Mes petits bonheurs

J’ai été taguée !

Oui… encore…

Par Aneverbeen.. le 17 juin… et par Jean-Marie, quelques jours plus tard, le 23 juin.

C’était donc il y a longtemps. Vous imaginez ? Plus d’un mois !
 

– Mais, Quichottine ! Il y en a d’autres, dans tes tiroirs, qui attendent depuis bien plus longtemps !

C’est vrai… Il faut vraiment que je m’y attelle… c’est pour bientôt.

Pour bientôt… C’est toujours ce que je dis. Et, pendant ce temps, vous, vous vous dites : « Mais, bon sang ! Qu’est-ce qu’elle fout ? ». J’ai des tonnes de visites en retard, des milliers de mots en attente d’écriture ou de lecture… et des dizaines de « tags » divers dans mes tiroirs. Je devrais embaucher une secrétaire.

Ou un secrétaire… Quelqu’un qui traiterait pour moi mon courrier, rédigerait mes billets, répondrait à vos messages…


Ce serait rigolo… vous ne croyez pas ?

Ben non ! Ce ne serait pas drôle du tout. Qui aurait le plaisir d’ouvrir les enveloppes ? de cliquer sur les liens ? Lui ?
Pas question !

Je vais garder pour moi ce plaisir là.

– Égoïste, va !

(Ça, c’est mon ange gardien qui vient de me tourner le dos
et qui boude dans un coin…)

Aujourd’hui, il n’était pas question de plaisir, mais de bonheur… Ah ! Le bonheur ! le BONHEUR….

Il me faudra rédiger un billet sur ce BONHEUR là, celui qui s’écrit avec des majuscules et dont on rêve toujours dans la vraie vie sans jamais l’atteindre, ce bonheur qu’on serait obligé de chercher, d’après les philosophes.

Mais, le bonheur, ce ne devrait pas être « obligé », ce devrait être…

Je digresse !

Je vais me faire tirer les oreilles par AneverBeen. Elle a un joli surnom…

Elle ? Oui, je pense qu’elle est « elle », même si j’ai mis un moment avant d’en être sûre… mais il se peut que je me trompe, il m’arrive d’être sûre de moi, surtout lorsque je suis dans l’erreur !

Elle lit… beaucoup… elle va au cinéma… Et elle parle très bien de ce qu’elle a aimé…

Moi, je l’aime bien. Je devrai mettre ce billet dans « rencontres » si je continue. Mais non, il sera dans « tag ». Chez moi, c’est tout simple.

Elle, sa catégorie s’appelle « Où l’on respecte les règles du jeu : tag« . Ça me plaît bien ! Il y a donc des règles, même pour parler de petits bonheurs…

– Et chez Jean-Marie ?
– Chez Jean-Marie ? … je vous en parlerai une autre fois. Il faut bien commencer par le commencement.

C’est parti !

Coupables : AneverBeen (Pas si désolée, je crois)… et Jean-Marie (quelques jours plus tard, par ricochet)

Victime : Quichottine

Tag porté sur la consigne suivante
:

Si Amélie Poulain aime briser la croûte d’une crème brûlée avec la pointe de la petite cuillère, faire des ricochets sur le canal Saint Martin et plonger la main dans un sac de grains, nous avons tous et toutes des petits plaisirs qui n’appartiennent qu’à nous et nous redonnent du baume au coeur. Quels sont, comme Amélie Poulain, les trois petits plaisirs qui vous redonnent du baume au cœur ?

Trois petits plaisirs… qui mettent le baume au cœur ?

Voyons… Je vais traduire. Quand je ne vais pas bien, que mon cœur saigne, qu’est-ce qui me fait du bien ?

Je ne vais pas parler de ce qui ne dépend pas de moi, de ces regards, ces sourires que l’on peut m’adresser et qui sont là, souvent, au bon moment, juste à temps pour que je ne me noie pas dans un chagrin sans fond…

Je ne vais pas parler de ces petits bonheurs là, ceux que je souhaite à tous, « le sourire d’un enfant, le parfum d’une fleur… et ce petit coin de ciel bleu que l’on peut trouver même dans un ciel d’orage »… Ceux dont Mahina parle si bien dans son poème d’en-tête de blog.

Que sur mon chemin, je trouve….

Une fleur pour illuminer le soleil
Un bouquet de fleurs à offrir,
Une brise légère pour avancer
Une tempête pour me faire découvrir le monde,
Un serin pour chanter avec moi
Un condor pour m’emmener rêver là-haut,
Un regard pour m’accompagner,
Un sourire à partager,
Une main tendue pour prendre la mienne
Des mains ouvertes pour offrir le monde.

Mahina

Tout cela… sans aucun doute. Mais… Quitte à vous paraître futile, je vais vous parler de ces moments de plaisirs solitaires, ces « évasions » qui cicatrisent les blessures.

La lecture d’un des livres de ma « bibliothèque secrète »… Roman sentimental dont je sais dès la troisième page comment il s’achèvera mais qui apaise toutes mes inquiétudes. J’y entre sans a priori, en laissant à sa porte tout ce que l’on a pu me dire « contre »… Moi, je suis « pour », pour ces moments de rêve pur où le méchant est toujours puni, où l’héroïne va rencontrer l’amour au détour d’un chemin, toujours plus ou moins hasardeux. Mais, comme dit Kri, il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous.


Un morceau de musique… me mettre encore au piano, pour quelques notes, me prendre pour Beethoven, Chopin, Mozart, ou même Schubert, un instant. Laisser mes doigts retrouver le bon rythme pendant que ma tête se vide de tout ce qui n’est pas harmonie…

Et, lorsque vraiment il y a urgence, me cuisiner, en cachette, cette semoule au lait de mon enfance…. juste un peu trop épaisse, et pas assez sucrée… La déguster, les yeux fermés, en savourant cette impression toujours renouvelée de la toute première cuillerée.

Je pourrais demander à LmVie de l’analyser… Ce moment-là, où, près de moi, il y a celle qui n’est plus… Maman.

Petits bonheurs, petits plaisirs, ceux qui me font du bien quand tout va mal…

Mais bien évidemment, vous n’êtes pas obligés de me croire !


D’autres « petits bonheurs » chez mes blogopotes : Fanfan, Marlou, Sarah Frane, Solange, Fabienne, Azalaïs, Gazou
Si je vous ai oublié, ne m’en veuillez pas, je peux encore ajouter le l
ien qui manquerait.

146 réponses à “Mes petits bonheurs

  1. Quelques petits rituels secrets qui nous donnent le sourire… C’est gentil d’avoir partagé les tiens…

    Bonne soirée Quichottine

  2. Tes petits bonheurs sont sympatiques il font aussi parti de ma vie. Bonne soirée Quichottine.

  3. estoy de acuerdo contigo, no hay nada mejor con una buena novela sentimental para salir aunque ya con el titulo ya sepamos lo que nos espera. Tiens! me voy a leer uno

  4. Petits bonheurs, grands bonheur…
    Une bonne lecture qui peut nous faire pleurer…Quelques notes enchantées et un dessert sucré…Je veux bien les partager avec toi.Merci.
    Bisous de Dame Sophie

  5. Littérature, musique et gastronomie
    des mots, des notes, des saveurs
    l’éveil des sens, l’essence de vie

    Que de plaisir  à te lire Quichottine

    Bises

  6. Bonsoir Quichottine, du retard ? Que devrais-je dire ? Ce petit passage est si agréable, ton mot un Bonheur. Bises et bon week-end

  7. Des petits bonheurs..on peut en faire une liste variable selon les jours, selon les saisons..et si l’on y est attentif, on en trouvera beaucoup plus qu’on croit.

  8. Il faut parfois peu de chose, un rien, un souvenir parfois, pour nous remettre sur orbite,cahin-caha certaines fois, mais ça marche toujours. J’aime bien les emplâtres que tu utilises pour fermer les trous noirs,chacun le fait selon ses capacités.

    Bonne soirée avec bises.

    • Merci, Patriarch…

      J’ignore quels sont les tiens, mais je suis certaine que tu en as aussi…

      Bonne nuit, avec d’affectueux bisous pour vous deux.

  9. hummmm de la semoule ! faudrait que j’y pense quand je suis en dessous de zéro tiens !!!
    bisous et bonne soirée

  10. petit bonheur deviendra grand :-)) une jolie chanson d’adamo
    big bisous

  11. C’est doux.
    C’est beau.
    C’est du Quichottine…

    Comment te dire ?
     Je suis touchée par ta gentillesse, ta manière de parler de nous, de toi, de la vie et de ces maux et plaisirs…
     J’apprécie, également, les références dont tu nous fait part ; ici, celle des philosophes qui tentent à trouver une notion au Bonheur si ce n’est de la chercher.
    Pour ma part, il me semble que le bonheur diffère selon l’individu…
    Je conçois, sur papier, ma notion du bonheur…
    Où est-il ?
    Flou !
     
     Comme Quichottine, j’apprécie de poser mes doigts sur les touches d’un piano,  les trous d’une flûte, et par simple curiosité, sur les cordes d’une guitare…
     Lire pour voyager, s’évader, rêver…
    Cusiner pour autres, pour soi…

    Bonne soirée.

    -Est-il trop tard pour le bleu ?
    -Non… toujours, chez Quichottine, il y aura de la place pour les nouveaux bleus…

    P.S : Merci…

    • Merci, AneverBeen.

      Le bonheur n’est pas si évident à définir, sinon, depuis le temps que les poètes et les philosophes se penchent sur le problème, ils auraient trouvé les mots…

      Essayer tous les instruments, oui, curiosité de l’entendre vibrer.

      … merci pour ce nouveau partage. Bonne nuit.

  12. ils sont bien jolis tes petits bonheurs quichottine ; barbara est surprenante !!! et amusante, je devrai essayer ! lol

  13. Bonsoir Quichottine,
    Voilà un bien joli plaisir amie, pleins de bonheur et ravissement. Quand le petite être intérieur ne va pas, un petit air de mozart glisse sur les touches du piano… Puis un peu de lecture sentimentale ne fait pas de mal de temps en temps cela nous fait rêver en entrant dans la peua du personnage principale…
    Je vais te souhaiter une douce soirée mon amie
    Gros bisous amicaux
    Maïlyse

    • Merci, Maïlyse.

      Je suis contente que ces bonheurs t’aient plu.

      J’espère que tu auras passé une douce soirée aussi.
      Gros bisous amicaux et à très bientôt.

  14. patricia11

    Bonsoir Quichottine. Pourquoi doutes-tu ?

    • Qui peut savoir à l’avance ce que pensera le lecteur de ce qu’on lui propose ?
      Je ne peux qu’espérer, et je suis heureuse quand ça vous plaît.

      Passe une bonne nuit.

  15. Comme ça, tout de go, je n’analyse pas mes petits bonheurs, mais avec surprise, je fais miens les trois vôtres, à un bémol près: j’adore la musique classique sans pouvoir en jouer une seule note. Quant à la semoule, j’y ajoute des raisins secs…

    • Grand merci, Galet.

      Vous savez, je joue de moins en moins, mais je profite dès que je peux de la virtuosité de ceux qui m’entourent.

      Sourire… et encore merci pour ce partage.

  16. Les miens…

    Nager… je n’arrive à retrouver ces sensations nulle part ailleurs… ma tête se vide, plus rien n’a d’importance et je ne suis plus en interaction avec personne… c’est pour moi, une des seules façons d’être seul et en même temps entier…

    Parler, mais pas à n’importe qui… j’aime bien décrocher mon téléphone, appeler ces quelques personnes qui ont ce don de me faire sentir spécial, quelqu’un de bien, celles dont seule la voix parvient à me rassurer… après ces conversations avec eux, rien ne peut plus m’atteindre pendant un bon moment… Ce sont des amis, mais au sein de ceux qui je considère mes amis, qui me connaissent vraiment, dont la voix, le regard, le sourire est franc, je les compte sur les doigts d’une main, mais je n’en demande pas plus…

    Ensuite, il y a toujours un stylo à bille, bleu de préférence, un cahier… et ma tête qui s’envole dans ces mondes qui se créent, découvrir des personnages, inventer leur passé, créer leur futur… pendant un moment se laisser couler dans ces autres ailleurs, les explorer, et écrire ce qui me ferait vibrer…

    Bonne nuit Quichotine

    • Je ne sais pas nager… tu vois… mais je comprends très bien ce que tu peux ressentir.

      Parler… aussi. Mais tout dépend du pourquoi de mon chagrin.
      Ces amis-là se comptent toujours sur les doigts d’une main.

      Écrire… je sais ce que je ressens lorsque j’écris. Que pourrais-je te dire ? Juste un immense merci de m’avoir confié tes bonheurs… petits ou grands, merci de les avoir partagés ici.

      Bonne nuit, Jim. Bisous.

  17. bleu-marine(chez souvienstoi)

    j’aime beaucoup ta façon de « dire » les choses…..et je ne peux m’empêcher de sourire à chaque fois que je passe par chez toi, …..après tout, peut-être est-ce aussi ça le bonheur …..
    je t’embrasse bien fort –

    • Un partage peut rendre heureux… je suis heureuse si c’est le cas.

      Merci, Bleu-Marine.

      Je t’embrasse très fort.

  18. bin là, je confesse ma plus totale inculture !!! oops !!! sourire

  19. ça m’a fait du bien d’écouter cette chanson, il y avait longtemps :-))
    je te souhaite tout le bonheur du monde quichottine 🙂
    big bisous

  20. J’ai beaucoup aimé ta chronique du jour….. même si je déteste vraiment Barbara Cartland, la semoule et la musique…..  mais je t’aime bien toi c’est le principal. Bises

    • Rire… ce billet va en décevoir certains… mais je suis comme je suis.

      Je pense que tu as aussi tes petits bonheurs, sans doute différents des miens. Quels sont-ils ?

      Je t’aime bien aussi, Martine. Tu as raison, c’est le principal. Merci !

  21. parfois le bonheur tiens a peu de chose, mais qu’il est doux de la partager
    passe un bon dimanche
    qing et rené

    • Tu as raison, il est doux de le partager !

      J’ai beaucoup de retard chez vous… je sais que je vais avoir du mal à passer ce soir, ne m’en veuillez pas, je vais me rattraper demain.

      Bonne nuit.

  22. Je vois que tu es toujours aussi passionnée… sourire…
    Pour les histoires, j’en ai plein les tiroirs de ma tête, et j’adore les remettre en marche sur le blog, quelles sachent que je ne les oublie jamais et qu’elles ont bercé, mes jours et mes nuits
    Gros bisous, Flo

  23. Les petits bonheurs… Ces simples mots évoquent en chacun d’entre nous des sensations et des souvenirs tellement agréables.

    Voilà un tag qui nous permet d’admirer une facette nouvelle de ta bibliothèque…

    Bises

    • C’est vrai, c’est agréable…

      Vous me connaitrez un peu mieux.
      C’était une façon de désacraliser la bibliothécaire.

      Merci, Val’r. Bises à toi aussi.

  24. Tes petits plaisirs sont plus sages qu’on ne le pense, et si merveilleux à vivre.
    Nostalgie de cette semoule épaisse et pas trop sucrée, de mon enfance aussi !

  25. Beaucoup de choses en commun, tiens…

  26. J’ai aimé le même dessert quand j’étais enfant…Quels souvenirs tu ramènes…

  27. le semoule au lait me rappelle plein de souvenirs aussi….. je suis peu présente j’ai du retard…mais j’ai voulu te faire un peit coucou..;bisous….

    • J’ai aussi tellement de retard qu’il devient abyssal…

      Mais je sais que tu ne m’en tiens pas rigueur.

      Merci, Bigornette. Bisous et à demain chez toi.

  28. Ca y est ! Ce fut difficile de partir, mais je suis de retour.
    Je fais juste un petit coucou pour vous remercier de vos visites pendant mon absence.
    Mon blog reprend son activité normale à partir de demain, trop fatiguée du voyage pour faire un article aujourd’hui …
    Bonne fin de dimanche ! Bisoux.

  29. je pense que tous les petits bonheurs de la vie quand ils se présentent il ne faut absolument pas les louper, car je m’aperçois en te lisant que c’est justement ma quête pour ne plus jamais avoir des regrets et toujours profiter de l’instant présent. J’espère que tu as bien profité de ce weekend hélas pas trop super mais le jardin est très content. Bigs bises et bonne soirée

    • J’ai profité de mon weekend, et, en ce moment, je profite de mes journées…

      C’est vrai que le jardin est content.

      Big bises et bonne nuit, Lili.

  30. merci de nous avoir livré quelques-uns de tes petits bonheurs; je suis très honorée de faire partie d’un de ceux-là!
    je ne lis plus Barbara Cartland depuis longtemps mais  il m’arrive de lire des auteurs approchants , ou alos un bon vieux policier: ça vide l’esprit et ça fait du bien!!
    et puis au nom de quoi, quelqu’un pourrait-il dire  e qu’il faut lire ou ne pas lire afin d’appartenir à l’élite  des » intellectuels »?
    Moi je n’aime pas la semoule mais c’est pire: la farine lactée qu’on donnait aux enfants : j’avais une vieille tante qui en mangeait et on en profitait pour en avoir aussi!!tiens il faudrait que je m’en fasse un plat un de ces jours!!
    Moi j’ai du retad pour tout aussi: répondre aux coms, aller sur le blogs  , faire des articles … tant pis prenons le temps de vivre!! bisous

    • Vider l’esprit… oui, un peu. Principe des vases communicants. Tu l’emplis de choses plus légères que tes soucis, et, c’est vrai, tu te sens plus légère aussi.

      Je n’ai jamais aimé que l’on m’imposât mes lectures. Je suis du genre rebelle.
      Il suffit que l’on m’interdise quelque chose pour que j’en aie envie, ou que l’on dénigre quelque chose pour que j’aie envie de me faire ma propre opinion.

      Ah… la bouillie ! J’aime aussi, tu penses… mais je n’en ai pas à la maison.

      J’aime bien quand tu prends le temps !
      Prenons-le, c’est important pour rester soi.

      Bisous, Fanfan. Merci.

  31. Bonne semaine en écriture!
    bises

  32. Un gros bisou pour une bonne journée d’été en ce lundi du mois de juillet
    Amitiés, Flo

  33. Nous avons beaucoup de petit bonheur en commun. 😉

    bisous . HS/comprend pas pourquoi tes images du gadget ne s’affiche pas en message d’accueil, mais s’affiche bien sous tes articles. bizarre. HS/

    • Je ne sais pas non plus… chez toi ils s’affichaient partout. Mais bon, ça va peut-être venir.

      Bisous et encore merci !

  34. Vous savez, les touristes, ça, ça vient, il y en a des gentils, des pas gentils. Mais, qu’est-ce que ça veut dire être tagué?

    • C’est comme partout… Je pense qu’à la plage, il y a bien de tout. Mais je n’aime pas quand il y a trop de monde…

      Ah, c’est vrai… j’aurais dû l’expliquer. C’est recevoir un défi, le relever le mieux possible.
      Il y a toujours une consigne à respecter.

      Normalement, il faut « taguer » d’autres personnes. Là, je ne l’ai pas fait.

      Voulez-vous parler de vos petits bonheurs, Charles ?

  35. Croyez-vous encore qu’il y ait des secrets pour un chat? N’oubliez pas leur formation près d’une boule de cristal.

    • Non, il n’y en a pas… le chat qui vit près de vous connaît tout de vous.

      Mais le chat du voisin ? Je ne sais pas.

  36. Je t’assure Quichottine, les crises de Barbara Cartland se soignent très bien de nos jours lol! Mais on se ressemble bien un peu toutes les deux, la musique derrière les fourneaux et un livre… Il n’y a pas mieux. Bibise@++

    • C’est vrai… elle a été remplacée par du Danielle Steel.

      Je plaisante… Ce sont des lectures éphémères. Je préfère Mary Webb !

      Bises à toi aussi. Merci et à bientôt chez toi.

  37. le soleil est revenu sur la belgique, je souhaite un bon lundi
    qing et rené

  38. Rire des autres, rire de soi, rire du chat… Heureusement qu’il y a tout ça

    • Heureusement que l’on peut rire de certaines choses… Imaginez ce que ce serait s’il nous fallait toujours pleurer !

      Bonne journée, Charles.

  39. coucou, des petits bonheurs qui apportent tant

    bisous et bon début de semaine

  40. Ainsi donc tu joues du piano chère Quichottine, quelle chance !

    Bisous plein

  41. Ah La Douce…il faut bien que je vienne un peu te titiller moi la teigneuse 😉   J’ai toujours projet de reprendre la lecture de Clément qui m’a tant accrochée – difficulté à trouver et le temps mais surtout la concentration nécessaire pour ce si joli récit – pour ce qui est de Barbara Catland …c’est tout mimi ce que tu en dis , c’est ton côté « petite fille  » …j’avoue que ce n’est pas du tout mon genre de lecture – je préfère les Biographies de personnages de la Réforme , comme Luther ou Calvin ou encore d’Histoire de France comme…..Robespierre , Danton , des gros méchants (LOL) Je t’embrasse  ;-))

    • Je suis aussi capable de lire autre chose… des livres plus ardus. Mais ce ne sont pas eux qui me soulagent lorsque j’ai du chagrin.

      … mais, tu as raison, je n’aime pas, d’habitude, les gros méchants… même si la lecture de leur biographie peut me les rendre plus accessibles.

      Je t’embrasse très fort, La Bernache. Prends soin de toi.

  42. Pétard, j’avais hâte d’être en vacances pour pouvoir me poser un peu mais c’est encore pire, je n’arrête pas de courir partout ! Aujourd’hui, j’espère que tu ne m’en voudras de ne faire qu’un petit coucou amical … très rapide !
    Bonne fin de journée
    Bisous

    • Les vacances sont faites pour courir partout… Ma Léa ! Je suis contente que tu sois passée, même rapidement.

      Bonne journée à toi aussi. Bisous.

  43. Agir peut procurer du bonheur au moins dans l’instant, s’empêcher d’agir n’offre que la tranquilité…

    Je t’embrasse très fort

    • Ainsi donc, il faudrait choisir entre le bonheur et la tranquillité ?

      Le bonheur d’un instant… peut-être est-ce celui qui est le plus accessible.

      Je t’embrasse très fort, Lmvie. Merci.

  44. Le bonheur est si simple!
    bises

  45. je vois que tu as un courrier de ministre,plus que de bibliothécaire …je me demande encore comment tu fais,toi (et Bigornette) pour répondre ,participer à des jeux… et faire des articles..visiter tous ces blogs et aussi bien sûr:vivre!
    bisous, à toi et passe une belle soirée

    • Tu vois…

      Je reçois du courrier, c’est vrai… j’y réponds, le mieux possible, par respect pour ceux qui ont pris la peine de m’écrire.

      J’évite de participer à des jeux… je réponds généralement très en retard aux tags que je reçois, et, souvent, parce qu’ils m’arrangent, me donnent l’opportunité de parler de ce dont j’ai envie de parler…

      Mais, comme ceux qui m’invitaient le savent, j’ai beaucoup de mal à obéir à des consignes d’écriture… donc, là encore, je sais que je déçois ceux qui m’y invitent.

      Les articles… je publie quand je peux, et, comme tu le vois, pas forcément tous les jours…

      Visiter tous les blogs… Je ne peux pas non plus le faire tous les jours. Je n’aime pas « copier/coller », donc, je lis, j’écris, je commente quand je peux.

      Je dois dire que sur certains blogs ce n’est pas toujours simple… la poésie est difficile à commenter, par exemple.
      Dire « j’aime », ou « c’est joli », tu crois que ça pourrait passer chez toi ?

      Il m’arrive aussi de passer et de ne rien écrire… Mais j’essaie d’éviter. Je sais combien ça fait plaisir de recevoir quelques mots…

      Voilà, tu sais tout…

      Passe une belle fin de journée, Angel. Bisous et merci d’être pasée.

  46. Je le crains…

    Le bonheur d’un instant, très accessible certes…mais le but d’une vie est justement « d’être » le plus possible dans le bonheur et le moins possible dans la mélancolie.

    Le manque risque de s’installer, la frustration voire le regret…le « trop tard » serait dommage

    Je t’embrasse

    • Je me doutais bien que tu réagirais…

      Tu as raison, il faut profiter de l’instant et ne pas courir après des chimères…
      Pas de « trop tard », donc.

      Merci… je t’embrasse très fort.

  47. coucou je suis passé chez toi et c’ est chic

  48. Si, moi je te crois!  On a tous nos ptits bonheurs, secrets ou non, pour mettre un peu de bleu dans le ciel gris!
    Je t’envoie des bisous et des sourires!

  49. Je crois qu’en prenant de l’âge, on sait de plus en plus savourer les petits bonheurs de tous les jours. Pour moi, l’un d’eux, c’est mon petit déjeuner du matin. Je le savoure …..
    Bises du soir et bon jeudi Quichottine!

    • Le petit déjeuner… hum… Oui, ça en fait partie, c’est certain !

      Bises du soir, Alrisha. Merci. J’espère que ton jeudi aura été bon aussi.

  50. Bonne journée dans le bonheur!
    bises

  51. chaque période de notre vie a ses petits bonheurs liés à des moments heureux… tiens moi c’était le riz au lait, tristesse de Chopin au piano, et les aventures de Capucine la petite bretonne !!!et puis il n’y a pas de mauvaises lectures … je lis tout et n’importe quoi depuis les philosophes grecs aux romans fleuves américains…
    et moi aussi j’aurai besoin d’une (d’un …?) secrétaire

    • Rire Gaby ! Je suis contente de voir que nous avons quelques points en commun…

      Nous pourrions « co-employer » le secrétaire…

      Passe une bonne fin de soirée. Bisous.

  52. bonne journée bises

  53. Morte de rire parce que j’ai eu aussi ce genre de bibliothèque secrète… Mais j’ai orienté mon choix depuis peu sur Jane AUsten (enfin sa traduction, n’ayant pas appris l’anglais, malgré trois langues vivantes étudiées, fort tout de même !) de « l’eau-de-rose » avec l’humour britannique en plus… si tu ne connais pas… lance-toi… je me régale à ces peintures de société, elle était douée la nana, tout en n’ayant jamais quitté sa région ou presque (tout comme Jules Verne d’ailleurs)
    Pour les digressions, j’me suis marrée aussi, ça me rassure, je ne suis pas la seule
    Dis-donc… tu n’as pas été ménagée par les devoirs de vacances toi (les potes blogueurs ont toujours peur qu’on s’ennuie c’est couru !)
    je file… des trucs « ansillaires » (pfff !) à faire.

    • Jane Austen, j’adore ! Mais je ne les lis pas en anglais, à mon grand désespoir, je les lis en français aussi. C’est une lecture que j’apprécie…

      Je vais te faire rire, mais j’ai découvert Orgueil et préjugé grâce à un film dont l’héroïne était une libraire… « Vous avez un message« … tu connais ? Comme ils parlaient du livre de Jane Austen, je l’ai lu… et depuis, je suis accro aussi. Ma fille m’apporte les films… aussi !

      Fleur bleue… ben oui, et fière de l’être. Pourquoi ne pas se faire plaisir ?

      Courage pour ce que tu dois faire. Je vais aussi être débordée bientôt… mais je passerai le soir ou le matin tôt.

      Merci, Sieglind.

  54. Sans ces menus plaisirs qui nous réconcilent avec l’ existence, que serions-nous ?
    Des épaves peut-être ……
    Bisous ma Quich’

  55. J’aime lire du Barbara Cartland….puisque tu en parles, je le dis sinon…ben j’croyais que ce n’était pas avouable

    • Pourquoi pas ? Par crainte de ceux qui pourraient nous juger, mais en vertu de quel tabou idiot ?

      Non, il y a bien longtemps que je le dis, il n’y a pas de sots livres, il n’y a que des lecteurs qui n’aiment pas le bien que ça peut faire de s’évader ainsi. Tant que tu peux lire aussi autre chose… et, quand bien même ce serait la seule, qu’importe ?

      J’ai acheté mon premier en 1980… Et mon dernier, peu après sa mort. D’autres ont même travaillé sur ses écrits, il y a des thèses sur son œuvre… alors, pourquoi pas ?

      Il ne faut pas avoir honte de ses lectures.

      Merci Kri. Passe un bon weekend.

  56. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, ce tag me plait bien car il révèle un peu la part d’enfance qui sommeille en chacun de nous.
    Tu vois, je te découvre un peu plus en lisant ton article et je ne suis pas si surpris que ça.
    Et puis surtout, tu as tellement raison, un livre, même s’il a mauvaise presse, mérite toujours notre respect …
    Je t’embrasse,

    • Heureusement que tu n’es pas trop surpris, Muad…

      Tu me connais depuis si longtemps !

      Merci d’être passé… gros bisous à toi et belle soirée.

  57. tes petis bonheurs sont mignons tout plein !!

  58. j’adore la semoule au lait, la floraline de ma grand-mère! Bon sang, j’avais oublié, avec du caramel craquant dessus! je vais m’en faire un blol sans tarder tiens, ça va me réchauffer!
    bises et bon week-end

  59. Alain-Julien BENITEZ

    Image and video hosting by TinyPic

    – Trop sucré pour moi , mais bon …On t’aime et quand on aime on prends tout…. !

    • Ah… c’était encore trop ?

      C’est vrai que tu préfères le sel. C’est normal pour un poisson marseillais.
      Merci en tout cas !

  60. Petite Elfe

    Je ne suis pas étonnée du tout par tes petits bonheurs. Merci de nous les avoir dévoilés. Et ce tag nous permet aussi de retrouver au fond de nous ces petits bonheurs…
    Bonne soirée.

    • Merci à toi de ne pas être étonnée… tu es de mes plus anciens visiteurs.

      Je suis heureuse d’avoir pu les partager avec toi.

      Bonne soirée, Petite Elfe.

  61. Bonne nuit…

  62. Barbara Cartland ? Je ne parle jamais de ce que je ne connais pas ! la lecture, pour moi, c’est le plaisir et seulement cela ! je n’entre pas dans les structures selon lesquelles on lit, on va au cinéma…pour se « cultiver ».Du moment que cela plait, c’est l’essentiel.Je lis Frédéric Dard avec plaisir par exemple, ou bien Perrault.En revanche, combien de livres qu’il faudrait avoir lus, indispensables, et que j’ai reposés après quelques dizaines de pages.
    Pour ce qui concerne la semoule au lait (cru de préférence, ou du moins entier), hum!!!
    Bises et bonne fin de semaine. 

    • Ouf ! Au moins nous sommes deux.

      Pourtant, il m’est arrivé de lire par obligation, mais maintenant que je peux m’en abstenir, personne ne m’obligera plus à lire des livres que je n’aurai pas choisis.

      La lecture comme on veut, quand on veut, sans modération.

      Bises et bonne fin de semaine à toi aussi.

  63. sarah frane

    je viens de te lire avec beaucoup d’intérêt,

    ça fourmille toujours de partout chez quichottine pour le plus grand plaisir des lecteurs

    mais il y a un truc qui me scotche !

    c’est la semoule au lait !
    notre dessert préféré à ma maman et moi !
    elle est partie si tôt comme tous mes ascendants que ça m’a fait un choc de retrouver ici la semoule

    nous étions peut-être dans la même région, étant petite
    je pensais que c’était une habitude régionale

    tu vois, à Paris, on ne fait pas la semoule comme tu en parles

    en fait, ta semoule s’est transformée en moi en madeleine de Proust !

    merci quichottine
    ça m’a fait du bien !

    merci aussi de m’avoir citée, je ne produis pas bcp en ce moment !

    je t’embrasse fort
    sarah

    • Merci. Je suis contente d’avoir pu te faire du bien, par mots interposés.

      C’était normal que je te cite. Tu ne peux pas être partout à la fois.
      Prends soin de toi, Sarah.

      Je t’emrbasse fort.

  64. Je te souhaite un très bon dimanche!

  65. Ces p’tits bonheurs qui nous chavirent le coeur…et p’tits plaisirs qui nous font fuir…Baloo chantonne parfois dans ma p’tite tête et j’aime bien ce tempo enfantin. Quichottine chantonne avec nous;-)

    http://www.lespetiteshistoiresdebetty.com/article-21365334.html
    Je file, j’ai rendez-vous après une remise en forme, pour chanter chanter chanter jusqu’au bout de la nuit mais Betty n’a pas pu résister à faire son « backstage ». 
    Grosses bises & le p’tit facteur a fait des merveilles… Rendez-vous sur d’autres mondes

    • Tu as bien raison, Betty… C’est l’un de mes moments préférés du film !

      J’espère que tu auras bien profité de ton festival.

      Bisous tout plein.

  66. c’est super
    j’ai des boutons
    butons tous très neufs
    de notre ami Alain Julien..
    vive les bons crus 2009

  67. Une somme de petits bonheurs finissent par en faire un grand. Mais qu’esr-ce qui est préfèrable en fait… Attendre le grand, ou profiter chaque fois qu’on le peux de se qui s’offre à nous?  Les deux serait de la gourmandise. En se qui me concerne plein de petites joues à attraper chaque fois qu’il est posseble me convient tout à fait !
    Merci de tes bonheurs Quichotine
    Bises à toi
    Nettoue

    • J’aime bien aussi les petites joues… Je vais en avoir tout bientôt autour de moi.

      Profiter le mieux possible de ce qui s’offre à nous… petit ou grand bonheur, ne rien laisser passer par négligence.

      Bises pour toi, Nettoue. Merci.

  68. De jolis petits bonheurs…
    Ces livres… comme ceux que je lis quand je suis trop fatiguée, ou le coeur en peine, ces livres que je reprends, de la bibli d’ado de mes filles  (toute la collection de Prince Erik que j’ai relu il n’y a pas si lgtps… ou la série en livre de « twilith » que j’ai déjà lu 3 fois…), ces livres qui se lisent sans réfléchir, et qui font un bien fou…

    le piano… musicienne, tu es? quel bonheur! savoir jouer ainsi d’un instrument doit être reposant, vivifiant…. ma guitare que je gratouille mais qui ne m’est utile que si je chante, sinon… je ne suis vraiment pas douée… et chanter quand le coeur est triste? difficile….

    alors, laisser l’imagination faire son chemin… et la nostalgie vient remplacer la tristesse et devient un petit bonheur…. et hop..je suis sur les chemins de montagne, le condor m’entraine, l’isard galope à côté de moi, mon rêve me donne la main, m’offre une fleur et de tout cela, je le porte dans mon coeur, le remet dans mes mains… et ouvre mes mains pour l’offrir….

    Merci Quichottine!

    • Sans réfléchir, mais avec plein de sensations diverses à ressentir, juste pour avoir la vie au bout de la lecture, intacte, comme « réparée ».

      J’ai su plus que je ne sais, mes doigts me trahissent souvent, maintenant. J’ai pris de mauvaises habitudes sur le clavier de mon ordinateur.

      On peut aussi chanter quand le cœur est triste… écoute les Fados, ils déchirent l’âme… et ils sont si beaux !

      Je savais bien que tu retrouverais ton poème, et que la tristesse s’envolerait, comme elle m’a quittée la première fois où j’ai ouvert la fenêtre de ton blog. Tu te souviens ? Ce jour-là, je ne te connaissais pas, j’ai seulement cueilli du regard ces lignes pleines d’espoir et d’amour, et je me suis abonnée… Coup de cœur ou d’amitié. Merci pour ta présence, Mahina.

  69. mais bien sur qu’on te croit , le s petits plaisir simples sont  » le  bonheur « et ceux qui passent à coté sans les voir sont bien à plaindre ,
    et malgré tout ils sont bien nombreux , tant pis pour eux !
    gros bisous d’iris

  70. KERFON LE CELTE

    Alors Quichottine…
    Toujours noyée sous le papier…?

    KERFON LE CELTE

  71. njour maz Quichottine
    très belles tes promos
    suis heureuseuse de les visiter
    bon soleil
    du lundi sur la plage abandonnée par les
    désespoirs de l’hiver enterré
    oh rires…..

  72. Demain…Betty, « Rouge comme », te convie  une p’tite invitation…Son 1er…

    Okokokokok t’es charrette mais par les clichés, qui sait, tu en sauras un peu plus sur moi… AH là je sens comme une p’tite pointe de curiosité 😉 bise nan! grosse bise OUI c’est ça groooossse bise (lol)