Le défi de Clerval

Puisque nous  sommes à la saison des défis de toute sorte, voilà ce que j’ai trouvé  sur le blog de Clerval. C’était  tout simple, dans ce style qui lui est propre et qui interpelle au passage.

Photo de Clerval [Image de Clerval]

Vous savez, mon amie Clerval a failli fuir… et elle est revenue… et moi, je vais chaque jour chez elle, comme autrefois, là-bas, dans l’Orangeraie.

Je lis, je la salue, je rêve aussi parfois, je m’envole. Je change de livrée, je me fais troubadour de temps à autre, pour lui raconter des histoires… mais le plus souvent, j’apprends.

Comme chez Kinou… comme chez Pat…

Ah, c’est vrai… Vous êtes peu à connaître Pat de la Pointe. Son blog n’est pas très vieux, il a peu de visiteurs… mais il s’améliore chaque jour.

Pat écrit sur des livres d’images. C’est vrai.

On ne sait jamais où il va nous conduire quand on arrive sur son blog. Il place les images, et il commente… parfois, c’est très sérieux, parfois non.

Il arrive qu’avec deux ou trois photographies, très bien choisies, il invente des histoires qui nous semblent si réelles qu’on chercherait presque le petit détail qui nous dirait qu’il a menti.

Et ça, vous pouvez me croire, c’est difficile !!!

Bon, je ne voulais pas parler de Pat. Pour aller chez lui, il faut se défaire de ses préjugés orthographiques, de ses envies de perfection.

Comme dirait Chris, la perfection, c’est ennuyeux.

Là, vous n’aurez que l’innocence et la passion. Mais ce « que » est bien mal placé ! C’est beaucoup, vous savez, l’innocence et la passion…

Je me suis demandé ce qu’apporteraient une présentation parfaite, une orthographe d’Académicien

Et bien, pas grand chose en fait, rien.

Je me dis que j’ai été trop longtemps un peu – beaucoup – « nulle » en dictée, pour lui en vouloir lorsqu’un infinitif se transforme en participe passé…

Je reviens au défi de Clerval…


Un garçon de café sort d’un bistrot .
Il accroche une grande ardoise au tronc du platane le plus proche : «  Aujourd’hui : notre dernière séance de «café philo» . Venez échanger vos idées ! Venez discuter avec nous ! Thème de ce soir : peut-on se renier sans perdre son âme ? »

… Beuh….Eh bien tiens…je vous pose la question .

Bien fait pour vous…vous n’aviez qu’à pas lire . Oh…j’en vois qui s’en vont sur la pointe des pieds !

Voilà, moi j’ai lu… je suis coincée… parce que je n’ai pas l’habitude de me défiler !

« Peut-on se renier sans perdre son âme ? »

On dirait de la philo ! … et moi, en philo, j’étais nulle… comme en dictée d’ailleurs, à sept ans d’intervalle !


« Allons, ne t’en fais pas, respire ! »

C’est ce que me dit mon ego… mon surmoi, mon sous-moi, mon ça, tout s’emballe…

Cool… restons calme ! » Comme dirait mon ami…

Quichottine ne va pas nous faire un poème sur le thème, non, non…

Et je ne vais pas seulement répondre « non » comme l’a fait Clerval… et d’ailleurs, ça fait déjà plus de vingt lignes que j’écris (avec un peu de hors sujet… vous avez remarqué ? je fais toujours ça moi, quand je suis embêtée…  Je parle de la pluie, du beau temps, et aussi de mes amis… je les appelle à la rescousse !)

Au secours !

Chris, Kinou, Eolina,… Cali, et même Siratus et sa fille, ma Dulcinée à moi, Sophie Ti Taz

… et même Sancho tant qu’à faire, vous qui savez philosopher sur votre blog si sérieux que vous le délaissez pour aller papoter à Yeur…

Comment vais-je me tirer de ce mauvais pas ???

Je prends mon dictionnaire…
Je vais plancher encore un peu…

36 réponses à “Le défi de Clerval

  1. Trop de bonheur avec Sophie à mes côtés…j’entends ton SOS et suis incapable de répondre  🙂
    Juste un petit coucou pour te souhaiter une belle nuit !  Respire une belle nuit fraîche de l’été de la St Michel !
    Gros bisous  

    • Je la commence mal… Je voulais mettre une fleur dans mon commentaire… un cadeau pour l’anniversaire de Sophie… et puis, je crois bien que j’ai fait une mauvaise manip… et j’ai tout cassé !!! enfin, je ne sais pas… J’espère que tu vas pouvoir arranger…

      Ah, vraiment parfois, je suis un vrai boulet !!!

  2. Tu sais bien que j’ADORE les défis !!!!!……celui-ci est savoureux….ça mérite réflexion et un petit verre de Centerbe des Abruzes ( 75 °)….pour y voir plus clair !!!!!

    Ma dissertation de Philo au Bac avait pour titre : " La méchanceté ". Point.

    • Au moins, il y avait de quoi disserter… Sans trop de restriction ! et puis je suis sûre que tu as eu des idées… Tu en auras aussi certainement pour Clerval !

  3. Le participe passé qui se transforme en infinitif, le mal du siècle… Y a même un accent grave qui s’ajoute parfois. Y a eu Omar m’a tuer, y a désormais Omar m’à tuer.

    Sur un forum (que je ne citerai pas), quelqu’un répond invariablement à ce genre de provocation (involontaire) par un poème à la métrique douteuse dont (par décence) je ne citerai que la dernière strophe :

    Copie-moi deux cents fois : « Les verbes du premier
    Groupe, à l’infinitif, se terminent en « -ER »,
    Un E ACCENT AIGU finit le participe
    Passé, rentre-toi ça dans l’oeuf nom d’une pipe !

    😉

    • Je ne jetterai à personne la pierre… il m’arrive aussi de faire des fautes… et je suis bien heureuse lorsqu’un ami – je ne citerai personne… mais je suis sûre que tu vois de qui je veux parler… ;-)… – en passant me la signale. C’est ainsi que je progresse chaque jour.

      Par contre, il y a façon et façon de le dire, il vaut mieux être gentil. A quoi ça sert d’être méchant ?

      Tiens, c’est ce que disait Chris ce matin… ça aurait pu faire un paragraphe dans sa dissertation : « de l’utilité de la méchanceté en pédagogie »…

      Pourtant, tu vois, je suis sûre que pour mieux être compris, il faut maîtriser l’ensemble d’une langue. Tu imagines ? Si en espagnol tu écris « mais » (pero) avec deux « r », tu mets un chien dans ta phrase (perro) ce qui ne veut plus rien dire… Je n’ai pas cherché d’exemple en français… j’aurais trop peur de faire des fautes !

      Merci de ta visite, Maître Po.

  4. À l’époque où je ne faisais pas de faute, je signais sur les forums :

    Maître Po, incorrigible

    Aujourd’hui, je ne m’y risquerais pas. Pour revenir à ton exemple, perro au lieu de pero devient incompréhensible si on le traduit, mais pour un espagnol, il n’y a aucun problème. Sur certains forums, on trouve des perles du genre je c’est mais cela reste compréhensible. En revanche, effectivement, un anglais aura du mal à comprendre I it is 😉

    • Tu as trouvé un exemple infaillible… et c’est vrai que le mien ne serait possible qu’en traduction, ou si celui qui tapait sur le clavier était un peu fébrile…

      Discussion en direct aujourd’hui, Maître Po ?

  5. Même pas en rêve 😉

    • Bon… tant pis pour moi… ça m’apprendra à être téméraire !… mais je te remercie quand même !

      J’ai adoré discuter par commentaire interposé !

  6. Je viens de répondre à Clerval que son analyse me convenait parfaitement…  je ne serai donc pas d’un grand secours pour ce défi !!!
    manière élégante de se défiler ?
    Par contre, le défi de "La Fontaine" revisité avance à grands pas, je pense mettre l’article en ligne demain, encore qq trucs à voir avec Olivier. Bonne journée Quichott’

    • Alors je vais allonger le délai… ou je complèterai plus tard mes liens… pour ton article et pour celui de Maître Po, s’il peut.

      Bonne journée à toi, Kinou !

  7. Lol mais c’est un vrai marathon de te lire, j’en suis … tout essouflé 😛

  8. Bah quand tu es vraiment stressé… Tu sais, il m’est arrivé quelquefois, quand t’es seul tu sais, et que tu as une échéance, tu ne peux plus penser qu’à ça, tu es prêt tu le sais, rien de plus à faire alors sans le faire exprès tu passes un doigt à la bouche et paf un ongle y passe, puis un autre, etc.
    Ca ne fait pas de toi une mauvvaise personne, ce n’est pas pour autant que tu y perds ton âme. Tu peux te rogner sans la perdre…

    Quoi ? Renier ? Bahhh….

    • Je réfléchis… merci de ton aide ! je vais essayer de faire en sorte de garder mes doigts intacts !

      :0010 Fredogino

  9. ZOLPPANE

    Coucou Quichottine, bon ça va je pense que tu as été épaulée… Suis contente d’être arrivée tard car la philo et moi, ça toujours fait 2 ! J’ai toujours détesté la philo ! lol ! C’est toujours animé chez toi, je trouve ça génial. J’espère que tu te portes bien. Je t’embrasse et à bientot. Zolp

  10. Hé bien dites donc, ça discute sec ici… moi, j’ai tout lu !… Et me contenterais de vous embrasser.
    Bises à tous

  11. Pardon pour la prise de tête ! J’ai été affreuse , hier !!!
    Je vois que tu as déjà lu ma réponse .Pas aussi étoffée que tous tes articles, mais j’ai fait ce que j’ai pu avant de partir rapido ce matin.
    Merci et bisous .

    • Mais non, c’est bien, ça crée de l’animation, au contraire, il y a effervescence dans la bibliothèque aujourd’hui… tous les dictionnaires sont de sortie, même les plus poussiéreux, tu vois… celui de philosophie, il ne sort jamais d’habitude, ce qui fait que je l’ai mis tout en haut de mes étagères, un peu inaccessible… là, je suis allée chercher l’escabeau !

      Bisous du matin, Clerval !

  12. Pardon pour la prise de tête d’hier , j’ai été affreuse !
    Je vois que tu as déjà lu ma réponse , merci !. Mon article n’est pas aussi etoffé que tous les tiens, mais j’ai fait ce que j’ai pu, avant de partir rapido ce matin . Et puis….mes cours de philo sont loin !!!
    Bises et à plus tard dans la journée !
    ( si l’article est en double, efface ! )

  13. D’un autre côté, Q., tu n’étais pas obligée d’enlever le second, il suffisait de retirer le premier 😉

    Bon, je file…

    • Ben… j’avais déjà rédigé ma réponse… (mais je sais « Ctrl A puis Ctrl C puis Ctrl V »… j’aurais pu ! grâce à toi…)

      Mais, c’est vraiment trop gentil… deux de mes plus distingués amis avec moi ici ce matin, c’est comme si nous prenions une collation ensemble… à deviser gentiment. C’est génial !

  14. Tu m’appelles à l’aide, alors là, tu tombes mal aussi! Mais je vais quand te répondre, enfin, j’ai pas trouvé toute seule…. Quelqu’un (un écrivain  canadien…) a dit ceci: "Pour rester fidèle à un rêve, il faut toujours renier quelque chose ou quelqu’un, à commencer par soi". Et un autre, très connu celui-là,  Blaise Pascal: "Qui veut garder son âme, la perdra"… voili voilà… Je suis hors sujet? Je l’ai souvent été … mais il y a très longtemps…. J’aime bien les citations parce qu’on s’en sort (parfois) avec une pirouette…. Bonne journée.

    • Quand on ne trouve pas ses mots, on peut toujours se servir de ceux que les autres ont dit avant nous… du moment qu’on n’oublie pas de leur en rendre la paternité…

      Tu sais, je n’appelais pas tout à fait à l’aide, je m’appuyais sur vous, le temps de reprendre souffle !

  15. Pour l’orthographe… Ne vous en faites donc pas … Ancienne instit, j’en fais aussi… mais… seulement sur le clavier… Tiens, justement, j’ai oublié un mot tout à l’heure: "même" devant "quand"…..

  16. eh bien l’article de Clerval aura alimenté la discussion aujourd’hui!! j’ai une petite préférence pour le commentaire de Fredogino!!hihhihihi!! comme tu me l’as fait remarquer une fois Quichottine, il est bon de se faire surprendre par un commentaire et de rigoler!!
    bye

  17. diche tribill

    désolé, j’ai toujours été nul avec les infinitifs et les participe passés…ils ont certainement de l’importance, mais ils me narguent en permanence…
    Enfin, c’est me faire beaucoup d’honneur que je ne mérite pas, que de faire ainsi la promotion de mon modeste blog.

    • Ne t’inquiètes pas, Pat, moi aussi ils me narguent très souvent… à plusieurs, on y arrive ! Moi, j’aime tes histoires, sinon, je ne ferais pas leur promotion…

  18. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, je crois surtout que ce serait perdre son âme que de vouloir se renier.
    Nous sommes sur un chemin et nous ignorons où il conduit, alors pourquoi risquer de se perdre en route …
    Je t’embrasse amicalement en attendant te voir comment tu vas te sortir de ce défi.
    Bises,

    • Merci pour ton aide… je vais bien finir par m’en sortir, avec vous tous…

      (Et puis, au pire, je pourrais toujours demander à ton ange de m’inspirer un peu…)

      :0010 amical, Muad. Bonne nuit.