Les couleurs de la nuit (Paraboles)

C’est l’été. Je rentre d’un joli voyage.

Mais…

Je me demandais de quelle couleur était la nuit… Elle pourrait être de toutes les couleurs, comme les lutins de mes histoires.

Image © Anne A.

Mais… Les lutins dont je vous parle ont-ils tous une couleur ?

Voilà une bonne question !

Vous n’attendrez pas trop longtemps la réponse… Chut ! Écoutez…

Il était une fois, un tout petit lutin qui n’avait pas encore de couleur.

L’écrivain l’avait oublié dans un coin de son cahier et il n’y avait plus pensé.

Le petit lutin, à peine ébauché, tout juste crayonné, se demandait s’il aurait un jour l’occasion de tomber sous les yeux d’un enfant…

Parce que, vous savez, les enfants… ils colorent les dessins tout juste esquissés. Ils ont tant de soleil dans le cœur qu’ils peuvent aider les quatre fées de la forêt.

Même la fée de l’hiver, qui est si froide, ne leur résiste pas. Elle a donné pour mission au Père Noël, qui est, comme vous le savez, le plus imaginatif de tous les lutins rouges, de rendre aux enfants au centuple ce qu’ils faisaient pour elles. C’est pour cela qu’à la fin du mois de décembre les sapins brillent de mille feux et qu’ils ruissellent de trésors…

Ce sont les fées qui font que les parents ne se souviennent jamais des bêtises des enfants… Pourvu qu’ils aient été de bons enfants aux yeux de la fée de l’hiver !

Le petit lutin attendait ses couleurs…

L’ennuyeux, c’est que le cahier était fermé, l’écrivain était parti en vacances… et il l’avait laissé là, perdu au milieu de tant de papiers de toutes sortes qu’il avait bien peu de chance d’être retrouvé un jour !

La suite, il faudra l’écrire, mais ce sera une autre fois… parce que, ce soir, il est un peu tard déjà.

La nuit est grise sinon noire… dans l’attente de l’aurore qui ne manquera pas d’arriver.

© Quichottine, Paraboles, 2007

125 réponses à “Les couleurs de la nuit (Paraboles)

  1. bonne nuit alors…
    besos
    tilk

  2. il parait que le blanc est blanc car il refoule la lumière donc les couleurs ;
    le noir lui les absorbent , la nuit serait elle arc en ciel pour  égayer  les étoiles et nos rèves ?? 

    hum ! ( je ne rève jamais    )   d’ou ma question ,    ,

    bise Toi !  

  3. et si la nuit se colorait de toutes les couleurs d’un coeur qui bat ?

  4. J’attends la suite…. Je suis certaine qu’il va se colorer ce petit lutin mais en quelle(s) couleur(s)….. Peut être en bleu blanc rouge le 14 juillet. Bises

  5. j’aime bien tes « paraboles » elles ont tant de fraicheur, et puis c’est si bien conté !! Merci.

    Bises de nous deux et bonne journée.

    Maintenant, nous allons faire notre virée matinale !! A la fraiche et pendant que les odeurs ne sont encore pas polluées !!

    • Je pense à vous deux, et à ceux qui les aiment, lorsque j’écris ces billets-là…

      Vous êtes très stimulants, et je crois que mes histoires ne pourraient pas exister sans vous.

      J’espère que vous avez pu faire une bonne promenade.
      Bises affectueuses pour vous deux. Bonne nuit.

  6. Le pied de l’Empereur, ce n’est pas une histoire de lutins. L’Empire venait de naître et les fondeurs de Labouheyre voulaaient rendre hommage à ce « démocrate » qui venait de mettre en place le sufrage universel adulte masculin. J’ai la gravure éditée à l’occasion et je viens de faire un topo sur Solférino à Marquèze. Mais on ne peut tout mettre. Il n’y a pas de place pour les pièces jointes.

    • Ah oui ?
      Je ne sais pas trop comment fonctionne l’insertion de documents pdf sur notre site, je ne l’ai pas encore testé…

      Je me doute bien que ce n’est pas une histoire de lutin… Le mien s’est invité pour quelque temps, pour me permettre de rendre les visites que l’on m’a faites en mon absence.

      Merci pour votre présence, Charles.

  7. Tu sais Quichottine, j’aime bien quand tu écris;
    « Ce sont les fées qui font que les parents ne se souviennent jamais des bêtises des enfants… »
    Mais je sais aussi que ce sont elles qui nous aident à sourire et rire parfois au souvenir de ces mêmes bétises.
    Tu sais celles qui peuplent nos âmes en leur absence, lorsqu’ils ont quitté le nid pour voler de leur propres ailes à la recherche de leur « lutin de vie ».
    Ce sont ces mêmes fées qui nous font maintenir vivants ces si bons moments…
    Ah! tu me fais rêver ce matin, c’est si doux.
    Allez, ne tarde pas à ouvrir le cahier, un lutin ne doit jamais rester enfermé.
    Et tu sais la pleine lune arrive, fais le sortir lorsqu »elle éclaire notre nuit.

    Belle journée ma Quichottine.
    Je t’embrasse.

    • Je ne tarderai pas… Les lutins ont besoin de liberté, sinon, ils meurent.

      Merci pour tes mots si sensibles…

      Je te souhaite une belle journée aussi, Dame Sophie.
      Je t’embrasse fort.

  8. J’aime bien ce petit lutin qui attend qu’un enfant le regarde pour trouver ses couleurs

  9. Pauvre petit lutin !!!
    Je suis impatiente de voir la couleur que l’auteur va lui donner, sans doute après moultes hésitations … (ça me fait penser à la chanson des crayons de couleurs d’Hugues Aufray)
    Bon mardi ! Bisoux.

    dom

  10. Avec un peu de rangement tu devrais vite retrouver ce cahier, pour notre plus grand plaisir. A+

  11. Je te fais confiance pour redonner au lutin sa couleur arc en ciel de bonheur…
    Bises

    • Mon lutin arc-en-ciel est déjà dans la bibliothèque…

      Celui-ci… je ne sais pas encore de quelle couleur il sera.

      Bises à toi.

  12. Cahier caché, à découvrir, à illuminer …
    Je ne doute pas que ce soit bientôt fait (fée ?) …
    Si besoin, la nuit peut aussi apporter sa palette : gris, bleus, noirs, éclairs blancs, touches d’or, …
    A bientôt, Lutin et Fées, et toi Quichottine, peintre des rêves et chef d’orchestre de ces fables …
    Bisous

  13. Je souris, c’est drôle il n’y a pas de hasard, car je viens de décider d’aller en juillet prochain, visiter St Pétersbourg pendant les nuits « blanches »…qui existent de mai à juillet, la nuit n’existe plus pendant cette période…

    En couleurs ou pas merci pour ce moment de rêve où mon esprit oublie tout

    je t’embrasse

    • Pas de hasard… C’est amusant. Depuis que je te connais, j’en suis de plus en plus persuadée.

      Merci à toi d’être là. Je t’embrasse.

      (Saint Pétersbourg, c’est très beau. Je n’y suis jamais allée, mais j’ai vu plein d’images…)

  14. merci pour ce texte féérique et pour cette photo non moins magique

  15. Le titre,  » les couleurs de la nuit « , a fait remonter en ma mémoire (il fallait simplement qu’il émerge des profondeurs d’icelle…) ce passage sur les  » couleurs  » de l’hiver issu d’un roman de Françoise Chandernagor, l’Enfant des Lumières :

     » Dévorée de silence, la nature rétrécissait – les formes des arbres et des haies épurées jusqu’au trait, les couleurs réduites à l’essentiel : le noir, le gris, le blanc. Mais toute la palette des blancs : incandescence de la neige, ivoire de la pierre, nacre du givre, lait des brouillards traînants. Toutes les nuances du gris : de l’argent terni des étangs à la cendre des ciels. Tous les degrés du noir : léger dans les hêtraies, épais sous les sapins, vif aux ailes des corbeaux. Ultime luxe de l’extrême pauvreté … « 

    • Je n’ai pas lu « L’enfant des lumières« … mais ce n’est peut-être pas une lacune qui restera non-comblée. J’aime bien Françoise Chandernagor.

      Merci pour ces couleurs de l’hiver… Je comprends mieux pourquoi je ne l’ai jamais trouvé triste.

      Passe une belle journée, Midolu. Je t’embrasse.

  16. Pauvre petit lutin prisonnier des pages d’un cahier…le laisse pas trop longtemps enfermé…
    Ici les lutins sont orange…histoire de ne pas se confondre avec le sable beige…car ce serait dommage de marcher dessus…héhé
    Profite bien de ce bel été, ma Quichottine, entourée de tes lutins multicolores!
    Gros bisous :-))
    Nicky

  17. Non bleue !
    Merci de me dire ce qu’est cette orchidée..en l’absence de Michka.
    Bonne journée.
    D@net.

    • J’ai cherché… Michka te dira sans doute à son retour de vacances. Voilà ce que j’ai trouvé de plus approchant.

      Bonne journée, D@net. Bisous.

  18. Sublime photo!!!
    C’est la poisse depuis longtemps sur OB car quand tu cliques pour poser un com la fenêtre cache le texte ou la photo, impossible de la déplacer, il faudra qu’OB résout ce problème!!!! j’aime écrire mon com en lisant le texte de l’auteur.
    bon mardi et merci pour tes mots !
    bises

    • Je suis d’accord, Fancri. C’est le reproche que je fais aussi.

      Lorsque je dois écrire un long commentaire, je le fais désormais avec deux fenêtre ouvertes… mais c’est vraiment nul d’avoir ainsi tout modifié.

      Bon mercredi et bises à toi.

  19. J’adore les lutins… et les elfes aussi… et les magiciens…
    Merci pour ce récit enchanteur !
    Les couleurs, je suis comme les enfants, je n’ai aucun mal à les imaginer. Par contre, j’ai besoin que quelques conteurs, comme toi, distillent régulièrement des perles de rêve, des êtres magiques à colorier. 

    • Merci…

      J’aime beauoup ceux qui ont su garder une âme d’enfant. La vie serait trop triste sans eux.

      Passe une belle journée.

  20. Bonjour Quichottine.
    Un petit coucou mardial pour te dire que j’ai publié la seconde partie de mon article sur Don Quichotte.
    Amicalement, René.


  21. Pauvre petit lutin, j’ai comme l’impression qu’il deviendra bleu. Je reviendrai pour voir.

  22. kikou Quichotine, tu me donnes l’adresse de ton écrivain et j’irais y faire les poussières et j’ouvrirai le cahier pour y chercher le lutin. Je penserai à prendre mes peintures et je suis sure que ce petit lutin aimera mon peinceau de toute les couleurs. Bisous bien humides après le bel orage que nous venons d’éssuyer.

    • T’en fais pas pour le lutin… Dès que possible, je lui redonne ses couleurs.

      … mais merci pour ta proposition. Je la retiens pour la prochaine fois où j’irai en vacances.

      C’est vrai que nous avons essuyé un bel orage ! Le ciel est encore bien gris…
      Passe une bonne journée malgré tout. Bisous du mercredi.

  23. La suite !! La suite !!!…

  24. mais les lutins sot verts, comme les martiens !

  25. Chère Quichottine,
    C’est avec beaucoup de plaisir que je reprends ma navigation à travers tes étagères et que je découvre cette Magnifique image et ce début de conte….vite ..la suite !!!
    Gros bisous
    Bruno

  26. SEguro que saldra un final muy bonito, con los colores del alba.

  27. ooh c’est très beau et la photo, j’adore! biises micky

  28. la nuit étoilée est belle mais je préfère toujours l’aurore… bisous bisous

  29. J’aime beaucoup tes lutins, bien plus drôles que mes voisins de palier !!! La nuit devrait être claire, la pleine lune n’est pas loin 😉 Pour Chambley, j’y serai en vacances, 10 jours pour faire des photos 😉 Si ça te dit … Bonne soirée et gros bisous Quichottine !

    • Je ne sais pas… j’aurais bien aimé, mais je vais être coincée à la maison…

      Merci, Bandolera. Gros bisous et bonne journée à toi.

  30. J’attendrai aussi que l’aurore se lève pour que les chemins se parent de belles couleurs.
    Douce nuit, Amielle.
    Gros bisous, tout plein

    • L’aurore est toujours belle… promesse d’une journée magnifique.

      Le lutin ne tardera pas à trouver ses couleurs.

      Je t’embrasse très fort, mon Amielle.

  31. bleu-marine(chez souvienstoi)

    sourire……c’est tellement mignon…que j’en redemande ! merci tite Quichottine !
    tendresse –

  32. Couleur de la nuit
    Rêve de dentelles
    Glace à la vanille des isles…
    Pénéloop

  33. Un lutin incolore? Alors toutes les folies lui sont permises.

  34. Toujours le même plaisir de lecture quand on vient chez toi (oui, ils m’arrive aussi de venir sans laiser de commentaire, mais c’est aussi qu’avec mon décalage horaire par rapport à la France, Quand j em’y mets le matin, j’ai des problèmes sur OB qui est en pleine mise à jàour des stat…)
    Bises

    • Merci… Je sais que le décalage horaire n’est pas facile à gérer.

      Je suis contente que tu passes, même en silence.
      J’avoue que je ne peux pas toujours aller partout où je le voudrais.

      C’est plus facile pour moi quand on me donne des piqûres de rappel…

      À très bientôt chez toi…

  35. cette jolie histoire me rappelle un livre que je lisais aux enfants  de maternelle; c’était le pays sans couleurs  » et ensuite les couleurs arrivaient … ton petit lutin n’attendra pas trop longtemps j’espère …sinon il va quitter sa page et aller chercher les couleurs …
     bises

  36. Et oui « dans l’attente de l’aurore qui ne manquera pas d’arriver » j’ai pris du retard dans la lecture de tes billets Quichottine mais sache que je me réjouis de ton retour 😉

    Je t’embrasse et je reviens très vite

    • Merci, Joëlle. Je sais que personne ne peut tout lire, surtout s’il s’absente un moment.

      Merci pour ta présence. Je t’embrasse fort.

  37. La nuit a des couleurs Quichottine, beaucoup de couleurs !! Mais il faut prendre le temps d’observer pour les voir !! Ainsi, une nuit étoilée te fera découvrir des points bleus, rouges, blancs ou jaunes … car vois-tu, les étoiles ont des couleurs en plus de leurs degrés de luminosité !! Et cela aide beaucoup lorsqu’il faut les nommer !!
    Mais revenons à ton lutin … je suis passée à l’article suivant et j’ai vu qu’il avait trouvé un enfant pour lui donner des couleurs … de très jolies couleurs !!
    Et puis … j’ai vu l’âne d’Emmanuelle … qui ne va pas passer devant chez moi, pourtant j’ai de la bonne herbe pour l’âne  !!
    Je m’éloigne beaucoup de mon pc en ce moment, quelques petits projets me prennent tout mon temps … alors ne t’inquiète pas de mes silences Quichottine !! Je lirai au fur et à mesure pour ne pas perdre le fil et t’enverrai alors des pensées très fortes … que tu entendras peut-être !!
    Je t’embrasse tendrement !!

    • Je sais qu’elle en a…
      Peu ont fait attention à la date à laquelle j’ai écrit cette histoire… Il y a deux ans. J’étais dans une période de découragement.

      Je crois que pour voir les couleurs de la nuit, il faut croire en l’espoir. Tu as raison, il faut prendre le temps d’observer, d’ouvrir les yeux très grand et surtout, de ne pas avoir une envie folle de les fermer à tout jamais.

      Les enfants heureux colorent ce qu’ils voient, ils ont un peu peur du noir, ils cherchent le soleil et la lumière.

      Je sais que tu n’es jamais loin, je pense à toi aussi. Mais comment tout concilier, la vie, la vraie, et ces écrits que l’on offre à ceux qui passent, juste contre un sourire ?

      Je ne sais pas.

      Je te souhaite un bel été, là-bas. J’espère que tu arriveras à réaliser tes projets.
      C’est tout ce qui compte, tu sais, pour être bien.

      Je t’embrasse très fort. Merci pour ces pensées. Je suis sûre que je les entendrai.

  38. Tes réponses me touchent … j’ai l’impression de t’entendre parler !!
    Je t’embrasse fort Quichottine !!
    ps :(Je suis toute rouge aujourd’hui, mon sentier était pourtant ombragé  !! Va falloir que j’achète un chapeau !!)

    • Nous nous parlons par commentaires interposés… Les tiens me touchent aussi !

      Achète-t’en un, un joli chapeau de paille… Ce n’est pas bien de prendre des coups de soleil.

      Passe une belle journée, Christine. Je t’embrasse fort.

  39. C’est qu’il doit se sentir seul ce petit lutin, entre ces pages… et sans couleur… J’espère qu’il n’a pas trop froid…

  40. Bonsoir Quichottine
    Je m’asseois, je plonge mon regard en cette photo superbe. Le soleil, la neige, c’est féerique… Je laisse mon esprit voguer… Puis je lis la suite, un petit lutin qui est égaré sur une feuille blanche, en regardant le soleil et la neige, lui donner la couleur d un chapeau jaune et le teint argenté je le verrai bien ainsi… Et oups il prendrai vie en une forêt montagneuse…
    Quand je viens et j ouvre ton univers c est toujours un régal et une évasion…..
    Merci à toi Quichottine…
    Je t embrasse et te souhaite une douce soirée

    • Merci de voyager ainsi sur mes pages… J’aime bien la façon dont tu le vois.

      Je t’embrasse fort, Maïlyse. Prends soin de toi.

  41. L’aurore ne va pas tarder en effet. J’aime beaucoup cette parabole, Amielle. Gros bisous de la nuit. Bon dimanche.

  42. Cahier caché, à découvrir, à illuminer …
    Je ne doute pas que ce soit bientôt fait (fée ?) …
    Si besoin, la nuit peut aussi apporter sa palette : gris, bleus, noirs, éclairs blancs, touches d’or, …
    A bientôt, Lutin et Fées, et toi Quichottine, peintre des rêves et chef d’orchestre de ces fables …
    Bisous

  43. Le titre,  » les couleurs de la nuit « , a fait remonter en ma mémoire (il fallait simplement qu’il émerge des profondeurs d’icelle…) ce passage sur les  » couleurs  » de l’hiver issu d’un roman de Françoise Chandernagor, l’Enfant des Lumières :

     » Dévorée de silence, la nature rétrécissait – les formes des arbres et des haies épurées jusqu’au trait, les couleurs réduites à l’essentiel : le noir, le gris, le blanc. Mais toute la palette des blancs : incandescence de la neige, ivoire de la pierre, nacre du givre, lait des brouillards traînants. Toutes les nuances du gris : de l’argent terni des étangs à la cendre des ciels. Tous les degrés du noir : léger dans les hêtraies, épais sous les sapins, vif aux ailes des corbeaux. Ultime luxe de l’extrême pauvreté … « 

  44. kikou Quichotine, tu me donnes l’adresse de ton écrivain et j’irais y faire les poussières et j’ouvrirai le cahier pour y chercher le lutin. Je penserai à prendre mes peintures et je suis sure que ce petit lutin aimera mon peinceau de toute les couleurs. Bisous bien humides après le bel orage que nous venons d’éssuyer.

  45. SEguro que saldra un final muy bonito, con los colores del alba.

  46. bleu-marine(chez souvienstoi)

    sourire……c’est tellement mignon…que j’en redemande ! merci tite Quichottine !
    tendresse –

  47. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, merci pour cette esquisse riche de promesse.
    Si tu veux, je veux bien tailler des crayons de couleur …
    Gros bisous,

    • Tailler les crayons de couleur… oui, ce serait super !

      Ensuite, je te le donnerai à colorier.

      Gros bisous pour toi.

  48. Bonjour depuis Liège en Belgique, bon mardi

    A bientôt sur http://belgique-chine.over-blog.com

    bien sur que tu peut refuser et boire du thé, sans problème 

    Qing et rené

  49. La nuit n’est pas grise, elle scintille même sous d’épais nuages, la lune parfois nous joue des tours, les arrosant de bien étranges formes qui se rient parfois de nos peurs.
    Le lutin ne sera pas triste parce qu’il saura espérer toutes les couleurs que va rapporter ce vacancier.

    bisous plein Quichot’

    • Le lutin attend sagement… mais il ne sait pas encore quoi.

      La nuit est belle… Je le sais. Surtout lorsqu’elle se teinte d’espoir.

      Bisous tout plein, Polly, merci.

  50. L’aurore apporte tous ses reflets pour donner la couleur du coeur au petit lutin… Bonne journée

  51. Ohhhhh tu nous laisses là impatients … très vite la suite!!!

  52. Oh! IL va les retrouver ses couleurs ! mais oui !!!! la vie est si triste sans couleur !!!

  53. les enfants d’aujourd’hui savent hélas de moins en moins colorier, on leur met à peine nés de gros feutres dans les mains et ils barbouillent à volonté sans se soucier de rien  et comme nous sommes devenus des parents hyper respectueux de nos enfants nous nous esbaudissons devant le moindre grabouillage même si ça déborde, même si le feutre est passé en dépit du bon sens , même s’il y a de l’imposture dans leurs oeuvres! mais je suis très pessimiste en ce moment sur l’avenir et sur la façon dont on élève les enfants! ça donne des adultes incapables de voir où sont les vraies valeurs (cf le 🙁 de Ob ) incapables de réaliser ce que que leurs propos qu’ils jugent futiles ont d’insultants!
    je me souviens de mes filles habituées à rendre des dessins très très soignés en primaire lorsqu’elles sont arrivées au collège avec « un professeur d’Art plastique » la première a eu du mal à s’adapter! La seconde , tout comme ma petite fille a eu vite pigé le truc! Lors de son premier exercice, il fallait détourner un tableau! elle avait choisi « le tricheur à l’as de carreaux » de De la Tour en transformant les visages des personnages en têtes d’animaux! Le prof lui a mis 8/20 alors qu’il avait mis 14 à sa copine qui s’était contentée de coller des bouts de coton sur un fond bleu pour détourner un Magritte! Pour le prochain thème qui était le chaud et le froid, elle a découpé un aquarium qu’elle a collé sur une page de géo représentant le désert! Elle a eu 18!!! Du coup les notations d’OB ne me surprennent plus trop! mais je m’égare!!!

    par chance, il y a encore des fées comme toi pour nous mener sur les chemins du rêve même si on a le coeur gros d’être totalement incompris!
    bises

    • Je crois que les enfants ont besoin de limites, et pas seulement dans leurs coloriages…

      On essaie de stimuler la créativité, mais on a oublié qu’il fallait aussi enseigner le maniement des outils…

      Alors, on forme des êtres qui seront malheureux. Ils voudront faire et ne pourrons pas aller au bout de leur projet par manque de moyens techniques.

      Merci pour tes mots, Azalaïs.
      J’espère que certains de mes rêves pourront devenir réalité.
      Je t’embrasse fort.

  54. Isabelle Corradini

    très belle cette petite histoire de lutin oublié sur un coin de cahier. bonne journée, Isabelle.

  55. la nuit est si belle
    par un beau soir d’été
    les immenses yeux des étoiles
    scintillent en émeraude
    sur le velours de la nuit
    bisous

  56. Fredogino

    j’en connais (pas encore mais bientôt) un qui je l’espère lira et rêvera.
    Bises

    • Merci… Je suis heureuse d’apprendre que la famille s’agrandit.

      Je lui dédierai une histoire à sa naissance.
      Prends soin de vous.

  57. Alain-Julien BENITEZ

    Image and video hosting by TinyPic
    Merveilleuse Quichotine ….Je suis resté sous le charme de ton histoire ….Mais il faut la finir ….J’ai bien compris le jeux ! ….Dommage ! Bises

    • Dommage ?

      Non, tu vois, je suis heureuse que tu sois passé. Cela me touche beaucoup.
      Merci pour ces fleurs, et, bientôt, tu auras la suite de l’histoire.

      Bises à toi… et très belle journée !

  58. KERFON LE CELTE

    Les lutins sont petits et pourtant il paraît qu’un lutin peut en cacher un autre…

    Enfin, moi je connais surtout les korrigans….

    D’ailleurs, j’ai un frère qui est un korrigan musicien…

    http://www.korriganed.org/accueil.php

    KERFON LE CELTE

    • Tu as tout à fait raison…

      Moi je connaissais une fileuse de lune qui aimait bien les korrigans.

      Merci pour ce lien.
      J’ai regardé les images de la vidéo des 30 ans, celles de nuit sont magiques !

  59. ah bah j’espere qu’on va le retrouver
    un lutin sans couleurs n’est pas un lutin ! d’ailleurs que serions nous sans les couleurs ???
    bisous d’iris

  60. Petite Elfe

    Je pense que les lutins ont plusieurs couleurs ou plutôt qu’ils sont caméléons… Ils prennent les couleurs de la vie, tout simplement. Bonne fin de soirée.

  61. Petite Elfe

    Je viens de lire les commentaires et je suis complètement d’accord avec Fancri…. Quand je réponds j’aime bien avoir sous les yeux le billet et là, on ne peut plus ou si peu….

    • J’ai répondu à Fancri… tu sais, j’ai toujours dit qu certaines modifications ne présentaient pas que des avantages.

      Cette fenêtre qui cache tout, c’est bête.

      Merci de les avoir lus…

  62. Et j’espère que tu vas écrire la suite bientôt; autrement, le lutin va être triste, il va dépérir et il deviendra gris comme la nuit…
    Bisous 

  63. Fée, lutin, mystère de la forêt, ambiance lunaire…tu ne pouvais pas pluss me faire plaisir! Qu’il me tarde d’ouvrir les portes de ce conte…

  64. LANGLAIS

    j’aime beaucoup l’imaginaire et les personnages extraordiaires et ton lutin est bien sympatique
    merci de ta visite il y a dix ans que je cotoie  lamisère sans pouvoir y remédier alors de tempsen temps  un peu de fraicheur cela fait du bien et tes histoires sont rafraichissantes;

    • Je suis contente qu’il te plaise. C’est l’un de mes personnages récurrents.

      On ne peut pas tout faire… mais je souhaite que ceux qui œuvrent vers le bien puissent faire avancer les choses.

      Merci pour ta présence.

  65. Ele est parfois bleue….Ou blanche…VITA

    • Oui, elle peut avoir de nombreuses couleurs… Il y a longtemps, pour moi, elle a été « vittel-citron », il faudra que je vous le raconte.