Comme une envie de…

Je me suis mise à jour dans la messagerie où je reçois les nouvelles des blogs auxquels je suis abonnée… et j’ai lu longuement chez vous, ce sont des moments privilégiés.

Je lisais… et je pensais à tous ces messages que nous avons échangés, à ces pages lues plus ou moins rapidement, à celles où je m’attarde même quand le temps manque.

Et puis… je me suis dit que même s’il n’est pas conseillé de relire…

– Pourquoi ? C’est toujours agréable de lire un livre qui nous a plu, non ?

– Quelqu’un – un spécialiste de littérature – m’a dit un jour que c’était une perte de temps.

– N’importe quoi ! Encore un qui n’a jamais essayé de lire un livre plusieurs fois…!

– Ses arguments tenaient la route !

– Pourtant, tu continues à relire… non ?

– Oui… je persiste et je signe. J’aurais pu lui dire qu’on ne lit jamais deux fois un livre de la même façon, que nos lectures s’enrichissent grâce à d’autres, que notre expérience modifie notre compréhension des mots… mais je n’ai rien dit…

– D’accord… et alors ?

– Eh bien, il m’arrive même de me relire grâce à vous.

(Le lutin bleu haussa les sourcils, et les épaules par la même occasion.)

– Tu ne dis rien ? C’est vrai que si je me relis, ce n’est pas comme si je relisais pour une nouvelle fois Cervantès… en VO si possible.

– Tu pourrais ? Certains de tes visiteurs ne savent pas que c’était la raison première de ton blog…

(Quichottine soupira… un blog, ça change, ça se transforme au fil du temps et des présences de lecteurs avides de nouveautés.)

– Don Quichotte est partout… et pourtant, qui le lit encore vraiment aujourd’hui ? Certains épisodes, oui… des moulins… et un vieil hidalgo tout maigre et coiffé d’un plat à barbe, chevauchant une haridelle décharnée… un chevalier à la triste figure essayant de gagner l’amour d’une Dulcinée plus rêvée que réelle ? Et un ami bedonnant qui continue à énoncer des réalités que personne ne veut plus écouter, ridicule !

– Allons allons ! Ces mots ne te ressemblent pas ! Que dirait-il s’il t’entendait ?

(Un étrange bruit de ferraille, légèrement étouffé, montra que le Chevalier n’approuvait pas non plus…)

– Tu m’as encore entraînée sur un chemin que je ne désirais pas ouvrir…

(Quichottine fronçait les sourcils et les rides qu’elle avait au front se creusèrent davantage.)

Non, ce que je voulais dire… C’est qu’en lisant depuis quelques jours les mots des autres…

– Au lieu d’écrire les tiens que j’attends impatiemment…

– Les miens viennent toujours, après… même si je me dis parfois que je devrais les écrire quand l’une ou l’autre des mes lectures m’y encourage…

Non, ce que je voulais dire, c’est que ces lectures, ces relectures parfois m’ont donné une furieuse envie de vous dire « Merci », un joli merci de toutes les couleurs, un merci plein de rêve, de mots dits, de mots tus

… en attendant demain.

44 réponses à “Comme une envie de…

  1. C’est nous qui devons te remercier de nous embarquer dans ton sillage aux mille et une émotions et engagements.
    Merci Quichottine, tout simplement merci.

  2. la personne qui relit n’est jamais la même que celle qui a lu, et il est probable qu’elle lit autre chose que ce que l’auteur a cru écrire, nous voyons à travers des filtres changeants.
    Merci à toi, Quichottine

  3. Bonsoir Quichottine… j’ai pour ma part du mal à relire un bouquin, même revoir un film, j’aime passer à autre chose, à moins qu’il ne n’est marqué ! 😉 Mais merci à toi aussi pour ta gentillesse sur nos blogs, les commentaires ne sont pas une obligation, mais cet échange demeure sympathique, bien amicalement, bises, jill

  4. Beau message, tu es super
    A propos de la relecture, beau sujet, tu as raison, relire n’est pas une perte de temps, il y a des livres que je relirai toujours, d’autre que je … ne finirai jamais. Il ne faut, ni hésiter à relire, ni se forcer à aller jusqu’au bout.
    Mais quand on relit, on rentre davantage dans la pensée de l’auteur, j’ai quelques contemporains, comme ça, pour lesquels j’ai une réelle sympathie, auxquels parfois j’ai écrit…

  5. Mais c’est à toi que j’adresse un merci ma Quichottine !!!
    Relire un livre n’aura pas la même saveur selon le temps écoulé entre la 1°et 2° lecture. J’ai relu récemment un roman que j’avais lu il y a au moins 20 ans, ben, je n’en ai pas retiré le plaisir que j’avais alors éprouvé…
    Douce fin de journée et gros bisous.

  6. D’accord avec eMmA, c’est nous qui te remercions, tes pages font toujours du bien.
    Et d’accord avec toi: relire un livre à plusieurs années d’intervalles peut nous apporter quelques surprises, parfois merveilleuses, parfois décevantes.Quant à relire ses propres textes, cela m’arrive quand une personne vient mettre un commentaire sur un texte d’avant-guerre dont je ne me souviens plus du tout. Troublante expérience, parfois je ne m’y reconnais pas :))

  7. J’ai cliqué sur le lien à la fin et je suis arrivée sur Mijoty…je me dis que demain tu vas nous parler d’un nouveau projet à x mains blogueuses ?….
    Merci à toi pour tes écrits et merci pour tes passages chez moi et petits mots déposés
    Je te souhaite une douce soirée
    Gros bisous de nous deux

  8. Ca m’arrive aussi de me relire sur les blogs. Souvent, je trouve une faute, mais aussi, parfois, je me dis, j’aurais dû dire cela et encore un peu plus et …. et je reste muette.
    Tiens, je suis retournée sur : les mots dits.
    Je ne sais pas comment tu fais pour lire tous ces commentaires et répondre. Plus le reste.
    Te lire c’est un p’tit truc à part qui fait que la journée aura un moment à part.
    Tu sais, pour moi, répondre est important.
    Bonne soirée Quichottine.

  9. Merci Quichottine pour ta gentillesse.
    C’est vrai, lorsqu’on relit un livre, on n’est pas dans le même état d’esprit que la première fois et on en fait une lecture différente…Je ne relis pas assez, trop attirée par la nouveauté.
    Bonne soirée Quichottine !

  10. C’est nous qui ne cesserons jamais assez de te dire merci pour tes mots et tes pensées et tout ce que tu partages ici. Non relire n’est pas une perte de temps pour moi non plus…on redécouvre autrement ce qu’on a déjà lu parce que nous sommes devenus des êtres différents entre temps 🙂 bisous et une douce soirée

  11. Exact Quichottine, relire est une façon différente de percevoir l’écrit !
    Merci également pour tes passages sur nos blogs et comme l’écrit Jill, les commentaires ne sont pas obligatoires. L’écriture c’est d’abord pour partager, l’échange se fait souvent plus tard !
    Bises et bonne soirée ma douce amie

  12. Merci un beau mot que l’on ne dit, que l’on n’écrit, que l’on ne chante jamais assez… Alors merci pour ton merci :-)))

  13. Je préfère lire que relire, voir que revoir, mais même alors, je ne suis jamais déçue. Il y a toujours ce détail passé inaperçu, cette phrase oubliée, cette description qu’on retravaille en imagination, différente de la première fois, parce qu’on a, entre temps, découvert autre chose. Toi, la spécialiste des retours en arrière, je suis toujours tous tes liens, et je vais même regarder mon commentaire pour savoir si, aujourd’hui, j’aurais le même ressenti ! Non, vraiment, ce n’est pas une perte de temps… Bises.

  14. Coucou Quichottine,
    Comme toi il m’arrive de lire, et quelques années plus tard de relire. Je redécouvre une seconde fois et j’apprécie parce qu’en effet, je ne relis pas de la même manière.
    C’est moi qui te remercie, pour tes mots, et pour tes charmantes visites.
    Bises et bonne soirée

  15. Moi je suis surtout content d’être abonnée qu’à mes blogs pour voir si c’est passé ou pas. Sinon ma boite mails sera pleine. Moi je préfère passé aux commentaires, en répondant.

  16. Merci à toi pour nous entraîner avec le lutin dans ce monde d’écriture et d’émotion , merci pour tes passages et partages sur mon blog . Quant à relire un livre , oui cela m’est arrivé mais j’avoue que ce n’est pas une habitude . C’est sur que la façon dont on l’aborde n’est pas la même et que ce qu’il nous apporte est différent .
    Pour l’instant je suis encore plongée dans le livre de Martin Winckler « le chœur de femmes  » , parlant d’ une médecine aussi bien à l’écoute des corps que des âmes et qui nous parle beaucoup à nous les femmes .
    Bonne soirée
    Bisous

  17. Merci à toi d’être là Quichottine.
    Je ne relis pas souvent les livres qui m’ont plu car je préfère garder intact le plaisir car c’est sûr qu’on ne relit pas de la même façon . Il m’arrive de reprendre des livres abandonnés à une époque et de m’y intéresser.
    Bonne soirée et au plaisir de te lire , ce qui est toujours un petit bonheur!

  18. Une belle page, animé par ton ami le lutin bleu, pour un si grand merci.
    À mon tour de te dire MERCI, pour toutes ces pages qui nous font rêver, qui nous transporte à « Yeur », cet endroit que tu nous a fait découvrir et que j’aime tant. J’y retrouve, ce et ceux, que j’ai aimés. « Yeur » représente beaucoup pour moi, si tu savais…
    Merci ma Douce, je t’embrasse

  19. Je ne sais si mes commentaires te parviennent, sitot écris, il disparaissent et je suis parfois obligée de renouveler ma réponse. Les mystères d’internet
    Je t’embrasse

  20. MERCI à toi Quichottine d’être celle que tu es…ne change surtout pas.
    Bises

  21. Merci à toi Quichottine. Merci pour tes mots. Merci pour l’attention que tu nous accordes…

  22. On relit et relit encore de la poésie alors pourquoi ne pas relire un livre, un article que l’on a aimé comme l’on regarde et regarde encore un bon film !
    Une belle étude Quichottine … et merci de tes visites toujours appréciées!
    Bises de ma campagne ch’ti enneigée !
    Nicole

  23. Je n’arrive pas à relire, pas par manque d’envie, mais par manque de temps, il y a tant de beaux textes à découvrir!

  24. Un gros merci à toi aussi pour la façon que tu as de nous entraîner dans tes rêves. Belle et douce nuit et pleins de bisous

  25. Il n’avait que ce seul argument, ce spécialiste de la littérature, à propos de la relecture ? Une perte de temps ? …. C’est un peu faible ! Je relis beaucoup, tout le temps.
    Merci pour tes commentaires réguliers sur mon petit blog. J’aime les lire et je n’ai pas du tout l’impression de perdre mon temps !
    Bonne journée.

  26. Bonjour Quichottine
    Je n’aime pas beaucoup relire un livre , ni le voir au cinema ..par contre si je l’ai vraiment beaucoup aimé il reste en evidence dans ma bibliothèque
    Moi aussi j’ai envie de te remercier pour ta presence et ta gentillesse sans faille
    Gros bisous Quichottine

  27. Perso, c’est moi qui te remercie, pour tous tes partages et ce que tu nous écrits.
    Même tes commentaires ne sont jamais impersonnels, comme certains que je lis au quotidien.
    Tu t’investis toujours dans tout ce que tu fais et on sent que ce n’est jamais une obligation pour toi !
    MERCI à toi, épicétout !!!
    Bon jeudi et dernier jour du mois !
    Bisoux doux, ma quichottine ♥

  28. Se satisfaire d’une première lecture quelle erreur, enfin je pense que c’est bien de relire les livres que l’on a aimé, longtemps après on y trouve bien des différences selon l’état d’esprit où l’on se trouve à ce moment là, on se remémore aussi des sentiments oubliés…
    Et moi, bien sûr Quichottine je dois te dire et te redire un grand merci !
    Bonne journée

  29. Merci à toi Quichottine. Finalement je relis peu car il y a toujours des nouveautés qui arrivent, mais c’est vrai que ce n’est jamais pareil. On peut avoir accumulé d’autres références et être dans d’autres dispositions. Bonne journée et bisous

  30. Merci à toi Quichottine ! Pour les belles pages que tu nous offres et ta fidélité sur mon blog.
    ça m’arrive de relire des livres que j’ai aimés, ce n’est jamais une perte de temps
    Bisous et bonne journée

  31. coucou c’est un joli texte
    oui nous sommes toujours au temps de don Quichotte
    pour le relecture , je suis d’accord avec toi
    je lu et relu 1984 de ORWELL, de très nombreuses fois et j’y découvre toujours quelque chose, pareil pour la peste de CAMUS
    certains livres méritent d’être savourés
    bisous

  32. J’aime relire car à chaque lecture on trouve des trésors cachés

    Les mots cachés sont dilués
    Dans les encres de nos secrets.
    Tous les mots qui ne sont pas dits
    Vagabondent dans nos écrits.
    Marie

    Avec toute mon amitié et merci à toi pour tout

  33. coucou, j’aime bien relire et parfois on redécouvre des choses que l’on a juste survolé,
    MERCI à toi d’^etre toujours présente, on a toujours tellement de choses à gérer, c’est bon de savoir que tu viens faire un ti-coucou sincère et amical, et parfois vaut mieux juste « un ti coucou et à demain » que rien du tout, on sait au moins que la personne est venue et pense à nous, perso c’est rare que je ne laisse pas une trace si petite soit-elle, je pense à celle qui le reçois avant tout, et si çà ne me plais pas je passe sans rien dire,
    gros bisous, ici c’est pluie et grisaille, l’hiver est bien installé !
    alors tricot « doudous », je t’embrasse, MIAOU !!!!

  34. sur les blogs ça fait du bien de relire mais les bouquins étrangement perso j’aime pas car savoir a l’avance ce qui va se passer est pas encourageant…Alors que sur les blog c’est d’un coup des souvenirs qui remonte. Bisous

  35. en ce moment je relis beaucoup car la médiathèque ne répond plus à mes besoins et je n’aurais jamais imaginé la joie que cela me procure! Ton spécialiste en littérature se trompe lourdement et si tu prends du plaisir à te relire pourquoi pas? Merci à toi aussi pour ta présence et tes mots d’encouragement. Bises et bonne soirée

  36. Bonsoir, et bien c’est bien une chose que je ne sais pas faire lire deux fois le même livre car je m’en souvient trop longtemps, j’ai lus une série de livres dont le premier volume à la naissance de mon fils en 1976 et bien je me souviens encore de tous les personnages et leurs prénoms! chacun à sa façon de lire moi je lis très lentement il me faut bien deux mois pour venir à bout un livre de poche!
    Bon c’est vrais que je ne lis que le soir, en journée je n’ai pas le temps, puis il me faut un silence total sinon je suis trop distraite:-)) bonne soirée gros bisous

  37. entre merci, par ci et par là, le monde est plus arc en ciel … quand on me parle de blogosphère virtuelle je ne m’empêche de penser que dans la vraie c’est pareil aussi, on n’a pas toujours le temps de voir ceux qu’on aime et aussi d’échanger. Sur la blogosphère les gens rient et sourient comme dans la vraie vie … bisous et porte toi bien et merci pour ta gentillesse

  38. C’est à mon tour de te dire un merci à la fois ému et de gratitude pour ce que tu écris aujourd’hui, pour avoir été l’un des premiers blogueurs à m’encourager dans ce partage nouveau pour moi de l’écriture en réseau. J’écris blogueurs au masculin parce que le premier à m’avoir écrit « chiche » était un blogueur qui m’a conduit vers Bigornette et ses jeux d’écriture. Et déjà Quichottine, tu avais posé des mots en commentaires.

  39. Lire c’est voyager. Il est des lieux qui donnent envie de revenir, de faire une pause, de fermer les yeux pour mieux voir. Au fond, lire c’est entrer dans le rêve d’un autre, par gourmandise peut-être.

  40. Et… j’ai cliqué trop vite :
    Merci ! Merci ! Merci !

  41. Merci à toi Quichottine pour tous ces partages et de nous faire rêver avec ton petit lutin ..Dernièrement j’ai relu un livre et la j’ai mis le double de temps pour le finir.. je l’ai doublement apprécier… Merci pour tous tes mots gentils ma Quichottine….Passe une bonne et douce soirée Bises.

  42. Il m’arrive de relire un livre que j’avais lu pendant mon adolescence si je l’ai beaucoup aimé où si je ne l’avais pas bien compris.
    C’est à toi qu’il faut dire merci pour tous ces moments où tu nous emmènes dans ton sillage et celui de ton lutin bleu . Surtout ne change rien
    Bisous

  43. Joli ce mot là et on ne le dit jamais assez….. j’aurai aimé le dire en espagnol pour faire bonne figure mais je vais un peu plus loin chez toi…ily a encore à lire!

  44. Me revoilà dans ton merci que je te rends pour tout ce que tu écris aussi, j’aime me balader dans tes mots, même si j’ai été absente longtemps, je te lis en silence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.