Ma P.A.C. et le Lutin bleu

– Ben voilà…!

– Qu’y a-t-il donc ?

Quichottine avait passé son après-midi à retourner sa Bibliothèque… elle avait fouillé partout, jusque sous le moindre grain de poussière…

– C’est ridicule ! Il n’y a rien sous un petit grain de poussière !

– Ça dépend… Tout est fonction de l’échelle que tu utilises…

– Quelle échelle ? Tu en as une pour monter sur tes étagères ?

Quichottine haussa les épaules… Pourtant, le Lutin bleu avait raison. Elle aurait dû avoir une échelle pour atteindre les étagères les plus hautes de sa bibliothèque… celles où se cachait sans doute ce qu’elle cherchait.

– Je ne parlais pas de ces échelles-là ! Je pensais à ce que représenterait un grain de poussière pour un microbe, ou un virus… ou pour l’infiniment petit… Je crois bien qu’il serait aussi grand qu’une montagne pour nous et pourrait receler des trésors enfouis…

– Et un géant ne verrait rien du tout… pas même le grain de poussière, pas même toi… et encore moins moi.

Ouf, pensa le Lutin bleu… ça vaut peut-être mieux.

– Mais je ne vois pas où tu veux en venir. Tu as un problème ?

Quichottine rougit. Comme chaque fois qu’on la prenait en défaut. Elle trouvait d’ailleurs que ça lui arrivait de plus en plus souvent. Perdrait-elle la tête en vieillissant ?

– Oui… J’ai un problème…

– « Je crois bien que je t’aime…» chantonna le Lutin bleu qui se demanda soudain ce qui lui arrivait. Cette chanson avait surgi des souvenirs de Quichottine, c’était certain !

– Non, c’est pas ça !

Quichottine avait répondu du tac au tac, sans lever la tête… Avait-elle au moins conscience de l’avoir fait ? Elle déplaçait les piles, ajoutant encore au désastreux désordre qui régnait dans son espace réservé.

– Arrête ! Tu me donnes le tournis !

Il ne se passa rien… Elle continuait comme si plus rien d’autre ne comptait que sa quête.

Amlkghq grls oi gemais !

Le Lutin bleu, dressé tel un coq sur ses ergots avait martelé des mots que seuls auraient pu comprendre les autres lutins de la Forêt des Merveilles.

Quichottine fut instantanément bloquée dans son élan, comme pétrifiée. Ses yeux seuls semblèrent supplier son ami de la laisser faire… Une larme coula, pour se figer presque aussitôt, comme le font les gouttes d’eaux sur une photographie.

– Tu voudrais peut-être que je te les apporte sur un plateau ?
Je n’en ferai rien, car tu en prendrais l’habitude ! C’est ta faute… tu as pris trop de retard, tu as accumulé les livres, les images…

Une autre larme coula… c’est vrai qu’il avait raison. Tant de livres à lire, tant d’images à montrer, tant de… Elle aurait dû, évidemment !

Quichottine restait immobile, statufiée dans une position étrange, débout sur un petit tabouret, de ceux que l’on utilise pour reposer ses pieds mais qui sont bien trop petits pour l’usage qu’elle leur réservait en ce jour. L’un de ses bras semblait s’étirer à l’infini vers le ciel… son ciel à elle, l’étagère où elle gardait ses plus beaux livres… et, au bout de l’autre, une main s’agrippait au bois de la plus proche, comme la serre d’un aigle sur sa proie.

– D’abord, elle n’est pas là !

Patatras !

Si vous n’avez jamais vu une Quichottine tomber, n’hésitez pas, ça vaut le déplacement !

Elle gisait au sol comme un pantin désarticulé…

Mais la chute avait eu des effets bénéfiques. Elle avait retrouvé sa voix.

– Elle n’est pas là ? Et tu t’es amusé à me tenir sur ce perchoir aussi longtemps ? Je ne suis pas une oie et je ne suis pas certaine que ça ait la moindre répercussion sur la météo de demain !

Le Lutin bleu était hilare. Il hoquetait dans sa barbe sans pouvoir retenir les sons étranges qui sortaient à la fois de sa bouche et de son nez, de son ventre. 

Quichottine écarquillait les yeux en se bouchant les oreilles… Il faut avouer que ces sons n’avaient rien d’agréable. Ce n’était pas souvent, mais quand le Lutin bleu avait le fou rire, il valait mieux ne pas se trouver trop près de lui.

Une fumée – évidemment bleue aussi – s’échappa des oreilles du lutin… ce qui mit fin au spectacle précédent.

– Ouf !

– Ouf ?

– Ben oui… Tu étais trop loin du miroir pour te voir, mais je t’assure que je commençais à m’inquiéter pour toi !

Le Lutin bleu secoua la tête après s’être gratté le sommet du crâne, comme ça lui arrivait parfois lorsqu’il ne l’avait pas caché sous son capuchon pointu pour que l’on ne vît pas son début de calvitie.

– Tu dis n’importe quoi ! Tu sais bien que je ne risque rien… Que tu n’as rien à craindre !

– Oui mais…

– Pas de «mais» ! Et, puisque tu t’es moquée de moi… que tu as dévoilé de nouveau l’un de mes secrets…

− Non, non… surtout, ne te venge pas, ce ne serait pas digne de toi !

– Je ne vais pas me venger… mais je vais te laisser seule pour ranger ton bureau. Je sais que ce que tu cherches est là !

– Tu ne sais même pas ce que je cherche !

– Oh que si ! Tu cherches ta P.A.C.

– Ma PAC ? Je ne suis pas au gouvernement, moi, MÔSIEUR… je n’ai pas de PAC…

– Ah bon ? N’aurais-tu pas une « Pile de livres À Commenter ?

– Je pourrais bien avoir une PLAC… Il est vrai.

– Pourquoi dirais-tu PLAC alors que tu dis PAL pour ceux que tu as à lire ? Chacun sait ici que ce ne sont pas des piles de cartons, de chiffons, de linge à repasser… quoique…

– Stop ! Ne dis plus rien !

Quichottine était écarlate… et elle ne savait plus si c’était de honte ou de colère. Son vieil ami avait raison. Elle cherchait bien sa P.A.C., les livres qu’elle avait lus, qu’elle avait aimés, et qu’elle croyait avoir rangés soigneusement tout au long de l’été.

– Sacré tonnerre de nom d’un petit bonhomme et de sa pipe en bois ! Il faut pourtant que je la trouve !

Là-bas, un peu plus loin, des livres riaient sous cape… Ils attendraient demain pour se montrer, pour se laisser de nouveau explorer. Ils voulaient garder encore un peu la marque des petits doigts doux et sucrés qui en avaient tourné les pages en cachette.

Près d’eux, d’autres livres soupiraient d’aise. Ils savaient bien que Quichottine les sortirait de l’ombre… tout bientôt.

Il restait encore des pages à écrire.

140820_Davy-Durand

Un grand merci à Davy Durand pour son image. J’aime toujours autant voyager sur ses pages. Vous pourrez les visiter à votre tour d’un simple « clic » sur l’illustration de ce billet, et, pour aller plus loin, rêver encore une fois en compagnie de Papilio, ça vous dit ?

66 réponses à “Ma P.A.C. et le Lutin bleu

  1. que gracia..estoy urganizando mi biblioteca los libros nuevos tiene mucha dificultad para encontrar sitio…
    besitos
    tilk

    • Quichottine

      Organiser sa bibliothèque n’est pas une mince affaire…
      Bises et douce journée Tilk.

  2. Martine..

    En lisant un livre que j’ai aimé, j’ai souvent envie de le commenter mais je ne passe pas à l’acte. Je devrais les mettre de côté mais sans les perdre. La pile c’est pour les livres à lire. J’ai aimé te lire. Bises

    • Quichottine

      Merci, Martine.
      D’habitude, je préfère en parler « à chaud » et je n’ai donc pas de PAC… mais là, j’ai eu trop à faire et les livres se sont accumulés. Je ne voulais pas les passer sous silence.
      Bises et douce journée.

  3. Heureusement que tu as ton petit lutin facétieux pour te remettre les pages à l’endroit, et les livres tout coquins qui se tiennent cois pour rire sous cape.
    Ton énergie à chercher est plus ample que la mienne, je renonce vite…. parfois par miracle, pile poil sur la main, Il est là!
    Bisous plein ma Quichott’

    • Quichottine

      Tu as raison… il y a de bonnes surprises. 🙂
      Merci, Polly. Bisous plein à toi aussi.

  4. J’adore toujours autant ta façon de raconter !!!
    En espérant que tu vas la retrouver, ta PAC …
    Je te souhaite un bon week-end, chère Quichottine.
    Bisoux doux

    dom

    • Quichottine

      Je l’ai retrouvée… elle n’était pas si loin. 😉
      Passe un très bon dimanche Dom.
      Bisous doux.

  5. Moi aussi, ça m’arrive souvent de chercher des livres et de ne pas les trouver…Il y en a un qui s’est caché pendant six mois
    bon week-end quichottine

    • Quichottine

      Il y en a qui ne se sont montrés que lorsque j’ai racheté leur jumeau… 😉
      Mais bon, je ne l’ai pas regretté, ça m’a permis de les offrir.
      Passe un bon dimanche Gazou.

  6. Hi hi, vous faites une belle paire comme on dit… merci Quichottine, bon W-E à commenter alors…. bises de jill

    • Quichottine

      Merci JB.
      Je suis contente d’avoir pu te faire rire. 😉
      Passe un bon dimanche.

  7. Bonjour,
    J’ai aussi des PAC, mais ça je ne le fais pas, je me contente de dire que celui-ci m’a plu et celui-là moyen.
    Quant à mes PAL, j’en ai des dizaines… aurai-je le temps ??
    Bonne fin de semaine.
    D@net.

    • Quichottine

      Je ne sais pas dire qu’un livre ne m’a pas plu… généralement, je me contente de ne pas en parler.
      j’ai une PAL qui déborde… aussi. 🙂
      Passe une douce journée.

  8. sourire, que ferais-tu sans le lutin bleu ??? Et sans tes livres, surtout ne les perds pas, nous serions tous perdant avec toi :-))

    • Quichottine

      Rien, sans doute. J’aime bien ce double bleu qui est le plus souvent plus fort que moi. 🙂
      Pour mes livres, pas vraiment de danger, bien qu’il faut que je fasse un tri… je ne pourrai pas tous les emporter avec moi lorsque je vais déménager pour m’installer dans un chez moi bien plus petit…

  9. Coucou ma Quichottine,
    J’adore ces joutes verbales avec ton lutin bleu… je l’imagine avec la fumée de couleur bleu sortant de ses oreilles, te barbouillant le nez. Un vrai régal de te lire ma douce rêveuse. C’est qu’il a plus d’un tour dans son sac le bougre. Bon, nous attendrons que tu ais remis la main sur ta P.A.C. (rires).
    Bises et bon samedi. ZAZA

    • Quichottine

      J’aime aussi beaucoup discuter avec lui. 🙂
      Merci pour tout, Zaza. Ma PAC n’était pas loin. 😉
      Passe une douce journée. Gros bisous.

  10. Je n’ai pas de PAC non plus mais par contre j’ai une de ces PAL …

    • Quichottine

      La mienne doit te faire concurrence… hélas ! Mais je finirai bien par en venir à bout… si je ne continue pas à l’alimenter avec vos lectures. 😉

  11. Bonjour chère Quichottine, pour moi le PAC sera Pile de livre à Commencer lol…. je t’imagine perchée sur ton échelle (et pas sur ton grain de poussière lol) et chuté… ne dis-t-on pas les oies sont perchées et les dindes regardent!
    Bon week end à toi avec mille bisous
    chatou

    • Quichottine

      Pile de livres à commencer… c’est vrai que j’en ai une aussi. Mais je l’appelle PAL parce que je sais que lorsque je commence un livre il m’arrive rarement de ne pas le terminer.
      Merci pour tes mots, ma Chatou.
      Mille bisous et bon dimanche à toi.

  12. Les livres, commentés ou pas encore, te font confiance.
    Je crois que le Lutin bleu aussi … Il a raison, même si parfois (souvent) il veut te faire tourner en déraison !
    Merci Quichottine, j’adore !
    Bises

    • Quichottine

      Merci de me faire confiance aussi Midolu.
      Je suis ravie que ça te plaise. 🙂
      Bises et douce journée. Je t’embrasse fort.

  13. J’ai pas de mal de retard avec ma pile de livres à lire mais c’est les congés , et j’avais envie de laisser le temps suivre son courant toute l’année, j’ai l’impression de galoper quant à la poussière elle me fait éternuer Atchoummm !!!
    bon samedi Quichottine bise (:-*

    • Quichottine

      Je ris… et je suis désolée de t’avoir fait éternuer. 🙂
      Merci. C’est bon de pouvoir prendre son temps quand on peut.
      Bises et douce journée.

  14. Tu es une grande lectrice ou plutôt dévoreuse de livres… et ton lutin bleu veille… Merci pour le lien Quichottine…(ça « roule »…)

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta présence et tes mots.
      J’avais adoré ton plateau. 😉
      Passe une douce journée.

  15. vivre sans contrainte est la meilleure façon de faire de belles découvertes, le chemin est si court, pourquoi s’infliger des obligations, la vie s’en charge bien toute seule et puis le pal, n’est-ce pas un supplice que l’on infligeait autrefois aux brigands, aux sorciers et aux hérétiques?

    • Quichottine

      Oh si… c’était un supplice effroyable.
      Mais avoir des livres à lire n’en est pas un… c’est comme si je me donnais un peu plus de temps à vivre, le temps de les lire tous. 😉
      Passe une douce journée Azalaïs.

  16. C’est pénible de chercher et de ne pas trouver, en général, cela se fait en grommelant… et ton lutin en rajoute un peu (je le trouve bien hardi décidément, les vacances lui ont redonné du poil de la bête…). Laisse tes livres faire la sieste dans leur cachette, ils vont ressortir au bon moment, comme des cadeaux. Pour ma part, quand je commente c’est que je suis encore dans l’euphorie de la lecture et la tiédeur (ou fraîcheur je ne sais pas) des sensations. Avec le temps j’oublie vite et le livre devient autre, il n’a plus la même densité dans mon esprit. C’est pourquoi je n’ai pas de PAC, mais j’aime bien l’idée d’accumuler les petits trésors à offrir, pour plus tard… 🙂
    Beau week-end et gros bisous.

    • Quichottine

      J’aime bien quand tu partages tes trésors… merci pour le livre reçu, cela m’a beaucoup touchée.

      Je préfère aussi en parler à chaud, mais je n’ai pas pu le faire ces derniers temps, c’est pourquoi j’en parle aujourd’hui, de façon différente.
      Passe un bon dimanche Cathycat. Gros bisous et encore un grand merci.

  17. bonjour Quichottine
    une histoire amusante
    très agréablement racontée
    le Lutin bleu y a (presque) le beau rôle
    bonne soirée
    bon dimanche
    gros bisous

    • Quichottine

      Il a toujours un très beau rôle dans nos joutes verbales. J’aime bien qu’il grogne un peu. 😉
      Merci pour tout, Jean-Marie.
      Gros bisous et bon dimanche à toi aussi.

  18. je vais faire court et meme tres court : j’ai adoré ! et meme que je t’imaginais tres, tres bien entrain de chercher !

    bon dimanche à venir

    bisous et bonne soirée

    • Quichottine

      Merci. 🙂
      Passe un bon dimanche toi aussi Eglantine. Bisous.

  19. sourires … c’est qu’il ne fait pas assez de soleil pour musarder dans la forêt des lutins que tu te donnes ces contraintes. pile à lire, pile à commenter … j’ai renoncé à faire des listes. en général j’ai du mal à retrouver les pages des phrases que j’ai envie de mettre en relief … Il nous faudra combien de vies pour tout ?
    bises et belle soirée Quichottine

    • Quichottine

      Ce ne sont pas vraiment des contraintes… disons que je range un peu. 🙂
      Je n’ai pas eu le temps de le faire cet été, et c’est soit maintenant soit jamais. 😉

      Mille vies… c’est Roland qui les montrait.
      Mais je crois que c’est important d’avoir encore des buts, des projets, si petits soient-ils.
      Bises et douce journée Jeanne. Merci pour tout.

  20. on a l’impression que tout ce retard est comme une montagne
    ça ira ne t’inquiète pas
    en plus le petit lutin prend tout cela avec une certaine aisance
    belle fin de journée
    Gros bisous du samedi et très bon weekend ma douce

    • Quichottine

      Je ne m’inquiète que lorsque je vois que je vais manquer de temps pour faire ce qui est le plus important.
      Là, je dois ranger…

      Merci pour tes encouragements.
      Gros bisous et douce journée ma Sonya.

  21. N’arrête surtout jamais d’écrire !! tu es trop bien
    Petit copier/coller– désolée
    Nous sommes en Grèce encore pour une dizaine de jours ,
    Pour remonter sur Vienne par la Bulgarie et la Hongrie
    Notre clé 3G est encore bonne 5 jours,mais après ????
    Bisous des dgimis

    • Quichottine

      Merci !
      Je suis ravie que ça te plaise.
      Profitez bien de ces jours au soleil. Que de souvenirs ensuite à revivre à travers vos images !
      Bisous et douce journée.

  22. je rigole avec le lutin et j’imagine toutes les pages des livres qui tressautent de joie!!!!
    adichat Quichott, je repars une semaine pour randocroquouiller….

    • Quichottine

      Randocroquouille bien, Mahina.
      Je t’imagine sur tes chemins de montagne et cela me fait du bien.
      C’est comme si je pouvais t’y accompagner… c’est agréable.
      Adichat, mon Amie. Prends bien soin de toi.

  23. Vous êtes adorable tous les deux , quel superbe dialogue qui fait sourire tendrement.
    Moi aussi , j’ai des piles de livres que je devrais ranger!
    Douce soirée, bon dimanche, bises Quichottine

    • Quichottine

      Difficile de mettre certains sur nos étagères… je crois qu’ils ont encore des choses à nous dire.
      Bises et douce journée erato. Merci pour tout.

  24. Que deviendrais tu, sans ton lutin? Tu serais plus tranquille, c’est certain, mais apprécierais tu cette tranquillité ? Je me demande ….
    Douce soirée, Dame, je tembrasse

    • Quichottine

      C’est un peu de moi qui partirait… et peut-on vivre sans un morceau de soi ? Je ne crois pas.
      Douce et belle journée Dame. Je t’embrasse fort.

  25. et ranger une bibliothèque pas un mince travail

  26. Je ne commente que les livres que j’ai aimés et j’essaie de le faire aussitôt pour ne pas oublier. J’ai aussi une pile de livres à lire, car j’en achète entre temps. Bisous

    • Quichottine

      Comme toi, en principe. Mais il m’est arrivé de parler d’un livre que je n’avais pas aimé… 🙂
      Ma PAL déborde de partout. Mais ça finira bien par s’arranger.
      Bisous et douce journée.

  27. Ton Lutin Bleu aurait fort à faire ici et pas que pour les livres ! Je ne lis pratiquement plus (je n’y arrive plus et cela me désole) mais j’ai des piles à lire et aussi à partager avec soit les enfants, soit madame Irma.
    Sais-tu que je le partage avec les enfants de l’école le Lutin Bleu ? Je lui donne une autre vie que celle de chez toi. Il leur fait partager des mots associés à des gestes et ils aiment beaucoup surtout que je leur demande de se débrouiller avec pour qu’il vive encore. Parfois ils ont envie de m’emmener si loin que je dis stop, sinon ma tête ne veut plus suivre.
    Bisous

    • Quichottine

      Je ris… Tu sais, j’aimerais qu’il existe vraiment car j’ai vraiment besoin d’un grand coup de main. 🙁
      Je suis heureuse que tu aies donné vie au Lutin bleu avec des enfants, ce sont eux qui ont le plus d’imagination.

      Merci pour ce partage Pimprenelle.
      Bisous et douce journée.

  28. Ainsi donc, tu as fait une chute aux « effets bénéfiques » ? Ce serait bien la première !!! (Je vois d’ici ton lutin qui pouffe de rire…). As-tu regardé cette petite banquette, le long du mur, sur laquelle est posé ton joli châle bleu ? Ne serait-ce pas ta PAC, réorganisée « façon lutin » ?…

    • Quichottine

      Ah non… je n’y avais pas pensé. 🙂
      J’adore ta façon de voir les choses.

      Passe une douce journée Galet. Merci pour tout.

  29. Bonsoir chère Quichottine. Je reviendrai lire toute l’histoire bien à mon aise mais pour l’instant je passe faire un coucou d’amitié un peu partout … il est temps ! Je t’embrasse bien fort. A bientôt. Francine.

    http://img11.hostingpics.net/pics/354666TRAINSEPTEMBRE2.jpg

    • Quichottine

      Merci pour ce petit train.
      Passe une douce journée Francine, et surtout bon retour chez toi.
      Bisous.

  30. Toi, tu as un lutin pour rire de tes « mesaventures », garde cette voix qui te permet de garder le sourire. Bises et bonne journée VITA

    • Quichottine

      Merci… j’espère bien la garder longtemps. 😉
      Bises et douce journée Vita.

  31. Facétieuse cette pile de livres !
    Belle journée ma Quichottine, gros bisous.

  32. j’aime ta façon de rendre vivants les livres, à moins que ce ne soit les livres qui rendent la vie plus riche et vivante…

    • Quichottine

      Les livres comptent beaucoup pour moi… autant qu’écrire je crois.
      Merci pour tout, Emmanuelle.
      Passe une douce journée.

  33. Tu as de la chance d’avoir un petit lutin pour t’aider (?!) à retrouver tes livres! Tu devrais me le prêter ! Une très jolie manière de nous raconter tes recherches livresques!
    Attention au tabouret tout de même!

    • Quichottine

      Je ris… si tu savais comme j’aimerais qu’ils sorte un jour de sa virtualité !
      T’en fais pas, depuis ma dernière chute, je me méfie de tout ce qui peut m’éloigner de la terre ferme. 😉
      Passe une douce journée. Bisous.