Cid Hamet Ben Engeli

La dernière fois, nous avons laissé le Biscaïen et don Quichotte prêts à s’affronter vaillamment…

Vous vous souvenez ?

J’avais envie de ressortir toutes les épopées de La Légende des siècles.

Imaginez ce que ça donnerait…

Victor Hugo décrivant la bataille !

Et puis, je me dis que Cervantès ne le fait pas si mal… si ce n’est que ma foi, il parle de grenades… et qu’au lieu du choc titanesque que l’on attendait, il nous sert… un dessert !

Je plaisante…

(J’ai envie de jouer avec les mots.
C’était un peu triste ces jours-ci sur mon blog.
J’ai tenté de me distraire en parlant de mes blogopotes,
mais, l’ Amie me manquait…)

Ce qui fait que ce soir je reprends mon grand livre.

Le Biscaïen est là, avec son oreiller qui lui sert… de bouclier ?

Quant à notre héros, tout fier malgré son âge (il « frise la cinquantaine »… Cervantès le dit en première page…), il s’apprête à le fendre, de haut en bas, … comme une grenade…

(Pourquoi pas un melon ou une calebasse ?)

Il faudrait vous peindre la scène !

D’autres l’ont fait, c’est bon !

Voilà donc deux images, parce que vous étiez là, bien sages, attendant patiemment que je reprenne ma lecture.

Cervantès, en guise de dessert, nous a servi, à la fin du chapitre VIII, un arrêt sur image :

Le moment où l’écuyer biscaïen
(tenant bien serré l’oreiller qu’il a saisi dans la voiture)
attend l’assaut de don Quichotte.

(- « Bon, maintenant, tu arrêtes de parler et tu montres les images, sinon ça va barder !!!… »
C’est ce que diraient mes amis Chris et Maître Po qui veulent bien attendre mais pas pour des prunes…
– Alors, pour des grenades ? Non ? toujours pas ?)

Les images sont là !

Gonzalez-Rojas-1896-ch9.jpg

J. Alaminos. El Ingenioso hidalgo don Quijote de la Mancha,
Felipe González Rojas, Madrid, 1896

Eh oui, vous l’aurez reconnu, c’est une image pour enfants

El Ingenioso hidalgo don Quijote de la Mancha,
Salvat y Cía, Barcelona, 1916.

chapitre9.jpg

L’autre est différente.

C’est un dessin… la mule n’est pas statique, la dame au premier plan, dans la voiture, semble appeler, leur dire peut-être d’arrêter…

Tout est plus précis, plus fouillé, l’ombre joue avec la lumière.

D’ailleurs, c’est ce que fait Cervantès.

Il plante là l’histoire et nous sort de derrière ses fagots un auteur arabe qui aurait eu vent de l’histoire et qui l’aurait transcrite pour notre plus grande joie !

Enfin !

Apparaît alors, dans le roman, un certain Cid Hamet Ben Engeli, « historien arabique » !!!

La suite… ce sera demain !…

Si vous le voulez bien !


 

Les images illustrant cet article ont été empruntées au site internet espagnol consacré aux quatrième centenaire de Don Quichotte. Ce site peut être consulté avec profit, même si l’on ne parle pas espagnol.

32 réponses à “Cid Hamet Ben Engeli

  1. Allons bon !!!……un historien arabe !!!!….ce n’est pas pour me déplaire !….j’attends avec impatience d’en savoir plus….

    Je ne savais pas que le Don Quichotte de Cervantès était une histoire "à rebondissements" ma foi assez malicieuse …….

  2. Défendre avec l’oreiller, c’est un peu comme combattre à la plume et au bâton…

  3. Une grenade c’est mieux qu’un melon , en plus c’est rouge tout un symbole et moins fade que l’orange.

    • Je suis d’accord avec toi, Martine ! Et puis… c’est quand même mieux pour l’histoire. Après tout, Grenade était le dernier bastion des Maures… Elle tomba aux mains des Rois Catholiques en 1492… Fin de la Reconquête ! Une grenade pour annoncer la venue d’un historien arabe… Elle vient bien à propos… Je trouve !

  4. Kikou Quichottine,j’ai adoré cette histoire en étant gamin.Très belles images
    amitie et bizzz

  5. Bien sur qu’on veut la suite.
    à demain donc, Quichottine et bonne soirée.

  6. vivement demain !!

  7. Toujours bonheur de te lire !
    As-tu vu le moulin de Sophie ? Elle vient d’y passer avec un hidalgo comme le tien…
    Belle soirée
    Gros bisous

  8. Cette interruption momentanée de l’histoire est très surprenante et je la trouve très « moderne ». J’ai bien aimé cette intrusion de l’auteur dans le récit. 
    Décidément, je vais de surprise en surprise et tes articles apportent un éclairage passionnant à cette lecture que je qualifierai d’interactive!

    • Lecture interactive ? J’aime bien ce concept…

      Lecture échange d’impressions, maintenant, avec toi puisque tu as lu aussi. Je dois dire que j’aime assez ce retour.

      Merci, Val’r

  9. Quichottine

    N’oubliez pas de cliquer sur les liens… vous verrez les images en plus grand… Merci !

  10. Muad' Dib

    Voici quelques notes de musique pour bien commencer la journée et la semaine.

  11. Balzac a dit:
    "La conscience est un bâton que chacun prend pour battre son voisin."

  12. lucile et lucien

    Nous, on revient sur ce blog et on découvre Don Quichotte dans une forme que nous ne lui connaissions pas!  Il faudra que nous reprenions tout au début….Merveilles du monde du blog…à bientôt

  13. Je découvre aussi d’une autre façon Don Quichotte. tes textes sont un régal 😉

  14. La suite est demain ?? 
    Bious et à demain alors .

  15. J’avais posté un com dans ton autre pays mais rien ne passe…. J’admire ta passion pour Don Quichotte… Tu portes vraiment bien ton pseudo…. Bonne soirée.

    • Merci Eolina… je ne sais pas si ma passion est admirable… Mais oui, tu as très bien compris pourquoi je m’appelle Quichottine ! Bonne nuit…

  16. Roland Ivy

    Là, tu fais comme Cervantes. Tu noies le poisson, tu recules pour mieux sauter, tu ferres ton public, tu attends qu’on ait le souffle court, tu tergiverses, tu joues la montres, tu tournes en rond…

    Bref, tu nous amuses Quich’
    Bises
    Roland

    • Ah oui ? (clin d’oeil moqueur… et sourire d’angelot farceur)… démasquée !!!

      Je suis morte de rire, Roland ! Tu vas finir par bien me connaître !