Le petit cheval de Murano

Il méritait bien une page à lui seul.

C’est vrai que Venise commençait par là – ou presque – par cette île aux Maîtres-Verriers.

Le travail du verre exigeait une démonstration. Je n’ai pas tout retenu mais la magie du Web vous permettra, si vous êtes intéressés, d’en voir les différentes étapes de façon plus détaillée.

Au commencement, Saint Laurent de Rome, patron des verriers, leur donna le sable…

(Vous le saviez, vous, qu’il venait de Fontainebleau ?)

… du sable, et beaucoup de chaleur, d’énergie, pour des fours que l’on n’éteint jamais…

Nous nous étions installés sagement, comme des élèves en visite. Lui, il avait sacrifié pour nous son dimanche. Mais est-ce vraiment un sacrifice que de consacrer une journée de congé à son art ?

140907_Murano_1

J’ignorais que je pouvais prendre des photos, vous ne verrez donc rien du premier objet de cette démonstration. Un très joli petit vase que j’aurais bien emporté avec moi…

Là… nous ne connaissions rien du projet de l’artiste, mais tout allait très vite, trop vite.

140907_Murano_2

Il le fallait, le verre est un matériau exigeant quand il est en fusion.

140907_Murano_3

Encore chaud, il est malléable, tout est important. Donner la forme…

140907_Murano_4

Chercher la position d’équilibre, la trouver et nous laisser juste quelques secondes pour photographier le petit cheval né du sable.

140907_Murano_5

Et puis, vite, très vite, trop vite… le ranger prudemment hors de notre vue, pour son bien, dans l’étuve où il parviendra doucement à la température ambiante sans se casser.

140907_Murano_7

Vous le saviez, vous, qu’il fallait les laisser refroidir doucement ?

Pas moi…

Je restais émerveillée par l’habileté d’artiste verrier qui, en moins d’une minute, avait réussi à faire naître et se cabrer le petit cheval.

Merci à l’entreprise qui nous a ouvert ses portes.

140907_Murano_8

(Une autre démonstration en vidéo.)

92 réponses à “Le petit cheval de Murano

  1. Bonsoir Quichottine, déjà vu des reportages télé sur les souffleurs de verre, ceux qui font les « classiques » en verre, vase etc…. et ceux qui créent ! De longues années pour maîtriser ce art… pas Maître pour rien le nom !! Merci à toi, bises de jill

    • Quichottine

      J’en avais vu aussi… mais être sur place, c’est vraiment quelque chose de différent.
      Merci, jill. Bises et douce journée.

  2. J’ai déjà vu des verriers au travail et connaissait les étapes de la fabrication. Je ne savais pas que le sable des verreries de Murano venait de Fontainebleau. Merci pour ce partage en photos qui nous permet de voir la naissance de ce petit cheval de verre. Bises

    • Quichottine

      Je l’ignorais aussi…
      Merci pour tes mots en partage, Martine.
      Bises et douce journée.

  3. Quel beau travail et quelle dextérité !
    Mes parent m’avaient ramené un magnifique clown de Murano, je l’adorais mais longtemps plus tard, lors de travaux un ouvrier l’a fait tomber , quel dommage !
    Bisous et très bonne journée Quichottine

    • Quichottine

      Il y avait énormément de beaux objets là-bas… à tous les prix et le plus souvent hors de nos possibilités.
      Je suis navrée pour ce souvenir cassé… J’imagine bien ta tristesse.
      Merci pour ce partage, Marine.
      Bisous et douce journée.

  4. Je suis très admirative devant le travail de ces artisans. Quel beau métier ! J’avais vu en Lorraine ce type de travail, je crois à Baccarat.
    Une amie m’avait rapporté il y a longtemps de Venise un collier de perles roses. Tiens, je vais le porter aujourd’hui en pensant à cette corporation.
    Bonne journée,
    eMmA

    • Quichottine

      J’admire aussi et, où qu’ils soient, les souffleurs de verre font un merveilleux métier.
      Merci pour tout, eMmA.
      Passe une douce journée toi aussi.

  5. Bonjour, chère Quichottine
    Un travail fabuleux !
    Une vraie chance de le voir en direct.
    Merci pour ce beau reportage sur la naissance d’un petit cheval.
    Je te souhaite un bon jeudi.
    Bisoux doux

    dom

    • Quichottine

      Je crois aussi.
      Merci à toi pour ta présence et tes mots doux.
      Bisous et belle journée, Dom.

  6. J’ai eu l’occasion de voir un ouvrier verrier travailler ; Mais il y a si longtemps !

    Quichottine tu as très bien expliqué ce travail .

    BISOUS

    any

  7. Il y a dans le Tarn une longue tradition d’artistes verriers depuis l’antiquité et nous avons un musée du verre à Carmaux avec une biennale des plus grand maîtres verriers que nous ne manquons jamais.
    Mais voir les verriers de Murano a une tout autre saveur!
    bises

    • Quichottine

      J’avais vu chez toi un très beau reportage dont je me souviens. De magnifiques créations dont j’avais utilisé une image pour mon lutin bleu. 🙂

      Merci pour tout Azalaïs. Je suis contente que ça te plaise.
      Bises et douce journée.

  8. naturesereine

    ha doux rêve que cette conception là bises

  9. J’avais été surprise par leur rapidité et talent ! et bien sur craqué sur un petit chat que j’ai offert à maman … Merci pour ton reportage
    Bonne journée Quichottine
    Gros bisous

    • Quichottine

      Je sais que j’aurais aimé être très riche pour pouvoir craquer aussi sur certaines pièces qui me plaisaient infiniment. 🙂
      Merci à toi pour ces mots partagés.
      Gros bisous et douce journée à vous deux.

  10. J’avais vu un maître verrier, plus exactement UNE maître(sse??) à l’ouvrage, il y a quelques années, spécialisée dans la reproduction de verrerie ancienne, j’avais été fascinée. Mon frère est revenu ébloui de Murano. Ja’nticipe, mais avez vous visité l’île aux dentellières, dont j’ai oublié le nom, d’ailleurs…. je te souhaite une belle journée, Dame, je t’embrase

    • Quichottine

      Je me demande ce qu’on dit pour une femme… maintenant, tout est possible. J’avoue que je ne sais pas.

      Nous avons visité Burano… l’île aux dentellières, et nous en avons vu une à l’ouvrage. C’est impressionnant.
      Je te souhaite une douce journée Dame Croc.
      Je t’embrasse fort.

  11. Épatant et ça nous donne l’impression de tenir de la magie! parce que la forme il faut bien que ce soit l’artiste qui la donne… mais alors nous n’aurons pas la vision finale du petit cheval?
    Bises et belle journée
    Dany

    • Quichottine

      Elle est sur l’une des images, mais je suis désolée, je n’ai pas bien réussi les photos, prises trop vite, sans doute. C’est pour ça que tu n’as pas vu.

      Bises et douce journée, Dany.

  12. Bonjour,
    C’est fascinant de voir comment ces artistes façonnent la matière en fusion.
    Ils font des merveilles.
    Passe une bonne journée.
    D@net.

    • Quichottine

      C’est vrai… j’ai adoré cette démonstration.
      Bonne journée à toi aussi D@net.

  13. Un métier fascinant ..en Bretagne du coté de la Gacilly on pouvait en voir un maitre verrier qui comme pour toi partageait avec nous son travail , malheureusement ces artistes disparaissent , ou ne se montrent plus en public , dommage car c’est fascinant de les voir travailler ainsi !!
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      On en voit encore ici ou là… mais c’est vrai, je pense que c’est l’un des métiers qui disparaissent au profit des importations venant d’ailleurs.

      Pas facile d’être artiste en temps de crise…

      Merci pour ce partage, Claudine.
      Bisous et douce journée.

  14. J’ai déjà vu une telle démonstration, c’est magique !

  15. Merci pour ton reportage…Je n’ai jamais vu travailler un maître verrier et je ne connais pas Murano…
    ce devait être très intéressant

  16. J’aime beaucoup regarder le travail d’un maître verrier. c’est magique et si beau ! Comme c’est agréable de voyager avec toi 🙂

  17. Oui Murano, les verriers de Venise écarté pour éviter les risques d’incendie… et dans cette île il y a aussi la superbe église Santa Maria de style « presque » byzantin vue avant de reprendre le bateau pour Torcello et Burano…
    Ton voyage sur les ailes de ce petit cheval en verre me rappelle tant de beaux souvenirs, c’est magique !
    Merci Quichottine

    • Quichottine

      Merci… nous n’avons pas visité cette église, j’aurais aimé je crois.
      C’est l’un des inconvénients des voyages organisés, on ne voit pas tout, mais je pense que c’est malgré tout une bonne approche pour les voyages suivants… 😉
      Merci, Josette.
      Passe une douce journée.

  18. du coté de Bar sur Aube, j’allais souvent voir les maîtres verriers travailler. Nous n’étions pas a Murano, il n’y avait pas de coucher de soleil sur la Place St Marc non plus mais si cette même beauté des gestes , cette chaleur, et notre respiration retenue le temps de voir émerger de la boule de feu un cygne ou un verre ou un vase.. et cet émerveillement quand arrivaient les couleurs… Comme quand le rideau tombe a la fin d’un spectacle, je me souviens encore de ces moments silencieux qui suivaient lorsqu’ils avaient replacés dans l’étuve les nouveaux nés comme si l’atelier tout entier se taisait le temps d’une autre conception..

    • Quichottine

      Et que j’aurais aimé que tu me racontes encore…!
      Merci pour ces mots en partage PbC. Tu as les mots comme personne.
      Passe une douce journée.

  19. Mistigris34

    c’est vrai que c’est passionnant de les voir faire, à St-Guilhem-le-Désert il y avait (je ne sais s’il exerce toujours) un maître verrier aussi professeur à Pézenas (34) nous l’avons souvent regardé faire ces petites choses si belles et si fragiles,
    vous avez dû apprécier s’ils a ouvert rien que pour vous, génial !
    ici c’est pluie depuis hier, donc tricot-maison !
    bonne journée et gros bisous, MIAOU !!!!

    • Quichottine

      Je ne sais pas si c’était rien que pour nous… mais l’atelier était désert à part lui.
      La boutique était bien surveillée, elle. 😉
      C’était très beau.
      Passe une douce journée Mistigris. Ici aussi, tricot, le temps est idéal pour cela.
      Gros bisous.

  20. Bonjour Quichottine.. Un verrier de Rocamadour nous avait fait deux petits fox que nous avons toujours sur notre buffet et mon papa n’avait ramené un petit vase de Murano mis en lieu sur dans ma vitrine…Nous avons deux verriers qui font encore des démonstrations pas très loin …Je dois en contacté un pour me faire une boule … Pour le sable je savais pas, je suis toujours en admiration devant… Bonne journée Quichottine bises.

    • Quichottine

      Merci d’avoir partagé tes trésors, Mireille.
      J’admire toujours autant ce travail, la magie de la création.

      Bonne journée et bises à toi aussi.

  21. mireille du sablon

    Ce travail est une vraie découverte, j’ai pu le voir dans une cristallerie de notre région. Je comprends le prix de certaines pièces!
    Bises du jour de Mireille du sablon

    • Quichottine

      Je le comprends aussi… et ce qui me plaisait était vraiment hors de mon budget, dommage.
      Bises et douce journée à toi.

  22. Et tout comme un poulain nouveau-né, ses pattes sont si fragiles…

    • Quichottine

      C’est vrai… on se demande comment il peut tenir debout. 🙂

  23. J’ai vu des maîtres verrier à la télé (racines et ailes), fabriquer des objets en verre, mais je les ai vu à l’oeuvre à Biot, où j’ai acheter de magnifiques verres bleus!
    Bonne journée
    Livia

    • Quichottine

      Lorsqu’on a la chance de pouvoir les voir travailler, c’est magique.
      Merci Livia.
      Bonne journée à toi aussi.

  24. Coucou Quichottine et merci pour le lien : c’est fascinant, presque magique ! D’autres vidéos s’affichent à la fin de celle-ci. J’ai vu un verrier qui confectionnait un Charlot.
    Dans des temps très anciens j’avais vu des souffleurs de verre à la foire exposition de Limoges. Ils attiraient beaucoup de monde.
    Je t’embrasse très fort. A bientôt pour la suite.

    • Quichottine

      Je comprends qu’ils attirent… je suis fascinée par leur travail et leur habileté.
      Merci à toi aussi pour ce partage.
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  25. Un beau métier ! Espérons qu’il demeure !

  26. Coucou ma Quichottine, Le métier de souffleur de verres m’a toujours émerveillé. Magnifique démonstration avec ce petit cheval de Murano. Un très beau billet. Bises et bon mercredi. ZAZA

    • Quichottine

      Merci.
      Je crois que nous sommes nombreux à aimer les voir faire.
      Passe une douce journée Zaza. Bisous.

  27. Un vrai travail d’artiste;c’est toujours surprenant de voir l’habileté avec laquelle ils travaillent.
    Je suis allée à Murano et j’ai assisté aussi à la naissance d’un objet. Ce petit cheval est superbe
    Il tombait des cordes ce jour-là ! Bisous

    • Quichottine

      Nous n’avons pas eu de pluie à Murano… mais elle nous attendait ailleurs. 🙂
      Merci, Fanfan. Je suis contente que tu aies pu voir une création en vrai.
      Bisous et douce journée.

  28. ce devait être très intéressant à voir

  29. j’ai eu l’occasion d’en voir un au Vénézuéla
    ces objets sont de pures merveilles
    merci pour cette très belle page
    je te souhaite une belle fin de journée
    ti bo

    • Quichottine

      Merci pour ce partage, Sonya.
      Bisous et douce journée à toi.

  30. Que de chaleur et de sueur pour créer ce petit cheval …
    Merci ma Quichottine pour ce beau reportage j’en ai appris des choses 🙂
    doux bisou

    • Quichottine

      Merci d’en avoir pris le temps.
      Doux bisous et belle journée à toi aussi, Cri.

  31. c’est un travail fascinant à observer. Est-ce le cheval de Don Quichotte ?
    bises

    • Quichottine

      Je ne crois pas, il est bien trop fringant.
      Mais qui sait ? C’est peut-être ainsi qu’il serait dans ses rêves…

      Bises et douce journée Jeanne. Merci pour tout.

  32. Fabuleux métier que celui-là ! les regarder créer ainsi un objet à partir de rien est fantastique.
    Il faut faire vite, il faut une habileté incroyable dans des conditions hors norme.
    Merci de nous avoir photographiés ce cheval vite parti pour la finition … une belle naissance.
    Merci pour tes gentils mots chez moi que j’ai pu lire. Mon beau-frère opéré à coeur ouvert s’en est bien sorti, suit une longue rééducation … ma soeur avait grand besoin de mon soutien moral et ma présence.
    A bientôt Quichottine et gros bisous
    Annick

    • Quichottine

      C’est la rapidité qui m’a le plus surprise en le voyant faire.

      Merci pour ces nouvelles, Annick. J’espère qu’il va se remettre vite afin de rassurer son entourage.
      Passe une douce journée. Gros bisous.

  33. Souvent il y a des souffleurs de verre qui s’installent pour des démonstrations au cours des fêtes, vide-greniers et autres manifestations l’été. Ils ont toujours mon admiration pleine et entière pour leur art et leur maîtrise. Façonner une matière si fragile en alliant fermeté et délicatesse

    • Quichottine

      Tu résumes tout très bien, comme toujours.

      J’admire énormément le travail et l’habileté de ces artistes.

      Passe une douce journée.

  34. J’adore ces objets de murano, Maman en avait ramené de son voyage en Italie avec papa, j’avais alors 16 ans. Mais entre ses déménagements et les miens, et malgré toutes nos précautions, il ne me reste que 2 ou 3 objets plus ou moins abîmés, dommage.

    Merci de ta visite, hier, pardon, je te fais un copié/collé, ma main est une grosse vilaine
    Bilan de cette journée :

    Et oui ! Nous avions rende-vous à 10 heures, mais hélas nous ne sommes ressortis qu’à 15 heures, une attente infernale, des salles d’attente bondées et un non respect de l’ordre de rendez-vous, une anarchie parfaite dans les passages. Et au final le chirurgien, lui, voulait respecter l’ordre de ses rendez-vous. Bref un « bordel » pas croyable, il fallait y être pour le voir.. Bon mais assez parlé de cette affreuse journée, les décisions …

    Je passe la première le 14 novembre, je rentre l’après midi et ressort le lendemain. Mac Giver n’aura qu’une nuit, seul avec les 4 pattes.Je serre les fesses mais j’y vais, j’en ai marre de me bourrer d’anti-douleur, et de ressembler à un zombie.

    Par contre, mon zhom, le fera le 4 février, un an jour pour jour après la première hanche. Là, ce sera un mois d’absence en gros, entre l’hospitalisation et la rééducation au centre. Je pense que durant ce laps de temps, j’aurais partiellement récupéré la mobilité de ma main. Et puis si besoin, j’aurais une atèle, pour me protéger.

    J’ai pris beaucoup d’avance dans mes ouvrages, et programmé de nombreux articles. Il ne me restera plus qu’à venir vous visiter en fonction de mes possibilités
    Je t’embrasse très fort

    • Quichottine

      Merci pour le partage et pour vos nouvelles.
      J’espère que tout se passera au mieux pour vous deux et que tu n’auras plus à souffrir.
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  35. Moi aussi, je suis émerveillé par le talent des artistes (bien que je n’aime pas ce genre de cheval que ma belle-mère m’a ramené de Murano).
    J’aurais voulu être un artiste…

    • Quichottine

      Il y a beaucoup d’autres objets… mais c’est celui-ci qui est né devant nous ce jour-là.
      J’aurais aimé savoir créer de ces merveilles… aussi. 🙂

      Merci, Philippe.
      Passe une douce journée.

  36. bonsoir Quichottine,
    ce travail, c’est vrai, c’est de la magie !
    en si peu de temps, créer de la beauté…
    de quoi rendre jaloux tous les lutins !!!
    bonne soirée à toi
    gros bisous

    • Quichottine

      Il y en avait peut-être un dans sa tête… qui sait ?
      Gros bisous et douce journée à toi aussi Jean-Marie.

  37. Je suis très admirative de ces maitres verriers , et quand je peux , je ne manque pas de leur rendre visite .Un art, une dextérité , de la poésie en verre !
    Douce soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      « La poésie en verre »
      Magnifique définition.
      Merci, erato. Bises et douce journée à toi.

  38. J’ai assisté aussi à ce type de démonstration par un maître verrier et j’ai acheté sur place une famille de chevaux se cabrant (bleus) et de minuscule grenouilles. De beaux souvenirs…

    • Quichottine

      Merci de les partager avec moi… 🙂
      Passe une douce journée. Bises.

  39. Je crois bien avoir dans une vitrine que je nomme mon « Cabinet de curiosité » un petit vase de Murano, si petit qu’il idéal pour un bouquet de pensées ou de muguet. Ce petit cheval a le sang chaud, fringant, un caractère de feu, tout feu tout flamme. Bonne journée.

    • Quichottine

      J’aime l’idée que tu aies un « Cabinet de curiosité »… je suis certaine que tu y ranges des trésors.

      Bonne journée à toi aussi. Amitiés.

  40. J’ai déjà assisté plusieurs fois à ce travail d’artiste du verre. Les résultats sont si époustouflants qu’on a du mal à résister à la tentation d’un achat.
    Bises du jour Quichottine !

    • Quichottine

      On a du mal… mais il le faut quand le budget ne suit pas. 😉
      Bises et douce journée à toi Alrisha.

  41. J’adore les souffleurs de verre ! Je resterais des heures à les regarder travailler !
    bises

  42. c’est toujours impressionnant de voir l’objet prendre forme ! bises

  43. Il y a maintenant une trentaine d’années j’ai vu un maître verrier faire le même cheval , c’est marrant qu’ils le fassent encore 😉 Bonne soirée Quichottine bise (:-*

    • Quichottine

      Je me demande si ce n’est pas un peu un symbole là-bas… 😉
      Bises et douce journée.

  44. J’ai visité un endroit semblable au tien… Le gondolier s’est arrêté devant cet antre en feu… Je n’ai pas gardé de nombreux souvenirs de cette visite.
    Merci ma Quichottine. Le soleil est là mais la maison s’est refroidie… Je me sens beaucoup mieux dehors ! Bisous ensoleillés !

    • Quichottine

      Je crois que je m’en souviendrai longtemps… mais c’est vrai que cette visite est encore très fraîche dans mes souvenirs. Il ne faut jurer de rien.

      Merci à toi, ma Liliane. Profite bien de ces derniers jours de soleil.
      Bisous tout plein.

  45. Murano…un de mes premiers voyages…
    J’ai toujours le petit panier en verre que j’avais acheté là-bas

    • Quichottine

      J’aime ces souvenirs que l’on rapporte… une façon d’être encore là-bas. 🙂

  46. Le travail du verre est magique… On est émerveillé de la transformation. Merci de partager ce moment ma Quichottine.
    GROS BISOUS

    • Quichottine

      C’est vrai…

      Merci à toi pour ta présence et tes mots, Marité.
      Gros bisous.