Les Anthologies éphémères, souscription

Je l’avais dit en réponse à certains d’entre vous… Septembre est là, déjà bien entamé, c’est vrai, mais il est loin d’être fini.

Les premières ventes de notre quatrième livre et la braderie que j’avais organisée ont rapporté un total de 1481,71 €, somme dont dispose désormais l’association Rêves pour réaliser en notre nom un rêve d’enfant… et plus si possible, évidemment.

Mais je serais désolée si nous nous arrêtions aux 188 exemplaires vendus jusqu’au 31 août…

On me dit que c’est parce que je n’ai pas fait de souscription (une souscription virtuelle avait bien eu lieu au mois de juillet, pour augmenter la somme qui serait perçue par notre association partenaire, mais ce n’a pas été bien compris par certains d’entre vous).

C’est vrai… je n’en ai pas fait, mais 259,50 € ont été versés par moi au titre de la souscription virtuelle…

Je n’ai pas non plus expliqué que même en n’en faisant pas, je savais ceux qui parmi vous achetaient ou non le livre… qu’il était inutile de me dire « je viens de l’acheter » si ce n’était pas vrai… Personne n’est obligé de le faire… 🙂

Il faut assumer ses choix, comme j’assume aussi la décision que j’avais prise à ce sujet.

Il est facile de dire « Si tu avais fait la souscription habituelle, nous aurions vendu autant d’exemplaires que pour la Marguerite des possibles, sinon plus… »

C’est vrai… nous aurions peut-être atteint les 3oo exemplaires de notre dernière souscription, nous les aurions peut-être même dépassés.

Mais je ne veux pas croire que ce soit terminé et que nous nous contenterons pour septembre du premier livre vendu, le seul depuis le début du mois.

(Merci à Dimdamdom qui l’a acheté dès son retour de vacances.)

Un exemplaire… 5,05 € de droits d’auteurs que touchera l’association Rêves au mois de décembre… Ce serait tout ?

C’est impensable. Je sais que d’autres commandes arriveront… mais je sais aussi que certains se refusent à acheter directement sur le site de notre éditeur.

Je ne peux pas baisser les bras, me contentant de ce premier nouveau rêve bientôt réalisé, ce qui est déjà un beau résultat, c’est vrai.

Nous avons été nombreux à participer depuis notre tout premier projet… Pourquoi serions-nous moins nombreux à lire ce dernier livre alors que c’est celui dans lequel nous avons mis le plus d’énergie et de temps pour en faire ce qu’il est : notre plus belle réalisation ?

Je lance donc une souscription pour ceux qui ne l’ont pas encore, pour ceux qui en voudraient d’autres exemplaires afin de les offrir… Noël n’est pas si loin.

La souscription s’arrêtera le 15 octobre prochain.

Je commanderai à ce moment-là à notre éditeur l’ensemble des livres pour lesquels j’aurai reçu le règlement, comme lors des souscriptions précédentes, et je vous les enverrai le plus tôt possible après cette commande. En fait, dès que je les aurai moi-même reçus.

(En ce moment, il faut compter une dizaine de jours après la commande pour que les livres soient expédiés.)

Les frais de port entre l’imprimeur et chez moi seront en partie à ma charge.

Le coût pour vous sera de 20 €, soit  15 € pour l’achat du livre et  5 € de frais de port pour qu’ils soient acheminés jusque chez vous (4,30 € d’affranchissement).

Dans la mesure où ces commandes transiteront par chez moi, je reverserai à rêve l’ensemble des droits et le montant de la remise pour commande en nombre que nous aurons obtenue, en fait, la totalité de ce qui restera une fois que les livres vous auront été expédiés.

Je ne peux pas mieux faire, et j’espère malgré tout que cela suffira pour relancer les ventes.

Si vous êtes intéressé, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous, je vous répondrai le plus rapidement possible.

29 réponses à “Les Anthologies éphémères, souscription

  1. je viens de partager sur Google +… j’espère que tu auras de nombreuses visite
    bisous Quichottine

    • Quichottine

      Merci, Josette, c’est vraiment gentil.
      Bisous et douce semaine à venir.

  2. Encore du boulot pour toi!
    Certains ne se rendent pas compte du travail que tu as assumé l’an dernier pour la souscription avec en prime des méfiants pour téléphoner à Rêves et vérifier que le compte était bon! En plus cette année tu complètes personnellement de 260€ pour compenser ce que t’avaient coûté les frais l’an dernier.
    La critique est aisée.
    Et c’est consternant pour les menteries. Comme si on ne pouvait accéder à nos listes d’acheteurs sur TBE!
    Bon! C’était mon coup de blues sur la nature humaine.

    Bisous

    • Quichottine

      Beaucoup ne le savent pas.
      Pour l’instant, ma souscription en est à sept livres… c’est déjà quelque chose.

      Bisous Polly. Ne t’en fais pas. Ensuite, je me reposerai. 😉

  3. Eglantine

    non, souscription ou pas je n’y crois pas à ce justificatif c’est une excuse trop facile!
    une année avec divers soucis je n’ai pas pu et j’ai assumé, il n’y a pas de honte à ça!
    une handicap si on veut ..ou pas…le livre est sorti au moment des vacances…du moins pour certains enfants , petits enfants …? et après on laisse courir …peut être.
    Certains sont tétanisés, c’est vrai d’acheter par internet, mais dans ce cas j’ai cru comprendre que tu t’en chargeais?
    Un petit truc si ça peut rendre service: en regroupant  » mes cadeaux » les frais de livraison ont été moins chers qu’à l’unité et livré en colis suivi .
    allez je suis sûre que les ventes vont continuer ! cent fois sur le métier !
    bisous et courage !

    • Quichottine

      Je crois que pas tous n’avaient compris qu’en cas d’impossibilité, ils pouvaient passer par moi…

      Pour le reste, nous verrons bien. 🙂
      Bisous et douce journée à venir Églantine.

  4. je viens de voir des amies cet après midi j’ai « placé » 2 nouveaux livres…
    MERCI Quichottine tu es trop super !

  5. Bonsoir Quichottine,
    Je suis certaine que ce n’est pas fini et qu’il y aura d’autres ventes pour réaliser d’autres rêves. Mais c’est la rentrée et comme moi certains n’ont peut être simplement pas trouvé le temps de faire leur commande alors que les journées sont si chargées.
    Je crois en ce beau mariage et à tout le bonheur qu’il va apporter.
    Je t’embrasse
    Anne

    • Quichottine

      Tu as peut-être raison… tu vois, je ne regrette pas sa sortie fin juin…
      Si j’avais attendu septembre, certains lecteurs n’auraient pas eu le bonheur de le lire…

      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  6. Bon, ne perds pas espoir, je suis certaine que les ventes ne vont pas s’arrêter là!! Parfois, il faut du temps… N’oublie pas que livre est paru pendant les vacances et que nous sommes à présent à la rentrée: deux périodes qui coûtent cher…!!! Laisse les gens se remettre d’aplomb financièrement et ça va reprendre… On continue d’en parler. Essaye peut-être d’en envoyer quelques exemplaires aux blogs de critiques de livres qui marchent bien pour qu’ils en parlent… Ca peut aider… Bisous.

    • Quichottine

      Tu as sans doute raison… si je peux, je le ferai.
      Bisous et douce journée à venir.

  7. Je n’arrive pas à croire franchement que c’est parce que tu n’as pas fait la souscription habituelle…. Tu vas te donner encore beaucoup de travail. Pourquoi certains ne peuvent pas commander sur le site directement ? Cela me sidère.
    Le principal est qu’il se vende. Tu sais je ne l’ai pas encore lu, je le garde précieusement pour le lire en octobre à Cergy. Je ne veux pas l’abimer à la plage où je ne lis que des livres de poches.
    Bisous

    • Quichottine

      Certains ont peur des arnaques du Net, et je ne peux pas leur en vouloir.
      Mais j’ai donné des alternatives.

      La souscription est lancée, nous verrons bien. Pour l’instant, 7 exemplaires en commande.
      Bisous et douce semaine, Martine. Merci pour tout.

  8. Je t’avais dit que je commanderais ce mois : c’est fait ! 😉
    Bonne fin de semaine, ma chère Quichottine
    ♥ Bisoux doux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    • Quichottine

      Tu es adorable, Dom.
      Merci pour tout.
      Bonne nouvelle semaine à toi.
      Bisous doux.

  9. salut
    il fait beau alors on va faire un barbecue
    bon week-end

  10. Bonjour Quichottine. Tu t es demenee pour ce livre. Que peux tu faire de plus ? J espère que d autres exemplaires seont vendus. Je participerai au buzz que tu proposes. Bisous

  11. Je vais commander par Internet dès la semaine prochaine. Je viens de le noter sur mon « pense-bête ».

    Bises et à + Quichottine !

    • Quichottine

      Merci, Alrisha. Tu le feras quand tu pourras.
      Bises et douce semaine à toi.

  12. C’est excellent, j’espère que tu en vendra bien plus

  13. Sur Google+ j’ai reçu une demande d’ami aujourd’hui mais comme je ne connaissais pas , je n’ai pas donné suite …

    • Quichottine

      Ah… Tu aurais pu lui donner l’adresse du blog des Anthologies. 🙂

  14. Coucou Quichottine!
    Une petite visite pour te dire que je suis revenue…

  15. C’est vrai qu’il est tellement de bonnes causes à défendre qu’une hiérarchisation de celles-ci est forcément difficile et délicate !
    Et puis il y a des causes « coup de cœur » qui accrochent, et à l’évidence, ces rêves d’enfants en font partie, et quand en plus on peut joindre l’utile à l’agréable, une lecture intéressante qui se profile, c’est encore mieux.
    Bonne réussite dans ce projet.
    Amitiés

  16. Coucou,

    Je t(avais dit que je voyais des amis il y a de cela 15 jours, hélas un accident chez un de nos amis nous a fait repousser la date. Certes je pourrais essayer de kes persuader par mail, mais je ne veux pas agir ainsi. Je préfère apporter mon exemplaire et voire si cela accroche. J’ai au moins un des couples qui je pense va me dire oui, les deux autres je l’ignore.

    Mais je ne t’oublie pas.

    J’espère que les ventes vont redémarre, il est vrai que parfois ça stagne, et que plus tu commandes chez thebedition moins tu payes…Ils font des réductions, pour mes propres livres j’en commandais 10 à la fois, j’avoue que parfois je suis rentrée dans mes frais que deux ans après…Cela n’est pas bien grave. Mais pour les enfants nous aimerions tant que cela aille vite….

    Courage , merci et bravo pour ce courage et cette persévérance à donner du rêve aux enfants.

    Je t’embrasse et te souhaite une belle journée

    EvaJoe