Mauvaise surprise (Clément 12)

Nous savons désormais tous que La suite se transforme en « la suite » le samedi. Une majuscule fera toute la différence. Comme souvent. Il faut prendre garde à tout dans la bibliothèque.

Les habitués ont hâte de la connaître et les nouveaux se demandent ce qui se passe ici.

On se bouscule, on s’interpelle, on s’arrache des coussins… Certains, désabusés, mais légèrement inquiets quand même, se demandent quand ce brouhaha cessera enfin.

C’est facile, ce sera lorsque la bibliothécaire sortira de son tiroir – celui qui grince un peu – un grand livre vert où le titre, « Clément le Troubadour« , orne, en lettres dorées, la couverture .

Tout le monde se tait soudain. Val’r et Elleiram ont chacune trouvé leur coussin, près de l’âtre. Muad, derrière son pilier, toujours présent, guette le moment précis où elle sourira à la ronde.

Pour elle, juste un instant de plénitude. Ils sont tous là, comme autrefois. Elle a mis des visages sur leurs noms, des sourires timides ou effrontés. C’est pour eux, pour eux tous, qu’elle va chercher son livre, celui qu’elle a écrit, un jour à Yeur.

Elle saute les premiers chapitres, ceux qu’ils ont déjà lus. Elle passe l’enfance de Clément, sa révolte, sa fugue au petit matin en compagnie de Jehan, son meilleur ami, son protecteur… Elle saute aussi la nuit dans la forêt, le chien qui les a sauvés. Elle s’attarde un moment sur la foire de Nancy, et elle écoute une chanson qu’elle ne peut pas entendre.

Ils peuvent tout imaginer… Les mots, les notes de musique, si mélancolique, la voix d’un baladin aux cheveux noirs…

C’est à ce moment que l’histoire peut continuer…



Le baladin aux cheveux de jais conduisit les deux amis dans une taverne.

La maison ne payait pas de mine et les hôtes auraient fait fuir des passants ordinaires. Le tenancier avait une grande balafre à travers le visage. On l’appelait Guy-le-Balafré. Sa femme (d’ailleurs nul ne savait si c’était sa femme ou sa mère) n’avait pas d’âge. Toute voutée elle s’affairait toute la journée et servait aux clients un ragoût bizarre dans lequel nul n’aurait su dire d’où venait la viande !

Friedich Herlin, Les Pélérins de Compostelle, (1562-1565)


Les rares convives ne levèrent pas les yeux lorsqu’ils entrèrent.

– Que fais-tu ici Poète ?

Guy s’était approché mais n’obtint pour réponse qu’un regard perçant.

Jehan se sentait très mal à l’aise mais le chien n’était pas loin. Il les aiderait si besoin !

Clément semblait subjugué par cet homme étrange, et par l’atmosphère qui régnait dans la taverne.

Un grand rire tonitruant éclata soudain.

Vous vous souvenez du paysan qu’ils avaient croisé en quittant Metz ? L’homme était là, il se découpait, immense, dans l’encadrement de la porte qui venait de la cave ! Jehan bondit mais quatre mains l’avaient saisi et l’empêchaient désormais de faire le moindre mouvement.

Clément se dit qu’il lui faudrait appeler le chien. Mais comment ?
Il ne lui avait donné aucun nom !

Lui, il ne pouvait rien faire, tout seul contre ceux qui l’entouraient.

Celui qui semblait être le chef s’assit sur le banc, près d’un Clément de plus en plus inquiet.

– C’est tout ce que tu nous as trouvé, Poète ? Drôles de recrues ! Seulement bonnes à puiser l’eau du puits ! Que pourrions-nous en faire ?
– Je ne comprends pas !

Clément avait osé parler. Lui qui avait passé son enfance à recevoir des coups lorsqu’il ouvrait la bouche, quelle qu’en soit la raison, s’adressa au chef sans que sa voix tremble.

– Il n’y a rien à comprendre ! Tu nous appartiens désormais ! Toi, et aussi celui qui te sert de nourrice ! Et ton chien qui attend dehors très gentiment sa soupe !
– Pourquoi ? Comment ? Nul ne peut faire de moi un serf, je suis un homme libre !
– Tu as voulu être libre, mais tu t’y es mal pris. Tu as fait confiance. Tu es venu jusqu’ici en suivant un inconnu uniquement parce que tu aimais sa chanson ! On ne t’a donc jamais rien appris ?

Le poète s’était esquivé… silencieux comme une ombre

… ou un fantôme !

Jehan avait été emmené, Dieu sait où.

Le chef riait devant ce hardi damoiseau qui osait continuer à lui poser des questions, qui ne cédait sur aucun point. Il riait et, ma foi, la scène était très drôle ! Imaginez un peu David essayant de circonvenir Goliath… Mais un Goliath qui serait le roi d’une armée de géants !

Revenir au Sommaire Lire la suite

88 réponses à “Mauvaise surprise (Clément 12)

  1. Et ben voilà…c’est la cata!! Les voilà dans une sale situation, les gamins!…M’enfin quelle idée de suivre des inconnus!!!
    Pourvu que ces brigands n’empoisonnent pas le chien…

    Hihi, je suis la première à lire la suite!! Du coup, j’ai pris le meilleur coussin près de la cheminée!! Bon ben je suis toujours chez toi…vais peut-être passer la nuit ici…c’est confortable!!

    • J’adore quand tu es là ! Tu cliques partout, et tu arrives même à être la première sur les billets programmés. Bravo pour cette avant-première !

      Mais que feras-tu samedi ? Ne t’en fais pas, je sais que tu as beaucoup à faire… alors, c’est bien d’avoir pris de l’avance !

      Gros bisous, Nickyza…. Tu es la première, et j’en suis bien contente ! Bonne nuit… tu sais ? Tu serais peut-être mieux dans ton lit, même si les coussins sont confortables.

      La prochaine fois, j’en sors un exprès pour toi ! Merci pour tout.

  2. christine

    Coucou; moi aussi j’ai pris un coussin bien confortable ;pour écouter la suite des Aventures de Clément ; mais dans quel guépier c’est il mis………………..  bonne nuit            bisous

  3. enfin un livre d’action…génial…je me sens d’humeur à l’aider..je prends ma lance laser de guerrier jaffa..
    besos
    tilk

  4. Voilà un petit bout de temps que je ne suis passée te rendre visite.
    J’espère que tu vas bien.
    Passes un bon week-end.
    Bises

    • Je vais bien, merci, Chris.

      Je délaisse aussi ton blog  et pourtant je l’aime bien ! Il faut que je pense à te remettre dans mon carnet d’adresses 2009…

      Bon dimanche !

  5. Rhoooo, la la, qu’est-ce qu’ils « fabriquent » encore ! lolll
    Bon week-end (surchargé, pour moi) ! Bisoux humides.

    dom
  6. C’est déjà fini la lecture du samedi ? Il va falloir attendre la semaine prochaine … Dommage j’étais bien ici 

  7. Bon week end, bises ☼☼☼

  8. Vivement la suite !!!!!

    Bonne fin de semaine, et grosses bises de nous deux;

  9. J’imagine aisément
    Amitiés, gros bisous
    Flo

  10. patricia 11

    Que faire contre une armée de géants ?

  11. Bon samedi bises!

  12. Dans quel guêpier ils sont rendus, j’ai hâte à la suite. Bonne fin de semaine.

  13. Oh Quichottine comment maintenant ne pas y penser jour et nuit ?

  14. ain pour savoir la suite?

  15. bises du dimanche!

  16. que diable allaient ils faire dans cette galère !!! bises et bon dimanche

  17. je ne sais pas ce qui s’est passé mais seule la fin de mon commentaire s’est imprimé, je te disais qu’il fallait attendre samedi prochain pour avoir la suite et que tu arrêtais ton histoire à l’endroit le plus palpitant évidemment..Bonne soirée quichottine

  18. Le déménagement s’est super bien passé. Les déménageurs ont super bien travaillé et tout s’est fait dans la bonne humeur. Du soleil au départ et juste un peu de bruine à l’arrivée… Simplement pour dire… déménagement pluvieux ..déménagement heureux…
    En plein dans le vidage des cartons alors je serai plutôt absent de la toile (le soir nous sommes plutôt pressés d’aller au lit).
    Bonne soirée et bonne semaine.

    • Merci pour ta réponse… Je suis contente de voir que tout va bien pour vous.

      La vraie vie, c’est le plus important.

      Bonne semaine à toi aussi, Alphomega. Bises à vous deux !

  19. j’ai ris en imaginant les peintures de ma maison dans autant de siècles que celles de la cathédrale d’Albi, je ne pense pas que nos peintures modernes resisteraient aussi  longtemps, quand on voit à quelle vitesse il faut les refaire. Bises et bonnes soirée.

  20. Dis Quichottine, il va falloir rajouter pleins de coussins dans ta bibliothèque et se serrer aussi, nous sommes 5 actuellement à visiter tes allées, il y a foule ce soir et moi qui croyais venir lire toute seule les aventures de Clément. Mais que diable allaient-ils faire dans cette galère?
    J’ai peur pour nos amis, j’espère qu’ils se sortiront de ce mauvais pas.
    Bises 

    • Ne t’inquiètes pas trop, je crois que Clément est né sous une bonne étoile !

      C’est vrai que nous sommes parfois très nombreux dans mes allées, mais elles sont plus extensibles que le temps !

      Merci d’être parmi nous encore !

  21. Toute petite dans le fond de l’auditoire, me voilà captivée. Clément veut s’affirmer en homme libre. Pourtant, face à lui, ce ne sont pas des demi-mesures!!!
    A + alors, je reviendrai en sourdine tout au fond pour ne pas être vue.
    Bises Quichottine!

    • Pourquoi ne veux-tu pas être vue ? Tu peux, j’aime bien quand tu es là !

      C’est vrai… Et ils lui semblent d’autant plus grands que ce n’est encore qu’un enfant… enfin, aujourd’hui on dirait de lui que c’est un enfant.

  22. je vais revenir lire l’histoire de Clément et de son chien   car il faut que je parte du début!!

  23. Et voilà le balladin qui se fait passer pour une sirène et ça marche il les a envoûtés et attirés dans un piège..(.et à ce moment ça me fait penser au livre de Thaddée une de mes amies blogueuse, je ne sais pas si tu connais, qui nous décrit la vie d’un esclave dans les mine de plomb 420 ans avant JC… »Fragments d’une vie brisée » un petit chef d’oeuvre à mon goût)je referme ma parenthèse et demande : que va-t-il leur arriver ?…
    gros bisous Quichottine j’avais du retard cette fois… je fais un tour sur tes autres articles…

    • Je connais Thaddée, elle venait pendant un temps, j’allais la voir aussi, mais je l’ai perdue de vue quand elle a fermé… au fait, elle republie ?

      J’ai aussi beaucoup de retard chez toi, mais tu sais que je ne manquerai pas de passer, n’est-ce pas ?

      Gros bisous, Bigornette.

  24. Oui Thaddée republie , elle vient de sortir « fragments d’une vie brisée »… je trouve que c’est un chef d’oeuvre… c’est du tragique,mais je l’ai lu comme un roman auquel on s’accroche car on a envie de connaitre la suite… elle a un vrai talent…Je pense qu’elle mériterait une belle place en librairie ….J’ai beaucoup aimé… et là en plus elle sort aussi un recueil de poêmes, « Cryties »… je ne l’ai pas encore acheté… Bisous Quichottine….Bonne journée

    • Je suis allée voir chez elle

      C’est une belle vitrine de ce qu’elle fait.

      Je verrai ce que je peux faire, mais je trouve dommage qu’elle n’ait pas ouvert ses commentaires.

      Je sais que les commentaires peuvent être superficiels, mais ils peuvent aussi donner lieu à de véritables échanges, à un vrai partage.

      C’était ce que j’avais aimé sur son autre blog, la possibilité de l’encourager, de suivre pas à pas son écriture.

      Là… je ne sais. C’est différent.

      Mais sans doute a-t-elle trop souffert des méchants.

      Bonne journée à toi.

  25. Elle s’est refermée comme une huitre pour travailler je suppose… au départ ces commentaires étaient ouverts… je ne comprends pas trop… Elle le dit elle même elle fait de la blogophobie… c’est bien dommage… je pense qu’en plus elle se prive de lecteurs potentiels…..bisous… Bonne journée Quichottine

  26. Hihihi…je cours à l’épisode suivant !  vraiement agréable à lire chère Bibliothècaire

  27. Et voilà je me suis fait avoir ! j’ai cliqué curieuse que je suis !!! bisous

  28. ~~ Kri ~~

    Il reste un coussin près de la cheminée?
    Wouahhh je m’installe….

  29. patdelapointe

    alors ? alors ! la suite…oh! là,là, faut encore attendre…
    est ce qu’il vont donner à manger au chien ?…bises.

  30. mais que va-t-il faire dans cette galère!

    • Merci, Azalaïs ! C’est une image fantastique pour illustrer l’un des chapitres de mon roman… Leighton, j’adore… et même si mes héros ne s’appellent ni Tristan, ni Iseult, elle era très bien !

      Gros bisous… Passe un bon dimanche !

  31. me revoilou…snif sans la suite LOL. Ce ténébreux ne me disait rien qui vaille, c’est un vilain mossieur, mais le chef des vilains je pense nous réserve des surprises. Mais au fait le chien sans nom comment se fait-il qu’il n’ai pas réagi hum y a du louche la dessous. J’espère que Jehan va revenir bientôt dans ton histoire. Bonne fin de soirée. Bigs bises

    • J’aime bien tes commentaires… Parce qu’on voit que tu te poses les bonnes questions… dont les réponses seront forcément dans mon prochain chapitre !

      Bonne soirée à toi aussi…

  32. Quelle terrible conjoncture.Que va-t-il advenir ? Aurai-je le courage de venir lire la suite? J’ai peur…

  33. mandarin gourmet

    Bonjour depuis la cuisine de Canton. billet special sur belgique-chine, bonne chance Bonne journée du dimanche amitiés du Sud de la Chine Mandarin gourmet A bientôt sur: http://cuisinechine.over-blog.org La cuisine facile de Chine.

    • J’ai vu ton billet spécial… je dois dire que je ne sais pas vraiment te répondre. Il faudrait que je cherche dans tes anciens billets.

  34. tony87000

    un petit tour sur un blog bien sympathique !!
    à bientôt
    amitiés
    tony

  35. Goliath…. tu me fais me souvenir d’un reportage sur Goliath et les géants des mythes et de la Bible.. oui je sais ça n’a pas de rapport… mais voilà j’ai un esprit qui vagabonde souvent et qui passe d’un sujet à l’autre ce qui embrouille souvent mes amis… mais bon…les « tatoués » font mauvais genre… et pourtant moi aussi suis tatouée partout;..alors peut être que le balafré est un gentil gars…. bon, ce soir je suis complètement à côté.. le sirop peut être ??? bizzzzzz

    • Si, ça en a… et tu es loin d’être hors sujet !

      Le balafré, il n’est pas si méchant non plus, mais c’est quand même un brigand…

      Soigne-toi bien. Bisous tout plein !

  36. roh la… ce’st le diable qui est passé par là… il sait tout lui… mais il ya toujours quelqu’un pour le contrer!

  37. Pris qui croyait prendre? Ttt, il semblerait que ces géants aient oublié que la magie des contes excluent tous vilains qui oseraient s’en prendre aux anges…
    Par tous les diables, pourquoi diable le chien ne les a pas suivi dans cette auberge de malfamés? Grrr ça m’interpelle au plus haut point! Serais-ce là un indice pour mettre le lecteur en haleine, aux abois oserais-je? Hummm
    Belle nuit Quichottine & si par imagination cette nuit le chien me murmurait le comment du pourquoi de sa punition, je reviendrais.. Bises 

    • C’est un indice, un de plus…

      Mais il te faudra attendre un peu pour connaître la suite…

      Bises à toi et grand merci de ta lecture attentive, j’adore quand tu es là !

  38. Lambert Palis (jean-marie)

    coucou, Quichottine…
    ces loups d’un nouveau genre me semblent plus dangereux
    que les précédents, les vrais !
    le chien va-t-il pouvoir faire quelque chose ?
    l’apprentissage se révèle plus rude que prévu…
    le tableau choisi est très beau
    bisous amicaux
    bien à toi
    jean-marie

    • Le chien… Ou quelqu’un d’autre, qui sait ?

      Merci, Jean-Marie. Les loups à deux pattes sont bien plus dangereux, c’est vrai !

  39. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, je suis sûr que la suite est beaucoup moins dramatique qu’on peut le supposer à l’instant présent sans le recul nécessaire …
    Gros bisous et très belle soirée,

  40. Allons bon, les voilà asservis maintenant ..^^

    je ne sais pas pourquoi, mais je ne pense pas qu’ils le restent longtemps hum ? 😉

    passes une bonne soirée Quichottine

  41. Aïe! Tu avais raison …..
    Moi qui imaginxİS QUE LA JOYEUSE TROUPE ALLAİT S’ ENRİCHİR D’ UN NOUVEL éLéMENT ….
    Dans quel guêpier sont-ils allés se fourre ?
    Mais j’ ai confiance en l’ écrivaine pour pallier à cette mésaventure…. Ai-je raison ???
    Gros bisous du soir ma Quich’

    • Là, tu as raison… Ne t’en fais pas, il va s’en sortir, pourvu que j’arrive à publier la suite…

      Gros bisous, ma Clo… Merci d’avoir passé tout ce temps dans la bibliothèque.

      J’aime bien quand tu es là.

  42. Mince…. c’était un traquenard alors!
    Aïe aïe je n’aime pas trop la tournure que ça prend!
    Ma mémoire m’a joué des tours! sais tu ! je voyais le ménestrel, enfin j’avais l’impression de l’avoir vu!
    J’ai déjà emballé certains livres et n’ai pas retrouvé le petit livret sur Fra Angélico…. seulement Botticceli…. avec un portrait de Vincent de Médicis à la sinistre figure….
    Excuse moi pour mon abscence involontaire… mon ordi plante (lol comme moi!
    Bises Dany

    • Ah… Je chercherai… Je trouverai peut-être quelque chose qui puisse servir dans les tableaux de Fra Angelico ou de Botticelli, c’est la bonne période.

      Merci d’être passée alors… Je sais que tu manques de temps.

      Belle soirée à toi…

  43. J’aime bien tes préambules avant chaque suite. Voilà un point de non retour palpitant… Que va-t-il donc se passer dans la… suite ?

    • Sourire…

      Pour ne rien te cacher, j’aime ces moments de tête à tête avec mon lecteur… ou mes lecteurs, comme ici, lorsque je les appelle auprès de moi, pour leur raconter.

      Raconter une histoire sans personne pour l’écouter, ce n’est pas si agréable… Ne crois-tu pas ?

      Tu as de la chance aujourd’hui, tu passes de page en page, et, avec un peu de chance, tu liras même, en avant première, le billet à paraître…

  44. Alain-Julien BENITEZ

    Image and video hosting by TinyPic

    -…..Pris au piège !