Au fil des pages, Le cahier du soir de Lorraine

J’avais commencé à vous raconter une histoire, celle d’un livre qui me tient à cœur… et je vous avais promis une suite, ce sera donc sans doute une suite et fin, pour ne pas vous lasser, pour ne pas tout dévoiler non plus du recueil de poèmes dont je vous parlais.

Reprenons, voulez-vous, pour ceux qui n’auraient pas lu la première page.

“Imaginez que je n’aie jamais pris part à ce livre, que je n’en sois aucunement responsable…

Je viens de le recevoir.”

Qui me l’a envoyé ? Je ne sais pas, je le devine seulement.

J’ôte avec précaution le plastique transparent qui l’a protégé pendant le transport.

Mon amie est là, sur la couverture, dans un portrait réalisé par sa fille Marianne/Mamilouve, à ma demande. J’aime ce portrait, j’aime y voir Lorraine, encore en vie, alors qu’elle écrivait ailleurs que sur son clavier.

J’ai encore en mémoire les mots qu’elle m’a écrits… son écriture si belle.

Je n’ose plus écrire moi-même tant avec les années et le peu de pratique mes propres mots deviennent illisibles… Si je devais me noter moi-même, il y a bien longtemps que je me serais infligée les lignes d’un nouveau cahier d’écriture, même sans pleins et déliés.

Je l’imagine, écrivant chez Emma le commentaire mis grâce à elle en exergue à ce livre.

D’ailleurs, me voici ouvrant la première page, y relisant les mots si beaux qu’elle a laissés là-bas.

Lorraine, un écrivain qui a choisi d’offrir à tous ses mots, à travers un blog où tout était partage, où elle répondait à chacun avec la même gentillesse, la même écoute, la même modestie.

Je ne vais pas tout lire, je feuillette seulement, je retrouve les images choisies par Marianne/Mamilouve, et qui, même en noir et blanc, sont superbes.

Je lis un poème, puis deux… juste parce que j’en ai envie, juste parce que j’y retrouve les mots qui m’avaient tant émue.

Le poème pourrait être chanson, il l’est en fait. Le vent chante à mon oreille.

“Il virevolte dans les prés
Gambade autour des demoiselles
Leur jolie robe diaprée
Semble soudain avoir des ailes”

Lorraine, in “Le vent”, p.43

Et les fleurs de Marianne reprennent leur envol sous mes yeux émerveillés.

D’ailleurs… que se passeraient-il si les fleurs se parlaient ?

Je laisse mes doigts trouver la page de Lorraine. Je relis son poème…

(Vous le pourrez aussi, même si les images sont trop petites. J’ai mis ces poèmes en lien et d’un clic sur les images, vous les retrouverez intacts sur le blog de Lorraine.)

Si les photos ne sont pas aussi nettes que je l’aurais voulu, je ne peux en vouloir qu’à moi-même et à l’envie que j’avais de vous montrer, de partager avec vous l’émotion ressentie.

Les images sont floues, comme le sont encore aujourd’hui les mots sur mon écran.

Oh que tu nous manqueras, Lorraine !

Mais sur les pages de ton livre, sur les pages de ton blog, resteront tes mots à jamais.

“[…]
Mais rien n’est plus subtil qu’un sourire de fleurs
Il déborde d’espoir, d’amitié et de grâce
Mais nous ne saurons pas si les pétales pleurent
Quand le vent turbulent les gifle ou les écrase…”

Lorraine, in “Si les fleurs se parlaient”, p.60

(Recueil publié au bénéfice de l’association Rêves par Les Anthologies Éphémères.)

86 réponses à “Au fil des pages, Le cahier du soir de Lorraine

  1. J’aime beaucoup le petit texte du début et je suis allée sur son blog pour lire le poème en grand, une merveille, j’adore ses mots, merci pour ce partage Quichottine
    Douce journée & gros bisous de nous deux

  2. beaux extraits de poésie. Je m’associe à ta peine même si je ne connaissais pas Lorraine.

  3. coucou, c’est toujours un plaisir de découvrir de nouveaux textes ou poésie merci beaucoup bisous et bonne semaine

    • J’ai parlé de Lorraine ici, sans doute pas assez souvent.
      Merci à toi, Domi.
      Bisous et douce semaine.

  4. Un fort joli et poignant témoignage d’amitié pour ton amie.
    Bises et bonne journée Quichottine

  5. Je n’ai pas suivi les liens, je veux découvrir les mots dans leur écrin, le moment venu. Alors je les imagine, à travers ce que tu en dis, à travers tes yeux, à travers ton coeur, et je sais déjà que je ne serai pas déçue. Bises ensoleillées.

    • Tu as reçu le livre depuis… et tes mots chez toi m’ont beaucoup émue.
      Merci, Galet.
      Bises et douce journée.

  6. Quel beau témoignage ma Quichottine. J’ai hâte d’être au mois de septembre pour recevoir de recueil !
    Bises et bon mardi

  7. Tout ce que je viens de lire de part et d’autres, m’enchantent et je vais commander le livre de Lorraine
    Un très beau geste aussi de sa part et de la part de sa fille de consacrer l’ensemble des ventes à l’association Rêves ♥
    Gros bisous de nous deux & doux après midi

    • Merci de l’avoir fait… je souhaite de tout coeur qu’il vous plaise autant qu’à nous.
      Gros bisous et douce journée à vous deux.

  8. Quelle émouvante évocation, Lorraine entourée de ses amies…

  9. voilà un bel hommage émouvant et mérité, une belle évocation

  10. Un très bel hommage pour ton amie que je ne connaissais pas. la couverture du livre est très jolie

  11. toujours pour continuer dans les rêves!
    Des mots de Lorraine
    « On n’oublie jamais ses rêves de vingt ans, chère Marie. Et la nostalgie son petit parfum que nous connaissons bien.  »
    Et d’autres mots très émouvants:
    « en poésie j’évoque plus souvent souvenirs et mélancolie que jeux et gaîté. Un penchant de ma plume, dont je ne suis pas vraiment responsable!!!! Parce que je suis de nature enjouée, gaie, active, sans complications comme sans amertume. L’âge freine un peu ces tendances, mais ne change rien en profondeur. Néanmoins mes poèmes sont rarement joyeux; sans doute parce qu’ils me ramènent inévitablement à l’époque d’un amour heureux qu’une erreur médicale détruisit en quelques jours. »

    « La poésie nous prend par la main en un voyage intérieur; mais tous ne prennent pas le même train. Il en est pour chaque sensibilité, chaque sourire, chaque nostalgie! Savoir que mes mots t’apportent de petits bonheurs glanés en chemin est une bien belle récompense! »

    « Les « petits riens » sont essentiels ; ils tissent les jours calmes, les sourires échangés, la main qui se pose sur une épaule fatiguée, l’éclat de rire d’un enfant, la lettre reçue, le retour inespéré…Le Bonheur, sans aucun doute. »

    « tu touches du doigt ce que j’ai transmis, un peu inconsciemment: la sérénité. C’est un sentiment qui habite ceux qui vivent très longtemps. Quand la vie a raboté le coeur, l’a creusé de rides et de chagrins indélébiles, et qu’on a pu l’accepter lentement, douloureusement, vient une époque de contemplation. Les petites joies ont un prix inestimable, et l’écriture pour moi est une joie. »

    A garder précieusement en souvenirs

  12. la poésie ce sont ces petits riens qui font le bonheur… elle est indispensable pour se tenir debout…
    grand merci Quichottine, j’attends aussi la rentrée les allées et venues entre les maisons des enfants ne sont pas propices au courrier !
    je t’embrasse

    • Merci.
      Je sais que tu connaissais Lorraine et que tu étais de ceux qui attendaient cette publication.
      J’espère que le recueil te plaira lorsque tu le recevras… après la rentrée, donc. 🙂
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  13. coucou c’est un superbe hommage que tu rends à ton amie ; bisous

  14. merci de nous partager ses mots ; il est toujours difficile de voir partir une amie. Bises

  15. C’est bien plus qu’un hommage que tu lui rends. Tu fais vivre la beauté des mots de cette merveilleuse personne. La sensibilité est là et tu lui prends la main et le coeur. Merci Quichottine. Gros bisous et belle soirée

  16. C’est un bel hommage que tu lui rend, je ne la connaissais pas mais elle a écrit de belles choses.

  17. Ce sont de beaux poèmes…je ne la connaissais pas mais j’ai hâte de découvrir son écriture dont on a un aperçu sur son blog. Merci pour cette présentation et cet hommage. bisous et une douce journée

    • Tu devrais recevoir son livre ces jours-ci.
      Merci pour tout, Manou.
      Bisous et douce journée à toi.

  18. Quand les mots sortent du cœur, ils touchent le cœur des autres !

  19. Bonjour ma chère Quichottine,
    Hélas, bien souvent les gens de notre génération voient disparaître bien du monde avant que ne vienne leur tour. La rançon de l’âge… Mais chaque fois la douleur est nouvelle, et nous submerge, nous rappelant tant de souvenirs que nous croyions enfouis…
    Toi, tu as des mots pour évoquer tes amis disparus, à nuls autres pareils. Des mots de tendresse, toujours empreints de poésie, alors quand il s’agit d’une poète telle que lorraine….
    Tu as beaucoup de chance d’avoir reçu le livre. Je sais seulement que le mien, commandé le matin même de la parution de la page « Lorraine, le cahier du soir », n’est toujours pas arrivé ni même annoncé.
    J’ai juste été prévenue, le lendemain de la commande, qu’il était en cours de fabrication…
    Ta page de ce jour me rend plus impatiente encore !
    Pauline est admise dans le Master pour lequel elle postulait. Nous n’en doutions pas, mais c’est bien d’en être certains.
    Très gros bisous à vous deux et bonne journée. Elle ne sera pas froide !!!

    • Tu l’as désormais reçu… mais la vie et ses imprévus t’empêchent en ce moment de le savourer… Je t’embrasse très fort, ma Cricri.
      Je sais que lorsque tout sera rétabli pour vous, les mots de Lorraine devraient te plaire à toi aussi.
      Gros bisous de nous deux. Prends bien soin de toi.

  20. Bonjour Quichottine. Les mots de Lorraine sont très mélodieux et tu la mets en lumière avec douceur et bienveillance. Je ne peux que regretter de ne pas l’avoir connue. Bonne journée et bisous

    • Tous peuvent encore la découvrir sur son blog à défaut de pouvoir tous acheter ce recueil.
      Merci pour tes mots. Bisous et douce journée.

  21. un petit coucou suis rentrée de vacances mais pas encore sur le net a temps complet. Bisesss

  22. Merci pour ces lignes .Bonne journée. Bises VITA

  23. J’ai reçu un mail en fin de matinée, mon livre venait d’être expédié.
    Ils sont plus rapides habituellemet et je m’inquiétais.
    Bises

    • Ils ont eu sans doute beaucoup de commandes et les vacances sont là pour certains aussi.
      Merci de m’en avoir avertie.
      Bises et douce journée.

  24. Tous ces mots, ces vers, cette poésie son le fruit tranquille d’une âme sensible à ce qui nous entoure et que nous dépassons sans voir sans comprendre dans le tumulte d’une vie par trop trépidante…
    Vive la retraite qui nous permet d’entrevoir ces choses à trois pas de la maison ou appuyé à la rambarde de la fenêtre…
    Tiens, une hirondelle en rase-mottes,
    elle non plus n’a pas le temps de se poser avec sa nichée de 5 petits qui attendent leur repas dans le cabanon…

    • J’aime bien ce que tu écris… vive ces moments où l’on peut simplement savourer ce qui nous entoure…
      Merci !

  25. Salut

    Il fait très beau et on a chaud.

    On se balade le soir.

    Bonne journée

  26. Merci pour le partage de ces mots de Lorraine, j’ai cliqué sur les photos pour lire en grand sur le blog de Lorraine c’est vraiment tres beau . Beaucoup de sensibilité dans ses poèmes que je découvre grâce à toi
    Bon mercredi
    Bisous

    • Merci d’avoir suivi les liens, Jazzy. Je suis contente que ça te plaise.
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  27. Bonsoir Quichottine,
    Merci pour ces moments de partage en belle poésie, t’embrasse

  28. Quelle délicatesse dans les mots de Lorraine. Merci de m’avoir fait découvrir ses quelques vers et son poème … je suis sûre que là où elle est, le fleurs doivent éclore en grand nombre.
    Bisous et bonne journée Quichottine

    • J’en suis certaine aussi… le contraire serait tout à fait injuste.
      Bisous et douce journée Kprice.

  29. Bonjour Quichottine et merci pour ce magnifique partage. J’allais rendre visite de temps en temps a Lorraine. J’aimais beaucoup ses écrits et suis peinée de savoir qu’elle n’est plus.Une autre étoile discrète mais belle brille dans le ciel…
    Je dois te remercier des liens que tu as mis chez moi. J’ai trouve plein de modèles et entre la peinture, la broderie, la poésie et le tricot, et tout le reste la fée ne sais plus ou donner de la tête. si j’avais trois ou quatre paires de mains ce serait génial..
    Lors de mon expo, le toutou qui est dans notre recueil a reçu un immense succés. Cela boostera -t-il la vente d’autres recueil… on verra
    Bisous de Fée

    • Nous verrons bien…
      Merci à toi pour ce retour et tes mots ici.
      Bisous et douce journée Celiandra.

  30. Coucou ma douce Quichottine, on palpe ton émotion en nous parlant de Lorraine et en partageant avec nous des mots qu’elle a écrits. C’est si beau. Tu sais, je suis persuadée que les fleurs se parlent entre elles comme le font les arbres.
    Merci à toi.
    Tout plein de bisous de chatou

  31. Le cahier de soir de Lorraine, quel beau partage de poésie, de tendresse et d’amitié!
    Bien sûr que j’aurai hâte de le découvrir au tout début de la rentrée.
    Merci Quichottine pour cette découverte; bisous et belle journée .

    • Merci pour ces mots… je compte donc sur toi à la rentrée. 🙂
      Bisous et douce journée Balaline.

  32. Ces mots sont beaux et par delà la mort elle est bien présente parmi nous. Un beau livre qui va à l’association, rêves d’ici quelques semaines je me l’offrirais.

    Merci de nous avoir partager ses écrits.

    Belle fin de journée et bisous

    EvaJoe

    • Je compte sur toi, EvaJoe.
      Chaque achat supplémentaire sera un plus pour Rêves.
      Bisous et douce journée.

  33. Salut,
    Il fait beau et la chaleur commence à gêner.
    On boit souvent.
    Bonne journée

  34. j’ai copié ce poème:
    “Il virevolte dans les prés
    Gambade autour des demoiselles
    Leur jolie robe diaprée
    Semble soudain avoir des ailes”

    Lorraine, in “Le vent”, p.43

    Et je te réponds
    Le vent ne doit sa poésie qu’au bruissement des feuilles dans les arbres…

    Rire!!

    • Peut-être… mais j’ai envie de continuer à rêver que le vent n’en fait qu’à sa tête, et qu’il peut aussi aimer… 🙂

  35. Je vais me répéter : c’est tout ce que j’aime. Je me le procurerai plus tard… car actuellement je viens de m’acheter … le mien, le tout dernier et j’ai mis mes p’tits sous dans mon expo photos, alors il faut étaler ses coups de cœur ! Bonne journée.

    • Tu as raison…
      Merci pour l’information que tu me donnes… ton dernier recueil n’est pas encore dans ma bibliothèque, mais il le sera bientôt. 🙂
      Passe une douce journée.

  36. C’est un bel hommage plein de tendresse pour ton amie .
    Merci de partager avec nous ces jolis mots
    Bises Quichottine

  37. Tu viens de me convaincre, et je vais, de ce pas, commander ce recueil de poèmes. Je ne connaissais pas Lorraine mais, ces simples lignes poétiques lues me plaisent et, en plus, ce sera pour la bonne cause de l’association « Rêves ».
    Merci de ce partage et de ton implication dans la parution et la diffusion de ce livre ! J’ai lu les mots de la fille de Lorraine sur son blog. Très émouvants !
    Bises et bon dimanche Quichottine !

  38. Pas moyen de commander. Même avec un nouveau mot de passe, rien ne fonctionne.

  39. Je suis admirative; c’était une poétesse véritable , pour écrire avec cette sensibilité extraordinaire. Les mots chantent aux oreilles véritablement.
    Tu lui rends un superbe hommage.
    Bisous

  40. C’est particulièrement émouvant. J’allais très souvent sur son blog, et elle venait sur le mien. Malheureusement, je ne peux pas commenter sur le blog de sa fille pour des raisons techniques. Je suis heureuse que ce livre existe. Merci de m’en informer.

    • Merci pour ces mots.
      Pour ce qui est de commenter chez sa fille, tu peux toujours lui laisser des mots chez Lorraine, Mamilouve les lira. 🙂

  41. vous êtes amies, je n’en doute pas— elle est comme toi je trouve- avec les mots- sa façon d’écrire-
    je vais aller plus loin ! bisous-

  42. Cette seconde page est aussi prenante que la premiere, les poèmes sont magnifiques, j’aime, je suis tes liens pour en voir plus, merci
    Je t’embrasse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.