Le printemps du Lutin vert (4)

Tandis que Martine essayait vainement de joindre la plus haute autorité de l’État, les autres doux rêveurs de Quichottinie ne restaient pas inactifs.

Comment l’auraient-ils pu ? L’heure était vraiment grave et, ce qui les choquait au plus haut point, la Bibliothécaire semblait elle aussi perdue dans des pensées dont elle ne disait rien.

De loin en loin, l’affaire arriva aux oreilles de Fanfan. Comme vous le savez tous, elle a décidé de passer sa vie joyeuse de retraitée en Corse, une île dont elle connaît le moindre petit bout d’herbe, la plus petite rue sinueuse, et jusqu’au son de la cloche du plus petit de ses villages.

(Je sais, j’aurais dû énumérer tout cela à l’envers, mais, au printemps, les cloches se font généralement attendre jusqu’à Pâques, quand elles reviennent de Rome avec tous leurs cadeaux chocolatés.)

Donc, Fanfan se réveilla un jour avec l’impression qu’elle avait quelque chose à faire, sans pouvoir mettre tout de suite des mots sur cette « chose » qui la préoccupait.

Devait-elle se rendre au jardin après avoir chaussé ses bottes fleuries ? Devait-elle préparer un repas pantagruélique pour des convives qu’elle ne se souvenait pas avoir invités ? Misère ! Depuis quelques jours, tout cela ne cessait de tourner dans sa tête au point qu’elle se demandait si elle ne ferait pas mieux de se cacher sous sa couette et d’attendre tranquillement que sa mémoire revienne.

Mais non ! Il était hors de question qu’elle se laisse aller ! Elle regarda dans son réfrigérateur, dans son cellier, souleva une à  une ses casseroles, sans succès. Rien n’augurait une matinée « cuisine ».

– Tant mieux ! se dit-elle.

Elle préférait de beaucoup partir à l’aventure sur les chemins de son île. La maison attendrait, le jardin aussi. Il fallait prendre le temps.

En grimpant tranquillement vers ses endroits favoris (elle aurait pu descendre il est vrai, mais, ce jour-là, elle avait décidé qu’il serait plus facile de descendre en rentrant que de faire l’inverse), elle jeta un regard distrait sur l’un des vestiges d’un temps où Postes et Télécommunications faisaient bon ménage.

– Bon sang, mais c’est bien sûr !

Le commissaire Bourrel n’aurait pas fait mieux. Elle entra dans ce lieu qui ne servait plus guère qu’aux distraits qui, comme elle, oubliaient leur téléphone portable dans les endroits les plus étranges.

– Voyons… où ai-je mis ce numéro ?

Des vaches qui passaient par là se demandèrent ce que Fanfan cherchait fiévreusement au fond de ses poches.

Comme vous l’auriez fait vous-même, elle en sortit un mouchoir, immense – l’un de ces vieux mouchoirs à carreaux qui ont encore de multiples raisons d’exister.

Pour se moucher bien sûr, mais aussi pour essuyer ses lunettes, son front en cas de grosses chaleurs, pour bander les genoux d’un enfant intrépide qui se serait blessé en courant derrière une bande de papillons… pour dire au-revoir sur le quai d’une gare… enfin, pour tout ce à quoi un carré de tissu bien propre et repassé peut servir.

Un coin de ce mouchoir était noué. La chose devenait urgente. Il y avait bien longtemps qu’elle n’avait fait de nœud à son mouchoir. 🙁

Elle continua donc de vider ses poches.

Vous auriez peut-être sorti de la vôtre un téléphone portable, un briquet, ou tout autre objet dont la présence ne vous aurait pas surpris. Mais pas Fanfan !

Elle en tira successivement trois télécommandes.

– Trois ?

Oui, trois !

– Tu ne sais plus compter, Quichottine ! Il y en a quatre là-haut !

140422_Fanfan_1

Ah… c’est vrai ! Mais je t’assure qu’il n’y en avait que trois dans les poches de Fanfan !

Du coup… il faut que je me relise avant de publier la suite… 🙂

… demain.

Pour lire la suite : Méfions-nous des télécommandes.

64 réponses à “Le printemps du Lutin vert (4)

  1. C’est fou ce qu’on peut mettre dans ses poches! ;-))

    En ce 1er Mai je te souhaite beaucoup de bonheur!

  2. naturesereine

    Encore une très belle histoire contée là, joyeux premier mai QUichottine bisous à toi

    • Quichottine

      Merci !
      J’espère que tu auras passé un très bon premier mai toi aussi.
      Bisous.

  3. Une façon comme une autre de nous faire rêver de la Corse tout en nous priant de patienter encore un peu :-)))
    Bonne journée

    • Quichottine

      Un jour j’irai là-bas… mais j’aime en rêver aussi. 😉
      Merci, ABC.
      Bises et douce journée à toi.

  4. Eh eh ah fanfan de Corse tout un programme avec elle… oublieuse ou en madame pas de bol… Merci à toi, bises de jill

    • Quichottine

      Comme tu dis… je me régale sur ses pages !
      Bises et douce journée, jill.

  5. J’espère que ces télécommandes déposées en ce lieu , seront utiles au lutin vert !
    Le pauvre, avec une tête de linotte comme moi, il a des soucis à se faire ! merci pour cette histoire dans laquelle je joue un rôle « important « ! hi!hi!
    Bises et bon premier mai

    • Quichottine

      Elle vont servir, c’est certain. 🙂
      Merci pour tes images, Fanfan, et pour le plaisir que tu nous donnes chaque jour chez toi. 🙂
      Bises et douce journée à toi aussi.

  6. Martine..

    Amusante cette photo de la cabine avec les 4 télécommandes que j’avais prises pour des télélphones portables avant de te lire. Elle t’a inspirée un joli texte. Encore une retraitée Heureuse. Je serai absente des blogs pendant une dizaine de jours pour raisons familiales. Bisous Quichottine

    • Quichottine

      Merci, Martine.
      Profite bien de ta famille… c’est le plus important.
      Bisous et douce journée.

  7. Martine..

    J’ai oublié de te souhaiter un très bon 1er mai.

    • Quichottine

      Tous mes voeux de bonheur, Martine.
      J’espère que tu as passé un très bon premier mai toi aussi. 🙂

  8. Je te dis depuis le début que cette cabine est un téléporteur , les télécommandes , il faut en mettre une dans sa poche pour voyager 😉
    Bon 1er Mai Quichottine bise (:-*

    • Quichottine

      Et voilà !
      Tu as réussi à être dans l’histoire toi aussi. 😉
      Merci, Urban.
      Passe une douce journée. Bises à toi.

  9. celiandra

    Un petit coucou pour te souhaiter tout le bonheur possible bisous

    • Quichottine

      Merci, Celiandra.
      Plein de bonheur pour toi aussi. 🙂
      Bisous.

  10. Fanfan va revenir chez elle et que trouvera t elle dans sa valise ? j’ai hâte de le savoir !
    merci Lutin Quichottinesque pour ces bons souvenirs

    • Quichottine

      Un sourire…
      Je ne sais pas encore ce qu’elle découvrira. 🙂
      Passe une douce journée Josette.

  11. Coucou Quichottine,
    Merci pour tes visites en mon absence
    Je te souhaite un Joyeux 1er Mai, beaucoup de bonheur tout au long de l’année
    Gros bisous & douce journée

    • Quichottine

      Merci à toi pour ces voeux.
      Reçois les miens en retour.
      Gros bisous et douce journée à vous deux.

  12. Coucou Quichottine !
    Bonne fin de 1er mai ! Gros bisous !

  13. Et voila, encore attendre, pfff,
    Tu as l’art et la manière de nous tenir en haleine, en attendant le lutin vert dépéri, tiendra-t’il encore longtemps, là est la question ?
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Sourire… je ne vous ai pas fait attendre trop longtemps. 😉
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  14. Tu exerces notre patience, avec Fanfan il faut s’attendre à tout il lui arrive plein d’aventures, je reviens pour la suite.

    • Quichottine

      C’est vrai qu’elle est incroyable… mais j’adore la lire !
      Merci pour tout Solange.
      Passe une douce journée.

  15. J’aime bien ces textes parsemés de références (Bourrel. pantagruélique) , de vieux souvenirs ( postes et télécommunications), d’images ( les cloches; le mouchoir…)…ce sourire qui parcourt le récit! Bon WE. Bises VITA

    Tu peux lire le livre de Michel Onfray sur Cervantès….

    • Quichottine

      Je note pour le livre… j’ai raté son émission. 🙁
      Je suis heureuse que ma page de plaise, Vita.
      Passe une douce journée. Bises.

  16. comme toujours de jolies petites histoires
    ❤░B░O░N░J░O░U░R ░❤
    ❤________________________❤
    De Belgique
    ✿ܓ✿ ♥ ✿ܓ✿

    • Quichottine

      Coucou Louisette !
      Je suis heureuse de te retrouver.
      Bises et douce journée. J’espère que tout va le mieux possible.

  17. à point nommé Fanfan …la …le muguet !

    • Quichottine

      Un sourire… c’est vrai que ça aurait pu être une tulipe. 😉
      Merci, Gérard.
      Passe une douce journée.

  18. Ici temps mitigé ☀ ☁ ☂ ☁ ☂ ☂ ☂ ☂ ……… … ☂ ……
    Bon 1 er Mai et Weekend

    • Quichottine

      Merci, Louisette.
      J’espère que tu as passé un bon premier mai toi aussi. 🙂

  19. bonjour, Quichottine,
    ah cette mémoire qui part en capilotade !!!
    je connais de plus en plus… hélas…
    amusant le souvenir de ces grands mouchoirs à carreaux !
    bonne journée à toi
    gros bisous

    • Quichottine

      La mémoire nous reste pour le meilleur, heureusement. 😉
      Merci pour tout Jean-Marie.
      Gros bisous et douce journée à toi.

  20. Une cabine avec 4 télécommandes, c’est vraiment étrange…
    Que va-t-il arriver encore?
    Je me le demande

    • Quichottine

      Sourire… d’autres aventures encore à venir. 😉
      Passe une douce journée Gazou.

  21. dommage, j’ai lu la fin avant le début-
    vous n’avez pas deux mains gauches !! bravo c’est beau , magique –
    on s’évade avec bonheur !!
    bonne journée- !!

    • Quichottine

      C’est le risque… mais merci d’avoir tout lu.
      Passe une douce journée Lady Marianne.

  22. Finalement la Corse est bien plus en avance que le continent. Ils ont déjà le « copier-coller » (ou plutôt le « couper-coller » sous peine d’avoir un jour du mal à se supporter pour peu qu’on se retrouve face à face avec soi-même) pour se déplacer plus vite et pourtant on dit que « en Corse il faut se hâter lentement », comme quoi les légendes ont la vie dure.

    • Quichottine

      Je ris… Je crois qu’ils ont trouvé la bonne manière de vivre.
      Passe une douce journée alphomega.

  23. J’ai voulu entrer dans la cabine voir les télés commandes de près mais la porte à refusée de s’ouvrir …

    bon je reviens demain lire la suite de l’histoire car avec Fanfan plus le Lutin Vert on peut s’attendre à n’importe quel exploit …au fait le Lutin bleu il fait quoi pendant ce temps ?

    • Quichottine

      Le Lutin bleu tient toujours la main de son double vert… Il a depuis longtemps appris la patience.
      Merci, Eglantine.
      Pour la porte, elle est sans doute un peu coincée. 😉
      Passe une douce journée.

  24. Il y a du Joséphine, du Marie Poppins et du Merlin, chez cette Fanfan, fantasque et fantastique ! Rassure-toi, Quichottine : qu’on parte de la droite ou de la gauche, il y a bien trois télécommandes après la première !!!

    • Quichottine

      Sourire… Merci pour ces moments partagés, Galet.
      Bises et douce journée.

  25. Je file lire la suite ma Quichottine. Bises

  26. Quelle grande poche :-O

    • Quichottine

      Je crois bien que les poches de Fanfan sont comme le sac de Mary Poppins… à géométrie variable. 😉

  27. J’aime les nœuds au mouchoir!!!!!

    J’ai encore, juste pour te faire rire des mouchoirs…bouts de tissu qui servaient à envelopper les pâtes…quand le paquet était tout mangé, il suffisait de découdre certaine couture et vous aviez un mouchoir à carreaux ou à rayures!….

    Ma grand-mère les brodait ensuite avec les initiales de ses enfants ou petits enfants…

  28. pas banales ces 3 télécommandes dans la poche de Fanfan ! Je reviens plus tard voir ce qu’elle va en faire !
    bisous et bonne soirée

  29. mais à quel appareil correspondent toutes ces télécommandes

    • Quichottine

      Le problème est sans doute de redonner à chacun la sienne. 🙂

  30. J’ai du retard dans les lectures chez toi… Bon dimanche Quichottine.

    • Quichottine

      Il n’y a pas de retard, je sais que tu viens quand tu peux.
      Merci, Marie.
      Passe une douce journée.

  31. J’aurais dû lire tes articles dans le bon sens. Bonne soirée Quichottine et bisous

    • Quichottine

      Il faudrait que je les fasse s’afficher en sens inverse de leur publication… 😉
      Bisous et douce soirée Ecureuilbleu.

  32. oups il doit être bien lourd le sac de fanfan …