Sur le quai, avec Gérard

Partir
de plus en plus souvent
dans la tête

Partir
pour oublier
pour tout recommencer

Partir
pour un ailleurs où tout serait
meilleur ?
… Ou seulement
juste un peu
différent

Partir
pour mieux revenir
peut-être
ou pour ne plus avoir
à revenir

Partir
pour réaliser son rêve
ou fuir ses cauchemars

Partir
sans savoir où
ou pour combien de temps
sans connaître l’heure du départ

Seulement monter dans un train
vers nulle part
ou vers jamais

Et puis…
s’apercevoir qu’on est toujours sur le quai

© Quichottine, février 2017

170126_Photoplap

J’ai aimé cette image… merci à Gérard de me l’avoir prêtée.
Une autre image de cette “rencontre fortuite” sur ma page consacrée au  Quichotrain de Gérard.

154 réponses à “Sur le quai, avec Gérard

  1. Que c’est beau Quichottine… dans la vie il peut y avoir de ces moments de… grande solitude face à sa vie ! Merci à vous deux, bises de jill

    • Quichottine

      Merci pour tout, jill.
      Je souhaite à tous qu’ils ne durent pas.
      Bises et douce soirée.

  2. J’adore !!! … Mais partir vraiment, pour l’inconnu, ou simplement pour un ailleurs … comme une nouvelle vie, un luxe qu’on s’offrirait …
    Il ne faut cependant pas avoir d’attaches ou être capable de briser les liens … là c’est une autre histoire.
    Merci Quichottine pour ce petit moment d’évasion … c’est ça aussi, partir … en restant à quai.
    Bisous et douce nuit à toi … et que tes rêves t’emportent le temps d’un songe … pour toucher un autre petit bonheur, juste du bout des doigts …

    • Quichottine

      Comme tu l’écris si bien, ça, c’est une autre histoire…
      Merci à toi pour tout.
      Bisous et douce soirée.

  3. Magnifique duo. J
    e suis partie loin grâce à vous deux (même si je suis encore dans le Tamil Nadu)…
    Merci Quichottine et Gérard.

  4. Une texte très émouvant, illustrant une très belle photo.

    • Quichottine

      J’ai beaucoup aimé cette photo…
      Je suis heureuse que le tout te plaise. Merci !

  5. MERCI Quichottine ! Pour ces mots qui prêtent à rêver .

    Des mots plein de douceur .

    Aucune tristesse ! Mais de la mélancolie .

    J’ai lu quelques textes !

    Et j’avais laissé un ptit mot que j’ai perdu car l’ordi s’est arrêté ET j’ai vu en rallumant un petit mot là haut avec « Quichottine » = donc j’ai repris mon écrit = c’était la 1ère fois …. !

    Pleindebisous Quichottine

    any

    • Quichottine

      Merci, Any… je sais que ce n’est pas toujours si simple.
      Passe une douce soirée. Plein de bisous à toi.

  6. Envie de partir, mais pas possible …
    Je connais.
    Bonne fin de semaine.
    Avec des bisoux doux, ma quichottine

    • Quichottine

      Je crois que nous sommes nombreuses à connaître… mais merci d’être là ma chère Dom.
      Bisous doux et belle soirée à toi.

  7. un texte vraiment superbe, émouvant et une photo qui ne l’est pas moins, barvo
    bonne journée
    danièle

    • Quichottine

      Merci pour tes mots, Danièle. Je suis contente que ça t’ait plu.
      Passe une douce soirée.

  8. Cette image est pleine de tristesse… Que (ou qui) laisse-t-elle derrière elle ? Tu nous en donnes une belle interprétation…Et oui partir c’est un rêve parfois que nous avons tous, mais si nous emportons nos « valises » avec nous, cela ne changera rien ou si peu de choses. Merci Quichottine pour tes mots si doux et qui sonnent toujours juste. Je t’envoie de tendres bisous avec un peu de soleil ce matin

    • Quichottine

      Je suis d’accord avec toi… malheureusement, certaines de nos valises sont pleines de ce que nous ne pourrons jamais laisser derrière nous.
      Passe une douce soirée, Manou.
      Tendres bisous à toi aussi.

  9. Merci pour ce très beau partage
    Qui n’a jamais eu envie de partir , tout lâcher ?
    Il faut un grand courage pour le faire ..
    Bonne journée Quichottine
    Bises

    • Quichottine

      Je me suis toujours demandé si c’était un très grand courage ou un immense « ras le bol »… Lorsque la balance penche du mauvais côté, il vaut mieux partir…
      Bises et douce soirée Claudine. Merci à toi pour ta présence et tes mots.

  10. Partir…est-il bon de savoir où?
    Partir… en pensant que changer sera toujours mieux que stagner
    Partir…pour se renouveler
    Mais chaque jour n’est-il pas un nouveau départ?
    Bonne nouvelle journée quichottine !
    J’aime beaucoup ton poème

    • Quichottine

      J’aime bien l’idée de chaque jour comme un nouveau départ…
      Merci pour tout, Gazou.
      Tu sais toujours trouver les mots à méditer.

  11. en voyant la photo chez Gérard je me suis aussi posée la question du regard de la jeune femme , tu lui a donné toutes les possibilités Quichottine
    je t’embrasse et Bon WE

    • Quichottine

      Merci.
      J’ai énormément aimé cette photo.
      Je t’embrasse. Passe une douce soirée Josette.

  12. Difficile de trouver la force de partir … mais peut-être encore plus délicat, et pénible, de réaliser que l’on n’a pas bougé …

    • Quichottine

      Il n’est pas facile de choisir, et sans doute encore moins d’accepter de ne pas l’avoir fait… 🙂
      Merci d’être là, Loïc.
      Passe une douce soirée.

  13. C’est un rêve qui me poursuit sans cesse… partir !

    • Quichottine

      Si c’est pour un beau voyage, je te le souhaite de tout coeur. 🙂

  14. Une magnifique photo de Gérard.
    Un joli texte ma Quichottine. Partir …. c’est bien souvent que j’en rêve ! Changer de lieu, rencontrer d’autres visages, bouleverser ses habitudes n’empêcheront nullement de retrouver dans sa tête le même balluchon !
    Bises et bon vendredi
    http://zazarambette.fr

    • Quichottine

      « Le même balluchon »… tu as tout à fait raison.
      Si on pouvait l’oublier sur le quai, tout serait plus simple.
      Bises et douce soirée, Zaza. J’espère que tu vas bien.

  15. Louper le coche tout en se demandant pourquoi ???

    • Quichottine

      Oui, sans doute… en tout cas, cette jeune femme est bien rêveuse.

  16. Ton texte et la photo s’accordent bien . Il fut une époque où j’ai compris que ce n’était pas partir qui était difficile mais « rester partie » .
    Bonne journée et bises Quichottine

    • Quichottine

      « restée partie »…
      Tu pointes le doigt sur LE problème. Nous laissons toujours quelqu’un derrière nous… est-ce ce que nous désirons vraiment ?
      Bises et douce soirée Zoé. Prends bien soin de toi.

  17. Un magnifique poème sur une photo tout aussi splendide. partir ? un rêve qui me poursuit à moi aussi mais est-ce mieux ailleurs ? Je ne crois pas malheureusement . Bonne journée et bises

    • Quichottine

      L’herbe n’est jamais plus verte ailleurs… mais il arrive que celle qui nous entoure devienne insupportable.
      Merci pour ta présence et tes mots, Aimela.
      Bises et douce soirée.

  18. magnifique poème – une certaine période où je me sentais très mal dans ma peau, j’aurais aimer partir tout oublier tellement ma vie n’avait plus de sens (je ne rentre pas dans les détails) mais des miracles arrivent et tu retrouves une vie de famille comme tu l’as toujours aimée – je te souhaite un bon weekend bisous Mamy Annick

    • Quichottine

      Je souhaite que ce soit le cas pour le plus grand nombre… la vie peut être merveilleuse, il faut profiter de chaque instant de bonheur.
      Bisous et douce soirée. Prends bien soin de toi.

  19. cette photo est pure beauté, comme souvent chez Gérard.
    « Partir » est une illusion, quand en fait cela signifie « fuir » parce qu’on ne se quitte jamais soi même
    « Tout est affaire de décor Changer de lit changer de corps À quoi bon puisque c’est encore Moi qui moi-même me trahis … »

    • Quichottine

      Comme toujours, de quoi méditer…
      Je suis heureuse que cette photo te plaise, Emma.
      Passe une douce soirée.

  20. Bonjour Quichottine, une issue parfois illusoire comme Candide et sa quête autour du monde pour revenir enfin « cultiver son jardin » ou bien comme dans « Mon Oncle d’Amérique » faire de la fuite une solution à l’adversité. Je rejoins les pensées d’Emma sur ce sujet bien que je pratique souvent ce genre de parenthèse, voyage, lecture, sortie montagne. Merci pour ce thème sujet à de profondes réflexions.
    Chanson de Julien Clerc
    https://youtu.be/TVfckJaw0hE

    • Quichottine

      Et merci à toi pour tes mots et la chanson proposée.
      Nous avons tant à aimer tout près… 🙂
      Passe une douce soirée.

  21. Chère Quichottine,
    Ton poème est si touchant, d’autant plus qu’il me
    fait penser à mon neveu. Il est parti un matin…
    Une belle photo, comme je les aime.
    Quichottine, pourrais-je éventuellement t’emprunter
    ton poème pour l’écrire en calligraphie ?
    Gros bisous et belle journée, ici le paysage est blanc.

    • Quichottine

      Merci à toi pour ces mots en partage…
      Je t’ai répondu par courriel, je n’ai aucune raison de te le refuser. 🙂
      Gros bisous et douce soirée à toi, sans neige ici.

  22. Partir mais le sac à dos est tjs là. ça fait qd même du bien de s’évader! VITA

    • Quichottine

      Il y a des fardeaux que nous ne pouvons pas poser… mais les nouvelles découvertes font toujours du bien, tu as raison.
      Passe une douce soirée Vita.

  23. Combien de fois n’ai-je pas fait ce rêve, où je me trompais de train… Un train sur un quai mal éclairé à part, en retrait, qu’on prend alors qu’on sait qu’il nous mènera ailleurs et que le voyage sera sans retour possible. Au bout du voyage un monde meilleur, encore plus beau que le nôtre, et sans toutes les cruautés de celui-ci… Chouette partage qui me rappelle ces rêves comme le parfum d’une rose suscite des souvenirs… Bisous!

    • Quichottine

      Merci pour ce rêve partagé, Eric.
      J’ai beaucoup aimé.
      Passe une douce soirée. Bises.

  24. Je pense que les hommes se sont mis à faire des guerres inutiles dès lors qu’ils sont devenus carnivores et sédentaires.
    Je t’espère en forme.
    Bisous

    • Quichottine

      Une explication tout à fait plausible… Merci, Aude.
      Mise à part ma bronchite de printemps tout va bien. 🙂
      Bisous et douce soirée.

  25. Argh! S’apercevoir qu’on est toujours sur le quai, ta chute est rude.
    Heureusement, même sur le quai, il nous reste l’imagination.

    Tendresse ma Quichott’

    • Quichottine

      Je crois que tout rêveur qui s’éveille ne le fait pas sans dommage… 🙂
      Mais merci pour l’imaginaire que tu partages avec nous.

      Tendresse, ma Polly. Passe une douce soirée.

  26. On ne part jamais puisque l’on reste toujours à quai avec nous-même.
    Partir n’est pas le mot à utiliser… plutôt s’évader… Alors là tout est permis…
    Mais, parfois, pour certains, c’est trop compliqué, plus possible, la douleur où le poids de la vie trop lourds, trop tard : le 27 juillet 1890 l’évasion n’était plus possible pour Vincent Van Gogh.
    Le rêve est resté : des milliers de personnes s’évadent chaque jour devant un champ de coquelicots, quelques iris ou une nuit étoilée.

    • Quichottine

      Je crois que le problème se pose tant qu’on pense que partir peut être la solution.
      Quand même cette solution n’est pas envisageable, il ne reste que le départ définitif… et tu le montres bien.
      Tu as raison de souligner que les tableaux de Van Gogh sont une évasion pour tous ceux qui le découvrent et qui l’aiment.
      Merci, Alain.

  27. Bonjour Quichottine. Parfois on a envie de laisser ses problèmes, de changer de vie complètement, mais il ne faut pas avoir d’attaches pour mettre son projet à exécution. Bon après midi et bisous

    • Quichottine

      Nous tissons chaque jour les liens qui nous attachent… les briser devient de plus en plus difficile au fil du temps.
      Bisous et douce soirée. Merci pour tout.

  28. Ah mais au moins, le temps sur le quai a permis de s’évader ! Très beau, chère Quichottine, gros bisous.

    • Quichottine

      Un moment de rêve… c’est toujours bon à prendre même si le réveil fait un peu mal. 🙂
      Merci, Lenaïg. Je suis contente que ça t’ait plu.
      Gros bisous et douce soirée.

  29. Parfois, il vaut mieux rester sur le quai!
    Bises et belle après midi

    • Quichottine

      C’est souvent la meilleure solution, mais il arrive qu’on ne choisisse pas.
      Bises et douce soirée, Livia.

  30. Bonjour Quichottine
    Moi aussi j’aurais bien envie de partir mais en avion, au soleil ! … et revenir pour pouvoir repartir de plus belle !
    Merci pour ton partage
    Bises, bonne journée

    • Quichottine

      J’ai beaucoup voyagé lorsque j’étais enfant… moins plus tard.
      Mais j’ai souvent eu envie de partir, sans jamais l’avoir fait.
      Merci à toi pour ta présence et tes mots.
      Bises et douce soirée.

  31. Salut
    Je voudrais bien partir ailleurs aussi car ce pays devient invivable.
    Mais je me demande si c’est pas partout pareil ou même plus.
    Bon week-end

    • Quichottine

      Soupir… notre pays pourrait être si beau !
      Partout pareil, je ne sais pas.
      Passe une douce soirée, Tiot.

  32. Elle a le regard perdu cette jeune femme. Partir et à chaque fois ces contraires. Partir n’apporte pas souvent la solution.
    Gros bisous Quichottine

    • Quichottine

      Comment ne pas être d’accord avec toi ?
      Merci pour tes mots, Pimprenelle.
      gros bisous et douce soirée.

  33. C’est très beau, une belle photo qui en dit long, un poème qui en dit encore plus long …
    Un jour, quoi qu’on fasse, nous partirons …
    Alors, j’essaie de vivre chaque jour le mieux possible. Pour y arriver je note les petits bonheurs qui sèment ma route. Aujourd’hui c’est la senteur que m’offrent mes légumes fraîchement achetés au super marché du coin et qui cuisent tranquillement. Je sais qu’avec le bout de chou qu’il y a dans la marmite, je parfume les huit étages de mon immeuble. Et cela me fait sourire.
    Gros bisous Quichottine

    • Quichottine

      Tu as raison, il y a des départs qu’on ne peut pas sursoir… alors, profitons de chaque instant heureux. Merci d’avoir partagé ici les tiens.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce soirée.

  34. J’ai aussi beaucoup aimé cette image. Et, j’aime vraiment la façon dont tu l’as poétisée.
    Douce fin d’après-midi et gROS BISOUS ma Quichottine.

    • Quichottine

      Merci, Marité. Je suis ravie que ça t’ait plu.
      Gros bisous et douce soirée à toi.

  35. Coucou Quichottine,
    C’est un texte très émouvant que tu as écris.
    Partir, qui n’a jamais eu cette furieuse envie ?
    Une envie de tourner la page, de tout oublier, de tout recommencer autrement…
    Merci à toi pour ce très beau partage que tout le monde doit ressentir à un moment de sa vie.
    Bisous et bonne journée

    • Quichottine

      Je souhaite à tous que ce ne soit pas trop souvent…
      Merci pour ta présence et tes mots, Pascale.
      Bisous et douce soirée.

  36. Par moment on ressent une irrésistible envie de partir, loin très loin, de laisser les problèmes derrière soi, partir pour ne plus revenir oui c’est tentant.
    Un bien joli texte
    Bonne soirée Quichottine
    Bises

    • Quichottine

      Tu as tout compris. 🙂
      Merci, Santounette.
      Bises et douce soirée à toi aussi.

  37. une photo qui a permis de dégager de jolis mots et de belles émotions

  38. J’ai tout de suite pensé à tes Quichotrains ! 🙂
    Partir ou pas… Il faut se laisser tenter par le train c’est si plaisant. Je suis rentrée hier de chez ma maman et même si le TGV n’est pas le train le plus confortable (trop rapide), cet espace « entre-deux » m’a semblé si agréable. Il permet d’échapper à l’emprise du quotidien…
    Merci pour ce poème appel à l’évasion et n’hésite pas à quitter le quai de temps en temps 😉 Gros bisous

    • Quichottine

      Un sourire pour toi… j’adore quand mes visiteurs les plus anciens y reviennent. 🙂
      Un jour, je reviendrai vous voir, c’est promis.
      Gros bisous et douce soirée Cathycat.

  39. Ton poème est tellement plein de ressentis et des choses de la vie qu’il ne peut que nous émouvoir!

    Il accompagne bien cette jolie photo de Gérard!

     » Où je croyais me souvenir
    je ne voulais qu’un peu de sel
    me reconnaître et repartir… »
    E.Vandercammen

    • Quichottine

      Un grand merci, Marie.
      Je ne connaissais pas du tout cette citation.
      Passe une douce soirée. Je t’embrasse fort.

  40. Avec Partir tout est possible pour écrire

  41. Si belle photo. Un jour nous partirons et traverserons le seuil. Quel beau poème nous mettant face à nous-mêmes. Bises

    • Quichottine

      Nul ne peut se soustraire au dernier départ, mais auparavant, nous en aurons beaucoup à écarter ou à accepter.
      Merci, Durgalola.
      Bises et douce soirée.

  42. Elle a l’air triste cette demoiselle 🙁 tu l’as bien illustrée
    Douce soirée Quichottine
    Bisous

    • Quichottine

      Un peu, c’est vrai. Nostalgique surtout.
      Douce et belle soirée à toi aussi, Laure.
      Bisous.

  43. c’est très beau !
    partir pour mieux revenir-
    le quai des gares pour des haltes répits ?
    s’évader depuis son canapé c’est bien aussi-
    bisous et bonne soirée !

    • Quichottine

      Il y a de nombreuses façons de s’évader.
      Merci de le rappeler. 🙂
      Bisous et douce soirée Lady Marianne.

  44. Magnifique .Qui n’a pas rêvé de partir un jour pour tourner une page de sa vie ?
    Mais que c’est dur de s’apercevoir ,après le rêve , de redescendre sur terre !
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Il est plus facile de prendre un train pour Yeur que de tourner la page dans sa vie…
      Un grand merci pour tes mots, Fanfan.
      Je t’embrasse. Passe une douce soirée.

  45. Ou partir vers la rencontre de celui qu’on est ….
    Gros bisous Quichottine!

    • Quichottine

      Pour cela, ce n’est pas la peine de prendre le train.
      Mais j’aime cette idée que tout départ permet de se rencontrer soi.
      Gros bisous et douce soirée.

  46. Partir….. pour le moment je reste sur le quai….. joli poème pour le dire de partir ! Il y a tellement de choses que l’on aimerait faire! Moi je me suis enracinée dans cette terre corrèzienne …. ce serait dur de partir!
    Belle nuit bises
    Dany

    • Quichottine

      J’ai mis longtemps à trouver des racines… et, comme toi, j’aurai du mal à m’en défaire.
      Bises et douce soirée à toi. Merci pour tout, Dany.

  47. Partir
    ou accueillir ce qui s’offre à nous
    en un voyage immobile
    Amitié Quichottine

    • Quichottine

      J’aime beaucoup la solution de rechange que tu proposes. 🙂
      Merci, Pascal.
      Amitié.

  48. Salut,
    la neige tombe mais ne tient pas.
    Il fait 2°.
    Bonne journée

  49. Bonjour Quichottine,

    Je suis une grande rêveuse et j’aime partir de toutes les façons que tu décris si bien…

    C’est une façon de s’évader, de s’aérer..mais effectivement, cela ne fait que déplacer les « problèmes » ou les émotions profondes…on ne peut « fuir » ce qui est en soi…

    Bon week-end, bisous !!

    • Quichottine

      Voilà le Hic… 🙂
      Merci pour ta présence et tes mots, Cassandre.
      Bisous et douce soirée.

  50. Certains partent sans retour, pour se se reconstruire, ailleurs. Pour d’autres, c’est la solution ultime et radicale, un point final à la vie. Certains s’en vont pour mieux revenir et rebondir d’hier à demain. Mais la grande majorité d’entre nous se contente de s’évader, en rêve… ou en te lisant !
    Retravaillée, cette photo prend un autre sens que dans ton histoire précédente, plus sombre et tourmentée que pensive, je trouve.

    • Quichottine

      Ce n’est pas la même photo… je pense que Gérard en avait fait plusieurs.
      En tout cas, j’aime beaucoup ton éventail de départs possibles.
      Rêver est celui que je pratique le plus. 🙂
      Merci pour tout, Galet. Passe une douce soirée.

  51. J’aime beaucoup Quichottine : partir c’est une tentation quand on n’arrive plus à encaisser l’ici. Mais un meilleur « yeur » est-il possible ? J’aime bien la réflexion de Zoé, le plus difficile quand partir est nécessaire est d’arriver à rester partie. Quant à fuir comme le dit emma, ce n’est qu’une illusion.
    bises et belle fin de semaine quichottine

    • Quichottine

      Merci, Jeanne, pour ta lecture attentive et ces mots partagés.
      Je ne suis pas certaine qu’un autre « Yeur » soit possible, meilleur.
      Mais bon, il y a aussi de belles choses autour de nous et je crois qu’il est important de s’en souvenir.
      Bises et belle fin de semaine à toi aussi, Jeanne.

  52. Très beau poème. Combien de tours du monde avons-nous fait dans nos têtes ? Comme quoi l’on peut partir et rester à quai en même temps.

    • Quichottine

      Nous avons sans doute fait plus de voyages immobiles que d’autres… mais cela n’ôte rien à leur beauté.
      Merci Pierre-Louis. 🙂

  53. …j’étais parti mais tu vois pas très loin, merci de m’avoir fait cette petite place dans ta bibliothèque. Voyager c’est rester jeune soit disant alors continuons ..bon dimanche Quichottine.

    • Quichottine

      Je ne te remercierai jamais assez pour les images que j’emprunte chez toi.
      Merci pour tes mots, Gérard, et merci de me laisser piocher sur tes pages.
      Passe une douce soirée.

  54. Partir pour tout oublier… Un rêve… J’y ai longtemps songé… Mais il y a des souvenirs qui ne te quitteront jamais. Un fardeau à traîner où que tu ailles…
    Merci ma Quichottine. Douce nuit. Je t’embrasse fort.

    • Quichottine

      Si nous pouvions seulement les rendre plus léger…
      Merci à toi d’être là ma Liliane.Je t’embrasse fort. Passe une douce soirée.

  55. Tu m’as mis la chanson de Julien Clerc (« partir ») dans la tête.
    Vivement que d’autres me reviennent pour que celle-là s’en aille.

    • Quichottine

      Je suis désolée… j’espère que cette chanson ne t’a pas hanté trop longtemps.
      Merci d’être là alphomega.

  56. La photo est belle avec cette femme qui rêve…
    Pour partir il ne faut pas se tromper de moment, quand la voie du temps laisse le possible, il faut prendre la voile mais la fenêtre est courte… Et puis tant de paramètres entrent en compte…
    Bonne soirée Quichottine

    • Quichottine

      « Il faut prendre la voile mais la fenêtre est courte »… j’aime beaucoup.
      Merci pour tes mots, Marine.
      Passe une douce soirée.

  57. Partir tout oublier.. tout laisser derrière soit… Qui n’y pense pas.. car pour partir faut faire à paix avec soit même..Pour instant je reste à quai.. Douce nuit cher Quichottine..Bises.

    • Quichottine

      Je crois que nous sommes nombreux dans ce cas. 🙂
      Merci, Mireille.
      Bises et douce soirée à toi.

  58. Un poème émouvant ma douce Quichottine. Merci pour ce duo..
    bon début de semaine avec plein de bisous
    chatou

    • Quichottine

      Et merci à toi pour ta présence et tes mots.
      Plein de bisous et douce soirée ma Chatou.

  59. Partir oui, pour avoir le plaisir de revenir. Belle interprétation de cette photo.

    • Quichottine

      Quand c’est ainsi, c’est le meilleur de la vie.
      Merci pour tes mots, Solange.
      Passe une douce soirée.

  60. Gérard fait toujours de si belles photos.
    Celle-ci t’a bien inspirée.
    Nous croyons partir en voyage. Et c’est le voyage qui nous emmène. Jusqu’au dernier quai.

    • Quichottine

      Merci, Carole…
      « C’est le voyage qui nous emmène jusqu’au dernier quai..; » je savais que tu trouverais les mots !
      Passe une douce soirée.

  61. Salut,
    on a de la chance aujourd’hui car on a du soleil pour la Saint Valentin.
    Bonne journée

    • Quichottine

      Je te réponds bien tard, mais je suis contente que nous ayons eu beau temps.
      Douce soirée à toi.

  62. Bonjour Quichottine , ton poème va si bien sur la photo de ton ami Gérard ! j’ai cru que partir faisait oublier … pas vraiment alors je pars dans mes rêves maintenant …
    Douce journée et tout plein de gros bisous

    • Quichottine

      Partir peut aider, mais pas toujours.
      Merci pour tout, Marie.
      Plein de bisous et douce soirée à toi.

  63. Partir de plus en plus souvent dans la tête

    et pourquoi ???
    le « chagrin » ne partira pas pour autant………..

    • Quichottine

      C’est vrai… mais pourquoi ne pas croire que ça peut aider ?
      Merci pour ta présence et tes mots.

  64. Partir……Pour ou……?

  65. Les quais … départ, retour, ou raté le train
    Parfois il faut partir pour mieux revenir
    Très bon mercredi Quichottine

    • Quichottine

      « Partir pour mieux revenir », je crois que l’éloignement du problème, la distance, peut nous permettre de mieux peser le pour et le contre, de faire le ménage dans l’accessoire pour ne garder que l’essentiel. 🙂
      Merci, Kri.
      Passe une douce soirée.

  66. Bonsoir Quichottine, ton poème me fait penser à la chanson de Julien Clerc : Partir ! (justement). Partir permet de rêver, ou bien permet de dégonfler le trop plein de stress qu’on accumule parfois. On a besoin de bouger, si on est constitué normalement. Cela fait partie de la vie. Nos ancêtres très lointains étaient nomades. Bises et merci pour ce poème, triste, mais qui fait réfléchir.

    • Quichottine

      Certains y ont pensé ici. Je dois dire que je ne l’avais pas fait.
      « Dégonfler le trop plein de stress »… c’est important.
      Merci de l’évoquer.
      Bises et douce soirée Elisabeth

  67. Voilà une poésie qui me va comme un gant en ce moment j’aime beaucoup bisous et bonne soirée

    • Quichottine

      Merci !
      Je suis contente que ça te plaise, même si j’espère de tout coeur que tu n’as pas trop de soucis…
      Bisous et douce soirée.

  68. Salut
    On a eu beau toute la journée mais ce soir on a une ondée.
    Bonne journée

  69. J’ai vu cette photo chez Gérard. Je n’ai pas commenté ( je ne le fais pas toujours… comme ici d’ailleurs… c’est comme ça, JE suis comme ça…) Gérard a un sens très aigu de l’observation et c’est très rare . Comme toi avec ton interprétation: une belle complémentarité. J’ai écrit un texte intitulé « Partir » aussi… je crois que cette réflexion est en chacun de nous , à un moment de notre vie. Bonne soirée ( Je n’ai pas eu de notification de ton article…)

    • Quichottine

      Chacun est comme il est, et c’est bien ainsi.
      Merci, Marie.
      Nous évoluons, et parfois, nous partons… et il arrive même que nous revenions.

      (Je suis désolée pour les notifications, cela arrive de temps à autre. Pourtant, tu es toujours bien abonnée.)

  70. Partir pour respirer sur un autre quai ,mais rester les pieds sur terre en confortant l’idée qu’il existe un Autre Ailleurs pas nécessairement meilleur
    JAK

    • Quichottine

      Pas forcément meilleur, mais qui nous permette de garder espoir. 🙂
      Merci, Jak.
      Passe une douce soirée.

  71. Tout le monde rêve de partir pour échapper à quelque chose, mais y arrive-t-on, j’en doute, car on amène tout avec soi. C’est formidablement bien écrit en tout cas.
    Belle journée.

    • Quichottine

      Merci pour tes compliments, Clara. Il est vrai que nous ne pouvons pas nous séparer de nos soucis.
      Passe une douce soirée.

  72. Partir, pourquoi partir ?
    seront nous plus heureux ailleurs
    si nous ne sommes pas heureux ici maintenant…

  73. Je vais te confier un secret… Ceci ressemble étrangement à un carnet de dévoyage 🙂

    • Quichottine

      Merci pour ce secret… je savais que ça te plairait.
      Passe une douce soirée. 🙂

  74. Partir pour des escapades, voir ailleurs, mais aussi revenir avec plein de souvenirs à partager.

    Bises et bonne fin de journée Quichottine !

    • Quichottine

      Ce sont de beaux voyages… Merci à tous ceux qui les partagent sur leurs pages.
      Bises et bonne fin de journée à toi aussi.

  75. Bonjour Quichottine, j’aime cette ambiance comme dans la chanson de Mireille « Puisque vous partez en voyage » reprise par Françoise Hardy et Dutronc.
    https://youtu.be/zQG6aIaSRL8?list=RDzQG6aIaSRL8

    • Quichottine

      C’est une chanson que j’adore !
      Merci, Pierre.
      Passe une douce soirée.

  76. Partir ……. c’est ………….. bref, c’est une question que chacun se pose sans oser en parler, merci.
    Joli poème pour une belle et sensible image
    J’ai aimé te lire
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Merci, Tit’Anik.
      Je suis contente que ça t’ait plu.
      Je t’embrasse. Passe une douce soirée.

  77. J’aime! J’aime! Joli ce rythme ma chère Quichottine. Et puis j’aime tant également les photos de Gérard. Que du bonheur ta page
    Bisous
    😉
    ps: j’ai fait un saut vers le Quichotrain. Huummm.. merci pour cette évasion 🙂