Gérard Ter BORCH

Au mois de juillet dernier, j’ai vu chez Nymphea un tableau… C’est vrai. Il n’était pas là pour l’un de ses rimaillages, les élèves étaient en vacances et la maîtresse avait un jour décidé qu’il était temps de passer à autre chose.

Pourtant, en regardant son tableau, je lui ai laissé le commentaire suivant :

Ben, je ne sais pas s’il ressemble à l’original ou pas… mais je l’aime bien, moi, ce tableau.

Tu ne sais pas ? La mère, elle s’en fiche complètement de ce que dit le gamin, elle ne le regarde même pas. Elle rélfléchit à ce qu’elle va mettre pour le dîner du soir… et ce qu’elle va demander à son mari pour leur anniversaire de mariage !

Le gamin, il se cache, parce qu’il sait bien qu’elle ne l’écoute pas. Alors, il s’en fiche aussi et il raconte n’importe quoi. Ce qui compte, il le sait bien, c’est le ronron des mots… Il fait comme s’il épelait et il rigole. Tu ne vois pas le sourire en coin ?

Dans l’ensemble, il sait que lorsqu’il aura fini cette page, elle lui dira de toute façon de filer dans sa chambre… et là, il sera heureux. parce que là-bas, il y a sa nounou… celle qu’il adore parce qu’elle raconte de belles histoires !

L’histoire de ce soir, c’est l’histoire d’un petit lutin qui était si espiègle qu’il a dû, pour sa punition, peindre un autre tableau !

Je t’embrasse, Nymphea, passe une belle soirée…

commentaire n° : 9 posté par : Quichottine (site web) le 08/07/2008 22:07:36

Je suis sûre que vous aimeriez voir ce tableau !
Le voilà !

Gérard Ter Borch, La leçon de lecture Gérard Ter Borch (1617-1681)
La leçon de lecture
Huile sur bois (0,27 x 0,25 m)
Paris, Musée du Louvre
[© RNM / Gérard Blot pour la photographie]

C’était une belle image de lecture pour moi… ou un tableau ?

Mais voilà ! Dame Nymphea, l’illustre « maîtresse » de l’école du ver lisant, a sonné la cloche… C’est vrai, il est temps pour tous les élèves d’aller rendre leur premier devoir. Il nous faut rimailler sur ce tableau.

Vous savez, c’est très dur, surtout lorsque l’on sait que d’autres font cela très bien !

J’ai donc repris mon premier texte, pour ne pas me laisser influencer par les autres poèmes, et j’ai essayé de le mettre en vers, du moins de le faire rimer… Puisque c’est la consigne de ce premier devoir de la saison 2.

Eh bien ! Croyez-moi ou non, je n’y suis pas arrivée !

Vous croyez que je vais devoir me coiffer d’un bonnet d’âne et aller au coin ?

80 réponses à “Gérard Ter BORCH

  1. si jamas alguien te castiga dimelo..se acordara toda su vida
    besos
    tilk

  2. quelle idée ce bonnet d’âne! Dire que « de mon temps » ça se portait encore… Je suis tout à fait de ton avis, ce petit garçon sait que sa mère (est-ce sa mère?) n’écoute pas et il raconte n’importe quoi…
    Maintenant tu crois qu’elle pense au repas?  alors qu’elle a sûrement une cuisinière qui a déjà tout préparé…
    Le cadeau de mariage? Mais peut-être que ce n’est pas un cadeau justement ce mariage… je trouve son regard si empreint de tant de vide.
    Bisous plein.

    • C’est vrai… mais c’est très vite passé, ouf !

      Oui, mais ce n’est pas au dîner, et à sa préparation, parce que tu as raison, il y a du personnel pour cela, mais c’est à sa tenue vestimentaire… choisir comment elle sera ce soir…

      D’un autre côté, je crois que tu as raison, elle n’a pas l’air très amoureuse non plus…

      Bisous plein à toi aussi

  3. Buenos dias.. Ben nous sommes deux!! Ma cher Quichottine. Les idées peuvent venir dans la journée mais… je crains de ne pas être à l’hauteur!!!
    Y como no he tenido ni tiempo para escribir para mi, pues mas dificil todavia. que me salga algo PEro es cierto que uno se siente frustrada cuado no logra hacer lo que se quiere… pero escribir hay que hacerlo por placer no por obligacion…
    un beso grandote y si te pones un sombre pues yo me pongo abajo contigo asi charlamos un rato 🙂

    • Moi, il est certain que je n’y serai pas !

      Je ne sais pas vraiment écrire sous la contrainte…
      Bavarder toutes les deux sous le même bonnet, chouette ! Je suis partante !

  4. moi je crois,comme Polly, que cette brave femme ne pense à rien,son regard est totalement vide,elle fonctionne en pilote automatique

  5. c’est l’époque de clair-obscure , non ?
    en tout cas c’est vraiment magnifique !!!

    • Oui, à la fin de la période sans doute… je le pense, mais je n’y connais pas grand chose.

      C’est vrai que le tableau en lui même est très beau.

  6. En regardant bien, ton analyse est judicieuse. C’est tout à fait l’impression qu’on éprouve.

    Bises x2

  7. C’est vrai qu’elle a l’air un peu absente cette maman. cela ne t’a pas empêchée de partir pour un long commentaire qui m’a fait sourire.
    Bon si tu veux être médaillée il est temps de nous faire partager tes rimaillages.
    Je t’embrasse très fort.
    Sophie

    • Je suis contente d’avoir pu te faire sourire…

      Il faudra attendre les prochaines fois, parce que là, je n’ai pas pu… 😉

      Je t’embrasse très fort aussi, Sophie !

  8. On ira ensemble au coin alors – car je déclare d’avance forfait d’avoir à rimailler sur ce tableau …
    LIZAGRECE

  9. bah pas de risque les fabricants de bonnets d’âne ont pris leur retraite, et parfois le premier jet interdit un deuxième, juste que pour que l’on comprenne que l’on a pas le total pouvoir sur ses propres mots, il reste la part fantasque de l’inspiration , celle qui donne ses lettres de noblesse au plus atendrissants poètes …
    douce journée à toi fidèle amie de mon p’tit univers.

  10. Peut-être les deux! (grand grand sourire d’innocente) nan franchement, l’inspiration, ça vient ou pas… on n’y peut rien. Parfois en vers, parfois en prose..

    Comme polly et gazou, j’ai été saisie par ce regard vide… C’est sûr que l’enfant préfère sa nounou, espiègle, pleine d’esprit! Elle devait te ressembler 😉

    bisous

  11. Je suis d’accord pour te mettre un bonnet d’âne.Hi! Han!Hi!Han!!!!!VITA

  12. Je ne suis pas en peine pour toi, je suis sûre que tu paviendras à pondre quelque chose de bien. Bonne fin de semaine.

  13. La préceptrice (ou la maîtresse peu importe) n’a pas l’air totalement à son affaire et elle a le regard un peu vague de ceux qui voguent vers d’autres cieux en rêve, en rêve éveillé qui plus est.

    • Un rêve éveillé, oui, je le crois ! En tout les cas, je ne suis pas du tout sûre que cet enfant en fasse partie !

      Merci, Alphomega pour ta longue visite

  14. il faut savoir jouer quelquefois…

  15. Dommage c’est trop tard pour s’essayer sur ce tableau. Cela ne m’étonne pas quichottine que tu aie eu du mal…. Etre obligé de faire des vers est bloquant de plus sur un sujet que tu avais déjà fait en prose…. Ce n’est pas facile.

  16. Bises cette fois ci d’Eglantine….. Très bon week-end sous le soleil.

  17. bisous du week-end , christel

  18. je ne suis pas fan des tableaux de cette époque mais j’avoue que celui est touchant et plu s lumineux !!! la maîtresse semble totalement « absente » !!à mon avis  elle est éblouie par le texte lu par la tite tête dorée,  ce qui la plonge dans des rêves….non mais je ne vais toujours pas bien en ce début de WE, oupssssss….bon WE, bizzzzzz

    • Merci d’être passée quand même…

      Je ne sais pas à quoi elle pense, mais j’ai essayé d’inventer.

      Bon weekend à toi aussi, Solyzaan, prends soin de toi !

  19. La mère n’a pas l’air très attentive effectivement, et finalement l’important, n’est-ce pas d’être ensemble, la mère et l’enfant, l’un tout près de l’autre tout en se laissant porter par l’instant présent?
    Quichottine tu ne mérites pas le bonnet d’âne, je te rassures.
    Bientôt cette expression n’aura plus aucun sens pour les jeunes, puisqu’il n’existe plus.
    Gros bisou
    Santounette 

    • J’aime bien ce que tu dis… Mais est-elle si proche de l’enfant.
      Il me semble qu’elle considère ce moment comme une punition.
      Je ne sais pas…

      Merci en tout cas, pour le non-bonnet-d’âne… (sourire)

  20. Bon dimanche!
    bises.

  21. J’aime aussi beaucoup ce tableau mais ton commentaire aussi. Ton imagination fertile c’est bien exprimée..
    cela me fait penser quand « autrefois » l’on m’emmenait à l’église pour les vêpres et que pendant que le curé faisait son sermon, les grenouilles de bénitiers récitaient leur chapelet sans écouter un traitre mot de ce qu’il disait.. pourquoi cette comparaison ?? je ne sais pas mais c’est la pensée que j’ai eu en regardant le tableau.
    Bisous du matelot de la terre ferme

    • Je trouve que cette comparaison arrive à point. C’est tout à fait le visage qu’aurait pu avoir l’une de ces grenouilles de bénitier…

      Bisous à toi aussi

  22. On est tenté de cliquer sur tous les liens à chaque visite chez toi Quichottine… et bien figure-toi que je ne retiens plus ma p’tite souris, que de découvertes !

    Quant au tableau j’aime beaucoup l’interprétation du gamin qui  suit les lignes du livre avec le doigt, la lumière sur son visage, l’attitude est particulièrement réussie, et puis sa chevelure :-)))
    La dame en revanche semble aussi figée que son regard…

    • Si tu cliques sur tous les liens, tu ne vas plus arriver à peindre (sourire) tu manqueras de temps !

      La chevelure est magnifique… il y a beaucoup de lumière dans ce tableau.
      Et, oui, pour la dame… c’est le contraste qui est saisissant.

      J’adore ton interprétation picturale, Joëlle ! Merci

  23. Tu n’aurais pas trouvé ma souris par hasard ?… je la cherche partout depuis que j’ai posé mes couteaux didon (large sourire) je venais vérifier que je ne l’avais pas laissé ici hihihi

    Juste pour te faire une grosse bise pour ta présence car démarrer une nouvelle année bloguesqueoui mais pas sans Quichottine !

     

    • Je n’ai pas trouvé ta souris… Mais je vais peut-être continuer à la chercher.

      Ne t’inquiètes pas, je sais que je n’envisagerai pas de ne plus aller te visiter !

      Bon bloganniversaire, Joëlle.

  24. Rhoo ben non, pas au coin avec un bonnet d’âne Quichottine 🙂 Tes histoires sont merveilleuses avec ou sans rime, on y plonge sans même y prendre garde…

  25. Ch’ui allée voir tes copines, c’est bien sympathique !

    pour le tableau, ben …  cause toujours ? !  – t’en avais fait un long commentaire !
    Oui on se demande à quoi elle pense la Dame !

    • La classe est rigolote.

      C’est vrai que lorsqu’on regarde ce tableau… elle n’a pas l’air du tout attentive à ce que l’enfant fait…

      Merci pour ta participation, Melly

  26. L’important n’est pas tant dans l’attention que l’on a mais dans le temps qu’on prend à … elle tient le livre et bade. Mais elle tient le livre et c’est peut-être juste ce qui compte pour l’enfant. L’avoir à son côté et lui voir le livre entre les mains ! bisous

    • Peut-être, mais je ne suis pas sûre que tu aies raison.

      C’est comme allaiter ton enfant en bavardant avec quelqu’un d’autre… Bien sûr, tu lui donnes ce qu’il a besoin, mais il pourrait avoir besoin aussi de ton regard et de tes mots.

  27. patdelapointe

    au coin! au coin! y’a plus de place…les incultes de mon genre l’occupe déja…Mais…J’aimerais bien te voir coiffer d’un bonnet d’âne : en poil tout gris avec des oreilles toutes douces…avec : mon appareil photo…ce serait drôle : « dit donc « …

  28. une photo de Quichotine avec un bonnet d’âne….je veux voir ça tout de suite!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  29. Il y a un bus sur mon blog qui t’attend Quichottine !

    Rassure-toi ! Je ne sais pas écrire en vers moi non plus …

    Bon week-end ma belle et douce reine des histoires
    Bisous

  30. Je reviens Quichottine suite à ton message à l’atelier. Actuellement, concernant tes pages, tu as ceci dans ton CSS :
    .page    { margin-top:10px; padding:0px;}

    Pour augmenter la taille de la police, rajoute ceci (en jouant éventuellement sur la valeur de 10pt) :
    .page    { margin-top:10px; padding:0px; font-size: 10pt;}

    Re-bisouilles

  31. Elle rêve aux mots de l’enfant, de cette présence qui caresse l’intérieur. Soirée bonne.           

  32. Ouais, je trouve aussi cette couverture un peu trop roman à l’eau de rose ce qui n’est pas du tout le thème de Petite Lady. Faut que je réfléchisse encore ! bisous

  33. oui tu peux mettre un bonnet d’âne car quand on connait leur intelligence, ce sera plutôt un compliment ! ils sont beaux, doux, intelligents….
    ton texte va très bien avec ce tableau, j’imagine tout à fait
    bonne soirée, bizzzz

    • Doux, je ne sais pas, je n’en ai jamais caressé… pour le reste, ils ont un bon regard, le plus souvent…

      Merci pour le compliment… et très bonne soirée à toi aussi, Estelle

  34. non surement pas un bonnet d’ane !!!
    mais moi je ne sais pas vraiment si ce gamin pense que sa mere ne l’écoute pas !
    bisous d’iris

    • Tu pourrais trouver une autre version, Iris, chacun peut interpréter à sa guise et je serais contente de te lire… Gros bisosu à toi

  35. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, le coin me parait un peu disproportionné comme punition, l’essentiel étant d’avoir essayé …
    Ton histoire/commentaire est très belle et c’est le plus important.
    Gros bisous et très belle journée,

  36. je n’ai pas aimé du tout ce tableau, cette mère tellement absente avec son petit qui fait tout pour lui plaire, qui s’applique, on l’entend qui hésite, qui ravale sa salive parce que c’est dur, et elle qui pense à tout autre chose!! qu’est-ce que je donnerai pour être à se place! L’autre jour j’en ai vu une comme ça chez le médecin! lui allait chercher les livres pour enfant et aurait bien aimé qu’elle fasse un peu attention à lui et elle était plongée dans le lecture de tous ces magazines stuîdes qui gagnent leur pain en racontant les turpitudes des stars!! je l’aurais claquée!! alors je lui ai fais un clin d’oeil et le gamin est venu me montrer ses livres à moi!! bien fait! NA!

    • Je t’imagine tout à fait !

      C’est vrai que les enfants n’ont souvent besoin que d’un peu d’attention, d’un sourire… pour te donner le leur et être heureux !

      Merci Azalaïs pour ce partage.

  37. Ton texte en prose est très beau. Trop beau. C’ est pour ça qu’ il n’ a pas aimé sa transformation en poésie. Il s’ est rebiffé se jugeant lésé. Et finalement, il a gagné.
    Bon dimanche sœurette

    • Tu as peut-être raison, mais surtout lorsque tu penses que je n’ai pas pu écrire autre chose, autrement. Je crois qu’une fois que j’ai fait parler l’image, je ne peux plus rien changer.

      Bon dimanche à toi aussi, Clo

  38. C’et peut être pas la peine d’en arriver là Quichottine…laisse murir..t’y arriveras …au pire tu feras cent lignes lol

    ça m’a permis de revoir tes tableaux dans ta petite mosaique, il y en a que j’aime vraiment beaucoup..ça se pourrait que je t’en piques quelques uns pour les encadrés , avec ta permission cette fois, l’autre jour c’était une surprise , donc je n’avais pas demandé, j’espère que tu ne m’en veux pas trop 😉

    Bises Quichottine , bon dimanche..et prend le temps qu’il te faut…les visiteurs comprennent bien le manque de temps, je crois qu’eux aussi en manque ^^

    • Je ne ferai pas de lignes… mais je ferai mieux la prochaine fois !

      Tu as toutes les permissions, Loralie, tu transformes à merveille les tableaux en leur donnant un cadre qui convient.

      Je ne t’en veux pas, bien sûr ! Tu as fait un merveilleux tableau… avec mon tableau préféré !

      Gros bisous, Loralie !

  39. Le bonsoir d’un paresseux!
    bises Quichottine!

    • Bonne soirée à toi aussi, Fancri… je ne crois pas que tu sois si paresseux, mais tu n’as pas vraiment le temps !

  40. Ce tableau est fort moderne car le peintre n’a pas recherché de pose
    la peinture du gamin est très belle … j’aimerais bien avoir sa place … sur le livre, c’est magique
    bonne soirée

    • C’est un peu ça, je crois… J’ai aimé aussi le tableau pour ses contrastes.

      Magie d’une image que je ne saurais rendre en mots.

      Bonne soirée à toi aussi, Andrée.