Genèse d’un livre à plusieurs mains

Seconde journée…

Nous continuons à espérer que les ventes continuent à ce rythme… ce serait bien si notre Mariage dépassait les possibles de notre Marguerite, qu’en pensez-vous ?

Moi, j’y crois…

Et si je lis l’article déposé par notre amie et complice Polly sur son blog hier soir, elle en est persuadée aussi.

Elle y parle de La Petite Fabrique d’écriture, elle a raison.

D’ailleurs, j’en ai parlé aussi…

– Ah ? Tu es sûre ?

Oui… quoique… Il se peut que je ne l’aie pas suffisamment mise en lumière… mais je vous ai montré. Vous vous en souvenez ?

– Ben…

C’était lors de ma présentation du “Livre essai”. Je vous dévoilais les premières pages… et en particulier la page 2, le verso de notre page de garde.

Mariage_p2

Mais il est vrai qu’on ne la lit pas toujours. C’est une page d’informations, de remerciements, de copyright… Elle a d’ailleurs changé dans sa version définitive.

Mariage_p2_b

– ???

J’ai ajouté Jmi, le mari de Laure, dans les remerciements : c’est à lui que nous devons l’idée de ce cœur d’auteurs qui occupe la quatrième de couverture. Il ne faudrait pas l’oublier. 🙂

Couverture

Mais, pour le reste, rien n’a été modifié.

Sur cette page, nous rendons hommage à tous ceux qui sont à l’origine de ce livre…

La Petite Fabrique d’écriture, ses membres… et aussi, ses animateurs, Azalaïs et Polly.

Un blog, le blog d’une communauté que je gérais provisoirement en 2012, à l’époque où nous décidâmes de lancer un nouveau jeu.

120201_Noce_1

Un tableau, une consigne, un thème… Le Mariage.

Ceux qui ont suivi le lien en cliquant sur l’image auront découvert que, dès le premier février 2012, les personnages de notre livre existaient déjà… du moins certains d’entre eux.

Eh oui ! Vous avez bien lu.

Notre sujet de février 2012 était un mariage… une noce sur un tableau, et plein de personnages à inventer.

– Plein ?

… oui, beaucoup, autant qu’il y aurait de participants à notre jeu d’écriture.

Nous nous régalions, en lisant les texte reçus. La matière était là, nous pouvions aller très, très, très loin. Il suffisait du bon vouloir de chacun.

Choisir un rôle et s’y tenir tout en rencontrant les autres invités, les parents, les amis…

Toute nouvelle dans l’art d’animer un atelier d’écriture, je voyais le meilleur dans chacun, une histoire naissait.

Et puis… et puis… il a fallu passer à autre chose. Je crois que nous n’étions pas prêts.

Mais les personnages avaient pris corps, ils vivaient, ils frappaient à notre porte et n’acceptaient pas d’être envoyés dans un réduit poussiéreux, une oubliette, ou, pire, dans le grand trou noir où disparaissent les blogs un jour ou l’autre, faute d’animateur, faute de lecteurs, souvent.

Les jours passaient. Une petite marguerite avait fleuri sur le blog des Anthologies éphémères… elle s’étaient épanouie et arborait ses cent trois pétales avec fierté.

“Notre marguerite a donc 103 pétales à effeuiller tendrement en tournant les pages de ce recueil dont chaque texte (poème, conte, nouvelle, récit divers), chaque illustration (tableau, aquarelle, pastel, dessin, collage, photo ou photomontage), a été créé avec cœur et talent par des personnalités, connues ou non, qui avaient seulement envie de partager le même rêve.” (Quichottine, Présentation de La Marguerite des possibles sur notre page chez TheBookEdition)

Un livre merveilleux que je regarde toujours avec beaucoup d’émotion car il m’a permis de rencontrer “pour de vrai” des êtres formidables, chaleureux, généreux.

Notre plus belle réalisation jusqu’à aujourd’hui. 🙂

Lorsque tout fut terminé, que nous avons remis à Rêves les 3000 € générés par la souscription de ce livre, droits d’auteurs et bénéfices divers, dans une cérémonie officielle pour laquelle certains étaient venus de très loin, je me suis trouvée toute bête… épuisée, heureuse pourtant, mais avec en moi comme un vide, un immense vide.

J’avais eu besoin de toute votre amitié, du soutien infaillible d’Azalaïs et de Polly, pour mener le projet à terme. Je ne me voyais pas du tout continuer.

C’est vrai.

Pendant un temps, j’ai pensé que les bouleversements que notre plate-forme subissait, la publicité envahissante, les déménagements intempestifs, la disparition des communautés… tout cela nuirait à nos actions.

Pour œuvrer « ensemble », il faut savoir où se trouver.
Pour œuvrer « ensemble », il faut pouvoir se faire confiance jusqu’au bout du chemin, tout le long du voyage.

Vous imaginez ce qui se passerait si, dans une cordée, l’un ou l’autre décidait, sur un coup de tête, de délier la corde qui le retient aux autres, à ceux qui le précèdent, mais aussi à ceux qui le suivent ?

Bien sûr, j’avais accepté, je m’étais auto-proclamée « première de cordée »…. mais j’avais besoin de tous, car je savais que, seule, je n’étais pas grand-chose. Juste une douce rêveuse, un peu donquichottesque, qui voulait se prouver qu’elle ne bloguait pas « pour rien ».

Avec vous, grâce à vous, je devenais le petit lutin qui avait ouvert la porte de tous les possibles, qui vous y entraînait, qui vous montrait qu’avec très peu de choses on pouvait même réaliser les rêves d’un enfant…

Et pourtant, vous savez tous, je crois, que les rêves d’enfants sont bien difficiles à réaliser. Ils n’ont pas les limites que nous donnons à nos propres rêves : l’argent, la raison, les priorités…

Eux, ils peuvent même s’envoler avec les oiseaux… vous vous en souvenez ?

C’était chez mon amie Martine, aux Sables d’Olonne.
Un petit aviateur de dix ans : Lino, le plus jeune pilote d’hélicoptère au monde.

Bon… là, j’exagère un peu. Il y en a peut-être d’autres, je n’ai pas vérifié.

Mais voilà ce que j’attends des enfants que nous parrainons : ces rires que l’on entend, un enfant qui oublie sa maladie, son handicap, sa souffrance, pour être, même une seule journée, un enfant comme les autres, j’allais dire « mieux que bien d’autres », et qui offre à ses parents cet instant merveilleux, ce clin d’œil à la vie, à la mort…

Oui, bien sûr, beaucoup de ces enfants ne vivront pas aussi longtemps que nous le voudrions, que le voudraient leurs parents… bien sûr, leurs journées ne ressemblent pas à celles que souhaitaient leurs parents… nuits d’angoisse, regards douloureux…

Mais ce jour-là, ils trouvent quelque chose qu’ils n’oublieront pas.

… Ce sera peut-être grâce à nous.

(à suivre)

80 réponses à “Genèse d’un livre à plusieurs mains

  1. Il va dépasser le précédent, j’en suis certaine. Les romans intéressent plus des potentiels lecteurs que des poèmes, c’est dommage mais c’est ainsi. De plus en plus de blogueurs aussi sont sur facebook et twitter et s’ils jouent le jeu, la diffusion va être très importante. Bises

    • Quichottine

      Je pense qu’ils jouent le jeu, comme tu l’as fait aussi. 🙂
      Merci pour tout, Martine.
      Bises et douce journée.

  2. Ah comme la devise de Coubertin, plus haut, plus haut… les ailes de la bonne volonté, tous ensemble, pour qu’un enfant dans le pas de chance côté santé, puisse, dans sa courte vie, si sans espoir de guérison, vivre une journée comme les autres enfants ma foi… merci encore, bises de JB

    • Quichottine

      Tu as raison, tous pour un… c’est important.
      Bises et encore merci à toi aussi.

  3. En effet j’ai oublié Jmi et Laure, qu’ils me pardonnent.
    Ton article est émouvant surtout avec la chanson de Berger si bien interprétée par ce jeune Grégory parti trop tôt.

    Bisous plein ma Quichott’

    • Quichottine

      T’en fais pas, je suis sûre qu’ils ne t’en voudront pas.
      Bisous plein à toi aussi, Polly.

  4. Eglantine

    j’essaye de motiver sur facebook entre autres allant a afficher sur la page directement des « amis » des vrais et des faux! car il faut ce qu’il faut mais ….j’ai l’impression que sur ces pages FB pour beaucoup relayer les con…pardon ! mais c’est ainsi, est plus amusant ….mais j’insiste et je persiste ! Cette action je sais qu’elle va jusqu’au bout et que ce qui est collecté n’ira pas dans des frais divers et trop variés de beaucoup d’associations… et qui peut supporter sans réagir de voir un enfant malade.

    • Quichottine

      Merci de persister ainsi. Je suis certaine que ça finira par donner de beaux résultats.
      J’ai confiance en cette association. Jusqu’à présent, elle ne m’a jamais déçue. 🙂

  5. Pas de souci cela va marcher, j’en suis persuadée moi aussi, le rêve d’un enfant mamlade n’a pas de prix… Bises à vous tou

    • Quichottine

      Je l’espère de tout cœur.
      Merci pour tout ABC.
      Bises et douce journée.

  6. C’est formidable que des « petites gens » ( ce n’est pas péjoratif bien sûr…) comme nous aient ce cri du coeur. Il n’y a pas que les vedettes à s’investir… Et ce souvenir de Grégory Lemarchal, inoubliable !

    • Quichottine

      Merci, Marie.
      Lorsque nous donnons ainsi le meilleur de nous-mêmes, nous sommes tous parmi les plus grands. 🙂

  7. C’est une aventure un peu magique dans laquelle tu nous as entraînés et même quand comme moi on la suit de trop loin, l’émotion est grande.
    Pour une fois ce matin, en raison d’un rendez-vous annulé au dernier moment, je disposais d’un peu de temps. Je l’ai mis à profit en envoyant des mails à un grand nombre de mes contacts pour que chacun regarde et diffuse.
    A l’heure où l’Internet est souvent présenté comme générateur d’isolement, d’égoïsme, je crois que l’on peut aussi crier haut et fort que bien utilisé c’est un créateur de liens très beaux, très riches. Tu fais partie de ces personnes que j’ai connues grâce à internet, et je remercie chaque jour le ciel de ces rencontres là.
    Merci à toi pour ton investissement sans failles.
    Je t’embrasse
    Anne

    • Quichottine

      Merci pour tout ce que tu as fait, Anne.
      J’ai adoré notre rencontre et j’espère que nous serons de nouveau ensemble un jour prochain.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  8. Coucou
    Je n’ai pas pu tout nommer dans mon article personnel …je m’en excuse auprès d’elles ..mais même sans les citer j’ai fait en sorte qu’on sache que ce travail est un vrai travail qui a demandé beaucoup d’amour …
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      Ne t’en fais pas, tu as fait un très bel article, Claudine.
      Merci pour tout.
      Bises et douce journée.

  9. Naturesereine

    Que voilà un bel article et c’est bien de ne pas avoir oublié Jmichel car dieu sait ce qu’une couverture de livre est importante !!! Bises Quichottine

  10. Un grand merci, Quichottine, pour cet historique et la genèse de ce livre.
    C’est une très grande joie de participer à cet élan solidaire pour la réalisation de rêves d’enfants atteints de lourdes maladie.
    Seuls, nous ne sommes pas grand chose et tu as été d’un précieux guide, le rouage indispensable pour que cette belle mécanique déboule sur la toile.
    Un petit coup de klaxon ici ou là, et tu vas voir, ce mariage sera un cortège animé des meilleures intentions (et des meilleures ventes).
    Allez, on fait tourner le moteur !
    Gros bisous à toi, à tous,
    eMmA

    • Quichottine

      J’ai été très touchée par ta participation.
      Merci pour tout, eMmA.
      Gros bisous et douce journée à toi aussi.

  11. De numéro en numéro, il prend de l’ampleur, et j’en suis vraiment ravie, même si je ne participe pas car malheureusement, je ne parviens plus à tout gérer de front.
    Et quand je m’engage, j’aime me tenir aux choses…
    En tous cas, c’est vraiment un bel élan de solidarité dont tu peux te féliciter.
    Merci d’avoir refait cet historique
    Bise et bonne journée

    • Quichottine

      Je comprends tout à fait.
      Merci à toi pour ta présence et tes mots.
      Bises et douce journée.

  12. Bonjour,

    Je vais envoyer des mails à mes amis virtuels et réels, la famille en expliquant et j’espère faire des émules.

    Que de travail que pour en arriver là ou vous en êtes aujourd’hui. J’ai vu sur Facebook des amis qui invitent à se procurer le dernier ouvrage et déjà des personnes sont intéressés, espérons qu’elles vont concrétiser.
    A suivre….

    Encore merci et bisous d’EvaJoe

    • Quichottine

      Je l’espère aussi…
      Étant donné l’état de nos ventes, je sais que nous pourrons déjà parrainer un rêve… et j’espère de tout cœur que ce n’est pas fini. 🙂
      Merci aussi à toi, EvaJoe. Bisous.

  13. Tu sais que la devise de mon papa était  » quand on veut , on peut « …et c’est tellement vrai pour cette aventure !!
    Je suis si contente pour tous ces enfants !!! je suis certaine que l’on va dépasser les éditions précédentes. Je suis fière aussi d’y avoir participé , c’était un honneur !
    Félicitation et merci à toutes celles qui ont œuvré pour la réalisation concrète .
    bisou et douce journée ma Quichottine …à l’ombre s’entend 🙂

    • Quichottine

      Je croise encore les doigts pour que ce soit le cas, mais de toute façon, nous pourrons au moins réaliser un rêve d’enfant.
      Je suis heureuse que tu aies pu participer, avec dessin et photo… c’est magique. 🙂

      Merci pour tout, Cri. Ta commande est enregistrée et le livre devrait te parvenir bientôt. 🙂
      Bisous et douce journée.

  14. Je suis à vos côtés.. et fière d’avoir pu participer !
    Quand on veut on peut.. Vouloir c’est pouvoir.. c’était aussi la devise de ma maman.. qui est devenue mienne maintenant ! C’est donc mon souhait de grande réussite et tous mes vœux pour lancement de ce beau livre d’espoir.

    • Quichottine

      Merci !
      Je suis sûre que tous ensemble nous y parviendrons.
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  15. que placer de poder por fin otra vez volver en los blogs
    por que esta vez he sufrido otro infacto otro AVC y unas crisis de epilepsia
    estoy volviendo otra vez à la vida esta vez he tenido mucho miedo

    estoy contento que sigas con estos libros solidarios

    besotes
    fernando

    • Quichottine

      Siento mucho que tengas problemas de salud.
      Es nuestro último libro solidario.

      Gracias por tu presencia y tus palabras.
      Besos Fernando.

  16. Re coucou ma Quichottine. Notre mariage sera un véritable succès. J’y crois ! Dans ce billet tu as tout dit, tous ce dont il faut se souvenir, le pourquoi de cette action de bénévolat, la récompense de rendre des enfants malades heureux de réaliser leurs rêves et de nous offrir leurs sourires. Grégory Lemarchal et sa chanson – SOS d’un terrien en détresse – en est un beau symbole.
    Merci pour tout et comme convenu, validation de mon panier dés que je rentre en Ille et Vilaine, mardi prochain. Bises et bonne journée. ZAZA

    • Quichottine

      Il avait réussi à réaliser ses désirs les plus chers… avec un talent incroyablement fort et si émouvant aujourd’hui.
      Merci pour tout ma Zaza.
      Tu as fait beaucoup pour notre succès.
      Bises et douce journée.

  17. Je l’ai commandé ce matin et j’ai bien hâte de le lire. Je lui souhaite un grand succès et félicitations à tous ceux qui ont rendu ce livre possible.

    • Quichottine

      Un immense merci pour ta commande, Solange.
      Je suis toujours touchée de voir que malgré la distance, ta fidélité nous est acquise.
      Je suis heureuse que tu aies pu participer ainsi, tant à l’écriture qu’à l’illustration, qu’à la diffusion de notre livre.
      Passe une douce journée. Amitiés à vous deux.

  18. Azalaïs

    ça devrait être un billet plutôt gai et pourtant ta chanson me fait pleurer
    J’essaie désespérément de commander depuis hier mais sans succès, ils me redemandent mon adresse à l’infini

    • Quichottine

      Tu as fini par réussir… Merci pour tout, Azalaïs.
      Il y avait un problème maintenant résolu.

  19. Merci à vous toutes qui vous êtes investies dans ces anthologies.
    Je pense aussi qu’un roman aura plus de succès que de la poésie.
    Je fais la promo autour de moi avant de te passer commande;
    Bisous

    • Quichottine

      Merci… J’espère que tu arriveras à fédérer autour de toi de nombreux amis.
      Bisous et douce journée.

  20. Un billet magnifique , émouvant , tu as su trouver les mots que nous ressentons . Grégory est le symbole de ces enfants qui espèrent un beau rêve .

    J’espère que les ventes vont bien marcher !
    Je te souhaite une douce soirée

    • Quichottine

      Je l’espère aussi.
      Merci en tout cas de tout ce que tu as fait pour ce projet.
      Tu devrais recevoir tes livres bientôt… 🙂
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  21. Il est superbe ce projet

  22. Une belle chaine d’amitié ….Et que dire de tous ceux qui ont travaillé sans relâche pour que « notre rêve » se réalise. Merci à tous. VITA

    • Quichottine

      C’est vrai… et je suis heureuse que tu y ait participé. Ta commande devrait te parvenir très vite maintenant.
      Bises et douce journée.

  23. Je suis admiratif devant votre travail et détermination. Bravo.

  24. Je me suis retrouvée sans internet après la commande. Si ce n’est pas un signe …
    ET si … et si cela dépassait toutes nos espérances ? On peut toujours rêver et là, j’ai très envie de rêver.
    Je ne te remercierai jamais assez de m’avoir ouvert cette porte. C’est si bon de pouvoir se dire que l’on peut apporter n peu de bonheur à de enfants que l’on ne connait pas.
    Bonne nuit Quichottine
    biou

    • Quichottine

      Je ne sais pas… Madame Irma pourrait peut-être nous le dire ? 😉
      Encore un grand merci, Pimprenelle. Pour tout.
      Le livre que tu as commandé devrait te parvenir tout bientôt. J’espère de tout coeur que tu le trouveras à ton goût. J’ai adoré ta participation. 🙂
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  25. Je suis persuadée que ça va être un gros succès !
    Bon jeudi … L’orage gronde.
    Bisoux pressés : je fais mes conserves « à la fraiche » !

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    • Quichottine

      Je croise encore les doigts pour que ce soit le cas… mais tout est sur la bonne voie.
      Merci pour tout, Dom.
      Bisous et douce journée. Bonnes conserves à toi. 😉

  26. Débora Anton

    Wahou ! Quelle superbe présentation…
    Merci Quichottine pour le rêve que grâce à toi, à la petite fabrique d’écriture et à Solyzaan, nous pouvons apporter aux enfants. C’est un action noble et je suis heureuse d’en faire partie…

    • Quichottine

      Je suis heureuse que tu aies pu participer.
      Merci pour tout. 🙂

  27. J’ai essayé de le commander hier et il y a eu un problème sur le site, je suis restée bloquée sur la page de confirmation de l’adresse, et n’ai pas eu accès au paiement. Je vais retenter aujourd’hui.
    Et je mettrai une note sur mon blog aussi la semaine prochaine.

    • Quichottine

      Un grand merci pour tes essais, Pastelle.
      Je crois que tu as pu commander, finalement. J’espère que ton livre te parviendra rapidement.

  28. Je viens de ressayer, même problème. Je reste bloquée sur « Je valide cette adresse de livraison », je clique je clique et rien ne se passe, et je ne peux jamais accéder à l’étape suivante, le paiement…

  29. Coucou Dame Quichottine
    C’est une merveilleuse aventure !
    J’espère que « notre » Livre se vendra bien…
    J’ai corrigé mon erreur dans mon article. Merci de me l’avoir signalée.
    Bisous du jeudi soir.
    Béa kimcat

    • Quichottine

      Merci à toi pour tout ce que tu as fait, Béa.
      Ton livre devrait te parvenir bientôt. 🙂
      Bisous et douce journée.

  30. Bonne fin de semaine, ma chère Quichottine.
    Bisoux doux

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  31. salut
    26° dès ce matin , je suis fatigué avant le petit déjeuner
    bonne journée

    • Quichottine

      C’est vrai que c’est crevant. 🙂
      Bonne journée à toi aussi, Tiot.

  32. Un coucou de fin de semaine!

  33. Un petit coucou dame Quichottine pour te dire que j’avais omis de mettre le lien qui permet directement de commander « notre » Livre…
    C’est mon amie Cécile qui m’a mis la puce à l’oreille ! Elle souhaite l’acheter…
    C’est tout de même important !
    Alors c’est fait ! L’accès est en fin d’article.
    Bisous du vendredi
    Béa kimcat

  34. Je pense aussi que le tirage va dépasser le précédent ; il y aura d’autres enfants qui seront heureux pour un moment et c’est le plus important .Je vais aussi en parler sur mon blog un de ces jours car on ne fait jamais assez de publicité ! Bon week end, bisous

    • Quichottine

      Tout ce que tu feras sera bien, Fanfan. 🙂
      Merci pour tout. Passe une douce semaine. Bisous.

  35. dans mon tiroir aux souvenirs

    Il y a assez longtemps de ça…

    Mes amis Léféo,
    qui sont parrain et marraine du « futur »
    ont été invités à son charmant mariage …
    On a fait les choses en grand,
    Il fait beau ,
    Les fleurs sont superbes,
    Les gens de la noce sont bien habillés,
    La mariée est très belle ( elles le sont toutes !!),
    Le marié est amoureux (ça se voit, ils sont tous ça comme au début!!),
    A la mairie c’est pour le meilleur et pour le pire (attends, ma belle!!)
    A l’église le curé est super (c’est normal ,il n’est pas marié, lui !!)
    La belle mère pleure son petit gars
    qui lui est arraché par une gourgandine
    (p_tt_ff , elle croyait bien le garder son bébé!!)
    Le vin d’honneur réunit tout le monde , village et invités
    (pas de quoi s’ennuyer musique et le buffet est bien garni !!)
    Les rires fusent de partout,
    On s’assoit sur l’herbe, on flirte,
    On boit, on mange!!(on est là pour ça !!)
    Les vieux Kodak prennent autant de souvenirs
    qu’ils peuvent dans leurs boîtes noires.
    Le repas du soir est digne d’un grand chef,
    Déballage des cadeaux,
    Champagne,
    Pièce montée,
    La fête bat son plein ,
    Bal et feu d’artifice
    Les jeunes mariés voudraient bien se sauver
    mais voilà!! les garçons d’honneur veillent au grain:
    pas question d’aller au lit !!
    C’est alors que mes amis Léféo, ont une idée (faut bien aider les jeunes):
    -« Tiens mon gars voilà les clés du chalet du jardin,
    il y a tout ce qu’il faut pour être heureux dedans »
    (normal puisqu’il sert aux enfants quand ils viennent en vacances)
    -« Merci Parrain »
    Tout est donc parfait, sauf qu’au petit matin,
    nos jeunes tourtereaux, qui ont consommé à tout vat, sont pris d’une fringale …
    -« Des oignons, dis donc! et si on se faisait une petite soupe!! »
    Sitôt dit sitôt fait…
    Et c’est comme ça que l’on peut dire que des oignons de tulipes sont comestibles…
    Mais 15 ans plus tard nos jeunes mariés ont divorcé pour aigreur et incompatibilité d’humeur .

    Est-ce à cause des oignons de fleurs ??
    Vous ne le saurez jamais …

    Allo, la Hollande c’est pour une nouvelle commande !!

    • Quichottine

      Je ris…
      Mais je crois que si c’est le genre d’aventure qui arrive hélas trop souvent, d’autres ont de la chance et restent ensemble, pour le meilleur, et bien souvent malgré le pire. 😉

      Passe une douce journée TooTsie. Merci.

  36. Et si tu veux commenter ce vieil article, chère amie, tape « Léféo » dans rechercher dans la colonne de gauche de mon blog …. merci d’avance… cordialement ….

  37. Bravo pour cette chaine de solidarité qui continue, surtout que le but est précieux comme tous ces enfants et leurs rêves !!!

    • Quichottine

      Merci Pâques.
      C’est effectivement important pour nous tous. 🙂

  38. Bonjour Quichottine
    Je découvre ce que vous faites aujourd’hui, et la participation des nombreuses personnes à ce beau projet, c’est formidable …
    Offrir du rêve … qui n’en rêve pas …
    j’espère que Le Mariage permettra à beaucoup d’enfants de réaliser les leurs …
    Belle journée à vous
    Christine
    http://leblogdenature76.canalblog.com/

  39. Il est arrivé
    J’ai juste un grand cœur qui s’étale sur la table…
    ce soir, dans le silence je l’ouvrirai…
    et vous en parlerai…

  40. chère Quichottine, j’attends le livre et je suis curieuse, curieuse de le voir en forme. Je suis partante pour une autre aventure …. bises

  41. Ah, ben dis donc, j’ai eu du mal à arriver en bas de la liste des commentaires…! Lol!! Je viens juste de m’apercevoir que je recevais tes notifications d’articles dans un mauvais dossier (« bulletins »??) de ma boite mail et que c’est la raison pour laquelle ils arrivaient sans que je les vois!!! Bon, j’ai remédié à la chose, donc, à partir de maintenant, je devrais être au courant de tout! 🙂

    Je souhaite une excellente réussite pour ce nouveau livre… et je vous félicite toutes, encore une fois! Bisous.

  42. Severine

    J’ai reçu les miens aujourd’hui. Quelle joie ! Et… quel travail. Chapeau bas.
    J’espère que les ventes permettront plusieurs rêves. En tout cas, même un seul, un gros, ce sera du bonheur pour un enfant… et c’est l’essentiel.
    Bravo à tous les petits colibris qui, comme dans la légende, ont « fait leur part ». 🙂
    Bises ensoleillées

  43. Une sortie littéraire bien de saison qui j’espère aura le succès escompté. j’y crois aussi, merci à toutes et tous.