmerder les cons !! J’ai hâte que tu découvres mon nouveau disque tu sais . j’attends ton courrier ! Bon mercredi !!

    • Quichottine

      Navrée, j’ai eu des problèmes d’ordinateur.
      Mon courrier n’est pas encore parti, mais ça ne saurait tarder.

  73. il faut être fier de notre drapeau … bonne soirée Quichottine

  74. moi j’ai jamais accroché aux histoires de drapeaux
    je m’en méfie
    j’aime pas les nationalisme
    surtout d’ Aragon qui tout de même écrit une ode à Staline
    besotes
    fernando

    • Quichottine

      Tu devrais savoir, depuis le temps que tu me lis, que je ne suis pas nationaliste.
      Même si j’aime mon pays.
      Citer Aragon n’est pas non plus approuver tous ses écrits.
      Merci pour ta visite, Tilk.
      Je suis heureuse de savoir que tu vas bien.

  75. Bonjour Quichottine,

    ce beau drapeau aux couleurs si toniques, tout un symbole. C’est bien pourquoi certains le brûlent et le malmènent. Mais sa parole claque et vibre de passion et d’humanité; et le vent l’ emporte partout…
    Merci Quichottine
    Gros bisous

    • Quichottine

      Merci à toi pour tes mots, Martine.
      j’aime ce que tu écris.
      Gros bisous et douce soirée.

  76. Bel hommage, rassemblement près de nos couleurs .

  77. Quelques mots d’une poésie de Casimir Delavigne

    De son drapeau qu’il tient encore
    Il roule autour de lui le linceul tricolore,
    Et disparaît au milieu des éclairs…

  78. Bonjour Quichottine
    J’y pense pour le billet récapitulatif de mes bannières 2015