Un soir à l’Opéra

Nous sommes déjà le neuf avril et je n’avais pas encore ôté de ma boîte mes rêves de mars !

Mars, c’est le temps des giboulées, des moments où l’on trouve que l’hiver est trop long.

Moi, j’ai eu de la chance. J’ai découvert un nouveau passe-temps, je vais à l’opéra avec Sieglind la Dragonne. En ce moment, elle me raconte « Le Trouvère »… à sa façon. Et moi, j’aime bien les troubadours, vous savez bien !

… surtout lorsque Sieglind s’amuse à passer du coq à l’âne, et d’une époque à l’autre, pour nous faire aimer la musique.

Je savais ce que c’était que l’opéra… l’opérette, et même l’opéra-comique. Mais l’opéra farfelu… C’est autre chose !

Donc, je découvre l’opéra – Verdi – à la mode Sieglind, et je m’amuse.

Elle est délicieusement irrévérencieuse ! Elle mitonne des articles à se lécher les babines en attendant le suivant… D’accord, ce ne sont pas des billets pour gens pressés – ils sont trop longs – mais, il n’y en a pas beaucoup sur la durée. Cinq articles seulement depuis le premier janvier. Ce n’est pas la mer à boire. Il suffit de lire, petit à petit, sans se presser et de cliquer… sur tous les liens !

Ben oui ! Il n’y a pas que moi pour enquichottiniser un billet !

Acte après acte, l’opéra se déroule sous mes yeux étonnés et ravis. J’ai l’impression d’aller au spectacle avec une amie un peu « loufoque ».

Justement !

Elle commente à mon oreille, montre du doigt ce que je  ne dois pas rater… et elle fait bien, puisque je n’y connais rien.

Nous sommes toutes deux au balcon, à moins que nous n’ayons choisi une loge près de la scène (côté cour ou côté jardin – c’est comme vous voulez – pour admirer le jeune premier d’un peu plus près), ou l’une des places des galeries – le poulailler, c’est tout en haut – pour pouvoir mieux écouter.

Marie Cassatt, L’Opéra, 1878
Huile sur toile, 81×66 cm
Boston Museum of Fine Arts

C’est vrai que nos voisins râlent un peu. Il n’y a pas idée de faire autant de bruit lorsque l’on est à l’Opéra !
Autant de bruits et de gestes… de mimes, de grimaces, de sourires !
Ah non vraiment !

Mais si… et, je la regarde faire, sans même avoir envie de me cacher dans le trou du souffleur.

Et, seule devant mon écran, au milieu de la nuit, je ris en la lisant, je m’instruis en suivant quelques liens vers Wiki (mais, là, je l’avoue, je ne lis pas tout !), et, finalement, j’écoute les passages de grande musique qu’elle voulait me présenter, sans plus avoir envie de rechigner.

J’aime bien ton opéra, Sieglind la Dragonne. Merci !

72 réponses à “Un soir à l’Opéra

  1. bonsoir Quichotine ! je t’avais un peu délaissée et je te retrouve avec plaisir…

  2. j’y ai fait un tour..j’aime bien comme elle raconte
    besos
    tilk

  3. en passant…

  4. eh bien je crois que je vais aller y faire un tour à cet opéra ! c’est très tentant, merci pour l’adresse. Bonne journée

  5. Bonjour !
    Ca y est, j’ai retrouvé ma connexion !!!
    Pardonnez-moi le copié/collé, mais j’ai lu tout ce que je n’avais pas vu depuis le début de la semaine …
    Je vous souhaite un bon jeudi et vous dis à demain pour un message plus personnel Wink !
    Bisoux.
    dom
  6. Je vais aller rendre visite à cet opéra sans plus tarder… quand on trouve le moyen d’appeler sa chienne Donna del Lago… on est mûre pour l’opéra farfelu, non ?!!!!!  Belle journée, Quichottine

  7. tu me donnes envie de connaître Sieglind la dragonne

  8. patricia 11

    Je ne connais pas l’ opéra. Mais sur certains airs je me laisse facilement bercée.

  9. Je ne suis jamais allé au théâtre. Ce n’était pas une valeur de nôtre monde, à l’époque !!!

    Bises de nous deux et bonne journée.

    • J’y suis allée très peu… peut-être est-ce pour cela que je pose sur cet art un regard émerveillé ?

      Tu pourrais essayer maintenant, non ? Sauf si tu es trop loin d’une salle… L’impression n’est pas la même qu’à la télé.

      Je vous embrasse très fort tous les deux. Passez une bonne journée.

  10. Bonjour ma chère Quichottine, j’entends au loin quelques airs du Trouvère, le Verdi que j’aime tant parce qu’il me fait vibrer. Je ne choisirai pas le poulailler: il faut rester debout et je suis myope comme une taupe et sourde en plus.. au balcon nous serons très bien.
    Ce sont bien des champignons que tu as vus sur ces troncs et ils ont des couleurs absolument étonnantes. Quand ils apparaissent cela veut dire que l’arbre fait semblant d’être mort.. il ne donnera plus de feuille, mais il servira encore pour abriter le petit peuple, celui que l’on ne voit pas.
    je te souhaite une belle journée et te t’envoie plein de bisous de haute savoie où en ce moment le soleil brille tous les jours.
    le matelot de la terre ferme

    • Cool, alors je te garde une place à côté de moi !

      L’arbre fait seulement semblant ? Ah, je suis rassuée !
      Il faut des abris pour les lutins et les fées…

      Belle journée à toi aussi, Chantal… je suis en retard, je file !
      Plein de bisous.

  11. Je passe te dire le bonjour du jour bien ensoleillé

    bises

  12. J’ai vu qq opéras. Le plus beau a étè  » La Flûte Enchantée » à Berlin. Bises   VITA

  13. tu nous donnes envie d’aller y faire un tour ! je  prends note ; bonne journée en attendant ;bises

  14. Merci Quichottine pour ton gentil message de bienvenue sur mon blog 🙂

    A très bientôt !

  15. Oui, il est vrai qu’elle a l’art de raconter l’opéra
    Je te fais mille bisous, Flo

  16. A Paris j’aimais aller à l’opéra voir Béjart…

    je vais aller voir cet opéra là alors puisque tu le conseilles

    Bises

    • C’est vrai qu’un ballet à l’Opéra, c’est quelque chose !

      Je ne sais si tu es allée voir Sieglind… tu me diras ?

      (mes bisous habituels ne fonctionnant plus en ce moment, je mets des sourires…)

  17. Belle soirée à l’Opéra et ton billet est limpide… on serait tenté de te suivre dans tes chines, tu me fais penser à ces fouineurs qui écument toutes les brocantes, ton terrain de jeu ce sont les blogs et tu y découvres des pièces rares.
    bisous

    • Sourire… Certains de mes amis disent que c’est ce que je réussis le mieux…

      C’est vrai que j’aime aller de découverte en découverte… mais je ne brade jamais.

      Bisous…

  18. La fonction de souffleur n’existant plus, qu’ont-ils fait des trous ? Je m’interroge…

  19. On a vraiment l’impression d’y être…
    Bisous Quichottine

  20. Sincèrement, j’aime bien entendre la musique classique mais je n’aime pas trop les opéras, sans doute parceque je n’ai pas été initiée.
    Si tu as besoin des photos sur les rameaux dis-le moi, pas de problème.
    Bonne soirée
    Gros bisous 

    • Tu sais, je crois que c’est parce qu’on nous a trop dit que c’était difficile, alors, personne ne nous l’a fait écouter. Il y a vraiement de très belles pages, pas si difficiles à écouter.

      Merci pour les photos… Oui, je te demanderai.

      Bonne soirée à toi.

  21. et bien en tout cas elle doit être ravie de cet article, tu as le don pour nous faire apprécier tes blogpotes 😉

    Bonne soirée

    • Pour l’instant, elle n’est pas au courant…

      Je suis seulement contente d’avoir pu partager cette soirée. J’ai adoré lire chez elle. Alors, je le dis…

      Merci, Loralie… Bonne soirée à toi aussi

  22. Marie-Claire

    Très bon week-end pascal, Quichottine !

    Gros bisous.


  23. Sourires bisous je prends !!!

  24. Arrrgh ! Je viens de me recevoir la volée de la semaine !!! J’ai du retard, comme d’habitude, je commence à lire un truc qui me dis quelque chose… et pour cause, ça parle de bibi ! Honte à moi de ne pas avoir répondu aussi vite que la bienséance le préconisait ! Je me trouve un peu bêtasse  de devoir m’excuser de mon incivilité du coup (t’as vu… pas un mot bidouillé, écriture « grand siècle »… on s’y croirait, mais rassure-toi, le naturel va « reviendre » au galop très vite hé, hé)
    Merci encore ma grande pour ce petit clin d’oeil… Si j’ai un conseil à te donner, il faut respirer un grand coup et n’avoir peur de rien quand on vient avec moi à l’opéra (le vrai, pas le virtuel)… Si tu as le temps… tu pigeras,  dans mes gaffes, je reviens souvent sur le fait qu’il m’y arrive toujours quelque chose, faut oser cotoyer la bouffonnerie et et ridicule sans avoir peur du regard de merlu court-bouillonné qu’on jette sur ma troupe hé, hé

    Bécots virtuels pour la peine et encore désolée de venir si tard

    • Je ris ! … et pas de me voir si belle en ce miroir !

      Je ris de ta surprise, et j’adore !

      Pouquoi t’excuser ? Il n’y a pas eu incivilité. Tu n’étais pas au courant, tu viens quand tu peux. Tu aurais même pu ne pas le voir… Et je ne t’en aurais voulu en aucune manière.

      J’imagine… oui, je m’imagine bien allant à l’Opéra avec toi. Je crois que j’aimerais.

      Je prends avec plaisir tes bécots virtuels et t’adresse les miens en retour. Ne sois pas désolée. Je suis contente que tu sois là. Merci.

  25. Un petit salut à la sortie du théâtre !!! ciao et bises !!

  26. Merci à toi….

  27. oui l’hiver me semble trop long surtout après cet avant-goût d’été !!! je ne suis allée que deux fois voir un opéra, et la 1ère était vraiment extra avec l’ensemble Matheus et Spinozzi….j’ai adôooré le terme enquichottiniser !!!!

    • Tu as raison, on nous a alléchés pour mieux nous remettre dans la grisaille…

      Merci pour ce partage…

      (et mon « Petit Quichottin illustré » en contient beaucoup… mes blogopotes m’ont beaucoup aidée sur ce coup !)

  28. Petite Elfe

    J’ai vraiment cru que tu y étais…. J’y vais donc aussi… A très bientôt.

  29. Je ne vais plus souvent à l’opéra, mais quand c’est le  cas, j’adore! J’ai été contente quand on a rendu accessible le nôtre, l’Opéra du Rhin!

    • J’ai dû y alle deux fois dans ma vie…Mais je sais que j’aurais aimé pouvoir y aller davantage.

      C’est vrai que c’est aussi un problème pour toi.

  30. J’ai eu l’occasion de voir le Trouvère par une troupe italienne, un régal, je n’ai pas le temps d’aller vous retrouver toutes deux sur le balcon, je mets en marque page Sieglind, j’aime beaucoup la dérision, j’ai vu qu’elle parlait aussi de Wagner.

    Bisous bisous Quichottine.

    • Je ne l’ai jamais vu… j’apprécie d’avoir suivi son livret chez Sieglind. Je l’écouterai, et qui sait, peut-être aurai-je un jour l’occasion de le voir, pour de vrai.

  31. cela fait longtemps que je la suis et j’adore sa façon de nous conter les opéras. Les auteurs si ils revenaient parmi nous je pense qu’ils auraient le cheveux en bataille devant les liberté de langage, mais je suis morte de rire en la lisant. Bonne soirée avec des bigs bizous

    • Leurs cheveux se dresseraient peut-être sur leurs têtes, mais, je ne sais pas.

      Elle fait un travail magnifique de vulgarisation (j’aime pas ce mot). Mettre l’opéra à la portée de tous, c’est une bonne idée !

      Bonne soirée à toi aussi.

  32. Passionnée d’Opéra, de musique classique je ne peux qu’applaudir ce p’tit entrain de si bon matin & ce petit trou du souffleur a provoqué un p’tit éclat de rires voire très sonore.. mais chuttt il ne faut point se faire entendre, dans un lieu magique qu’est un théâtre, les sons se décuplent à l’unisson…
    bisous silencieux Betty

  33. Encore une adresse oà je vais me rendre à la première occasion 🙂
    Merci ma Quich’ pour tes visites guidées à travers la planète WEB.
    Bisous 🙂
    PS tout compte fait, j’ y vais maintenant avant d’ oublier ma promesse !

    • Merci à toi pour ce que tu m’apportes, au jour le jour.

      Je t’embrasse fort… J’espère que ta visite te plaira.

  34. Je viens d’écouter l’extrait de la flîte et je me demandais où était mon CD! Je vais chercher, c’est quand même magnifique.
    Je l’ai vu l’été dernier à Avignon par un troupe qui a fait de grandes coupes mais qui a ajouté beaucoup d’humour.

    Je t’embrasse très fort.

    • La flûte enchantée… C’est sublime. J’ai adoré.

      Moi, je l’ai vu il y a longtemps… Grâce à ma fille qui faisait de la musique.

      Je ne connais pas assez la partition pour savoir s’il était en version intégrale… mais c’était plus que beau.

      D’ailleurs, je dois avoir un DVD… riche idée ! Merci, Polly.

      Je t’embrasse très fort…

  35. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, je suis rassuré car en voyant la vignette avant d’ouvrir ton article j’ai cru que tu avais du employerv des moyens radicaux pour pallier une vue défaillante … lol
    Heureusement, il n’en est rien et ton billet me rassure.
    Je te souhaite une très bonne soirée et de bonnes fêtes de Pâques.
    Gros bisous,

  36. Façon sympathique et alléchante de raconter un livret d’opéra chez ton amie.Le tout avec style et humour, avec des mots qu’on n’attendrait pas forcément.Le monde de l’opéra est plein de « fanatiques », connaisseurs, capables de disserter à l’infini sur les aspects du livret, de la musique, de telle scène, de tel ou telle chanteur ou cantatrice : c’est fascinant.Certains public peuvent être « terribles »: maître Lombard raconte qu’un jour, un chanteur peu doué se faisait siffler par le public, quand une personne issue de ce même public leur intima le silence par un terrible : » voulez vous bien laisser le mime chanter ? ».
    Tu vas devenir une spécialiste Quichottine, si tu continues de suivre les conseils de « Sieglind ».A ma grande honte, je suis nul en la matière et je n’aime que « la flûte enchantée », « l’enlèvement au sérail » et « les maîtres chanteurs de Nuremberg » dont je possède des versions en vinyl.Certaines chaînes allemandes régionales retransmettent des opéras.
    Bravo pour ton éclectisme et je te pardonne volontiers ta fâcheuse(lol) tendance au quichottinage.
    Le non quichottineur(puisqu’il semble que, scandaleusement,tu refuses ce terme au sexe « fort » (re lol), souhaite une bonne fin de semaine à la quichottineuse.Bisous,bisous.

    • Pour un non-spécialiste, je dois dire que tu as déjà un bon répertoire…

      J’avoue qu’à part « la Flûte enchantée »… Bon, je me soigne chez Sieglind, en attendant d’emprunter à ma filles ses DVD d’opéra….

      En fait… j’aime certains airs plus que d’autres… Je découvre.

      Merci pour ce pardon… j’aurais été ennuyée si tu m’avais demandé d’être différente.

      Quant au mot « quichottineur »… Tu es peut-être celui que l’on cherchait à travers toute la blogosphère ?

      Alors, une fois qu’on aura vérifié tes dires, tu entreras dans le Quichottin, comme exception qui confirme la règle…

      Bonne soirée, Morsli, et très bon weekend pascal !