Cabot-Caboche

Les articles se suivent et ne se ressemblent  pas, c’est vrai… Il m’arrive de vous parler de livres pour enfants… et surtout de ces livres pour enfants que les adultes devraient lire, ou qu’ils pourraient lire s’ils ne se prenaient pas trop au sérieux…

Aujourd’hui, je vous parlerai d’un autre livre de Daniel Pennac. Il en a écrit beaucoup, c’est vrai. Dans les commentaires de l’article d’avant-hier, mes visiteurs en ont cités… plein !

Mais… une chance pour moi, ils n’ont pas cité celui-ci… et si j’en crois le portail de la littérature de jeunesse, Ricochet, c’est son premier roman de littérature de jeunesse, bien avant L’œil du loup qui est un autre de ses succès dans le monde scolaire, bien avant les aventures de Kamo

cabot-caboche.JPG

Vous savez, Pennac, je l’ai connu après  avoir acheté pour mes enfants ce roman. Je l’ai dévoré. (Pas Pennac, le roman !)

C’est une histoire d’amour, de vrai amour, entre une petite fille trop gâtée, imbuvable, et un chien un peu spécial… un chien pas beau, un chien qui a échappé à la noyade, par miracle.

Les personnages sont saisissants… Il y a le père (le Grand Musc), la mère (la Poivrée), et la petite fille… Pomme.

Je vois déjà mes lecteurs se demander pourquoi ils s’appellent comme ça… eh bien, tout simplement parce que c’est le chien qui raconte… Et le chien, lui, il s’appelle « Le Chien« , tout simplement. C’est Pomme qui l’a baptisé ! Lui, il s’est contenté de lui donner ce joli nom de Pomme… parce qu’elle sent la pomme…

La première image qu’il a de la petite fille, c’est une image sonore

Celle d’une petite fille qui hurle en lettres majuscules sur la page du roman, qui hurle parce qu’elle veut un chien… pas le plus beau, pas le plus doux, pas celui que voudraient ses parents, non, elle le veut, lui, ce chien affreux, qui va aujourd’hui, normalement, être euthanasié à la fourrière… c’est son troisième jour… le dernier !

Elle le veut, parce qu’il n’est pas beau, parce que ses parents n’en veulent pas… et que lui ne veut pas non plus être séparé des autres chiens… même s’il a peur… elle le veut parce qu’il s’est précipité tous crocs dehors sur la grille de sa cage…

– CHIC ! CHIC ! IL MORD ! JE VEUX UN CHIEN MÉCHANT ! JE VEUX CELUI-LÀ ! (p.50)


Le chien a été élevé par Gueule Noire… une chienne  très vieille, qui ne savait même pas qu’elle pouvait encore aimer… et qui lui a tout appris et surtout « l’esquive« … c’est très important de savoir esquiver quand on habite une décharge et que les hommes y envoient tous leurs déchets… on reçoit un tas d’objets dans la décharge… C’est comme ça que cette vieille mère adoptive meurt un jour, trop tôt, dans la décharge…

Comment cela se passa-t-il ? Très vite. Un accident? Une malchance. Ils avaient tout évité. Ils avaient repéré tous les bons endroits. Et pourtant, cela se produisit. Cela sortit de la dernière benne. C’était énorme et blanc. C’était en fer. Cela rebondit sur un monticule et tourbillonna lourdement dans le ciel.
– Attention à ce frigo ! prévint Gueule Noire.
Et pendant que Le Chien faisait, en riant un bond de côté, elle-même fit un saut en avant pour que le réfrigérateur tombât derrière elle. Ce qu’il fit. Hélas ! L’appareil avait une porte et la porte s’était détachée en plein vol. Et Gueule Noire ne l’avait pas vue, parce que  la masse du réfrigérateur le lui avait cachée. C’est cette porte qui la tua. Quand il vit Gueule noire couchée et pantelante, Le Chien crut à une blague. Il se mit à tourner  autour d’elle en jappant et en tortillant du derrière.
-Arrête de faire le clown, murmura Gueule Noire, ce n’est pas le moment.
Il s’arrêta pile et, pour la première fois de sa vie, il sentit un courant glacé lui parcourir l’échine : la Vraie Peur. Il réussit quand même à s’approcher. Gueule Noire ne pouvait plus parler qu’en murmurant.
-Si tu vas en ville, dit-elle, fais attention aux voitures. L’esquive, mon tout petit, l’esqu…
(p.17-18)

Je ne vais pas tout vous raconter… Ce livre, je le dédie à Chris, à mon amie Anne, aussi… Parce que c’est un beau roman, un beau livre de l’amitié impossible et qui pourtant survit, vraie, pure, belle, et tellement sincère que nous voudrions tous pouvoir la connaître un jour.
Daniel Pennac,

Cabot-Caboche,
Paris, Nathan, « Arc en poche », 1982

 

65 réponses à “Cabot-Caboche

  1. Je découvre ce livre dédié à tes amies Chris et Anne.
    Belle histoire du Chien. Le texte que tu publies est très touchant. J’aime bien le message de l’esquive par Gueule noire.
    Gros bisous 

  2. Je continue à être fan. Même malgré le dictateur et le hamac…

    • J’avais dit que parmi tous les livres que j’ai lus de lui, Le Dictateur et le hamac est le seul que je n’ai pas aimé…

      Je suis fan… aussi !

  3. Tu vas me faire pleurer !……moi qui ris tout le temps !
    C’est exactement exact…..pourtant je ne suis pas une petite fille …..j’ai gardé sale cabot parcequ’il n’est pas beau, que personne n’en veut, parcequ’il est terrorisé (il n’a pas tous les torts) et que, donc, il mord…….

    C’est magnifique d’apprendre qu’on n’est pas seuls au monde : ce Daniel Pennac devait s’y connaitre en chiens et………en humains !

  4. Une belle histoire et une jolie  idée de cadeaux… les fêtes approchent à grands pas ;-)  bonne soirée Quichott’

  5. merci … tu as mis dans le mille … 

    le morceau choisi est … « glaçant » pour moi aussi  ..

    livre …impossible à lire si j’avais eu 10 ans car j’en aurais été inconsolable …

    suis-je assez mure pour le lire à mon âge sans verser un torrent de larmes … j’en doute … et pourtant c’est extremement bien observé  … ce doit etre pour cette raison d’ailleurs .. que j’hesite !!

    un gros merci ..l’amie Anne ..

    • Anne, tu sais, je suis sûre que le livre te plairait…

      Il a tout ce qu’il faut, de l’humour, de la fantaisie, des moments où l’on s’arrête un peu, gros plan sur les personnages, sur une situation, des moments de grande joie, de complicité, de fantaisie, des moments de tristesse, aussi, parce qu’il y en a dans la vie… et puis, toujours, cette petite fille et ce chien qui apprennent à se connaître, à se respecter l’un l’autre, sans qu’aucun ne veuille obliger l’autre à être ce qu’il ne veut pas… une merveilleuse histoire, je t’assure, Anne. De plus, elle finit bien…

      Je viens de la relire, elle est toujours aussi belle que dans mes souvenirs…

      Merci d’être passée…

  6. Un livre à lire aussi pour les futurs grands-parents….

    Bonne soirée

  7. Kikou Quichottine  😉

    Avec la bise du soir.
    Douce soirée à toâ.

  8. Ou la la que c’est bien triste ce passage .. Connaissant ma fille sensible, on va éviter pour noël tout de même. Merci en tout cas, non seulement on a le droit à des extraits mais à des résumés fort bien rédigés et plein d’humour. Bonne soirée !

    • Il y a d’autres livres… pour ta fille.

      Mais je me demandais… Elle ne regarde jamais les films, les dessins animés ? Tu ne l’as pas emmenée au cinéma pour regarder un Walt Disney ?… ou un Miazaki ? Même dans les petits films de Beatrix Potter, destinés aux plus petits, il y a des moments tristes, des moments d’émotion. Cela n’enlève rien à la beauté de l’histoire.

      Les contes que nous racontons aux enfants ne peuvent pas toujours être gais du début à la fin… S’il n’y avait pas de vilaine marâtre ou de méchant sorcier, que craindraient les princesses ? à quoi serviraient les princes charmants ?

      Bonne soirée à toi aussi, Christine.

  9. ça y est, j’ai repris « le dictateur et le hamac » en parallèle avec un livre qui s’appelle « la chaussure sur le toit ».
    J’ai bien aimé « Cabot-caboche », comme toujours dans les bouquins de Pennac, il y a une part de tristesse mêlée à une bonne dose d’humour.

  10. Bien sûr, j’aime les chiens, Quichottine !
    Je suis triste pour Dgi qui vient de perdre le sien, il avait 14 ans.
    Mon chien, oui, j’en un eu un, est tout un poème que je ne saurais écrire. Un fier et superbe Bas-rouges qui -de tout petit- avait fait plusieurs fois le tout du monde avec nous…Il est mort bêtement ici, il y a 4 ans, intoxiqué par les pesticides épandus un jour de vent sur le champ de maïs voisin…Le jardin a été massacré, moi-même j’ai été bien malade.
    Tu sais , j’aime aussi les chats, tous les animaux, même les poissons ! 🙂
    Affectueux bisous Bonne nuit, Quichottine !

    • Siratus, si tu n’aimais pas les poissons, tu n’arriverais pas à attirer sur ta galère tant de visiteurs !

      Je suis bien triste pour ton chien… Ce n’est jamais facile de perdre un ami, même à quatre pattes.

      Bonne nuit à toi aussi, Siratus… affectueux.

  11. Et bien tu m’as convaincue une fois de plus : je vais l’acheter pour ma fille qui a 10 ans . Elle vient de lire une histoire dont le narrateur est un …chat (Journal d’un chat assassin) et elle a adoré ! Alors c’est parti pour le chien. Je te dirai ce qu’elle en a pensé !

  12. Juste bisou

    en fait je viens de l’article du jour… Et j’ai continué sur celui-ci qui en était le début.

    re-

  13. idéal, je passe à laF..c lundi pour ma pupuce , voilà un livre qui va surement lui plaire et comme j’en profite toujours pour les lire
    bonne journée

  14. merci je ne connaissais pas ce romon de jeunesse !
    superbe histoire ! ça donne envie de la lire !

  15. charliiiiine

    super livre je les lu au moin 40 foi

  16. Encore un autre ami qu’on a en commun! Je suis en train de lire « Chagrin d’école » . Mais je crois que mon titre préféré, c’est « L’oeil du loup »… Et toi ?

    • L’oeil du loup est un livre magnifique… je crois qu’il va bien au-delà de ce que l’on peut en lire avec des enfants. J’ai adoré…

      Mon préféré ? je crois que j’ai un petit faible pour Elle s’appelait Marine … Tu connais ?

  17. Tiens, non, je ne connais pas celui-là ! Il faudra que je le cherche…

  18. Je n’ai pas tout lu…Je suis certain cailloux, ce soir…J’ai commencé par la fin (les mots d’aujourd’hui) et puis je vais(tu m’emmènes) de fil en fil….Avec toi, j’apprends à devenir funambule…Alors je te fais un petit coucou ici avant de repartir…sur un autre fil !

  19. oh je vais essayer de le trouver pour raconter à ma petite fille …pauvre petit chien noir …
    dis moi as-tu lu mon article « Zinc de livres « c’est une manifestation qui se passe dans ma ville tu le trouveras dans la série  » vendome  » j »y parle aussi des livres pour enfants car ema adore non pas lire car elle ne peut pas encore mais qu’on lui lise des histoires …
    et  : regarde  aussi demain j’ai une petite surprise dédiée à toi dans mes articles …
    en remerciements que ce soit toujours un plaisir de vous lire ma chère Quichottine on peut donc vous offrir aussi un ptit souvenir de temps en temps a bientot donc /IRIS

  20. Je prends note pour la biblio de ma commune… qui est assez désertée par les jeunes… A bientôt.

    • Tu regarderas sur le lien de Ricochet… il n’existe plus dans cette édition… mais dans d’autres maintenant, avec d’autres illustrations.

      Merci pour ton passage, Eolina

  21. Il vient de sortir « chagrins d’école « chez gallimard . j’ai  entendu ça ce matin !  bises

  22. Il vient de sortir « chagrins d’école « chez gallimard . j’ai  entendu ça ce matin !  bises

  23. Il a bon goût.

    • Allons bon… il y en a chez toi en ce moment ! je n’arrive plus à suivre… alors, tant pis, je t’embrasse, Seb

  24. Oh zut Quichot’, tu m’as piqué ma réplique!
    Plus j’avançais dans la lecture de ton article, plus je pensais à Chris et à son chien justement. 

    Bonne fin de journée ma belle
    Bisous

    • Ben… c’est son article qui me l’avait suggéré… alors, je rends à César ce qui est à César…

      Bonne fin de journée, Cali

  25. Oh zut Quichot’, tu m’as piqué ma réplique!
    Plus j’avançais dans la lecture de ton article, plus je pensais à Chris et à son chien justement. 

    Bonne fin de journée ma belle
    Bisous

  26. Si tout le livre est du même tonneau, je vais me noyer dans mes larmes ……..

    • Oh !!! Merci pour cette superbe image, Clo…

      Non, le reste est, comme je le disais à mon amie, Anne, un superbe roman… qui finit bien !

      Clo… Passe une belle soirée…

  27. A - Danielle

    Ah oui ! la lecture , il faut vraiment ! bonne soirée et gros bisous !

  28. tu m’éblouis!!

  29. tu m’éblouis!!

  30. Bonsoir Quichottine. Le roman dont tu nous as parlé a l’air vraiment bien. Moi qui vais bientôt avoir pour mission de raconter des histoires à un petit bout de chou, je note la référence dans mon carnet. Merci !
    Bises .

    • Oui… mais il faudra attendre un peu quand même… ils disent « à partir de 11 ans »…

      Bisous Clerval. Je t’en trouverai d’autres pour ton petit bout de chou…

  31. Muad' Dib

    Bonsoir Quichottine, je n’ai pas beaucoup de temps en ce moment mais je tenais à venir te faire une petite visite.
    Je ne connaissais pas ce livre de Daniel Pennac mais j’y retrouve ce que j’avais aimé dans ses premiers romans.
    Je t’embrasse chaleureusement en attendant de pouvoir venir plus longuement ce wwek-end.
    Bises,

  32. Bises du soir et de la nuit ….

  33. Je n’avais pas lu ce livre de Pennac et la façon dont tu en parles m’a conquise. Merci pour cette découverte. Je sens que je vais aimer ces dialogues de chiens. Bises

    • Il a été publié en littérature de jeunesse… mais je crois que comme certains livres, il est pour les grands aussi !