Michelle Guianvarc’h, Chemin d’étoiles

J’avais écrit en décembre que je vous en dirais davantage sur le dernier livre de celle qui répond sur la Toile au nom d’Azalaïs.

Beaucoup parmi vous connaissent ses écrits, par (son) ses blogs, mais surtout par ses participations à nos anthologies.

« Mijoty sans abri », c’était elle… dans L’Atelier de Mijoty.

110307_Azalais.jpg

Azalaïs dans « L’Atelier de Mijoty », mai 2011

« Un jour je serai arbre »… c’est aussi Azalaïs dans La Boîte à Rêves

Azalaïs dans "La boîte à Rêves", novembre 2011

Azalaïs dans « La boîte à Rêves », novembre 2011

Et puis… qui pourrait l’oublier, dans La marguerite des possibles : « À l’impossible nul n’est tenu » (p.30-32) ?

Si j’en crois le succès de ce livre lors de la souscription et dans les mois qui ont suivi sa sortie officielle, le  12 octobre dernier, vous avez été près de 350 à la lire.

(… à moins que le livre ne soit enfoui quelque part sur une étagère et qu’il désespère de trouver des lecteurs attentifs qui se régaleraient sûrement en découvrant ces pages offertes pour la réalisation de deux rêves d’adolescents.)

Trois participations donc…

– Stop ! Tu oublie qu’elle fut aussi l’une des trois chevilles ouvrières de notre troisième anthologie et que sans elles rien n’aurait été possible justement !

C’est vrai… aussi l’ai-je remerciée en même temps que Polly…

C’était dans ton Cahier à spirales… mais c’est bien de le redire encore. Tu avais été à deux doigts d’abandonner tout à fait le projet et c’est grâce à elles deux que notre plus beau livre a pu voir le jour.

(Quichottine sourit… c’était bien qu’il y eût quelqu’un pour lui rappeler de la même manière les grands moments et les petits tracas de cette publication.)

Et maintenant…

– Oui, maintenant ! Ce n’est pas parce qu’elle a écrit dans nos anthologies que tu as acheté son dernier livre !

Évidemment !

Mais comment expliquer que chaque livre lu avait son importance, que chaque page découverte avait toujours su l’émouvoir ?

Quichottine sortit de l’étagère des «Auto-édités» les livres, un à un…

Son recueil de poèmes : Chemins de traverse et deux très beaux contes illustrés par l’auteur… Entrez dans la danse et Le secret des ombelles.

140210_Aza_1 140210_Aza_2 140210_Aza_3 140210_Aza_4

Le dernier livre, dont la couverture présentait la reproduction d’une toile de Joëlle Chen, les avait rejoints après lecture… C’était si beau de se laisser raconter une histoire, ou deux… comme ici !

… Si agréable d’écouter un gentil troubadour* laisser son rêve guider les mots qu’il déposait sur le papier pour ne pas les oublier…

«Peut-être un jour à Yeur, sur un chemin d’étoiles ou un chemin bordé d’ombelles nous rencontrerons-nous ?» m’avait-t-elle écrit dans sa dédicace.

Qui sait ? Demain sera toujours ce que nous en ferons… mais, en attendant, je m’installe, je relis, et je vois dans le ciel s’allumer toutes les étoiles que Michelle Guianvarc’h a offertes à Matthis, un enfant malade du Tarn.

«Tout en haut du ciel, il y a une route, une très grande route, une route d’étoiles brillantes, scintillantes, qui palpitent la nuit comme le ventre d’un formidable dragon.
Cette route, tellement vaste et tellement énorme qu’aucun homme n’a jamais pu en percevoir ni le début ni la fin, tu peux la contempler au milieu de l’été, lorsque le grand noir de la nuit se déploie tout entier au-dessus de la Terre.
Et les étoiles qui ont construit la route, tu peux les voir aussi. Tu peux les observer dans l’encre noire de la nuit.
Des myriades d’étoiles qui parcourent le ciel à travers les immenses étendues de l’espace.
Des myriades d’étoiles qui se serrent les unes contre les autres, qui se donnent la main, qui se mélangent les orteils, qui s’emmêlent les cheveux, qui se passent dessus-dessous comme les fils d’une très grande tapisserie.
Des myriades d’étoiles comme des mots en ribambelles qui écriraient pour nous de très belles histoires, […]»

C’est à ce moment précis qu’il faut tourner la page, cela prend peu de temps, ou longtemps, suivant ce que l’on voit dans la mélodie qui vient de s’installer. C’est un décor, c’est vrai. Celui qu’il faut dresser pour que le calme de la nuit s’installe, que l’enfant oublie l’agitation du jour et qu’il se laisse glisser dans la douceur de son lit.

– Et les étoiles… elles parlent, dis ?

Chut… Écoute, écoute encore.

En haut de la page 8 la phrase s’achève tandis que la voix qui la lit devient comme un murmure complice.

«… qui nous emmèneraient loin, très loin, là où nos rêves les plus fous peuvent encore se raconter dans le plus grand secret du grand noir de la nuit.»

Vous voudriez bien que je vous raconte la suite… mais… mais ce ne serait pas bien de continuer, c’est un secret à réserver aux curieux, à tous ceux qui auront envie de le découvrir. Laissons à Michelle le soin de vous en montrer d’autres extraits si elle le souhaite.

C’est un conte surprenant, tendre, délicieux. Un récit plein de poésie, à lire à haute voix, le soir, à vos petits enfants, si vous le désirez, où à tous ceux que vous aimez, grands ou petits, à ceux qui aiment encore les belles histoires, les étoiles et les chats.

– Pas que !

Bien sûr que non, ce serait dommage de limiter un conte à quelques personnages. Mais on peut jouer encore où se laisser bercer avant de lire la seconde histoire pour mieux les savourer chacune.

Moi… je ne suis plus enfant, vous le savez bien. Mais comment résister et ne pas suivre avec bonheur une conteuse de talent sur ses Chemins d’étoiles ?

* Depuis que j’ai découvert son premier blog, que je l’ai lu en entier, j’ai donné à mon amie inconnue ce surnom. Je ne l’ai rencontrée qu’à travers ses écrits et ce qu’elle partage sur ses pages : sculptures, tableaux… Mais je crois fermement que si nous traversions l’écran un jour, elle ou moi, pour un rendez-vous ici ou là-bas, je ne pourrais pas être déçue.

Azalaïs est à retrouver aussi sur son nouveau blog :
http://marge-ougreve.eklablog.com

84 réponses à “Michelle Guianvarc’h, Chemin d’étoiles

  1. Laurent FUCHS

    Merci pour cette présentation détaillée. Je vais parcourir les différents liens que tu as publié dans cet article.

    Bises.

    • Quichottine

      Merci, Laurent. J’espère que ta lecture te plaira.
      Bises et douce journée.

  2. Il y a tant d’aminautes que nous ne rencontrerons qu’à travers leur blog passion, parce qu’ils n’habitent pas la porte à côté…. merci pour celui-ci…. marge ou greve, tout un programme, bises de jill

    • Quichottine

      C’est vrai… et c’est dommage.
      Au moins, je sais que tu la connaissais déjà par les anthologies.
      Bises et douce journée à toi.

  3. Un très bel hommage à Azalais qui le mérite…
    Je connais, aime et admire ses oeuvres.
    Merci Quichottine
    Bises

    • Quichottine

      Merci pour elle. 🙂
      Elle mérite bien ces compliments.
      Bises et douce journée Jackie.

  4. Je l’ai découverte très récemment et j’aime aussi son écriture. J’ai beaucoup à lire sur son blog ce que je vais faire quand j’aurais un peu plus de temps (en plein travaux). Bisous

    • Quichottine

      Merci pour elle… et bon courage pour tes travaux.
      Bisous et douce journée Martine.

  5. Belle écriture, et très belle sensibilité d’Aza.
    J’aime entendre son souffle au gré de ses mots, elle a une plume magnifique.
    Et comme tu le dis si bien, lire à haute voix, c’est un bonheur de plus.

    Bisous plein.

  6. J’ai souvent remarqué ce joli pseudo d’Azalaïs au fil de mes lectures sur les blogs. A présent, grâce à toi Quichottine, je connais un peu mieux la personne, l’auteure, et son « vrai » nom qui fleure la Bretagne.
    J’aime beaucoup son portrait écrit à l’occasion de la construction de La marguerite des possibles. J’y vois une personne généreuse, simple, bonne vivante, qui entreprend avec enthousiasme.
    Merci de nous l’avoir fait découvrir, ainsi que ses Chemins d’étoiles.
    Bonne chance à son nouveau recueil.

    Belle journée,
    eMmA

    • Quichottine

      Merci d’avoir pris le temps de la découvrir.
      Belle journée à toi aussi, eMmA.

  7. Bonjour, Quichottine
    Un bel hommage bien mérité !
    Je te souhaite un bon mardi.
    Bisoux doux
    dom

  8. Merci Quichottine
    Tu nous racontes si bien les uns et les autres de nos amies(s) que cela donne tout de suite envie de suivre tes liens et là j’avoue n’avoir jamais été déçue par tes choix !!

    Merci encore pour celui là
    Bisous Quichottine

    • Quichottine

      J’en suis heureuse… tu vois, j’aime parler de ce que j’aime.
      Bisous et douce journée Claudine.

  9. tu es une belle « donneuse d’envie », Quichottine
    tant de talents sur tant de blogs et si peu de temps, hélas !

    • Quichottine

      C’est vrai qu’on ne peu pas tout faire et tout lire… hélas !

  10. Par toi, j’étais arrivée à elle, et j’avais voulu participer avec elle à son si beau geste. J’ai aimé le « Secret des ombelles » alors, pourquoi ne pas faire un bout de chemin avec les étoiles ?!

  11. merci infiniment Quichottine, je te dois tant
    J’ai écrit « Poussières d’étoiles » après avoir vu le très beau film documentaire de Patricio Guzman: « Nostalgie de la lumière », un film où se croisent astronomes, archéologues mais aussi des femmes qui cherchent dans les pierres du désert les restes de leurs morts victimes de la dictature chilienne .
    bien sûr le conte n’a rien a voir avec le film si ce n’est qu’en chacun de nous brille toujours envers et contre tout une petite étoile
    merci encore à toi Quichottine et à tous ceux qui ont lu ou qui liront Poussière d’étoiles. Il m’en reste encore quelques uns
    bises et bonne journée

    • Quichottine

      Je n’ai pas vu ce film… mais j’ai adoré ton récit.
      Merci, Azalaïs. J’espère qu’il ne t’en restera plus bientôt. 🙂
      Bises et bonne journée.

  12. bonjour, Quichottine,
    un bel éloge tellement mérité !
    pas seulement pour ses articles et ses livres…
    Azalais est tout entière dans ses écrits avec son sens de la Poésie
    de la Beauté et son immense générosité
    Merci à elle
    merci à toi
    bonne journée
    bises amicales

    • Quichottine

      Tu la connais bien… Merci pour ces mots Jean-Marie.
      Bises amicales et douce journée à toi.

  13. Je connais Azalaïs grâce à tes billets précédents. Elle a une très belle écriture. Il y a tellement de belles écritures sur la toil. Pas facile de se faire connaître et toi tu nous mènes sur les chemins de ces écrivains silencieux… Merci

    • Quichottine

      Merci à toi aussi, Marie.
      « Les écrivains silencieux », j’aime bien. 🙂
      En fait, je crois que beaucoup de ceux qui font du bruit auraient à apprendre en les lisant.

  14. Bonjour Quichottine,

    Tous ces recueils remplis de poésie donnent envie…
    Je ne peux m’empêcher de penser au Petit Prince de Saint Exupéry…des contes si bien imagés et remplis de messages qu’ils traversent les années sans prendre une ride..

    Amitiés !!

    • Quichottine

      J’ignore s’il trouverait un éditeur aujourd’hui… il fait partie pour moi des « inclassables ».
      Mais c’est un livre dont je ne me lasse pas.

      Merci pour ta visite Cassandre. Amicalement à toi.

  15. C’est toujours avec beaucoup de plaisir que je lis les textes d’Azalaïs… Son écriture est d’une douceur et d’une poésie extrêmes…
    Je n’ai malheureusement pas beaucoup de temps pour aller sur son blog en ce moment. Je veux pouvoir être totalement disponible pour découvrir et savourer ses mots. Ce ne sont pas des textes que l’on peut survoler et lire en diagonale. C’est trop riche pour se passer du meilleur. Il faut savoir prendre son temps.
    Je t’embrasse Quichottine. Un grand merci à toi d’avoir si bien mis Michelle à l’honneur. Elle le mérite.

    • Quichottine

      Merci pour elle, Oxygène.
      Tu as beaucoup à faire en ce moment… profite bien de ces jours en famille.
      Je t’embrasse fort.

  16. On entre  » naturellement  » dans l’écriture de Michelle, j’aime m’y glisser, m’y perdre, et m’y retrouver.
    Merci à vous deux.
    Bises pour chacune 🙂

    • Quichottine

      J’aime ce que tu en dis… c’est si vrai !
      Merci pour tout, Midolu.
      Bises et douce journée à toi.

  17. il va falloir que je trouve le temps de suivre tes liens… dans les prochains jours, peut-être… mon petit-fils sort de l’hôpital aujourd’hui, je vais passer quelques jours chez ma fille, ensuite je garde les enfants de mon fils pendant une semaine. Puis mr Croc me rejoint, chômage technique sur notre belle île, pour cause d’intempéries et de nouvelle crise politique…. alors le temps libre va se faire rare, je passerai en vitesse…; Doux bisous d’un jour très frais

    • Quichottine

      Courage pour tout, Dame Croc.
      Je sais combien le quotidien peut empiéter sur notre vie bloguesque.

      Prends bien soin de toi aussi… Doux bisous.

  18. de liens en liens de blogs en blogs que de belles lectures… il me faudrait doubler mes heures tant ces rencontres poétiques sont passionnantes,
    des contes…ce que j’aime…je ne me guérit pas de l’enfance !
    merci Quichottine

    • Quichottine

      Peut-on vraiment en guérir ?

      Merci à toi pour les mots offerts.
      Passe une douce journée.

  19. Azalaïs mérite amplement cet hommage que tu lui rends.
    Ce soir il ne me reste que peu de temps pour visiter mes amis suite à une longue panne de connexion, cela arrive de temps à autre …
    Je reviendrai évidemment, il fait un temps à lire et à suivre tes bons liens.
    Gros bisous et à bientôt
    Anniclick

    • Quichottine

      C’est vrai que nous dépendons aussi de nos connexions…
      Merci pour tout, Annick.
      Gros bisous et douce journée à toi.

  20. Merci pour ce nouveau partage Quichottine
    Douce soirée & gros bisous de nous deux

    • Quichottine

      C’était un vrai plaisir pour moi aussi…
      Douce journée et gros bisous à vous deux.

  21. Un présentation super détaillée ma douce rêveuse. Merci.
    Bises et bonne soirée. ZAZA

    • Quichottine

      Merci à toi de l’avoir lue…
      Bises et douce journée Zaza. 🙂

  22. Il faut seulement réintégrer son âme d’enfant et laisser filer pour s’en aller vers… eh bien pour aller à Yeur tout simplement

  23. Un bel éloge bien mérité… Merci ma Quichottine !
    Je suis vraiment très en retard ! Gros bisous.

  24. Merci…je vais de ce pas aller à sa rencontre….

  25. Je ne connais pas ces oeuvres, mais la marguerite trône dans le camping-car et je me surprend souvent lors de nos arrêts à lire et relire

    Et ce que tu écris sur Azalaïs et tout en douceur et gentillesse comme tu sais le faire
    bisou

    • Quichottine

      C’est une bonne façon d’aller à sa rencontre…
      Merci pour tout, dgidgi.

      Bisous et douce journée.

  26. C’est une belle présentation, je vais suivre les liens merci.

  27. l’embarras du choix et trop de choix

    • Quichottine

      Trop de choix… sans aucun doute.
      Mais mieux vaudrait-il pas assez ?

  28. je suis abonnée à son blog et je ne suis jamais déçue de ses écrits

    • Quichottine

      J’en suis ravie. 🙂
      Je ne suis jamais déçue moi non plus.

  29. Merci pour cette découverte. J’aime les gens qui écrivent qu’on doit pouvoir suivre son chemin, coûte que coûte.
    Bonne journée ! A bientôt !

  30. Je relie toujours avec plaisir ces belles pages.. ou bien j’en fais la lecture au « petit ». Merci encore pour tout.

    • Quichottine

      J’adorerai t’entendre lire au « petit ». 😉
      Merci à toi, Pierre.
      Passe une douce journée.

  31. merci pour tes visites et je n’étais pas très loin de chez toi … Montmartre, la rencontre avec ce petit Monsieur était sympathique .. et nous avons vu Paris depuis le sacré-coeur avec un déluge de grêles et le spectacle était magique !!! cela nous a fait du bien d’être tous les deux. J’espère que tu vas bien ; et quand à l’égalité … je sais qu’il s’agit d’un sujet pas si simple … égalité, conformité, démocratie … des sujets sur lesquels je fleurette avec mon tendre … car nous ne voyons pas de la même lorgnette .. bonne semaine

    • Quichottine

      Merci pour ces nouvelles, Durglola.
      C’est chouette de pouvoir échanger des idées, même et surtout lorsqu’on n’est pas d’accord.
      Bonne semaine à toi aussi.

  32. C’est agréable de découvrir des auteurs avec toi, tu en parles si bien qu’on a envie de tous les lire ! Je suis allée il y a longtemps sur le blog d’Azalaïs ; je vais aller y refaire un tour ! Bisous

  33. Un peu perturbée et occupée en ce moment, mais ton bel article m’a donné envie de découvrir Azalaïs
    Bises et belle soirée Quichottine

    • Quichottine

      Merci… et courage pour tout ce que tu dois vivre en ce moment.
      Bises et douce journée Marie.

  34. Belle invitation à découvrir les écrits de ton aminaute. Bisous

  35. Bon jeudi. Bises

  36. Bonjour Quichottine,

    Azalaïs, déjà, quel beau prénom. Bien que cela fasse longtemps que je n’ai pas lu ses pages ( plus assez de temps pour vaguer à ma guise) , je n’ai pas oublié. C’est une très belle plume.
    Tes mots incitent à vouloir en découvrir plus.
    Bises de douce journée
    Martine

    • Quichottine

      Chacun fait comme il peut… je sais que ce n’est pas toujours facile.
      Merci à toi pour ta présence et tes mots offerts.
      Bises et douce journée.

  37. Bonjour, Quichottine
    Je te souhaite un bon jeudi.
    Bisoux doux
    dom

  38. salut
    j’ai ouvert un autre blog qui rassemble mes deux blogs
    bonne journée

    • Quichottine

      C’est super !… mais ton lien ne mène nulle part. 🙁
      Bonne journée à toi aussi, Tiot.

  39. que ton nouveau blog est beau, ma chère Quichottine et quelle belle idée que d’avoir regroupé tes différents blogs avec des onglets très clairs.
    J’ai trouvé très intéressant ton billet et irai rendre visite à tes amis que tu sais si bien mettre en valeur. Je t’embrasse. A bientôt.

    • Quichottine

      Merci, Malou.
      Je suis contente que ça te plaise.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  40. Bonne Saint-Valentin si tu la fêtes. Bises

    • Quichottine

      Pas vraiment fêtée, mais passée à deux malgré tout. 🙂
      Bises et douce journée à toi.

  41. savoir mettre des mots sur des pensées , des rêves, des images est un don et tu partages si bien les livres que tu apprécies 😉 bonne fin de week Quichottine
    bise (:-*

    • Quichottine

      Merci pour ce très beau compliment. 🙂
      Bisous et douce journée à toi.

  42. Impossible de tout lire, malheureusement. Les journées sont décidément beaucoup trop courtes.
    Passe un bon dimanche.

    • Quichottine

      Je suis tout à fait d’accord avec toi… un don d’ubiquité me faciliterait les choses… 😉
      Bonne journée à toi aussi Philippe. Merci !