Liza, La sorcière de Honfleur

[L’article a été modifié, « auto-censuré », et certaines images supprimées le 26 mars 2012]

 

 

J’ai laissé passer du temps, beaucoup, entre ma première lecture de Liza et la suivante. J’avoue qu’il a fallu la parution de Carnets de crise pour que je me décide à commander en même temps La Sorcière de Honfleur.

 

 

120313_Liza3.jpg

 

L’image est sans doute plus traditionnelle que celles que je vois d’habitude chez Liza. Mais il s’agit d’un conte, et, pour ne pas faire de jaloux, il s’adresse à tous les « jeunes », de 7 à 107 ans.

 

Flûte ! Je ne vais pas pouvoir le lire à la dernière de mes petites filles, qui n’a que 4 ans… et mon lutin bleu pleure dans un coin, lui dont les 1500 années passées dans la Forêt des Merveilles à attendre son double vert lui interdisent cette lecture qui est pourtant divertissante.

 

Tant pis, j’ouvre le livre… rien que pour vous.

 

 

120323_Liza_sorciere_1.jpg

 

 

[…]

 

Liza a choisi des caractères gras…

 

 

120323_Liza_sorciere_2.jpg

 

 

Je ris en imaginant cette « fée qui a mal tourné« , c’est une belle définition pour une sorcière.

 

Mais je ne peux m’empêcher d’avoir en arrière-plan la sorcière d’Émilie Jolie, sa présentation dans le livre que racontait Henri Salvador sur l’écran de mon téléviseur en décembre 1980… Sur scène, une petite fille venait de sursauter en entendant un épouvantable fracas…

 

 

Émilie :

Qu’est-ce qui se passe ? J’ai peur !

Le conteur :

C’est incroyable, c’est la page de la sorcière !

Émilie :

Mais pourquoi y a-t-il une sorcière ?

Le conteur :

C’est obligé. Dans tous les contes il y a une sorcière. Tourne vite !

 

Tout est noir dans la page, les murs, le plafond, et même le paysage à la fenêtre. Il y a des bouteilles, des tuyaux, des alambics, où bouillonnent des poisons et des filtres maléfiques. Mais la méchante sorcière est en train de tout casser.

 

Émilie Jolie, conte musical de Philippe Chatel, 1979.

 

La sorcière, interprétée par Françoise Hardy, était différente de celle de Liza, bien sûr !

 

Dans le conte de Liza, la sorcière a un tout autre emploi, et elle n’attend pas de prince qui la changera en princesse de contes de fées.

 

Elle est surprenante… très. Touchante aussi. Le compagnon qu’elle va trouver plaira à tous, enfants comme plus grands.

 

[…]

 

 

Liza

La sorcière de Honfleur

TheBookEdition

 

ISBN : 9782953188639

 

Lire la « page librairie » consacrée à La Sorcière de Honfleur et sa suite chez Liza.

http://maisondeliza.over-blog.fr/pages/LA_SORCIERE_DE_HONFLEUR-2531084.html

 

Lire un extrait chez son auteur :

http://maisondeliza.over-blog.fr/article-contes-91355106.html

 

(Première publication le 25/03/2012)

96 réponses à “Liza, La sorcière de Honfleur

  1. Je l’ai lu hier soir vite, trop vite (il est court et c’est écrit en gros caractère) comme tout ce que je fais et je n’ai même pas vu qu’il manquait quelque chose. j’ai aussi aimé la sorcière qui a mal tourné et je me suis dit que ce serait un excellent conte pour enfant et qu’il faudrait l’illustrer pour les plus petits. Quand je lis des contes ou des histoires à mes petites filles comme elles ne savent pas lire elle aiment bien voir les images en même temps. Merci Quichottine et gros bisous.

    • Tu me confortes dans l’idée que c’est donc moi qui ai une lecture trop pointilleuse…

      Tant mieux, Martine.

      Je suis heureuses que tu l’aies apprécié, toi qui m’as dit ne pas aimer les contes.

      Merci pour cela aussi.

      Passe une douce soirée, je t’embrasse.

  2. C’est bien de faire une critique sincère.
    J’espère que le second sera plus à ton goût …
    Bon dimanche.
    Bisoux

  3. J’ai encore 27 ans pour pouvoir le lire….. Sourires.

    Bon dimanche chez vous, avec bises de nous deux….

    • Tu peux aussi ne pas attendre autant. Je vais y réfléchir pour ton prochain petit Noël. 🙂

      Bises affectueuses à vous deux.

  4. J’aime… Merci Quichottine
    Très belle journée

  5. Merci pour tes conseils Quichottine en dernières lignes… La sorcière de Honfleur… jolie petite ville touiristique que j’ai eu le plaisir de visiter en 2009… mais pas vu de fée manquée… Clin d’oeil de jill à Liza ! Bon dimanche à toi ! Bizzz

    • Elle devait être en train de faire voir du pays au Père Noël…

      En tout cas, c’est un livre à lire si tu veux en savoir davantage.

      Bisous et douce soirée.

  6. Une nouvelle présentation de cet ouvrage ma Quichottine qui ne change pas fondamentalement le contenu….!!! Je viens d’aller dus le site de liza, adresse que j’ai enregistrée dans les favoris. Les critique de ce livre sont très bonnes. Bises et bon dimanche. ZAZA EKLABLOG

    • Le contenu doit rester le même… il n’a pas à être modifié, l’histoire est drôle et bien menée.

      Tu as bien fait, pour Liza. Tu ne seras pas déçue, son blog est très agréable à consulter.

      Bises et bon dimanche à toi aussi.

  7. Je me sens trop canard boiteux pour commenter! si peu d’inspiration pour écrire, trop peu de temps et d’envie pour tout lire…

  8. Une belle découvrte et surtout une belle lecture.Bon dimanche

  9. Comme tes remarques sont joliment enveloppées dans la soie de l’amitié et de la gentillesse que tu donnes aux autres ! C’est sans doute la meilleure façon de faire passer le message…

  10. lizagrèce

    Une chose importante :
    Je n’ai pas d’éditeur – et tu le sais très bien – puisque tu as fait faire 2 ouvrages par The book edition et donc tu sais pertinemment comment ça marche: que l’on a aucune prise sur le choix du papier, ni sur rien du tout d’ailleurs, une fois parti le manuscrit par internet.
    Donc l’éditeur c’est moi : qui ne sais pas paginer, qui laisse passer des erreurs, de cadrage et de tout … Je sais je sais je sais ….
    Mais appelle un chat un chat et dit LIZA
    J’assume mes erreurs – le théâtre m’a appris l’humilité – mais ce n’est pas une raison quand même pour enfoncer le clou autant …
    JE SAIS et ce livre a été imprimé en 2006 – depuis j’ai un peu progressé et ce qui me semble important c’est l’écriture

    • Je pense que ces articles seront revus prochainement. Pour l’instant, je les laisse ainsi, car c’est ainsi que je les ai conçus.

      Si je t’ai prise en exemple, c’est justement parce que j’admire ce que tu fais, que je ne peux que louer ton écriture et que, par conséquent, personne ne peut penser que je veux te nuire, ce n’est pas le cas.

      Il m’aurait été facile de ne rien dire, mais, tu vois, je t’aime bien. C’est pourquoi j’ai publié en même temps les articles concernant les trois derniers livres que j’ai lus de toi, et chaque lecteur, toi y compris, pouvait aller jusqu’au bout de sa lecture pour comprendre qu’en aucun cas c’était te dévaloriser.

       

      Cependant, j’ai conscience de t’avoir blessée au plus haut point.

      Je suis impardonnable. L’article de demain sera le dernier de la Bibliothèque avant sa fermerture définitive.

      Même si je m’en veux terriblement, je sais que si c’était à refaire, je le referai. Parce que je te respecte.

      Si tu as lu ma page en entier, tu sais que j’ai séparé le fond de la forme, que j’ai dit également que tu avais remédié à tes erreurs. Ce qui est tout à ton honneur.

  11. lizagrèce

    Pour répondre à Galet : je ne trouve pas que ce soit enveloppé dans du papier de soie… Prendre une page avec une erreur et la photographier je trouve cela plutôt humiliant et blessant …
    Tout lecteur a le droit de ne pas aimer de critiquer bien sûr mais est-ce une raison pour que mon travail soit ainsi exposé comme un vulgaire torchon ? Citer la page aurait suffit d’autant que Quichottine connaît les écueils de l’auto-édition.
    J’espère que ce commentaire sera publié

    • Il n’y a aucune raison qu’il ne soit pas publié. Tu sais bien que je ne modère pas mes commentaires.

      Là où tu as tort, c’est de penser que je n’ai pas aimé.

      Si je n’avais pas aimé, je n’en aurais pas parlé… et c’est sans aucun doute parce que j’ai aimé que j’en parle.

       

      Je suis désolée de t’avoir blessée à ce point. Ce n’était pas mon intention.

  12. lizagrèce

    J’ai lu tous les articles et je dois dire que ce qui m’a blessée ce sont ces étalages de photos montrant ainsi toutes les erreurs. T’es tu mise un seul moment à ma place ? Signaler les erreurs était suffisant.

    • Chère Liza !

      Oui, je me suis mise à ta place, vraiment… et, si j’ai mis ces images, c’était pour que les lecteurs puissent lire aussi les extraits proposés, se rendre compte que ce n’était vraiment pas grave et que je cherchais la petite bête… Ce qui est bien sûr le cas.

       

      D’ailleurs, au vu des commentaires, on voit bien que les lecteurs sont intéressés… N’était-ce pas, finalement, ce qui comptait ?

       

      http://quichottine.over-blog.com/article-liza-histoires-de-coeur-sans-peine-102138221-comments.html#comment98599068

       

      Mais bon, les images seront retirées, l’article modifié… et il ne restera de tout cela que que la peine que je t’ai faite et dont je suis désolée.

  13. salut
    ca va je suis encore dans les créneaux d’âge pour lire ce bouquin
    bonne soirée

  14. Les personnes qui impriment les livres devraient relire les textes pour éviter les petites erreurs qu’il peut y avoir . C’est leur travail ;ils devraient le faire avec sérieux .
    Je te souhaite une bonne soirée, bisous

    • Lorsque tu le leur en fait part, ils te repondent que ce n’est pas le rôle de l’imprimeur… c’est vrai.

      Aujourd’hui, les livres de classe sont imprimés en Asie… et comme les personnes chargées de le faire sont non francophones, il y a de plus en plus d’erreurs… J’ignore de quoi demain sera fait…. mais je suis assez vieille je crois pour ne plus lutter.

      Merci, Fanfan. Passe une bonne soirée toi aussi.

  15. Quoi ? Tu fermes la bibliothèque ? J’ai bien lu ? Es-tu blessée, toi aussi ? Où allons-nous te retouver, Dame ?

    • Je ne serai jamais très loin pour toi, Galet, ma Complice.

      Je ne suis pas blessée, non. J’ai seulement compris qu’il fallait que je change ma façon de bloguer.

      Ici, ce ne serait pas possible.

      Et puis… il faut bien que je me décide à vivre dans ma réalité, tu ne crois pas ?

      Je t’embrasse très fort. Douce soirée.

  16. Je n’avais pas connaissance des talents d’écrivain de Liza.
    Je passais voir si tu quittais Overblog aussi ici… curieuse que je suis !
    passe un bon dimanche

    • Je pars mardi…

      Je suis heureuse d’avoir pu ta faire découvrir les talents de Liza.

      Passe une douce soirée. Merci.

  17. Bon soir mon amie ,je désolée que ce soit terminer les petites lecture que j’aimais .Peut étre vas tu garder ton blog ?Bonne soirée bisous

  18. j’aime me promener dans tes mots nous racontant les mots des autres …. c’est un peu de la jolie sorcellerie, non ?

  19. avec mes 45 printemps ça va , je peux le lire … bise quichottine

  20. C’est comme les démons : des anges déchus, qui ont mal tourné ….
    Mais que se passe-t’il ? Je reçois ta lettre de nouvelles : tu vas bien, au moins !
    La Communauté va disparaître ? Faut-il rapatrier ce qu’on avait écrit dedans ? Et la bibliothèque ? Tombe-t-elle en ruines ? Je vais devoir changer de lieu secret ?
    Quoi qu’il en soit, je t’embrasse ….. MILLE FOIS …..

    • Je vais le mieux possible… Je vais faire comme toi, m’évader un peu.

      Pour la communauté, elle existe tant que le blog existe… je ne peux pas t’assurer qu’il fêtera en juin son cinquième anniversaire. Mais, moi, j’ai besoin de récupérer le temps que je passais ici.

      Merci beaucoup en tout cas…

  21. Il est bien de faire connaître le travail des autres et de les aider à progresser….L’auteur doit être humble et accepter les remarques surtout venant d’une amie….Bises VITA

    • Je sais aussi que Liza a raison… La critique est aisée et l’art est difficile.

      L’amie n’est pas là pour blesser.

      Je n’aurais pas dû parler de ces livres.

  22. Fermer n’est pas une solution, l’important est de communiquer, il y a des hauts et des bas, certains sont mécontents, d’autres impatients de te lire…Alors, toi aussi , tu dois accepter que certains te critiquent et poursuivre ta route de E-bibliothécaire. Bises VITA

    • Ne t’en fais pas. Communiquer est parfois difficile, mais lorsque nous y arrivons, c’est du tout bon.

      Pas de soucis, j’accepte toutes les critiques, surtout quand elles sont justifiées, comme celles de Liza, ici.

      Les articles seront modifiés, c’est normal…

      Partir n’est pas une solution, c’est un choix.

      Bises et douce soirée.

  23. Donc il serait judicieux que je me procure ce livre de Liza aussi… Merci pour ton partage ma Quichottine.
    Douce soirée et GROS BISOUS.

    • Judicieux… au moins tu te ferais ta propre opinion, ce qui est toujours intéressant.

      Douce soirée et Gros bisous.

  24. Bravo à Liza pour ses contes et romans. Bisous à toi, ma chère Quichottine qui nous tient informée de ces publications.

  25. Ben m… alors! Les bras m’en tombent. J’ai reçu la news cet après-midi… Reste comme tu es. Sincère, droite, attentionnée et plus encore… Nous t’aimons comme ça, amie.
    Et tu vois, en ce qui concerne mes recueils, Marie-Claire à qui je les envoie avant publication, lit toujours à haute voix et me signale ce qui ne va pas… Et elle n’est pas la seule… Et elle a bien raison car je reviens dessus et je modifie parfois si ses remarques sont justifiées.
    Je t’embrasse. Marie, qui aura ses deux yeux tout neufs ce mardi…

    • C’est important de se faire relire et d’accepter les remarques justifiées.

      Demain, deux yeux tout neufs… c’est super ! Je suis immensément heureuse pour toi.

      Je t’embrasse très fort…. à tout bientôt, à Yeur.

  26. Une fée qui a mal tourné

    Un virage bien négocié

    Un visage aimé…

    Loop

  27. Merci de nous faire connaître si généreusement les histoires des autres

  28. Quand je te le dis que tu donnes envie.
    Je viens de voir le nombre des commentaires laissés et je me demande comme tu fais pour t’en sortir, toi qui réponds.
    Je viens de lire ton petit mot sur la fermeture. Moi je comprends, même si cela me prive. Et pourtant je ne publie pas beaucoup chez toi, simplement parce que je suis plus dans la réalité des choses que dans le rêve. Donc je me dis que la bibliothèque n’est pas trop pour moi. Tu vois comme je suis compliquée.
    Mais j’aime beaucoup nos échanges.
    Bonne fin d’après-midi et bisous Quichottine.

    • Tu sais… il n’y a aucune obligation, pour la communauté.

      C’était ainsi que je l’avais créée… ainsi que je souhaite qu’elle reste. Ceux qui veulent partir le peuvent, ceux qui veulent rester le peuvent aussi… en sachant que je serai moins présente dans les jours qui viennent, mais que je serai là malgré tout, en filigrane, dans la pièce à côté, sans aucun doute…

      Pourquoi dis-tu que la bibliothèque n’était pas pour toi ?

      Elle n’a jamais été réservée à l’un ou l’autre de mes visiteurs… Tous sont les bienvenus.

      Je suis toujours là… même si la bibliothèque va baisser ses rideaux un long moment…

      Bisous et douce soirée, Pimprenelle.

  29. Excuse moi tout d’abord de ma trop longue absence, j’en suis vraiment désolée… Toi qui es si gentille… Je te remercie une fois encore… La vie n’est pas un long fleuve tranquille… Il faut laisser passer la tempête, le calme revient toujours ! J’ai même perdu le goût de peindre.
    J’ai toujours aimé les contes qui permettent de rêver et d’oublier un peu le monde qui nous entoure… Je vais aller voir Liza. Merci Quichottine. Je t’embrasse très fort.

    • Ne sois surtout pas désolée.. Je sais que chacun fait ce qu’il peut, le plus souvent.

      J’espère que tu retrouveras le goût de peindre et que je pourrai enfin faire l’album quichottesque que je voulais terminer grâce à toi.

      A mon retour, sans doute… dans un mois, ou peut-être deux.

      Merci à toi, pour tout… et surtout, prends bien soin de toi. Je t’embrasse très fort.

  30. Une jolie présentation… Le titre m’a attirée car mon compagnon a vécu plusieurs années à Honfleur. Je vais lire aussi ce que tu dis des autres titres…
    A tout de suite….

    • Tu as fait une longue visite… merci !

      (et, chez moi, un joli poisson m’a apporté sa cargaison de douceurs… merci infiniment, je suis touchée !)

  31. Tu ne vas pas t’arrêter là quand même… Tu es mon évasion… Si tu ouvres une autre porte je viendrai y frapper et m’installer de nouveau sur un de ces coussins qui vont toujours trainer quelque part… Je sens que tu es triste, il ne faut pas… C’est génial ce que tu écris et ce que tu nous apporte.
    Je t’embrasse très fort ma Quichottine.

    • Non… juste une pause un peu plus longue… Mais je vais t’envoyer de quoi patienter. Guette le facteur, Liliane.

      Je t’embrasse très fort. Prends bien soin de toi.

  32. ai-je bien tout compris?
    tu arrêtes ton blog?
    tu m’avais fait une proposition….si ça tient toujours, je crois que je vais aimer cette sorcière!
    bisous de Cayenne.

    • Je n’ai pas pu t’envoyer La Socière, mais La Crise est partie vers toi…

      Bisous et merci à toi.

      Je n’arrête pas mon blog, je l’ai mis entre parenthèses jusqu’en mai, du moins j’espère que je pourrais le rouvrir à ce moment-là.

  33. Quichottine

    Ce n’est pas parce qu’un texte est court qu’il n’est pas digne de lecture… Mais il est vrai que j’aurais préféré ne pas y trouver de coquilles.
    La nouvelle version est sans aucun doute différente.

  34. Bonjour Quichottine .
    J’ai été attirée par ta petite sorcière de Honfleur , par Liza .
    D’une part , j’adore les histoires et les contes , d’autre part j’ai passé une semaine à Honfleur et c’est une ville merveilleuse .
    Merci pour tes commentaires sur ce et ces livres .
    Moi aussi , j’adore les livres « papier ».
    Bisous et passe une belle journée .
    Francine.

    • L’histoire est jolie. Je n’ai pas lu le second volume.

      J’espère que tu auras l’occasion de la lire.

      Bisous et douce soirée, Francine. Merci.

  35. Tu m’as mis l’eau à la bouche en me disant dans ton dernier com que ton livre était démarré, dis tu nous en cause quand de ce début ?????????

  36. canelle56

    Encore un beau partage
    Merci à toi ma douce
    Profites bien du soleil aujourd’hui
    Bises

  37. jean-marie

    bonjour, ma chère Quichottine,
    tu fais une présentation très agréable de cet ouvrage
    j’aime les gros caractères et les textes aérés
    le goût de la lecture revient petit à petit…
    celui d’écrire n’est pas loin… mais je manque d’idées de départ… c’est pour cela que la Petite Fabrique m’est devenue indispensable
    merci pour ta gentillesse
    bon dimanche à toi
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    c’es

    • Merci, Jean-Marie…

      Je crois que la Petite Fabrique aura besoin d’un repreneur après le mariage.

      J’espère que l’une ou l’autre de ses fondatrice pourra s’y investir de nouveau.

      Gros bisous à toi aussi. Passe une douce soirée.

  38. FéeLaure ♥

    Bonjour Quichottine,
    Je crois que celui là je vais l’adorer 🙂 je me le note dans un petit coin et j’ai vu qu’elle avait fait un tome 2. Petite question, qui va peut-être être stupide… on trouve ces livres que chez The Book Edition ou dans n’importe quels magasins ?
    Bon dimanche Quichottine et gros bisous de nous deux

    • Tu peus le noter, il te plaira j’en suis certaine.

      On ne peut l’acheter que chez TBE… mais tu peux aussi le demander à Liza, je pense.

      Bisous et douce soirée à vous deux.

  39. Merci de nous offrir tant de belles pages !
    Je t’embrasse très fort Quichottine

  40. M'annette

    tu es une merveilleuse attachée de presse!
    bizzzzzzzzzzzzzz

  41. Mamychachat

    Coucou Quichottine, je retrouve ma tite vie de solitaire, ouin que c’est dur, mais j’ai passé une belle journée hier à la mer en famille. Je refais surface doucement …
    Difficile de lire, chaque ligne est très courte et on ne sait pas trop quand reprendre souffle 🙂 c’est important pour moi ce p’tit détail, comme le papier, les caractères … mais on doit s’habituer.
    Bon dimanche et gros gros bisous

    • Je suis allée dans ma librairie préférée aujourd’hui.

      Je suis découragée… Mais bon, ce n’est pas grave, le livre ne sera plus jamais ce qu’il était.

      Bonne fin de dimanche à toi. Je t’embrasse très fort.

  42. Bon dimanche mon amie. Je suis entourée et ne peux m’attarder
    Bisous

  43. FéeLaure ♥

    Merci Quichottine, je vais lui écrire 🙂
    En fait quand je t’ai lu, çà m’a rappelé ton lutin bleu 🙂
    Douce soirée & gros bisous

  44. C’est vrai qu’en lisant un texte à voix haute et sans concession , on en voit les imperfections. Un joli conte tout en charme .Belle soirée , bises Quichottine

    • C’est ce que je dois faire pour mes propres textes… sinon, je laisse passer trop de répétitions…

      C’est un joli conte, c’est vrai… plein d’humour en plus.

      Bises et belle soirée, Erato.

  45. annielamarmotte

    je les ai tous ses livres….. et j’aime énormement son nouveau blog

  46. patdelapointe

    oui, et ce qui a de bien : c’est écrit  » gros  » ce qui est bien mieux que ces livres où il faut une loupe pour déchiffrer ce qui y est écrit…pourquoi donc tous les livres ne sont-ils pas écrit gros ?

  47. patdelapointe

    oui, enfin quand je dis gros, c’est plutôt grand mais pas en gras…car dit moi : gros gras grand grain d’orge….

  48. Quichottine

    Article désormais modifié et déplacé à la date de commande chez l’éditeur.

    • Il fallait ôter ce qui pouvait prêter à confusion… voilà qui est fait.

      Bien sûr, ce billet n’a plus aucun intérêt… mais bon, ce n’est pas grave.

      L’important est sans doute ailleurs.