Locronan

Ce jour-là, je vous avais envoyé une carte postale…

Locronan, une petite cité médiévale, des murs un peu sombres sous la pluie.

Hors saison… La ville m’appartenait, ou presque. Il fallait en trouver les clefs.

Devais-je apprendre le breton ?

Une seule direction pour me rendre à la Mairie ou à la bibliothèque… La poste était fermée.

Y aurait-il des archers en costume d’époque si je frappais à la porte de la gendarmerie ?

Imaginez la surprise de celui qui m’ouvrirait : « Quichottine ! » …

Me reconnaîtrait-il malgré mon incognito ? Me dédierait-il un sourire enchanteur ?

Je ne m’y suis pas risquée… Sait-on jamais ! Ils auraient pu décider d’une nouvelle garde à vue…

(Ils s’ennuient peut-être à la morte saison.)

Alors, le nez en l’air, j’ai cherché…
Qu’y avait-il à voir ?

La biscuiterie ?

Musée, verrerie ou atelier du souffleur de verre ?

On tissait ou l’on vendait le produit des tisserands du lin ?

La savonnerie de Bretagne voisinait avec la boulangerie… Galettes St Roman…
Devrais-je en faire une histoire ?

Je pensais à ces bulles de savon qui voyageraient, d’une maison à l’autre, emportant des mots d’amour qui ne parviendraient sans doute jamais à leur destinataire…

Des mots emportés par le vent… comme toujours.

Ce pâtissier avait un rival… y aurait-il a écrire les amours fantasques de la jeune fée de la savonnerie, partagée entre l’un et l’autre ?


Peut-être l’écrivain devrait-il se fournir en plumes et encre dans cette boutique d’un autre âge ?


La boutique était fermée… Je ne saurais jamais ce qu’étaient ces « objets d’écriture »… de l’encre, du papier, des cahiers à spirales… ou de grands parchemins un peu vieillis où je devrais écrire à l’encre sympathique les pitreries du lutin bleu ?

D’ailleurs… où s’était-il encore perdu ? Avait-il emprunté cet escalier ?

Ou, plus sûrement, avait il cherché à goûter aux spécialités bretonnes dans l’une ou l’autre des crêperies de Locronan ?

Celle qui se dissimulait derrière un rideau de feuillage… et qui proposait timidement des glaces aux voyageurs frigorifiés…

Ou, au contraire, celle dont les lumières nous appelaient depuis le début de la rue…

Comment ? Vous ne voyez rien ?

Approchez, mais approchez donc !

Il n’y a pas de gnome malin, pas d’ogre pour vous engloutir… Pas même un Korrigan égaré dans la tempête…

Seulement, au grand dam de la cuisinière, un petit garçon qui nourrit les goélands.*



Avertissement
:

Ce voyage dans les rues de Locronan s’est inspiré d’images capturées un jour de pluie. Ce jour-là, je ne suis pas entrée dans l’une ou l’autre des échoppes évoquées et je ne peux donc pas en faire la promotion.

Les personnages et les situations sont bien entendu fictifs et toute ressemblance avec la réalité serait purement fortuite.

Merci de bien vouloir en tenir compte.

* Comme toujours, j’ai enquichottiné ce voyage… les liens conduisent à d’autres articles de ce blog ou à d’autres blogs dont les articles auraient pu figurer dans ma boîte à rêves. Nul n’est tenu de les suivre.

PS : Notre ami Kerfon nous propose de nous promener en musique. On peut suivre son avis en cliquant sur le lien proposé. Merci, Kerfon.

174 réponses à “Locronan

  1. elles sont superbes ces anciennes enseignes
    oh essaie de lire la première phrase à haute voix (lol)
    Ce village tout en pierres semble magnifique

    Bon allez je m’arrête à la crêperie ensuite j’irai à la bisuiterie et je repasserai par la boulangerie
    et voila comment on prend des kilos, rien qu’en regardant de jolies photos

    bisous

    • Tu t’amuses à me créer des virelangues ?
      Je ne suis pas douée pour ça, je me mélange toujours !

      Il est très beau… et je suis contente que tu sois venue te promener en ma compagnie.
      Merci, Corinne.

      Bisous à toi.

  2. T’accompagner à Locrenan, te suivre dans tes « mots bleus » un matin tôt, trop tôt sans doute après une insomnie est un réel bonheur. J’ai chronométré mon voyage (1 heure et 12 minutes)
    j’ai pris les escaliers, rencontré les lutins, des fées, lu de tendres mots d’amour, vécu tant de belles aventures, ce matin, que je vais aller me reposer.
    je t’embrasse fort, merci pour ce moment de pure évasion.
    Dame Sophie te sourit…

    • … tant de temps ! Tu as raison, et j’espère que tu as pu te reposer…

      Je t’embrasse fort. Merci pour ce sourire.

  3. J’aime bien ces enseignes anciennes, elles donnent un âme à la batisse.

    Bonne journée Quichottine et merci de cette sortie avant celle que nous allons faire !!

    Bises x 2

  4. C’est toujours un grand sut dans le passé comme lorsque j’ai cherché les bastides pour un livre publié chez Cairne. « Au oays des bastides » c’est un grand nettoyage de l’esprit, un sale coup pour nos egos, bien des tendresses sous beaucoup de souffrances. Une leçon, quoi!

  5. un faible pour l’escalier creusé par les pas

  6. Une belle ballade dans Locronan où il y a chaque année un beau pardon. J’aurais bien été visité le souffleur de verre. BIsous

    • J’y serais bien allée aussi… (Mais en fait, je n’ai pas pu prendre de photographies.)
      L’exposition était fascinante.

      Bisous.

  7. Toutes ces enseignes sont des merveilles, j’aime beaucoup celle « Objets d’écriture »
    Et ces marches usées, courbées par tous les pieds qui les ont foulées…

    • Je l’ai beaucoup aimée aussi. Je crois qu’elle attire.

      L’escalier… j’ai trouvé qu’il avait cette part de mystère due à la lumière que l’on voyait là-haut alors que ce jour-là, il faisait gris.

  8. Très vivifiant ce jeu de piste matinal dans les rues mouillées et pavées d’une petite ville bretonne… Ca m’a mis en forme avant d’aller nager. Dommage que le marchand de crêpes ait gardé porte close … 

  9. Une très belle visite de Locronan, que j’ai eu l’occasion de voir il y a 4 ans et que j’avais trouvé particulièrement pittoresque, et j’ai aussi le souvenir d’un excellent repas aux crépes !
    Bonne journée Quichottine 

  10. Tu « enseignes » bien !

    Bisous

  11. Comme j’aime ce village ! Et comme je suis émue de voir tes photos, les détails que tu as su si bien capter. Nous y sommes retournés une seconde fois durant le marché des étoiles en été, à minuit. Magique !!

    • Ce doit être magnifique… J’imagine tout à fait !

      Merci, Theoma. Je suis contente d’avoir pu te faire plaisir.

  12. Grâce à votre talent de photographe et poétesse j’ai découvert ce village avant qu’il ne s’éveille . Les superbes enseignes parlent d’elle mêmes . Et le lecteur peut imaginer à sa guise les intérieurs. Et aussi ouvrir tous les tiroirs-blogs de cette bibliothèque en vous lisant, ce qui est assez extraordinaire. En ce qui concerne les violonistes,(et autres musiciens),ils sont très nombreux ceux venus de l’ex-rideau de fer, car là-bas il y avait une tradition de la culture musicale gratuite pour les meilleurs. Et évidement seuls les plus jeunes et plus doués ont trouvé du travail dans le très petit pays où j’habite maintenant . Les autres vivent d’expédients dans la dignité. Et bien au hasard j’ai frappé à la porte de ces Objets d’Ecriture et y ai trouvé votre billet du premier Janvier 2008 avec vos belles résolutions en ouvrant la première page de l’année . Moi aussi j’avais dans cette première page du cahier mis toute mon application .Hélas, cela ne durait pas longtemps car j’étais très brouillon.
    Alors j’avais un subterfuge bien naïf : je recommençais un cahier neuf en prétextant avoir perdu le premier, un mensonge cousu de fil blanc qui ne trompait que moi-même . Nous avons eu quand meme la chance d’avoir connu la plume sergent-major et les secrets des pleins et déliés et des…patés !

    • Comme toujours, votre commentaire me touche beaucoup.

      Les musiciens, celui que j’ai vu chez vous, m’ont toujours beaucoup apporté. Comme un sourire sur mes trajets vers mon lieu de travail. Et vous savez sans doute combien ces sourires peuvent être importants.

      En ce qui concerne les cahiers et leurs premières pages… je vais vous faire une confidence :

      Lorsque j’étais « maîtresse », j’avais utilisé ce que je savais de ma propre jeunesse. J’avais décidé de ne pas donner aux enfants des cahiers trop épais. J’avais un énorme stock de cahiers de 32 pages, petit format. Ils étaient moins lourds pour moi, lorsque j’en transportais 32 dans mon cartable… et, cela faisait plus fréquemments des première pages bien soignées… Un plaisir pour mes élèves et pour moi. Le droit d’être un peu brouillon et la possibilité de prendre de bonnes résolutions plusieurs fois dans l’année.

      Pour les pâtés, rassurez-vous, ce n’était pas du tout facile de ne pas en faire !

      Merci, Georges. passez une bonne soirée.

  13. Formidable, ça donne envie d’y faire un tour, dommage pour la boutique d’écriture fermée…
    Gros bisous, Flo

  14. je t’aurais bien suivie dans ton périple .. j’adore tout: les vieilles pierres avec du lierre, la Bretagne , les biscuits, les sablés et les crêpes …
    bises

  15. c’est un bel endroit. bises

  16. Michèle

    Bonjour,

    Délicieux moment chez vous, ou plutôt chez moi, là où je suis née, là où j’ai passé une enfance extraordinaire, là où je ne vais plus que très (trop) rarement. Kenavo et bonne journée.

    • Bonsoir Michèle.

      C’est gentil d’être passée. Je suis heureuse de voir que ce voyage vous a plu.
      Bonne soirée à vous.

  17. Michèle

    Ah l’informatique, le web et leurs mystères ! Je viens de vérifier si mon commentaire paraissait bien et que vois-je !!! Il est estempillé LAE ! Eh bien non, ce n’est pas LAE, c’est Michèle comme je l’ai indiqué. Par sécurité je rajoute mon adresse mail sur ce commentaire…. et encore bonne journée !

    • Ne vous inquiétez pas. Il s’agit d’un problème qui a du mal à être résolu, mais il suffit de recharger la page pour voir que le commentaire est bien à votre nom.

      Pas de problème… c’était très passager. Merci.

  18. Ah, la beauté des villes du sud…!

  19. J’ai pris un plaisir fou à lire tes « quichotteries » pleines de poésie, d’humour, de rêves, de vent, de boutiques et d’enseignes. Quel grément de feuileter tes carnets de notes. Je m’égare un peu entre les pages, mais je suis obstinée, donc je reviendrai. Pour sillonner tes sentiers romantiques. Merci, Quichottine

    • Merci, Lorraine. C’est vraiment gentil.

      Tu t’es mise aussi au quichottin ?

      J’aime savoir que tu es obstinée. Je te reverrai ici avec le plus grand plaisir.

  20. J’aime cette balade avec toi en Bretagne…Tu n’as pas trouvé d’archers, quel dommage !

  21. J’aime cette balade avec toi en Bretagne…Tu n’as pas trouvé d’archers, quel dommage !

  22. mais c’est une pure merveille ce petit village!!
    je suis admirative devant ces petites maisons d’un autre âge!!
     merci de nous faire découvrir ces trésors! bises

  23. Je me retrouve ainsi dans ce village plein de charmes, je peux admirer les enseignes et voir de plus près celle du souffleur de verre (?) qui avait attiré mon attention par ses touches de couleur contrastant avec les gris que j’aime …

    Entre tout, c’est cet escalier que j’ai envie de gravir, doucement, en flattant au passage la courbe des marches … Il me conduit aujourd’hui chez Fancri.

    Merci, Quichottine, pour cette promenade accompagnée par les mots de Pierre Ménoret, et merci à Kerfon.

    Bises, et une douce nuit.

    • J’ai fait exprès de les remettre ainsi… je voulais que vous puissiez les voir.

      L’escalier… ils me fascinent souvent, lorsqu’ils sont empreints de mystère et qu’ils conduisent vers la lumière.

      Kerfon est un aminaute qui a de bonnes idées. En musique, il est incollable.

      Bises et douce nuit à toi aussi.

  24. Rien ne vaut une jolie ballade pour se remettre les idées en place !
    Celle-ci fut merveilleuse Quichottine !
    Tu as un vrai talent de reporter !
    Merci.
    Bonne soirée.
    Clo

  25. En cuisine je veux bien tout faire … Sauf les crêpes !!!

  26. Un village rien que pour toi et la pluie qui guidait tes pas dans ses rues d’un autre temps….sûr le chevalier était caché, je crois que tu es passée tout près, d’ailleurs il a souri , il avait deviné !

    bonne nuit Quichottine

  27. christine

    Comme c’est beau ;on dirait un conte de fée et j’adore l’escalier ou l’on pourrait d’ailleurs y rencontrer une fée………………   gros bisous de mon île

  28. ça valait le cup de lever le nez..que de belles enseignes !

  29. Il fut plaisant de suivre Quichottine dans la ville…
    A nous d’imaginer l’intérieur des nombreuses boutiques et le goût des galettes et crêpes bretonnes…
    Incomparables d’après un grand nombre de personnes…
    Quichottine, ferait-elle partie de ces mêmes ?

    Bise à Quichottine, et qu’elle se porte au mieux et ce malgré les pitreries du Lutin Bleu…

    • Je suis sûre que vous pouvez les imaginer, sans aucun poblème.

      Les crêpes bretonnes sont un délice… lorsqu’elles sont faites de bonne manière, selon la bonne recette… et, même en Bretagne, on peut en manger de « passables ».

      Mais j’ai eu de la chance… j’ai pu en goûter d’excellentes !

      Bonne soirée à toi, AneverBeen. J’espère que tu vas bien.

  30. Un très bel article :-))) MERCI d’être passer pour mon anniversaire !!! passe un bon week-end

  31. Locronan est effectivement une charmante petite cité. Et j’imagine qu’en ce moment il n’y a vraiment personne. Quelle délicieuse sensation de déambuler dans une ville presque vide.

  32. Une belle promenade la tête en l’air……et sans trébucher? A+

  33. Il y a de bien belles enseignes dans ce village. Même sous la pluie c’est une belle ballade, merci et bonne fin de semaine.

  34. vu de mon sud
    tout ceci semble sorti d’un rêve…
    beau le rêve

  35.  Petites villes éternelles,  granits indomptables,  enseignes fouettées par le vent, au coeur de l’homme: solitude enchantée de beautés silencieuses.
     Superbe  merci

  36. Un joli petit tour du village sur un air de « Singing in the rain » que je ne chanterai pas en breton.Il y a la grande rue, le beau jardin à coté de l’eglise et…. des impasses. la crêperie exhalait des odeurs d’Hydromel, mais je préfère le Chouchen!
    Bon dimanche et …kenavo!

  37. Réponse à ton commentaire sur mon blog 😉
    Bisous de la nuit
    Amitiés, Flo

  38. très sympa cette visite…j’espère que tu as mangé des galettes
    et bu du cidre( il est presque aussi bon qu’en Asturie..ah ah ah )
    besos
    tilk

    • Pas à Locronan… mais ailleurs, oui.

      Je n’ai pas goûté au cidre d’Asturie, alors, je ne peux pas te dire si tu as raison…

      Bises à toi.

  39. Tout à fait le genre d’endroit où la visite s’impose… merci Quichottine pour le partage, bisous tout plein et bon dimanche à toi 

    • Merci à toi d’être venue la faire avec moi…

      Pardon de ne pas t’avoir répondu plus tôt.
      Passe une bonne soirée… de mercredi !
      Bisous tout plein.

  40. Merci à Renard qui t’a fait venir sur mon blog et qui me permet donc de teb découvrir! J’ai aimé ta balade à Locronan!!!

  41. je me serais bien arrêtée à la biscuiterie! je ne peux résister…
    bon dimanche quichottine

  42. Moi qui adore les enseingnes je suis gâtée avec ton billet, tu sais rien qu’en les regardant, à chaque photo j’ai imaginé l’intérieur des échoppes. C’est une sympathique visite que tu nous proposes.
    Bon dimanche
    Bises 

  43. Oh merci, merci, merci pour cette visite !
    J’adore ce village, je rêve d’y revenir ! Je l’ai visité une seule fois… à l’âge de 10 ans ! J’en conserve des souvenirs magiques ! J’avais rêvé en déambulant dans ces ruelles, avec tous ces artisans d’art… J’avais eu la chance d’assister au tournage d’une scène d’un film, « Les dames à la licorne », (l’adaptation d’un roman de Barjavel)… De très beaux souvenirs d’enfance…
    Bon dimanche Quichottine !

    • On a tourné beaucoup de films là-bas, merci de me le rappeler.

      Je suis contente d’avoir pu raviver ces beaux souvenirs.
      Merci pour ce partage, Marie.

      Bonne soirée… de mercredi !

  44. rhaaaa la photo des escaliers usés, impressionnante!!!
    bisou dominical et douces pensées

  45. merci pour ce voyage en Locronanie qui n est pas très très loin des terres où je vis.  Locronan a accueilli mon cher Philippe Noiret pendant le tournage de Chouans de De Broca …Ce village  breton incite à la rêverie c sûr!

    • De nombreux films ont été tournés là… c’est ce qui a permis la restauration de Locronan en lui conservant son aspect médiéval.

      Merci d’avoir suivi mon propre voyage.

  46. Que des enseignes qui invitent à la gourmandise !!!!!
    Enfin, pour la plupart….
    Locronan ne serait-il pas le pays de Korrigan ?????

    • Locronan est magnifique… et j’y ai trouvé une boutique qui recelait de vrais trésors… mais c’est encore un secret. Chut !

      Pour ta question… oui, sans aucun doute.

  47. Quel voyage dans cette jolie petite ville emplie de fantômes du passé … Grâce à ce billet, on comprend mieux pourquoi la Bretagne est un terreau de légendes 😉 Belle semaine et gros bisous Quichottine !

  48. Ah ! Quichottine ! Sujets de photo bien choisis, photos réussies malgré le temps « breton » (la Bretagne est très belle, et il y fait souvent beau : plusieurs fois par jours !), textes légers et intelligents …. Bravo et Merci !

    Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net
    • La Bretagne, j’aime bien, même s’il n’y a qu’un quart de sang breton dans mes veines.

      Merci à toi, Glorfindel.

  49. lors de mon sejour en bretagne javais eu un coup de coeur pour ce village, bonne semaine!!!

  50. J’aime ces bleus qui mettent du ciel sous le gris de la pluie ! et ce village, quelle découverte !
     Belle nuit Quichottine

  51. un magnifique voyage, merci !!

  52. Sur mon blog aujourd’hui : Une rencontre avec Umberto Eco…. sur l’axe majeur à Cergy et oui… Un moment très agréable.
    http://www.cergyrama.com/article-axe-majeur-cergy-inauguration-triangle-de-l-echange-40025866.html
    Bisous à toi.

  53. Chez nous les noms e lieux sont écrits en français (italien ) et en Corse! Mais les nationalistes (ou bien quelques comiques s’amusent à  barrer les noms en français (ou italien) et cela  complique les choses pour les touristes!!
    bonne soirée, bises

    • Je serais perdue, moi… je ne parle pas Corse !

      Pas grave… ça marche les GPS en Corse maintenant ?

      Bonne nuit, Fanfan.

  54. un petit passage pour une grosse bise de nous deux !!!

  55. Je suis passée aussi à Locronan, un joli village médiéval, assez gris par temps de pluie…

  56. Ah les crêpes… ce n’est sûrement pas à un goéland que j’aurais donné les miennes. Surtout après une promenade qui m’aurait donné grand faim

    • Tu les aurais mangé ? Tu ne m’en aurais même pas laissé ?

      … Non, je suppose que tu ne m’aurais pas laissée affamée dans un coin.

  57. Bigornette

    je n’ai pas suivi les liens par manque de temps, mais je me suis promenée avec plaisir dans tes clichés..Jadore cette ville… forcément tu sais moi la Bretagne c’est mon grand amour… et cette petite cité avec ses rues pavées et ses échoppes est un petit bonheur de trouvailles en tout genre…Je n’avais pas d’APN la dernière fois que j’y suis passée… c’est fou le nombre de photos que j’ai encore à faire en Bretagne… Je voulais te faire un petit coucou, je suis peu sur le net en ce moment … la biliothèque me prend pas mal et en plus c’est la période achats de Noël… je suis fatiguée le soir et je me couche devant la télé… voilà pourquoi tu me vois peu… Gros bisous Quichottine… bonne soirée…

    • Ne t’en fais pas, Bigornette… moi, j’ai pris tant de retard dans mes visites, que j’ai très honte !

      Prends soin de toi, et surtout ne te fatigue pas trop…
      Gros bisous et bonne soirée à vous deux.

  58. Ah ! le kouign aman au chocolat de la patisserie de Locronan. J’enai encore l’eau à la bouche
    Amitié le passager

  59. Bonjour Quichottine
    J’ai suivi le lien de Liza , sa Cantine littéraire m’a transportée sur tes pages et j’ai lu avec gourmandise ton article sur sa dernière oeuvre . J’ai pour ma part acheté il y a déjà longtemps « la sorcière de Honfleur » .
    Une analyse qui me donne envie « d’aller lire la cantine « 

    En curieuse, je me promène j’arrive direct à Locronan . Ah quel charmant hameau que j’ai visité il y a quelques années . Si je me souviens bien plusieurs films ont été tournés dans ce village qui a gardé toute son ame et n’est pas défiguré par la civilation moderne

    Et derrière l’enseigne du petit breton se cache une crèperie dont je garde le souvenir après toutes ces années
    A l’époque ou j’y suis allée (en 92) un rossignol chantait dans les cuisines .
    Oui la cuisinière sifflait en travaillant, je n’ai jamais entendu un tel sifflet !

    Merci pour tous ces bons souvenirs au travers de ces magnifiques photos

    MAMINOU

    • Bonsoir, Maminou.

      Je suis allée chez toi, suite à ce message, et je dois dire que je me suis régalée en regardant tes ouvrages.

      Merci pour ce commentaire si détaillé et ce partage de souvenirs.

      Je suis encore plus désolée de n’être pas entrée dans la crêperie. Si la cuisinière siffle en travaillant, ce doit être superbe !

      Passe une belle fin de semaine.

  60. Bonjour Quichottine

    Quel régal vraiment de redécouvrir cette ville visitée il y’a si longtemps

    ça donne envie d’y retourner ! MERCI pour le partage, quel plaisir  !

    Très bon week-end à toi, Lyly

  61. une belle balade même sous la pluie, j’ai visité ce village l’été dernier, c’était en été et j’atais fâchée de devoir payer pour entrer dans la ville qui est très jolie, tu as su dénicher quelques jolies enseignes

    • Je ne savais pas que l’on devait payer pour entrer dans la ville en été… Là, il n’y avait pas de péage…

      Merci, Fransua.

  62. Intéressant cette lecture.
    Locronan un jour de pluie et sans la foule, que cela doit être super !
    Bonne soirée.

  63. je connais suis souvent allée en bretagne, très joli petite ville !  ah la bretagne et ses crêpes au salidou ( j’adore le salidou)

    • Je ne connaissais pas la Bretagne, je l’ai découverte récemment et c’est un vrai coup de foudre.

      Merci à toi d’être venue jusqu’ici.

  64. Je suis allée deux fois à Locronan. La 1ère fois, en 2006 il pleuvait et tout était gris. La seconde fois,samedi dernier, il y avait du soleil et c’était très différent… J’ai photographié les mêms enseignes que toi. Bisous

  65. J’apprécie ton article sur Locronan. j’ai eu la chance d’y passer en été mais pas celle d’entrer dans les boutiques qui étaient fermées… Bisous

    • Il pleuvait fort ce jour-là… J’espère un jour y retourner avec un temps plus clément.

      Bisous et grand merci pour ta présence.

  66. Je me souviens de cette belle cité médiévale que j’ai visitée il y a bien des années par un beau jour d’été. Un beau souvenir…

    Bon dimanche

  67. C’est étonnant et fort agréable comme ballade matinale ! Quel superbe endroit !!!

  68. En regardant religieusement ces photos je vous propose l’écoute
    de mon ami le poète
    PIERRE MENORET
    (et principalement le titre « La Bretagne »)

    Et si Brel nous était revenu…!

    KERFON LE CELTE

    • Merci, Kerfon. J’ai mis ce lien en bas de mon article pour que les visiteurs le voient.

      J’ai beaucoup aimé l’écouter… et, tu as raison, il m’y a fait penser.

  69. Ce parcours pluvieux m’en rappelle d’autres que j’ai fait moi-même  dans d’autre lieue, et j’avais été surpris à chaque fois par le silence qui règne dans ces lieues , la pluie en impose !

    L’escalier semble lui mener  à la croisée ensommeillée  du soleil ..

    • Tu as raison… l’escalier est différent, et, pourtant, je l’ai pris au cours de ma visite… C’est comme s’il voulait nous emmener dans un ailleurs où le soleil brillerait.

      Merci.

  70. Ce parcours pluvieux m’en rappelle d’autres que j’ai fait moi-même  dans d’autre lieue, et j’avais été surpris à chaque fois par le silence qui règne dans ces lieues , la pluie en impose !

    L’escalier semble lui mener  à la croisée ensommeillée  du soleil ..

  71. C’est un bel article Quichotine ! Et ces pierres du passé ne manquent pas d’éloquence. Mercu de cette belle promenade
    Je t’embrasse
    Nettoue

  72. Je suis passée ce matin, mais j’étais encore très faible pour faire avec tes pas, sous la pluie, ces pas dans des ruelles que je connais et qui malgré la foule m’ont tout autant séduite que toi.
    Merci pour ces traces que je refais avec toi.

    Bisous plein ma Quichott’.

    • Chère Polly !
      Comme je suis contente de savoir que tu connais cette ville et que tu n’as pas été déçue par notre promenade !

      … mais tu devrais te reposer encore…

      Bisous tout plein, prends soin de toi.

  73. merci pour cette jolie promenade non publicitaire, mais qui permet d’imaginer ce qui se cache derrière la porte…… je n’ai pas suivi les liens, cette fois, trop crevée, ce soir………… bisous

    • Je ne publierai pas ce weekend, alors, si tu veux, tu pourras revenir…

      Mais sans obligation, bien sûr.

      Prends soin de toi, Croc. Il faut être en forme par les temps qui courent pour ne pas attraper la grippe.

      Bisous et très bonne fin de semaine. Merci pour ta présence.

  74. …que…
    Que dire d’autre que… bise ma belle

  75. belgique-chine

    belle ballade, mais ciel gris !!

  76. Un petit coucou rapide. Fin de semaine surchargée …
    Désolée pour le copier/coller, mais je voulais te souhaiter un bon week end !
    Bisoux venteux et pluvieux.

  77. Petite Elfe

    Locronan est une ville superbe et tu as eu raison de la visiter quand les touristes sont en hibernation. C’est ainsi que j’apprécie les lieux touristiques. La foule, je la fuis.
    Mais c’est vrai qu’il faisait un peu sombre… ce qui rajoute du mystère au lieu. Chose qui a son charme au pays des korrigans (merci au passage .)
    Bonne journée.

    • C’est vrai que c’est génial… surtout pour prendre des photos !

      Les miennes sont un peu sombres… mais j’aime bien.

      Ceci dit, j’espère pouvoir un jour y retourner avec un peu plus de lumière.

      Bonne soirée à toi, Petite Elfe.

  78. Je suis allée à locronan, à des vacances de Pâques, bien désert aussi, mais je me souviens de ses ruelles et je pense que la crêperie est celle où j’ai déjeuné….Une vision un peu figée de la Bretagne, Locronan. Je préfère les bords de la meroù le paysage est en perpétuel mouvement. Bonne fin de vacances. Bises    VITA

    • Le bord de la mer est fantastique… j’ai adoré.

      Mais j’ai aimé aussi ce retour dans le temps…

      Bonne soirée, Vita. Bises pour toi.

  79. Merci, Madame la Guide, la visite m’a enchantée.

  80. Tout y est typique et donne une impression de réconfort. Merci de ce petit safari photos.
    Bon dimanche Quichottine
    Nettoue

  81. vrai tu n’es pas entrée, dans aucune des boutiques! drôle rien qu’à te lire je poussais la porte de chaque boutique! Très joli article enquichottinisé! ce n’est pas permis à tout le monde! bises et bonne soirée!
    Dany 

    • Si… mais je n’en ai pas encore parlé.

      Merci, Dany. Je suis heureuse de voir que tu m’accompagnais.

      Bonne soirée à toi aussi.

  82. Coucou Quichottine, merci pour cette flânerie dans les rues de Locronan.
    Les yeux levés vers les façades, c’est une autre histoire qui s’offre à nous …
    Gros bisous et à bientôt,

  83. Durgalola

    le lieu sous la pluie doit être différent de celui vu l’été – bien étrange aussi
    bonne soirée

  84. patdelapointe

    j’ai pas vu la fée qui faisait des bulles de savon…c’est où ? c’est où ?…parce que moi je voulais voir la fée…et les bulles : elles pètent aussi comme les miennes ????????rigole………

    • Regarde bien, elle est là :

      C’était juste en face de la boulangerie !

      Merci pour ce rire du soir, Pat. Gros bisous.

  85. j’aime ces villages, quand je suis dans en territoire inconnu, il n’y a rien de plus excitant que d’en arpenter les ruelles, pour en découvrir plein de recoins mystérieux et que l’on aurait pas imaginé trouver ^^ c’est une jolie ballade que je viens de faire, pour un jour de pluie 😉

    • « Ballade pour jour de pluie »… ce sera le titre de l’un de mes prochains moments quichottinesques, Loralie. J’aime bien tes mots !

      Merci.

  86. Kikou ma douce bibliothécaire, tu me rappelles mon séjour dans cette ville qui est très agréable aussi en septembre, personne et un temps agréable. Tu aurais du visiter la verrerie ou l’on voit le souffleur de verre en action. Je ne peux toujours pas accéder à mes photos mais je peux de nouveau me servir de mon ordi après quelques bidouillages, c’est déjà ça. Je viens de remettre mes photos de l’année sur un autre micro, mais refaire tout le tri et les remettre à hauteur est un boulot assez important et fatigant. J’espère que l’on pourra remettre mon micro en marche normal car tout cela n’est pas évident. Bonne soirée avec des bigs bisous

    • Tu as eu de la chance de pouvoir récupérer une partie de ton travail…

      Mais c’est certainement épuisant !

      Bonne soirée à toi aussi… Big bisous.

      (Pour le souffleur de verre… je ne l’ai pas vue à l’œuvre à Locronan  mais je sais que c’est impressionnant.)

  87. Une petite ville que j’aime et que j’ai aimé à retrouver en suivant le fil de tes photos.
    j’aurais été moins raisonnable que toi, et serais sûrement entrée dans la crèperie puis la biscuiterie et pourquoi pas dans d’autres boutiques pour humer les savons frais ou toucher ce lin au tissage…
    Merci pour cette belle promenade Quichottine, et gros bisous à toi 

  88. Ah, comme les mots te viennent facilement ! C’est un réel plaisir que de déambuler avec toi dans les rues et avec tes photos !!! ça j’adore !
     Gros bisous du soir Quichottiine !

    PS: J’ai le coeur gros ce soir; le mari de mon amie Odile vient de décéder d’une crise cardiaque.

    • Je suis navrée pour le mari de ton amie… vraiment, cette fin d’année aura été cause de nombreux chagrins.

      J’espère que tout va bien pour toi…

      Gros bisous de la nuit.