Cueillez dès aujourd’hui…

Aujourd’hui… j’ai évoqué mes blogopotes, et puis, je suis allée vers mon carnet secret… Normalement, c’était son jour !

Au tout début du carnet, j’ai trouvé un poème. Il est daté, comme souvent.

Et j’ai repensé à Ronsard… Je vous en parlerai, plus tard !

P1020147bis.JPG

 

(Pour illustrer mon article, je voulais une rose… Je l’ai cherchée dans mes images, mais tout compte fait, j’ai trouvé une aurore… C’est une aurore, c’est vrai ! Pourtant on pourrait croire à un coucher de soleil… Pour la rose, il faudra aller voir chez Michka ! Il a tant de fleurs dans son jardin que ce serait le diable si vous n’en trouviez pas !)

Vie

La vie c’est quelque chose
De merveilleux
Cela s’ouvre comme une rose
Rose bleue

La vie est une aventure
Non sans fée
On y découvre la froidure
Et l’été

Et la fée de ma vie
Mon amie
Ne sait pas qu’en un regard
Un départ

Calme ou avive ma douleur
D’un sourire
Jouant sans peur avec mon cœur
Enfant-lyre

La vie d’embûche et de mystère
De misère
La vie la vie qui me fait peur
De ma peur

La vie c’est quelque chose
De merveilleux
Cela se fane comme une rose
Rose feu

(Saint Denis, 9 juin 1970)

26 réponses à “Cueillez dès aujourd’hui…

  1. très beau…merci pour tes passages….

  2. De la rose, tu n’as failli voir que les épines…moi, j’ai bien failli ne voir que la queue….c’est une amie d’université qui m’a aidée à ouvrir mes pétales et ma fille porte son prénom….ma soeur, par contre, ne l’a pas rencontrée et est restée une magnifique rose ………fermée…..

    • C’est dommage… Pour la rose fermée. Un bouton, c’est une promesse… mais quand la fleur éclot, elle acquiert une splendeur à nulle autre pareille. Douceur et parfum, les pétales de velours… Tu ne les vois jamais mieux que lorsque la rose est ouverte, quand le soleil vient y boire les dernières gouttes de rosée. Tu sais, J’aime toutes les fleurs, les plus simples, les plus sophistiquées, toutes, parce que, quelles qu’elles soient, elles sont fragiles, il ne faut pas les brusquer. Elles ne supportent pas la hâte ou la violence. Voilà. Je suis contente que tu aies une amie et que ta fille porte son prénom. C’est une belle preuve d’amitié.

  3. Bonsoir Quichottine …

    Merci de votre visite à mes éoliennes en feu  …
    Beau poême sur la vie que celui-ci
    Mystère de l’existence … quel sens donnons nous à nos vies  et quel prix à nos envies ?…

    Oui, dans les livres l’avasion et aussi la part de raisons …

    La folie y cotoie la sagesse, la laideur s’y oppose à la beauté et la noirceur à l’éclat de l’Esprit …
    Nous sommes toujours en quête ( Comme Don Quichotte…) des enigmes de l’existence et faisons en sorte que cette quête dure longtemps … l’espace d’une éternité …

     A propos de Quête … j’adore "l’Homme de la Manche" de Jacques Brel … J’ai toujours le "33" tours  des années "70" …

    Bises des farfadets

    • Moi aussi !!! celui d’alors, en vinyl et un CD maintenant… et il y a, dans la compilation de trois DVD de Jacques Brel, un extrait de L’Homme de la Mancha… justement ! Je suis émue par cette visite, merci !

  4. pas mal le texte
    c’est bien aussi l’aurore
    je prends souvent en photo le lever du soleil
    bonne journée

  5. Bonjour Quichottine
    ravie de te retrouver..je suis venue quelques fois voir si tu étais rentrée de voyage..il m’a paru assez long…mais bon j’espère que tu en as ramenée quelques « aventures » à nous transmettre..Je me doute bien que répondre à tous les commentaires laissées duarant une abscence ..ce doit être quelque chose !!
    Pas de souçis pour le copier/ coller et de plus c’est dit d’une façon tellement gentille et élégante qu’on ne peut qu’être touché par tant de délicatesse…
    Merci pour ce bouquet de fleurs qui accompagnait ton message!
    Bon vendredi
    a++++++++++++++

    • Merci, Talent.
      Certaines de mes « aventures » sont déjà parues sous le titre de « Quichottine en Campanie ».

      mais il y en aura d’autres… Bonne journée à toi aussi.

  6. C’est une bien belle poésie. Félicitations.

  7. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, merci pour cette magnifique aurore qui a le mérite d’avoir moins d’épine que la rose, mais là n’est pas vraiment la question.
    Je te souhaite un bon week-end,
    Bises,

  8. J’espère que ça va marcher…. Je croise les doigts (je ne suis pas Michka…)

  9. Pourquoi tant de mélancolie ….et de peurs…..
    Cette poésie dit que l’on n’a pas saisi au vol quelque chose…..qui ne reviendra plus…..
    IL  Y  A   TOUJOURS  MIEUX   QUE   LE   MIEUX….et c’est là qu’il faut aller….dans les jaunes et les blancs de mes tableaux.. 

    • Le soleil et les silences de tes tableaux… oui, je sais. Je t’ai rencontrée là bas aussi. Ce que l’on écrit « il y a longtemps » peut toujours se comparer avec ce qu’on écrit, maintenant. Le prochain message de mon petit carnet, tu le liras aussi… tu verras, la vie, on l’apprend au jour le jour.

  10. Ben, je le trouve bien !! Chaque mot est pesé, non, tu écris très bien !!
    Bon dimanche

    • Merci pour ce commentaire, Maman… ça fait bizarre de t’appeler comme ça. Mais après tout, c’est ton pseudo… et avoir une maman virtuelle n’est pas pour me déplaire.

  11. Bonsoir Quichottine    😛

    L’amitié, un bien précieux.
    Bonne soirée et à demain.

    Bisous toâ.  😉

  12. Et Quichottine a grandi, mais elle avait déjà compris (peut-être grâce à Ronsard) que la vie est merveilleuse et si elle ne dure que le temps d’une rose, il faut en boire la rosée.

  13. « La vie c’est quelque chose
    De merveilleux
    Cela se fane comme une rose »

    Et comme la rose, la vie renaît d’ elle-même à travers les générations et nous prolonge le temps d’ une éternité.
    Bisous Quich’

    • C’est un peu ça…

      Pourtant, il arrive que le rosier s’endorme et qu’il ne veuille plus donner de roses.

      Alors, il reste à jamais dans nos souvenirs.
      Tu vois, j’étais un peu triste ce matin, le rosier de mon jardin est mort. Il va falloir le remplacer. Il donnait des roses magnifiques, tu te souviens ? Peut-être était-il épuisé ?