Histoire de fous (1)

Je devrais créer une nouvelle catégorie qui pourrait se nommer « Chroniques d’une vie – presque – ordinaire »… Qu’en pensez-vous ?

Cela ressemblerait à s’y méprendre aux « Chroniques lycéennes » d’Adeline, l’une des héroïnes de notre Mariage, celle qui cherche la vérité dans tous les documents et témoignages récoltés, celle qui écrit l’histoire, près de dix ans après la noce.

« […] Dix ans plus tard, Adeline, l’un des enfants présents ce jour-là, en faisait un sujet d’écriture et recevait, à dix-huit ans à peine, le prix Rêves pour son premier roman. » (Le mariage, prologue, p.3)

Elle écrit, elle raconte, elle essaie de rassembler ses souvenirs en les confrontant à ceux des personnages qui l’entourent.

Alors, moi ?

Moi, je vis, et, lorsque je ne suis pas Quichottine, il m’arrive de me demander aussi si la vie n’est pas, à elle seule, un roman.

– Un roman ?

Oui… sans aucun doute. D’ailleurs, si je devais un jour publier la biographie de Quichottine, je lui donnerais ce titre : « Ma vie comme un roman ».

Mais, bien sûr, je ne l’ai pas encore fait. Il manque… l’envie peut-être, ou les mots, ceux qui n’appartiendraient qu’à moi et qui ne feraient pas intervenir des êtres encore présents, que je pourrais blesser en donnant ma version des faits.

Je crois que nous avons tous un regard différent sur des morceaux de vies, et, même lorsqu’ils sont communs à plusieurs, l’histoire vécue n’est pas la même.

Chacun a ses propres émotions et les sentiments, comme les goûts et les couleurs, ne peuvent pas se discuter. Je n’aurais pas aimé être historienne… Comment démêler les traces laissées au fil du temps ?

Je ne sais pas.

– Alors, pourquoi les mots d’aujourd’hui ?

Peut-être parce qu’ils sont parfois suffisants pour « dédramatiser ».

Dédramatiser, en mettant en scènes des personnages fictifs, pour raconter une histoire vraie.

Aujourd’hui, Quichottine devait se rendre au commissariat.

– On va te mettre en prison ?

Non, du moins pas tout de suite… et c’est pourquoi je devais absolument m’y rendre sans tarder.

– Pourquoi ?

Parce qu’on m’a menacée… que quelqu’un que je ne connais pas veut porter plainte pour harcèlement téléphonique.

– Ah ??? Tu harcèles ?

Non… Ce n’est pas mon style, même si je parle trop souvent de nos livres à plusieurs mains, comme si ma vie en dépendait.

– Pourtant, tu as fait ton boulot… tu devrais pouvoir te reposer, te dire que, maintenant, les dés sont jetés.

Ils le sont, mais je me dis que certains ne sont pas encore au courant, qu’il est impossible de penser que le fait que je n’aie pas fait de souscription ait pu décourager les acheteurs…. Je ne peux pas accepter qu’ils se soient dits que puisque je ne m’investissais pas autant que d’habitude, ils n’avaient pas à le faire…

– Tu exagères… Personne n’a pu penser ça !

Pourquoi ? Certains avaient bien vérifié auprès de l’association Rêves que je n’étais pas la complice ou l’instigatrice d’une arnaque supplémentaire… Faire appel à la générosité des uns ou des autres, c’est devenu une habitude, presque aussi pesante que le démarchage téléphonique… Mais revenons à nos moutons… Tu veux bien ?

– Oui. Tu étais convoquée au commissariat.

Non, voyons ! Je n’étais pas convoquée, mais je devais m’y rendre… Tu imagines ? Quelqu’un s’est fait passer pour moi, et, pire, a appelé en laissant s’inscrire mon numéro de téléphone au lieu du sien chez son correspondant… Je n’aurais même jamais pensé que c’était possible.

– Alors, ça l’est ?

Il faut croire que oui… et le service client de mon fournisseur d’accès m’a conseillé de porter plainte.

– C’est donc pourquoi tu allais au commissariat ?

Ben oui… et il me faudra bien plusieurs jours pour tout vous raconter.

Quichottine_bleue-1ob199

(à suivre)

43 réponses à “Histoire de fous (1)

  1. Bonjour Quichottine… Nous avons tous de quoi écrire quelques pages au moins sur nos vies qui ont connu tel ou tel événement heureux ou malheureux… même les vies les plus ordinaires, il y a toujours quelque chose d’extraordinaire, alors ont te suit…. 😉 bises, jill

  2. Il y a des gens qui sont doués pour manipuler nos numéros de téléphone, adresse mail … enfin, toutes nos coordonnées …
    J’attends la suite …
    Bon jeudi, ma chère Quichottine
    ♥ Bisoux doux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  3. Pfff, j’espère que tu pourras tirer au clair toute cette histoire…
    hier , j’ai reçu un mail, vide de contenu, mais la personne qui m’écrivait avait le même prénom, le même nom que moi avec un chiffre en plus ( ?!) J’ai tout de suite mis ce mail dans les spams…
    des bises Quichottine

  4. Moi non plus je n’oserais jamais écrire sur ma propre vie, je ne voudrais pas faire de mal à mes enfants et petits enfants, il y a des choses qu’il vaut mieux laisser dormir enfin je crois car certains psy disent que ces mémoires cachées s’inscrivent dans les mémoires des autres pour leur gâcher la vie
    J’attends moi aussi la suite de ton histoire mais toutes ces manipulations font peur et l’ingéniosité des pirates du web ou du téléphone est dans limite/ L’autre jour j’ai reçu un coup de fil d’une organisation dont je n’ai pas compris le nom (j’ai vaguement entendu Sernam) me disant que j’avais un colis en attente et me priant de bien vouloir rappeler à un numéro. Quand j’ai voulu le faire, c’était un numéro payant, je n’ai pas appelé mais je doute subsiste toujours

  5. Naturesereine

    Bon allez, oh les coeurs Quichottine. Des arnaqueurs dans la vie il y en a… des gens malattentionnés, il y en a … il faut se concentrer sur les autres c’est mieux 🙂
    gros bisous à toi

  6. .. Coucou Quichottine!…
    .. et comme le dit Naturesereine.. « il faut se concentrer sur les autres… » laisser les arnaqueurs se faire prendre un jour ou l’autre !
    Je te souhaite une belle journée.. Bizz

  7. Coucou Quichottine
    Malheureusement ils sont partout en ce moment , donc ne pas se laisser surprendre ..
    Quant à raconter l’ histoire de ma vie , il est dit que de transcrire ces emotions sur papier permet d’evacuer et de rester en bonne santé ..pourquoi pas ..en forme de journal intime , mais qui ne devrait pas être lu bien sur !!
    Bisous Quichottine , j’attends la suite bien sur

  8. Oups! Moi non plus je ne savais pas qu’on pouvait pirater ton numéro de téléphone.
    C’est de la malveillance à l’état brut.
    Ce genre de petites choses qui nous pourrissent le quotidien, parce qu’au fond on ne s’imagine pas qu’on nous veut du mal.
    Et pourtant! Certains se réjouissent à faire mal.

    On attend la suite. J’espère que tu peux prouver qu’on utilise ton numéro.

    Grosses pensées pour toi.

    Bisous.

  9. Roooh, quelle histoire… Y en a qui n’ont peur de rien !!! C’est de l’usurpation d’identité ça !!!
    J’espère que tout va se régler sans tarder.
    GROS BISOUS et douce journée ma Quichottine.

  10. Je savais que cela se faisait régulièrement avec les adresses de courriel mais pas avec les numéros de téléphone, j’attends la suite….

  11. Le temps des technologies est hélas aussi celui des piratages en tout genre. Je croise les doigts pour toi. Bon courage.

  12. Te voilà donc transformée en « héroïne du quotidien » ? Les usurpations d’identité me semblent de plus en plus nombreuses et ne sont pas faciles à régler, et les nouvelles technologies n’arrangent pas les choses… Peut-être te faudra-t-il changer de numéro et te mettre sur liste rouge pour prouver que ce n’est pas « toi » qui appelle ? Ta verve épistolaire nous promet (je m’en excuse par avance) de bons moments de lecture ! Il n’y a rien de tel que les démêlés administratifs pour créer des histoires à rallonges… Courage !

  13. Eglantine

    je souris …tu le sais puisque tu as eu la très grande gentillesse d’acheter le livre, moi j’ai écrit  » à ma façon » comme pour mes recettes … »Pour » enfants et petits enfants …parce que j’avais peu parlé moi si bavarde au demeurant ! Çà été dans les premiers temps un accouchement douloureux…et puis au fil de l’écriture j’ai appris à laisser « au fond de la malle » ce qui devait y rester !

    Pour ce qui est du livre ou des livres de l’Anthologie je ne comprends pas un seul instant que quiconque puisse mettre en doute ton intégrité , je suis estomaquée , te suis qui veut et que les autres passent leur chemin !
    je te souhaite malgré tout ces tracas de téléphone une belle journée
    bisessss

  14. Bonjour,

    Ah mais j’allais dire on arrête pas le progrès, hélas là c’est une démarche frauduleuse, mais qui peut??Finalement la réponse si on la connaissait serait décevante ou nous ferait bondir, alors parfois il est préférable de ne rien savoir.
    Mais pouvoir mettre un nuéro à la place d’un autre là je n’en reviens pas, il y a des doués mais pas pour la bonne cause….

    Quand aux livres de l’Anthologie là je reste sans mots, oser mettre en doute ton intégrité..Bien entendu ils n’ont pas laissé leurs coordonnées…Cela me laisse un goût amer bien que je vois de plus en plus de choses qui me dépassent dans n’importe quels domaines. Des escrocs, des donneurs de leçons et ceux-là dont le nom ne me vient pas à l’esprit.

    Il y a parfois tout comme toi ds jours ou je me dis qu’écrire est une belle chose écrire sa vie ..Oui j’y ai songé..Quand..Je serais vieille comme dit mon petit fils. Pour l’instant mon imaginaire travaille trop à écrire des nouvelles genre polar…. Moi le titre serait le roman de ma vie…Rire!!

    Belle journée et bisous

    PS: J’ai un autre blog chez wordpress où j’écris des nouvelles genre polars, suspens et contes pour enfants.
    Si cela te dis, mais certains trouvent contraignant qu’ils soient obligés de lire de grande page via leur ordinateur…

    Voici le lien si tu en as envie ou le temps:

    https://communebouteillalamer.wordpress.com/

    Beau jeudi et bisous d’EvaJoe

  15. Un nouveau chapitre s’ouvre sur l’histoire de ta vie et j’ai hâte de connaître la suite … bien que cela commence quand même par un gros soucis dont tu serais certainement bien passé.
    Après ce que j’ai vécu, il y a de quoi en écrire aussi un roman … mais il y a trop de personnages dans mon roman, surtout mes enfants qui n’ont pas forcément besoin de connaître certains épisodes de ma vie. Je crois préférable de ne pas « tout » dire.
    Dans nos blogs … nous écrivons un peu nos vies … tu ne crois pas ? 🙂
    Gros bisous Quichottine

  16. LADY MARIANNE

    les vols d’identités sont devenues de plus en plus courantes-
    il te faut en effet aller à la gendarmerie pour mettre cette mésaventure par écrit— ne pas avoir de factures à ton nom, c’est important de te couvrir-
    bonne chance , la police parfois nous envoie balader–
    ne soit pas triste pour la demande auprès de l’assoc pour savoir si ce n’est pas une arnaque– on se connait plus ou moins par nos blogs et adresses—- mais les simples visiteurs ? non ils ne savent pas, tous les jours il y a des arnaques sur le net–
    gros bisous –
    ne culpabilise pas pour le mariage !! roo ça va venir !! et puis les sous, certains n’en ont pas !
    on a aidé une blogueuse à avoir de quoi soigner ses chats chez le véto !
    positivons !!

  17. C’est de l’information … pas du harcèlement :-O
    Bonne fin de journée Quichottine

  18. Bonjour Quichotine
    Oh oui, qu’il y en a des choses à écrire, des événement heureux ou malheureux, les soucis de la vie de tous les jours quoi.
    Mais je dirais comme Eglantine
    bisou et BONNE CONTINUATION … NA

  19. Coucou ma Quichottine,
    Une page concernant ta vie pleine de mystère qui nous tient en haleine…. Vivement la suite. Bises et bonne soirée. ZAZA

  20. Pour moi c’est la vie

  21. Mistigris34

    des coups de fils bizarre, c’est tous les jours malgré les filtres (pacitel) ou autres,
    certains appellent des prisons, oui c’est vrai, en se faisant passer pour quelqu’un d’autre et en te disant de taper un chiffre et de raccrocher et ils se branchent ainsi sur ta ligne, les gendarmes sont au courant de ces arnaques, et certaines personnes s’y laissent prendre, moi j’ai le n) qui s’affiche, si je ne connais pas je ne décroche pas il y a le répondeur mais ils ne laissent jamais de messages, ! mais il y a des filous partout, on ne doit faire confiance à personne, surtout nous maintenant à nos âges !! rires, pas jaune le rire !
    allez penses à d’autres choses positives, pas facile je sais,
    gros bisous, MIAOU !!!!

  22. Ouh la la, c’est bizarre comme histoire…!! Comment il a fait pour afficher TON numéro…??? Finalement, ça sert à quoi de porter plainte?? J’imagine que tu portes plainte contre X… On ne saura jamais qui c’est???
    Ben, tu en vis de drôles d’aventure…!! 🙁

  23. Je me suis déjà fait pirater ma messagerie et mes contacts ont reçu des mails avec mon adrese mail et qui se trouvaient dans mes messages envoyés, mais le piratage du téléphone je ne connaissais pas. Bisous Quichottine

  24. Quelle drôle d’histoire ! Bon… un petit dépôt de plainte pour te couvrir et pense vite à autre chose car ce sera certainement sans suite. C’est moins terrible qu’un piratage de mail ou de compte bancaire mais quand même, il y a de quoi devenir paranoïaque par moment.
    L’histoire de ta vie… mais tu l’écris depuis des lustres et de la façon la plus poétique qui soit. Une biographie bien chronologique et bien détaillée serait moins naturelle pour toi et puis je crois que quels que soient notre désir, il est impossible de transmettre l’exactitude de ce que nous sommes à quiconque. Il y aura toujours une part d’interprétation qui fausse tout. Alors continue à transmettre ce que tu es, par les chemins de traverses… non ? 😉 Gros bisous

  25. les coups de fil intempestifs, c’est quotidiennement et plusieurs fois par jour quelquefois, de préférence aux heures des repas ou de la sieste. Je note les numéros qui reviennent et leurs salades sur un calepin en papier mais pas dans mon répertoire dans le combiné. Ton histoire est étrange mais il peut y avoir plusieurs explications qui vont de la simple blague de potache (pas bien malin j’en conviens mais c’est la version moderne du tirage de sonnette) à la volonté de nuire ou d’arnaquer, en passant par une erreur de numéro dans le répertoire de ton correspondant ou une permutation des connections lors d’une intervention technique. (une aventure cocasse qui nous est arrivée bien avant internet) … sans oublier que nos réseaux sont devenus le terrain de jeu de hackers qui expérimentent par challenge intellectuel comment on peut repousser les limites de la technique ou qui veulent mettre en évidence les faiblesses de nos systèmes.
    Quant à la personne qui a vérifié auprès de l’association Rêves … Nous en avons déjà discuté. Ce n’est pas très agréable mais je peux comprendre que certains se méfient.
    Tu as abordé plein de sujets dans ton article en commençant par la question de l’autobiographie ou pas. Vaste question … et j’arrête mon commentaire là car il est déjà bien trop long.
    bises et belle soirée zen Quichottine.

  26. Une vraie histoire de fou :il faut vraiment avoir l’esprit « tordu » pour imaginer pareille arnaque ! Comment peut-on voler le numéro de téléphone d’une personne en plus de se faire passer pour elle ?
    Chaque vie est un roman si on y réfléchit ! Il y en a des histoires à raconter!

    On peut comprendre que certaines personnes qui ont peut-être eu une expérience malheureuse se méfient de tout ;moi je reconnais que je ne suis pas d’une nature méfiante De plus, j’ai entièrement confiance en toi et je n’aurais jamais eu l’idée de mettre ta parole en doute ni ton choix de cette association .Car je suppose que tu t’es renseignée avant de la choisir.
    J’espère que le mauvais farceur sera démasqué. bISOUS

  27. Ce monde est plein de gens étranges.
    Tant qu’il ne sont pas chronophages et ne bouffent pas notre énergie, tout va bien, mais… manifestement là cela va plus loin qu’une petite anecdote.
    Mais heureusement, il y a de belles personnes aussi.
    Bise et belle fin de soirée à toi

  28. Coucou ici Dame Quichottine, que de tracas avec tous ces malveillants qui rodent … Je t’espère pas trop ennuyée et que tout rentre rapidement dans l’ordre ! J’ai bien reçu mon paquet mariage en très bon état ! Il me reste à lui réserver un créneau pour le dévorer . Je boucle mon dossier de synthèse d’ici la samedi pour profiter de la seconde partie de mes vacances et ça devrait pouvoir se faire ! Gros bizzzoux rêvons encore d’un monde tout rose …. :0)

  29. Hummm ! Aujourd’hui , difficile de faire confiance ! Il faut se méfier de tout, limite paranoïa ! Difficile de s’épanouir dans ce 21e siècle ! Je plains les générations à venir… Bon, restons positif. J’espère que tout cela va s’arranger très vite. Si tu as besoin, n’hésite pas.
    Bisous Quichottine.

  30. De plus en plus nous somme confrontés à des gens malveillants qui connaissent toutes les ficelles pour arnaquer les autres, et il est parfois très difficile de faire reconnaître notre honnêteté .
    C’est pourquoi , je me méfie du virtuel et je n’ouvre aucun spam et autre.
    Je vais lire la suite !
    C’est vrai , la vie est un roman , que l’on pourrait écrire très différemment selon son humeur et l’instant !
    Je te souhaite une belle journée , je t’embrasse

  31. Il fallait tout de même que je sache le début de l’histoire… et c’est le cas de la dire quelle histoire!
    cela m’est déjà arrivé.. je recevais des mails de tous et toutes mes amies disant qu’ils avaient un problème et avait besoin d’argent le plus vite possible…il en a fallu un temps pour que je me débarasse de ce malotru… le premier malheureusement je l’avais ouvert!!
    j’attends donc la suite de l’histoire.
    Bizzzz ma chère Quichottine.

  32. Bonjour Grande Quichottine,

    Je pense que nombreux seraient ceux qui auraient à nous apporter par leurs mémoires. 🙂 Toi en ferais probablement partie. 🙂
    Puisque tu fais allusion à l’écriture, est-il possible de se concerter en privé à ce sujet, concernant quelques projets?
    Plus Elle avance, plus Elle y songe… Se transformerait presque en Goudurix! 😉
    D’ailleurs, Elle s’est remise, bien que pas si aisément que cela tant le goût amer est encore présent en bouche (et le DD toujours à l’arrêt), à la plume.
    De suite, nous allons prendre part à la suite de cette mésaventure.
    Quichottine au commissariat?! Il y a de quoi surprendre le petit monde ; non? O.o

  33. Je retiens ma respiration, du suspens. Il y a des modes, les délinquants changent.

  34. l’histoire n’est pas stable … tout dépend de ce qui est gardé ou jeté … puis bien plus tard, remixé…
    Je n’aurais pas trop aimé ce qui t’arrive .. c’est toujours gênant d’être utilisée. C’est vrai qu’en se passant pour toi, il ne pouvait donner qu’une bonne image. Bises

  35. Je viens de faire : Ca alors ! Du coup, je me dis que si on peut usurper ton numéro de téléphone on doit pouvoir utiliser aussi ce numéro pour téléphoner !
    Tu parles d’un tracas ! Etre obligée d’aller déposer plainte. Et c’est sûr qu’il y a intérêt à le faire.
    Quant à l’histoire pour l’association, je t’ai déjà dit ce que j’en pensais. Après tout, si cette personne qui s’est renseignée a eu la très bonne idée de l’acheter après les renseignements obtenus … Ce serait une bonne chose ! Bon, ne rêvons pas !
    Bisous

  36. Bonjour,
    Concernant le roman de notre vie, parfois nous aurions à peine besoin de la romancer, tant les meilleurs moments, les épreuves, les doutes se sont liés pour nous faire ressentir notre « existence ». Est-ce l’hésitation de devenir un personnage, de transposer sa vie et caricaturer son entourage? Est-ce la peur de révéler ce qu’on est et après la fin du roman, comme après un accouchement, se sentir vide? Peut-être ne pas écrire un seul roman pour une seule vie mais des nouvelles sur des étapes ou des anecdotes… pourquoi pas?
    Concernant celle de ton rendez-vous au commissariat relatif à un abus d’une tiers personne inconnue, c’est navrant. Ton investissement, ta confiance ne méritent pas une telle tournure de situation. J’espère que cela n’amoindrira pas tes projets. Toute ma reconnaissance pour ces belles et généreuses réalisations que sont ces anthologies et ce roman collective pour le rayonnement de deux enfants. Cordialement. Suzâme

  37. Bonjour chère Quichottine
    Je m’aperçois qu’on peut  » emprunter  » frauduleusement un n° de téléphone et donc l’identité du détenteur légal !
    Je n’ai pas encore lu la suite (reçue aujourd’hui) mais j’espère que cette affaire bien gênante va pouvoir être débrouillée et que le pirate sera démasqué et puni.
    Mais ces gens sont astucieux et connaissent les ficelles informatiques pour empiéter dans notre vie privée.
    Bisous, et courage dans cette démarche.

  38. que d’histoires on pourrait raconter

  39. Des pirates…J’en ai connu qui ont piraté mon blog…
    Je suis aussi allée au commissariat…
    J’ai mis un mois à retrouver l’accès à mes pages…
    j’aurais des pages à raconter sur cette histoire et mes pirates…

  40. Il faut vraiment être tordu pour agir ainsi. Bonne chance.

  41. Quelqu’un s’est fait passer pour toi ? On peut utiliser ton numéro de téléphone sans que tu le saches ?
    Je ne savais pas que l’on pouvait le faire.
    Je vais suivre ton aventure.
    Bises et bonne fin de dimanche Quichottine !

  42. La fiction s’invite dans la réalité…heu non le contraire. J’espère que ce genre de tracas va se résoudre vite sans problème. le suspens est là je vais vite aller lire la suite… à de suite quichottine

  43. Quichottine, en lisant ce billet je me dis c’est une blague?
    Je suis abasourdie de voir que certaines personnes doutent de ton intégrité et vérifie auprès de l’association, il y des personnes soupçonneuses mais dans ce cas on va voir ailleurs.
    Pour le téléphone il m’est arrivé une mésaventure a peu près semblable.
    Un jour alors que j’étais aux Antilles avec une amie, elle a reçu un appel téléphonique sur son téléphone portable et c’est mon numéro de téléphone fixe qui s’était affiché alors que j’étais à ses côtés aux Antilles donc à plusieurs milliers de km de chez moi et mon numéro s’est bien affiché, elle me l’a fait constaté. En arrivant en métropole lorsque j’ai appelé à l’époque France Télécom on m’a répondu que c’était impossible…