La colère du lutin rose (Paraboles)

Je vais dédier ce billet à Solyzaan, qui vient de me faire un très beau cadeau, dont je vous parlerai bientôt.

Sur son blog, l’autre jour, il y avait un lutin rose. Elle s’en était presque excusée, me disant qu’elle regrettait qu’il ne fût pas bleu.

Ce que Solyzaan ne savait pas, c’est que dans la forêt des merveilles, il y a des lutins de toutes les couleurs, même des lutins roses.

J’en ai déjà parlé, ici ou là… à moins que je ne me trompe et que je mélange avec mes Paraboles.

Là, je suis sûre qu’il a toute une page… à cause d’une grande colère…
Mais il faut que je vous raconte au lieu de discuter ! Ce sera bien mieux.

LA COLERE DU LUTIN ROSE

Il était une fois un petit lutin rose…

Vous savez déjà que les lutins roses sont de petits lutins coquets, qui aiment peindre les fleurs et se promener le long des ruisseaux…

  • Les lutins roses sont très rares, parce qu’il n’est pas facile d’être un lutin si clair dans la forêt enchantée. Le rose, c’est très salissant !

Celui dont je parle était la douceur même. Il adorait chanter et imitait à la perfection le chant des oiseaux au printemps… Il pouvait, d’un mot, calmer les angoisses les plus secrètes et, d’un geste de la main, apaiser la blessure la plus profonde. Il avait le don de guérir.

  • Vous me direz que ce n’est pas vraiment possible et que personne ne peut guérir à la fois l’âme et le corps. Lui le pouvait ! On le faisait venir, parfois de très, très loin.

Il se déplaçait à dos de tortue.

  • Mais non, je ne plaisante pas. Une tortue, ça va très vite quand il y a quelque chose d’urgent à faire !

La tortue du petit lutin rose était la plus rapide de la région. Elle filait à vive allure et aurait remporté toutes les courses si on lui en avait donné le loisir. Mais elle n’en avait pas le droit… et personne ne lui en laissait le temps.

À force de parcourir la forêt de part en part, la tortue s’était lassée. Elle était centenaire et elle estimait qu’elle pouvait aspirer à un repos bien mérité. Elle avait eu des filles qui étaient toutes parties, loin, afin de ne pas être sollicitées pour son remplacement. Il lui restait un garçon, qui avait fort mauvais caractère. Il n’en faisait qu’à sa tête. Toujours ! Sa mère avait eu beau lui apprendre les bonnes manières, il ne saluait jamais personne et ne signalait sa présence que par des grognements tout à fait indignes d’une tortue respectable !

Un jour, il fallut se rendre à l’évidence, le lutin rose devait changer de monture. La seule tortue disponible à mille lieues à la ronde était son fils, le seul qui n’eut jamais trouvé d’emploi ! Le lutin rose était bien ennuyé, mais il n’avait pas d’autre choix. Il convoqua cette tortue mâle peu aimable et lui fit part de sa proposition.

Contrairement à toute attente, la tortue accepta le poste qu’on lui offrait. Sans trop se faire prier…

  • Il faut dire qu’il commençait à avoir une très mauvaise réputation dans la forêt enchantée et qu’on lui fermait la porte au nez quand il se présentait dans les bars à hydromel… Même les lutins rouges ne voulaient plus lui accorder crédit pour qu’il pût déguster les fraises dont il raffolait.

La première semaine, tout se passa bien. La tortue se présentait à l’heure pour conduire le lutin rose à bonne allure à sa destination. Notre lutin rose se dit qu’il n’avait rien perdu au change et qu’en fait cette tortue maussade lui faisait gagner du temps, il en avait si peu !

La seconde semaine… de légères divergences apparurent, visiblement, la tortue et le lutin n’avaient pas la même conception de ce que devaient être leurs journées.

D’abord de quelques secondes, les retards de firent minutes, puis… Vous pouvez vous imaginer la suite ! Que peut faire un lutin rose quand on le demande à l’autre bout de la forêt et qu’il n’a pas sa monture ? Se téléporter ? Bien sûr, c’est possible. Mais ce que vous ne savez pas, c’est que ce moyen de transport est très aléatoire. Il suffit que l’on pense à autre chose (à une fleur par exemple… ce qui arrivait très souvent au lutin rose !) pour ne jamais arriver à la destination première… ou arriver en morceaux, ce qui peut être fort gênant !

Le lutin rose se mit en colère. La forêt retentit de ses cris indignés. Les fourmis se tapirent où elles purent, les fleurs se recroquevillèrent dans leurs boutons…

  • Ça, c’est vrai ! D’habitude, les boutons une fois épanouis ne reviennent pas en arrière… mais là, tout était tellement inédit, que rien n’aurait pu surprendre davantage les habitants de la forêt.

… Même les arbres se mirent à se chercher une cachette… Les promeneurs se demandaient pourquoi, brusquement, les arbres se nouaient et prenaient des poses bizarres. Comment trouver une cachette quand on a les pieds fixés au sol ?

La tortue arriva, comme si de rien n’était, sans même s’excuser ! Le lutin avait tellement crié qu’il n’avait plus de voix… ce qui est la pire des catastrophes pour un lutin rose. Mais il avait pris la précaution d’inscrire sur une tablette d’argile ses griefs. Il avait signifié son congé à la tortue si peu zélée…

Ce qui est grave, c’est que ce congé était accompagné d’un édit du roi de la forêt qui l’exilait à tout jamais de la forêt enchantée. Eh oui, il était banni pour l’éternité… mais le lutin aussi !

Le roi avait fort mal pris les cris du lutin rose. Il rêvait ce jour-là au prochain concours qu’il organisait pour montrer à ses sœurs que c’était bien lui le plus beau, le plus grand et le plus fort. Les vociférations l’avaient éveillé au moment précis où ses sœurs le félicitaient pour ses succès… Le roi était donc furieux, et, il avait décidé, sans plus de réflexion et sans prendre l’avis de son Conseil, d’exiler le pauvre petit lutin rose et l’objet de ses récriminations bruyantes… Une cohorte de lutins bruns l’attendait à la porte pour exécuter l’ordre du roi.

Le lutin rose ne put plus jamais aller par monts et par vaux guérir les uns et les autres et c’est depuis ce temps-là que les épidémies sévissent. Les maladies de l’âme et du corps font des ravages, même chez les lutins… tout cela à cause d’une tortue qui n’avait pas voulu écouter sa maman !

Quichottine, Paraboles, 2007
[Texte sous copyright]

Voilà, Solyzaan… Ton petit lutin rose avait lui aussi une histoire à raconter.

Merci de me l’avoir confié.

87 réponses à “La colère du lutin rose (Paraboles)

  1. elle est tristounette cette parabole 🙂 n’empêche c’est vrai que la tortue est rapide son copain le lièvre en sait qq chose :-))
    big bisous

  2. tu sais raconter merveilleusement bien….
    et SOLYZAAN je crois que tu sais ce que je pense
    d’elle…
    besos
    tilk

  3. quelle chance que tu as… 😉 . Solo un saludito paso de largo

  4. merci pour ce joli conte ! J’adore … car j’aime beaucoup les elfes et les lutins.
    Bon dimanche ! Bisoux.


     
     

    • Je suis contente de pouvoir te rendre de temps à autre le  plaisir que j’ai à me rendre chez toi.

      Bon mardi à toi pour demain.
      Bisous.

  5. waou ! Merci pour ce conte plein de fraîcheur. Très tôt le matin, après une partie de la nuit, dédiée aux crampes, ça vous remet d’aplomb….. Sourires !!

    Bonne dimanche à toi gentille conteuse. Avec des bises de nous deux.

    • Ah… c’était dur pour toi hier !
      Je suis désolée de l’apprendre. Tu sais que je n’étais pas chez moi.

      J’espère pourtant que tu n’as pas trop souffert.
      Bisous à vous deux. Passez un beau mardi.

  6. Il faut se méfier des tortues qui  sont des animaux peu obéissants et ce depuis l’Antiquité. Elles étaient muses, déesses ou Princesses à cette époque là. La Reine Héra les invita à son mariage avec Zeus. Héra avait désiré que tout être vivant sur terre devait assister à ses noces. Mais les demoiselles ne l’entendirent pas de cette oreille. Elles traînèrent en route. Elles arrivèrent trop tard pour la noce. Héra qui n’était pas réputée pour son bon caractère es transforma en tortue …
    Depuis il vaut mieux éviter. Tout le monde le sait. Sauf ce charmant Lutin Rose qui a dû faire les frais de leur mauvais caractère.

    • Formidable ! Liza, tu es arrivée à point nommé pour les en avertir.
      C’est une belle légende aussi !

      Héra avait mauvais caractère, je le sais. Mais j’ignorais ce qu’elle avait fait pour les tortues !

      Passer de Déesse à tortue… c’est normal d’être un peu aigrie, ne crois-tu pas ?

      Merci pour ce beau partage ! Bisous.

  7. elle est trop chouette cette histoire !! ça fait du bien de se lever le matin et de se plonger dans un conte. merci Quichottine. j’ai presque envie de dessiner une tortue :-))))

    • Merci, Solyzaan. Muad m’en a apportée une… même deux !

      C’est si gentil de m’avoir offert ce lutin !.. et je n’ai rien dit du reste.

      Passe une bonne nuit !

  8. merci pour la petite histoire. bises

  9. Ta jolie histoire me fait penser à deux soeurs ermites mosellanes qui donnaient des cours de catéchisme, allaient voir les malades sans famille à l’hôpital … L’évêque a décidé que si elles vivaient en ermite, elle devaient arrêter tout ça … Dommage … Beau dimanche chère Quichottine ! Gros bisous

    • On ne peut pas tout avoir… c’est dommage.

      Quelle tristesse pour ceux dont elles s’occupaient !

      Passe une belle nuit, de lundi à mardi ! Gros bisous, Bandolera ! Merci.

  10. Et voilà comment les malheurs arrivent…

  11. La cause d’un malheur est souvent minime…

  12. Bon dimanche à tous les lutins!
    bises

  13. Lutin rose, reviens !
    Oh ! Roi ! J’invoque ta clémence … S’il te plaît, montre que ta grandeur d’âme est ton plus grand succès …
    Et toi, tortue-fils, présente tes excuses au roi et au lutin. Tu es grand maintenant, il faut te montrer responsable …

    Je suis optimiste ! Mais j’y crois !
    Bisous, amie Quichottine

    • S’il suffisait de demander… tu imagines ? Ce serait génial  !

      J’espère aussi qu’il reviendra !
      Bisous de la nuit, amie Midolu. Merci pour ta présence.

  14. Très belle histoire… tite larme pour la fin… mais toutes les histoires ne peuvent bien se finir !!!

  15. Je trouve géniale
    ton idée
    des trois textes presque aléatoires …
    Chapeau !
    Ad’a 
    • Le widget est très bien fait.
      … et je n’ai eu qu’à l’installer, grâce aux mots de Loralie.

      C’est vrai… encore une chose dont je devrais parler.

      Merci, Alain.

  16. J’ai bien entendu crier, mais j’étais occupée à l’autre bout de la forêt et ne suis arrivée que pour voir les talons de Lutin rose. Je ne voudrais pas semer la zizanie, mais que fait donc le syndicat des lutins pour défendre l’un des siens ? Serait-il sous la coupe des lutins noirs ? Et si nous faisions une pétition à adresser au roi ? Je te laisse organiser, mais fais vite, j’ai déjà mal à la gorge et de la brume dans la tête… Où sont mes pastilles roses ?

    • Rire, Galet !

      Je crois que nous avons de belles plumes par ici et une histoire à plusieurs serait du plus bel effet !
      Ne crois-tu pas ?

      Je vais y réfléchir. Ce sera pour bientôt.

  17. Ah, ces tortues…et le pauvre lutin rose débordé (si mignon, par Solyzaan)…et le pouvoir du roi au-dessus de la mêlée…
    Avec une tortue de mer, ce ne serait pas arrivé, Amielle !
    Douce nuit. Gros bisous, tout plein

    • C’est certain… Il faudrait que j’imagine de petits lutins marins… Ce serait rigolo.

      Douce nuit et gros bisous pour toi ausi.

  18. pauvre lutin rose !!voilà les conséquences en cascade  que peut entraîner la désobéissance : c’est ce qu’on pourrait appeler « les dommages collatéraux!! »  c’est très ennuyeux de ne plus avoir de lutin rose pour guérir les maux de l’âme et du corps !!  bonne soirée

  19. Quel dommage pour ce pauvre petit lutin rose!!! Lui qui savait si bien soigner les maux du corps et de l’âme!!!
    Bises et bonne nuit Quichottine!

  20. Une fois de plus tu nous entraîne dans un monde magique où tout n’ est pas forcément rose ….. à part le lutin, évidemment 🙂
    Big bisous

  21. Moi qui est un faible pour les tortues…
    Je la trouve bien vilaine celle du petit luitin rose ; je ne parle non pas de la maman tortue mais de son fils qui n’a pas voulu l’écouter et à ainsi laisser le petit lutin rose s’emporter alors que ce même lui faisait confiance…
    Pauvre petit lutin rose ; il a dû se sentir incompris !
    Heureusement, son histoire écrite par Quichottine a dû lui redonner le sourire tellement il est plaisant de lire Quichottine. =)

    Une bonne et belle soirée Quichottine.

    A bientôt.

    • Les lutins sont souvent incompris… C’est un peu de leur faute aussi, ils ne savent pas toujours respecter le silence qui conviendrait à certaines situations.

      Merci pour tes mots, AneverBeen. J’ai aussi un faible pour les tortues.

  22. Pourvu que je n’en rate pas trop : je m’absente dimanche pour 15 bons jours (dans tous les sens du terme, du moins j’espère !)

  23. Je danserai pour toi sur le pont d’Avignon ! Peut-être y rencontrerai-je Clément ?

    • Tu te souviens de Clément… Comme c’est gentil !
      J’en reprendrai bientôt l’histoire. Tu la retrouveras à ton retour.

      Merci, Galet.

  24. diantre, alors j’aurais pu être guérie de mes maux d’âme, par un lutin rose ? quelle nouvelle !
    dorénavent, j’essairai de l’appeler lors des nuits courtes et peut être bien qu’exiler il entendra mes plaintes et calmera mes doutes.

    • Ben oui… Et moi aussi.

      Il est un peu trop loin désormais.
      J’en garderai le souvenir à travers le collage de Solyzaan.

      Mais qui sait ? Il t’entendra peut-être…

  25. je n’es pas tout lu , je l’avoue, mais j’aime beaucoup l’illustration ^^

    Belle journée a toi

    MALO 

    • Merci pour Solyzaan qui l’a réalisée.

      Je comprends que tu n’aies pas tout lu… Ce serait un peu long.

      Bienvenu en Quichottinie, Malo. Je t’ai croisé déjà chez AneverBeen. Je suis contente que tu aies suivi ce lien.

      Un blog BD, c’est beaucoup de travail, bravo pour le tien.

  26. Que j’aime tes histoires de lutins, Quichottine… et l’Avent n’est-il pas le temps idéal pour raconter des histoires de lutins ? Merci !!

  27. C’est un bien joli cont que celui de ce lutin rose ! Merci, Quichottine ! Bisous et bonne soirée

  28. quelle chance que tu as… 😉 . Solo un saludito paso de largo

  29. merci pour ce joli conte ! J’adore … car j’aime beaucoup les elfes et les lutins.
    Bon dimanche ! Bisoux.


     
     

  30. Lutin rose, reviens !
    Oh ! Roi ! J’invoque ta clémence … S’il te plaît, montre que ta grandeur d’âme est ton plus grand succès …
    Et toi, tortue-fils, présente tes excuses au roi et au lutin. Tu es grand maintenant, il faut te montrer responsable …

    Je suis optimiste ! Mais j’y crois !
    Bisous, amie Quichottine

  31. C’est dommage pour le lutin rose, le mauvais comprtement du fils tortue a fait que le roi a mis tout le monde dans le même sac et puni sans discernement…
    Maintenant, je sais pourquoi nous avons les épidémies du corps et les méchancetés de l’âme…

    Tu as un beau talent de conteuse, et je prends toujours un réel plaisir à te lire.
    Passe une douce nuit Quichottine
    Bises du dimanche naissant à toi 

    • Le dimanche naissant m’a apporté ta visite… j’en suis très touchée.

      Merci, Renard. Bises à toi.  Ce sont celles du lundi soir.

  32. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, c’est vrai qu’il faut toujours écouter les recommandations de ces ainés.
    J’ai retouvé la tortue de ton récit à Bordeaux où elle enseigne à son fils les rouages du métier de tortue taxi …
    Gros bisous,

    • Sourire, Ami Muad ! Je devrais mettre ta tortue en bas de mon conte… Mais je crois que je vais m’en servir un peu plus tard.

      Gros bisous à toi. Merci.

  33. quel plaisir de venir te lire le matin !!!

  34. patdelapointe

    j’ai pas lu parce que je ne suis pas encore réveillé, mais je lirai car j’aime bien les histoires de lutin. bises

    • Tu liras quand tu pourras/voudras…

      Merci de m’avoir avertie de ton retour !
      Je suis contente que vous soyez rentrés.

      Bises à vous partager.

  35. ~~ Kri ~~

    Pas de doute Quichottine, tu es toi aussi, une elfe ou une fée…ta plume est une baguette magique!

  36. Et bien je n’ai plus aucune sympathie pour les tortues Quichotine. Premièrement le lutin ne mériotait pas sa punition, et ensuite ce roi idiot est cause de bien des misères !
    Ceci dit ma belle, hier je te mets un commentaire sur lequel je te parle aussi de Kerfon, et le soir c’est lui qui me répond depuis son blog. Cela me conforte dane ma croyance des beaux contes de fée !
    Bon dimanche à toi
    Nettoue

    • Quelque part, le roi des lutins est bien plus coupable que cette tortue.

      Mais, le plus simple est encore de partager entre tous… comme ici.
      Je suis heureuse de voir que vous avez tous fait connaissance !

      Passe un beau mardi… si proche maintenant !
      Merci, Nettoue.

  37. suis venue te faire la bise ..

  38. Même tortue, on ne peut pas lambiner…le lutin n’est pas très cool…un lutin rose devait bien avoir une recette magique pour ce pauvre bougre, mais ds les contes aussi, il faut respecter la « loi ». Bises   VITA

  39. Bleu ou rose, il me plait ton lutin et son histoire…

  40. Bonjour Quichottine.
    Je n’ai pas vu de TGV (Tortue à Grande Vitesse) sur la route de mes vacances. Sans doute étais-je trop distrait.
    J’aime vraiment beaucoup les découpages de Solyzaan, ils me font rêver.
    Je vais reprendre mon conte dans quelques temps en m’accordant peut-être encore une semaine ou deux pour revoir tout depuis de le début, avant de commencer à écrire une deuxième partie…

    Bises et à bientôt.

    • Tu pensais à tes fixes et à tes bougeants ?

      Heureuse de savoir que tu es de retour.

      J’attendrai sagement que tu sois prêt.

      Merci et très beau mardi, Pierre-Louis.

  41. annielamarmotte

    alors j’espère que mon fiston ne fera plus de « bêtises »…. magnifique cette histoire….

  42. nous devrions tout nos malheurs a une tortue alors 😉

    c’est un bien joli conte quichottine , comme toi seule sait les raconter ^^

    Bonne soirée

  43. on aurait bien besoin de lui pourtant avec cette grippe dont on nous rebat les oreilles!
    mais oserais-je un jeu de mot hyper connu? Le tort tue!
    bises Quichottine

    • Oui, tu peux oser, au contraire…

      Malheureusement, il n’y a pas que le tort qui tue.
      C’est dommage. S’il suffisait d’avoir raison pour survivre, ce serait bien.

      Bises à toi, Aza.

  44. patdelapointe

    oh ben moi, j’aime bien cette histoire. l’ennui avec les lutins rose, c’est qu’on peut avoir envi d’en faire des bouquets…mais pour la vilaine tortue, surtout tu ne lui indique pas l’adresse de mon  » pôte agé « , maintenant qu’il n’est plus dans la foret, car il pourrait venir leur rendre visite…et je n’y tiens pas …j’ai déja flopso avec ses grandes oreilles qui profite de mon absence, je ne voudrai pas d’une tortue qui en plus s’enfouie pendant l’hiver pour hiverner

    • Je ne lui dirai rien, ne t’en fais pas…

      Mais, en dehors de ton potager, les tortues, tu sais, c’est très mignon.