Les loups (Clément 10)

Vous êtes prêts pour la nouvelle séance de lecture ? Les coussins où vous êtes assis sont confortables ?

Vous étiez pour la plupart très inquiets… attendant impatiemment ce nouveau rendez-vous avec mon roman, Clément le Troubadour.

Nous y voilà !

Vous savez qu’après avoir quitté le logis du maître ciseleur, Clément et son ami Jehan s’étaient installés pour la nuit, dans un bois, en faisant étape à mi-chemin de Nancy. Alors qu’ils s’endormaient, un hurlement, suivi d’un autre tout aussi lugubre, déchira la nuit…

Ça, c’était le résumé !
Il va faloir passer aux choses sérieuses !
La révolte gronde parmi ceux qui attendent… On se pousse du coude, les yeux se chargent de colère, les murmures se font plus… moins… enfin, vous savez bien. Ils indiquent que l’auditoire est loin d’être content.

Comme toujours dans ces cas-là, La bibliothécaire cède à la pression de ses visiteurs et se met à raconter « la suite« , sans plus tergiverser.

Jehan bondit, Clément ne se fit pas prier non plus pour le rejoindre. Dos à dos, ils scrutaient la nuit. Des ombres glissaient autour d’eux, encore éloignées mais terriblement menaçantes ! Des loups ? Ils ne le savaient pas encore. Ce qui était certain, c’est qu’ils étaient plusieurs !

Comment se défendre ?

Jehan avait pensé qu’ils rentreraient bien vite, ce n’était qu’un compagnon de rien du tout. Il avait raté son « chef d’œuvre », il ne serait jamais maître ciseleur et il le savait. Il aurait fallu un homme d’arme auprès d’eux cette nuit !… ou un chien !

Cette pensée le rassura, le chien était là, quelque part.

Il ne se fit d’ailleurs pas attendre longtemps. Le grand chien qui les avait suivis depuis Metz entra brusquement dans la danse. Il était partout à la fois, et ses grognements, ses aboiements furieux emplissaient l’environnement sonore bien plus que ne l’avaient fait les hurlements des loups quelques instants auparavant. Ils étaient sauvés. Clément avait saisi un tison, il aidait le chien de son mieux dans sa lutte contre leur ennemi commun. Les loups cédèrent et, bientôt, on n’entendit plus que le crépitement du feu.

Clément était courageux. Il venait d’en donner la preuve.
Le chien était un ami, sinon, pourquoi aurait-il affronté les loups ?

Jehan s’approcha de la bête qui venait de se coucher près du feu. Le chien était blessé, il avait bien combattu mais n’avait pas pu éviter les morsures. Jehan nettoya les plaies, surtout la plus vilaine, à la patte arrière droite. Les loups avaient dû vouloir le prendre à revers, ils avaient échoué ! Jehan pansa la patte après avoir déchiré un pan de sa chemise.

Clément avait observé la scène sans rien dire. Sans s’approcher non plus.

  • (Vous savez bien qu’il a une peur bleue des chiens ! Qu’il « avait »… parce que…)

Soudain il surmonta sa crainte, s’accroupit près de lui et le caressa, timidement au départ. Le chien resta sans réagir. Il regardait Clément avec ce regard aimant et tranquille que seuls les chiens peuvent adresser à leurs maîtres. Clément s’enhardit et s’assit auprès de l’animal blessé. Celui-ci posa sa tête sur les genoux du jeune homme. Ils venaient de faire connaissance et Clément n’aurait plus jamais peur des chiens !

Cette nuit-là, Clément ne dormit pas seul. Le chien s’était allongé près de lui et le veilla, comme s’il l’avait définitivement adopté. Si Jehan fut secrètement chagriné de cette préférence affichée, il n’en dit rien. Il savait que les animaux choisissent leur maître plus qu’ils ne sont choisis par eux !



Au petit jour, ils reprirent leur route vers Nancy. Cette fois le chien était avec eux.

Revenir au Sommaire
Lire la suite



PS : L’image de mon amie Anne, comme certains s’en douteront, n’a pas été prise sur la route entre Metz et Nancy. J’avais seulement envie de vous montrer un arc-en-ciel dans la vie de Clément.

92 réponses à “Les loups (Clément 10)

  1. J’ai suivi ton conseil et trouvé la suite de ton histoire!! :-))))
    Bon, je suis rassurée, les loups se sont enfuis vaincus!
    C’est émouvant ce petit Clément qui se met à aimer le chien…ça promet une bien belle amitié! Je sens qu’ils vont devenir inséparables!!! Au fait…il s’appelle comment le chien??
    Bisous ma Quichottine :-))

    • Je suis contente que tu l’aies trouvée… même si elle ne paraît que demain.

      Pour ta question… la suite le dira. Mais je ne peux pas anticiper pour l’instant, il va te falloir de la patience ! Désolée…

      Bisous à toi aussi Nickyza !

  2. rapide coucou pour un retour timide , le temps de faire des bisous pour le week-end et de te remercier d’être passée en mon absence … christel

  3. Un chapitre à lire par celles ou ceux qui craignent les chiens …
    LIZAGRECE

  4. C’est vrai, c’est le chien qui choisit son maître. Quand j’ai été cherché le mien au Puy- de- Dôme, sur les 6 chiens de la nichée, j’ai pris celui qui est venu se frotter à mes jambes. Il avait 2 mois. Quel compagnon,il a été pendant 14 ans !!!

    Bon W-End bises x2

    • Je me doute bien… il t’avait choisi !

      Merci pour cet émouvant partage de tes souvenirs.

      Passe une belle fin de semaine, Patriarch. Bisous à tous les deux…

  5. Morte de rire, tu nous as eus…

  6. Cette histoire me subjugue…

  7. J’aime les chiens et j’en ai peur aussi, ayant étè mordue gravement enfant….
    Clément a mis sa confiance en ce chien, ils vont faire la route. Bises   VITA

    • Je crois que nous sommes plusieurs dans ce cas… Je sais que tu as raison pour Clément, au moins pour quelque temps.

      Merci Vita.

  8. J’aime beaucoup cette histoire, je ne pensais pas que nos héros allaient avoir des problèmes avec les loups. Je me suis toujours demandé si les loups pouvaient s’attaquer à l’homme.
    Je suis contente que Jehan n’ait plus peur des chiens.
    C’est vraiment une jolie histoire et je vois que nous sommes nombreux à la suivre.
    Bonne soirée
    Bises 

    • Ils le font quand ils ont faim… du moins je le suppose.

      Je suis contente que tu sois parmi ceux qui viennent suivre ces aventures… Merci.

  9. splendide la photo !!!! une auréole de bonheur sur belle dame nature….

  10. Bonsoir ma chère Quichottine, j’ai dû retourner en arrière car j’étais en retard.
    ll est vrai que c’est souvent l’animal qui choisit son maître, et ce brave chien a montré son attachement en luttant contre les loups.
    Ce loup qui fait tellement débat à quelques kilomètres d’ici..
    je te souhaite une douce journée et une bonne semaine. Heureuse de voir que tu n’abandonnes pas ton blog.
    plein de gros bisous du matelot de la terre ferme

    • Je n’abandonne pas… mais les absences se sont multipliées et c’est un peu dur au retour…

      Je sais que je te délaisse… j’ai très honte !

      Merci de t’être arrêtée… et pour tous ces bisous. En voici plein pour toi aussi  !

  11. patricia 11

    Clément à bien de la chance d’ avoir pour compagnons le chien et l’ arc en ciel. Personnellement j’aime les animaux en général, mais une fascination pour les loups…dont les chiens sont les cousins.L’ instinct du loup et son attachement à sa meute est une émotion que l’ on ne rencontre pas souvent chez les humains.

    • Tu traduis bien ce que je pense au sujet des loups… aussi, comme je le disais à Jean-Marie plus haut, n’ai-je pas voulu vraiment faire peur.

      C’est vrai, Clément a beaucoup de chance… Elle le suivra au long de son périple.

      Merci de passer par ici.

  12. L’article sur Titus, c’est ici
    http://www.encres-vagabondes.com/

    A bientôt ?

  13. L’équipe s’agrandit, je pense que ce chien ne sera pas de trop. A+

  14. coucou, il est courageux Clément car un chien blessé paut parfois être agressif, il pense que l’on veut lui faire encore plus mal je suppose
    J’avais mon chien qui était comme cela, j’appréhendais de le guérir car, il grognait par compte, la femelle que nous avons, ce laisse faire, c’est une grosse mémère

    Bisous

    • Sourire… je crois que l’on ne peut jamais savoir ce que fera ou non un animal blessé.

      Mais c’est vrai, Clément est courageux, Jehan aussi.

      Merci de suivre leurs aventures.

  15. …..clément entre chien et loups…pour rien je ne louperais la suite……

  16. J’avoue qu’en ce moment si je m’installe sur les coussins confortable de ta bibliothèques, j’aurai une tendance à m’endormir lol et cela pas à cause de tes billets ma chère Quichottine lol… Gros gros coup de faitigue qui explique mes passages de moins en moins réguliers mais les jours meilleurs vont bien arriver à un moment ou un autre.
    Gros bisous en attendant et bonne semaine,
    Syl

    • Je l’espère… surtout pour toi !

      Chacun fait ce qu’il peut… Merci d’être passée malgré cette immense fatigue que je comprends tout à fait.

      Prends soin de toi, Sylviane, et surtout repose-toi bien, dès que tu le pourras.

      Bonne fin de semaine à toi

  17. bon mardi bises
    Merci pour tes mots!

  18. Jolie photo!

  19. une petite visite amicale pendant ton absence……

  20. magnifique cet arc en ciel , il méritait bien une photo !

  21. Contente que le chien les accompagne à présent
    Gros bisous, Flo

  22. je savais , je savais !! moi c’est le chien mon préféré !!
    bises

  23. Tu nous régales comme toujours. Les chiens sont des compagnons fidèles et attentifs. Bises et belle soirée

  24. Le chien a vraiment été vaillant. Le voilà devenu le petit rayon de soleil ou plutôt l’arc-en-ciel de Clément!
    Passe une bonne nuit Quichottine, gros bisous!

  25. Alors là tu combles tous les amis des animaux… le chien ce fidèle ami de l’homme devient le héros, le frère… j’aime…. gros bisous mon amie…bonne journée ensoleillée…

  26. D’abord merci pour les coussins confortables  🙂  Ce grand chien gris qui s’est joint à eux , ce devait être un Ange en forme de chien protecteur …je crois que les Anges peuvent prendre toutes les formes des créatures aimées de Dieu – par contre , moi j’ai dû me douter qu’il y avait des Loups et c’est peut-être pour ça que je suis restée éloignée trop longtemps…ces hurlements qui glacent le sang dans la sombre forêt …brrr…brrr… à demain La Douce , inch’Allah !

    • Merci pour ces passages et les mots que tu laisses.
      Je suis allée chez toi, et je dois dire que je ne comprends rien à ces histoires de noms interchangés.

      Ici, cela arrive parfois, au moment où l’on dépose le commentaire, mais c’est corrigé tout de suite.
      Il suffit de’aller à la page d’avant ou d’après et de revenir pour voir que tout est rentré dans l’ordre.

      Alors, pour le reste, je ne sais pas.
      Bisous, Blanche.

  27. Eh bien en tout cas tu as pu constater que je ne racontais pas n’importe quoi ! les preuves publiées en sont le témoin désagréable – j’imagine que ça continuera …y a pas mort d’homme     Je continue ma ballade auprès de Clément

    • J’ai pu le constater, mais je te croyais sur paroles.

      Je ne comprends rien à tout ça et j’ai l’impression que ce n’est pas fini !

      Merci, La Bernache.
      Passe une belle fin de journée.

  28. Voilà ! J’en étais restée là chère Douce – en de longs mois passés , regarde comme j’ai aimé ton récit et combien il m’a marquée ! Je viens de rejoindre Clément et le Chien , j’en perçois la tiédeur assoupie et tranquille , rassurante …La Douce , les coussins de ta Bibliothèque sont toujours aussi accueillants , ton récit merveilleux – pour continuer à le lire plus avant autant que possible , je viens de le placer dans mes favoris internet – que veux-tu , c’est un petit trésor auquel je suis très attachée – je te remercie infiniment de ta visite récente et de tes bons voeux – je t’embrasse fort en souhaitant que l’an nouveau qui débute aujourd’hui , t’offre ce que ton coeur désire le plus , autant que possible –

  29. Voilà un compagnon de première!

    je suis tout à fait rassurée sur le voyage de Clément, maintenant il ne craindra plus les meutes, surtout celles des hommes.

    je t’embrase Quichottine.

    • Ben voilà… J’aurais pu lire le commentaire suivant avant de te répondre plus haut ! 

      Je suis navrée… tu as lu un peu plus loin et cela me fait plaisir…

      La suite dira si tu as eu raison…

      Je t’embrasse fort, ma Polly !

  30. Mon fils a une peur bleue des chiens aussi, ton petit clément m’y fait penser . Enfin je ne voudrait pas pour autant qu’il ai la même expérience que ce petit pour ne plus en avoir peur ^^

    j’aime bien ta façon de raconter tes histoires

    Bonne semaine quichottine

    • Sourire…

      Je ne le lui souhaite pas. Mais il n’aura peut-être pas besoin d’une telle aventure pour vaincre sa peur ?

      Merci d’être là, Loralie. Bonne semaine à toi aussi

  31. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, je suis rassuré mais tu sais ce qui me touche le plus et qui caractérise bien le ton de tes récits, c’est ce petit PS et cette dernière phrase :
    « J’avais seulement envie de vous montrer un arc-en-ciel dans la vie de Clément. »
    Merci d’avoir pris le temps de nous offrir cet arc-en-ciel.
    Je t’embrasse,

  32. Le meilleur ami de l’homme… ce passage me touche.

  33. Nul doute qu’avec un tel ami fidèle, Clément pourra poursuivre sa route plus sereinement.

  34. le chien est bien l’ami de l’homme et là encore il le prouve. La peur bleue du chien est vaincue et l’amour des animaux entre dans l’âme de Clément, mais un problème s’ouvre à l’horizon, il va avoir faim ce grand chien sans nom, hé ho Quichotine faut lui trouvé un patronyme car chien gris c’est pas terrible (lol) et comment le nourrir quand il y a si peu pour deux alors pour 3….
    Bon weekend avec des bigs bisous « 

    • C’est vrai…. mais c’est un fin chasseur…

      Pour le reste, je ne peux pas te répondre, il te faut attendre la suite !

      J’espère que tu as passé un bon weekend ausi … Belle fin de semaine à toi

  35. je suis certaine que ce chien va avoir encore un grand rôle à jouer!
    bises

  36. bonjour ,je profite que ma soeur ce repose pour te faire un coucou  sous le soleil…bisous..camelia et rose

  37. Tu vois… mon imagination…ta plume…tes mots…ton histoire, se rejoignent…
    Bises et quel ravissement de penser qu’une Quichottine, soit tout aussi enfantine que Betty…
    Belle soirée

    • Sourire… J’aime savoir que mon côté un peu enfant te plaît !

      Belle soirée à toi aussi, Betty ! (même si ce n’est pas la même…)

  38. quand les amis se « reconnaissent » ainsi… et s’apprivoisent….

  39. jean-marie

    Un bel épisode… pour moi plus émouvant qu’inquiétant même si les risques étaient grands…
    je crois deviner que tu connais bien et aime les chiens.
    moi aussi (les grands de préférence) et j’aime (pas de la même façon bien sûr) leurs cousins les loups… je les admire pour bien des raisons… leur beauté, leur intelligence, leur mode de vie…
    Je voudrais que reviennent vivre librement chez nous les loups, (et les ours et les lynx…)
    je suis un peu à côté de la plaque…
    excuse-moi
    gros bisous
    bien à toi
    jean-marie

    • Je ne voulais pas faire peur… Je crois que quelque part, c’est un livre pour enfant que j’ai écrit là.

      J’aime les loups, lorsqu’ils ont quatre pattes… Mais je ne sais pas si la vie actuelle permet de laisser ces animaux en liberté. Je n’aimerais pas forcément me trouver nez à nez avec un ours pendant ma promenade…

      Je ne sais pas si tu es à côté de la plaque, je ne le crois pas et n’ai rien à excuser, ta visite m’a fait plaisir.

      Merci, Jean-Marie

  40. C’ est bien ce que je disais !!!
    Vive le grand chien !!!!
    Bises ma Quich’

  41. coucou QUICHOTTINE ! j’ai du mal à revenir régulièrement et pourtant quel plaisir tes histoires….
    et bien ça me rappelle… mon 2ème loulou a peur des chiens, et un jour on fait un tour dans la famille du papa et il y a la maman chien et 2 chiots fou fou, Guillaume se met à hurler et à se cacher derrière moi et ce chiot (un peu grand quand même !) se couche au pied de guillaume et il est resté sans bouger pendant que je prenais la main de mon loulou pour le caresser… et après il s’est relevé et est parti en trombe jouer avec les autres… mignon non ? bizzz et ne m’en veux pas de mes visites espacées….

    • Je sais bien que ce n’est pas facile… et tu as beaucoup de visiteurs, donc de visites à rendre.

      Merci pour ce partage de souvenir… c’est vrai, c’est tout mignon !

      Je ne peux pas t’en vouloir, tu le sais bien… je ne suis pas non plus très présente chez toi ces derniers temps, et ce n’est pas par non-envie, crois-le bien !

      Je t’embrasse fort… prends soin de toi et profite de la vie.

  42. Roland Ivy

    J’ai quelques épsodes de retard…
    Je repasserai demain pour tout lire.
    En attendant bisous

  43. J’ai pris du retard, je me rattrappe! Merci pour ce nouvel épisode Quichottine!
    Tout plein de bizoux, passe une belle soirée!
    Jolie photo!

  44. J’avais bien en tête cette nuit angoissante qui commençait avec les hurlements des loups!
    Pas déçue par cette nuit! vaillant le chien et tellement rassurant pour la suite…. je cours la lire!
    Bises

  45. Je triche, je lis les suites les unes après les autres… Mais quel régal ! Cet épisode est plein d’espoir et d’amitiés.

    • Non, tu ne triches pas… J’ai des lecteurs qui n’ont pas encore commencé. Ils attendent que j’aie fini pour lire… tout d’un coup !

      Merci…

  46. Alain-Julien BENITEZ

    Image and video hosting by TinyPic
    -Du sucre ton histoire ! …………….chut Lecture !