Liza, Carnets de crise

[L’article a été modifié, « auto-censuré » le 26 mars 2012]

Je termine a dessein sur ce livre.

120313_Liza2.jpg

Peut-être parce qu’il est important pour un écrivain d’avoir un « carnet » (ou plusieurs, comme Victor Hugo qui y notait tout, même le plus petit détail de sa vie, même ses listes de course…)

[…]

Les Carnets de crise de Liza m’ont interpellée, souvent, chaque fois qu’elle se citait elle-même sur son blog.

Ce que je prenais pour des réflexions à la manière de l’un ou l’autre de ses humoristes préférés, des notes recueillies en suivant les actualités et dont on ne sait jamais vraiment s’il faut en rire ou en pleurer, est devenu bien plus lorsque j’ai eu le livre en main, lorsque j’ai assisté à la mise en place du studio d’Athènes, lorsque j’ai vu qu’ils avaient une place de choix dans sa première exposition.

[…]

Cette « crise » qu’elle regarde, dont elle nous parle depuis la Grèce, c’est aussi la nôtre je crois.

Ce sont des mots, des oeuvres, des idées qu’elle partage avec nous. La description ne voudrait rien dire.

Il faut lire, regarder, trouver dans le foisonnement de ses dessins en noir et blanc, dans les ouvrages réalisés à partir de matériaux de récupération, dans les fresques murales immenses qui racontent aussi, qui montrent le temps passé à essayer de convaincre, ou de se convaincre que l’espoir existe encore…

Malgré, ou peut-être grâce à ce noir et blanc.

Au fur et à mesure de mes travaux, j’ai procédé au tri sélectif de mes réflexions. J’ai récupéré chiffons, vieux journaux; carnets usagés et morceaux de crayons.

J’ai arraché, cousu, creusé, découpé, recollé.

J’ai mis ma rage en blanc, mes colères en noir.

Mon espoir n’est plus qu’en demi-deuil.

(Fin de l’avant-propos, p.9)

J’ai lu… Liza a trié, sans aucun doute. Chacun est libre de la suivre, on peut ne pas partager certaines idées, se voiler la face, penser qu’elle exagère parfois, un peu comme les chansonniers qui caricaturent pour que cette pression « là où ça fait mal » passe mieux.

Mais, l’important est qu’on puisse encore parler, écrire, s’indigner de ce qui est inacceptable.

L’important, c’est que sur une page qu’elle nous offre, comme un sourire, pour que nous puissions lui répondre, il y ait aussi la place pour l’espoir.

120323_Liza_crise_1.jpg

Merci, Liza.

[…]

Liza

Carnets de crise

TheBookEdition

ISBN : 9782953186615

Ne pas manquer les articles concernant l’exposition d’Athènes sur le second blog de Liza.

« Un petit tour d’expo »

http://lizathenes.canalblog.com/archives/2012/03/03/23661925.html

« Les bijoux de papier »

http://lizathenes.canalblog.com/archives/2012/03/06/23660649.html

Et bien sûr le diaporama de l’expo.

http://lizathenes.canalblog.com/albums/_la_crise_en_noir_et_blanc__expo_athenes_2012_/index.html

Lire la page de présentation du livre sur son blog obéien :

http://maisondeliza.over-blog.fr/pages/CARNETS_DE_CRISE-6078617.html

(Première publication le 26/03/2012)

74 réponses à “Liza, Carnets de crise

  1. Quelle élégance, ma chère, pour le clôture de ces ébats littéraires ! Révérence, Madame…

  2. J’aime l’avant propos et ce n’est qu’un avant propos. Je suis très triste ce matin, triste de penser que tu pourrais nous quitter, je ne veux pas dire tu vas, je n’y arrive pas. Tu nous manquerais. Bises

    • Je m’en vais, mais je ne vous quitte pas. Ne sois pas triste, ce serait déraisonnable.

      Bises et douce journée, Martine.

  3. Une belle idées que cet emplacement laissé pour les notes d’espoir car il en faut pour continuer à avancer… Excellente journée.

  4. Je lis de moins en moins…. Mais je conçois que pour toi, ce sont des moment de vie intense. Jamais je n’ai pensé, que le format du livre ou même des lettres imprimées (etc) pouvaient influencer le lecteur….On voit que je suis vraiment « petit lecteur »…..

    belle journée avec bises de nous deux….

    • Tu n’es pas un petit lecteur, il ne faut surtout pas le penser.

      J’ai seulement été déformée par des années de lecture intense.

      Belle journée et bises affectueuses à vous deux.

  5. Bon début de semaine.
    Bisoux doux

  6. Bonjour Quichottine… Parce que Liza le vaut bien, clin d’oeil à vous deux ! Bizzzzzzzz jill

  7. Bonjour , la présentation d’un livre m’influence beaucoup . Merci mon amie pour ce que m’apporte .Bon lundi

  8. Je me suis aperçue que Liza est une personne aux multiples talents , en allant sur son blog .
    Je n’ai pas encore lu ses livres, mais , je pense que je vais m’y décider, car je n’ai entendu que des louanges sur son écriture .

    J’espère que ta décision d’ arrêter n’est pas définitive et que tu reprendras ta plume sur le net , bientôt ?
    Tu nous manquerais trop !
    Je t’embrasse

    • Un sourire… C’est vrai qu’elle a bien du talent !

      En tout cas, ne t’en fais pas. Je ne serai plus ici, mais je ne pars pas pour autant.

      Tu me manquerais aussi…

      Bisous et douce journée, Fanfan.

  9. Je reste sans voix, je reviendrai … je réfléchis, je comprends Liza, même si ton intention était bonne. j’ai vécu de l’incompréhension et je l’ai trouvée bien injuste… alors je peux très bien comprendre on se sent souvent blessé …
    @ bientôt Quichottine et non adieu

    • Curieusement, vois-tu, je savais ce qui se passerait. Parce que chacun ne voit que ce qu’il veut dans ses lectures.

      Le blog est un lieu de rencontres diverses. Rien n’est jamais acquis et c’est bien comme ça.

      Ne réfléchis pas trop… il faut passer à autre chose.

      Bonne journée, Marine. Je persiste et je signe. Liza a beaucoup de talent.

  10. Bonjour douce Quichottine une belle présentation de ce carnet de crise dont le titre est tout à fait d’actualité.
    J’ai bien aimé le tri sélectif de ses réflexions..et la page des notes d’espoir, j’ai tout rempli car j’en ai à écrire!
    hi hi normal que tu aimes être parfaite et tu es sans doute presque parfaite.. comme moi d’ailleur lol.. mais nous pouvons être rassurées, le parfait n’existe pas et heureusement
    douce journée avec tout plein de bisous
    le matelot de la terre ferme

    • Je ne le suis pas. 

      Être perfectionniste n’est pas toujours une qualité, et, j’admets bien volontiers que je le suis.

      Douce journée et plein de bisous à toi aussi.

  11. Liza donne vraiment l’envie d’être suivie de très près.C’est fou les ressources qu’elle a cette nana. Bises et bonne journée ma Quichottine – ZAZA EKLABLOG

    • Je suis d’accord avec toi.

      J’espère que tu vas recevoir tout bientôt les Histoires de coeur sans peine… aujourd’hui ou demain, je pense.

      Bisous.

  12. Marie...Francette

    Sourire et Merci pour la petite bête… elle me rend service… toujours. Et tu le sais.
    Liza est un écrivain à part entière et c’est pour cette raison qu’elle est critiquée et doit l’être.
    Bisous et à bientôt… « Francette »

    • Il y a ceux qui acceptent l’aide qu’on leur propose… je crois que j’ai fait tout ce que j’ai pu ici.

      Maintenant, je vais passer à autre chose, de moins chronophage, sans aucun doute.

      Bisous, Marie. Tu es sur le bon chemin.

      Passe une douce journée… et à tout bientôt, ailleurs.

  13. Bien sûr qu’elle en a du talent ! J’y suis allée très peu car j’ai des difficultés à naviguer sur son blog, mais il m’en faut peu pour me perturber comme ce tableau que tu as mis à la fin de l’article, je me demandais si il fallait y répondre, la zoupie perd la boule… Je n’ai pas lu ses ouvrages mais je vois qu’elle est douée ne serait-ce qu’en feuilletant ses liens que tu as mis sur la publication d’aujourd’hui et les extraits… Maintenant, a chacun son ressenti…
    J’espère qu’après cette lecture elle sera moins peinée …
    @ bientôt Quichottine

    • Elle avait lu tous les articles d’un coup, puisqu’ils avaient été publiés ensemble et que les liens mis dans le premier permettait de les lire avant qu’ils ne paraissent sur le blog.

      Je suis toujours aussi navrée…  Ces articles ne seront plus là demain.

      Bonne soirée, Marine.

  14. Un grand merci aussi.
    N’arrête pas, stp, fais comme si chacun venait, chaque jour, lire et partager.
    D’ici peu je vais avoir plus de temps, je serai plus présente et régulière (à partir de juin… :o)
    Belle journée à toi,

    • Mireille, ton message me touche beaucoup.

      Ce n’est pas la question… lire, partager, je sais bien que ceux qui le peuvent le font.

      Je suis comme toi, je manque de temps… et d’énergie aussi.

      La Bibliothèque m’en a trop pris.

      Belle soirée à toi. Merci.

  15. Je suis déçue doublement, d’une part la réaction de Liza d’autre part ce départ…..Bises VITA

  16. salut
    je te souhaite une bonne semaine

  17. Pas très présent en ce moment, je te fais un petit coucou. Bonne soirée.

  18. Il y a bien longtemps que je n’ai été lui rendre visite. J’y cours de suite. Bisous

  19. Carnets de crise…de foie ? oh pardon je file !!

  20. je viens de lire ta newsletter disant que tu arrêtais la communauté et ton blog. J’en suis vraiment peinée, j’aimais trop lire tes belles histoires ! ça va me manquer. Ce n’est peut-être pas définitif ?
    bisous quichottine

  21. Bon.

    Que dire ?

    Sinon savourer l’instant…

    looooooooooooooooooooooooooooooop

    .

    • Savourer… il semble que le lien que tu as mis sur ton blog soit erroné.

      Cependant, l’article ayant été modifié, et déplacé, ce ne sera pas le dernier du blog… j’ai fait « remonter » des articles qui me tenaient plus à coeur…

      Douce journée, Pénéloop.

  22. Mais j’ai ri….Lewis ?

  23. J’ai beaucoup aimé l’idée des « Notes d’espoir »….
    Bisous

  24. Bon début de semaine.
    Bisoux doux

  25. Quichottine

    La Cantine littéraire est toujours le livre de Liza que je préfère… mais j’ai vraiment beaucoup aimé son engagement, sa passion exprimée dans ses carnets et leur environnement.

    Liza est un auteur à part entière, et je tenais à lui rendre hommage ainsi, même si, ce faisant, je lui ai donné une autre place dans ma bibliothèque : celle des auteurs que je vais continuer de suivre.

    Merci pour cela, Liza.

  26. annielamarmotte

    j’ai acheté ces carnet de crises…. mais pas encore mis mon nez dedans et j’ai adoré la cantine….

    • On peut le lire à la petite semaine, c’est un avantage certain quand on manque de temps.

      Bisous et douce journée, Annie.

  27. Tu auras fait des articles très complets Quichottine sur Liza bises

    • Ils seront modifiés demain… mais oui, j’ai essayé d’être le plus sincère possible dans mon compte-rendu de lecture.

      Bises et bonne journée, Katara.

  28. jean-marie

    bonjour, ma chère Quichottine
    un trés bel article
    oui, je crois aussi que la forme, la présentation joue un rôle très important dans l’esprit du lecteur
    mais…mais… ce matin, je suis triste à l’idée que tu vas nous quitter… ta bibliothèque… la Petite Fabrique…
    mais je te souhaite de tout mon coeur de connaître grande satisfaction et succès dans ta nouvelle entreprise
    peiné maisje suis sincère
    merci pour tout
    à bientôt quand même…
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    • Ne sois pas triste… je n’abandonne ni mes blogs préférés, ni la petite fabrique. J’irai jusqu’au mariage… encore quelques mois.

      Gros bisous amicaux.

  29. Je ne sais que dire… je te comprends ayant fait une « critique mal comprise » dans « la vraie vie », ce qui m’a valu quelques foudres et des jours chargés de mal être pour moi qui n’aime pas faire mal sans le vouloir. Des échos, j’en ai eu, quelques uns gratinés en direct, et surtout beaucoup indirectement, les gens finalement n’aiment pas s’engager, ils préfèrent rester dans la tiédeur. Du coup, je me désengage progressivement du club, cela ne te dit rien? on se ressemble un peu Quichott!
    je regrette ta décision , égoïstement car j’aimais venir ici, mais , oh combien je la comprends!
    Besos Cariña

    • J’ai parlé ici de tout ce qui était important pour moi… Partir est un choix que j’avais fait, depuis déjà un moment.

      Je t’embrasse fort, Mahina. Prends bien soin de toi.

  30. Et bien quelle avalanche de mauvaises nouvelles Quichottine, je suis désolée pour la communauté et pour le chagrin que tu dois en avoir
    Bisous

    • C’était une communauté sans obligations… donc, tout va bien.

      J’avais aussi le droit de la dissoudre.

      Bisous et douce journée, Nettoue.

  31. Merci , Quichottine , pour ce très bel et long travail de « critique  » tant positif que négatif .

    Gros bisous !

    Francine .

  32. Dis-donc, je pense à un truc, quand Kri a abandonné certaines de ses communautés elle a cherché un repreneur pour éviter aux gens de partir ailleurs .. pourquoi tu ne lances pas un avis de recherche ???? Ce serait trop bête elle est trop cool la communauté.
    Et puis alors si tu fermes la bibliothèque là vraiment je suis navrée mais bon c’est ton droit. bisous

    • Pour l’instant, vous pouvez rester là… tant que le blog exisera la communauté existera aussi…

      Ce n’est pas tout àfait une communauté comme les autres… Je me vois mal la céder.

      Bisous et douce soirée, Katara.

  33. Mamychachat

    Un grand moment d’intenses réflexions que ces quatre articles.
    J’ai lu attentivement en décrochant parfois ! je l’avoue mais je sais que tu ne m’en voudras pas 🙂 du mal à me concentrer en ce moment, période de crise familiale oblige, faut gérer en tant que maman …
    Gros bisous ma Quichottine

    • Je me doute bien… Ne t’en fais pas, Mamychachat.

      L’important, c’est la vie.

      Je t’embrasse très fort.

      Passe une belle soirée. Merci !

  34. D’abord, avant que je n’oublie, moi, j’ai vérifié, « inventivité », est parfaitement dans le Petit Robert, ouf, il me semblait comme toi que le mot était bien approprié !
    chacun sa façon de voir, de vivre, de supporter, d’espérer, aussi… Chacun sa et ses crises, parfois, il est bon que l’un ou l’autre appuie là, juste là où cela fait mal…. Car chacun, aussi, a sa façon de réagir…
    Avec toi ce qui est merveilleux et terrible à la fois, c’est que ta bibliothèque est si riche qu’il devient presque indispensable d’enrichir la nôtre !!!!!
    Bises

    • Ouf !

      Merci, ABC… Je m’étais promis de le faire, mais je n’avais pas eu le temps encore. Contente que ce mot existe.

      Si un jour tu en as l’occasion, tu me raconteras ta bibliohèque ?

      Bises et douce soirée.

  35. J’aime bien cette page laissée à la disposition du lecteur qui peut devenir l’auteur pendant quelques lignes
    Bizzz Quichottine

  36. Un très beau billet pour une poeuvre réussie . En conclusion , l’auteur doit tout faire pour que son livre soit réussi dans sa phase définitive! Ce n’est peut-être pas plus mal , il sait plus que tout le monde la valeur de ses mots et de ses illustrations.
    Je viens de te découvrir , j’ai été charmée par tes billets et tu t’en vas. Je suis chagrine , je perds un merveilleux partage de ta part.
    Douce soirée, bises Quichottine

    • Je pars à Yeur…

      Là où demain est un jour différent.

      Merci d’avoir été là, Erato. Nous nous retrouverons sans doute encore, au moins chez toi.

      Bises.

  37. Un très beau billet pour une poeuvre réussie . En conclusion , l’auteur doit tout faire pour que son livre soit réussi dans sa phase définitive! Ce n’est peut-être pas plus mal , il sait plus que tout le monde la valeur de ses mots et de ses illustrations.
    Je viens de te découvrir , j’ai été charmée par tes billets et tu t’en vas. Je suis chagrine , je perds un merveilleux partage de ta part.
    Douce soirée, bises Quichottine

  38. Quichottine

    Article désormais modifié et déplacé à la date de la commande du livre chez l’éditeur.

    • C’est dommage… c’était une belle conclusion à une trilogie dont le but était de montrer que Liza, malgré toutes les difficultés de l’auto-édition, avait raison de continuer à écrire.