Elle avait dansé toute la nuit…

– Elle ?

 

Oui, elle… mais elle, tu sais bien que ce n’est pas moi.

Elle, c’est celle qui sait, celle qui n’a pas avalé un balai en naissant.

 

Le Lutin bleu se tut. Il venait d’être pris au dépourvu. Que répondre ? Il savait bien que c’était l’un des grands regrets de Quichottine… Ne pas savoir danser.

 

Il constatait une fois encore qu’il y avait longtemps qu’elle avait abdiqué, comme sur d’autres sujets : « Je ne pourrai jamais ».

 

Pourtant, elle avait déjà trouvé les mots qui encouragent… pour les autres.

Que ferait-elle pour elle ?

 

– Pourquoi n’essaies-tu pas ?

 

 

Le silence répondit, lourd de chagrins cachés.

 

Qui peut dire le mal que peut faire une plaisanterie dans le cœur d’un enfant ? Qui peut dire le sillon qu’elle creuse, profondément, et qui survit longtemps, comme une blessure dont la cicatrice ne s’effacera pas ?

 

Elle avait essayé un jour, mais… Mais ce bâton « avalé en naissant » l’avait empêchée de se sentir à l’aise. Elle ne l’avait oublié que le temps d’une danse, dans les bras de celui qu’elle aimait.

 

Elle aurait voulu avoir la sveltesse d’une fée, la souplesse d’une danseuse étoile.

 

Mais les mots revenaient, toujours, au moment où elle pensait y arriver, lancinants, comme un reproche, un remord.

 

Elle avait donc appris à vivre sans, à rester un peu plus loin, en observant ceux qui savaient, ceux qui tournoyaient en souriant, les yeux mi-clos, sur la piste, et même ceux qui riaient de leur maladresse.

 

Elle se laissait porter, et, à un moment de la soirée, elle entrait dans la peau de la meilleure cavalière, s’abandonnant aux bras de son cavalier.

 

C’était seulement en rêve. Ceux qui la regardaient ne savaient pas qu’elle dansait aussi, comme eux, mais sans bouger, en oubliant même de respirer.

 

Là-bas, sur la piste de danse, Elle et Lui valsaient sans que ni Lui ni Elle n’en aient conscience.

 

Ils restaient, comme toujours, en harmonie.

 

120718_Lazza.jpg

 

Merci à Lazza pour l’image qui illustre la page d’aujourd’hui.

 

 

Les billets de ces derniers jours ont été programmés avant mon départ. J’ignore à l’heure où j’écris si j’ai pu continuer à vous rendre vos visites et à vous répondre ici.

 

Si ce n’est pas le cas, sachez que j’ai pensé à vous… Je reviens bientôt.

104 réponses à “Elle avait dansé toute la nuit…

  1. Même ce samedi, tu ne t’es pas laissée aller à un slow dans les bras de celui que tu aimes ?…Rassure-toi, je fais aussi partie de la famille des balais !

    • Touchée !

      Si… je l’ai fait, évidemment. C’était très agréable.

      Mais lui seul arrive à me faire danser ainsi.

      Bienvenue, Galet. Donnons-nous la main, une fois encore.

  2. Comme c’est dommage de couper les ailes d’un enfant…

    C’est souvent fait sans méchanceté, par maladresse, mais si lourd de conséquences.
    J’ai eu la chance d’avoir un père qui aimait beaucoup danser et qui m’a appris.
    Mon rêve de petite fille était de valser un jour avec mon grand-père qui adorait ça, en robe longue. J’ai réalisé ce rêve le soir de mon mariage et je m’en souviendrai toujours.
    Je n’ai jamais pu apprendre la valse à l’homme de ma vie mais il m’a tout de même draguée en dansant !
    Pour le réveillon de la saint Sylvestre, nous sommes tous les deux : c’est un choix. Et bien nous dansons.
    Pourquoi ne le fais-tu pas. Ce serait une bonne façon de le casser ce balai !!!
    Gros bisous, à bientôt.

    • Un sourire et un grand merci pour ce partage… J’aurais tant aimé avoir ce rêve et pouvoir le réaliser.

      Cependant, tu vois, même si l’homme de ma vie ne sait pas vraiment valser, il sait m’entraîner sur la piste, pour me faire oublier ce balai qui me navre.

      Une danse que je ne raterai pour rien au monde.

      Merci pour ces moments partagés. Je t’embrasse fort.

  3. Coucou rapide : famille oblige …
    Je lirais mieux demain !
    Bon dimanche.
    Bisoux doux

    dom

  4. Adolescent je me fichais de mes soeurs qui aimaient aller danser ( plus âgées que moi. 5 et 3 ans) un jour la puînée a commencé à m’apprendre, la marche, puis le tango et ensuite la valse… Et je suis devenu aussi fou qu’elle des soirées au bal et même des nuits entières par la suite….ses copines ont complété mon éducation de danseurs.. je ne dansais plus que le swing avec elle….

    Bon dimanche et profitez de ces instant Bises de nous deux

    • J’imagine bien… et je ris en pensant aux ravages que tu as dû faire parmi elles.

      Merci pour le partage, Patriarch.

      Bisous et douce soirée à vous deux.

  5. Bonjour Quichottine ! Le petit bal du samedi soir j’y étais, pas en comptétion, mais ces couples là sont formidables, merci pour le lien de l’artiste qui aime le rouge… Bises de jill

    • Merci à toi de l’avoir suivi…

      Je ne suis pas allée au bal su samedi soir, mais je crois que j’aurais aimé.

      Bises et douce soirée à toi.

  6. Tu n’es pas seule Quichottine, la tête et le coeur ont aussi leurs « danseuses étoiles », des voltes, des tours, des pointes avec les anges. Je reconnais tes goûts hibériques dans cette robe rouge plus proche du Flamenco que de la valse. J’espère que tes festivités en famille se sont bien passées.
    Bonne journée en musique.

    • Tout s’est bien passé… et je crois que nul ne regrettera cette soirée.

      J’aime bien ce rapprochement. Le flamenco est une danse que j’aime aussi, même si je ne pratique pas.

      Passe une douce soirée.

  7. J’aime beaucoup ton image du manche à balai. Je crains que nous ayons avalé le même, mais de temps en temps nous l’enfourchons pour nous évader dans des contrées accessibles à nous seules… mais il a fallu beaucoup d’années pour nous en rendre compte 😉
    Cette toile est absolument magnifique !…
    Gros bisous Quichottine. Profite bien de ta pause.

    • Il m’a fallu du temps pour comprendre que savoir n’est pas si important…

      Mais j’aime toujours autant regarder ceux pour qui danser est un plaisir inné. Ils me font rêver.

      Je suis heureuse que cette toile te plaise.

      Gros bisous et douce soirée, Cathycat. Merci !

  8. peut être as tu oublié « ces mots qui blessent » pour danser en ce jour de « double joie » comme cette belle illustration…mais c’est bien aussi de savoir danser dans sa tête :-)))ce n’est pas donné à tout le monde !
    bisous et bon dimanche

    • J’ai pris le temps d’une danse avec l’homme de ma vie, dans la douceur feutrée d’un éclairage tamisé. 🙂

      Mais j’ai beaucoup dansé ensuite, dans ma tête, comme je le fais chaque fois qu’un couple me fait rêver.

      Bisous et douce soirée à toi aussi. Merci !

  9. Il est tant de tristesses dans les rêves impossibles…
    Mais impossibles pourquoi ?
    Je t’embrasse Quichottine

  10. C’est dommage de se priver de quelque chose d’aussi plaisant.Je suis allée la visiter, j’aime beaucoup ces peinture.Bon dimanche.

    • Merci pour la visite faite chez Lazza. Je suis certaine que ça lui aura fait plaisir, il le mérite.

      Venant de toi, c’est un très beau compliment.

      Passe une douce soirée, Solange. Je t’embrasse.

  11. une petite dame qui est timide-
    comme moi qui ne danse pas— j’aimerais bien —
    je bat la mesure sur ma chaise– c’est déjà ça !
    bon dimanche- bisous !

    • Je ris… Il m’est arrivé aussi de battre la mesure… Mais j’évite maintenant. Je ne veux pas que l’on pense qu’il s’agit d’une invitation pour cavaliers désoeuvrés.

      Bisous et douce soirée.

  12. je ris à l’idée que tu aies pu penser une minute avoir le temps et surtout l’envie de désoeuvrée, de venir bloguer pendant ces jours si précieux pour ta famille … je ne voudrais pas m’avancer trop mais j’ose imaginer que l’idée même de ton clavier et de ton blog n’est même pas venu te distraire de ce qui t’occupait et t’occupe encore aujourd’hui …
    tu sais pour ce qui est de la danse, il y a peu de circonstances qui empêche un enfant d’apprendre à danser. Nos plus grands barrages sont la timidité et la peur du ridicule. J’ai même vu des personnes valides faire danser des fauteuils roulants … bises et belle fin de semaine

    • Je ris aussi… je me disais que je pourrais prendre un moment chaque jour. Mais j’ai été débordée.

       

      En fait… c’étaient de merveilleux moments, mais j’étais tellement épuisée chaque soir que je n’aspirais plus qu’à un sommeil réparateur.

      De là à dire que je n’ai jamais pensé à vous… non… même si c’était moins souvent que lorsque je suis seule chez moi.

       

      Merci d’avoir pris le temps de ces mots qui me touchent beaucoup.

      Bises et douce fin de semaine à toi aussi.

  13. Tu ne pouvais choisir meilleure image, Amielle. Belle était la fête… La jeune mariée a dansé toute la nuit…
    Ne t’attriste pas. Souviens-toi, « La » danse avec ton amoureux de toujours.
    Gros bisous, tout plein.

    • La mariée était la plus belle que j’aie jamais vu… mais c’est normal, je crois, puisque je suis sa mère.

      Je me demandais ce qui était le plus émouvant, entre la nuit de sa naissance et celle de son mariage… Un même enfant, deux regards, et entre deux, de merveilleux moments, souvenirs…

       

      Une nouvelle naissance, finalement.

       

      Oui, cette danse unique, celle que je danse chaque fois que je le peux, près de lui.

       

      Merci pour tout, pour ces mots, pour ces moments passés. Je t’embrasse très fort, mon Amielle. Passe une douce soirée.

  14. Merci Quichottine.
    A bientôt

  15. J’ai fait de la danse classique mais je ne suis jamais allée au bal… Ce n’était pas fait pour moi je pense… Mais j’ai fait l’ouverture avec la première valse au mariage de mon fils avec lui !
    Profite bien de ces instants « bonheur » !
    Gros bisous.

    • Ma fille a ouvert le bal avec son père… ils étaient trè beaux tous les deux. J’en ai encore les larmes aux yeux en y pensant. Quelle émotion !

      Ce sont des instants merveilleux !

      Merci, Liliane. Gros bisous et douce soirée.

  16. Un point commun entre nous. Je ne sais pas danser non plus, trop raide, pas dans le rythme. Bisous

    • Il paraît que l’on peut se lancer… il suffit d’oublier que d’autres nous regardent.

      … et tant pis pour le cavalier.

      Bisous et douce soirée à toi.

  17. J’adore danser et c’est grâce à ma Maman, qui, malgré ses 85 ans danse encore…
    GROS BISOUS ma Quichottine.

    • J’ignore si maman savait danser… J’aurais aimé la voir dans une belle robe.

      Ma fille aurait adoré avoir l’une de ses grands-mères à son mariage, j’en suis certaine.

      Gros bisous et douce soirée, Marité. Merci !

  18. on a pensé à toi aussi!
    tu sais, je ne sais pas danser non plus…
    quand je le peux, seule, je me « dandine » en musique comme je peux!
    à deux, je suis le danseur..mais bien vite ma « patte folle me rappelle à l’ordre!dur dur….
    bisous du jour.

    • Je ris… j’avais aussi une patte folle ce soir-là.

      Mais j’ai adoré retrouver les bras de mon amoureux, juste pour une danse, au début de la soirée.

      Bisous et douce fin de journée, Annick. Bon anniversaire de nouveau… même si ce n’est plus le jour.

  19. Un de mes plus grands regrets est de ne plus pouvoir danser …
    Bon début de semaine.
    Bisoux doux.

    dom

  20. Sentiment connu alors bon pour une danse…. asseyons-nous !

  21. Bonjour Quichottine, et bien j’espère que ce week end le balai a été recraché …. !! il serait temps d’en profiter même si elle ne sait pas , cette blessure aura au moins le mérite de t’avoir fait glisser sur ce billet en virtuose, merci !! gros bizzzoux

    • Sourire… j’ai beaucoup regardé danser, mais j’ai aussi dansé avec mon amoureux…

      C’est ce que je préfère.

      Merci à toi, Tricôtine. La mariée était superbe et, tu sais, dans son réticule, elle avait mis son portable (éteint) et un mouchoir dont elle s’est servie pendant la cérémonie.

       

      Je savais bien qu’elle serait émue… moi aussi. Mais je n’avais pas pensé à lui offrir l’aumonière. Merci de l’avoir fait.

      Je t’embrasse très fort. Passe une douce soirée.

  22. passage en douceur islandaise

  23. Cette image me fait penser à la chanson « Lady in red ». Ça y est je l’ai dans la tête et je la fredonnerai toute la journée sans doute.

  24. lizagrèce

    Danser tu sais, c’est juste se laisser aller sur une musique … Je parle de la danse de salon bien sûr – pour la danse académique c’est autre chose …

    • Je suis assez d’accord… Mais il ne faut pas avoir en tête l’image de ce balai… 😉

      Mon amoureux le sait et je peux danser avec lui, sans crainte.

  25. Belle journée à vous deux. Bises de nous deux

  26. L’image et très belle, merci Quichottine de nous l’avoir montrée

  27. Bonjour Quichottine,

    Ah la danse! Je peux comprendre le regret de ne pas savoir.
    Quel beau tableau pour illustrer tes jolis mots
    Bises de bonne journée
    Martine

    • Le tableau de Lazza ne pouvait que me plaire, il est splendide.

      Merci pour tes mots, Martine.

      Bises de douce soirée à toi.

  28. J’espère que tu t’es lancée et que tu as fait des pas de danse….Regarder, certes, mais témoigner par son corps de sa joie , c’est bien aussi. Gros bisous VITA

    • J’ai dansé avec celui qui partage ma vie… comme au premier jour.

      Merci, Vita.

      Gros bisous et douce soirée à toi.

  29. A plus tard. Moi aussi, je vais fermer boutique un temps.

    Christian

    • Un immense merci pour tes mots, Christian.

      J’ai vu sur ton blog ta magnifique promenade avec tes petits-enfants. J’espère que ton appareil photo n’en gardera pas d’autres traces que ces images…

      Je t’embrasse affectueusement. Prends bien soin de toi.

  30. et pourtant, vous faites si bien danser les mots, dans des valses de poésie, que dans un balai de mots ont à vu plus d’une fois les étoiles danser devant nos yeux, si bien que vous en rendriez jaloux les petits rats.

  31. Pour les danses de salon il faut avoir pris des cours, on ne peut pas les danser sans être initié.
    Sinon pour le reste il faut écouter la musique.
    Elle est jolie l’image de Lazza
    Bonne soirée Quichottine

    • Ecouter la musique ne suffit pas toujours… mais t’en fais pas, j’en ai pris mon parti maintenant.

      Lazza a beaucoup de talent.

      Bonne soirée à toi aussi. Bises.

  32. Quel dommage chère bibliothécaire je comptais vraiment te rencontrer.. ça sera pour une autre fois mais c’est rageant d’être aussi près!
    bisous tout plein et bonne fin de semaine
    le matelot de la terre ferme

    • Je sais bien, ma douce… mais je sais aussi que j’aurai mille autres occasions de revenir.

      Bisous tout plein à toi aussi. Passe une douce soirée.

  33. Vola bien un domaine qui m’est lointain ..la danse

  34. C’est le lot de certains aussi.
    Il est vrai ue les mots dits et entendus peuvent être terribles m^me si la personne i les prononce le fait sans méchanceté. Si seulement on apprenait aux enfants à dire lorsqu’ils sont blessés. Pouruoi faut-il arriver à l’âge de grand-mère pour en être vraiment consciente (je parle pour moi).
    Merci uichottine pour ce billet.

    • Je ne sais pas… Je crois qu’un enfant garde pour soi ses blessures… par peur de ne pas être compris, peut-être, ou par peur d’autres moqueries.

       

      Merci à toi, Pimprenelle.

      Bises et douce soirée.

  35. pas Eliane mais Gérard

  36. Contente de te lire à nouveau !
    Bon jeudi.
    Bisoux doux

    dom sans BAL

    • Heureuse d’être de nouveau parmi vous… mais j’ai beaucoup de retard.

      J’ai vu que ta BAL avait été piratée… j’espère que tu retrouveras tes contacts.

      Bisous et douce soirée à toi.

  37. Retour de vacances et super : Quichottine me fait encore une fois un beau cadeau !!!
    Merci pour cette vie que tu donnes à mes couleurs.
    Je donne le lien à mes visiteurs et t’embrasse tendrement.

    • Merci pour le lien donné… et pour ce magnifique tableau.

      J’espère que tes vacances se sont bien passées.

      Bonne rentrée, Lazza.

  38. Comme je me reconnais dans cette personne que tu décris…et quel dommage tout ce temps gâché par des interdits..mais quel bonheur aussi quand , un jour, on découvre que l’on peut se laisser aller au rythme de la musique…que corps, esprit, âme réunis, on peut danser la vie
    Je t’embrasse quichottine

  39. On doit toujours peser ses mots lorsqu’on plaisante avec un enfant; je sais qu’il y a des paroles qui blessent à vie.
    Mais il n’est pas trop tard:pourquoi n’essaies-tu pas dans ces écoles de danses de salon ? Beaucoup de gens apprennent à n’importe quel âge!
    On devine tes regrets .. Bisous

    • Je crois que je vais y conduire mon amoureux… à deux, ce sera plus facile.

      Merci, Fanfan.

      Je t’embrasse. Passe une douce soirée.

  40. Rester en retrait, le regard portant l’action intérieure et donnant à la fois regret de ne pas oser et plaisir d’oser au dedans de soi. Cette joie de la danse est comme une fumée qui monte et vite disparaît, pareille au passage éclair de la vie, à peine arrivée, déjà repartie… Amitié Quichottine.
    Je suis heureuse d’être revenue te lire aujourd’hui.

  41. C.Néri Katara

    A l’heure où je lis ce billet tu as bien du danser toute la nuit hihihi tous mes voeux de bonheur aux nouveaux mariés

    • Merci pour ces voeux… Je ris. Non, je n’ai pas dansé toute la nuit, mais j’en connais qui s’en sont donné à coeur joie.

  42. FéeLaure ♥

    Vous avez du tous danser jusqu’au petit matin
    Très belle illustration
    Bon dimanche Quichottine
    Gros bisous de nous deux

    • Je me suis échappée relativement tôt, mais les mariés et leurs amis ont bien profité de la piste de danse…

      Bisous et douce soirée, Laure. Merci !

  43. Mistigris

    mais profites bien de ces instants, nous tu nous retrouveras toujours quand tu voudras, je pense à toi, à vous, belle journée, Bisous, Bisous, MIAOU !!!!!!!!

  44. m'annette

    très belle image et une belle histoire touchante…
    Bonne soirée à toi…
    Bises

  45. C’est vrai que les plaisanteries creusent des blessures profondes et parfois indélébiles.Un joli de billet tout en tendresse .Bisous Quichottine

  46. celiandra

    Ma belle Quichottine
    ne t’inquiete donc pas si tu ne peux ou ne sait pas danser. comme tu le dis si bien tu valses dans ta tête. Par contre Tu nous fais souvent rever n’est ce pas beau?
    Bisous tout plein.

  47. jean-marie

    bonjour, ma chère Quichottine,
    sans être un « grand » danseur, j’ai aimé et je me suis appliqué…
    et j’aime ce que tu dis de ta participation muette aux réjouissances des autres
    bonne journée à toi
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

  48. Bon jeudi … Bizzz

  49. Tu m’as émue, ma jolie amie, mais un slow coeur contre coeur, se peut toujours danser, presque sans bouger , il n’y a que la musique et les bras qui te tiennent !
    Des bisous ma chère rêveuse

    • Je n’ai pas de problème quand je suis dans les bras de mon amoureux… tout va bien. 🙂

      Merci pour tout, Nettoue. Bisous.

  50. Je ne fait pas parti des « balais » mais des pieds de canards alors je danse intérieurement aussi et avec l’âge , j’ai peut être moins peur du ridicule 😉
    Bisous Quichottine (:-*

  51. annielamarmotte

    le poids des mots…..
    il n’est jamais trop tard pour se lancer!

  52. patdelapointe

    et son père danse trés bien aussi…j’ai des preuves !