Il s’était évadé… avec Pas_telle

Lorsque j’ai vu son arbre, pour la première fois, je lui ai demandé si elle voulait bien me le prêter… sans trop savoir ce que j’en ferais.

Il faut dire qu’il me parlait, mais que ce qu’il me disait manquait de mots.

Ne vous est-il jamais arrivé de “ressentir” et de ne pas pouvoir “dire” ?

D’ailleurs, les images ont-elles vraiment besoin d’autre chose que de cette émotion qui vous étreint ?

Je ne sais pas. Je sais seulement qu’il m’arrive de penser que lorsque je viens chez vous je me répète souvent, que les mots que j’écris sont bien ternes devant certaines images, que le silence est aussi une façon de s’exprimer…

Il faudrait inventer des commentaires silencieux, de grands blancs qui sauraient dire à la fois l’admiration et la présence, autrement.

Mais là, non, j’avais besoin de ces mots, alors, j’ai mis l’image dans le dossier de celles qui attendent sagement qu’ils naissent.

Cet arbre, son arbre, c’était un “Quichottinier”, sans aucun doute pour moi. Un arbre à mots, un arbre qui s’était échappé un soir sans lune et sans étoiles, furtivement, sans bruit, alors que les autres dormaient.

151006_Pas_telle

Au matin, on s’était bien aperçu de sa disparition, mais personne n’avait suggéré que l’on parte à sa recherche, qu’on le retrouve et le reconduise auprès des autres, tout près de la Bibliothèque et du Jardin, là où tous les Quichottiniens ont un jour planté leur arbre, arbre à livres, arbre à rêves, arbre de vie.

Le Lutin bleu s’était réfugié sur son étagère préférée, et il avait ouvert le grand cahier à spirales où il note patiemment chaque pensée.

La plume crissait sur les pages ; elle aurait préféré sans doute qu’il soit plus tendre, qu’il explique autrement la fuite de cet arbre tourmenté.

Mais non… Il dessinait des blancs, des pleins et des déliés, des alinéas. Et, ce faisant, sur la page, naissait le calligramme de l’arbre solitaire.

On dit…

Mais on ne disait rien dans les allées de la bibliothèque. Devant la croisée ouverte, Quichottine écoutait le bruissement des feuilles dans les sous-bois aux couleurs de l’automne, et suivait, dans son propre rêve, les traces laissées par l’arbre qui fuyait.

Il s’en était allé, grimpant vers la lumière, vers là où les montagnes prennent d’assaut le ciel.

Il avait fui la foule trop bruyante, la nuit qui l’oppressait.

Il s’était dit que, là-haut, il pourrait donner cours à ses larmes et soigner son chagrin, qu’il n’aurait même pas à se justifier.

Il avait, une à une, obligé ses racines à délaisser le sol où elles s’étaient ancrées, et celui qui l’aurait surpris, alors qu’il franchissait un à un les obstacles qui le séparaient de sa destination, n’aurait entrevu qu’une ombre qui soulevait sa robe dans la nuit pour qu’elle ne gêne pas sa course à travers champs.

L’arbre avait fui… puis, au matin, il s’était arrêté, avait laissé ses racines s’enfoncer dans le sol aride à la recherche d’eau.

Ici ou là, quelle importance ?

Le vent l’avait pris dans ses bras, l’avait longuement bercé, comme un enfant, lui avait apporté le chant des oiseaux, et un rayon de soleil avait déchiré les nuages pour lui apporter la chaleur qui lui manquait.

L’arbre pouvait dormir, l’hiver prendrait soin de lui en attendant que le printemps l’éveille.

© Quichottine, novembre 2015, pour le texte
© Pas_telle, juillet 2015 pour l’image.

Merci à Pastelle pour sa photographie, à retrouver en grand chez elle d’un simple clic sur l’image.

Pour mémoire, il s’agit d’un des illustrateurs de notre Mariage. Nous lui devons  les très belles photographies montrant notre petite demoiselle d’honneur, Célia. (p.202, 246 & 277)

http://www.les-anthologies-ephemeres.fr/2015/04/pastelle-l-un-des-illustrateurs-des-anthologies-ephemeres.html

106 réponses à “Il s’était évadé… avec Pas_telle

  1. C’est très beau, merci, Quichottine.

  2. Ah je connais Pastelle et sa passion photo… L’arbre à Mots, ça me manque tiens, ouvert par ff un jour…. celui-ci sur terrain en pente s’accroche dans sa solitude, merci Quichottine, bises

    • Quichottine

      ff nous manque à tous.
      Merci pour tout, jill. Bises et douce journée.

  3. Bonjour Quichottine ; un joli texte ! Prenant !

    Je suis allée là où cliqué en rouge je crois = là j’ai admiré diverses photos en noir et blanc avec arbres , mains = jolis tout plein !

    Images paraissent envoûtantes !

    J’ai enregistré ces images pour moi !

    Bonne journée

    BISOUS

    any

    • Quichottine

      Je suis contente que ça te plaise. Merci, Any.
      Bisous et douce journée.

  4. Encore une belle photo inspirante qui me rappelle une photo, publiée il y a longtemps, d’un arbre qui fuit la ville pour échapper à l’urbanisation intensive …
    J’aime l’idée du vent qui le prend dans ses bras et le berce …
    Bon dimanche, ma chère Quichottine.
    ♥ Bisoux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ
    PS : Je serais absente demain …

    • Quichottine

      Merci, ma chère Dom.
      Je suis contente que ça te plaise.
      Bisous et douce journée. J’espère que tout va bien pour toi.

  5. Superbe photo. C’est vrai quand on passe sur les blogs, c’est très difficile de faire un commentaire quand on admire une photo, un texte sinon de tomber comme je le fais dans la banalité en disant « superbe » comme je viens de le faire. Je préfère Facebook car on clique sur j’aime tout simplement quand on a apprécié la visite. Certains en abusent certes. Bon dimanche. Bises

    • Quichottine

      C’est vrai que le bouton « J’aime » que j’ai ajouté ici ne peut être utilisé que par ceux qui s’inscrivent sur WordPress… comme le bouton J’aime de FaceBook.
      Peu s’en servent.
      Merci pour les mots déposés, Martine.
      Bises et douce journée.

  6. Émouvante escapade. On espère qu’il a trouvé à s’abreuver et que le vent toujours sera aussi doux.
    Cette photo est d’une grande sensibilité, j’y sens tant de tourment et de solitude que je voudrais tel le vent, la baigner d’affection.

    Je t’embrasse tendrement

    • Quichottine

      Merci ma Polly pour ces mots si tendres.
      Passe une douce journée. Je t’embrasse très fort.

  7. Quel joli texte
    L’arbre à mots cela sonne vraiment bien ..on devrait peut être tous et toutes ce choisir un tel arbre pour communiquer ..et se ressourcer
    Merci à toi
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      Je crois que nous avons tous un arbre qui veille sur nous… mais c’est peut-être seulement un rêve d’enfant à partager.
      Merci à toi aussi, Claudine.
      Bises et douce journée.

  8. Le voici enrobé des pensées des uns et des autres, chacun en passant par ici a pu lui confier un message secret qu’il porte fièrement entre terre et ciel.

    • Quichottine

      C’est vrai… et que ces mots et ces pensées aillent jusqu’à lui et à son auteur. 🙂

  9. j’aimerai aussi que le silence s’écrive Quichottin, un silence rempli de toutes les émotions qui nous bouleversent.
    je t’embrasse

    • Quichottine

      Merci pour ces mots, Josette.
      Passe une douce journée. Je t’embrasse.

  10. C’est vrai que le silence est un tout absolu, écrire ou parler c’est prendre une voie qui laisse les autres possibles en friche. Mais quand au bout du chemin naît une histoire aussi tendre, il eût été dommage de se taire… non ?… Ton récit est magnifique. Gros bisous

    • Quichottine

      « Qui laisse les autres possibles en friche », j’aime beaucoup ce que tu écris.
      Merci pour tout, Cathycat.
      Gros bisous et douce journée.

  11. Tu sais admirablement mettre en mots les images qui peuvent certes se suffire à elles-mêmes, mais que l’on regarde sous un autre angle, grâce à toi.
    Bravo à toutes deux et bon dimanche,
    eMmA

    • Quichottine

      Merci pour ce beau compliment, eMmA.
      Passe une douce journée.

  12. Quel beau texte!
    L’humeur de l’arbre doit être remonté il va dormir tranquille cet hiver, attendant que les chants d’oiseaux l’éveillent au printemps!
    Merci pour ce ravissant texte Quichottine
    Bisous

    • Quichottine

      Et merci à toi pour tes mots. Je suis contente que cela te plaise.
      Bises et douce journée Livia.

  13. Salut
    Il fait doux dans le nord.
    Bonne semaine

    • Quichottine

      Il fait doux, c’est vrai, mais tout est gris aujourd’hui.
      Bonne semaine à toi aussi, Tiot.

  14. un joli texte et un bel arbre

  15. La photo de cet arbre solitaire est superbe et tu as joliment brodé autour. Bisous et bon dimanche

    • Quichottine

      Merci.
      J’ai beaucoup aimé rêver avec lui.
      Bisous et douce journée.

  16. « … le silence est aussi une façon de s’exprimer… »
    As-tu vu ma tite citation sur l’émotion esthétique (« A méditer ») qui reprend ce que tu ressens et que j’approuve…
    Une très belle image dont toi seule est capable de créer de l’émotion ! Merci ma Quichottine !
    Doux dimanche, je t’embrasse fort.

    • Quichottine

      « Celui qui se sent obligé d’expliquer pourquoi un tableau ou un morceau de musique est beau n’a rien compris à l’émotion esthétique. Il faut accepter cette part de mystère. On passe son temps à la fuir ! Avec le beau, on découvre qu’il est agréable de ne pas comprendre pourquoi l’on ressent une émotion particulière. Mieux encore, on peut être heureux de ce mystère. » Charles Pépin

      J’aime énormément cette citation.
      Merci à toi, Marité, pour tout.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  17. C’est vrai qu’il est parfois difficile de trouver les mots adéquats.
    Merci pour ton message reçu dans les mails. Canalblog est en panne, apparemment, les coms ne passent pas et un message de non autorisation s’affiche. Rien à voir avec les indésirables, rassure-toi.
    Tout rentrera dans l’ordre, j’en suis sûr. Ils y travaillent sûrement.
    Bon après-midi.

    • Quichottine

      La panne est réparée, mais elle a duré longtemps… 🙁
      Merci pour ton message, Philippe.
      Passe une douce journée.

  18. un très beau partage merci à vous deux
    Doux dimanche ☼
    Bisous

    • Quichottine

      Merci Laure. Je suis contente que ça te plaise.
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  19. Très joli texte, aussi émouvant que cette superbe photo! Bisous

  20. chère Quichottine , sur ce blog, tu entendras une musique douce, fine et divine
    http://instants-secrets.eklablog.com/ame-a119216796
    (musique d’Hugo Part)
    comme toi, quelquefois les mots ne viennent pas .. et j’admire simplement. Ton idée de grands blancs est douce.
    J’ai passé une bonne soirée hier soir ; nous étions à Toul pour fêter les 20 ans d’un neveu et toute la famille était réunie .. bon moment chaleureux.
    Bises

    • Quichottine

      Merci pour le lien… j’ai beaucoup aimé la page d’Aloysia.
      Les moments de retrouvailles familiales sont le plus souvent bien agréables.
      Passe une douce journée. Bises.

  21. Bon soir Quichottine,
    Très belle photo de Pastelle, et un texte que j’ai vraiment beaucoup aimé lire.
    Je suis admirative devant cette imagination à raconter des histoires en donnant vie comme ici à un arbre.
    Merci pour ça.
    Bisous et bonne soirée

    • Quichottine

      Et merci à toi pour ces mots et tes lectures attentives.
      Bisous et douce journée Pascale.

  22. ah c’est vrai que Pastelle a fait de très belles photos pour cette dernière anthologie. L’arbre en images avait besoin de temps pour la sève de tes mots. Il y a des images qui se contentent du silence et des images qui sont, dans le silence primitif, des pépinières de mots. bises et belle fin de dimanche

    • Quichottine

      Merci, Jeanne.
      J’ai beaucoup aimé la participation de Pastelle… comme j’aime toujours autant aller sur ses pages. C’est un merveilleux photographe.
      Bises et douce journée.

  23. Mais que fait la police ? Le quichottinier a disparu et l’enquête n’a pas même été ouverte !

    • Quichottine

      Ils n’ont pas voulu me croire… ils étaient très occupés à Calais.

  24. cet arbre est très inspirant, un peu inquiétant, Pastelle m’a envoyé la version couleur que je préfére, et qui est toute aussi évocatrice de la solitude

    • Quichottine

      J’ignore ce que j’aurais écrit sur la version couleur de son image… mais j’ai beaucoup aimé sa version noir et blanc.

  25. Je le vois dévalant la pente, crinière au vent, pour que l’élan l’aide à gravir l’autre versant… Il n’a peut-être pas atteint son rêve, mais il a trouvé sa terre. Il peut s’endormir heureux. Mais que lui avaient donc fait les autres quichottiniers ? C’est vrai qu’il suffit d’un mot blessant, qui se détache d’une branche et éclate au sol comme un fruit pourri, pour être éclaboussé !

    • Quichottine

      Il suffit parfois d’un rien, ou de ce qu’on croit être un rien, pour que le rêve s’écroule.
      Passe une douce journée Galet.
      Je t’embrasse fort.

  26. J’ai ma version de cet arbre qui avait entrepris la montée de cette montagne un jour de grand vent , fatigué , il avait comme tu l’as dit , pris racine…et depuis il profite de ce poste le panorama 😉
    Bonne soirée Quichottine (:-*

    • Quichottine

      C’est vrai qu’il a une vue imprenable… Merci, Mike.
      Bises et douce journée.

  27. une très belle photo de Pastelle pour illustrer ce joli texte … bonne soirée Quichottine

    • Quichottine

      La photo fut première, les mots vinrent ensuite.
      Merci pour les tiens, MrCafe.
      Passe une douce journée.

  28. Bonsoir, l’arbre pourra se reposer durant les mois froids, et il me plaît à penser que vous en avez recueilli les feuilles, les avez transformés en mots, pour continuer à écrire d’aussi beaux textes, le temps que le printemps vienne exciter à nouveau la nature.
    Bonne soirée.
    FP

    • Quichottine

      Merci Fabrice pour ce joli compliment.
      Et merci pour votre visite qui m’a fait découvrir de bien jolis mots.
      Douce et belle journée à vous.

  29. Coucou dame Quichottine
    Ton arbre « Le Quichottinier »me plaît beaucoup !
    Ressentir plus que dire, c’est souvent…
    Bises du dimanche soir
    Béa kimcat

    • Quichottine

      « C’est souvent »… pour moi aussi.
      Bises et douce journée.
      Merci pour tout, Béa.

  30. elle est grandiose cette photo

  31. Bonsoir Quichottine,
    La douceur de tes mots viendront peut-être nourrir cet arbre … et qui sait, un jour sortira-t-il de son silence … les arbres reçoivent tant de mots.
    Une très belle photo … et ton texte pourrait être un joli conte.
    Bisous et bonne soirée Quichottine.

    • Quichottine

      Merci, Kprice.
      Je suis contente que ça te plaise.
      Bisous et douce journée.

  32. Une photo superbe et émouvante , tes mots viennent adoucir la solitude de cet arbre qui va renaitre au printemps.
    Belle soirée , bises Quichottine

    • Quichottine

      Il renaîtra, je l’espère de tout cœur.
      Bises et douce journée erato. Merci pour tout.

  33. C’est très beau ! La photo aussi… Merci Quichottine.
    Gros bisous. Douce soirée.

    • Quichottine

      Et merci à toi pour ta présence et tes mots.
      J’espère que tu vas bien.
      Gros bisous et douce journée Liliane.

  34. Un petit coucou du soir. J’ai passé un week-end à dormir malgré le beau temps. Bises et bonne soirée. ZAZA

    • Quichottine

      Lorsque nous arrivons à la limite du « trop », le sommeil est un bon médicament, sans effets indésirables.
      Prends bien soin de toi ma Zaza.
      Bises et douce journée.

  35. J’attends de gouter au fruit du Quichottinier . Superbe photo en N&B.

    • Quichottine

      Sourire…
      Il faudra pour cela te promener dans la Quichottineraie. 🙂
      Merci, Gérard.

  36. je n’aime pas trop ce noir et blanc qui rend cet arbre triste alors qu’il est peut-être fabuleusement heureux

    • Quichottine

      Il l’est sûrement… Mais je pense que l’émotion ressentie devant une image ne dépend pas forcément du sujet présenté.

  37. Ton récit se lit comme un poème … tu sais trouver les mots autour de ce « Quichotinier », installé dans une très très belle photo, bravo Pastelle.
    Merci pour ce doux moment et très bon début de semaine
    Gros bisous d’Amiens
    Annick

    • Quichottine

      Merci, Annick.
      Je suis contente qu’il te plaise.
      J’ai adoré cette photo.
      Gros bisous et douce journée.

  38. Salut
    il fait beau et doux. On se croirait au printemps.
    Bonne journée

    • Quichottine

      Après dissipation des brumes matinales, il fera sans doute beau ici aussi.
      Bonne journée, Tiot.

  39. Merci beaucoup pour ce très beau texte et cette magnifique photo

  40. J’aime beaucoup cet arbre car comme moi, il est sauvage, mais il a tellement été tourmenté qu’il ne peut que se rebeller, même le vent aime à l’énerver ..
    Mille gros bisous, Flo

    • Quichottine

      Je ne crois pas que le vent soit mauvais… du moins ici.
      Il aime apporter aux solitaires qui souffrent l’apaisement.
      Passe une douce journée Flo. Mille gros bisous à toi aussi.

  41. Merci Quichottine, c’est une belle histoire que tu racontes là.
    Moi aussi cet arbre m’attire terriblement, je suis retournée le photographier deux fois depuis, il est comme tu dis, il dort, et de temps ouvre un oeil pour admirer le ciel.
    Je le posterai sur mon blog la prochaine fois avec un lien vers ton histoire.
    Et j’irai encore au printemps pour voir son réveil. Je te raconterai.
    Merci encore.

    • Quichottine

      J’ai aimé cette image, comme si souvent chez toi, elle m’a beaucoup touchée.
      Merci pour tout, Pastelle. Je suis contente que cette histoire te plaise.

  42. PS : Tu peux écrire Pastelle, sur canalblog c’est pas_telle, car Pastelle était pris. 🙂

    • Quichottine

      Ah… je comprends mieux. 🙂
      Merci pour la précision.
      passe une douce journée.

  43. Merci pour tes mots ici et cette image sublime
    Bises et bonne fin de journée

  44. Magnifique photo de cette arbre beau partage bonne journée

  45. J’aime que les photos t’inspirent…des mots ou des silences…Tu inventes des histoires aux images, elles te mènent loin parfois, comme des révélateurs. La souffrance, la mort, et le bonheur aussi. Merci pour toutes ces émotions partagées VITA

    • Quichottine

      Et merci à toi pour tout.
      Ta présence, tes mots, j’aime quand tu es là.

  46. Une ambiance un peu fantastique sur ce beau cliché, elle prête à la rêverie, et puis tu as su lui dire à cet arbre que le printemps lui ramènera les chants des oiseaux, du vent et des feuilles toutes neuves et bruissantes, la vie se renouvelle heureusement et la nature sait toujours nous enchanter de diverses manières…
    Bisous

    • Quichottine

      Je ne peux pas imaginer qu’il ne puisse renaître…
      Merci pour tout, Marine.
      Bisous et douce journée.

  47. Une belle histoire avec tes mots qui enchantent . J’aime la photo de cet arbre tourmenté avec ce ciel menaçant . Il t’a bien inspirée pour notre plaisir. Je t’embrasse

    • Quichottine

      Je suis ravie qu’il te plaise.
      Merci pour tout, Fanfan.
      Passe une douce journée. Je t’embrasse.

  48. C’était un arbre…
    il t’a conté ses émotions
    et dans son vent de murmure
    tu les as traduites pour nous…
    cet arbre devient magique en mots et en image!

    • Quichottine

      Merci, Marie.
      L’arbre était là, je l’ai écouté, et je suis contente que vous le fassiez aussi.

  49. Non, les mots ne sont jamais ternes, ils sont juste une maïeutique, une façon d’exprimer ses émotions. Même devant la richesse de notre langue, les mots ne seront toujours qu’un piètre moyen de communiquer, d’essayer de se comprendre.
    Amitié
    Denis

    • Quichottine

      Les mots écrits disent une chose, à l’oral, accompagnés de gestes et de regards, ils sont souvent plus riches.
      L’important est d’essayer de ne pas rester insensible.
      Merci pour tout, Margi.
      Amitiés.

  50. Merci Quichottine, pour tous ceux et celles qui souvent, manquent de mots pour décrire leurs émotions ou leur affection… pour toutes les banalités dites ou écrites, parce qu’on ne trouve pas mieux pour exprimer son admiration…
    Parce que, là, le mot que j’accrocherais bien sur une branche de cet arbre à mots est : admiration ! Celle qui fait vibrer tout l’être en se demandant comment on peut écrire avec autant de talent….
    Bisous Quichottine

    • Quichottine

      Quel beau compliment, Luciole.
      Je suis heureuse d’avoir pu te toucher grâce à cet arbre solitaire qui m’a émue.
      Bisous et douce journée.

  51. Silencieuse beauté
    un arbre attendait patiemment
    que ses mots soient emporté par le vent de l’automne
    pour danser avec le Lutin Bleu sous la plume de Quichottine

  52. Commentaire silencieux……

  53. « silence » alors ! Comment l’écrire, un raccourci clavier peut devenir un soupir !

  54. Superbe texte. Merci.

  55. Très tendre cette histoire et les photos de Pastelle sont un vrai régal. L’interprétation en noir et blanc est une relecture.
    J’aimerais moi aussi que mes photos soient source d’inspiration, mais elles me parlent et c’est déjà quelque chose.

  56. Bravo pour ce duo !
    Ton texte résonne encore plus fort après cet acte de barbarie.
    Devrons-nous demander au vent de nous prendre dans ses bras et de balayer ces horreurs ?
    Merci de ce beau texte !