Le rire de don Quichotte

Certains m’ont demandé comment était le rire de don Quichotte…

Moi, je me demandais pourquoi il riait…

Il faut dire que normalement, les deux épisodes suivants de son histoire sur mes pages ne me semblaient pas si drôles…

… Quoique…

Vous pourriez aller voir de vous même plutôt que de me croire sur parole !

Il s’agit de la première sortie de notre héros, au moment où il n’est encore nullement question de Sancho…
C’est vrai. Le vieil Alonso n’y avait pas pensé !

En prenant la décison de sortir de chez lui comme un adolescent lors de sa première fugue, au petit matin, en veillant bien à ne pas faire grincer les gonds de la lourde porte d’entrée de la bibliothèque…

– Quichottine !!!!
Tu veux encore nous enquiquichottiner !
Il n’est pas question de bibliothèque, là !

Oups ! Vous savez bien que je suis parfois – un peu – espiègle… Mais il y a si longtemps que je ne l’ai pas lue que j’ai bien envie d’inventer la suite…
Vous ne voulez pas ?

Moi je suis comme Don Quichotte, « un héros doux et rêveur »… qui a trop lu dans les livres et pas assez dans la réalité. Vous vous souvenez ? Quand il s’agit d’entrer dans la forêt pour voir d’où viennent les cris qu’il entend, Il se demande s’il doit ou non le faire…

« Entrer ou ne pas entrer… »

Lorsque je vous parlais de mon petit carnet, je tergiversais aussi… Lire, ne pas lire, ouvrir ou non ce tiroir… Craquer ou ne pas craquer !

Certains de mes lecteurs s’étaient fâchés… !
J’avais finalement obtempéré.

Ce soir, dans mon petit carnet, il y a une histoire…

Un don Quichotte détourné.

Elle est pour vous…
Pour ceux qui sont passés depuis un an* et m’ont tant apporté !

Il était une fois, dans une contrée un peu sauvage, une toute petite fleur bleue.

Elle était née un soir, au milieu d’un fourré… là où jamais aucune fleur n’avait montré le bout de son nez.

D’ailleurs, les fleurs ne naissent pas à la tombée de la nuit ! D’habitude, elles attendent le lever du soleil… Les fleurs aiment la lumière.

Celle-ci n’était pas comme les autres. Elle préférait vivre à l’ombre, cachée.
Elle s’était trouvée bien, là, sous les buissons, au cœur de la forêt, loin du chemin qui la traverse.

Elle pensait y rester bien tranquille. Vivre sa vie de fleur sauvage, fleurir et faner de même, sans que personne ne la regarde, sans que personne ne vienne non plus la ramasser.

Elle avait en fait très peur, on lui avait dit tant de choses !
On lui avait raconté (Au paradis des fleurs, il y a des « on dit » qui font beaucoup de mal…) que les hommes était de vilaines personnes qui coupaient les fleurs pour en faire des bouquets qu’ils oubliaient bien vite… On lui avait montré comment de méchants enfants arrachaient tout dans les jardins !

Alors, bien sûr, quand on lui avait demandé où elle préférait aller, elle avait dit « dans la forêt ». Au beau milieu, là où nul ne va parce qu’il y fait trop sombre…

Tout allait pour le mieux, elle vivotait, se levant sans savoir si le soleil brillait.
Et puis, un jour (mais n’était-ce pas plutôt une nuit ? On ne sait pas…) don Quichotte vint à passer.

(Il n’a peur de rien, don Quichotte, un chevalier errant, ça n’a peur ni du noir, ni des dragons ni des géants qu’il pourrait rencontrer !)

Il avait décidé d’y faire retraite. Il voulait plaire à Dulcinée.

Et là, sous le vieil amandier rêveur (un amandier dans la forêt, voilà qui est bien étrange… mais c’est moi qui écris le conte, je peux donc faire ce qui me plaît !) il vit la fleur bleue et ses filles (et oui… le temps avait passé !) et il les trouva bien jolies !


Il les regarda très longtemps, un soir, et au matin encore.

Que croyez-vous qu’il advint ? Le chevalier a-t-il fait un bouquet pour la Dame de ses pensées ?

Don Quichotte est un vrai chevalier !

Il a pris toute la motte de terre, l’a mise dans une jardinière et l’a apportée au château.

Tout en haut, au sommet du donjon, il y a dans la bibliothèque, à la fenêtre, une jardinière fleurie… et quand il la regarde, il sourit à la vie !

 

(Nouvelle publication de ma page du 17 juin 2008)

 

 

*Cela fait maintenant cinq ans et demi que la Bibliothèque est ouverte. Nous fêterons son sixième anniversaire au mois de juin prochain.

 

132 réponses à “Le rire de don Quichotte

  1. Don Quichotte un poète écologique… la fleur mais avec sa motte, ainsi elle ne meurt pas ! Merci à toi, bonne nuit, bises de jill

  2. Coucou Quichottine,

    Cette fleur bleue qui a séduit Don Quichotte, ne serait-ce pas le méconopsis? Pavot bleu de l’Himalaya. Une fleur qui apprécie l’ombre, à la rigueur la mi-ombre.
    Une délicieuse petite histoire que j’ai eu plaisir à lire. merci pour ce doux instant rêveur
    gros bisous
    Martine

    • Je ne saurais te répondre. Les fleurs me sourient mais ne se présentent pas souvent. Elles sont tout intimidées quand je les interroge.

      Merci pour ces mots en partage, Martine.

      Gros bisous et douce nuit.

  3. J’aime beaucoup ta petite histoire …
    Bonne fin de semaine
    Bisoux doux

    dom

  4. Un bien joli conte. Tu as le droit de mettre un amandier dans la forêt, un autre a bien mis un oranger sous le ciel irlandais… en rajoutant « jamais on ne le verra » et pourquoi pas avec le réchauffement de la planète. Bisous

  5. Sourire Belle histoire et la fin est heureuse….

    Belle journée chez vous avec bises de nous deux.

  6. plaisir de te lire
    belle journée

  7. Comment était, sans doute, le rire de Don Quichotte ? Dément, certainement, mais d’une folie tellement saine ! …
    LOIC

  8. Quel charmeur ce Don Quichotte , je l’ai invité chez moi ..
    http://www.dinclo56.com/2012/12/ombres_14.html
    Bises à toi

  9. C’est un sacré personnage ce Don Quichotte… et la petite fleur bleue dans sa jardinière est en vie dans ce monde de rêves. J’ai adoré ma Quichottine. Bises et bonne journée

    • Merci, ma Zaza.

      Je suis heureuse que cette histoire t’ai plue.

      … et j’espère de ton demain t’apportera de bonnes nouvelles.

      Bises et doux dimanche.

  10. Dans la Quichottineraie, un amandier forestier n’est pas chose impossible … 🙂
    Pour ma part, j’ai vu une pervenche, parmi ses soeurs (mais je ne l’ai pas déracinée car elle se serait sentie trop seule), et aussi une adorable fleur de lin (sortie de mon imagination, elle) …
    J’aime aussi le côté romantique de Don Quichotte.
    Bonne fin de semaine, Quichottine. Je t’embrasse affectueusement.

    • Merci, Midolu… quelle que soit la fleur, l’important est de la voir et de ne pas lui faire de mal.

      Douce et belle journée. Je t’embrasse très fort.

  11. Un bien joli sourire que tu nous contes là chère Quichottine, je t’embrasse bonne journée !

  12. j’aime bien la petite fleur bleue, bon weekend bises de La Manche Mamy Annick

  13. patdelapointe

    déja cinq ans et demi…ouâh, la vache, ça passe vite : la vie…

  14. Oh la belle histoire , j’espère que cette petite fleur restera heureuse ….
    Je souhaite à ta bibliothèque encore de belles années .
    Gros bisous Quichottine

  15. J’ai lu l’histoire de la petite fleur bleue et de l’amandier emporté en entier pour ne rien perdre de toutes ces merveilles , il est gentil ce Don Quichotte, mais que ne ferait-il pas pou sa belle Dulcinée ! Je vois que tu fais des suites à ce roman de capes, d’épées , de chevalerie et d’amour transi, il n’y a pas de raison qu’il se termine, c’est toi la nouvelle Shéhérazade ! D’autant qu’en ce moment on raconte des contes aux enfants, encore plus que d’habitude !
    Merci et bisous Quichottine

    • Sourire… Merci pour ce joli compliment.

      Les enfants aiment les contes je crois… même si l’on voudrait nous faire croire qu’ils préfèrent la violence à la douceur.

      Bisous et douce journée à toi.

  16. Quichottine… don quichotte… Pas de doute… faut que je m’y mette à la lecture de ton héros! Merci de m’en donner le goût.
    Bonne journée, ô Quichottinesque-belle,
    Gigri

  17. Oh mais j’adore être enquiquichottinée

  18. j’aime beaucoup ton histoire et ton style enlevé et poétique. Un brin d’humour et beaucoup de tendresse pour cette fleur. Mais quand même, même s’il lui laisse la vie, Don Quichotte aurait quand même pu lui demander son avis….n’était-elle pas mieux dans la forêt que prisonnière dans un donjon ?…à moins que Don Quichotte sans nous le dire lui ait offert son amitié…. alors là, je m’incline. Amitiés salines, cher Quichottine.

    • Je suis d’accord avec toi… mais je pense qu’il lui a offert une belle exposition et qu’il prendra soin d’elle, mieux qu’amicalement, tendrement…

      Amitiés, Malou.

      Passe une douce soirée.

  19. Allez soyons réaliste, à cet période de l’année il n’y a pas de fleurs !! donc pas de cadeaux !!!!
    Un seul regret ne pas avoir connu ton blog avant, mais j’ai la mémoire qui flanche .. je ne sais plus très bien …. et relire un livre que j’ai déjà lu, ça m’énerve, car cela conforte ma faiblesse de mémoire …. voilà pourquoi je ne lis plus , je sais madame Quichottine c’est un tord et je l’avoue humblement.
    Bisous de dgidgi et bon weekend

    • Allez, ne t’en fais pas.

      Chacun fait ce qu’il peut, et toi, tu me fais rêver avec tes images… c’est bien aussi, non ?

      Bisous et doux dimanche à toi. Merci Dgidgi.

  20. m'annette

    c’est tout plein de (ta) poésie) de (ton) charme…
    Un avant-goût de Papilio..
    Bises

    • Sourire… Papilio est encore mieux, parce qu’il a la candeur de la jeunesse heureuse.

      Bises et douce journée. Merci, M’Annette.

  21. Une belle histoire, merci Quichottine de nous faire rêver
    Douce soirée & gros bisous de nous deux

  22. Ton pays est merveilleux, on y rencontre des chevaliers qui aiment les fleurs…
    Merci pour la commande de « L’étoile magique ». Tu n’étais pas obligée, c’est gentil. Tu trouveras ce bouquin bien différent de mes nouvelles, évidemment. J’espère qu’il te plaira. Patience. La maison d’éditions n’est pas très rapide, c’est le moins qu’on puisse dire!
    Merci aussi pour tes visites. Je sais que tu as beaucoup de visiteurs; donc de blogs à honorer de ta présence. Ne t’en fais pas si tu ne sais pas venir régulièrement, je ne t’en voudrai pas.
    Viens quand tu en as envie.
    Passe un bon weekend. Ici ce sera sous la pluie.

    • Non, je n’étais pas obligée… Mais j’avais envie de connaître ton nouvel éditeur. J’ai commandé le recueil de Marcelle Pâques en même temps et j’ai reçu les deux livres très vite.

      Je n’ai pas encore lu… j’étais dans mes préparatifs pour les retrouvailles familiales de fin d’année.

      Mais je ne manquerai pas de te dire ce que j’en aurai pensé. 🙂

      Merci pour tout, Philippe.

      Ici, c’était le déluge aujourd’hui… j’espère que le soleil va finir par se montrer.

      Passe une bon dimanche.

  23. Je n’arrive pas à me l’imaginer riant ! Comme quoi mon imagination a des limites !

    • Je ne sais pas, vois-tu. Je pense qu’il rirait beaucoup s’il était d’aujourd’hui.

      Je ne crois pas que ton imagination ait des limites.

  24. J’aime bien quand tu réécris les romans !!
    Encore un beau conte où Don Quichotte est un vrai chevalier servant , comme au temps des » chansons de geste « !
    Bisous

  25. Bien joli ton conte et comme tu y mets ce qui te plait, c’est ce qui fait ton originalité.Bonne fin de semaine.

    • Merci, Solange… C’est vrai que je mélange souvent tout… les temps, les lieux…

      Mais tant que je ne vous perds pas tous, tout va bien.

      Passe un bon dimanche.

  26. Tu brodes bien Quichottine, j’aime ce petit conte ! Gros bisous, merci, bonne soirée.

  27. Très jolie histoire de cette petite fleur bleue et sa jardinière. Merci et bisous

  28. Adorable cette petite fleur bleue et quel gentlemen ce Don Quichotte !
    Merci pour ton livre, je l’ai bien reçu, belle lecture en perspective 🙂

  29. parece increible mi blog tambien va a tener 6 años a mi me imprésiona pero tambien me parece que siempre lo he hecho es como si formara parte de mi vida
    besotes
    tilk

    • Es lo que me gusta. Obrar para que el blog sea una parte de nuestra vida, como un hijo al que damos lo que le hace falta.

      Gracias, Tilk.

  30. Voilà comment une petite fleur bleue connut enfin le soleil et l’admiration d’un poète. Un grand sourire pour toi Quichottine.

  31. et qu’en pense la fleurette de son déménagement? sourit elle aussi à la vie sans regrets? 🙂
    big bisous

  32. J’aime encore plus Don Quichotte apres cette histoire merveilleuse, merci

  33. Grâce à ton texte on apprend que Don Quichotte est à la source de l’ancêtre des « Jardineries » …. Monsieur Truffaut devait connaître l’histoire des fleurs bleues …
    LIZAGRECE

  34. Eh Quichottine ce n’est pas difficile de faire du rangement dans tous ces livres ?
    Ton Quichotte doit être aux anges de sentir la douce caresse du plumeau.
    Bonne journée
    Bises

    • Euh… Je ne sais pas s’il est aux anges. (sourire)

      Mais je sais que ça fait du bien de « dépoussiérer ».

      Bonne journée à toi aussi, Guthin

  35. magnifique ton histoire !! Je ferai pareil, avec …..des poireaux !! Bises  😉

  36. J’aime bien cette happy end… je sais pas faire…

    • Ben… pour l’instant, l’histoire n’est pas vraiment terminée… c’est une histoire à rebondissements…

      Gros bisous…

  37. C’est un vrai gentihomme.Il est tendre,il pense à sa princesse mais ils n’oublient pas les autres,c’est çà la vraie générosité.Bises  VITA
    les autres,c’est cette motte de terre qu’il associe à la fleur

  38. j’aime bien la petite fleur bleue

  39. Merci Quichottine, pour ce joli conte. Mes premières lectures étaient les « contes et légendes », et je n’ai pas changé, j’aime toujours autant le genre. Je découvre que Don Quichotte est un vrai chevalier romantique. Ce n’est pas pour me déplaire… Je file sur mon balcon, des fois que… Aie ! me voilà toute tourneboulée 😉
    Passe une bonne soirée, à bientôt, gros bisoussssssss

  40. Moi qui n’aime pas cueillir les fleurs… voilà une histoire qui me plaît ! Bravo Don Quichotte ! 🙂

  41. Une belle parmi les fleurs voir même une belle fleur parmis les belles…

    bonne journée

    • Les fleurs sont toujours belles, Alphomega, même lorsqu’elles ont perdu leur premier éclat. Tu le sais bien, toi qui les photographies ! C’est vrai, il faut aller regarder ! (clic)

      Bonne journée à toi aussi… (euh… bonne nuit en attendant !)

  42. J’ai tendance à faire comme ton héros, je n’arrache pas les belles fleurs que je vois sur mon chemin, je me contente de les admirer et d’en laisser profiter les futurs promeneurs. J’aime beaucoup la chute de ton histoire.
    Santounette 

    • J’espère que nous sommes nombreux à ne pas arracher les fleurs au bord des chemins.

      Les photos, pour ça, c’est bien. 😉

      Merci

  43. Pour parfaire le ménage, Quichottine nous plante un joli bouquet ! 1 fleur, bleue comme le safran des plateaux de La Mancha, promesse de beaucoup d’autres sous les amandiers. Quel beau sourire !
    Bisous, Amielle

  44. Quelle jolie histoire Quichottine.. mais c’est sans compter la fleur qui s’ouvre de nuit  » la belle de nuit « .
    Je suis ravie que notre ami Don Quichotte n’ait pas cueuilli la fleur mais qu’il ait avec précaution pris de la terre avec.. voilà un geste écologique …
    J’ai passé quelques minutes agréables et tu ne m’as pas enquiquichottiner MDR.. bien au contraire..
    je te fais de gros bisous et je te souhaite un très bon dimanche ensoleillé.
    chantal

    • Merci, Chantal… Très beau dimanche à toi aussi… ensoleillé si possible pour que tu puisses faire de belles photographies !

  45. Bonjour, et ravie de me retrouver sur ton blog. Je vois que toi aussi tu aimes écrire !
    Merci beaucoup pour ta visite et ton ptit mot,
    Très bonne soirée et à une autre fois,
    Marjo le dino

    • Mais oui… et Siratus est mon amie. J’ai adoré ce que tu as fait avec ses images dans le « petit dico de la mer ».

      Bienvenue dans la bibliothèque… Merci d’être passée.

  46. Et généreux avec ça, le sieur Quichotte: il ne se contente pas de rapporter quelques fleurs bleues à sa belle, il prend carrément la motte et l’arbre en entier!!!! Oui, elles sont bien jolies ces jardinières aux fenêtres du château :-))

    • Eh bien… tu t’es promenée ! merci !

      Je suis contente de voir que tu es allée lire ce conte… Il m’arrive de « détourner » mon héros de ses sentiers habituels.

  47. Quichottine

    Merci à mon amie Anne pour la photo de l’amandier.

  48. Muad' Dib

    Merci pour ce très joli conte Quichottine, j’aime beaucoup ton esprit fleur bleue et je suis heureux que ton Quichotte soit parvenu à ramener cette petite fleur bleue à la lumière.
    Je t’embrasse,

  49. eolina/korrigane

    Un joli conte très… Quichottine. je commence à connaître ce style que j’aime chez toi… cette façon de raconter … j’aime. Bonne fin de soirée.

  50. Les fleurs de Don Quichotte :

    bonne journée Quich’ 🙂

  51. En te lisant je revoyais les forêts de mon enfance et ses tapis de violettes, les odeurs me montaient au visage.
    Don Quichotte est un très grand chevalier pour agir ainsi.

  52. jean-marie

    bonsoir, ma chère Quichottine
    merci pour cette fort agréable histoire
    j’espère que tu excuseras mon silence depuis quelques jours
    je vais bien mais manque encore l’envie d’écrire !
    elle v revenir !
    à bientôt
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    • Je suis sûre qu’elle va revenir… elle revient. Et ton nouveau blog va t’y inciter.

      Gros bisous d’amitié. Passe une douce soirée.

  53. Sonya, La Ptite Créole

    Don quichotte sait se faire apprécier
    il a un certain charisme
    une belle histoire concernant cette fleur bleue

    longue vie à ton blog
    gros bisous

  54. Corine Caporlan

    Je ne sais pas si Rodrigue a du coeur mais assurément Don Quichotte, oui ! Bien attendrissante, cette petite fleur tumide et appeurée qui en vient par les voies du hasard à se trouver face à ce touchant illuminé. Et qui plus est tout se termine bien

    Très belle nuit, Quihcottine.
    Bisous

    • Je suis contente que cela t’ait plu.
      Merci, Corine.

       

      Très belle nuit à toi… même si ce n’est pas la même.

      Bisous.

  55. Corine Caporlan

    Que vient faire ce « u » dans « timide » ?
    Un u égaré qui cherchait à se faire adopter !

  56. Bel anniversaire à la bibliothèque !! Et que la belle pense à arroser ces jolies fleurs. bises

    • Elle a fait plus que les arroser… elle les a volées. Mais chut, ne dis rien aux autres…

      Bises et douce journée.

  57. C’est toujours un plaisir de passer par ici! jolie histoire!
    a très vite

    • Chère Christine !!! Que je suis heureuse de te voir… je pensais que tu avais quitté la blogosphère…

       

      Merci d’être passée ! Bises et douce journée.

  58. Quelle merveilleuse conteuse tu fais , Quichottine !

    Je suis une « grande enfant  » j’aime les belles histoires !

    Gros bisous et doux weekend .

    Si tu veux voir des chats …

    http://img37.imageshack.us/img37/8475/chatsdanslaneige.jpg

    Francine Clio

    • Si j’arrive à faire en sorte qu’elles te plaisent, tout va bien.

      Merci pour ton image… Celle que tu as posté sur ton blog aujourd’hui est superbe !

      Bisous et douce journée.

  59. Comme le temps passe vite douce Quichottine, nous avons nous aussi 5 années de plus! En parlant du rire de Don Quichottine, j’ai pensé  » au rire du sergent » !!!! oh pardon!
    j’ai aimé ton histoire et j’étais haletante, allait-il ou pas cueuillir les petites fleurs bleues.. ouffff heureusement la fin est heureuse.
    belle journée avec mille bisous
    le matelot de la terre ferme

    • Ben non… je n’ai rien à te pardonner. J’aime beaucoup aussi cette chanson de Sardou…

      J’aime les fins heureuses…

      Mille bisous. Passe une douce journée.

  60. lutin bleu si tu rencontres un chevalier qui peut m’apporter des fleurs bleus stp donne lui mon adresse mais qu’il arrive plutôt par le ciel maintenant j’habite au 4eme ce sera moins fatigant pour lui de descendre que de monter
    bisous, bisous j’aime beaucoup les histoires qui sortent des tiroirs..

    • Tout à fait ! Je lui ferai la commission.

      Dis, un hélicoptère peut se poser sur le toit ? Mon Chevalier pourrait emprunter l’une des machines de Léonard de Vinci.

       

      Bisous à toi aussi, Eglantine. Passe une douce journée.

  61. Belle histoire …
    Je viens juste de « réaliser » l’âge de ton blog
    Bon anniversaire sœurette

  62. Anniclick

    Vite vite, je m’emmitoufle et je sors sur mon balcon, quelque fois que Prince Charmant Don Quichotte m’apporte aussi une motte de terre avec une fleur bleue 🙂
    Demain samedi, (j’y reçois beaucoup de visiteurs) je parle de Papilio.
    A bientôt et gros bisous
    (j’me les gêle sur mon balcon moi ! hi hi)
    Annick

    • Merci d’en avoir parlé ainsi, avec de si jolis mots.

      Gros bisous, ma belle Dame d’Amiens. Qui sait… un prince charmant que tu auras réussi à faire rire te rejoindra un jour…

      Prends bien soin de toi.

  63. J’ai lu avec beaucoup de plaisir l’histoire de la petite fleur bleue . C’est un tendre , Don Quichotte , il cueille la fleur avec la motte.Comme cela sa dulcinée aura toujours des fleurs pour penser à lui!!
    Qu’en pense-t-il Don Quichotte de cette suite?
    Douce soirée, bises Quichottine

    • J’avoue ne pas le lui avoir demandé… Mais comme le ciel ne m’est pas tombé sur la tête, je suppose avoir mérité son assentiment.

      Douce journée et bises à toi aussi, Erato. Merci !

  64. Sublime Don Quichotte! L’Unique!…; un tendre au grand coeur! Il maîtrise l’art de la cueillette florale sans dégât! Jamais je ne cueille les fleurs, pour moi elles sont toutes si précieuses que je les admire, les prends en photos….J’adore ton texte! Gros mimis Quichottine et bon repos! Messire Merlin et Moi!

    • Il n’y avait pas de photographies de son temps… sinon, je pense qu’il aurait été chasseur d’images…

      Merci et gros bisous à toi… caresses à Messire Merlin.

      Passe une douce soirée.

  65. Don Quichotte ne vieillira jamais il traverse le temps la tête dans les nuages !
    Bisous chère narratrice

  66. Corine Caporlan

    Ah c’est ta soeur, Clo ??? C’est pas vrai ?????!!!
    -)