Conseils

J’ai peur… 

Cela vous arrive aussi ? sans doute.

 

Maître Po a commandé Haroun et la mer des histoires… ça, c’est plutôt agréable…

 

 

110714_Rushdie_Haroun.jpg

 

 

Mais, il a dit qu’il dirait « après » s’il était bon de suivre mes conseils

 

Bonjour Cachottière 😉 J’ai réussi à dégoter sur Internet l’édition 10/18 à un prix dont la modicité ferait sourire le plus endurci des Harpagon. J’espère que je l’aurai bientôt. Je dirai alors s’il est bon de suivre tes conseils 😉 Commentaire n°8 posté par Maître Po le 07/08/2007 à 08h49

 

Conseils ?

 

Je crois qu’il est extrêmement difficile de donner des conseils en lecture, des conseils de lecture. Chacun a sa propre vision d’un livre, les mêmes mots peuvent parler ou se taire, selon la personne qui les reçoit.

 

Moi, je ne fais que vous dire ce que j’ai ressenti, ce que je crois. Après, c’est à vous de vous faire votre opinion.

 

Je raconte, je montre, je dis… sans doute un peu trop.

 

Ma vision des choses est personnelle. 
Je ne suis pas critique littéraire.

 

J’ai tendance à penser que je suis une mauvaise lectrice, parce que, comme pour toutes les oeuvres d’art, je ne fais que passer, et que, lorsque je m’arrête, j’ai envie de dire aux autres « regardez ! ».

 

Mais, ce n’est pas un conseil, c’est un trop plein de sensations qui veut s’extérioriser, une simple envie de communiquer ses émotions à d’autres.

 

Parfois, ça marche, parfois non.

 

Une émotion à partager… oui. Un conseil… non !

 

 

 

[première publication le 7 août 2007]

 

59 réponses à “Conseils

  1. je ne suis pas très au clair ce matin. je ne comprends pas bien ton article.tu t’insurges sur ce qui donne des conseils ? c’est ça ? qui est ce maitre Pô ? désolée, il y a tout qui m’échappe ce matin ! je repasserai plus tard. Bisou !

  2. Je le crois pas… tout cet article pour l’emploi d’un simple mot ? 😉 Imagine-toi sur une île déserte. Tu aurais à ta disposition les quatre livres que tu aurais emportés, et donc, le PLI. Ouvre-le à l’entrée « conseil ». Qu’y lis-tu ? Avis, recommandation. C’est comme ça que j’ai reçu ton article (et je n’ai d’ailleurs pas été le seul) car la meilleure façon de partager le ressenti d’une autre personne à la lecture d’un livre n’est-elle pas de le lire à son tour ? 😉

    • Cher Maître Po…
      Tu sais bien qu’en aucun cas je ne voudrais te blesser.
      Je suis désolée si mes mots ont dépassés ma pensée et si je t’ai un peu trahi, dans mon interprétation des tiens.
      J’ai dit que j’étais heureuse de savoir que tu allais le lire…
      N’as-tu pas compris que dans la peur que je ressentais, il y avait la crainte bien légitime d’un éventuel échec ?
      C’est si facile parfois de dire : « J’ai aimé » ! ça n’engage à rien, dans l’absolu.
      Ensuite, si celui à qui vous en avez parlé vous dit : « ah ? mais c’est pourtant pas terrible ! »…
      D’après toi, Maître Po ?
      Je pense que c’est comme interpréter un morceau de musique devant un auditoire… vous, vous savez que vous l’aimez, vous le jouez comme vous le ressentez. Mais si dans la salle, personne n’applaudit ? Vous avez mis plus que vous même dans ce morceau de musique… Ce silence, c’est comme un désaveux.

      Tu es un être plein de sensibilité et de poésie.
      Alors, je crois que tu peux me comprendre.

      J’ai dit que j’attendais ton prochain commentaire avec impatience. C’est vrai. ton avis compte beaucoup pour moi.

  3. C’est justement en « papottant  » de tout et de rien avec les personnes les plus inattendues que j’ai fait mes plus grandes découvertes et meme des découvertes qui devaient changer ma vie du tout au tout ou bien mes partis pris sur beaucoup de choses !!! Vas- y , Quichottine…..ne te poses pas tant de questions !!!!!

  4. Quichott’ j’ai bien relu ton article et je n’ai pas compris autre chose que ce que tu voulais dire… « une émotion à partager » et ça tu le fais admirablement. Je pense que c’est le but de ces blogs.. faire partager ce que l’on aime, ensuite, à chacun de l’interpréter à sa façon !!! à demain..mais, c’est déjà demain !!!

    • Merci pour ton passage, Kinou. Moi, j’espère seulement ne pas avoir blessé Maître Po, ça m’ennuierait beaucoup.

  5. Quichottine, voyons… moi, blessé ? Au contraire, je regrette d’avoir utilisé le mot conseil. Disons qu’à la lecture de ton article, j’ai eu envie de lire ce livre que tu as si bien su décrire. Et ce, de ma propre intiative 😉 Et s’il ne me plaît pas, quelle importance, c’est toi qui l’as écrit ? Et puis, entre nous, je ne crois pas un seul instant que ce soit possible.

    • Tu as raison, ce n’est pas moi qui l’ai écrit… Tu me diras sincèrement ce que tu en penses, ça, j’en suis sûre !

  6. une invite alors! à partager des lignes et des pages appréciées!!

  7. Mais c’est essentiel de dire son ressenti Quichottine, qui pourrait te le reprocher, souvent c’est ainsi que l’on aborde un bouquin, parce que l’on vous en a parlé, pourquoi t’excuser !

    Une mer d’étoiles, un oiseau qui nous embarque, ça donne une envie d’ailleurs !

    • Merci de m’approuver, Marine.

      Je crois que j’aime parler de ce qui m’a plu… Nous devons être nombreux dans ce cas.

  8. Sûrement pas une mauvaise lectrice  mais chacun  lit aves son vécu et personne n’est totalement objectif ,pas même les critiques littéraires .

    Alors ,  tes conseils ont-ils été suivis à la lettre ?Bisous

    • Un sourire… Je pense que certains le sont moins que d’autres…

      Non, je ne crois pas… mais je pense que Maître Po a lu le livre.

      Bisous et douce journée à venir, Fanfan. Merci.

  9. Tu as raison « émotions à partager », un cri du cœur : « j’ai aimé ! » et l’écho parfois, chez ceux qui écoutent. Et puis, il y a des jours pour lire certains livres, ils ne parlent pas toujours de la même façon, il leur arrive de se taire…

    • C’est vrai… il y a des livres qui se taisent.

      Peut-être parce que ce n’était pas le bon moment.

      Peut-être parce qu’ils ont besoin de silence pour que les mots puissent grandir.

      Merci pour ce partage, Adamante.

      Une douce journée à venir. Amitiés.

  10. felix confirme les dires de mistigris….. entre chats …. on se comprend !

  11. Il est bien de donner son avis, chaque lecteur compte…Les critiqies professionnels ont parfois des lobbys et ne donnent pas forcément le meilleur avis, voir pour les prix littéraires;voir aussi ce qu’ils ont dit de certains livres et ce que ces dits-livres sont devenus. Bises  VITA

  12. les conseil en la matière ne peuvent qu’être très subjectifs, tout dépend du goût personnel des lecteurs;

    bonne soirée, Quichottine

    • C’est vrai… Il appartient ensuite à chacun de voir si le livre pourrait lui convenir.

      Bonne soirée à toi aussi, Yvon. Merci.

  13. Tu as bien raison, c’est la même chose pour moi et dans mon métier, ce n’est pas facile de faire un choix.

    Bonne nuit, amitiés, Flo

  14. Dans ma cuisine il y a des objets, des tableaux mais aussi une phrase gravée que j’adore :

    « Inutile de me donner des conseils je sais me tromper toute seule »

    Plein de bisous

  15. Un partage, un avis, des découvertes et des conseils, je crois qu’il est bon de prendre ce qu’on a besoin, pas tout mais juste un peu pour se laisser guider. Après comme tu dis chacun de nous à son propre avis à faire selon ses goûts et ses envies. Il est très plaisant de s’aventurer dans les pages de ton blog. Bonne continuation

    • Merci, Cerise.

      C’est vraiment tout gentil d’être passée. J’ai adoré suivre le chemin que m’avait montré AneverBeen. Je suis contente que tu aies pu me rendre ma visite, tu n’y étais pas obligée. 

      Bonne continuation à toi aussi. J’aime beaucoup tes créations.

  16. J’aime bien « le partage d’émotions » et c’est bien ce que je ressens en te lisant. Bisous

  17. Bonsoir Quichottine !

    Le mot « conseil » dérange parce qu’en l’employant on a l’impression d’être un donneur de leçon, un moraliste.

    « Partager une émotion » : c’est une expression plus vraie.

    Bises,

    Martine

    • Un donneur de leçons… oui, c’est un peu ça.

      Merci de préférer aussi ce partage d’émotions.

      Bises et belle journée à venir, Martine.

  18. Que de retenue Dame ! Salman Ruschdie a le mérite d’être pleinement. Ne serait ce que pour cela. Merci et douce journée.

    • Malheureusement, je n’ai pas tout lu… Mais ce livre est une merveille à lui tout seul.

      Merci à toi, Liedich. Belle journée à venir.

  19. A quoi bon avoir des émotions en lecture ou au spectacle ou en musique, si on ne peut pas les partager ? On ne partage jamais complètement car chacun a sa propre écoute, sa propre musique, sa propre lecture. et c’est ainsi qu’on « s’élargit » le coeur et l’esprit et ceux de ceux avec qui l’on partage.

     

    Bien sûr ce peut être reçu comme un conseil, et après … quelle importance !

    Ce qui m’importune, ce sont les injonctions, qui portent ou qui font réagir excessivement dans l’autre direction … il en reste toujours hélas quelque chose, sinon, cela ferait belle lurette que la publicité ne ferait plus recette,

     

    et pire encore, enfin pire, je ne sais même pas, les manipulations qui vous attrappent dans leurs filets mine de rien, en vous donnant le sentiment flatteur que l’idée vient de soi.

     

    Bon pour la présente « suggestion », comme elle remonte à 2007, je ne sais pas si on peut encore le trouver en librairie, si l’on a la chance de rencontrer un libraire, espèce en voie de disparition : le livre rentre difficilement dans un moule et celui de la modernité lui laisse peu de place.

    • Haroun et la mer des histoires est encore disponible, sur plusieurs sites de vente par internet, donc, je suppose qu’on peut toujours se le procurer en librairie.

      Avec un peu de chance, tu l’auras même à la bibliothèque.

      Il avait été mis au programme à la Fac à Cergy… mais c’est censé être un livre pour enfants.

      On peut le lire à tous les niveaux. J’ai adoré ce livre.

       

      … pour le partage, tu as raison. Tant que je peux parler ici de ce que j’aime, je le ferai.

  20. Je fais un tour dans la bibliothèque avant de partir, au cas où j’aurais « raté » quelque chose…tu me diras on rate toujours quelque chose, on passe « à côté »…

    Je t’embrasse fort
    Je ne serai pas très loin de Paris

    • Sourire… c’est tout gentil…

      Tu n’es pas loin, mais je sais que tu dois être très occupée.

      Bisous et belle semaine à toi.

  21. Je le crois pas… tout cet article pour l’emploi d’un simple mot ? 😉 Imagine-toi sur une île déserte. Tu aurais à ta disposition les quatre livres que tu aurais emportés, et donc, le PLI. Ouvre-le à l’entrée « conseil ». Qu’y lis-tu ? Avis, recommandation. C’est comme ça que j’ai reçu ton article (et je n’ai d’ailleurs pas été le seul) car la meilleure façon de partager le ressenti d’une autre personne à la lecture d’un livre n’est-elle pas de le lire à son tour ? 😉

  22. C’est justement en « papottant  » de tout et de rien avec les personnes les plus inattendues que j’ai fait mes plus grandes découvertes et meme des découvertes qui devaient changer ma vie du tout au tout ou bien mes partis pris sur beaucoup de choses !!! Vas- y , Quichottine…..ne te poses pas tant de questions !!!!!

  23. Quichottine, voyons… moi, blessé ? Au contraire, je regrette d’avoir utilisé le mot conseil. Disons qu’à la lecture de ton article, j’ai eu envie de lire ce livre que tu as si bien su décrire. Et ce, de ma propre intiative 😉 Et s’il ne me plaît pas, quelle importance, c’est toi qui l’as écrit ? Et puis, entre nous, je ne crois pas un seul instant que ce soit possible.

  24. Quichottine…c’est bien comme cela que je conçois les articles sur tes lectures . Ce ne sont pas des direcives…ce sont des indications sur la façon dont tu les perçois, et en cela, leur lecture est très sympathique . Merci ! ( tu ne te vexeras pas si j’ajoute en prime…pléonasme…que j’y apprends beaucoup ! )

    • Je sais…
      Tu vois, un écrivain est venu un jour à la maison… et il a regardé les livres de ma bibliothèque. J’étais un peu mal à l’aise, il n’y en avait aucun de lui.

      En fait, il ne faisait que faire ma connaissance. « Dis-moi ce que tu lis »…

      Ici, je ne triche pas. Vous avez un avantage sur lui : je ne lui avais rien dit de ce que ces livres étaient pour moi !

  25. Et c’est très bien comme ça ….

  26. Quichottine

    Je ne serai pas disponible samedi et dimanche.

    Cette nouvelle publication est programmée.

  27. J’aimerais bien comme toi pouvoir donner des conseils… sur ci ou  ça… Il y a tant de choses à lire, à voir, à admirer, à peindre, à écouter… ça m’arrive mais je n’ai pas de pouvoir de persuasion…

    J’aime quand tu donnes des idées de lecture.

    Bon dimanche, très automnale ici: pluie, vent: j’aime, mais pas trop longtemps…

    • Merci, Marie…

      Je préfère parler d’idées de lecture…Une belle appellation.

      Des conseils, je vais en donner sur le blog des Anthologies éphémères… des conseils de mise en page pour ceux qui veulent s’autopublier. (C’est dommage que de jolis textes soient gâchés par une mauvaise présentation.)

       

      Mais il faut que je prépare des articles et je manque un peu de temps en ce moment.

      Nous sommes en plein dans un temps de Toussaint… J’espère que l’été n’est pas fini. 

  28. Mistigris

    Je viens chez toi, je lis tes idées, parfois je vais voir, souvent même avec tes liens, et comme tu dis chacun est libre de faire ou pas, lire, ne pas lire…mais c’est bien de dire les choses et  pourquoi penser que ce sont des directives ? il y a toujours des personnes qui comprennent autrement ! alors, pas grave Quichottine, moi j’aime bien que tu nous parles de tout, Bon dimanche, Bisous MIAOUU!!!!!!!!!!!!

    • Merci tout plein, Mistigris… Je suis contente que tu continues à venir, même depuis que tu as ton propre blog qui doit te prendre du temps.

      J’aime beaucoup ce que tu  nous y montres toi aussi.

      Passe une douce journée à venir. Bisous.

  29. Pour une fois… sourire… je ne peux qu’être d’accord avec le commentaire de Chris…. « ne te pose pas tant de questions!!! »

    Vis, aime les livres que tu aimes, partages les. Si nous, nous ne les aimons pas? qu’importe! Nous aurons toujours fait une découverte!

    J’ai emmené avec moi à sarrance, un livre que ma voisine, grande lectrice m’a prêté. Elle avait eu du mal à « rentrer » dans le livre, mais finalement a aimé. Moi… je n’ai pu y rentrer du tout…mais est-ce important? à chacun sa sensibilité, sa manière, de lire, d’entrer de le livre, de le faire vivre ou de le rejeter.

    Buenas dias Cariña

    • Un sourire… et un grand merci pour ce partage.

      Tu me diras un jour quel était ce livre où tu n’es pas entrée ?

      Il y a des livres comme ça, et je sais que j’en ai croisés quelques uns dans ma vie de lectrice qui m’ont laissée un peu chagrine.

      Je t’embrasse très fort…. et je te souhaite une douce nuit.

  30. C’est aussi notre parcours de vie qui fait la façon dont on reçoit les mots et ça tu l’as très bien écrit, il y a des mots, des phrases qui font résurgir des blessures enfouies 😉

    Bonne soirée Bisous Quichottine

  31. Je réponds à tes conseils sur la mise en page. C’est une excellente idée parce qu’une belle mise en page attire l’oeil… J’en sais quelque chose… Et avec une autopublication, que c’est long et difficile si l’on veut bien faire parce qu’on est seul maître à bord. Bravo pour cette idée. J’irai sûrement lire tes conseils….

    Bonne journée Quichottine.

    • Je vais essayer de m’y mettre rapidement. Je sais que ça manque un peu…  J’essaierai de faire « simple », mais ce n’est pas gagné.

       

      Merci, Marie.

      Bonne autre journée à toi aussi…