Le lutin de Mahina

L’autre jour, je vous ai montré le lutin de Mahina.

Vous vous étiez tous installés… et vous avez attendu, attendu, attendu…

  • Rien n’est venu !

Où était donc l’histoire que je vous avais promise ? Où était celle que Mahina attendait depuis le quatre juillet dernier ?

  • Nulle part.

J’avais beau chercher, chercher, et encore chercher…

J’avais beau soulever mes dossiers, vider mes tiroirs et mes étagères…

  • (je suis même allée dans le grenier, ce qui n’est pas une mince affaire)

… Je n’ai pas retrouvé mon lutin bleu !

Lui seul pouvait raconter cette histoire… et, moi, j’étais bien ennuyée.

Je serais bien allée dans la montagne pour y chercher son lutin vert…

  • Mais il aurait fallu grimper, grimper, grimper…

http://mahina-aquarelle.over-blog.com/article-35615142.html

Il fallait vraiment faire quelques chose ! Plus j’attendais, moins vous alliez avoir envie de revenir…

C’est alors que j’ai pensé à Mary Marinet !

  • – Mary Marinet ?

Mais oui, l’amie de mon ordinateur. Vous ne la connaissez pas ? Il est temps d’aller la voir avant qu’elle ne se sauve !

C’est une marmotte…

  • – Comme Annie ?

Euh… Oui, comme Annie. Mais elle a bien moins d’aventures. À ma connaissance, elle n’en a eu que deux en Quichottinie. Ici, et là.

  • – Bon, tu arrêtes un peu ? Viens-en au fait. Tu as envoyé Mary Marinet chercher ton lutin bleu ?

Mais non ! Je lui a téléphoné pour qu’elle aille demander au lutin vert si, par hasard, il ne l’avait pas vu. On ne sait jamais, ça valait la peine d’essayer.

  • – Et ?

Mary Marinet est allée voir le lutin vert.

  • – Et ?

Le lutin vert n’y était pas non plus !

  • – Oh !

(Les invités de la bibliothécaire eurent brusquement l’impression qu’ils ne sauraient jamais la fin de l’histoire… Ils se regardaient les uns les autres, complètement consternés.)

Mais…

  • – Mais ?

(Vous avez déjà remarqué combien les expressions du visage peuvent changer d’un instant à l’autre ? Là, c’était comme si tout allait s’arranger. C’est l’espoir qui brillait dans leurs yeux.)

Mais, en redescendant de la montagne, elle avait trouvé un champignon…

  • – Un champignon ? Mais ce n’est pas possible ! Tu te moques de nous !

Mais non… c’était un champignon extraordinaire !

  • – C’était quoi ? Une girolle ?

Je ne sais pas, il faudrait demander à Mahina. Moi, je n’y connais rien en champignons des pays elfiques !

  • – Pourquoi dis-tu qu’il venait des pays elfiques ? Tu nous disais que Mary Marinet était partie dans la montagne… Il y a des elfes là-bas ?

Mais oui. Il faudra demander à Kri, quand elle rentrera de vacances, mais je suis sûre qu’il y en a partout.

  • – Bon, alors, Mary a trouvé des champignons… Avec ça, nous voilà bien avancés !

Plus que vous ne le croyez ! Sous le champignon…

  • – Sous le champignon… (reprirent en chœur ceux qui commençaient à connaître la conteuse)

Il y avait un lutin !

  • – Un lutin ?

Un lutin !

Il était un peu inquiet de voir arriver une marmotte. Il ne savait pas si elle comprendrait son langage. C’est toujours comme ça, lors d’une rencontre. Il faut prévoir des interprètes, et, là, il n’y en avait pas.

  • – Alors ?

Et bien, Mary, tout de go, sans se démonter, a demandé au lutin comment il s’appelait. Il l’a regardée, complètement éberlué ! Un nom ? Mais il n’avait pas de nom. Il n’en avait pas besoin puisque personne ne l’avait jamais appelé.

  • – On peut ne pas avoir de nom ?

Ici, non. Il vaut mieux en avoir un. Mais, dans la Forêt des Merveilles, ce n’est pas nécessaire. Il suffit de savoir à quoi l’on sert. Le lutin bleu, lui, sert à raconter des histoires… Le lutin vert à parer la forêt de toutes les couleurs possibles au fil des jours…

  • – Et le Lutin rose ?

Lui.. je vous en ai déjà parlé. Il a été exilé. Il avait fait trop de bruit et ça n’avait pas plu au roi. Il servait à chasser les idées noires et à soigner les bobos.

  • – Et alors, ce lutin-là, à quoi servait-il ?

Celui-ci ? Il ne le savait pas encore, mais c’était un petit lutin d’or.

  • – Ah oui ? Mais tu ne nous en a pas encore parlé, de ce lutin-là !

C’est vrai… Pour savoir son histoire…

Quichottine regarda autour d’elle. Les habitués souriaient, comme d’habitude, les petits nouveaux s’impatientaient.

Elle décida de leur faire un cadeau…  et de leur raconter, tout de suite, la suite.

Merci à Mahina pour ses images du lutin d’or et de la montagne.

100 réponses à “Le lutin de Mahina

  1. moi aussi je lis, et je trouve tes histoires plus vivante que celle de nulai….encore merci qing et rene

  2. mon commentaire est…..à la suite !!! Bises !

  3. Une bien jolie façon de présenter les images de Mahina….. J’aime ta façon de conter. Bises

  4. Elles sont très belles les images de Mahina..J’attends la suite

    • Elles le sont… Elle a réalisé une superbe aquarelle…

      La suite était là, mais tu peux attendre sa parution, c’est mercredi.

  5. J’aimerais connaître le lieu exact de cette histoire… pour les lutins, mais aussi pour les girolles…
    Bisous.

    • Rire… La Forêt des merveilles est un endroit secret… sinon tous les ramasseurs de champignons s’y rendraient et il n’y aurait plus de lutins…

      Tant pis pour les girolles…

      Bisous, Marité, merci.

  6. Quand je serai grande je ferai « Lutin d’Or » … Tranquille comme métier …

    • C’est vrai… Il y a des métiers bien tranquilles.

      Moi, j’aurais aimé être testeur de matelas ou allumeur de réverbère au Pôle Nord.

  7. Elles sont superbes tes illustrations… je me suis un peu perdue parmi les lutins j’ai cliqué et recliqué…hihi… je me retrouve parfois sur des choses connues mais pas toujours… ton blog me fait penser à un vieux chateau avec ses passages secrets, qui débouchent toujours sur de magnifiques endroits… c’est comme un jeu…hihi… vive les liens… En fait tu pourrais sans problème organiser des jeux de piste… original non ?…Trouver un trésor en passant par chez Pierre Paul Jacques… avec un indice à chaque fois…hihi… Bon je plaisante et pourtant je n’ai pas trop le temps ma journée de vie réelle m’attend… gros bisous Quichottine et belle journée …

    • Je suis contente que tu aies pu jouer…  C’est un peu le but de mes liens, mais il faut les suivre au hasard.

      Il y a des spécialistes… Peneloop… Tu connais ? Son blog, c’est « A l’orée des peut-être »… Il faut avoir le temps pour suivre le chemin, de billet en billet…

      J’espère que ta journée n’a pas été trop rude. Passe une belle soirée. Gros bisous.

  8. je suis perdu dans ta forêt  labyrinthique de lutins multicolores…j’attends de voir si ton lutin d’or est encore plus brillant que les autres…..

  9. Un petit coucou-bisou en passant.

  10. Très joli, merci pour ce moment de délicatesse

  11. mettons dans les lutins dans notre vie!!! merci pour ce moment de rêverie et bravo à l’illustratrice

  12. j’aime bien les histoires qui rebondissent comme ça !

  13. j’y cours, j’y vole!!

  14. mais où sont donc tous ces lutins
    Ah oui Kri te répondra certainement pour le champignon

    bon allez je clique sur la suite

    bisous

  15. que bonitas imagenes…. y la historia… ? seguirá?

  16. bisou à suivre, lui aussi

  17. Eh bien… On est allé partout et c’est ici qu’elle se trouvait l’histoire…

    • C’est toujours comme ça, en Quichottinie.

      Bientôt,  l’un de vous va trouver le petit lutin bleu dans sa poche…

  18. Le lutin d’or permet d’avancer dans le temps : du 21 au 23 septembre, d’un coup de son chapeau, hop !
    Et me voilà déboussolée, sans repères temporels, j’écris après-demain avant de mettre ces mots aujourd’hui ! 
    Sensation bien agréable au demeurant …

    Ici et maintenant, des bisous, en présent d’amitié

    • Le temps ne compte pas en Quichottinie. Tu ne savais pas ?

      Je ris, et je t’imagine. Un jour nous pourrions être amies.

      Bisous à toi aussi. Juste parce que je suis heureuse que tu sois là.
      Merci pour ta présence.

  19. Et c’est ici que l’on revient…

  20. Elles sont belles ces peintures !
    Et merci de nous avoir livré la fin du petit lutin d’or…  
    Bises
    Marie

  21. « Savoir à quoi l’on sert »…

    Je t’embrasse

  22. Chut !
    le lutin dort…
    Pénéloop
  23. christine

    bienvenue à ce petit lutin d’or; bisous

  24. On découvre toute une série de lutins chez-toi, pour notre grand plaisir.

  25. ton com ma fait sourire (bonne soiree) il est 2h du matin pour moi…lol passe un bon mardi encore merci qing et rene

  26. Très lutine, mon amie Quichottine (et bien oui, amie,  c’est comme ça que je le ressens…)
    Je t’embrasse et te souhaite une bonne journée.

  27. il faut que je revienne lire la suite…les aquarelles sont très belles et délicates…bonne journée à toi Quichottine
    bises

  28. Bravo à vous deux, Mahina et toi, pour ces jolis lutins. A+

  29. belles illustrations!
    bon mardi d’automne!
    bises

  30. chère quichottine, tu es vraiment une sacrée coquine !!!
    alors, avant d’aller lire la suite , j’ai envie d’imaginer, de donner une humble raison d’être à ton lutin doré ….
    le lutin doré est très difficile à apercevoir, il est rare et très précieux, car de lui dépend le bien être de tous les lutins.
    le jour où le lutin bleu est triste, alors que les mots semblent ne pas vouloir venir, le jour où son imaginaire ne trouve pas le noeud de l’histoire, le lutin d’or s’en vient prés de lui, très discretement il souffle une très fine poudre d’or sur l’esprit du lutin bleu et celui çi retrouve le mot comme par magie.
    le jour où le lutin vert ne voit plus que du blanc , du noir et du gris, alors qu’il se désespère de ne plus pouvoir peindre la foret, le lutin d’or s’approche discrétement de lui et soufle sur son regard une très fine poudre d’or et renaissent alors mille couleurs à la vue du lutin vert et de toute la foret colorée.
    avant que le roi ne le chasse, le jour où le lutin rose avait des idées sombres, où il était alors incapable de soigner nos bobos, le lutin d’or s’approchait très discrétement de lui et soufflait un très fine poudre d’or sur les idées noires du lutins rose et elles se teintaient alors des douces couleurs d’un arc en ciel pastel et pouvait à nouveau oter les vilaines idées des esprits atteints de tristesse.
    si le temps ne m’était compté et si la discrétion n’était de mise lors que l’on conte les bienfaits du lutin d’or, je te raconterais encore et encore les mille bienfaits de la poudre d’or aux effets magiques , poudre qui n’agit que sur les lutins et qu’il serait bien dangereux d’utiliser chez l’humain curieux qui y fourerait volontiers son vilain nez ….

  31. merci à toi l’amie et histoire de compliquer un peu les choses demain, je t’offrirai une p’tite surprise que j’avais à ma grande honte oubliée …

  32. Seul un lutin rêveur et magicien paut aisi coloré le ciel

  33. Tu nous promènes bien agréablement avec tes histoires de lutins et ces belles aquarelles. Bisous

  34. Elles sont très belles les images de Mahina..J’attends la suite

  35. que bonitas imagenes…. y la historia… ? seguirá?

  36. Le lutin d’or permet d’avancer dans le temps : du 21 au 23 septembre, d’un coup de son chapeau, hop !
    Et me voilà déboussolée, sans repères temporels, j’écris après-demain avant de mettre ces mots aujourd’hui ! 
    Sensation bien agréable au demeurant …

    Ici et maintenant, des bisous, en présent d’amitié

  37. christine

    bienvenue à ce petit lutin d’or; bisous

  38. Récapitulons:
    Lutin bleu a disparu
    Lutin vert aussi
    Lutin d’or a oublié comment il s’appelait…
    C’est presque un roman de terreur là, que se passe t’il pour que tous ces lutins aient des ennuis?
    Je crois que tu vas devoir nous raconter la suite très vite pour nous rassurer…
    Je te fais plein de bises de nuit ma conteuse préférée.  

    • Morte de rire là !

      Bon, la suite très vite…. sinon je vais devoir appeler un docteur en Quichottinie pour soigner toutes les syncopes !

      Plein de bises à toi aussi, ma ciseleuse de mots.
      À tout bientôt.

  39. Bonne journée Quichottine…
    Ici, le soleil a brillé samedi soir….L’équipe de France de gymnastique artistique féminine nous a ravis!!

  40. et…mais oui, bien sûr!! c’est une girolle….!!

  41. patdelapointe

    oh zut : la suite j’ai pas le tempset quand tu parles du roij’ai pas vu son fauteuilil a un fauteuil : le roi des lutins?

  42. Ce dessin de lutin doré est très beau
    Sais tu Quichottine que les lutins des bois se servent des champignons pour se protéger de la pluie. Et avant de retourner au monde souterrain ils offrent leurs parapluies aux Elfes qui trouvent en eux de bien charmants tabourets
    Nul doute que les champignons appartiennent au monde du Petit Peuple… Citons le « Bâton jaune des fées » , la « Casquette des nains », le « Chapeau du lutin », la « Selle de Dryade » …

    • Je trouve aussi que Mahina l’a bien réussi.

      Je me doutais que leschampignons jouaient un grand rôle dans la vie des lutins et des elfes.

      Merci pour toutes les précisions que tu apportes.
      Bonne soirée, Kri. Bisous.

  43. Petite Elfe

    Lutin bleu lutin vert lutin d’or
    sortons vite dehors!
    lumière bleue lumière verte lumière d’or
    vive le lutin d’or… bof

    Tu as oublié le lutin arc-en-ciel… mais je suis ûre que tes lutins vont organiser une « lutins partie » sous le chêne… d’or évidemment….

    • Merci !
      Pour un peu, tu aurais pu continuer la comptine, j’en suis sûre…

      Ils se retrouvent souvent pour faire la fête, mais c’est une autre histoire.

  44. Petite Elfe

    sûre…

  45. Ydhista Lévisoïtin

    Bonjour Quichottine,
    Dis-moi, belle ouvrière des rêves bleus : ces lutins s’échangent-ils parfois des notes de Luth pour mieux chanter les elfes?
    Vivement la suite,
    YL

  46. Oufff la suite est là! Dis, sais-tu que tu as failli avoir la déculottée de la semaine! Quel teasing:D

  47. Sonya972

    je tes souhaite une belle journée de lundi. bise

  48. Il sait se faire attendre ce petit lutin d’or caché sous le champignon!!!
    Reçu 10/10 pour le blogami!!! ça me fait énormément plaisir!!! Moi aussi, j’aimerais te rencontrer. Laissons le destin faire !!!
    Bises Quichottine et bonne fin de journée!

    • C’est vrai… Mais l’attente est importante.
      Pour nous, le destin dira… un jour ou l’autre.

      Bises à toi aussi, Alrisha. Passe une bonne soirée.

  49. Coucou Quichottine,
    Ton blog est très joli et tu peux prendre toutes les photos que tu veux sur mon blog. Je n’ai pas bloqué le clic droit sur mon blog et tu peux peux prendre la photo de Céline d’Eze.
    Je suis très occupée en ce moment et je consacre moins de temps à mes blogs, mais je reviendrai.
    Bises de la Sarthe
    Elise

    • Comme ça me fait plaisir !

      Merci infiniment, Elise.
      La photo que je t’ai demandée est superbe…

      Bises à toi aussi. Courage pour tout ce que tu as à faire.

      Merci à Muad de m’avoir envoyée chez toi.

  50. Juste un petit bisou d’amitié en passant.
    Belle soirée à toi Quichottine 

  51. Muad Dib

    Coucou Quichottine, comment fais tu pour voir mon sourire qui se dessine au fur et à mesure de ma lecture …
    Allez, je fais mon p’tit curieux et je vais lire l’histoire illico avant que tu ne changes d’avis …
    Bon début de semaine et gros bisous,

    Muad’ Dib

    • Je m’en doute, cher Muad’ Dib … Il y a bien trop longtemps que tu passes par la bibliothèque.

      T’en fais pas, je ne vais pas changer d’avis.

      Bon début de semaine et gros bisous à toi aussi.

  52. j’aime beaucoup la montagne et le ruisseau, nous y allions souvent quand les filles étaient petites, je leur faisait des chapeaux avec les grandes feuilles qui poussaient au bord et nous cherchions les lutins dans les fleurs ou sous les galets des torrents!
    bises Quichottine et merci de nous faire revivre nos belles années

    • Il faut dire que j’ai beaucoup été aidée par les aquarelles de Mahina.

      Merci pour ce partage… j’aime bien vous imaginer près du ruisseau.

      Bises à toi.