Désert blanc

Que seront, demain, ces traces laissées dans la neige ?
Le soleil les effacera, comme le vent le fait dans le sable.

Photographie de A.A., mars 2009

12 réponses à “Désert blanc

  1. L'elfe de la mer d'Iroise..... Korrigane....

    Belle image très significative… Les pas dans la neige, comme sur le sable, sont comme les mots que l’on écrit ou plutôt ceux que l’on dit… Ils s’effaceront.. « Les paroles s’envolent, les écrits restent »…

    -« Les mots sont des pas dans la neige » -un ami…
    qui me donne du fil à retordre en ce moment… Je sais qu’il ne viendra pas ici… très humain mais très compliqué aussi… il a aussi plusieurs visages… comme moi,(bizarre cette similitude..). tu me l’as rappelé très tôt ce matin. Et merci infiniment pourta présence
    Bon week-end

    • Quichottine

      Je n’étais pas là pour te répondre plus vite et je te prie de m’en excuser…

      Tout s’en va, sauf le souvenir que l’on en garde et que l’on embellit, je crois, lorsque l’on y tient.

      Je crois que nous avons tous plusieurs visages… Non, en réalité, je crois que nous n’en avons qu’un, et que c’est la façon dont les autres nous regardent qui change.

      Prends soin de toi, Korrigane. Je crois qu’il est important aussi de te protéger de ceux qui te donnent du fil à retordre.

      Je te souhaite une belle semaine…

  2. mais d’autres viendront les remplacés, les notres peut être ? ^^

    Bises du soir 😉

    • Quichottine

      Tu as raison, les pas s’effacent mais d’autres les remplacent.

      Bisous du mardi…

  3. mes les empreintes dans nos vies ne s’effacent pas d’un coup de vent… elles restent, indélébiles…

  4. sourire

  5. Coucou, Nemo et les amis 😉
    La lumière est la même, sur la neige ou sur le sable…Nos pas ne sont pas grand chose à l’échelle de la nature : vent, vagues, pluie, les éléments nous le rappellent et se chargent d’effacer nos pas, demain, après-demain…L’essentiel n’est-il pas de voir la beauté de cette image et de la partager ?
    Suis contente, une connexion internet qui fonctionne ! Je vais tenter de renflouer la galère si les images arrivent à voyager 😉 Les amis/matelots me manquent beaucoup !
    Et … »que serais-je sans toi »… Amielle ? MERCI !
    Bisous, tout plein

    • Quichottine

      L’essentiel est dans le partage, tu as raison, Amielle.

      Je comprends qu’ils puissent te manquer !

      … Bisous tout plein à toi aussi

  6. chrchrischrisi

    Pas d’accord dou tout dou tout !!!!!

    Ils restent pour l’éternité ….dans la cervelle et dans le coeur …..meme si un vent les efface …

    Non mais ……alors , à quoi on sert ?????

    • Quichottine

      J’ai repris ma réponse… Juste pour que tu saches aussi.

      Il y a des traces qui peuvent s’effacer, d’autres non.

      Depuis que j’ai créé ce Refuge, depuis que je t’y parle, tous les jours ou presque, tu es passée, rarement, peut-être pour savoir si j’allais bien, lorsque je restais trop longtemps sans venir chez toi.

      Ils restent pour l’éternité – disais-tu – je ne crois pas.

      Longtemps, j’ai cru que tu me respectais, même si tu ne m’aimais pas vraiment.
      Depuis hier, je sais que non.

      Je refuse d’être ton défouloir, ton punching-ball.

      Je ne reviendrai pas.

      À quoi on sert ?
      À rien.

      Merci, Chris, de me l’avoir confirmé. J’ai mis du temps, parce que je ne suis pas très fine dans mes analyses, parce que je crois encore au Père Noël, parce que j’ai dans ma tête un Idéal qui s’écrit encore avec une majuscule… Mais maintenant, je sais. C’était un rêve de plus. Seulement un rêve, et je suis réveillée.