L’arbre à nuages, avec Gérard

“Il était une fois…“

– C’est ainsi que commencent tous les contes…
Mais est-ce un conte, Quichottine ?

– Je ne sais pas, ce sont les lecteurs qui me le diront, s’ils le souhaitent. Laisse-moi continuer… À moins que tu ne préfères raconter ?

– Je pourrais… Mais, aujourd’hui, je me sens un peu las. Je vais te laisser faire.

(Le Lutin bleu s’installa confortablement dans le grand fauteuil que la Bibliothécaire avait délaissé. La différence de taille était si grande que le Lutin aurait pu être l’île perdue au milieu d’un océan.)

“Il était une fois un arbre qui se sentait très seul…”

– Ça commence bien… pensa le Lutin bleu, sans oser s’exprimer à haute voix.

(Quichottine, par la fenêtre, regardait sa Quichottineraie, cette forêt que les aminautes avaient plantée pour elle, jour après jour, et où aucun arbre n’était plus seul, même si tous étaient différents.)

“Il avait bien vécu, une année entière, et une autre encore après la première, et encore une autre… jusqu’à ce qu’il en eut perdu le compte.

L’hiver s’était annoncé, faisant tomber la dernière de ses feuilles. Il avait froid, si froid !

Musiciens et poètes déclinaient à l’envi les quatre saisons, les peintres s’étaient même installés près de lui pour en garder l’image sur des toiles plus ou moins grandes…

Il aurait pu en être fier. N’était-il pas le plus beau, le plus grand, le plus… mais, là, les adjectifs manquaient car ce qu’ils auraient pu dire le heurtaient.

Au temps où les arbres pouvaient voyager la nuit, au temps où les fées leur avaient permis d’extraire du sol leurs racines et de les reposer au matin, dans un lieu qu’ils avaient choisi, il s’était installé très haut dans la montagne, très, très haut, le plus haut possible… enfin, le plus haut de ses possibles, car il y avait bien d’autres possibles auxquels il n’accédait pas. Il aurait fallu qu’il ait des ailes, comme l’aigle qui planait parfois au-dessus de lui.

Il avait laissé les chênes un peu plus bas dans la vallée, les pins et les mélèzes un peu plus haut, mais guère… Il n’avait pas voulu leur tenir compagnie. Ces derniers étaient parfois grincheux, et ça se comprenait car ils devaient garder par tout temps leur parure sombre, lutter contre les intempéries sans jamais se reposer.

Lui, il était très jeune et plein de fougue. Il ferait mieux que tous, il en était certain.

C’est ainsi qu’il s’était brusquement senti hors d’atteinte, mais aussi tellement seul qu’il avait presque regretté le jardin de son enfance, la serre qui l’avait tout d’abord accueilli.

Mais il était impossible de faire marche arrière, de reprendre sa vie dans un ailleurs où il serait mieux.

Les fées s’étaient endormies, avaient obligé les arbres à un enracinement définitif. Elles ne pouvaient plus veiller sur tous, elles auraient eu trop à faire.

Alors, il attendait… et il désespérait parfois, surtout quand il faisait froid.

Ce jour-là, il gelait si fort !

C’est alors qu’il sentit quelque chose s’accrocher à l’une de ses branches… C’était doux, un peu humide, surprenant, comme un baiser auquel on ne s’attend pas.

Avant qu’il ait eu le temps de réagir, ce sont mille petits baisers qui l’entourèrent, bien moins froids que la neige, bien plus doux que le brouillard de novembre.

Il s’y agrippa… il ne savait pas comment nommer ce phénomène, mais il ne voulait pas que cette sensation disparaisse.

Un Lutin qui passait par là exauça son vœu, sans même avoir à brandir de baguette magique.

161206_photoplap

On dit…
On dit que c’est depuis ce jour-là que, sur la montagne, tout là-haut, ceux qui peuvent l’atteindre peuvent, en toute saison, par tout temps, se reposer sans crainte sous l’arbre à nuages.

Le lutin bleu n’avait pu se taire plus longtemps et avait achevé le conte.

Quichottine le remercia d’un sourire. Décidément, son ami savait tout. 🙂

© Quichottine, décembre 2016, pour le texte
© Gérard Méry pour l’image.

Merci à Gérard pour son arbre aux nuages… que vous verrez chez lui d’un simple clic sur l’image. Sans lui, ce conte n’existerait pas.
Merci à vous qui me lisez.

101 réponses à “L’arbre à nuages, avec Gérard

  1. Joli conte sur une superbe photo de Gérard. Bisous

    • Quichottine

      Merci, Martine.
      Je suis contente qu’ils te plaisent.
      Bisous et douce journée.

  2. Ah quelle photo Quichottine et puis tes mots par-dessus, autrefois au sapin on y mettait du coton, pour faire de la neige, ce petit arbre n’est pas besoin, il est béni du ciel, merci, bises

    • Quichottine

      J’ai adoré la photo de Gérard.
      Merci, jill, pour tout.
      Bisous et douce journée.

  3. Des mots, ien que des mots, mais quels mots, vivants, doux, sensibles, ceux qu’on a envie d’entendre quand on est assis sous l’arbre aux nuages. Je pleure de toute la douce émotion que tu, que vous m’avez offerte en partage. c’est plus qu’un cadeau, c’est la douceur , l’amitié, l’amour mais avec un grand A. Que ta journée soit douce, Quichottine. Je pense bien à toi et te serre entre mes bras.

    • Quichottine

      Merci, Nell, pour tout.
      Je suis contente que cet arbre te plaise aussi.
      Passe une douce journée. Je t’embrasse fort.

  4. Bonjour Quichottine
    Un très joli texte mais la photo de « l’arbre aux nuages »est un montage, je l’ai lu chez ton ami dans ses réponses aux commentaires … dommage mais beau quand-même !
    Merci pour ton partage
    Bises, bonne journée

    • Quichottine

      J’avais vu aussi dans ses réponses aux commentaires… qu’importe ? Gérard est un peu magicien. 🙂
      Bises et douce journée DD.

  5. Le conte est aussi joli que la photo de l’arbre, j’ai beaucoup aimé, dommage que l’histoire soit un peu courte 🙂 Bonne journée

    • Quichottine

      J’avais été un peu trop longue cette semaine… 🙂
      Merci, Aimela. Je suis contente que ça t’ait plu.
      Passe une douce journée.

  6. Hé bien voilà la solution rêvée pour atteindre les nuages ! Il suffit de grimper aux arbres ! Oui , mais voilà… Il y a un âge pour tout, n’est-ce pas ? Alors je continuerai à rêver, assise à son pied, le dos contre l’écorce et le nez au ciel !

    • Quichottine

      Le nez au ciel, c’est bien aussi…

      Quand je t’imagine ainsi, j’ai l’impression que tu t’appelles Clément. 🙂

  7. une belle photo et un beau conte –
    un arbre qui t’a bien inspirée- des mots doux comme la neige poudreuse –
    gros bisous- bonne journé-e

    • Quichottine

      Merci, Lady Marianne. Je suis contente que ça t’ait plu.
      Gros bisous et douce journée.

  8. Que j’aimerais aller m’assoir au pied d’un tel arbre !!!!!

  9. J’aime beaucoup cette photo et cela ne m’étonne pas qu’elle t’ait inspirée ainsi, merci au lutin bleu pour sa conclusion…

  10. Mistigris34

    la quichottineraie elle est toujours là donc ! j’avais bien aimé ce défi, et beaucoup d’autres aussi je crois, j’y pense souvent lorsque je vois un arbre « magnifique » quel que soit l’endroit, je me dis : tiens il irait bien chez quichottine… ! ici ce jour les nuages sont partout et juste en haut des arbres !!
    belle journée à toi, bisous,

    • Quichottine

      Elle est toujours là… et j’adore y ajouter de temps en temps un arbre. 🙂
      Belle soirée à toi, Mistigris. J’espère qu’il fera beau demain. Bisous.

  11. Oxygène

    Bonjour Quichottine. Je suis contente que la belle photo de Gérard t’ait inspiré ce joli conte. Ces baisers tout doux que le nuage offre à l’arbre sont vraiment magiques.
    Bisous et belle journée à toi

    • Quichottine

      Ta présence ressemble à l’un de ces baisers inattendus… merci, Oxy.
      Bisous et douce soirée.

  12. De jolis mots associés à une belle photo font un mélange doux et harmonieux comme un rêve enchanté et enchanteur…

  13. Cet arbre à nuages t’a inspiré une magnifique histoire ma Quichottine. Merci ma douce amie.
    Bises et bon mercredi.

    • Quichottine

      Et merci à toi d’être venue la lire.
      Bises et douce soirée ma Zaza.

  14. Une photo qui ne pouvait que t’inspirer ce très joli conte … qui pourrait être adapté à nous les humains. J’en connais une, en Picardie, qui aurait aimé se déraciner pour découvrir d’autres lieux, d’autres paysages, s’inventer une autre vie, mais qui resta là, bien plantée dans son sol de craie, tout comme sa « Grande Dame » comme elle l’appelle 🙂
    Gros bisous et à bientôt !

    • Quichottine

      Sa Grande Dame a de la chance qu’elle ne soit pas partie… car elle sait si bien regarder autour d’elle qu’elle fait d’un rien un magnifique tout.
      Gros bisous et douce soirée Annick. Prends bien soin de toi.

  15. l’arbre à nuage…j’avais mis l’arbre au chapeau je crois !
    un conte peut-il aussi commencer par ‘il sera une fois » ???

  16. Joli arbre… non! Bel arbre… enfin, arbre incroyable! Avec des mots, rien que des mots et cela me ravit,
    Gisèle

  17. Et avoir la tête dans les nuages a parfois du bon!
    Joli conte pour un arbre remarquable!
    Très belle photo de gérard!
    Bises
    Dany

    • Quichottine

      Merci, Dany.
      C’est vrai que ça peut aider. 🙂
      Bises et douce soirée.

  18. Le lutin bleu est de retour en cet hiver 2016 . De la poésie, du rêve et , un « je ne sais quoi » de singulier qui vient de ton écriture et de ton blog chaleureux . Merci Quichottine !

  19. J’aime beaucoup ce si poétique arbre à nuage, plein de douceur et de tendresse.
    Bises et belle après midi

    • Quichottine

      Merci, Livia.
      Je suis ravie que ça te plaise.
      Bises et douce soirée.

  20. Bonsoir Quichottine,

    J’ai adoré ce conte ( comme tous les contes d’ailleurs…^^) et magnifique duo avec cette belle image..
    J’espère pouvoir un jour me reposer au pied de ce bel arbre à nuage…

    Amitiés!!

    • Quichottine

      Je l’espère aussi… je crois qu’il saura nous y accueillir tous et toutes.
      Amicalement à toi.

  21. Très beau conte et parfaitement illustré, bises chère Quichottine

    • Quichottine

      Merci Joëlle. Je suis contente qu’il te plaise.
      Bises et douce soirée.

  22. L'Espigaou

    Je pense que ce n’est pas un conte
    et si ce l’était il serait certainement en phase de devenir réalité.
    Merci pour ce merveilleux ….conte?
    Je te laisse, je vais rendre vivite à ton ami Gérard.
    Passe une douce soirée
    Bisous tout plein
    Maryse

    • Quichottine

      Merci pour lui, pour moi.
      Bisous et douce soirée Maryse. Je suis contente que ça te plaise.

  23. C’est si beau………..

    • Quichottine

      Merci, Mahina…
      Tu sais aussi mettre de la beauté sur tes pages… elles me manquent.

      • J’ai failli ne pas renouveler l’abonnement de WP… Tout laisser tomber et je me suis donnée encore un an…. Je ne sais trop pourquoi…. 😉

        • Quichottine

          Peut-être parce que c’est important… merci de l’avoir fait.
          Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  24. Merci pour ce joli partage Quichottine
    Douce soirée & bisous

  25. Un beau rêve…On peut aussi s’asseoir sur le nuage VITA

  26. J’ai vu des arbres, souvent des nuages mais jamais d’arbre à nuages. Je n’ai pas eu de chance donc !

    • Quichottine

      Il se peut que tu en croises un jour… on peut toujours rêver. 🙂

  27. Eh oui, les arbres ont un pouvoir magique pour qui sait les regarder et leur parler (sagesse ou folie peu importe)

    • Quichottine

      Sagesse ou folie, les deux sont parentes je crois bien. 🙂
      Merci alphomega.

  28. Quel joli conte que celui de cet arbre à nuages…Je veux bien grimper dans la montagne pour me blottir sous ses branches. Il ne sera plus jamais seul à présent puisqu’il y a de la place pour tous. Merci Quichottine pour la douceur et la poésie de tes mots. Bisous et une douce soirée

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta présence et tes mots.
      Bisous et douce soirée Manou.

  29. Il est beau cet arbre à nuages, tout plein d’un cotonneux espoir!
    Tout plein de fleurs de nuages
    qui s’épanouissent pour vivre l’espoir!

  30. La magie des photos de Gérard ne pouvait que t’inspirer un beau conte et là, c’est vraiment réussi ! 🙂 Bisous et belle soirée à toi.

    • Quichottine

      Merci, Cathycat. Je suis ravie qu’il te plaise.
      Bisous et douce soirée.

  31. un merveilleux conte fait de douceur, et l’arbre qui l’accompagne est tout simplement une merveille, c’est de la magie!
    bonne soirée, bises
    danièle

    • Quichottine

      Gérard est un magicien… 🙂
      Merci, Danièle. Bises et douce soirée à toi.

  32. Moi qui suis du genre tête en l’air , dans les nuages ou dans la lune selon le moment ce conte me ravit et comme il illustre bien cette magnifique photo. Peu importe que ce soit un montage, il fallait beaucoup de poésie dans la tête pour l’imaginer!
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      Je suis d’accord avec toi… J’ai adoré le montage.
      Bises et douce soirée Zoé. Merci pour ta présence et tes mots.

  33. Que ce doit être doux, le baiser d’un nuage !
    Cet arbre a bien de la chance …
    Bon jeudi …
    Bisoux doux, ma quichottine, même si je ne suis pas un nuage … 😉

    • Quichottine

      Je le crois…
      Merci ma chère Dom. Passe une douce soirée.
      Je t’embrasse fort.

  34. Un arbre dénudé, un nuage-chapeau, des mots, Noël : l’ensemble forme un de ces contes tout simple mais beau que l’on lit avec grand plaisir.

  35. Bonjour Quichottine
    Je ne me souvenais pas de cet arbre … il est magnifique!

    • Quichottine

      Je trouve aussi… et j’ai adoré le montage de Gérard.
      Passe une douce soirée Kri. Bisous.

  36. Quel joli conte et la photo l’est tout autant ; merci à vous deux 🙂
    Bises et bonne journée Quichottine

    • Quichottine

      Et merci à toi pour ta présence et tes mots.
      Bises et douce soirée Chris.

  37. C’est un très joli conte autour de cette belle photo. Bonne journée et bisous

    • Quichottine

      Merci. Je suis heureuse qu’il te plaise.
      Bisous et douce soirée.

  38. Quel joli conte, j’aime les histoires qui commencent par il était une fois !
    La photo est pleine de poésie aussi
    Bisous et bonne soirée

    • Quichottine

      J’aime quand ça vous plaît. 🙂
      Merci, Lilwenna. Bisous et douce soirée.

  39. C’est un arbre aussi poétique que ce joli conte .J’adore .Merci de nous faire rêver; cela fait un bien fou, tu sais ?
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Je me fais plaisir aussi. 😉
      Merci, ma Fanfan.
      Je t’embrasse. Passe une douce soirée.

  40. Mots superbes pour illustrer une bien jolie photo…
    Le seul souci est qu’il va y avoir affluence autour de cet arbre, car tout un chacun qui t’aura lu sera si charmé par tes mots magiques qu’il voudra absolument le trouver…. 🙂
    Quel dommage que publier soit si compliqué ! comme bcp seraient heureux de te lire … car tant de « contes » d’aujourd’hui sont si malsains et laissent un goût amer !
    Un grand merci chère Quichottine et gros bisous

    • Quichottine

      Je suis sûre qu’il y aura de la place pour tous. 🙂
      Je publie, parfois… et je suis touchée de voir que d’autres me lisent ailleurs.
      Merci à toi, Luciole.
      Gros bisous et douce soirée.

  41. Encore une belle histoire de lutins.
    J’aime beaucoup cette photo avec l’arbre à nuages.

  42. Quel arbre, quelle photo et que tes mots sont beaux.
    A un moment, j’ai pensé à un de mes contes et puis, tu as pris une autre voie.
    Gros bious Quichottine

    • Quichottine

      Chaque conteur est différent… alors, je suis contente d’avoir pu te surprendre.
      Gros bisous et douce soirée Pimprenelle. Merci pour tout.

  43. Un genre de « Gratte-ciel », cotonnier céleste pour panser les plaies. Merci pour cette évocation.

  44. Un bien joli conte pour accompagner cette photo, tu ne manque pas d’imagination.

  45. cette photo me fait penser au peintre Magritte – j’adore ! bises

    • Quichottine

      C’est vrai que je suis sûre qu’il en aurait fait un beau tableau.
      Merci Durgalola.
      Bises et douce soirée.

  46. Nous avons bien besoin de ce merveilleux arbre à nuages qui nous enveloppe de mystère et de douceur Quichottine, il vient à point en cette période de Noël qui inspire les rêves et il t’a donné l’occasion de partager ce joli texte, merci

    • Quichottine

      Il vient à point… j’ai adoré le croiser chez Gérard.
      Merci pour tes mots, Marine.
      Passe une douce soirée.

  47. Les seules couleurs que l’on puisse souhaiter à ce joli nuage sont le blanc, le rose et le bleu tendre. Que les fées lui épargnent le gris. Un beau conte et une image qui fait rêver. Quichottine, merci !

  48. merci Quichottine pour ce joli conte au magnifique texte …je suis heureux d’avoir participé par l’image ..

    • Quichottine

      Et moi, j’ai été heureuse de l’écrire grâce à toi.
      Merci, Gérard, pour tout.

  49. Quelle belle image et quel joli conte !
    Je la raconterai à mon petit-fils…Merci

    • Quichottine

      Merci, Gazou.
      J’espère de tout coeur qu’elle lui plaira. 🙂

  50. une bien jolie photo et une belle légende pour étoffer la quichottineraie. Forêt dont les arbres ont grandi sans doute et peut-être se sent-elle un peu délaissée
    bises et bon Noël Quichottine