Attente (3)

La Quichottinie est en « mode veille », vous le savez, pour encore quelques jours, une semaine en fait…

Mardi prochain, ou mercredi, peut-être, si aucun aléa ne m’en empêche, je pourrai reprendre mon voyage, retrouver mes chemins avec bonheur.

En attendant, me voilà sur le quai, en partance pour un ailleurs dont je ne sais rien encore.

Image de Sogo, 23.06.08
(clic pour la voir sur la page originale)

Attendre, c’est parfois bien long, surtout si l’on ne sait pas vraiment ce qu’on attend.
La présence ou l’absence, le départ… ou le retour.

Est-il possible de s’attendre soi ?

Cette femme fascinait Sogo, à Genève…

Moi, je ne l’ai vue qu’en photo, je ne sais rien d’elle si ce n’est ce qu’elle m’a dit dans son silence.

Les mots parfois se taisent, ils évitent ainsi ce qui pourrait être mal interprété.

Les passants lisent, sur son imperméable, les traces d’anciennes pluies et sur ses souliers la poussière des chemins parcourus.

Elle est lasse, mais droite encore, elle ne cédera pas au désespoir qui l’attend, un peu plus loin, sur un banc.

Elle fouille dans son sac, mais sans angoisse. Elle a le temps – l’éternité – pour y trouver ce qu’elle y a caché.

Dans un mouchoir de lin pervenche, ses dernières larmes ; dans un petit carnet de moleskine, un vieux poème, quelques dessins, des lambeaux de pensées… et l’image un peu défraîchie d’une maison à retrouver.

Là-bas, il y aurait celui qui l’attendait.

220 réponses à “Attente (3)

  1. Et si, comme Eurydice, elle s’était retrouvée figée par l’amour même qui venait la sauver de cette attente ?

    • Et si… elle était celle par qui Orphée se perdrait ?

      Il y a toujours deux faces à la médaille, deux points de vue pour l’histoire racontée.
      Orphée perd Eurydice, parce qu’il n’a pas su être patient, mais, parce qu’il ne sait pas l’oublier, il sera mis en pièce par les Bacchantes. L’amour est souvent malheureux chez les héros.

      Mais j’aime bien l’idée que tu suggères… une séparation dont l’un ou l’autre peuvent être cause.
      Après… reste à les faire se retrouver.

  2. Ou peut-être, comme Sarah, la femme de Loth, aurait-elle dû s’abstenir de se retourner sur son passé ?

    • Qui sait ?
      Il faut sans doute se tourner vers l’avenir, et ne pas trop se préoccuper d’hier pour donner toute sa chance à demain.

      J’entame ma dernière semaine en mode « mamie ».
      Les enfants grandissent bien vite !

      Passe une belle semaine, Galet. Je suis heureuse que tu sois là. Merci.

  3. Elle parait si réelle et depuis si longtemps… Tu révèles les secrets de son sac, Amielle. Mais ne cherchait-elle pas simplement son ticket ? 
    Gros bisous, tout plein, Mamie Quichottine.
    Douce nuit

    • Si, bien sûr… mais si j’étais partie du principe qu’elle avait égaré son billet, je n’aurais rien eu à raconter…

      Ne crois-tu pas ?

      Gros bisous tout plein, ma Dame de l’Océan.
      Douce nuit à toi, même si ce n’est pas la même…

  4. Ton billet est si bien fait que je l’ai relu 3 fois.

    Samedi, nous allons avoir les minots après un mois de vacances. je me demande si je vais devoir mettre un 3 ème bottin sous les pieds, pour pouvoir leurs faire la bise !!

    Bonne journée à toi. Bises de nous deux.

    • C’est gentil !

      Peut-être pas un troisième bottin, mais ils grandissent longtemps, nos minots.
      Fais-toi offrir un escabeau… ou laisse-les se pencher un peu, tu sais, c’est émouvant de se dire « mon pépé est plus petit que moi… »

      Merci d’être passé. Bisous à vous deux.

  5. je te souhaite une belle journée. bises

  6. j’ai raté ça!!! personne ne m’en a parlé et ma fille travaille à Genève! c’est superbe, j’adore!
    j’attends aussi …ce que tu vas nous écrire…

    • Tu pourrais peut-être lui demander de se renseigner…
      Un syndicat d’initiative ou la mairie saurait peut-être le nom du sculpteur…

      Merci de partager cette attente avec moi.

  7. merci pour cette bannière que j’aime beaucoup! je l’avais dit nananère!

  8. Joli ! Et merci !
    Comme tu as pu le constater, chez moi aussi c’est le mode « plus que de veille ». Mais d’ici la rentrée, j’espère bien me rendre un peu plus disponible à ma vie virtuelle…
    La vie réelle m’appelle et me mobilise en ce moment, mais peut-être bientôt aurais-je un peu plus de temps pour me poser derrière mon écran…
    D’ici là, de gros bisous à toi, ma Quichottine, que je n’oublie pas malgré ces silence plutôt longs !!!

    • Oui, je trouvais l’attente un peu longue chez toi, mais je sais que tu as un autre blog qui t’occupe beaucoup et un travail plus que prenant.

      Merci pour cette image… et surtout merci de ta fidélité qui a résisté au temps.

      Tu ne peux pas être partout à la fois, mais ta visite me fait plaisir !

  9. Il est tellement agréable de laisser aller son imagination devant cette femme aux lignes parfaites et tellement vivantes…
    Malgré les traces laissées par les années, elle est belle, elle avance, elle vit.
    Ah Quichottine, je viens ce matin de passer de longs moments avec toi et chaque découverte était « instants de pur bonheur ».
    Je t’envoie la fraîcheur de ce matin ensoleillé et tu sais combien j’aime le matin…
    Bisous mon amie et merci d’être là.
    Sophie

    • Je suis sûre que tu aurais pu écrire aussi…

      Merci de ce long moment passé ici, près de moi, cela m’a fait plaisir.

      Tu sais que j’aime te retrouver. Le matin, oui, il est merveilleux sur la petite maison de la prairie.

      Bisous à toi aussi, amie…

  10. Joli résumé d’un départ et de son contenu
    Gros bisous, amitiés, Flo

  11. Si vraie, cette statue, que je l’ai prise pour une artiste maquillée entièrement de ton cuivre ou bronze (comme j’en ai vu sur un blog) bien réelle …
    Cette attitude de chercher dans son sac, c’est aussi une de mes habitudes, et j’aurais pu rester à l’arrêt sur un quai, si longtemps, et peut-être pétrifiée de ne pas trouver l’objet de ma quête frénétique !
    Pour ça aussi, je me retrouve dans cette photo qui me renvoie à une image personnelle …

    Heureuse de relire en Quichottinie ! J’attends vivement ton retour, mais profite bien des pitchouns !
    Tout plein de bisous !

    • C’est qu’elle aurait pu être l’une de ces statues vivantes… Mais elle ne l’était pas.

      Cela me ressemble aussi. J’ai si souvent retourné mon sac ainsi… dans une quête qui était loin d’être sereine.

      Merci de ta présence… et pardon de te répondre aussi tard !

      Tout plein de bisous pour toi, Midolu.

  12.  » Heureuse de te relire … « 

    Quichottine, je commence L’Ombre du Vent, emprunté en bibliothèque, et j’écrirai à son sujet.
    Une coïncidence entre ce livre, un auteur russe et Don Quichotte …

    • Nabokov… ?

      En tout cas, j’aime savoir que tu me raconteras.

      Bisous tout plein. (et pas grave pour la faute, ce n’était qu’une coquille…)

  13. C’est tellement naturel on dirait qu’elle va marcher. Bisous.

  14. elle si réelle cette statue qu’effectivement je me demande ce qu’elle cherche dans son sac … et notre imagination fait le reste. Profites bien de cette mise en veille, c’est toujours un plaisir nouveau de découvrir tes article à chaque parution. Je reviens d’Espagne ou notre fils vient de s’y marier et nous en avons profité pour y faire un peu de tourisme sous une chaleur accablante, dur pour dormir et ici nous y retrouvons une chaleur peu habituelle, aussi volets clos et maison dans la pénombre avec les ventilos en marche si bien que nous avons actuellement 25°C et c’est très agréable, nous sortirons ce soir à la fraiche. Bigs bises gorgées de soleil et chaleur, très bonne journée si possible les pieds dans l’eau, ici je vais mettre un bassine sous le bureau pour me croire à la mer (lol)

    • Sourire… Je suis heureuse que tu sois de retour, et que ton voyage en Espagne se soit bien passé.
      Tous mes voeux aux nouveaux époux.

      Ici, tu as raison, nous avons aussi eu très chaud.

      Sortir le soir ou le matin très tôt, c’est une bonne solution.

      Tu feras une photo avec la bassine sous le bureau ? 

      Merci d’être passée. Bisous.

  15. Une sculpture attachante à laquelle tu donnes vie. Bel ensemble.

  16. Charles Daney

    Tut le monde n’est pas Tartuffe, heureusement, mais Tartuffe n’est pas seulement liéà la religion.

    • J’en suis d’accord.

      Il y en a qui profitent de tout… et savent se jouer de ceux qui leur font confiance.

      Merci, Charles.

  17. Charles Daney

    La tenue de camouflage de mon chat, c’est à cause du soleil ou des vénérables restes qu’il garde.

    • Rire… Bien sûr que c’était ça !

      L’adresse que vous laissez est erronée… Il faut la modifier pour que l’on puisse venir vous lire.

  18. très belle sculpture  originale !pauvre passante: elle en a de la patience: elle attend sans doute le train des souvenirs celui qui passe lorsqu’on l’attend le moins!  le banc est encore loin de sa station …
    bonne soirée; bisous

    • J’aime beaucoup ce train des souvenirs… tu as raison, il passe le plus souvent quand on ne l’attend pas.

      Le désespoir peut s’effacer… il suffit généralement d’un sourire ami.

      Merci pour ta présence. Bisous du dimanche

  19. Bigornette

    je crois que dans cette vie l’attente est permanente… on ne s’en rend pas forcément compte d’ailleurs, mais je pense qu’on attend toujours… alors évidemment sur un quai de gare on attend encore plus… et là on en a conscience… Superbe cette statue !… Alors qu’est-ce que j’attend en ce moment ? eh bien avec impatience tout en préparant quelques affaires, un prochain séjour en Bretagne… ainsi va la vie… et au retour, j’en suis sûre j’attendrai encore autre chose… l’essentiel est quand même de vivre en même temps et le mieux possible… bisous Quichottine… bonne soirée..

    • Tu as raison, Bigornette. Il y a toujours quelque chose à attendre. Sinon, la vie devient monotone…

      Passe de bonnes vacances, profites-en bien. Gros bisous à vous deux.
      Très bon dimanche !

  20. J’aime beaucoup ce bel article et j’aime cette scupture.
    Bonne journée Quichottine.

  21. Elle a  peut être simplement perdu son billet. A+

  22. j’aime bcp quand l’art viens dans les rues se meler a nous..
    besos
    tilk

  23. Merci pour ta visite sur mon blog avec mon marin de cartagena. Ta femme SoGo est pas mal non plus .. Tu t’absentes si j’ai bien compris ? A ton retour tu es la bienvenue sur mon blog
    Amicalement
    Alice

    • Merci à toi.

      J’ai beaucoup aimé la photo que tu as confiée à Muad… Tu me la prêteras un jour ? S’il te plaît…

      Dès que je suis un peu plus libre, je viendrai te rendre visite plus longuement.

  24. C’est vrai qu’elle est fascinante cette photo … On peut tout imaginer …
    Bon jeudi ! Bisoux.
  25. Elle est belle cette femme orientée vers son destin…

  26. Bonjour Quichottine
    L’attente est le plus vaste étendu qui puisse exister, avoir l’esprit ailleurs et  se demander où aller et en essayant de trouver un chemin menant vers un autre horizon…
    Je suis un peu comme cette dame en ce moment, mais pas sur un trottoir…, et je vois que tu es un peu pareil…
    Un être cher s’en va et l’esprit se retrouve vide, anéanti, et tout devient soudainement dépeuplé…
    Bonne après-midi Quichottine à bientôt.
    Bises
    Maïlyse

    • Bonjour Maïlyse.

      Quel plaisir de te retrouver !
      Je suis si peu derrière mon écran que je manque à tous mes devoirs… J’ai beaucoup de retard partout.

      Je vais revenir peu à peu… mais, en attendant de savoir ce qui te touche tant, je t’embrasse très fort.

      Bon dimanche, Maïlyse.

  27. Charles Daney

    On ne devrait pas mêler le commerce à l’art, ni à l’amour qu’on porte aux animaux. Laisser ces bien à ceux qui les ont fait, le patrimoine à ceux qui l’on fait, le souvenir à ceux qui savent le garder en leur coeur.

    • Même si vos mots ne concernent pas mon article mais le vôtre, je trouve qu’ils sont beaux.

      Vous avez bien raison, Charles. Laissons les souvenirs à ceux qui savent les garder en leur cœur.

      Passez une belle journée. Merci.

  28. coucou,

    nous sommes rentrés ce matin à 04h30 alors je passe rapidement vous faire de gros bisous

    désolée du copier/collé

  29. Mon attente de cet été fut de retrouver un ordinateur pour vagabonder  de-ci de-là pour arriver  jusqu’en Quichottinie – après bien des détours …
    Ouf! j’y suis …

    • Merci pour ce retour… je me demandais si tu allais bien…

      Tout est parfait, ce n’était qu’un souci d’ordi…

      Bises, Liza.

  30. Moi aussi je suis toujours en mode veille pour l’instant et en partance vers un ailleurs qui m’inquiète un peu car malgré moi je risque de passer de l’ombre à la lumière dans les jours qui arrivent.
    Pour l’instant je profite des derniers jours de vacances et du soleil qui m’a tant manqué.
    Gros bisous 

    • Ah oui ? Tu vas devenir célèbre ?

      … Bon, je m’avance peut-être, mais ce serait bien. Non ? Ce que tu fais le mérite bien.

      Tu as raison, profite du soleil.

      Gros bisous à toi… à très bientôt !

  31. Il est des silences assourdissants.
    Yes… me revoili-voilou. Entre deux enduits sur les murs et une escapade corrézienne j’arrive encore à choisir une photo…
    Bonne soirée 

    • Chouette ! Tu n’as pas oublié… pourtant tes activités de la journée doivent te fatiguer !

      Passe un bon dimanche, Alphomega. J’ai beaucoup de retard dans mes réponses…

  32. Bigornette

    Coucou Quichottine… j’ai déposé un com chez ton « amie », je tenais à te le dire… il y a des moments où je suis si navrée, si démontée, que je ne peux pas m’empêcher de dire ce que je pense… tu me connais… La consternation va un moment et puis ensuite on éclate… j’ai beaucoup réfléchi avant de déposer ce com…mais dans tous les cas peu importe les conséquences je ne le regretterai pas…c’est d’autres coms laissés sur ce même blog qui m’y ont incités… ce n’est même pas les tiens,d’ailleurs je n’y passe pas souvent mais je trouve que ça empire…….c’est des réactions, d’autres coms , pas drôles surtout….La terre ne tourne pas toujours rond et je comprends pourquoi… je te fais des gros bisous …je ne verrai pas les suites au delà de dimanche… J’espère que ça ira… Je te fais des gros bisous… Bonne journée…

    • Merci de m’en avoir informée… J’ai lu ce que tu avais écrit.
      Il n’y a rien que l’on puisse faire, malheureusement.

      Les personnalités sont exacerbées sur les blogs, il faut en tenir compte.
      Je te remercie toutefois pour cette prise de position que je comprends tout à fait.

      Je t’embrasse fort, Bigornette. Prends soin de toi.

  33. Un petit arrêt en passant pour te souhaiter une belle fin de semaine. Je t’embrasse.

  34. Elle attend comme on attend ; avec silence et patience, que Quichottine revienne !
    Le temps d’une semaine s’il le faut…
    L’attente peut être sagesse ?
    Il me semble…
    Soyons sages, et laissons se reposer, retrouver les siens, et voyager ici et là notre petit lutin bleu.

    A bientôt Quichottine.

  35. Voilà qui me rassure!! Te voilà partie vers un « Ailleurs » que je te souhaite à ta convenance. Je pense que tu y trouveras ce que tu y cherches.

    J’étais parti en rêve grâce à tes jolis écrits. Ils m’ont fait penser à quelqu’un que je connais; Ah, le pouvoir des mots!!!

    Gros bisous amicaux, ma chère Quichottine!

    • Je suis seulement un peu loin de mon écran encore quelques jours..

      Les mots ne peuvent pas toujours tout, mais je suis contente si j’ai pu te faire rêver un peu.

      Gros bisous amicaux à toi aussi. Merci, Alrisha.

  36. Bonne fin de semaine Quichottine…..en mode actif. A+

  37. Que j’aime ces statues à qui il ne manque qu’un souffle de vie pour nous faire penser qu’elles pourraient nous suivre.
    Cette femme attend, qui quoi ? Peut être que nous ne le saurons jamais.. sinon en attendant à notre tour, qu’elle nous délivre son secret.
    Gros bisous à toi et doux repos,
    Syl

    • Si elle te le dit, tu raconteras ?

      Gros bisous à toi aussi, merci pour ce partage.

      Je t’embrasse. Passe un beau dimanche.

  38. Bon week-end à toi en Quichottinie ou ailleurs
    Amitiés, Flo

  39. J’aime la façon dont tu nous présent cette femme qui attend
    Moi aussi elle me fascine
    Peut-on s’attendre soi,demandes-tu
    Oui, je le crois
    Et l’on peut se manquer
    et c’est une grande tristesse

  40. « S’attendre soi? » oui c’est un beau défi que j’aime bien ! Car cela sous entend plein de choses dont celle de se comprendre pour continuer à avancer sur le grand chemin de la vie
    Un petit coucou pour te dire que je suis revenue de vacances et remercier de ton passage pendant mes vacances

  41. je ne sais pas qui l’attends mais moi je sais qui t’attends : moi
    besos
    tilk

    a ver si me escribes algo en castellano!!!

    • Un sourire pour toi, Tilk… Merci de m’attendre.

      C’est un beau défi que celui que tu me lances !
      Je vais y penser…

  42. Charles Daney

    On attend toujours mais l’attente n’est que le début d’un départ. Alors! Je le sais bien que vous rebondissez toujours. Ce qui pourrait ne pas être toujours monc as.

    • J’aime ce que vous dites, Charles.

      Merci pour ces mots.

      Vous savez, j’aime bien quand vous répondez aussi à ce que j’ai écrit ici.
      Le début d’un départ… oui.

      Nous verrons bien pour le reste.
      Il ne faut pas vous décourager déjà. Il y a des moments où les visiteurs se font rares, mais ce qui est important c’est de continuer à se faire plaisir en écrivant. Ne le croyez-vous pas ?

      Je sais bien que ce n’est pas facile de continuer en se demandant si ceux qui nous lisent apprécient ou non… Mais ne lâchez pas prise. Je ne voudrais pas devoir me priver de la lecture de vos dialogues.

  43. Le Bigorneau :

    Je te fais des gros bisous et je te dis « A bientôt! » nous partons quelques jours…mon blog, lui ,reste ici avec ces photos, ces écrits et tout ce qui fait un univers virtuel… Bonne fin d’été Quichottine et garde la pêche !

    • Merci pour cette visite avant tes vacances.

      Passe un beau séjour en Bretagne.
      Bonne fin d’été à toi aussi.

      Je t’embrasse.

  44. Charles Daney

    Encore faut-il bien choisir ses icônes. J’ai connu quelques « mostres sacrés ». Cela faisait du bien.

  45. J’aime bien cette sculpture et j’aime être surprise au coin d’une rue par ces statues, vivantes ou non, toujours si présentes, et qui apportent à la seconde à laquelle on les voie comme un parfum d’éternité … Beau week-end à toi Quichottine ! Je t’embrasse.

    • Un parfum d’éternité… c’est tout à fait cela.

      Merci, Bandolera. Je t’embrasse fort.

      Passe un beau dimanche.

  46. C’est bien le lien indiqué

  47. On est impatient de te revoir ici (et de te relire) Quichottine!!

    Profite bien du soleil 🙂
    Plein de bizoux!

  48. Aimez-vous les halls de gare. Il y a de tout en ces lieux : l’attente, l’espérance, un peu d’angoisse, l’intensité d’un regard, la recherche d’un être connu, l’indifférence des foules, les grandes interrogations de l’inconnu et le grondement du train dans le temps qui s’avance…

    • J’y suis assez « mélangée ».

      J’observe, j’imagine les histoires qui s’y nouent et s’y dénouent… mais, en même temps, je trouve qu’il y a trop de monde, trop de brouhaha…

      J’y suis un peu perdue. C’est mon côté « agoraphobe » qui ne s’arrange pas en vieillissant.

      Mais c’est vrai qu’il y a tout ce dont vous parlez. Avec, en toile de fond sonore, les trains qui s’avancent et ces voix désincarnées qui annoncent les arrivées et les départs, les numéros des quais, et les temps de retard.

      Merci pour votre présence, Charles.

  49. Bonsoir,
    Merci de ta visite.
    J’ai découvert cette ville en passant par hasard et j’ai été conquise.
    D@net.

  50. Ton texte est splendide
    « je pense qu’elle cherche le petit billet que tu lui avais laissé  et sur lequel est inscrit l’heure de ton retour….seras- tu au rendez-vous ? »

    • Merci…

      C’est vrai que je l’avais écrit quelque part… tu crois qu’elle a perdu le billet ?

      Pour te répondre, je ne sais pas.

  51. bonsoir Quichottine,le thème de l’attente est l’un des plus complexe..qu’attend on? qui..? l’aautre, des souvenirs ,une nostalgie..un futur..ou soi même comme tu le dis si bien.
    Il m’arrive souvent de songer à la vie des gens que je croise,depuis que j’habite une grande ville(!)assis sur un banc,acoudés à un parapet…dans le métro,immobiles…l’oeil lointain..Non tout le monde ne court pas..certains attendent..et tu me donnes l’idée d’un texte…j’adore te lire,on se retrouve chez toi comme chez une amie avec qui on échange quelques propos…
    Je te souhaite une belle soirée..bises

    • Bonsoir Angel,

      Accoudés à un parapet… je le suis aussi en ce moment, je m’interroge.
      Mais je sais qu’il y a des choses qui sont plus importantes que d’autres.

      De temps en temps, il faut faire le point.

      Merci pour tes mots. Ils me touchent beaucoup.
      Tu reviens quand tu veux… et à très bientôt chez toi !

      Passe une belle soirée. Bises à toi.

  52. merci pour ton dernier com’ !!! je ne parviens toujours pas à lire mes propres articles qui sont toujours dans ce drôle de coloris peu visible…le principal étant que vous vous ne vous abimiez pas les yeux !!! je ne sais si c’est plus fatiguant d’attendre que de courir après le temps….

    • Je me demande si ce n’est pas une question de navigateur…

      Chez toi, tu utilises quoi ?

      … pour le reste, je crois que les deux sont équivalents !

  53. l’attente fait partie du voyage…ça fait 8 mois que j’attends les vacances !

  54. Bonsoir Quichottine et merci pour ce joli texte et cette belle illustration de dame à l’imper. Comment mets-tu les renvois en fin d’article ? Je trouve cela très intéressant… Amitiés,
    Brigitte

    • Ah, mes trois images ?

      Il faut installer un widget… Il y a un fil sur le forum d’entraide pour cela.

      C’est effectivement intéressant.

      Amicalement à toi.

  55. bisou sans attendre… en mode éveil!!!
    ah oui en ce moment, un coup sul frein du blog (ouf, programmations c’est facile), une rentrée X5, c’est le rush de l’année!
    le fun attendra par contre…à moins que je ne le trouve ça et là au détours du parcours… (oui du combattant parfois… si si on peut le dire)
    beau lundi à toi!

    • Merci pour ce bisou pressé… et pour le sourire qu’il m’a apporté.

      Bonne rentrée, en mode actif.
      Bisous pour toi. Passe une belle fin de semaine.

  56. Bon début de semaine ! Bisoux.
    dom
  57. je l’imagine belle aventurière sans bagages faisant le tour du monde immobile tandis que le monde tourne autour d’elle
    bises

    • Un voyage immobile peut être très riche, je crois… il suffit de bien choisir ce que l’on veut y voir.

      « L’aventurière sans bagage », je retiens, cela ferait un très beau titre de roman.

      Bises, Gaby. Passe une belle journée.

  58. Une femme qui fouille dans son sac, c’est en effet un grand moment…  
    On y trouve tellement de choses, mais jamais ce que l’on cherche au moment voulu: les clés devant la porte, la monnaie au péage, les lunettes pour lire un document…

    • J’ai dans mon sac aussi beaucoup de choses éparses… auxquelles je tiens.

      Tu as raison, les clefs, la monnaie… euh, pas les lunettes, je les ai toujours sur mon nez !

      Passe une bonne journée. Merci.

  59. mon com signé  par un autre la première fois que ça m’arrive!!

    • J’ai déjà vu… mais, normalement, il suffit de raffraîchir la page et tout se remet en place.

      C’est vrai que c’est impressionnant.

  60. Le commentaire précédent a été écrit par moi (j’y parle de ce que l’on ne trouve pas dans un sac) mais il a la signature de quelqu’un d’autre… Il a dû y avoir un overbug!
    Bises
    Va l’r

    • Oui… je me doute de ce que tu as dû ressentir. Mais, finalement, tout est OK.

      C’est un bug, qui devient fréquent et qui m’agace.

      Bises à toi. Merci pour tes mots.

  61. Il semble que tout soit rentré dans l’ordre à présent en ce qui concerne les signatures de coms…

    • Heureusement… Tu imagines ce que ça donnerait si tout restait mélangé. Pas facile ensuite de savoir qui a écrit quoi…

      Enfin, j’espère qu’un jour tout ira bien.

      Merci encore.

  62. Merci Quichottine de ton passage au blog des paniers. D’autres projets? accroitre ma technique, car je ne maitrise pas tout encore et surtout de reprendre mon bâton et d’aller à la rencontre des quelques vanniers du noisetier qui restent dans la région pour récuperer leur savoir faire et jouer un petit rôle de « passeur de mémoire » comme m’ont  dit gentiment deux chercheuses qui ont écrit un livre sur l’histoire du panier pyrénéen. A+

    • Passeur de mémoire… C’est un bien joli rôle.

      Cela ne m’étonne pas de toi.
      J’aime bien passer de temps en temps pour voir ce que tu as réalisé. Je trouve que tu as beaucoup de savoir faire déjà. Tu prendras des apprentis ensuite ?

  63. Une dame étonnante, plus vraie que nature!
    Repose-toi bien!
    Bisous
    Viviane

  64. j’aime à croire qu’elle a croisé le regard de la méduse et qu’elle en a été pétrifiée;
    mais du train viendra quelqu’un qui lui rendra vie…
    comment, pourquoi?
    bisous quichottine

    • Une méduse… Oui, ça pourrait.

      Mais il faudra faire vite pour l’aider à revivre.

      Le « comment » et le « pourquoi » ne sont pas toujours si faciles à trouver qu’on le voudrait.

      Bisous pour toi !

  65. Il doit l’attendre!!! Maigre espoir, mais elle veut encore y croire!!!
    Bigs bisous du jour Quichottine!

    • C’est difficile de ne pas s’accrocher à son espoir, si mince soit-il.

      Bigs bisous à toi aussi, Alrisha, même s’il s’agit d’un autre jour.

  66. Ca doit coûter bonbon un bronze pareil…

  67. J’ai attendu mais elle n’est pas décidée à me parler je crois lol
    Toutefois, avec un peu de patience peut être va t’elle se décider.
    Je reste à l’écoute.
    Sinon j’espère que tu vas bien et que la pause est agréable ?
    Gros bisous à toi,
    Bonne semaine, Syl

    • Je ne sais pas si elle nous dira la vérité… surtout maintenant que je lui ai donné un rôle à jouer. Peut-être en est-elle satisfaite ?

      Je vais bien, merci, Sylviane. Me voici de retour…

      Gros bisous à toi aussi.
      Passe un bon weekend.

  68. bonnes vacances Nicole

  69. merci de ta visite même en vacances je pense.je suis contente que tu apprécies les photos en grand du diaporama.Je vais continuer à les faire avec picasa.
    Bonne journée et à bientôt.

    • J’étais très occupée, c’est vrai, mais j’ai essayé de garder le contact.
      Il faut que je regarde comment on peut intégrer le diaporama sur le blog. C’est vraiment joli.

      Bonne journée à toi.

  70. drole de statue, pour il ne pleut pas pourquoi un imperméable ?

    Amicalement Votre VincenzO

  71. Bisous – Alice
  72. les petits carnets de moleskine sont merveilleux….

  73. Merci de ton intérêt pour mes photos.
    A bientôt.
    D@net.

  74. Vivement demain, c’est la reprise
    Gros bisous, Flo

  75. « s’atendre soi »
    oui je pense que c’est possible
    on se perd si facilement !!!
    à bientôt
    sur un autre quai…

  76. J’ai attendu, attendu et beaucoup galéré pour parvenir ici. La page des douceurs est « en maintenance ».
    Je dépose donc mes bisous ici, en attendant ton retour. Je pense très fort à toi. Douce nuit, Amielle. Je t’embrasse très fort.

    • OB a fait des siennes en mon absence, je le vois bien.

      Merci pour ta présence affectueuse. Je t’embrasse très fort, mon Amielle. Passe une belle journée.

  77. Tu te doutes que je vais essayer de répondre à la question hein ?

    Oui et non…ma mère avait du sang normand.

    Je crois qu’il faut se « chercher » car le « soi » ne va pas venir frapper à la porte.

    Par contre quand il s’agit d’une décision, prendre le temps, de s’écouter pour connaître son désir profond…alors je crois qu’on peut s’attendre pour se laisser le temps.

    Je fais court mais o peut en faire des pages.

    Superbe phot vraiment

    Je t’embrasse et je t’attends « toi »

    • Je savais que tu le ferais… et je dois dire que ta réponse me satisfait.

      Prendre le temps…et une décision que l’on sait la meilleure, parce qu’elle est pensée.

      Je t’embrasse Lmvie. Heureuse de te retrouver.

  78. coucou

    c’est vrai cette dame cherche quelque chose mais elle semble calme

    bisous et bonne soirée

    • Tu as raison, elle n’a pas du tout peur, elle sait qu’elle va trouver !

      Bonne soirée à toi aussi, même si ce n’est pas la même.

      Bisous.

  79. Mardi ou Mercredi avais tu dis… Nous voila Jeudi et pas de nouvelle ? J’espère donc que c’est simplement parce que le temps des vacances étant tellement agréable, tu as décidé de jouer un peu les prolongations lol.
    Gros bisous à toi, Syl

    • Je t’ai répondu… dans mon article suivant.

      J’étais en retard, effectivement. J’en suis navrée… 

      Gros bisous à toi aussi. Merci pour ta présence.

  80. Un petit coucou rapide de la vacancière tire-au-flanc surbookée qui a tout laissé en plan pour aller faire bronzer ses gambettes.
    Faire une pause peut être bénéfique, j’espère que celle-ci te permettra le repos afin que l’on voit notre Quichottine bloguienne, que dis-je, interbloguienne revenir en pleine forme !
    Je te souhaite une bonne fin de semaine.
    Bisous tout plein

    • Je suis surbookée aussi… mais t’en fais pas, ça devrait s’arranger dans les jours qui viennent.

      Merci, ma Léa. Bonne fin de semaine à toi aussi. Bisous tout plein !

  81. Avons-nous toujours raison d’attendre toujours l’occasion et de saisi sans façon ce qui passe à notre portée, comme le chat la souris, par exemple.

    • Je ne sais pas… Je me suis longtemps interrogée, et, là, je n’ai plus envie de chercher une réponse.

      Le chat ne serait pas chat sans souris.

      Et nous ? Que sont les souris qui font de nous des chats, ou vice versa ?

  82. que de mystères aujourd’hui, en décalage pour moi …

  83. c’est à quoi je pensais en lisant …

  84. à qui le dis tu !!!! elles m’ont enfin quittées, aujourd’hui je respire mieux, enfin , je croise les dogts, merci de nous faire rever, l’amie, ça aide tant ….

    • Merci à toi, Isabelle.

      Tu as tant lu aujourd’hui chez moi que j’ai l’impression que tu as passé là tout ton temps…

      Je suis très touchée !

      Bisous du soir.

  85. J’aime beaucoup cette série attente et particulièrement cette statue… Très insolite… Bises

  86. Tu es revenue !!

    En compagnie de Monsieur de Bergerac … 

    Mais, je vais faire durer l’attente, un peu, et le plaisir de cette lecture que tu nous promets …

    Bises

  87. Etonnante dame… et j’aime bien ce que tu as vu dans son sac…. surtout le carnet de molesquine…. je viens de classer les miens dans un petit carton, pastille bleu qui m’attendra dans Véga!
    On a presque fini d’encartonner nos bouts de vie, avec quatre jours d’angoisse…. la promesse risquait fort de ne pas être tenue…. t’imagine! mais ce soir espoir!
    Je repars à la Grande Ourse….. alors je me ferai plus rare mais je serai là!
    Je t’embrasse
    Dany

    • … J’en ai un dans le mien

      Merci pour ce partage… Tu sais, j’adore imaginer tes cartons qui prennent place chacun sur leur petite étoile…

      Des bouts de vie… Je me demande ce que  ça donnera quand je devrai emballer la mienne…

      Ne t’en fais pas, Dany… Prends soin de vous, et fais ce que tu as à faire dans la vraie vie. Je sais qu’un jour ou l’autre tu donneras des nouvelles, et ça me va.

      Je t’embrasse.

  88. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, la statue de Sogo est vraiment splendide mais merci aussi pour cette très belle histoire.
    Les halls de gare ou d’aéroport sont des lieux vraiment très particuliers où se croisent et s’entremêlent pour quelques instants toutes les histoires, les joies et les peines, les remords et les regrets …
    Ce lieu de convergence c’est un carrefour des possibles où la formule « et si ? » prend toute son ampleur …
    Bises,

    • Tu avais mis chez elle un très beau poème, qui lui allait très bien aussi…

      Tu as raison, Muad… Et si ?

      Après ce « si », il y aurait tant de possibles, ou d’impossibles parfois.

      Bisous pour toi.

  89. ~~ Kri ~~

    Ces quais de gare connaissent des joies, des tristesses mais aussi des mystères et secrets

  90. Là bas…. un endroit peut-être dans les rêves… où l’attente est éternité….
    Bisous Quichottine

  91. Petite Elfe

    Je ne visite pas beaucoup de blogs pour l’instant. mais ici je viens tous les jours. J’attends aussi… tes billets et je lis les commentaires de tes aminautes toujours aussi intéressants, quoi de plus normal d’ailleurs quand on lit tes billets.
    Et je suis aussi en attente en ce moment et moi non plus, je ne sais ce que j’attends…
    En tout cas tu m’as envoyé de nombreux amis à toi et je t’en remercie et merci aussi à eux, comme Sophie aujourd’hui qui me précède dans cet espace.
    Bonne journée et bon retour ici.

    • Je serai heureuse si ceux qui sont venus chez toi pour une première visite, ont comme moi ce coup de cœur pour ce que tu écris, pour ce que tu nous montres.

      Je sais que tu attends… vas-tu te retrouver aussi ?

      Bonne journée à toi, Petite Elfe. J’ai encore peu de temps, mais ça devrait bientôt s’arranger.

  92. Francine Chauvet

    Bonjour Quichottine,

    Je suis en admiration devant les plis de cet imperméable qui donnent une impression de légèreté.

    Merci et bonne journée.

    • C’est vrai… tu as tout à fait raison.

      Merci et bonne journée à toi aussi… bien que ce ne soit pas la même.
      Pardon d’avoir tardé à te répondre.

  93. C’est tout a fait possible de s’attendre soi oui. et quelque fois c’est long, on ne sait mêem pas que l’on s’est perdu, qu’enfin on se retrouve. On se redécouvre une autre, enfin soit, et cette redécouverte , ces retrouvailles, bouleverse quelque fois ta vie.

    Alors on a envie de bousculer cette vie construite sur quelque chose de faux..construire sa vie, maintenant que l’on s’est retrouvée.

    C’est assez excitant et en même  temps affolant. mais on a l’impression de renaitre une seconde fois. finalement c’est que du bon cette attente là. A condition de ne rien regretter du passé 😉

    bises du jour, ta photo est magnifique, et tes mots émouvants comme toujours ^^

    • J’aime ce que tu dis… mais, en fait, on ne s’est peut-être pas perdu, on a seulement changé, au fil des jours qui passent, du hasard des rencontres, des choix que l’on a fait ou non.

      Ce qu’il y a, je crois, c’est qu’un jour on dit « stop ! »… Juste pour remettre les pendules à l’heure.

      Ce n’était pas faux, c’est seulement terminé.

      Renaître… ce serait une bonne chose, je crois. Et sans regretter !

      Bisous du jour, Loralie… même si ce n’est pas le même. Merci pour les tiens.

  94. ne passe-t-on pas sa vie à s’attendre dans le regard des autres? Les hommes me surprendront toujours par leur capacité à renvoyer des images en négatif des autres!
    victimes ou bourreaux disait dernièrement Gazou dans un de ses articles! elle en a de la chance cette sculpture de ne pas connaître la douleur de l’attente, des départs, de la solitude!
    bises Quichottine

    • J’en suis d’accord… et il y en a qui sont plus ou moins sensibles à ce reflet…

      Le problème, c’est que comme tout reflet, il est erroné, il faudrait revenir à l’original et ne plus se soucier du reste… Ce n’est pas si facile !

      … J’aime ce que dit Gazou. Elle le fait toujours avec des mots simples et beaux.

      Je t’embrasse fort, Azalaïs.

  95. ~~ Kri ~~

    Je te souhaite une belle journée
     Courage! Demain il devrait faire plus frais!

  96. texte un peu mélancolique – l’image est belle, la femme juste attentive à son monde. Aurait elle perdu l’espoir ? … je te souhaite une bonne semaine pour moi c’est le retour des vacances et j’ai aimé ces vacances en camping, où tout est simple et sans fioriture … bises

  97. Bon voyage alors…

  98. Elle attend
    Tout le temps,
    Son capel
    Sur la tête
    Elle attend
    défiant le temps !

  99. Cette candidate au voyage est figée par la stupeur:
    Elle vient de s’ apercevoir qu’ elle a perdu sa carte bancaire, son carnet de chèques, son porte-monnaie et ……… la mémoire.
    De quoi statufier n’ importe qui.
    Tu ne crois pas ???
    Gros bisous ma Quich’ et bonne nuit

    • Je suis d’accord, j’en serais moi même pétrifiée !!!

      Gros bisous ma Clo. Comme je suis contente de te retrouver !

      Bon dimanche à toi.

  100. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, j’ai cherché mais je n’ai rien trouvé pour l’instant.
    Gros bisous et bon week-end,

  101. ~~ Kri ~~

    Un p’tit coucou… je rentre d’un p’tit voyage et j’ai pas mal de commà valider
    Merci pour tes passages…fréquents!

    • Rire ! J’aime bien aller chez toi.
      Belles images, poésie, humour, un peu de merveilleux pour agrémenter le tout. C’est une belle recette… Elle me convient à moi….

      Merci pour tes mots.

  102. J’ai aimé à en être émue ! Tes mots sont très parlants, tout en semblant d’une grande simplicité
    Merci Quichotine
    Nettoue

  103. The mentalist

    Peut-être une séparation en effet…un éternel regret qui commence ?….

    A bientôt…

    • Je ne sais…

      Peut-on regretter éternellement ?
      Il faut parfois aussi avoir le courage de tourner la page.

      Merci d’être passé. Je reviens doucement.

  104. c’est une très belle image. bisous

  105. ~~ Kri ~~

    Belle journée à toi!!
     Bisous

  106. Là-bas…l’horizon nous attire tel un aimant…Mais l’herbe sera t-elle plus verte ?

  107. La foule en délire te réclame à corps et à cris;-)

    Dixit mes mots dans mon monde, ton « Attente (3) » est à tomber…

    • Rire…

      … mais c’est vrai qu’il y avait du monde.
      Je suis encore en retard, même chez toi ! C’est épouvantale…
      Je croyais pourtant avoir le temps pour mes devoirs de vacances.
      Quelle déception pour toi !

      Ne m’en veux pas.

  108. annielamarmotte

    il va y en avoir des statues à attendre ton retour…….

  109. Tendre Espérance
     Boujour Quichottine, je passe aujourd hui pour déposer chez Toi ce com, ton blog fait partie de mes coups de coeurs, bien que ces derniers temps je ne suis pas présente sur OB, j’espère avoir bientôt un peu plus de temps pour rendre visite à tous mes amies !!! Je te souhaite une agréable journée, je t’embrasse bien fort!
    à bientôt!!! Tendre Espérance
    • Un coup de coeur.. et un tag de plus. Merci d’avoir pensé à moi, mais je risque de ne pas pouvoir choisir.
      Alors, ceux qui liront ce message pourront le prendre, s’ils le désirent, et le faire suivre.

      Je vais te le renvoyer, bien sûr, pour que tu ne sois pas lésée.

  110. Muad' Dib

    Elle est toujours aussi belle.

    Quel dommage qu’il ne soit pas venu …

    Bises,

    • Oh merci, Muad !

      J’aimais beaucoup ce billet, cette attente-ci !

      Je suis contente que tu me l’aies fait relire !

      Bises à toi.