Carl Holsøe (1863-1935)

Pour “le tableau du samedi”… communauté créée par Melly*, reprise par Jean-Marie**, puis par Lady Marianne, un peintre que j’ai découvert il y a peu mais dont j’ai adoré les tableaux… du moins ceux que j’ai vus.

J’en ai “capturé” deux, pour ma pinacothèque virtuelle. Un seul servira aujourd’hui. Juste “parce que”…

Carl HolsøeCarl Holsøe (1863-1935)
Waiting By The Window

Le titre du tableau parle de l’attente, de la fenêtre aussi.

Il est vrai qu’elle attend, qu’elle est assise, immobile, devant la fenêtre, mais regardez mieux.

Le peintre nous montre davantage, un ailleurs où chacun peut le suivre s’il le désire.

… en détaillant un peu ce qu’il a peint.

À gauche, une petite commode à deux tiroirs.

Elle y a mis l’indispensable. Quelques papiers dans le premier, un paquet de lettres nouées d’un ruban bleu qu’elle ressort parfois, lorsque la solitude lui pèse.

Dans le second, un châle, la paire de gants qu’elle enfile toujours quand elle sort au jardin pour cueillir quelques fleurs…

Vous ne me croyez pas ? Penchez-vous, vous y verrez aussi une paire de ciseaux qui ne peut pas servir pour les menus travaux qu’elle accomplit dans le logis.

Sur le dessus de marbre, une coupe où fleurs et fruits se mêlent savamment, juste parce que les couleurs et les parfums lui plaisent depuis toujours.

– Tu n’en sais rien, tu imagines !

– C’est vrai… mais j’ai eu envie de rassembler, là, ce que j’aime.

– Et que fais-tu des chandeliers ?

– Rien. Ce sont deux bougeoirs qu’on allume quand vient la nuit. Leur flamme s’élève alors comme une présence chaleureuse pour rappeler le feu qui crépite dans l’âtre lorsque l’hiver le rend nécessaire.

– Il n’y a pas de cheminée !

– Qu’en sais-tu ? Elle est hors du cadre, juste de l’autre côté, face à la fenêtre. On pourrait presque en voir le reflet si le soleil ne brillait pas tant dans le jardin !

Elle a laissé ouverts les voilages de soie…

– Soie ?

– Bien sûr ! Elle pourrait s’y draper, s’y fondre aussi, si l’envie lui en prenait.

Imagine… c’est doux… le tissus glisse sur sa peau quand elle s’en approche et la fait frémir… une caresse oubliée.

Mais non ! Elle a croisé les mains sagement sur ses genoux serrés, ses pieds reposent à peine sur le plancher, comme si elle attendait de prendre son envol. Il lui suffirait alors d’écarter les bras…

– Tu crois ? Mais où irait-elle ?

– Là est la question.

Au centre du tableau, la fenêtre, oui, mais aussi un reflet, tout illuminé.

L’inconnu de part et d’autre, pour nous qui observons ce que le peintre a désiré dévoiler sur sa toile… Où aller ?

Dans le jardin rassurant où l’attendent les arbres, les fleurs, les oiseaux, et son ami le vent qui sait si bien lui conter des histoires… ou, comme d’autres avant elle, traverser ce mur que l’on dit infranchissable mais qui conduit pourtant au merveilleux domaine des rêves ?

Je ne vais pas choisir pour elle… laissons-la, veux-tu ?

Son regard n’est pas fixé sur le jardin ou la fenêtre mais vers un entre-deux où tout est encore possible.

© Quichottine, 2 septembre 2016

 * Le blog de Melly a été supprimé… je n’ai plus de nouvelles, en avez-vous ? Le premier s’appelait “Out of Morea” sur Overblog, le second “Fameuse famille”, sur Ekla…
** Le blog de Jean-Marie (http://passage1.eklablog.com/) n’est plus actif depuis sa maladie… Mais la communauté reprise par Lady Marianne nous permet de continuer à découvrir peintres et tableaux.

Vous pouvez voir d’autres toiles de ce peintre danois sur la page dédiée de Wikipedia : Carl Holsøe.

Merci à tous pour votre présence et vos mots…

115 réponses à “Carl Holsøe (1863-1935)

  1. Bonsoir Quichottine, c’est une très belle peinture, dépouillée, qu’importe, elle est lumineuse et cette dame attend on ne sait quoi on ne sait qui dans cette chambre ou salon… tout est calme, comme la dame est paisible… Non plus de nouvelles de Melly, blog supprimé sans un mot un beau jour… en tous cas merci pour ce joli partage du jour, bises de jill

    • Quichottine

      Merci, jill.
      Je suis contente qu’il te plaise.
      Melly a supprimé son blog et l’adresse a été reprise par un blog étranger.
      Lorsqu’on a conservé son adresse, il faut l’ôter.
      Bises et douce journée.

  2. Coucou ma Quichottine. Très belle toile ! A quoi peut-elle penser cette belle rêveuse ???
    Un très bon choix. Merci pour ce partage.
    Bises et bonne soirée.

    • Quichottine

      Je l’ai laissée à ses pensées les plus secrètes… c’est important d’avoir un jardin secret. 🙂
      Bises et douce journée Zaza.

  3. Beaucoup de douceur et de tendresse dans ce tableau, la lumière nous invite à la paix, et cette attente tu nous l’offres comme un rêve.

    Bisous ma Quichott ‘

    • Quichottine

      Merci ma Polly. Je suis contente qu’il te plaise.
      Bisous et douce journée.

  4. quelle superbe peinture, mieux qu’une photo

  5. C’est une très jolie toile pleine de mélancolie et d’ennui. D’ennui ? Si si regarde comme le corps de la dame est penché légèrement en avant, ses bras prenant appui sur ses jambes. On entend même le profond soupir que cette personne exhale. Elle attend, elle attend mais il ne viendra pas. Les lettres enfermées dans le tiroir de la commode sont la seule preuve de ce qu’il s’est passé, avant…
    Je n’ai pu m’empêcher, chère Quichottine, de rebondir sur tes mots. Merci de ce joli partage et belle soirée.

    • Quichottine

      Je ne la voyais pas dans l’ennui, plutôt inquiète je crois…
      Mais ta version est tout à fait possible.
      Merci d’avoir rebondi. 🙂
      Passe une douce journée Mimi.

  6. pourquoi attendre alors qu’il fait si beau dehors?

    • Quichottine

      Peut-être pour ne pas risquer de rater la visite qu’elle attend ?

  7. On dirait qu’elle regarde le reflet de la fenêtre, sur le mur …
    Peut-être un passage mystérieux ???
    J’ai, moi aussi, vainement tenté de retrouver Melly …
    J’adorais les peintures qu’elle nous présentait.
    Bon week end !
    Bisoux doux, ma quichottine.

    • Quichottine

      J’espère qu’elle va bien… même si elle a tout à fait délaissé la blogosphère.
      Bisous doux et belle journée ma chère Dom.

  8. Très beau tableau tout en nuances. J’aime la vision que tu en as. Bon week-end. Bisous

  9. il est magnifique, j’aime aussi le joli reflet du bouquet sur le mur, et j’aime aussi ton interprétation, on peut laisser son imagination vagabonder avec une si belle toile.
    très belle journée
    danièle

    • Quichottine

      C’est le genre de tableau que j’aime… et je suis contente qu’il te plaise.
      Très belle journée à toi aussi, Danièle. Merci pour tout.

  10. Un très beau tableau plein de lumière et de douceur…j’aime beaucoup le reflet de la fenêtre et ton interprétation…Elle attend peut-être un amoureux en effet ou pense à ce qu’ils ont vécu et hésite à ouvrir le tiroir pour relire ses lettres ?
    Mais aussi tout simplement se sent-elle mélancolique sans raison ce matin-là et aimerait être ailleurs. Alors pourquoi ne sort-elle pas maintenant dans le jardin ?
    Tes mots sont magnifiques et ce tableau est propice à nous faire imaginer mille pensées pour cette jeune femme tout de même issue d’un milieu bourgeois et qui comme le dit Mimi a l’air de s’ennuyer !! Pourquoi sinon aurait-elle cette posture si voûtée et comme accablée, alors qu’elle semble malgré tout être si jeune…Bisous et belle journée.

    • Quichottine

      Ce sont des interprétations possibles et des questions qu’on peut se poser…
      Merci, Manou.
      Bisous et douce journée.

  11. J’aime beaucoup ta façon de revisiter les tableaux. J’étais penchée avec toi au-dessus des tiroirs de la petite commode. Je n’aurais jamais osé m’en approcher aussi près mais grâce toi nous avons l’impression de mieux connaître cette jeune femme figée dans son « entre deux ». Merci pour ce joli moment. Bisous

  12. Une photo empreinte de douceur et de nostalgie, si joliment traitée…
    Attends-t-elle celui au bras de qui elle aimerait tant parcourir les allées fleuries et ombragées et profiter du chant des oiseaux , toute à son bonheur ?
    Il y a des jours où même le soleil et le charme d’un jardin ne suffisent pas…

    • Quichottine

      C’est un des tableaux que j’ai aimés au premier regard.
      Tu as raison, il y a des jours où le soleil et le charme d’un jardin ne suffisent pas…

  13. Bonjour Quichottine,
    Comme tu parles merveilleusement de ce tableau que je trouve aussi magnifique !
    Il est vrai que vu avec une telle imagination, on ne peut que sortir de soi et entrer dans le rêve.
    Je ne regarderai plus un tableau comme avant, je penserai toujours à ta poésie.
    Merci pour ce splendide partage.
    Belle journée.
    Danièle.

    • Quichottine

      Merci, D@net. Je suis contente qu’il te plaise aussi.
      Passe une douce journée.

  14. J’aime t’entendre dépeindre un regard que nous ne voyons pas mais que, comme toi, nous devinons :-)))

  15. J’aime tout. Et ce tableau, et le texte que tu as écrit.
    Du coup, j’ai trouvé un autre blog qui avec d’autres tableaux de ce peintre (La palette et le rêve : lapaletteetlereve.eklablog.com).
    Je me demande s’il y a des endroits où l’on peut voir des tableaux de ce peintre à Paris. A Orsay peut-être ?
    Et j’aime vraiment beaucoup ton texte qui éclaire tout ce tableau.

    • Quichottine

      Je ne me souviens pas avoir vu l’une de ses toiles à Orsay… mais il faudra que j’y retourne.
      Merci pour tout, Dalva.

  16. Eum eum, encore une relecture hâtive….

  17. Ce tableau est superbe et ta description l’est tout autant…
    Bises dame Quichottine et bon WE
    Béa kimcat

  18. Quel tableau! Cette lumière sur le mur est incroyable! Et bien sûr cette attente dans l’attitude de la femme si bien exprimée!

    • Quichottine

      Merci, Marie. Je suis ravie qu’il te plaise ainsi. 🙂
      Passe une douce journée.

  19. Beaucoup de douceur dans ce tableau aux tons pastels.
    Elle parait triste dans son attente, la jolie lumière du soir que l’on voit par le reflet sur le mur ne l’incite pas à sortir.. elle est las !
    Tu en as fait une belle histoire.

    • Quichottine

      Elle est lasse, sans doute… enfin, je le crois aussi.
      Je la vois inquiète devant le temps qui passe. Elle avait rendez-vous je crois.
      Merci pour tes mots, Jeanne. Passe une douce journée.

  20. Ton interprétation est aussi lumineuse et tendre que ce très beau tableau !
    Merci ma Quichottine de nous inviter au rêve d’un « entre-deux où tout est encore possible. »
    Douce journée et GROS BISOUS.

    • Quichottine

      Merci, Marité. Je suis contente qu’il te plaise.
      Gros bisous et douce journée.

  21. Ton imagination me va à ravir.
    Dans le style, et à toi, que suggère le tableau?
    Bon, moi je prends la commode à deux tiroirs, les bougeoirs et m’en vas les vendre à la brocante …3
    Mais quel manque de poésie mon pauvre yann.
    Bon, je laisse le tout pour le choix de l’ombre, …….. , et vant ça, j’ouvrirais bien la fenêtre ….
    Il nous faudarit un retoucheur de tableau ….
    Bon WEnd à toi. Yann

    • Quichottine

      Tu te positionne donc dans le pratique… pourquoi pas ?
      Tu me donnes des idées pour la suite…
      Passe une douce journée Yann. Merci pour tes mots.

  22. salut
    C’est un bien joli tableau.
    Il a plu cette nuit mais il fait beau maintenant.
    Bonne journée

    • Quichottine

      Nous avons eu de belles journées, la pluie est revenue.
      Bonne journée à toi aussi, Tiot.

  23. Mistigris34

    c’est bien joli et tu as bien « brodé » dessus, merci !
    j’aime t’écouter raconter,
    Bonne fin de semaine, bisous, MIAOU !!!

  24. Mais elle est prête à partir!!!Ne le vois-tu pas? Elle est penchée…Lorsque l’on attend longtemps on fini par s’appuyer contre le dossier de la chaise. Là, elle a un pied au sol et l’autre sur la barre transversale de la chaise, comme si elle s’apprêter à se lever. De plus, je pense la voir sourire, tout en regardant les vitres. Il arrive…J’en suis certaine.
    Gros bisous, ma chère Quichottine.

    • Quichottine

      Sourire…
      Je le pense aussi. 🙂
      Gros bisous et douce journée Nell.

  25. je découvre ce peintre , grand merci j’aime ces teintes douces et moirées, elle attend c’est certain, elle espère même un peu penchée en avant prête à s’envoler… il y a une autre fenêtre derrière elle par laquelle le soleil entre… mais c’est par celle dans l’ombre qu’elle semble fascinée, attentive à…

    • Quichottine

      Attentive à …
      Je crois que ses pensées l’ont emportée bien loin de cette pièce et des charmes qui l’entourent.
      Merci pour tes mots, Josette. Je suis contente que ce tableau te plaise.

  26. Un tableau mélancolique,presque monochrome. Elle semble regarder le reflet lumineux, un rêve peut-être de ce que pourrait être sa vie???????? Bon WE. Bises VITA

    • Quichottine

      Peut-être…
      La vie est rarement ce qu’on voudrait qu’elle soit.
      Passe une douce journée Vita. Bises.

  27. Un joli conte romantique pour ce magnifique tableau…
    J’ai suivi ton regard pour y découvrir tous les secrets et j’ai aimé « traverser ce mur que l’on dit infranchissable mais qui conduit pourtant au merveilleux domaine des rêves ? »…C’est là le plus beau pays du monde!

    • Quichottine

      Merci, Marie. Je suis heureuse d’avoir pu t’y conduire.
      Passe une douce journée.

  28. Bonjour Quichottine, délicieux moment très riche en impressions et sensations devant cette si jolie toile et la légende que tu lui apportes ! Rêve, mystérieuse attente et autres mystères (Les grands ciseaux ? Ne réponds pas, laisse-moi imaginer). Merci beaucoup, gros bisous.

    • Quichottine

      Je ne vais pas répondre… ton imaginaire le fera, Lenaïg.
      Gros bisous et douce journée à toi.

  29. Très jolie peinture..et j’aime beaucoup ton interprétation ma Quichottine….
    Elle attend comme font toutes les mamans et ce disant il va pas tarder à rentrer de école.. Horloge dans le couloir sonne les cinq coups. Le pied sur la barre prête à ce lever pour l’accueil ..
    Bonne et douce journée.. Bises.

    • Quichottine

      Sourire… j’aime aussi beaucoup l’idée de l’enfant qui va rentrer.
      Bises et douce journée Mireille. Merci pour tout.

  30. A trop attendre, on oublie de vivre
    Néanmoins ce tableau est fort beau

  31. tu t’es laissée happer par ce tableau si romantique d’un temps où on avait le temps de rêver… il est superbe ce tableau !
    mais déjà elle entend le bruit régulier de sabots qui frappent le pavé, bientôt il va accrocher la laisse de son cheval à la grille du jardin…

    • Quichottine

      Merci… et merci aussi pour le lien que tu m’as laissé vers l’un de tes anciens billets.
      J’ai beaucoup aimé ton attente. 🙂

  32. Tu as vraiment choisi le tableau qu’il fallait. Il met de la lumière, une envie de rêver sans culpabilité, de la douceur … et non, je n’en dirai pas plus : il me plait. J’ai retrouvé tes mots sur un taleau mais, cette fois, tu y as ajouté le Lutin Bleu. Oui, je l’ai aperçu qui te répondait.
    Gros bisous Quichottine.

    • Quichottine

      Merci Pimprenelle. Je suis contente que ça te plaise.
      Gros bisous et douce journée.

  33. J’aime beaucoup cette peinture. Elle a été faite avec beaucoup de tendresse. J’aime aussi parce que la dame à la fenêtre me fait penser à ma grand-mère maternelle qui passait des heures à regarder (de la fenêtre de sa cuisine au 1er étage d’un vieil immeuble) les gens qui entraient et sortaient de la boulangerie en face, du magasin du photographe et du marchand de tabac-papeterie, toutes ces petites boutiques des années 60 qui n’existent plus aujourd’hui, à part le tabac-papeterie, qui vient juste de changer de rue. Gros bisous.

    • Quichottine

      C’est souvent que les personnes vieillissantes attendent derrière leur fenêtre… j’aime à croire que leur attente est récompensée, fussent par les passants qui lèvent les yeux vers elles et leur sourient.
      Passe une douce journée Elisabeth. Merci pour ce partage. Gros bisous.

  34. Très belle composition et rendu de lumière !Magnifique tableau!je ne connaissais pas ce peintre!

  35. une magnifique peinture très lumineuse; ta description est très pertinente je te fais de gros bisous passe un excellent week-end

  36. Excellent choix ! Un tableau lumineux et tendre… Merci ma Quichottine. Je t’embrasse fort. Douce nuit.

    • Quichottine

      Merci. 🙂
      Je t’embrasse fort ma Liliane. Passe une douce journée.

  37. alphomega

    L’attente c’est qu’il y a toujours l’espoir qu’elle soit récompensée par l’objet de l’attente.
    Eh oui grand silence depuis quelques semaines (mois? ) c’est que des événements brutaux et presque contre toute attente m’ont tenu loin de l’envie de visiter et de publier. Décès de ma mère et d’une tante à quelques semaines d’intervalle; et même si à leur âge (bien avancé) ce n’était pas contre toute attente il s’avère qu’on ne s’y attend pas et c’est un grand vide qui se fait.
    Mais la vie continue et on attend la suite

    • Quichottine

      Je connais ce vide qui nous envahit, même si l’on s’y attend.
      Toutes mes pensées, pour vous deux, alphomega.
      Prenez bien soin de vous.

  38. Bon dimanche, en attendant un peu de pluie, mais 20° à 5 heures !
    Bisoux doux, ma quichottine

    • Quichottine

      Merci, ma chère Dom. C’était un beau dimanche en famille.
      Bisous doux et belle nouvelle semaine.

  39. Salut
    Le beau temps c’est terminé dans le nord.
    La pluie est de retour.
    Bonne semaine

    • Quichottine

      Eh oui… c’est la rentrée et le mois de septembre.
      Bonne semaine à toi aussi, Tiot.

  40. L'Espigaou

    Lorsque j’ai cliqué sur « Laisser un commentaire »
    je me suis retrouvée sur une page qui me dit « cette page ne peut pas s’afficher »
    je suis revenue et ne vois pas mon commentaire.
    Est que tu l’as reçu?
    si non dis le moi je reviendrai le ré écrire
    Bisous
    Maryse

    • Quichottine

      Je ne l’ai pas reçu… hélas !
      Cela arrive parfois, je ne sais pas pourquoi.
      Passe une douce journée. Bisous.

  41. désolée j’ai loupé ta participation-
    Out of moréa j’étais inscrite puis ça a cessé- et il y a eu des « histoires  » mais je ne me rappelle pas à quel sujet- ( ce n’est pas que je ne veuille pas le dire ) je vais chercher le pourquoi-
    un très beau tableau – je suis de ton avis- ambiance paisible— intérieur soigné –
    j’aimerais le posséder !!
    bisous et merci pour ta belle participation-

    • Quichottine

      Je n’ai plus de place chez moi pour un nouveau tableau, mais, comme toi, j’aurais aimé pouvoir le posséder.
      Merci pour tout, Lady Marianne.
      Bisous.

  42. pour melly on arrive à ça ??

    pas en français ??
    bises-

    • Quichottine

      J’ai supprimé les liens vers l’adresse que nous donnait Melly car elle a été reprise par quelqu’un d’autre et ce blog profite du bon référencement de celui qu’elle avait chez OB.
      Pas en français, effectivement… 🙁
      Bises et douce journée. Merci d’avoir cherché.

  43. Cette femme a-t-elle encore espoir ? Ce tableau dégage une tristesse résignée. Pourtant les couleurs sont douces. Je ne l’accrocherais pas chez moi.

    Bises du soir Quichottine.

    • Quichottine

      Je ne sais pas, mais je l’espère…
      Bises et douce journée Monique. Merci pour ton avis.

  44. Merci de nous faire découvrir ce grand peintre.
    Tu as raison, ce tableau nous raconte une histoire, des histoires, notre histoire : l’attente, n’est-ce pas notre lot à tous ? – peut-être plus encore à toutes ?

    • Quichottine

      J’aime ce que tu écris : « peut-être plus encore à toutes ? »… Je le crois.
      Nous sommes toutes un peu « Pénélope ».
      Merci pour tes mots, Carole. Passe une douce journée.

  45. Bonjour Quichottine. Il y a beaucoup de lumière, de tendresse et d’espoir dans ce tableau. J’aime les reflets de la fenêtre sur le mur et sur la commode, et tes jolis mots pour accompagner le tableau. Bonne journée et bisous

    • Quichottine

      Merci. 🙂
      Je suis contente que ça te plaise.
      Bisous et douce journée.

  46. Merci Quichottine pour ce partage de ta pinacothèque et pour ce don que tu as de rendre merveilleux des êtres ou des choses qui sans toi passeraient presque inaperçus. Souhaitons à cette femme, que la soie sur sa peau fait encore frémir, de franchir la fenêtre, le mur et prendre son envole.
    Bisous amicaux Quichottine.

    • Quichottine

      C’est ce que je lui souhaite aussi…
      Merci pour tout, Margimond.
      Bisous amicaux et douce journée à toi.

  47. Magnifique ce tableau, joli jeu de lumière, tendresse mais aussi nostalgie…
    Bisous & douce semaine Quichottine

    • Quichottine

      Je suis contente qu’il te plaise. Merci, Laure.
      Bisous et douce semaine à toi aussi.

  48. Hello Quichottine !
    J’aime beaucoup ce peintre qui a souvent représenté la femme dans ses œuvres, et souvent de dos, ou la tête inclinée sur un livre, un ouvrage, ou un enfant. Toujours une ambiance calme, silencieuse, un peu mélancolique, propice à l’interprétation comme tu as su si bien le faire.
    Bravo !

    • Quichottine

      Coucou Amande. J’étais sûre que tu le connaissais. 🙂
      Merci pour tes mots et ta présence.
      Passe une douce journée.

  49. L’histoire atypique d’un tableau de maître par la maîtresse de ses lieux .

  50. Balaline

    Dans le secret de l’attente: des heures, des jours, peut-être une vie entière…. se pencher parfois au-dehors pour vérifier que la vraie vie tourbillonne tout près et continuer à espérer !
    Bonne nuit Quichottine, bisous.

    • Quichottine

      Ne jamais désespérer… même si la tentation est grande parfois.
      Merci, Balaline. Bisous et douce journée.

  51. Une belle peinture que tu embellis encore avec ton imagination ….. Moi, je me dis:comment rester enfermée avec ce beau soleil ? Elle n’a peut-être pas la tête à cela . Je t’embrasse

    • Quichottine

      Peut-être ne peut-elle tout simplement pas sortir… qui sait ?
      Je t’embrasse. Passe une douce journée ma Fanfan.

  52. L’attente est très bien perçue dans cette toile
    Bravo à l’artiste et à toi pour tes mots
    Bon mercredi

  53. Bonjour Quichottine. Merci de m’avoir fait découvrir cette oeuvre et ce peintre dont je viens de lire une  » analyse  » intéressante sur Wikipédia. Un peintre qui portait de l’attention aux objets, entre autre …
    Il me semble que le guéridon d’acajou (ou son  » frère « ) est présent sur d’autres toiles …
    Bises et bon jeudi à toi.

    • Quichottine

      Je suis heureuse que ça t’ait plu… je dois dire que chaque tableau que j’ai vu m’a beaucoup plu.
      Tu as raison pour le guéridon. 🙂
      Bises et douce journée Midolu. Merci d’être là.

  54. Finalement cette jeune femme est là sans l’être vraiment !…
    Superbe tableau peint avec la lumière… je suis admirative devant ces reflets et ces subtiles tonalités de couleurs.
    Ton histoire est simplement merveilleuse ; j’en redemande…
    Belle après-midi à toi 🙂

    • Quichottine

      Merci, Chris.
      Je suis ravie que ça te plaise, il y en aura d’autres. 😉
      Passe une douce journée.

  55. Coucou
    Un tableau très beau , c’est vrai qu’il me plairait bien de le posseder
    Tu as su aussi m’enchanter avec ton très beau texte
    Bises

    • Quichottine

      Merci, Claudine, je suis contente que ça t’ait plu.
      Bises et douce journée.

  56. Enfin le voile du mystère est levé , on sait ce que contiennent les tiroirs. A les regarder comme ceci, on pourrait croire qu’elle y a mis, un petit chapeau, son tube de somnifères, un déshabillé « coquin »…les lettres au ruban sont encore plus mystérieuses car on se demande encore ce qu’elles contiennent, rdv manqués, révélations, secrets de famille, poèmes, confidences d’un poilu dans les tranchées, un jour tu nous l’écriras Quichottine? Merci pour ce bon moment passé.

    • Quichottine

      Une suite est prévue, évidemment… 🙂
      J’adore tes suggestions.
      Merci à toi pour tout.

  57. Une peinture intimiste, fluide avec une certaine fragilité, qui me plaît énormément. La fenêtre est très présente dans l’oeuvre de cet artiste, comme une échappatoire, des battants que tu sais si bien pousser, qu’on les ouvre pour entrer ou pour sortir, selon ce qu’en fait l’imagination…

    • Quichottine

      J’ai adoré ses tableaux… et tu as raison de souligner la présence de cette fenêtre.
      Merci pour tout, Galet.