Devoirs de vacances

Voilà, je vais devoir encore faire attendre Loralie, Muad, Eolina, et d’autres qui attendent de savoir ce qui m’est arrivé ces jours derniers !

J’ai un impératif, vraiment urgent ! C’est vrai… ça fait maintenant un an que c’est dans la pile des dossiers à traiter !
C’est mon ami Yvon qui l’a sorti de sous la pile ! C’est vrai que ça faisait un peu désordre

Juste une remarque…
En août dernier, tu promettais à Chris
« Ton commentaire demande réflexion. Je te promets d’y répondre, dès que je le pourrai. »

Alors, je vais maintenant chercher ta réponse dans les plus de trois cents articles qu’il me reste à lire 🙂

Car je ne peux imaginer que tu puisses être une personne à dire « je t’en parlerai un jour » simplement pour contourner un problème :-))

Bises commentaire n° : 16 posté par : Yvon (site web) le: 22/08/2008 20:28:36

Vous imaginez ma honte !

Je suis remontée un peu plus haut sur la page et j’ai trouvé le commentaire de Chris… et la réponse incriminée !

On dirait Jiminy ( ma sœur ainée) et moi : ma vie est une perpétuelle fable, peuplée de démons, d’embuches et de rêves…la sienne, plate, réglée comme du papier à musique, triste et escomptée !!!!!…c’est seulement un exemple !…..mais, j’ai compris, quelque part, que certaines personnes ont le don de déborder de la réalité et d’autres pas !
Ceux qui ont des ailes sont appelés fous et visionnaires, les autres, réalistes et raisonnables….je crois bien être certaine qu’une frontière invisible existe entre ces personnes et que le passage est impossible!
Et qu’on ne peut être à demi ceci ou à demi cela……..OU TOUT OU RIEN !!!
commentaire n° : 2 posté par : chris le: 01/08/2007 06:03:19

Il avait raison ! j’avais écrit en réponse :

Ton commentaire demande réflexion. Je te promets d’y répondre, dès que je le pourrai.

Et depuis lors… rien !

Alors j’ai répondu à Yvon que j’allais m’en occuper… Normal ! Je l’aime bien, Yvon. J’aurais pu lui attribuer une montagne de prix dont celui de camaraderie !

Il est comme mon ami Diche Tribill, il n’a pas beaucoup de visiteurs

Pourtant, il écrit de merveilleux billets qui font rêver. Il arrive à envelopper ses images de mots-sourires… Vous en avez déjà vus ? Si la réponse est non, vous pouvez aller voir là-bas. Vous ne serez pas déçus !

Quant à moi, il faut absolument que je me mette à mon prochain « devoir de vacances« … Vous voulez m’aider ?

67 réponses à “Devoirs de vacances

  1. Juste une remarque…
    En août dernier, tu promettais à Chris
    « Ton commentaire demande réflexion. Je te promets d’y répondre, dès que je le pourrai. »

    Alors, je vais maintenant chercher ta réponse dans les plus de trois cents articles qu’il me reste à lire 🙂

    Car je ne peux imaginer que tu puisses être une personne à dire « je t’en parlerai un jour » simplement pour contourner un problème :-))

    Bises

  2. Tant que ce n’est pas une traduction en chinois…d’accord!

  3. Merci pour ta fidélité en mon absence. Coucou me revoila les vacances furent pour moi ensoleillées au propre et au figuré. J’ai pu voir tous mes enfants et petits enfants réunis pour une soirée. Ce fut un grand bonheur. Je reviendrai rattraper mon retard de lectures. Bisous

    • Je n’ai pas été très fidèle… mais j’ai fait ce que j’ai pu.

      Ne t’en fais pas pour le retard de lecture. Il n’y en a pas eu autant…

      Merci d’être passée pour ton retour.

  4. Tu me fais penser que j’ai déjà mis dans certains articles « pas le temps ce matin, je reviendrais » et je ne suis pas sure d’être toujours revenue sur le sujet, même s’il m’intéressait vraiment :-/
    Bon lundi ! bisoux.

    P9.gifdom

    • Je crois que ce qu’il y a c’est que nous allons bien trop vite et que nos visiteurs nous attirent tous sur des chemins différents… Nous ne pouvons pas tous les suivre !

      Bonne journée à toi aussi, Dom !

  5. Bonjour Quichottine.

    Avec Nanou nous venons de parler « limaces » pendant un long moment suite à votre commentaire.
    Je n’en ai pas vraiment peur quand j’y pense, mais en fait leur apparence me dégoute plus que tout.

    J’ai vu les limaces de mer sur le cite « Syratus » elles sont magnifiques mais me dégoutent tout autant et ça je ne sait pas l’expliquer. Quand je trouverai la réponse j’irais faire un tour sur votre blog.

    A bientôt et merci pour votre commentaire.
    PS : Un gros bisou de Nanou et moi.

    • De rien, Agathe. Merci à toutes les deux…

      Pour les nudibranches, je suis désolée qu’elles te dégoûtent aussi. Je trouve qu’il y en a de magnifiques…

      Gros bisous à vous deux.

  6. Ha non alors !!!! J’ai toujours horreur des devoirs de vacances !!

    Bonne semaine Qichottine !! Bises x2

  7. je vais avoir du mal à t’aider déjà que mes devoir de vacances sont sérieusement en retard!!!!
    dis donc quel raz de marée chez moi!
    juste pour le dernier la réponse est sur le lien sous la photo!!!
    bises bonne journée!!!

  8. Si le travail ne prend pas trop de temps, je t’aide volontiers.
    J’ai repris la lecture de Don Quichotte ce matin…Sancho envisage de repartir avec son maître et sa femme s’inquiète…

  9. c’est une pile de photos que j’ai a ranger moi , ca commence a prendre de la place sur le disque dur , bise alrisha 

  10. Je uis un peu perdue ds ce labyrinthe..Com,réponse,réflexion…C’est un vrai problème,certainement le premier exercice du cahier de vacances qu’on fait la veille de la rentrée.Bises  VITA

  11. Bon courage alors, Quichottine…

  12. C’est déjà difficile de joindre les 2 bouts mais je compatie avec toi.

  13. Je ne saurais rebondir là-dessus. Juste un petit coucou du soir Quichottine!
    Bises

  14. Merci Quichottine pour tes messages chez moi! Je vois que tu as du travail aussi ^^ gérer un blog, c’est jamais facile, comme qui dirait.
    Oh, et pis, jaime bien l’image du fonctionnaire avec sa pile de dossiers 😉
    bisous, bonne soirée!

  15. Bonsoir…

    Alors là je dis non tout de suite… pas de devoirs de vacances…. Finis les devoirs de vacances!

    D’ailleurs ce ne peut plus être « devoirs de vacances » puisque finies les vacances.

    A part ça, content d’être de retour parmi les potes….

    Les photos? il y en a tellement que je ne sais par où commencer!

    • Bon retour, Alphomega ! Je suis contente que tu sois là !

      … Ne t’en fais pas, je ne vais pas te mettre aux travaux forcés. (sourire)

      Gros bisous

  16. Coucou ah les devoirs de vacances
    Océane en a fait mais pas trop, il faut les laisser profiter des vacances quand même
    Bisous

  17. Je suis revenu ici plusieurs fois et je n’ai pas de réponse « convenable » à te proposer.

    Je suis moi-même un peu des deux, n’ayant jamais choisi un camp.

    Sauf peut-être qu’à l’inverse de ce que l’on voit d’habitude, c’est le côté rêveur qui prend le dessus en vieillissant.

    Par contre, selon ma propre expérience, les « utopistes » et les « sérieux » ne font pas bon ménage à mon avis, surtout de façon durable.

    Ce sont deux modes de pensée et de vie qui devraient être complémentaires, (le réaliste structurant et s’inspirant des idées du rêveur, qui lui en retour, profite de cette organisation dont il ne sait faire preuve), mais qui au quotidien ne fonctionne qu’un temps.

    Cette réflexion s’entend au niveau personnel et professionnel (sauf à bosser dans des domaines bien particuliers de création où cette complémentarité est le moteur de l’entreprise) car chacun à une tendance naturelle à défendre son pré carré, n’ayant pas les mêmes aspirations et ambitions que l’autre.

    En fait le rêveur dérange le réaliste qui lui exaspère l’utopiste.

    Voilà, je ne sais pas si ça fera avancer le schmilblick, mais c’est cette copie que je te rends ici.

    Bisous Quichottine

    • Merci Philippe…
      Je suis contente que tu te sois attelé à cette tâche si difficile !

      Un peu des deux… ? Tu penserais donc qu’on peut être les deux, contrairement à Chris…

      J’aime bien ce que tu dis du conflit entre réaliste et utopiste… Merci pour cette copie… et pour le lien sur le schmilblick…

      Gros bisous, Philippe !

  18. OK avec Chris !
    D’ un côté les loufoques, rêveurs ; ceux qui vivent sur une autre planète.
    Et de l’ autre les cartésiens impénitents, les réalistes.
    Ceux-ci sont ancrés dans le réel.
    Ce sont 2 configurations différentes sans aucune interféférence.
    On appartient à une catégorie au moment même de la fécondation.
    Et on ne peut plus jamais en changer.

    Bisous sœurette et bonne journée

    • Je crois que l’on est « déterminé » mais que pourtant chacune des deux catégories peut apporter à l’autre, et sans doute davantage lorsque les sentiments s’en mêlent.

      Bisous à toi aussi, sœurette, bonne journée

  19. Les utopistes et les sérieux ne font pas bon ménage,dit Philippe et pourtant les deux sont nécessaires et peuvent s’apporter mutuellement beaucoup

  20. Bonsoir Quichottine,

    Je suis passée chez Yvon et Diche, un plaisir. Bonne semaine

  21. le naufragé

    moi aussi j’ai plein de devoir mais je t’aiderais sans problèmes 

  22. On est obligé de réfléchir avec toi…
    comment faire autrement?
    Vite fait: Sancho est aussi indispensable à Don Quichotte et réciproquement.
    Je languis ta réponse.

    ps: suis allée chez Yvon, petite curieuse qui suit tes liens… et j’aime tant la Provence des Alpes.

    • Merci d’être allée chez Yvon… J’aime lorsque vous suivez mes liens.

      Pour don Quichotte et Sancho, tu as raison, ils sont aussi indispensables l’un à l’autre, l’un que l’autre…

      Je vais répondre à Chris bientôt.

  23. Michka/Le Pirate

  24. J’ai suivi tes liens et leur ai déjà auparavant laissé des commentaires… Après, il faut que le courant passe entre le blogueurs… pas facile tout ça… Moi non plus , je n’ai  pas des tonnes de visiteurs… parce que je suis sans doute un peu paresseuse à faire la promotion de mon blog: tu t’en charges pour moi, comme notre amie commune Siratus d’ailleurs…en ce moment (sourires et remerciements chaleureux… pour vous deux)
    Bonne journée  amie Quichottine.

    • On ne peut rien contre le courant… (sourire)

      Ce qui compte, c’est que tu arrives à avoir un groupe d’amis auxquels tu tiens.

      Bonne journée à toi aussi

  25. Coucou !

    Ça y est, je suis de retour ! ;o))
    Je n’ai pas eu la tourista mais j’ai attrapé le flegme des pays du sud, le retour à la réalité est dur !!!
    Je suis triste d’être rentrée mais ravie de vous retrouver tous.
    En attendant d’être à jour avec le rangement, le linge, etc … je vous laisse apprécier quelques photos de mon séjour.
    Tes devoirs de vacances devront donc patienter un peu ma chère Quichottine, d’autant plus que les miens m’attendent aussi ;o))

    Bon début de semaine
    Bisous

    • Je suis contente de ce retour… Merci d’être passée.

      Et, ne t’en fais pas, je vais savoir répondre toute seule, avec ceux qui pourront, bien sûr !

      Bonne semaine à toi, Cali !

  26. Merci de ta visite. Je vais découvrir les mots-sourires.

  27. Bonne journée à toi! bises.

  28. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, c’est un très joli défi que tu nous proposes suite au commentaire d’Yvon.
    Cela demande un peu de temps mais je vais essayer de réfléchir à une réponse.
    Bonne soirée,
    Bises elfiques,

  29. je me défile…. devoir de vacances qui mérite ta verve et ton esprit… le tien !
    bizzz

    • OK… C’est une très jolie façon de me dire que je suis assez grande pour travailler toute seule ;-)))

      Gros bisous, Estelle !

  30. je ne sais pas si on peut juger la vie d’un autre ^^

    peut être nous paraitra t’elle froide et plate…alors que pour celui qui la vit ça ne sera que du bonheur  😉

    Je suis sure que tu vas lui trouver une réponse pleine de bon sens et toute en douceur, comme toi seule sait le faire 😉

    Bonne soirée Quichottine

    • Je savais que si tu passais par là tu m’aiderais de façon efficace !

      Bravo Loralie… Je vais bientôt pouvoir répondre…

      Grand merci à toi

  31. Je suis Auvergnat et comme chez les Corses, la parole, c’est sacré.
    Dans le premier commentaire de ce billet, je te proposais mes services que tu as acceptés, donc… (je sais tu n’aimes pas les …)

    Un peu des deux oui je crois. Une partie « génétique« , le rêveur, et une partie plus terre à terre, due à l’éducation/déformation, d’où une dualité intérieur e, le naturel reprenant le dessus en vieillissant.

    Et pour finir, un commentaire qui ne serait pas enquichottiné, (comme l’enlèvement de la bibliothécaire) serait tout de suite repéré ici. De plus, grâce à ce lien, j’ai appris que c’est le génial Pierre Dac qui est le père du Schmilblick

    • Philippe ! Tu viens de me démontrer que tu étais capable d’enquichottiner un commentaire avec bien plus de liens encore que ceux que j’ai mis dans mon billet !…

      Merci pour les liens vers ce site de musique gratuite que je ne connaissais pas…

      J’ai dit que je n’aimais pas les points de suspension… mais je les utilise vonlontiers ! (sourire)

      Je vois que tu tiens parole et j’en suis très heureuse.

      J’adore Pierre Dac ! Merci…

  32. Oui, chaque catégorie peut apporter quelque chose à l’ autre, mais sans aucun espoir de la plus petite modification de la personnalité.
    Par contre, dans un travail en commun, ces 2 là forment un excellent tandem.
    Gros bisous ma Quich’ et bonne soirée 🙂

  33. sergio42

    bonjour donquichotine toi au moin tu est toujour à la page la lecture c’est bon pour nos noronnes amitié bonne journée sergio42

  34. Si j’ai bien compris, le devoir de (retour de) vacances (depuis 15 jours en ce qui me concerne ;O)) consiste à réfléchir sur le commentaire de Chris?

    A mon humble avis, chacune de nous possède une partie « réaliste » et une partie « imaginaire »… Cela dépend des évènements que nous réserve la vie et aussi notre aptitude à passer d’une partie à l’autre… C’est un peu comme le bien et le mal, le noir et le blanc, le chaud et le froid, le Yin et le Yang…
    Difficile de trouver une frontière, la frontière qui sépare les opposés…

    T’ai-je un ch’tit peu aidé dans ta tâche de rentrée?

    Gros bisous, Dame Quichottine ;O))

    • Tu m’as beaucoup aidée, Elleiram. Merci infiniment, je vais bientôt me mettre à mon devoir…

      Gros bisous à toi aussi