Présenter ses regrets, ses excuses

En vous lisant aujourd’hui, je réfléchissais.

Je pensais à ces mots que l’on dit et qui demandent parfois des explications, et peut-être même, des excuses.

Lorsque j’étais adolescente, dans l’internat où l’on m’avait placée pour étudier dans de bonnes conditions et aller, si possible, jusqu’au BAC… il était d’usage de présenter ses excuses “correctement”.

Le “Je m’excuse” ne veut rien dire… d’ailleurs, il est bien entendu qu’il serait ridicule de ne pas excuser ses propres erreurs.

La première fois où j’eus l’audace de prononcer ce début de phrase, il me fut rétorqué avec fermeté :

– Non, mademoiselle, vous ne vous excusez pas ! Il faut dire : “Je vous prie de bien vouloir m’excuser.

En y réfléchissant bien, c’était vrai… et même si la phrase pouvait sembler trop alambiquée, voire précieusement servile, d’un autre temps… le sujet, l’objet et les protagonistes retrouvaient tous, de cette façon, une place bien définie.

Je repensais à ces mots qu’il m’avait fallu apprendre, retenir, employer… sans que cela semble une contrainte.

Depuis ce jour, je présentais mes excuses, en respectant les “bons usages”…

Les usages ont changé, et pourtant, il m’arrive encore bien souvent de dire ces mots :

“Je vous prie de bien vouloir m’excuser.”

Bien sûr, chacun est libre de le faire ou non, de me croire sincère ou pas… c’est selon.

Chacun est libre, toujours. C’est l’un des mots auxquels je crois. “Libre”.

Il n’a jamais été question pour moi, ni ici, ni ailleurs, de créer la moindre obligation. Il n’a jamais été question – en ce qui me concerne – de tisser des liens qui seraient soumis à d’autres règles que celles du simple respect de l’autre, quel qu’il soit.

Bien sûr, j’ai parlé d’un livre vendu au profit d’une association… en fait, il y a bien longtemps que j’évoque ce sujet…

Rappelez-vous… Il y eut même une sorcière appelée Mijoty

110413_Mijoty_recueil_2

Suivie, peu après, par une Boîte à Rêves où beaucoup d’entre vous déposèrent les leurs…

Boite-a-reves_Couverture1

Les rêves des enfants n’ont jamais de limites… alors, nous nous sommes unis pour leur en donner d’encore plus jolis avec notre Marguerite des Possibles

131012_Reves_2

Vous fûtes jusqu’à 103 à croire en ces partages où le seul moteur était notre envie de faire sourire des enfants que la maladie empêchait d’être tout à fait “comme les autres”… 103 à participer à notre dernière publication, et bien davantage à l’acheter, en sachant que nous ne gardions rien des sommes récoltées, pas même de quoi rembourser les “frais annexes”, pas tout à fait négligeables.

Mais c’était mon choix, je l’avoue. C’était ma participation personnelle au projet, ma propre B.A…

Juste parce que j’y crois… parce que je ne voulais pas qu’on puisse mettre en doute la réalité de nos actions, et surtout parce que votre élan de générosité me poussait à me surpasser, à faire “toujours plus”, à donner ainsi le meilleur de moi-même.

On ne peut pas, on ne doit pas, demander à d’autres ce qu’on ne peut pas soi-même assumer. Autrefois, il fallait “montrer l’exemple”…

Pourtant, je n’ai jamais dit aux auteurs qu’ils devraient acheter leur livre… et si la plupart l’ont fait, pour en garder un souvenir, ou, sans doute plus rarement, pour le mettre sur une étagère et ne jamais le lire, je ne crois pas que ce soit parce qu’ils se sentaient obligés de le faire…

Mais si c’était le cas… j’en serais désolée. 😕

Et c’est cela qui me conduit aujourd’hui à vous dire ces mots d’autrefois, tellement d’actualité encore pour moi : “Je vous prie de bien vouloir m’excuser.”

Je ne voulais pas vous contraindre, je voulais seulement que ce soit un moment de partage et d’amitié.

Nous construisons des ponts entre nous, mais aussi, entre nous et ceux qui auront bénéficié de notre œuvre commune.

Peut-être est-ce pour cela que j’ai été touchée par 13 à table… parce que cela ressemblait beaucoup à nos Anthologies Éphémères… même si certains riraient ou s’indigneraient de la comparaison…

C’est vrai, je n’ai écrit aucun best-seller… même si j’ai mis toute mon énergie et mon savoir-faire au service de ce que je crois être une “bonne cause”.

Les Anthologies Éphémères ne sont pas le produit d’une association ayant pignon sur rue, seulement le fruit du travail des “hommes et femmes de bonne volonté” qui ont envie d’agir et qui le font à leur manière, sans chichis, sans orgueil, juste parce que tout est possible quand on n’est pas tout à fait seul.

Mais rien n’est “obligé”… jamais.

Et lorsque nous mettrons en ligne notre quatrième et dernière œuvre commune, je voudrais que vous sachiez que ce Mariage auquel vous participez sera d’abord votre livre et non le mien.

Le seul profit que nous en tirerons sera le sourire que nous offrirons à un enfant malade qui pourra, grâce à nous, réaliser son rêve.

Rêver… oui, quand le rêve peut aussi rendre la vie.

2-Label Rêves Q_500

Prenez bien soin de vous et de ceux que vous aimez.
Merci à tous.

128 réponses à “Présenter ses regrets, ses excuses

  1. Bonjour Quichottine… tes projets côté rêve d’un enfant nous y avons adhéré de bonne grâce et sommes heureux de lire à la fin de chaque livre que tel ou tel môme en a profité… tout faire ou tout acheter pour tant de nobles causes on le voudrait bien… mais il faut faire des choix là-aussi, alors ne t’excuse de rien, tu proposes et l’on dispose, c’est ça la liberté ! Merci encore, bises de JB

    • Quichottine

      Lorsque je parle d’un livre, ce n’est pas pour que vous l’achetiez absolument.
      Merci de l’avoir si bien compris.
      Bises et douce journée.

  2. Cela a été un plaisir de participer à deux d’entre eux. J’ai trouvé normal d’acheter le livre. Personne n’est obligé de le faire et tu n’as pas à t’excuser. Je trouve le dernier en finalisation bien plus intéressant encore que les deux premiers car chaque texte participe à écrire une histoire et le mot « œuvre commune » prend tout son poids. Il faut en plus échanger pour harmoniser le tout. Je sais que c’est plus difficile pour ceux qui animent dont tu fais partie. Alors merci. Bises

    • Quichottine

      Merci pour tout, Martine. J’ai adoré l’après-midi que nous avons passé ensemble à ce sujet.
      Bises et douce journée à toi.

  3. je t’envoie plein de bises pour t’aider à porter encore une fois ce projet, et je ne vois pas bien de quoi je devrais t’excuser… Tu fais des propositions, nous sommes des grandes personnes et les acceptons, et… roulez jeunesse, c’est aussi simple que cela!
    Je t’embrasse fort
    Annette

    • Quichottine

      Tout simple, mais pas toujours évident pour tous.
      Merci pour tout, Annette.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  4. Je dis toujours que je n’aime pas qu’on s’excuse car c’est une solution de facilité.
    Quand le mal est fait, il est trop tard …
    Là, par contre, je n’ai pas compris pourquoi il fallait t’excuser.
    Bonne fin de semaine, ma chère Quichottine.
    Week end chargé, pour moi : la famille est prioritaire.
    Bisoux doux.

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    • Quichottine

      T’en fais pas… c’était une mise au point nécessaire après certaines réactions qui n’ont jamais été les tiennes.
      Merci pour tout, ma chère Dom.
      J’espère que tu auras bien profité de ce week-end familial.
      Bisous et douce journée.

  5. Mais Quichottine, pourquoi t’excuser ? A aucun moment je n’ai senti de pression pour acheter quoi que ce soit…continue ce que tu fais comme tu le fais,je trouve cela FORMIDABLE.
    Merci
    Bises

    • Quichottine

      Merci pour ta compréhension, Jackie.
      Bises et douce journée.

  6. Effectivement « je m’excuse » ça ne veut rien dire, mais c’est plus vite dit et du bout des lèvres, j’ai souvent entendu cette formule peu appropriée !
    Nous partageons, nous écrivons, nous participons, pour le reste chacun choisit sa bonne ou ses bonnes actions à son idée Quichottine…
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Nous sommes tous libres… merci de l’avoir si bien compris.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  7. Je voulais dire quand-même que je ne vois pas pourquoi tu t’en excuserais, bien évidemment !

  8. Mais Quichottine, nous n’avons à t’excuser de rien du tout, bien au contraire, nous n’avons qu’à te remercier de ce que tu induis d’altérité chez nous.
    D’avance, je sais que je me procurerai Mariage à sa parution, avec joie, fierté, et plaisir de partager en rendant un peu heureux.
    Belle journée, chère Quichottine, et à tous ceux qui passeront dans ton blog si beau.
    eMmA

  9. Bonjour,
    Que de travail et de talent, je suis époustouflée …
    Bonne fin de semaine.
    D@net.

    • Quichottine

      Ce sera un très beau livre, je n’en doute pas.
      Bonne journée, D@net.

  10. Bonjour Quichottine
    Pourquoi te sens tu obligée de t’excuser ..tu nous parles , tu nous expliques , tu mobilises autour d’un projet ..voilà ça c’est Quichottine !
    A coté il y a ceux qui ont envie de te lire , de partager , de te suivre sans arrière pensée
    Et les autres !!!
    Tu es une personne avec un coeur énorme doté d’une très grande sensibilité
    Ne change rien surtout
    Je t’embrasse très très fort !!!!

    • Quichottine

      Merci, Claudine.
      Il est vrai qu’à mon âge j’aurais du mal à changer. 😉
      Je t’embrasse très, très fort. Passe une douce journée.

  11. Quichottine , j’ai eu du mal à lire ces 2 derniers textes , VU que mon internet fait des siennes !
    Je reviens de lire en tant de fois , que je laisse tomber et reviens et te relire !
    Cet ordi fatigue ! Je commence et la page se perd ! Pour revenir à un autre endroit avec du mal à faire avancer .

    Pardonne moi STP .
    Si jamais je le perdais j’aurais du mal à en avoir un autre .
    Bisous Quichottine !

    any

    • Quichottine

      T’en fais pas, Any.
      Je sais bien que tu fais toujours au mieux.
      Bisous et douce journée.

  12. Églantine

    Pas facile en ce moment de visiter pour moi …ça devrait aller mieux ou plus facile la semaine prochaine …juste te dire que comme tous les autres la participation a été parce que mon cœur a été touché …et que si je n ai pas participe aux tous premiers …c est que je ne me « sentais pas a la hauteur » …ou par timidité eh oui même a mon âge !!!!!bisous

    • Quichottine

      Ta participation à notre mariage sera remarquée de tous, je n’en doute pas.
      Tu es à la hauteur, n’en doute jamais. 🙂
      Bisous et douce journée à toi.

  13. Ah Quichottine, je sens ta délicatesse et tous tes scrupules derrière tes mots, mais ils n’ont pas lieu d’être… Tu proposes et tu as raison et chacun dispose, tu t’adresses à des adultes qui se doivent de réagir en adulte, et tout est bien ainsi….
    Les anthologies éphémères sont belles et riches du partage, de l’amitié et du sourire de l’enfant, que demander de plus !

    • Quichottine

      Je ne demande rien de plus… merci de l’avoir si bien compris. 🙂

  14. Cela a toujours été un plaisir et un honneur de participer à ces anthologies . C’est une superbe chaîne d’amitié qui s’est créée . Tu n’as pas à t’excuser ou plutôt à présenter tes excuses (la formule est vieillotte mais belle ); tu t’est investie à fond, et tu te sens coupable ? Non, il ne faut pas; tu n’as forcé personne !
    Et j’estime que les frais annexes ne doivent pas être supportés seulement par toi . Il faut partager entre tous les participants. On peut faire un effort ,pour la bonne cause:on gaspille tellement d’argent inutilement!
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      T’en fais pas pour les frais annexes… c’est vrai que j’aurais pu demander, mais c’est un choix aussi de ma part. 🙂
      Merci pour tout, ma Fanfan.
      Bisous et douce journée.

  15. Bah ! Ma Quichottine. Pourquoi ces doutes en nous « priant de bien vouloir t’excuser ». De quoi ma belle? comme le dit ABC, « TU PROPOSES ET CHACUN DISPOSE »
    Cette anthologie, j’y adhère pleinement, justement parce que c’est l’œuvre d’un bénévolat d’auteurs, d’illustrateurs, d’organisateurs … il s’agit de réaliser des rêves d’enfants malades. Cette association n’est pas médiatisée et j’ai découvert il y a quelques temps un rêve réalisé pour un enfant dans le nord de la France dans une petite vidéo chez Tmor (dans mes liens)
    http://tmor.eklablog.com/le-bapteme-de-nadege-a114954694
    Inutile de te dire en découvrant ce rêve réalisé et la joie de cet enfant, je n’ai pu m’empêcher de signaler à mon blogueur ce que nous réalisions avec les anthologies éphémères.
    Alors oui, j’ai choisi en adulte, pour procurer du rêve à ces enfants, comme j’avais choisi avant mon accident de 2011, de mettre mon temps libre à la disposition des personnes âgées de ma commune pour les véhiculer dans la ville d’à côté, selon leurs besoins. Chacun mène sa vie selon sa sensibilité, et tu n’as pas à avoir de scrupules de nous avoir présenté hier « 13 à table ». Je te fais de gros bisous ma Quichottine et ne perds pas de vue que nous sommes nombreux à soutenir ce projet. C’est aussi notre choix d’adulte, sans obligation aucune. Bonne journée ma belle. ZAZA

    • Quichottine

      Merci pour tout ma Zaza.
      C’est vrai que ces rêves d’enfants que nous avons réalisés comptent beaucoup pour moi, et pour tous les participants, j’en suis certaine.
      Gros bisous et douce journée à toi aussi.

  16. Je veux juste t’embrasser tendrement. Vu le travail accompli tu devrais plutôt obtenir des excuses de ceux qui ont douté de toi et qui n’y sont pas allés par 4 chemins pour te le faire savoir et tenter de te démolir.
    Heureusement tu as tenu bon.
    nous ne pouvons que t’en remercier.

    • Quichottine

      Heureusement que vous étiez là… Merci encore ma Polly.
      Bisous et douce journée.

  17. Bonjour Quichottine
    En lisant la première partie
    J’aime l’humilité avec laquelle on présente ses excuses
    dans les règles de l’art en Français
    Ca me ramène un peu vers ma langue maternelle qui se traduit
    en « s’il te plait excuse-moi »
    Merci d’avoir attiré mon attention sur cette formule
    qu’on prononce comme tu le dis si bien avec le temps
    sans contrainte et si on est sincère sans regrets
    Bisous et doux week-end
    Frieda

    • Quichottine

      J’aime bien aussi votre formule à vous…
      Merci à toi, Frieda.
      Passe une douce journée. Bisous.

  18. Bonjour Quichottine
    J’ai apporté ma petite part à ces projets et ce fut avec grand plaisir
    Et je sais combien tu t’es investie dans chacun d’eux.
    Un grand merci

  19. sourires Quichottine. J’ai lu un peu vite en diagonale … « excuse-moi ». Formule sans doute moins alambiquée (j’adore ce mot qui sent le mijoté des alambics de sorcières …) que … quant à s’excuser soi-même, c’est peut-être le plus difficile à faire quand on se rend compte d’une maladresse ou d’une faute et que dire quand on endosse celle des autres. Comment expliquer ce sentiment de culpabilité des victimes ? Digression, mille pardons encore … j’arrête là. Pas d’éclipse ou à deviner derrière les nuages … bises et belle journée

    • Quichottine

      C’est vrai qu’il est parfois bien difficile de s’excuser soi… 🙂
      Merci pour ce passage rapide, Jeanne.
      Je sais combien tu travailles en ce moment pour notre prochaine parution. 🙂
      Bises et douce journée à toi. (Je n’ai rien vu de l’éclipse non plus)

  20. Ma chère Quichottine, j’ai beaucoup de peine en lisant ce que tu viens d’écrire car j’imagine combien tu as dû te tracasser toi qui cherches simplement à faire le bien.
    Je n’ai rien trouvé d’équivoque dans la page précédente au sujet du livre « 13 à table ». Des amies blogueuses parlent souvent de livres qu’elles ont aimés ou même nous sollicitent pour aider quelqu’un dans la détresse. Nos blogs sont un excellents moyens de diffusion. Nous savons généralement à qui nous avons affaire et nous restons toujours libres.
    Cesse de te torturer et reste comme tu es, franche et généreuse.
    Je t’embrasse très fort.

    • Quichottine

      Rester libre et savoir que nous n’avons pas d’obligation, c’est le plus important pour moi.
      Merci pour tout, ma Cricri.
      Je t’embrasse très fort. Prends bien soin de vous deux.

  21. J’ai participé à ce « Mariage » avec beaucoup de plaisir, cela m’a fait remonter le temps et sourire comme tu le propose, et je t’en remercie.
    On m’a appris aussi (et je l’ai seriné à mes enfants) à dire cette phrase magique ; « je vous pris de bien vouloir m’excuser », car ce sont les autres qui excusent des bévues que nous avons commises, et je continue à m’exprimer ainsi… vieux jeux ? peut-être, qu’importe!
    Douce journée Quichottine

  22. lorsque j’étais petite on me demandais sans arrêt de m’excuser ou de demander pardon même pour des fautes que je n’avais pas commises et quand je me faisais mal, que je tombais par exemple on me disait » c’est le petit Jésus qui t’a punie! »
    Il m’en est resté quelque chose car je me sens toujours responsable de tout même du malheur des autres, je me dis en boucle « si tes proches souffrent tant, si tu dois passer ta retraite à t’occuper de ta

  23. mon message est parti alors que je n’avais pas terminé « Je te prie de bien vouloir m’en excuser! »
    donc « si tu dois passer les quelques jours de retraite qui te restent à t’occuper de ta mère, c’est sans doute que tu as fais quelque chose de mal! »
    Certains ont beaucoup moins de scrupules et ne s’excusent jamais du mal qu’ils vous ont fait et cela les rends doublement méchants envers vous car ils n’en finissent pas de vous donner en douce des coups de griffes sournois.
    Je pense que comme moi tu dois porter le poids de cette culpabilité très diffuse et difficile à accepter car je ne vois vraiment pas de quoi tu t’excuses et j’avoue ne ps comprendre ton billet.

    • Quichottine

      On m’a aussi dit « puni bon Dieu » lorsque j’étais enfant, et il est vrai que j’ai aussi beaucoup de mal à ne pas culpabiliser, même quand je sais que je n’ai rien fait de mal… paradoxe ? Je ne sais…

      Merci pour tout, Aza. Ta présence et ton aide dans nos publication est importante. Ton rôle a été crucial pour notre Marguerite des possibles, tu le sais bien. Elle n’aurait jamais vu le jour sans Polly et toi.

      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  24. C’est avec plaisir que j’ai participé ou accepté ta suggestion de piquer un billet chez moi pour l’intégrer, et je l’ai fait avec un grand bonheur. Si j’ai acheté le livre, c’est aussi par plaisir et pas par obligation, et encore merci à toi qui me l’as gardé au chaud en attendant mon retour. Ce fut aussi un grand moment de plaisir que de lire les participations des co-auteurs. Et tu sais que je me sens d’autant plus concernée, maintenant…. Encore merci à toi, Dame au grand coeur. Je t’embrasse très fort

    • Quichottine

      Nous n’avons pas tous les mêmes raisons de participer, mais il est important que tous sachent que rien n’est obligé…
      Merci à toi pour tout, Dame Croc.
      Ta présence parmi nous est un vrai bonheur pour moi.
      Je t’embrasse très fort.

  25. Bonjour Quichottine
    Pourquoi t’excuser ? C’est à nous de te remercier de tout ce que tu fais, de nous permettre de participer à ces grandes aventures qui peuvent redonner le sourire à des enfants qui en ont grand besoin et je te dis MERCI car je ne pensais pas pouvoir participer à ce dernier recueil et tu as choisi notre photo de mariage et cela m’a énormément touchée et fait plaisir
    Je te souhaite une douce fin de semaine & te fais de gros bisous

    • Quichottine

      C’est une magnifique image et je suis heureuse que vous l’ayez offerte pour notre livre.
      Merci infiniment à vous deux.
      Gros bisous et douce journée.

  26. Ne t’excuse pas, nous sommes responsables de nos actes. Comme dit dans un commentaire, tu proposes et nous disposons à notre guise. C’est une chance de te lire, de te connaître (un peu). à moi de te dire merci. Bon et doux wk, Quichottine.

    • Quichottine

      Merci pour tout, Emmanuelle…
      J’espère que tout s’arrangera pour vous aussi…
      Je t’embrasse très fort.

  27. Chacun(e) fait comme il/elle l’entend. Tu n’as pas d’excuse à formuler si ce n’est celle de nous laisser impatient(es) de lire le futur projet 🙂
    GROS BISOUS et douce journée ma Quichottine.

    • Quichottine

      Merci de si bien le comprendre.
      Gros bisous et douce journée à toi aussi Marité.

  28. Coucou Quichottine,
    J’ai eu le droit à la même réflexion, et du coup, forcément… et c’est vrai que s’excuser tout seul s’est un peu fort 😉
    J’admire ce projet auxquels je participerais volontiers si j’étais certains de pouvoir le faire… mais j’ai déjà tant de choses en cours, tant de choses sur lesquelles je me suis engagée que je me fais un peu flipper toute seule, et comme je n’aime pas faire les choses à moitié…
    En tous cas, je trouve que c’est génial, et je sais l’investissement que cela représente, alors bravo !
    Suis également impatiente de découvrir.
    Belle journée à toi.

    • Quichottine

      J’attends d’avoir terminé la mise en page de notre livre… s’il manque une image, je sais déjà que je pourrai te la demander. 😉
      Merci pour tout, Pascale.
      Bises et douce journée.

  29. c’est une belle aventure avec ces livres que vous écrivez tous ensemble alors tu n’as pas a demandé que l’on t’excuses….je pense en tous cas.

    P.S. avec je m’excuse au moins savons nous que nous on c’est pardonné….rire. Bisesssssss

  30. Pour ma part c’est un grand honneur que ma toute petite participation… je suis très touchée d’appartenir pour une petite page à cette belle aventure.
    je t’embrasse Quichottine et surtout n’oublie pas que nous sommes LIBRE !

    • Quichottine

      Je suis ravie que tu aies pu participer, Josette.
      La liberté de chacun me tient beaucoup à coeur.
      Merci pour tout.

  31. SURTOUT….. surtout reste comme tu es…
    Je t’embrasse…. pas trop le coeur aujourd’hui à en dire plus
    Dany

  32. Tu n’as pas à t’excuser. J’ai participé à tous les livres que tu présentes et ai acheté chacun de ces livres sans aucune hésitation. Personne ne m’a obligée à quoi que ce soit. Fort heureusement, je suis libre de mes choix.
    « Le mariage », le prochain projet est, une nouvelle fois, une belle aventure collective et je suis fière de faire partie de cet élan de générosité qui permettra la réalisation du rêve d’un enfant.
    Je m’associe à Ionard (Dany) pour te dire « Reste comme tu es ».

    Gros bisous Quichottine et bon week-end !

    • Quichottine

      Merci pour tout, Alrisha.
      Chaque sourire d’enfant est une récompense.

      Gros bisous et douce journée.

  33. coucou ma Quichottine,

    moi je te dis juste merci…pour tout ce que tu portes et apportes …
    Je suis fière cette fois de pouvoir participer à ton beau projet .
    Le sourire des enfants sera ma plus belle récompense .
    Je t’embrasse très fort.

    • Quichottine

      Ta participation à notre projet me ravit.
      Merci encore pour tout, Cri.
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  34. Quelqu’un aurait-il renâclé ? Si tel est le cas, fi du malotru ! Tu sais, il y a aussi une part de nombrilisme à acheter un livre auquel on a participé ! 😎 Cette seule assertion devrait considérablement alléger ta conscience ! Bise d’une égoïste…

    • Quichottine

      Merci pour le sourire offert…
      Si tous les égoïstes étaient à ton image, le monde serait meilleur. 😉
      Gros bisous et douce journée à toi.

  35. Bises VITA

  36. Il y a aussi cette expression, « être toute excusée », que j’aime bien, et qui pourrait s’appliquer à toi. Tu es « toute excusée », car ce qui t’amène à présenter des excuses, c’est justement ta délicatesse respectueuse. Tes mots ne peuvent déranger que notre indifférence, et ils (nous) font du bien.

    • Quichottine

      Une expression que j’aime beaucoup… merci pour tout, Carole. 🙂

  37. Pour moi je prend un plaisir à apprendre de bien parler car l’orthographe n’était pas bon quand j’étais jeune
    A bientôt

    • Quichottine

      Je n’étais pas bonne non plus en orthographe…
      Nous changeons en vieillissant. 😉

  38. Je ne comprends pas pour quoi tu t’excuses ? Parce que tu nous proposes des livres ? Je n’y vois là rien de mal, au contraire, et chacun est libre de les acheter ou non.
    bisous et bonne soirée

    • Quichottine

      Merci de l’avoir compris. 🙂
      Bisous et douce journée à toi Lilwenna.

  39. C’est vrai, on ne s’excuse pas soi même, on demande , des choses bien oubliées, mais qui ont marqués notre enfance. À l’heure actuelle nos jeunes ne savent plus parler, les les mots dans leurs bouches semblent insipides, sans profondeur, on dirait qu’il te lance le mot pour mettre un point final et s’en aller autre part. Chez certains la sincérité n’existe plus, et c’est dommage.

    J’ai lu, quatrième et dernière oeuvre, ah ! bon ! dommage, j’adorais cette aventure, l’idée du rêve réalisé me comblait de joie. Savoir que grâce à nous, et ma petite participation, des petits yeux pétillaient de joie, était une belle récompense. Mais tout a une fin, le boulot que cela représente doit être titanesque et je comprends.
    À bientôt de nous lire
    Je t’embrasse très fort

    • Quichottine

      Nous trouverons peut-être une autre façon de participer, d’autres projets.
      Mais en l’état, c’est beaucoup de pression et je vieillis, comme beaucoup. 🙂
      Merci à toi pour tout, Tit’Anik.
      J’ai hâte de voir le livre sous son format papier. 😉
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  40. Quichottine, C’est étrange, j’ai la sensation d’être l’instigateur de cette polémique autour de ton billet « Un peu plus de treize à table » . Je ne voulais pas créer une telle situation qui me gène vraiment. Comme on dit, s’excuser serait une solution un peu trop facile, alors pour cette unique raison, je ne le ferais pas. Quant à toi, tu n’as pas à t’excuser. Pour quelle raison d’ailleurs, aurais-tu à le faire ?
    Bisous de belle nuit Quichottine

    • Quichottine

      Surtout ne crois pas que tu en sois la cause… Ce serait dommage.
      Un coup de blues pour moi… et ensuite, les sourires en relisant vos participations à notre prochain livre.
      J’ai hâte d’en voir le résultat.
      Bisous de belle journée Margimond. Merci pour tout.

  41. Bon week end.
    Bisoux pressés.

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  42. Bon rappel Quichottine, j’ai été non chez les « soeurs » mais un pensionnat (10 ans) chez les « frères » je me rends compte qu’ils avaient un tant soit peu les mêmes principes éducatifs… avec du recul j’ai gardé de bons rapports avec certains ouverts et sportifs (coté montagne). bon Diamandche.

    • Quichottine

      De bons souvenirs, et j’en suis contente.
      Merci pour tout, Pierre.
      Passe une douce journée.

  43. Je ne comprends pas bien pourquoi tu t’excuses, sans doute parce qu’un commentaire sur ton dernier billet t’a blessée. Treize à table est dans la même lignée que les anthologies. Les auteurs sont connus mais les textes ne sont pas forcément mieux écrits. J’ai été éduquée avec les mêmes principes que toi : être exemplaire, ne fas faire aux autres ce que je ne voudrais pas que l’on me dit, dire « je vous prie de m’excuser », etc… Bisous et merci infiniment pour tout ce que tu fais pour ces enfants malades. Tu es une belle personne et je suis fière de te cotoyer sur la blogosphère.

    • Quichottine

      Je voulais surtout souligner le fait que chacun est libre de faire comme il veut ou peut…
      C’est important.
      Tu as raison pour les textes… la célébrité ne donne pas le talent 🙂
      Beaucoup de nos anonymes en ont plus 😉

      Bisous et douce journée. Merci pour tout.

  44. il y aura toujours des gens qui critiqueront parce qu’ils ne savent pas, ne comprennent pas, sont hyper sensibles … Avec le blog, je me rends compte que vivre ensemble est un exercice délicat ; pour moi, simplement tu es l’initiatrice et je suis un wagon … et je sais (même si je ne comprends pas toujours tout), que ton chemin est bon et bienveillant.
    Et merci pour ton passage sur mon blog, j’ai rajouté (exceptionnellement) mon ressenti sur le livre de Houellebecq …après j’ai eu besoin de lire quelque chose de plus espérant (Romain Rolland et là, Jack London). bises

    • Quichottine

      Merci pour tout, Andrée.
      J’avoue que le « Soumission » me laisse un sentiment très étrange… J’en parlerai un peu plus tard.
      Bises et douce journée.

  45. salut
    les excuses ne servent pas à grand chose lorsque le mal est fait
    il y a toujours quelqu’un qui te le rappellera
    bon dimanche

    • Quichottine

      Je suis d’accord, mais c’est bien dommage.
      Bonne journée à toi aussi, Tiot.

  46. Arrête de demander que nous t’excusions Je pense que personne ne s’est senti « obligé » d’acheter. J’aime bien, de temps en temps, reprendre un de ces petits recueils et picorer dedans.
    Bisous

    • Quichottine

      Merci, j’aime t’imaginer picorant… je fais pareil. 🙂
      Bisous et douce journée Pimprenelle.

  47. Imagine que les pétales de la marguerite ont souri dans bien des maisons!
    Que parfois encore, en essuyant les livres des bibliothèques, les yeux relisent un ou deux pétales!
    Du bonheur
    Des sourires d’enfants
    Des liens
    Tout ça un bouquet de bonheur grâce à toi qui a ajusté le ruban autour de ces fleurs d’espoir!

    • Quichottine

      Merci… c’est vrai que c’est une image que j’aime revoir… 😉
      Passe une douce journée Marie.

  48. Bonjour,
    Je te remercie beaucoup de ta gentille visite.
    Bon dimanche.
    D@net.

  49. Chère Quichottine,
    Ni « t’excuser », ni « présenter des excuses ».
    Si tu faisais de la pub pour le livre de Madame Machin ou de Monsieur Truc, qui racontent leur vie pour essayer (et parfois réussir) à engranger quelques sous…
    Mais, là, tu parles des Restos du Coeur, des « anthologies éphémères » qui ont permis à « Rêves » de réaliser des rêves d’enfants.
    Bravo ma Quichottine !

  50. Bonsoir Quichotine,

    T’excuser oh non je ne pense pas, chacun, chacune est libre d’acheter ou non…Ce n’est pas parce que l’on participe que l’on ne se doit de l’acheter. Car dans un premier élan on veut participer pour permettre aux enfants de vivre leur rêve, et dans un deuxième temps on l’achète pour concrétiser réellement ce rêve..

    Alors il ne faut point avoir de regrets, car c’est une belle chose que tu as mis en oeuvre. Le rêve mais c’est merveilleux quand on voit le sourire d’un enfant à qui on a donné du rêve, car moi je l’imagine ce sourire, je le vois vivre dans le regard de cet enfant..Oh oui je le vois et même ses applaudissements quand on lui dit tu vas monter dans l’avion ou bien tu vas rencontrer ton footballeur favoris qui habite là-bas au bout du monde….

    Alors, non moi, personnellement je ne les veux pas tes excuses. Mais je te dis merci car depuis que j’ai croisé ta route j’apprécie tes billets que je lis toujours et que parfois je ne commente pas…Mais sache que je suis heureuse de faire partie de ce long chemin qui mène au sourire éblouis des enfants.

    Je te souhaite une belle fin de dimanche.

    Gros bisous et à bientôt dans le sillage de tes mots.

    EvaJoe

    • Quichottine

      Merci de si bien le comprendre, EvaJoe.
      Bises et douce journée à toi.

  51. C’est une belle aventure à laquelle j’ai aimé participer et j’espère que ce livre aura tout le succès qu’il mérite. Je ne vois pas pourquoi tu aurais des regrets.

    • Quichottine

      Je ne regrette rien, mais je ne veux pas que l’un ou l’autre se sente pris au piège.
      C’est une belle aventure qui m’a permis de rencontrer des personnes généreuses et pleines de talent.

      Merci encore pour tout, Solange. Passe une douce journée.

  52. T’excuser ? Mais de quoi ?
    si certains ne sont pas en accord avec ce que tu proposes, libre à eux de ne pas participer
    et leurs jugements ne présentent pas d’intérêt…
    Tes projets rendent heureux beaucoup de personnes : ceux qui y participent, ceux qui achètent les livres, ceux qui les lisent et les enfants qui peuvent réaliser un de leurs rêves….Que du positif !
    Prends soin de toi et sois en paix, Quichottine !

    • Quichottine

      Merci, Gazou.
      Ta compréhension me touche énormément.
      Passe une douce journée.

  53. Tu n’a à demander aucune excuse, il n’y a pas matière mais je souris en voyant ta sensibilité et la peur de blesser, de te tromper, d’être mal comprise. Tu es comme ça et tu as bien fait de l’exprimer comme ça, comme on dit… « ça c’est fait » et ta tête est libérée. Bien sûr personne ne doit se sentir obligé à quoi que ce soit et ce que j’aime dans ce projet d’anthologies éphémères, c’est ce côté « sans chichi », chacun donne avec ce qu’il a… son coeur. Cependant, les bonnes volontés ne sont que peu de chose si personne ne cherche à les assembler, les coordonner, les encourager et pour cela un grand merci car ton rôle et celui de tes petites fées est primordial pour mener à bien ce projet qui n’existerait pas sans vous. Alors ne t’inquiète de rien, chacun fait comme il peut, comme il veut et personne je crois ne sollicite aucune excuse que ce soit.
    Belle soirée à toi et gros bisous.

    • Quichottine

      Merci pour ces mots, Cathycat. Ils disent tout. 🙂
      Belle journée et gros bisous à toi aussi.

  54. j’espère que tu mèneras à bien ce projet avec l’aide de tous les textes reçus et tu n’as pas à t’excuser chacun fait ce qu’il peut et selon ses moyens aussi

    • Quichottine

      Nous ferons notre possible pour qu’il réussisse.
      Merci à toi, pour tout, Flipperine.

  55. C’est moi qui devrais te demander pardon de ne pas avoir participé au précédent livre dont la lecture m’a enchantée et quel bonheur de participer à ce mariage qui va une fois de plus être un merveilleux cadeau pour les enfants qui attendent de réaliser leur rêve et pour nous tous !
    Bisous Quichottine et encore bon courage pour cet énorme travail !
    A bientôt…

    • Quichottine

      Tu sais, beaucoup pensent qu’il est difficile de participer… nous avons seulement besoin de votre soutien, de bonnes volontés…
      Et chacun peut proposer ce qu’il sait faire… j’ai adoré l’idée de ta poupée. C’est un souvenir d’enfance qui compte beaucoup pour Marie. Merci encore pour ton image.
      Bisous et douce journée à vous deux.

  56. Quichottine, ces projets merveilleux dont tu as été la locomotive ont enthousiasmé spontanément les voyageurs qui sont montés dans les waggons avec grand bonheur .Je ne pense pas que nous ayons été obligés donc ‘non libres’ de participer de quelque manière ce soit à tes idées . Et si cela était , tu n’en es nullement responsable et tu n’as pas à t’excuser ( comme disait ma grand-mère , ce n’est pas bien de s’excuser pour les autres !!!) Je ne te vois parcourir les blog  » à la manière de Don Quichotte  » avec un tromblon pour nous forcer !! Je plaisante mais il faut quelqu’un à la tête d’une telle entreprise, tu l’as été et tu nous as permis de faire une B A extraordinaire .UN GRAND MERCI .
    Passe une douce soirée, je t’embrasse

    • Quichottine

      Merci pour le rire… je ne me vois pas non plus mais tu m’as bien fait rire avec cette image offerte d’un Don Quichotte exigeant. 🙂
      Je t’embrasse très fort, erato.
      Passe une douce journée.

  57. Liberté….
    de lire un article jusqu’au bout ou non…
    de lire un livre suggéré ou non…
    de lire et/ou d’acheter un livre écrit à plusieurs mains ou non…
    Bien sur, Quichott, chacun est libre, alors ne nous demande pas de t’excuser… de quoi? de proposer des lectures? de participer à des écritures?
    Je n’ai pas participé à cette dernière anthologie, car je n’arrivais pas à m’y retrouver…trop solitaire pour ce genre de projet? mais sans contrainte, je l’achèterai, tout d’abord pour la cause qu’il soutient et secondo pour la curiosité de votre travail!!
    buenos dias, amiga. Adichat

    • Quichottine

      J’ai tout à fait bien compris ta réserve pour le mariage… je sais que tu participeras autrement, comme toujours, et cela me touche beaucoup.
      Merci pour tout, Mahina.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  58. bonjour Quichottine-
    moi aussi on m’a expliqué qu’il ne fallait pas s’excuser nous même !! j’ai retenu la leçon !
    gravée à jamais-
    un jour pour plaisanter j’ai dit : excusez-moi de vous demander pardon à une prof ! outrée elle a été étonnée que je lui sorte ça !!
    bravo à tous pour cette anthologie !!
    gros bisous ! ici pluie encore-

    • Quichottine

      Merci !
      Pluie ici aussi ce matin, tout est gris. 🙁
      Mais tu m’as fait rire avec ce souvenir.
      Bises et douce journée.

  59. J’ai entendu parler de ces anthologies (je ne sais plus par qui?) et plus particulièrement de ‘la marguerite des possibles; c’est une belle et généreuse entreprise, un travail formidable que tu entreprends en lien avec les autres! J’arrive un peu tard pour y offrir ma participation mais je souhaite un bel accueil et un franc succès à cette anthologie … pour que se réalisent par milliers les rêves des enfants!
    Simone

    • Quichottine

      Je suppose que c’était par Martine, qui participe avec beaucoup de talent.
      Merci pour tout, Simone. Passe une douce journée.

  60. c’est très rare que je m’excuse car je suis très rancunier …. bonne soirée Quichottine

    • Quichottine

      Ah oui ? Je ne le pensais pas…
      Passe une douce journée MrCafe.

  61. J’ai vécu la même chose que toi avec non on ne s’excuse pas… j’ai retenu la leçon depuis.
    Ton billet me laisse perplexe, je n’ai pas compris Quichottine le pourquoi de ces excuses.
    Tu fais un immense travail et je n’ose imaginer le temps que tu dois y consacrer, en plus c’est du bénévolat pour une noble cause.
    J’éprouve beaucoup de sympathie envers toutes les personnes qui participent aux livres et crois moi c’est avec bonheur que la Marguerite des possibles trône sur mes étagères, j’ai toujours un pincement au coeur lorsque je vois ce livre car il concrétise pour moi toute une vie virtuelle. C’est plutôt émouvant.

    • Quichottine

      Je crois que La Marguerite est notre meilleure réalisation pour l’instant… mais j’espère que Le Mariage la surpassera.
      Les anthologies deviennent partage et mise en commun de tout ce que nous savons faire… j’adore !
      Merci pour tout, Santounette. Bisous et douce journée.

  62. J’ai raté plein de tes billets… Et celui-ci m’interpelle un peu… Quelqu’un t’aurait-il fait des remarques désobligeantes… Quant à s’excuser… Je le fais souvent et trop… J’en connais qui ne s’excusent jamais car c’est se rabaisser, prétendent-ils… J’ai eu le malheur de m’excuser un jour à la bibliothèque pour la gêne occasionnée par nos ordis en panne et je me suis fait remettre en place par quelqu’un qui ne s’excuse jamais!! et ce quelqu’un je l’ai trouvé vraiment prétentieux… Voili, voilà. Et je ne comprends pas pourquoi tes excuses…

  63. Et j’aurais dû lire ton article précédent avant de commenter ici… Désolée.

    • Quichottine

      Ne sois pas désolée… je crois seulement qu’il fallait préciser que ce à quoi je tiens le plus est la liberté de chacun.
      Merci pour tout, Marie.
      Je t’embrasse fort.

  64. Bonjour Quichottine,

    Cette formule, rétro pour certains, fait partie de mon langage habituel; parfois je change pour  » excusez-moi », plus rapide tout en étant en bon français également. Dit avec le sourire pour atténuer sa brièveté.
    Je me demandais où tu voulais en venir avec ce titre. Pourquoi t’excuser? Nul besoin. Chacun agit selon son envie, son cœur ou ses possibilités. Nous sommes de grandes personnes ,libres.
    Pour ma part, je suis très honorée de participer à cette belle œuvre. L’achat du livre est certes une bonne action mais également un souvenir de tous nos échanges à toutes et à tous.
    Allez ma chère Quichottine, pas besoin de t’excuser.
    Je t’embrasse bien fort

    😉

    • Quichottine

      Merci !
      Je crois que j’avais besoin d’écrire ce que je pensais, et je suis rassurée de voir que nul ici ne se sent obligé, contraint… c’est ce que je voulais.
      Passe une douce journée Martine. Je t’embrasse bien fort aussi.

  65. J’ai souri car effectivement, mes élèves ne peuvent pas s’excuser eux-mêmes.
    Pour le reste, qu’importe de ne pas écrire de best-sellers. L’essentiel est bien de dessiner quelques sourires sur les visages des enfants.

  66. Bonjour Quichottine,
    Juste un message pour te faire un petit coucou de ma gironde ensoleillée.
    J’ai aimé l’image que tu as trouvé de ce pont qui nous reliait au début… mais la vie et ses aléas a éparpillé comme des confettis les uns et les autres.
    Bon courage pour ce nouveau projet…
    Prends soin de toi et peut être à bientôt.