Le « train bleu » d’Azalaïs

Je l’attendais impatiemment… comme d’autres ici, il en est que je ne voudrais rater sous aucun prétexte.

 

Azalaïs, c’est un être que j’aime, pour ce qu’elle est, sa sensibilité à fleur de peau, ses colères, ses moments de partage où elle fait d’un peu de terre une œuvre d’art, d’une page blanche un poème, de quelques personnages une histoire merveilleuse qui me donne envie d’être enfant et de m’asseoir parmi ceux qui le font en ronde autour d’elle.

 

Elle est « mon troubadour », même si elle ne s’appelle pas Clément et n’a pas de vert pourpoint.

 

J’aime la lire, l’écouter dire ce qu’elle a sur le cœur, aussi.

 

Azalaïs, c’était un arbre, ça l’est toujours, dans ma Quichottineraie.

 

Azalaïs, ce sera aussi une image, un quichotrain.

 

120613_Azalais.JPG

 

C’est un petit train bleu qui nous emporte aujourd’hui, vers un ailleurs qu’elle présente mieux que moi.

 

 
Ton jeu m’a laissée perplexe pendant longtemps. Les articles et les photos étaient tellement divers que j’avais du mal à en comprendre les règles. J’avais pourtant cette  locomotive coquine et souriante qui serpente dans la campagne tarnaise et qui mène joyeusement ses wagons vers un très joli jardin, à côté de Giroussens. Je trouvais qu’il eût été dommage de la laisser dormir dans notre ordi.

 

Et puis il faut dire que mes lectures du moment ne se prêtent pas trop à ce joyeux voyage champêtre. Je viens de lire en suivant : « Qu’allons nous faire de vous ? » dans lequel Marie de Hennezel et son fils enquêtent sur le devenir des enfants du baby boom qui approchent du rendez-vous fatidique avec la vieillesse et un excellent polar de PD James : « Meurtres en soutanes » le second faisant suite au premier sans doute pour oublier la détresse profonde dans lequel ce dernier  m’avait laissée.

 

Non décidément ce ne sont pas des livres à lire dans ce tortillard ouvert sur les bois et les champs débordants de verdure printanière. Et puis j’ai visionné l’adorable vidéo proposée par Félix à qui j’ai laissé ce commentaire « J’aime beaucoup cette bibliothèque ouverte sur l’espace, ce lien entre le livre, le ciel, les arbres, les oiseaux, les nuages, le rêve offert par le livre mêlé au cheminement des pensées qui s’évadent du livre. »

 

Il me semble donc préférable d’emporter avec soi des lectures plus champêtres comme « La mare au diable », « Le sous préfet aux champs » ou encore une nouvelle de Maupassant, des textes oubliés, dépassés puisque j’ai découvert en lisant « La liseuse » de Paul Fournel que la grande tendance du moment allait aux chick-lit que l’on dévore paraît-il dans les tristes trains de banlieue. Déprimant !!!

 

Vite vite, encore un petit tour dans mon joli tortillard en me plongeant dans « A la recherche du temps perdu » tout en dégustant de la confiture de sureau avec un vin de violette.

 

Azalaïs, 13 juin 2012

 

Merci pour ce train, cette image d’un voyage apaisant au milieu d’une nature verdoyante, et merci pour ces livres.

 

J’ai ajouté à ton message des liens à découvrir sur les auteurs cités et leurs livres. Je crois que ton petit train nous a conduites bien loin, peut-être chez l’une de nos aminautes, spécialiste des temps anciens et des recettes de toujours, Éléonor du Carloy.

 

Nous y avons dégusté la confiture de sureau et le vin de violette que tu nous proposais.

 

 

En complément, le lien vers la vidéo de Félix, à voir ou à revoir.

http://felix1.canalblog.com/archives/2012/06/09/24454384.html

 

76 réponses à “Le « train bleu » d’Azalaïs

  1. Le train bleu d’Azalaïs, une page très riche ! Merci à toi pour ce lien nouveau pour moi… Bon dimanche de la part de jill, bises

  2. Une belle variété de quichotrains ! Encore bravo Quichottine et Azalaîs.
    Je voue embrasse toutes deux.

  3. Il y a autant de trains que de passagers dans la bibliothèque. Un train par personne, tu te rends compte, j’y pense quand je prends le RER pour aller au siège de mon entreprise.
    Ils sont forcément tous différents en fonction de la personnalité de chacun. Je vais aller voir le blog d’Azalais. Bon dimanche. Bises.

    • Il y en aurait pour des années… mais je pense que bien que chacun soit différent, vous vous lasseriez. 🙂

      Passe une douce journée, Martine. Bises.

  4. 9071 personnes connectées sur ces pages :::

    A bientpot !

    Bisous 3

    BISOUS

    any

  5. Très joli texte… pour un très beau train….

    Bon dimanche à vous avec bises de nous deux !

  6. Bien agréable, ce train bleu, pour une petite balade au milieu des champs …
    Bon dimanche.
    Bisoux doux

  7. lizagrèce

    Joli ce train bleu qui doit aller bien loin si on a le temps d’y lire « La Recherche » (comme on dit quand on veut avoir l’air intelligent avec un livre de mathématiques sur le coin du bureau)

  8. Il y a eu la maison bleue, la bicyclette de la même couleur, il y a le train bleu d’Azalaïs, avec qui je partage ce voyage dans sa campagne.
    Bon dimanche au Puy de Dôme, Quichottine. Bises.

  9. Marie de Hennezel…..elle met toujours le doigt sur les manques des personnes en fin de vie avec délicatesse et justesse ….
    Bon Dimanche

  10. Kikou QAuichottine, voilà des premiers mots qui me gonflent de plaisir « je t’attendais impatiemment » mais zut ce n’était pas pour moi (rires).. très chouette ce petit train bleu dans lequel je ne pourrai pas lire mais regarder le paysage.
    La confiture de sureau.. j’adore!
    belle journée et merci de ta fidélité.
    je t’embrasse
    le matelot de la terre ferme

    • C’était pour toi aussi… Je t’attends et t’aperçois toujours dans mes allées avec beaucoup de plaisir.

      Regarder le paysage est aussi ce que je ferais ici.

      Merci à toi.

      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  11. Beau dimanche, Amielle. Train bleu et ombelles, rêvons toujours.
    Gros bisous, tout plein.
    (Oublié le mal de mer. J’ai « osé » partager des livres illustrés, sur le quichobateau)

  12. et dire qu’elle hesitait ….
    ce train est à son image , paisible amical bucolique etonnant….

  13. Il est bien joli ce train dans la campagne et des liens très intéressants. Merci pour le tout.

  14. Un très joli « tortillard » qui prend son temps…
    Bon dimanche et GROS BISOUS ma Quichottine.

  15. Chère Quichottine, c’est bien tentant de passer un peu de temps sur les merveilles d’Azalaïs dont tu nous met l’eau à la bouche. Ah! Si j’avais un temps de temps. Mais tu le sais, toi qui es si attentive à mon Ariane, en ce moment je suis bousculée… A très vite encore et pour longtemps bien sûr,
    Gigri

    • Je sais bien, ne t’en fais pas. Chacun fait ce qu’il peut.

      Passe une douce journée en espérant que tu puisses aussi prendre un peu de temps pour toi.

  16. Il y a bien longtemps (trop) que je suis plus passée chez elle … j’y vole

  17. Tes trains sont de plus en plus pittoresques. Je ne connaissais pas la confiture de sureau

  18. Un joli petit train adorable qui emmène de bien belles lectures . Merci pour les liens sympathiques. Belle soirée, bises Quichottine

  19. Encore un sympathique quichotrain, avec de belles lectures en perspective. Bonne soirée et bisous

  20. Après le train jaune, le bleu ! Point de morosité en Quichottinie ! Et les mots, une fois mis sur les rails, jouent les omnibus pour ramasser, ici et là, de quoi grossir les phrases et porter un peu plus loin les pensées de chacun.

    • J’aime énormément tes mots, Galet.

      Il faut prendre le temps pour tout, et ces partages me plaisent beaucoup.

      Passe une douce journée. Pensées pour toi.

  21. Azalais est quelqu’un que j’apprecie beaucoup…
    besos
    tilk

  22. Bonjour Quichottine,

    Joli petit quichotrain que je découvre avec grand plaisir. Tant de poésie et de chaude humanité chez Azalaïs. J’aime ce petit éventail de lectures qu’elle propose…

    Gros bisous de douce journée Quichottine
    Martine

    • Je suis heureuse qu’il te plaise.

      Azalaïs est une grande dame.

      Gros bisous et douce journée à toi aussi. Merci !

  23. Merci Quichottine pour cette découverte pleine de poésie , un joli train qui ne laisse pas indifférent …
    Bisous

  24. Je suis partante pour embarquer à bord de ce superbe train bleu :on ne peut lire que de bons livres. Azalaïs a raison: relisons donc tous ces classiques pour rajeunir un peu! Bisous

  25. Une douce balade campagnarde… Pour se laisser vivre… Respirer ! Il est très beau ce train bleu dans une tendre verdure !
    Merci à toutes les deux. Gros bisous Quichottine.

  26. Je t’ai envoyé un slide… Cognac G ! Il y a là un superbe train, celui que j’attendais impatiemment défiler devant ma fenêtre !
    Bonne soirée, gros bisous.

    • Un grand merci, Liliane !

      J’adore !

      … et cette fenêtre qui n’a plus rien à voir avec celle d’aujourd’hui était pour moi un espace de rêve autrefois.

      Merci encore… Je t’embrasse, passe une douce journée.

  27. J’ai beaucoup aimé, et je crois te l’avoir déjà dit, l’écriture d’ Azalais, que ce soit dans les aventures de « Petit nuage » ou dans son désir de devenir arbre en son jardin. C’est vrai, son texte coule comme le bruissement des feuilles sous la brise, les mots perlent à la surface, bulles d’écriture légères et pourtant ordonnées.
    Pourtant, je la laisse à ses lectures, n’ayant jamais pu ouvrir un livre de Proust sans me colleter avec lui, comme d’ailleurs avec Balzac. Mais parlez-moi de Maupassant, dévoré à 15 ans et bien présent dans ma bibliothèque.

    Merci pour l’annonce du blog où l’on peut jaspiner à loisir. Belle entreprise que ce conservatoire des sauges. Un vendeur sur la marché provençal où s’approvisionne le terrier en propose quelques variétés. Mais loin des 600 espèces attendues par Mère Jaspine.

    Qu’elle lève aussi le nez en l’air, Dame Eléonore, car si le capricorne aux antennes d’émeraude est curieux, sa larve, elle, est bien cachée dans une des poutres de sa demeure ou dans un arbre du voisinage. Et sa passion est de creuser des tunnels, qui, s’ils ne sont pas ferroviaires, n’en sont pas moins nombreux et longs !!

    Tiens, pourquoi ne pas tisser un conte sur les aventures du capricorne étourdi, qui va pondre dans un bout de bois destiné à une série successive de destinations : un radeau, un bureau, un banc public etc … et doit retrouver son jardin natal…

    Bises du grillon

    • Azalaïs est de celles chez qui tu t’es attardé en le lui disant. Le fait est assez rare pour qu’il me touche personnellement.

      Je suis heureuse que tu partages avec elle Maupassant. C’est un incontournable chez moi aussi.

      J’ai informé Eléonor de ton avertissement. C’est vrai que ce pourrait être important.

      J’adore quand tu fais des propositions de contes… je suis certaine que tes petits-enfants ne manqueront pas de trouver le capricone dans les histoires que tu leur conteras.

      Bises et douce journée à toi.

  28. heureuse que ce train me ramène vers toi, heureuse de prendre le train en route, heureuse à ne pas rester sur le quai….et en plus j’adore la confiture de sureau…j’avais déjà vu passé ce train , très loin , du coté de chez Liza

  29. katara C.Néri

    rien que la confiture de sureau valait déjà le détour belle journée !

  30. Merci beaucoup Quichottine de m’avoir fait prendre ton Quichotrain avec tous ses voyageurs si divers, si colorés.
    Hier en allant visiter la chapelle Russe de Sylvanès en Aveyron
    http://www.sports-sante.com/index.php/eglise-orthodoxe-russe-a-sylvanes-en-aveyron
    j’ai découvert une autre histoire de train tout à fait extraordinaire, une histoire d’arbres transportés de Russie jusqu’en Aveyron pour réaliser le rêve d’un homme hors du commun, le Père Gouze.
    Les trains, tu as raison sont de grands porteurs de rêves et quand j’étais dans cette grande chapelle emplie de l’odeur des pins venus de si loin, décorées d’icônes colorées et baignée de la lumière de l’été qui commence, j’ai pensé à toi et à tous ceux que j’aime
    bises et encore merci

  31. Ce petit train là va si bien à Azalaïs, il voyage sans se presser en admirant tout ce qu’il y a à admirer, en prenant le temps d’une lecture appropriée à son parcours, sans brûler les étapes…. Vive la confiture dégustée tranquillement en lien avec elle, avec toi, avec les autres…

  32. Mamychachat

    J’ai mis en marque-pages le blog d’Azalaïs pour aller m’y promener tranquillement. C’est un blog que l’on ouvre pour y rester un long moment.
    Il est vraiment extraordinaire et riche d’émotion ton quichottrain ! une belle surprise pour tout l’monde.
    Bonne journée et gros bisous

    • Merci de l’avoir fait. C’est un espace qui mérite que l’on s’y attarde.

      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  33. canelle56

    Que des liens bien sympathiques !!
    Bises

  34. Point de climatisation pour ce petit train là, la verdure en joue le rôle avec bonheur ! ! Merci Azalaïs, merci ma Quichottine

  35. Mistigris

    je ne connais pas ce petit train, je vais chercher sur le net, il est tout mignon bleu comme çà ! Bisous et bon dimanche, MIAOU !!!

  36. Un joli train bleu qui va continuer à collecter des livres dans son environnement champêtre , j’imagine la balade avec le soleil et le chant des oiseaux 😉
    Bonne soirée Quichottine Bisous :*

  37. dentelline

    Merci beaucoup Quichottine pour tous ces jolis liens!
    J’adore le quichotrain bleu d’Azalaïs!
    Un très beau tortillard!
    Bon Mardi!
    Bisous

  38. jean-marie

    bonsoir, ma chère Quichottine,
    je commence à me faire vraiment du souci pour ma santé mentale !!! comment ai-je pu « louper » autant de quichotrains ???
    et parmi eux celui si beau d’Aza !!!
    je suis impardonnable
    je vais aller très vite lui présenter mes excuses
    bon dimanche à toi
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    • N’aies pas d’inquiétude… si ça tombe, tu n’as pas reçu la news. OB nous joue parfois des tours.

      Bises amicales et douce journée à toi.