Demain dimanche, parenthèse

Maman aimait les roses blanches… et parmi toutes les chansons qu’elle nous chantait, l’une revenait souvent.

« C’est aujourd’hui dimanche… »

Beaucoup d’entre vous iront sans doute voir leur maman, lui téléphoneront si elle est trop loin, si vous ne pouvez la serrer dans vos bras, pour lui dire que même si vous avez grandi vous continuez à être le petit enfant qu’elle a souhaité, chéri, aimé tendrement même lorsqu’elle ne comprenait pas tout…

Et puis, d’autres auront le cœur serré en pensant à l’absente, à celle qui vous a tant manquée lorsque vous auriez aimé pouvoir la consulter, lorsque la vie vous mettait au défi de faire un choix difficile… quel chemin prendre ? Comment être sûr de ne pas se tromper ?

Ce matin, comme tous les jours, je m’étais installée devant mon écran pour un voyage immobile à travers vos mots et vos images…

J’en ai volée une chez Claudine.

Parfois, le but à atteindre est au bout de l’un et l’autre des chemins proposés, je pense que la mer était au bout de ces deux-là.

Mais nous n’en sommes sûrs que rarement et c’est la difficulté de nos choix.

Prendre conseil auprès de celle qui nous a fait naître, qui nous connaît mieux que personne est une solution, même si ce n’est pas la seule.

Moi, j’aurais aimé que Maman soit là, lorsque j’ai rencontré celui que j’aime, j’aurais aimé qu’elle m’accompagne lorsque j’ai attendu mon fils, lorsque j’ai perdu l’enfant que je souhaitais, lorsque j’ai attendu mes filles, l’une après l’autre…

J’aurais aimé qu’elle m’aide alors que je me demandais comment faire pour veiller sur mon enfant différent… J’aurais aimé qu’elle continue à me prendre dans ses bras, à me parler avec sa voix si douce, avec son léger accent de là-bas qui lui faisait encore rouler ses « r »…

J’aurais aimé lui parler de mes rêves, lui confier mes incertitudes et mes chagrins… partager avec elle mes moments de joie, l’accompagner dans ses propres soucis, ses souffrances, ses chagrins.

Je n’ai pas pu.

J’avais quinze ans lorsqu’elle est partie sans que j’aie pu lui dire « au revoir », « à Dieu ».

Je crois que pas un jour ne s’est passé depuis sans que je pense à elle.

Demain, alors que chez ma petite dernière nous fêterons, un peu “en retard”, les cinq ans de l’aînée de ses filles, je penserai encore à toutes les mamans du monde.

Celles qui vivent heureuses, celles qui ont du chagrin, celles qui n’ont pas pu vivre ce merveilleux moment où l’on met au monde ce petit bout de soi qui porte tant de nos espoirs… et qui pourtant devra, un jour, à son tour, partir au loin.

Je penserai à toutes celles qui choisissent de donner leur amour à un enfant qui n’est pas le leur, et qui le donnent sans réserve.

Je penserai à toutes celles qui savent que cet amour-là est important, est le plus important : les enfants qui en manquent partent dans la vie avec un handicap pas toujours décelable…

Bonne fête à toutes les femmes, mamans ou pas, à toutes celles qui donnent sans compter pour que les enfants puissent être aimés.

« Maman, c’est toi, la plus belle du monde
Aucune autre à la ronde
N’est plus jolie… »

Je le chantais aussi pour toi, Maman, en rêvant te rendre un jour tout ce que tu m’avais donné…

96 réponses à “Demain dimanche, parenthèse

  1. Un texte très émouvant, et comme beaucoup je ferai partie de ceux qui ont le coeur serré…
    Bises et bonne journée Quichottine.

    • Quichottine

      Merci d’être là, Pascale.
      La fête n’est jamais tout à fait la même pour tous… je t’embrasse très fort.
      Passe une douce journée.

  2. Un magnifique poème de vie qui fait du bien.
    Bonne fête maman.

  3. Chez moi depuis près d’un an, c’est comme si je souhaitais bonne fête à ma maman tous les jours…
    Ça fait un équilibre, moi qui ne suis pas avec mon fils le jour de la fête des mères depuis près de dix ans…
    Ce n’est pas grave, du moment qu’on s’aime et qu’on sème…
    Ton billet est beau dans sa triste nostalgie.
    Je t’embrasse.

    • Quichottine

      Du moment qu’on s’aime, c’est vrai.
      Ce n’est pas forcément le jour qui compte, mais la présence…
      Merci eMmA. Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  4. coucou la mienne est partie depuis 16 mois et c’est encore difficile – je n’ai pu faire de création sur le groupe – mais je dis bonne fête à toutes les mamans – bisous Mamy Annick

  5. Super joli de mettre toutes ces mamans de substitution a l’honneur, elles le mérite tellement et peut-être même plus que les vraies car c’est engagement pris, alors que souvent une maman le devient comme ça…..comme la vie va. Bisous Quichottine doux weekend

    • Quichottine

      « comme la vie va »… c’est très vrai.
      Merci, Renée. Bisous et douce nouvelle semaine à toi.

  6. Annielamarmotte

    Bisous

  7. Quel page émouvante ma Quichottine. Une bonne fête à toi aussi, la maman de tant d’enfants que tu gratifies en impulsant ces recueils dont les royalties sont destinés à « Rêves ».
    Bonne fête ma douce amie.
    Bises et bon weekend

    • Quichottine

      Merci. J’espère que tu auras passé un bon dimanche.
      Bonne nouvelle semaine à toi aussi. Bisous.

  8. Un texte très émouvant. J’étais en train de terminer deux bouquets de fleurs blanches lorsque je suis venue le lire, un pour celle qui fût en partie ma maman de substitution et à qui je vais porter un gros bouquets de marguerites puisque c’était son prénom et un autre pour ma maman (iris blancs, arums et julienne des dames) qui est là encore près de moi grâce à Dieu même si elle n’est plus tout à fait présente, errant en d’autres lieux où elle se perd si souvent. Mais qu’importe, elle aimera les fleurs, les fraises et le chocolat et je passerai un moment avec elle à tricoter devant « les carnets de Julie ». Nous parlerons cuisine, elle me fera répéter à l’infini le noms des ingrédients ne se souvenant plus qu’elle était si bonne cuisinière. je t’embrasse

  9. Tendresse et émotion, nous avons tous une maman que nous portons à notre manière en notre cœur. nous connaissons tous des mamans, qui rient, qui pleurent, qui souffrent, qui aiment…
    A chacune d’entre elle, où qu’elle soit : bonne fête !

  10. Tu avais une très jolie maman de l’âge de la mienne. Tu lui rends un très bel hommage. Tu as vécu un tel manque.
    Merci à toi d’avoir su donner cette impulsion pour faire rêver des enfants.
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Rêver et faire rêver… sans vous rien ne serait possible.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  11. almanito

    Ta maman t’a accompagnée tout au long de ta vie même si tu ne le sais pas, c’est pour cela que tu penses à elle chaque jours.
    Je te souhaite une douce et chaleureuse journée demain, avec beaucoup d’amour autour de toi.

  12. coucou ,un texte très émouvant
    la mienne est encore là, sans y être vraiment …….mais elle sera chez nous , et l’oubliera très vite ;
    deux de mes fils seront absents, ils habitent loin
    mais c’est une fête très importante pour les enfants quand ils sont petits 🙂
    bisous

    • Quichottine

      Merci pour ce partage, Michelle.
      Mon fils était au loin, ma fille aînée aussi. Il y a des jours comme ça.
      C’est difficile de voir un être cher perdre la mémoire… bon courage, pour tout.
      Bisous.

  13. oui, la plus belle du monde, de toute éternité

  14. Salut

    Le soleil réapparait de temps en temps.

    On bouge pas car la Tiotte a décidé de faire des gâteaux pour demain.

    On va se régaler .

    Bonne fête des Mères

    Bonne journée

  15. Oui, un texte très émouvant et qui m’a beaucoup fait cogiter.
    J’ai commencé un long, long commentaire où j’ai écrit, enlevé, réécrit. Et puis je me suis que je racontais ma vie et que ce n’était pas l’endroit. Je pouvais tout aussi bien faire un copié/coller pour un prochain texte sur mon blog. En plus, cela me donnera le temps de préciser les choses.
    Du coup, cela m’a bien réfléchir aux rapports parents/ enfants et je t’en remercie très vivement.
    C’est important les textes qui vous touchent au plus profond de vous, qui remuent certaines choses et qui font bouger les lignes.

    • Quichottine

      Alors, je lirai chez toi lorsque tu publieras, si tu le fais un jour.
      C’est vrai que certains mots sont plus difficiles à écrire, et faire bouger les lignes remuent profondément.
      Merci pour ces mots-ci.
      Passe une douce journée.

  16. Ton texte est si émouvant ma douce Quichottine…Tu n’avais que 15 ans quand ta maman t’a quittée et tu étais bien jeune. Forcément tu avais besoin d’elle et tu es tout de même devenue une adorable maman, généreuse et aimante. Je comprends que tous les jours tu penses à elle…les présents ne font pas oublier les absents et ce n’est pas leur rôle, heureusement, ce serait trop lourd à porter pour eux. Je t’embrasse fort et je te souhaite une douce journée malgré la tristesse

    • Quichottine

      Merci pour tout, Manou.
      C’était une journée familiale… ce qu’il fallait.
      Je t’embrasse fort.

  17. Un texte très émouvant qui m’a humidifié les yeux …
    Maman me manque tous les jours et je pense à elle.
    Que demain soit le jour de toutes les mamans présentes ou pas.

     » Bon week end, en famille … ou pas.
    Les fleuristes s’affairent à faire monter leur cagnotte
    et les GJ à nous motiver pour voter !
    Gros bisoux. « 

    • Quichottine

      Merci d’être là, pour tes mots et ces pensées partagées.
      Gros bisous et douce journée Dom.

  18. C’est ainsi que j’ai interdit à mes fils de fêter leur maman, je ne pouvais pas sans elle, je ne voulais plus. Je sais que c’est un peu abrupte, mais comme ils me voyaient pleurer chaque année, ils ont laissé passer le temps.
    Et aujourd’hui, je l’accepte et ils y pensent, une fleur, un mot de loin, de la tendresse. Ils savent aussi que je ne suis pas immortelle.

    Tendresse à toi aussi ma Quichott’ bien entourée et aimée.

    • Quichottine

      Nous prenons de l’âge, et nos enfants le savent. C’est bien quand ils peuvent nous entourer d’un cocon de tendresse…
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  19. un bel hommage à ta maman, c’est très touchant,très émouvant

  20. Tes mots sont très émouvants. Une maman est irremplaçable. Partie trop tôt, je l’aime au quotidien.

    Gros bisous Quichottine et bonne fête des mères !

    • Quichottine

      Je ne peux qu’espérer que tous ceux qui l’ont perdue, trop tôt ou pas, trouvent autour d’eux cette tendresse qui manque tant.
      Gros bisous à toi.

  21. Bonsoir un très beau texte, , je n’ai pas eu le bonheur d’être aimée et choyée par ma mère biologique, mais celle qui l’a remplacée tient une énorme place dans mon cœur et c’est à elle que je pense tous les jours, de là haut elle guide mes pas et m’aide à continuer ma route, gros bisous et bonne fêtes à toi et toutes les mamans

    • Quichottine

      L’important c’est que tu aies eu cet amour… même s’il ne venait pas de celle qui t’a mise au monde.
      Merci pour tes mots, Cigalette.
      Bisous et douce journée.

  22. mireille du sablon

    Comme toi, je penserai à maman demain. J’ai eu la chance de l’avoir longtemps avec moi, de partager beaucoup de bons moments (en oubliant les mauvais)…
    Je te souhaite une belle fête en compagnie de ta famille.
    Gros bisous à vous partager,
    Mireille du sablon

    • Quichottine

      On oublie toujours les mauvais… et c’est bien que ce soit ainsi.
      Merci pour tout, Mireille.
      Gros bisous et douce journée.

  23. Tes mots si émouvant évoquant les mamans, m’ont fait venir les larmes aux yeux, puisque ma maman, n’est plus là, et comme toi il n’y a pas un jour où je ne pense à elle, demain sans doute plus intensément puisque c’est la fête des mamans.
    Bises et bonne fin de journée

    • Quichottine

      Un jour qui n’est pas de fête pour tous… mais c’est important malgré tout.
      Merci pour ta présence et tes mots.
      Bises et douce journée.

  24. Mon papa aimait chanter en jouant de l’accordéon cette chanson de Berthe Sylva

    C’est aujourd’hui dimanche
    Tiens, ma jolie maman,
    Voici des roses blanches,
    Que ton coeur aime tant
    Va, quand je serai grand
    J’achèt’rai au marchand
    Toutes ses roses blanches
    Pour toi, jolie maman….

    Aujourd’hui il me reste maman, elle ne peut plus marcher, ni écrire et depuis quelques mois parler…Elle est là avec ses souffrances et ses souvenirs et devant elle, on se sent tous démunis…

    Bonne fête à toutes les mamans du monde et merci pour ta page pleine de tendresse et d’amour

    • Quichottine

      C’est une grande souffrance pour vous aussi… ne pas savoir que faire pour la soulager.
      Merci à toi aussi pour les paroles de cette chanson. Je sais encore la chanter par coeur.
      Je t’embrasse fort. Merci pour tout.

  25. Quand le souvenir vous fait revivre (lorsque l’on en a eu la chance) les plus beaux moments de votre vie, celui de l’enfance heureuse, l’absence se fond dans une tendresse sans limite. Ici, ailleurs se confondent, l’amour ne connais plus ni le temps ni la distance.
    C’est ce que je ressens dans ton texte, et qui me touche profondément.

  26. Hélas! perdue elle aussi et tant de souvenirs sont suspendus sur mon coeur. Que d’amour dans tes mots, ma chère Quichottine. Je te souhaite une tendre et douce fête des mères et t’envoie une envolée de grosses bises.

    • Quichottine

      Merci pour ta présence et tes mots… pensées pour toi et ta maman qui n’est plus.
      Je t’embrasse très fort.

  27. Un texte bien émouvant. Ta maman n’est plus la pour t’accompagner dans la vie mais elle est dans ton cœur.
    Nous aurons tous une pensée demain pour nos mamans.
    j’ai la chance de l’avoir et tous les jours je lui téléphone..
    Bonne fêtes à toi en famille et aussi à toutes les mamans du monde et de cœur…

    • Quichottine

      Merci pour ce partage, Mireille.
      C’est important de lui parler ainsi.
      Passe une douce journée.

  28. Merci Quichottine pour ce très beau texte
    Tu sais si bien dire les choses , parfois on pourrait se retrouver dans tes mots, sutout quand on n’a pas l’habitude de les dire
    Je suis très heureuse que cette photo t’est plu , la mer est effectivement derrière cette butte ..
    Gros bisous Quichottine

    • Quichottine

      Merci pour ta photo, Claudine. Merci aussi pour tes mots et ta présence.
      Gros bisous et douce journée.

  29. Ma douce Quichottine une telle émotion dans ton billet me fait monter les larmes… je ne peux en dire plus. Je t embrasse avec affection.
    Chatou

    • Quichottine

      Je t’embrasse affectueusement aussi, merci pour tout, Chatou.

  30. Un texte très émouvant Quichottine . J’ai eu la chance de garder longtemps ma maman qui est née la même année que la tienne , mais il y a un peu plus de cinq ans maintenant elle est partie vers cet ailleurs que nous ne connaissons pas . Elle me manque toujours autant .
    Bonne fête en famille Quichottine ,
    Bisous

    • Quichottine

      Merci pour tes mots, Jazzy.
      Pensées aussi pour toi.
      Bisous et douce journée.

  31. Tu remues toujours beaucoup de choses douces-amères avec infiniment de tendresse. Je compatis, je comprends et je prends, je partage. Bises à la maman que tu es.

  32. il y en a qui ont fait pleurer aussi. J’espère être toujours proche de ma fille. Bises et mes douces pensées.

  33. Tes paroles sont très émouvantes et m’ont mis les larmes aux yeux .
    J’ai eu la chance d’avoir une maman qui a vécu une longue vie et dont j’ai été très proche . Cette chanson de Berthe Sylva était aussi sa préférée et mon papa la chantait souvent . Demain je penserai à elle qui me manque.
    Passe une bonne journée ma chère Quichottine . Bisous.

    • Quichottine

      Merci d’être là, Zoé.
      Nos absents vivent encore dans nos souvenirs, dans nos pensées… c’est important que ta maman y soit.
      Bisous et douce journée.

  34. Ton texte m’a tellement émue…
    Il est magnifique, poignant à l’extrême…
    Je pense à ma maman adorée qui n’est plus, j’avais 28 ans quand je l’ai perdue…
    Je pense à toi à travers tes mots, brodons des roses sur les chemins pour nos mamans qui les verront sûrement…
    Je te souhaite plein de belles choses, gros bisous
    Cendrine

    • Quichottine

      Elles les voient sûrement.
      Merci pour tout, Cendrine.
      Gros bisous et douce journée à toi.

  35. tes mots sont si émouvants Quichottine … J’ai la chance d’avoir encore ma maman, mais elle n’est pas pas bien en ce moment …Être maman ça n’est pas toujours facile, je penserai à l’enfant que j’ai perdu avant de le mettre au monde, à celui qui est différent, à celui mis au monde fille et qui est maintenant garçon … la vie d’une maman n’est pas un long fleuve tranquille ! On ne fait pas forcément bien, mais on fait pour le mieux …
    Bon dimanche, bisous !
    Cathy

    • Quichottine

      C’est vrai… être maman n’est pas toujours simple, et tu as raison, chacune fait pour le mieux.
      Merci pour ces mots en partage CathyRose.
      Bisous et douce nouvelle semaine à toi.

  36. bonheur d’avoir des mamans autour de soi : la mienne, malgré mon âge vénérable, ma femme, excellente maman, ma fille aînée, qui est même grand – mère, ma soeur qui nous invite ce grand jour… c’est une chance car quand je vois mon aînée préparer un gâteau pour sa grand mère, qui est trisaïeule, c’est quand même chouette

    • Quichottine

      Une longue lignée… c’est rare, mais magnifique.
      Merci pour ce partage, Domi.

  37. alphomega

    Bonne fête à toi et à toutes les mamans.

  38. Bonjour Quichottine. Bel hommage rendu à ta maman trop vite disparue ! C’est un grand bonheur dans la vie d’être maman. Bonne fête des mères et bisous

    • Quichottine

      C’est un vrai bonheur, mais j’ai des pensées pour celles qui ne voulaient pas l’être…
      Aussi.
      Bisous et bonne nouvelle semaine à toi.

  39. Salut

    J’AI VOTE

    Le temps est maussade mais il fait bon.

    J’espère qu’il fera beau demin et les jours suivants.

    Bonne semaine

  40. Très beaux tes mots, bonne fête à toi.
    Oui ELLES seront toujours près de nous et pourtant si loin maintenant, ainsi va la vie.
    La mienne me manque cruellement
    Gros bisous

    • Quichottine

      Pensées pour toi aussi… elles laissent un grand vide quand elles s’en vont. Nous le remplissons avec nos souvenirs…
      Gros bisous et douce journée à vous deux.

  41. Un billet très beau et émouvant pour la fête des mamans.
    Les roses blanches chantées par Berthe Sylva me faisaient pleurer quand j’étais petite…
    Ma grand-mère paternelle que j’adorais avait perdu sa maman, à 15 ans. Sa vie a été fracassée après ce deuil terrible… Elle m’a toujours dit que si elle l’avait gardée, sa vie n’aurait pas été pareille…
    Bonne fête Dame Quichottine.
    Je t’embrasse.

    • Quichottine

      Je pleure encore quand je l’écoute…
      Merci pour ce partage, Béa.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  42. C’est vrai, rien ne peux remplacer une mère, le problème est que l’on n’en a pleinement conscience qu’après sa disparition.
    Un très joli texte Quichottine, émouvant et ô combien véridique !
    Je te souhaite une très bonne semaine.

    • Quichottine

      Merci Antoine… c’est le drame de l’être humain, inconscient de son bonheur tant qu’on ne lui a pas ôté ce qui le faisait. 🙂
      Très bonne semaine à toi aussi.

  43. Une page bien émouvante Quichottine. Moi aussi ma maman me manque, et on aimerait bien qu’elle soit là dans les moments de bonheur comme dans les moments de malheur
    J’espère que tu as malgré tout passé une bonne journée
    Bisous et bonne semaine

    • Quichottine

      Tu as tellement raison !
      C’était une belle journée familiale avec les plus jeunes de nos petits-enfants.
      Merci pour tout, Lilwenna. Bisous et douce soirée.

  44. Un texte très émouvant qui m’a beaucoup touchée .Oui, une Maman manque à tout âge de notre vie et à tous moments importants . Mais elle est toujours là dans notre coeur , près de nous.
    Alors, ce que notre Maman nous a donné , appris, nous le transmettons à nos enfants .Une façon de lui dire merci et de perpétrer son souvenir.
    Douce soirée, je t’embrasse Quichottine

    • Quichottine

      Merci pour ces mots qui me touchent aussi…
      Je t’embrasse. Passe une douce soirée.

  45. Bonsoir Quichottine , On ne peut qu’être émue en te lisant , j’ai la chance de faire partie de celles qui peuvent entendre leur maman et bientôt pour moi la serrer dans mes bras quand je remonterai la voir, je suis consciente de mon bonheur! … J’espère que tu as passé une belle journée avec tes enfants et petits enfants qui doivent être tellement fiers de leur maman ♥
    Je te fais de gros bisous et te souhaite une douce soirée

    • Quichottine

      C’était une belle journée… merci à toi pour tout, Marie.
      Gros bisous et douce soirée.

  46. L’amour d’une maman est irremplaçable. A n’importe quel âge , nous avons besoin de notre maman, surtout dans les moments difficiles;
    Perdre sa maman à 15 ans, ce n’est pas juste. C’est l’âge de tous les questionnements et c’est à ce moment là qu’on en a le plus besoin.
    Je n’ose imaginer le déchirement que cela à dû être pour toi .
    Tu rends un bel hommage à ta maman et à toutes les mamans du monde .
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Merci pour ta présence et tes mots Fanfan.
      Je t’embrasse très fort.

  47. Une fête des mères avec mon fils qui est né ce jour-là, ma fille et mon petit fils toujours un moment agréable de partage j’en profite bisous et bonne journée

    • Quichottine

      Tu as raison d’en profiter… merci pour le partage, Domi.
      Bisous et douce soirée.

  48. Quelle émotion à la lecture de ce texte…. C’est si difficile de sentir cette absence en permanence (et d’autres aussi). Il faut du courage et puiser autant qu’il est possible de la force dans ces souvenirs.
    Je vous embrasse.