Lorsque la musique…

Souviens-toi d’autrefois…

Souviens-toi de ce premier jour où il t’a souri, dans la vitrine du luthier.

120211 Lazza 1

ll avait un regard un peu triste, comme tous ceux qui sont trop longtemps délaissés.

Mais tu as entendu sa prière, tu l’as d’abord caressé des yeux, tu t’es approchée doucement, comme pour ne pas l’effrayer.

Tu as enfin posé la main sur lui. Le bois brillait, et, comme s’il avait emmagasiné les rayons du soleil couchant, il était chaud sous tes doigts.

Tu as senti qu’il pourrait vivre encore, de nombreuses années grâce à toi.

Tu as fait vibrer une corde, la plus grave, et les autres ensuite. Son âme répondait à la tienne. Tu l’écoutais.

Tu as laissé ton cœur parler au sien.

Tu n’étais alors qu’une enfant… T’en souviens-tu encore ?

Tu l’as serré contre toi.

Moi, je n’étais qu’une ombre qu’éclairait votre lumière. J’assistais à ce tout premier rendez-vous et pensais qu’il y en aurait désormais beaucoup d’autres.

Il a fallu du temps, beaucoup de temps, pour l’apprivoiser.

Il a fallu du travail, de la patience, des années…

Jusqu’au moment où j’ai su qu’il te suivrait partout où tu irais.

… qu’il n’aurait plus jamais à se cacher dans le recoin d’une vitrine, lui qu’un autre avait brisé un jour, par dépit ou par maladresse.

Et, aujourd’hui, quand je t’entends jouer, je te revois, petite fille, adolescente, et la jeune femme que tu es devenue me fait encore rêver.

120211_Lazza.jpg

Lorsque ta musique me parle, ce sont nos vies mêlées que j’entends.

Merci à Lazza qui a bien voulu me prêter ces tableaux.

D’autres tableaux de lui sont exposés dans la Bibliothèque :

11 décembre 2008 : Pascal Lazzarotti
20 octobre 2010 : Amnésie
4 novembre 2010 : Zora
26 septembre 2011 : L’attente, version 2.

114 réponses à “Lorsque la musique…

  1. Ah oui ! le voilà ! je savais bien que je l’avais vu ce violoncelle !… Bisous

  2. J’ai appris le violon mais j’ai dû arrêter, faute de temps car l’initiation est très longue …
    Bon début de semaine.
    Bisoux

    • C’est le problème des instruments à cordes.

      J’aurais aimé apprendre le violon… mais je suis contente d’avoir une violoncelliste auprès de moi. 🙂

      Bisous et douce journée, Dom. Merci !

  3. Ca « parle » ca. Aussi
    Ca resonne ca vibre, comme tout rapport a un instrument qui permet la transmission de nos emotions. Encore faut il consacrer une part de notre temps de vie pour vivre cette transmission. C est comme pour le reste…
    Belle journee Quichottine

    • Il faut du temps… comme pour beaucoup de choses importantes de nos vies.

      Merci de le penser aussi.

      Belle journée à toi, Félix. Bises.

  4. J’aime ta façon de parler de la musique… j’aime si je n’ai jamais été capable de jouer d’un instrument, mon instrument était ma voix…

    Belle journée avec bises de nous deux.

    • La voix est le plus beau de nos instruments.. et, l’avantage, c’est qu’elle ne nous quitte pas, même si parfois, elle faiblit un peu.

      Bisous et douce journée à vous deux.

  5. 2 très jolis tableaux et j’aime tes mots nostalgiques du souvenir. Bises Quichottine

  6. Joli violon d’Ingres si je puis dire…. Merci Quichottine, l’artiste a du talent… Bisous de jill

  7. Une belle histoire qui donne vie aux superbes toiles de cet artiste talentueux. Nous avons eu le plaisir de trouver une cithare délaissée en très mauvais état ,nous étions enchantés de la rénover et aujourd’hui sa résonance nous ravit .
    Belle journée
    Bises
    Marie

    • J’aime lorsque les instruments continuent de vivre… c’est un très beau partage, Marie.

      Bises et belle journée à toi.

  8. Comment résister au sourire d’un violon ou d’un violoncelle?
    J’aime bien ta façon d’en parler

  9. L’instrument et l’humain qui en joue… Ils ne vivent finalement qu’ensemble, ou presque..!

  10. C’est super joli la manière de faire vivre ces tableaux
    Bisous, Flo

  11. Ton récit donne vie à ces tableaux c’est très beau.

  12. très beau ton texte comme toujours ! j’aime beaucoup ces tableaux aussi, avec de belles couleurs
    bises et bonne fin de journée

  13. Je n’entends plus la flûte que dans ma tête, mais elle chante toujours, même s’il n’est plus là pour me faire vibrer.
    Merci Quichottine.

  14. C’est émouvant ce que tu dis de ton enfant et l’instrument. Je ne crois pas avoir été aussi émue lorsqu’un de mes enfants a choisi la guitare. J’étais heureuse qu’il veuille jouer d’un instrument, peut-être aurais-je préféré le piano ou le violon. Non, c’était la guitare… d’abord classique puis électrique, évidemment!

    Aujourd’hui il en a fait son métier, je dois avouer que je ne comprends rien à son jazz, mais l’essentiel est que lui soit heureux avec lui et que d’autres par lui et ses groupes soient tout aussi heureux.

    • Tu vois, le violoncelle est un instrument que j’aime, profondément… et que ma petite dernière ait choisi d’en jouer m’émeut toujours. J’ai de la chance qu’elle soit si musicienne.

      Pourtant… elle n’en a pas fait son métier.

      (mais elle adore jouer avec d’autres en orchestre… c’est un vrai bonheur de les écouter)

       

      Tu as raison… le principal est le bonheur que l’on partage en écoutant ou en jouant…

      Merci !

      Bisous et douce journée à toi.

  15. C’est une belle histoire, j’espère que cet instrument a trouvé une nouvelle vie avec la musicienne qui est sur le tableau. Un instrument qui ne joue pas, c’est toujours triste .
    Les tableaux me plaisent bien .
    bISOUS

    • Ma petite dernière continue à jouer du violoncelle… c’est un instrument difficile mais une fois apprivoisé, c’est génial.

      Heureuse que ces tableaux te plaisent.

      Bisous et douce journée, Fanfan. Merci !

  16. Bonsoir Quichottine !! Un beau texte sur l’apprentissage musical !! Tout commençà dans la vitrine du luthier , puis peu à peu la petite fille (devenu femme) a su faire amie-amie avec le violon . C’est beau ! voilà qui me touche !! Belle soirée à toi !!
    Superbes tes illustrations !!

    • Elle joue toujours – et très bien – du violoncelle.

      Merci pour tes mots, Jean-Philippe. Je suis contente que ces tableaux te plaisent.

      Passe une bonne journée.

  17. j’aime beaucoup la musique irlandaise pour la sonorité du violon , bise quichottine

    • C’est vrai que ce sont aussi de bons moments…

      Personnellement, je préfère la sonorité plus grave du violoncelle… mais je reconnais que le violon se prête à de très beaux morceaux en solo.

      Bises et douce journée, Dom.

  18. Très belle histoire d’Amour entre une musicienne et son instrument que tu nous contes avec beaucoup de délicatesse et d’amour… Merci Quichottine.
    Bises

  19. le violon, un bien bel instrument!
    beau texte pour expliquer une passion…
    douce musique que celle du violon….
    bisous….

    • C’est vrai que c’est un bel instrument… même si j’ai tendance à préférer le son plus grave du violoncelle.

      Bisous et douce journée à toi.

      Merci pour ce partage.

  20. Bon mardi.
    Bisoux gros.

  21. Bonne journée Quichottine

  22. La musique ouvre les portes du coeur, et nous rêvons avec toi au son des souvenirs emplis de force et de tendresse…

  23. Merci, merci, merci et encore merci.
    J’aime voir ainsi, en vrai, les mots écrits inspirés par ma peinture.
    Amis et Visiteurs de la bibliothèque de Quichottine, merci à vous aussi des visites sur mon blog et des mots laissés.
    Ma porte est grande ouverte!
    Je retourne à mes pinceaux plein d’entrain !!!
    Je t’embrasse fort.

  24. « Tu as senti qu’il pourrait vivre encore… » « … qu’il n’aurait plus jamais à se cacher dans le recoin d’une vitrine, lui qu’un autre avait brisé un jour, par dépit ou par maladresse. »
    J’aime ces mots, j’aime cette image de deux êtres qui vont l’un vers l’autre pour s’apprivoiser, se donner…
    Merci Quichottine, c’est excellent !
    Excuse moi, je les reprends… Ils m’inspirent à mon tour :
    « Tu as senti qu’il pourrait vivre encore, qu’il n’aurait plus jamais à se cacher avec sa femme et ses enfants, dans ce squat insalubre, lui, que des lois infâmes ont brisé un jour, parce que l’asile politique n’est plus qu’un vain mot dans cette nouvelle France égoïste qui trie et expulse. Tu es allé vers lui, pour le connaître, lui, son histoire. Tu l’as aidé. Finalement grâce à toi et à tes amis, il est resté. Tu l’as sauvé.»

    Ces rencontres arrivent rarement, aussi rarement qu’entre une petite fille et un violoncelle.
    Ne perdons pas notre humanité.
    Je vous aime.

    http://www.lazza.fr/article-oqtf-obligation-de-quitter-le-territoire-fran-ais-87653971.html

  25. Jolies paroles de maman… Permets-moi d’écouter avec toi…

  26. Le violon est un bel instrument. une de mes filles prenait des leçons mais son violon sort peu de son étui , le travail, peut être aussi qu’on est pas bien doués en musique dans la famille même si on l’aime beaucoup.
    Les tableaux que tu as choisi sont très beaux.
    Cordialment;

    • Il faut beaucoup plus de travail que pour d’autres instruments avant d’en sortir des sons agréables… Certains se découragent vite.

      Dans la famille des cordes, c’est le violoncelle que je préfère… sa sonorité me convient.

      Merci pour tes mots.

      Passe une belle journée, Pierre.

  27. Bonjour,
    Deux de mes petites-filles sont musiciennes (harpe et flute)et j’adore aller les écouter jouer.
    Je note également la beauté des illustrations de ton article.
    Bonne soirée et merci de ta visite.
    D@net.

  28. qu’elle est belle l’image qui se marie aux mots, qu’ils sonnent vrais ces mots qui épousent l’image …

  29. Les instruments de musique nimbés dans leur mystère sont un appel au rêve que certains parviennent à atteindre… Comme je les envie… Gros bisous

    • Je le crois aussi… J’ai deux filles musiciennes, et j’avoue que les entendre jouer m’émeut toujours autant.

      Gros bisous à toi aussi. Passe une belle journée. Merci.

  30. Ces tableaux sont très beaux Quichottine et tes mots si touchants. Merci

  31. Le violoncelle a une résonnance particulière à l’intérieur, plus profond, plus grave.
    Bonne journée Quichottine.

  32. Je sais ! C’est pour çà…

  33. Merci pour cet article…alors pour toi demain du violon

  34. Bonsoir Quichottine. Belle communion entre ce musicien et son violoncelle. J’admire les muciciens. Bisous

    • Merci pour le partage… j’admire aussi ceux qui savent tranmettre leurs émotions ainsi.

      Bisous et douce journée à venir.

  35. Un instant du souvenir qui se pose comme un rêve dans une douce musique.

    Un instant enchanteur.

    Gros bisous

  36. De la musique avant toute chose… j’aime ce regard aimant sur cette union entre l’instrument et la fée qui lui donne vie.

  37. Merci en effet à Lazza pour ces jolis tableaux

  38. quelle magnifique histoire, j’ai adoré la lire de bout en bout : un régal. J’étais dedans à fond, je me voyais touchant l’instrument et la communication qui s’installait entre lui et moi. Puis la première note, celle de sa résurrection et ensuite la passion entre la musicienne et son instrument… C’est une véritable prouesse littéraire que tu as faite et je suis heureuse que tu nous l’ai fait partager.
    bisous et bonne continuation. Félicitations aussi à ceux qui t’on aidé à mettre en image cette histoire.
    BISOUS
    régine

    • Comme souvent, ici, ce sont les images qui vinrent en premier.

      Les mots, ce sont ceux de mes souvenirs qui ont jailli en les voyant.

      Merci pour tes mots, Régine, et pour cette visite qui me touche beaucoup.

      Passe une douce journée.

  39. Tout comme je ne suis rien sans la photo, je ne suis rien sans la musique et sans la peinture. J’aime ces tableaux et ta note exprime bien ton ressenti.
    Gros bisous du jour Quichottine en te souhaitant un bon lundi !

    • Merci, Alrisha.

      Ta visite me fait très plaisir.

      Je suis heureuse que tu partages mon amour de la musique et des images…

      Gros bisous à toi aussi, à très vite chez toi.

  40. Oupsss ! le délicieux retour en arrière
    Quand j’ai doucement caressé les jolies touches d’ivoire et d’ébène. j’ai gauchement ânonné « au clair de la lune ». j’avais 10 ans. J’ai pris des cours, fais des petits concours de village, mais je n’ai jamais pu emmener le piano. Quand j’en vois un, en brocante ou magasin, je ne peux m’empêcher d’y poser mes doigts dessus, le caresser. Mais pas de place chez nous et mon homme à horreur de cela
    Merci pour ce partage
    Bisous

    • Ton homme a horreur de ça… il va falloir que tu te trouves une copine qui ait un piano et qui te comprenne.

      Tu n’auras plus qu’à aller jouer chez elle… 

      Non, je sais bien que ce n’est pas facile, mais je souhaite de tout coeur que tu puisse continuer à t’accorder ce plaisir.

      Douce et belle soirée à toi.

  41. Ce texte me touche beaucoup,Quichottine, car j’ai moi aussi une fille violoncelliste qui joue sur un instrument roux « comme un soleil couchant » – ou levant ?
    Carole

    • J’en suis heureuse…

      Lorsqu’un de mes textes trouve un tel écho, c’est une vraie récompense. Merci !

      Que ta journée soit belle, Carole.

  42. ton texte est très émouvant, quichottine. Il parle du temps qui passe et de ces passions naissantes dans l’enfance et qui accompagnent toute une vie. Merci. Amtiés salines

  43. Musicienne également ma Quichottine …. Que de talent. J’ai beaucoup aimé ce retour sur le passé. Les photos des tableaux empruntées pour dans bibliothèques sont très belles. Bises et bon lundi

  44. Tant de complicité entre un musicien et son instrument, je me rappelle mes doigts sur mon piano autrefois… bises

    • Mon piano est souvent muet aujourd’hui… il faudrait que je lui consacre plus de temps.

      Bises et douce journée, Katara. Prends bien soin de toi.

  45. Marc Lefrançois

    J’aime beaucoup ces tableaux, cela me donne envie d’en savoir plus sur l’artiste. Quant à la découverte d’un instrument, c’est une des plus belles qu’on peut faire, surtout si elle a lieu dans l’enfance. Je me souviens de mon lent et parfois douloureux apprentissage du piano, lorsque j’ai pu commencer à jouer mes premières mélodies, quel bonheur! On est alors seul, sans être vraiment seul, avec son instrument et quelque chose qui trotte dans la tête et qui est déjà le bonheur…

    • Je suis d’accord avec toi… les premières mélodies, c’est que du bonheur ! Et voir ses progrès ensuite…

      J’ai adoré !

      La musique m’accompagne souvent, et lorsque ce sont mes filles qui jouent c’est encore mieux.

      Merci pour ce partage, Marc. Je vais désormais t’imaginer au piano…

  46. Mistigris

    jolis ces tableaux, et belles paroles de toi, musique !
    Belle journée à toi, bisous, MIAOUU !!!!!!!!!!

  47. Une belle entente, ils existent alors l’un par l’autre. VITA

  48. patdelapointe

    tient, cela me fait penser que je vais passer à  » Mirecourt » pays des luths, dans pas longtemps.

  49. FéeLaure

    C’est magnifique Quichottine, tu nous fais rêver, merci 🙂
    Bon après midi & gros bisous

  50. C’est très touchant, et puis les vuilons ont une âme et un coeur, mon Dieu, comme il a du être heureux !
    Bisous mpa douce

    • Un instrument dont on ne joue pas est malheureux… alors, oui, il a été, il est heureux quand il peut vibrer.

      Bisous et douce journée à toi, Nettoue. Merci !

  51. Mamychachat

    Un très beau récit puisqu’il parle d’amour, d’amour pour la musique, pour l’instrument si précieux qui est le prolongement de toi …
    Merci Quichottine et merci d’avoir mis ces superbes tableaux.
    Gros bisous

    • Merci !
      J’ai pris du retard chez toi.

      Mes petites-filles me prennent mes journées, mais c’est vraiment très agréable.

      Gros bisous et douce soirée à toi.

  52. jean-marie

    bonsoir, ma chère Quichottine,
    une douce histoire émouvante
    pour accompagner de beaux tableaux
    bonne soirée à toi
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

  53. De bien jolis tableaux ,et comme toujour de bien jolis mots .J’aime beaucoup le Violon , mais chez c’est le Piano pour mes petits enfants . Merci mon amies

    • Les instruments à cordes sont difficiles… le piano est plus agréable pour les débutants.

      Merci à toi, Thérèse.

      J’ai la chance d’avoir des filles musiciennes… j’adore les écouter.

  54. Un texte tendre et émouvant ….une merveilleuse complicité ….. un partage harmonieux ! J’aime beausoup les tableaux.
    Merci pour le partage de si beau souvenir.
    Douce soirée, bises Quichottine

  55. Tant de choses passent par l’instrument et par sa musique, dialogues multiples, entre le joueur et son instrument, l’instrument et le joueur, l’instrument et les autres, le joueur et les autres, Des notes, des souvenirs, des sentiments….

  56. Bonne journée ma belle amie, tendresse et bisous pour toi

  57. patdelapointe

    je n’ai pas de mérite c’est sur ma route…retour fin de semaine sans doute.