Un rendez-vous de plus, avec Joëlle Chen

Un nouveau banc pour la fin d’une histoire qui aurait pu être différente, évidemment.

« Une porte vers le calme », tel est le titre qu’a donné Joëlle à la photographie qu’elle m’a prêtée pour La Petite Fabrique d’Écriture

Joëlle Chen, "Une porte vers le calme", octobre 2013

Joëlle Chen, « Une porte vers le calme », octobre 2013

Le calme… et une nouvelle porte à ouvrir, une grille toute simple, sans clé.

Je n’ai pas alors publié « mon » histoire, celle à laquelle j’avais pensé. Était-ce un rendez-vous manqué ? Ou, au contraire, l’occasion de faire le point sur une histoire passée ou à venir ?

Étais-je arrivée en avance ou en retard ?

Imaginons-le…

Vous souvenez-vous de ce banc, le dernier, celui où mère et fille devisaient tranquillement, sous le regard indulgent du père ? Il était face à l’eau, vous rappelant nos moments de complicité féminine.

J’y avais placé un peu plus que deux amies, ça aurait pu être des sœurs, ou même des femmes qui ne se connaîtraient pas vraiment, réunies seulement par le hasard ou le destin dans un après-midi d’automne.

Là, il n’y a plus personne. C’est une simple invitation.

Je me suis arrêtée le cœur battant, le souffle court. Je suis venue trop vite, l’œil sur le cadran de ma montre, moi qui n’en porte jamais.

Je m’appuie au mur, la main tremblante. Aurai-je le temps ?

Il y a tant de mots qui me submergent.

– Maman ?

Qui l’a dit ? Elle ou moi ? Suis-je aujourd’hui la mère ou bien la fille ? Tout est possible.

Je voudrais pouvoir encore lui dire que je l’aime, que j’ai besoin d’elle, de son rire, de ses yeux étonnés, de son regard encourageant.

– Fonce !

Me l’a-t-elle dit un jour, Maman ? L’ai-je rêvé plus que vécu… ce moment où sa main tenait la mienne ?

L’ai-je dit à ma fille, moi, pour compenser le fait que sa présence me manquait ?

– Vas-y ! Tu peux ! Tu ne dois pas attendre !

Aller où ? Pouvoir quoi ? Attendre ? Pourquoi ?

Ai-je encore le temps où est-il déjà passé… celui où je pouvais dire mon amour, ou le montrer sans le dire, juste en laissant ma main se poser sur la sienne ?

– Maman !

Elle ou moi ? Je suis toutes les femmes, la mère et la fille, et je ne suis personne, juste l’enfant à naître…

– Maman !… réveille-toi !

Elle insiste, je tressaille. Qui parle ? Moi ? Elle ?

Elle me regarde et son visage inquiet me fait me redresser. Je m’étais trompée de banc, je me suis assoupie sans même m’en rendre compte. J’étais dans un ailleurs où elle m’a rejointe. Elle me prend la main, la frotte un peu pour la désengourdir.

– As-tu froid ?

– Non. Mais rentrons veux-tu ? C’est l’heure du thé je crois.

Mère et fille, qui s’éloignent en contre-jour. L’une à peine courbée, l’autre penchée vers elle. Il y aurait bien trop à raconter, tant d’histoires vécues, ou simplement rêvées. La mère appelle encore à mi-voix la sienne, la fille pense à ce petit bout d’elle qui se transforme et qui tissera, avec elles deux, d’autres liens.

– Maman…

La vie, toute la vie est dans ce mot-là, une vie à préserver, au-delà de l’absence.

Merci à Joëlle pour la photographie que vous pourrez voir en grand chez elle, d’un simple « clic » sur son image ici.

112 réponses à “Un rendez-vous de plus, avec Joëlle Chen

  1. Joëlle fait de la bonne photo en plus de ses peintures

    • Quichottine

      Elle a l’œil du peintre…même lorsqu’elle photographie.
      Toi, tu transformes tes photos en tableaux. J’aime aussi.

      Douce journée, Gérard.

    • que d’histoires les bancs peuvent nous raconter (le banc du rien faire entre autres !!!) – bises et bon week end

      • Quichottine

        Comme tu dis… J’aime énormément ce banc-là !
        Bises et douce soirée à toi.

    • Une porte ouverte et tout semble possible.
      Que d’histoires l’on pourrait raconter autour d’une porte ouverte …mais nous ne savons pas toujours les voir

      • Quichottine

        Nous n’avons pas toujours la possibilité de nous y attarder, mais chacun a la sienne, j’en suis certaine.
        Passe une douce journée, Gazou.

  2. Un texte mélancolique, mais si juste. J’ai repensé aux « mères filles de leurs filles » d’Apollinaire.

    • Quichottine

      Merci pour cette pensée partagée.

      Passe une douce journée Carole.

  3. Merci.

    Même si je n’ai pas de fille, je suis sûre qu’un de mes fils peut de la même façon me prendre la main, comme j’ai pris la leur quand ils étaient des enfants.

    • Quichottine

      J’en suis certaine aussi…

      Merci à toi, Polly.
      Passe une douce journée.

  4. Martine.

    Un de tes plus beaux écrits qui m’a beaucoup émue… aux larmes parce qu’il me touche particulièrement et que je suis une grande émotive. Bises Quichottine

    • Quichottine

      Merci pour cette émotion partagée. Oserais-je te dire que j’aime quand tu aimes ?
      Bises et douce journée, Martine.

  5. Hum…trop beau cet amour inconditionnel !!
    Merci Quichottine pour ce partage qui touche au delà de la petite carapace que chacun d’entre nous peut se forger pour se protéger ..
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta présence et tes mots en partage. C’est vrai que nous avons aussi besoin de nous protéger… La vie n’est pas toujours à la mesure de nos rêves.

      Bises et douce journée, Claudine.

  6. Merci à toutes les deux…Vous faites un superbe duo
    Belle journée Quichottine
    Bises

    • Quichottine

      Et un grand merci, Jackie.
      Tu sais aussi prendre des photos merveilleuses…

      Belle journée à toi. Bises.

  7. Bonjour,
    Moi qui ai trois filles…. et sept petites-filles, j’aimerais que parfois l’une d’elles me tienne la main, elles le font certainement en me manifestant leur amour à leur façon, je suis émue pas ce texte ..
    Bonne fin de semaine.
    D@net.

    • Quichottine

      C’est toujours « à leur façon », même si ce n’est pas toujours comme nous aimerions.
      Merci pour ces mots en partage, D@net.
      Bonne fin de semaine à toi aussi.

  8. Très émouvant … Ma mère me manque tellement …
    Bonne fin de semaine
    Bisoux

    dom

    • Quichottine

      Elle me manque aussi… énormément… depuis si longtemps !
      Alors, j’espère rester le plus longtemps possible près de mes filles.

      Merci d’être là, Dom. Je t’embrasse très fort.
      Passe une douce fin de semaine.

  9. annielamarmotte

    j’aime beaucoup les photos de Joëlle et aussi leurs titres qui sont à chaque fois une énigme avant de les découvrir.
    ton histoire me touche beaucoup…. alors ça fait un bon moment du matin

    • Quichottine

      Il y a des artistes qui savent joindre avec talent titre et image. Joëlle, Gérard, alphomega… d’autres encore… et toi. 🙂
      Merci pour ce moment partagé, Annie. Je suis heureuse de te retrouver ainsi aujourd’hui.

      Passe une douce journée. Bisous.

  10. Trop impliquée pour pouvoir le commenter
    Juste que j’aime
    biz

    • Quichottine

      … je comprends tout à fait.
      Merci pour ce « j’aime » qui dit déjà beaucoup.

      Bises et douce journée à vous deux.

  11. les mains qui se rejoignet, par de là les distances, par delà les absences..
    Un très beau texte et j’aime la photo. Ce n’est pas le banc qui m’a accroché dans cette photo mais la porte…ouverte… comme une invitation.
    Besos Quichott, Mañana seré fuera del net. Me iré al cabo verde

    • Quichottine

      La porte ouverte… j’avais eu envie de parler des oiseaux, de la grille qui s’ouvre sur la liberté.
      Nos enfants nous quittent tous un jour, ils s’envolent vers leur propre vie laissant un grand vide dans la nôtre… Mais ils savent que par cette porte ouverte, ils peuvent revenir quand ils le souhaitent sans que nous ayons envie de les enfermer… 🙂

      Merci d’être là, Mahina.
      Tu pas donc en voyage ? C’est super !
      Profites-en bien Cariña. Besos para ti.

  12. Il n’y a plus rien à rajouter le mot « maman » et l’intensité avec lequel il a été dit (écrit) suffit…

  13. c’est très beau quichottine… hélas c’est à l’âge contemplatif qu’on réalise ce qui compte vraiment

    • Quichottine

      Peut-être est-ce parce qu’il faut avoir un peu vécu pour trier dans les souvenirs… et les sentiments.

  14. une porte ouverte tout comme ce texte émouvant Quichottine.
    je suis contente de te retrouver
    je t’embrasse

    • Quichottine

      Merci, Josette. Je suis contente que tu aies trouvé le chemin.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  15. bonjour, ma chère Quichottine,
    un très beau texte
    émouvant dans sa simplicité
    Comme quand on se perd dans ses pensées…
    cela m’arrive de plus en plus souvent
    Le « réveil » est parfois difficile
    pour toi, il est empreint de douceur
    bonne journée
    bisous d’amité
    jean-marie

    • Quichottine

      Je crois que c’est un privilège que nous avons : pouvoir se perdre dans ses pensées. 🙂
      Merci pour ce partage, Jean-Marie.
      Gros bisous d’amitié et douce journée à toi.

  16. J’ai la chance d’avoir eu une fille qui elle même en a quatre…. Merci Quichottine…. Bises de jill

    • Quichottine

      Merci jill.
      Je crois que c’est effectivement une chance.

      Passe une douce journée. Bises à toi.

  17. très joli texte avec toujours beaucoup de douceur à partager

  18. Un texte si émouvant à lire quand on a perdu sa maman très jeune … je sais que je tiens un rôle important auprès de mes deux filles mais … c’est réciproque.
    Merci et belle journée Quichottine
    Gros bisous
    Annick

    • Quichottine

      C’est cela qui est important… cette réciprocité qui hélas n’est pas toujours présente.

      Merci à toi aussi, Annick. Gros bisous et douce journée.

  19. Ce que tu dis est toujours si émouvant et laisse une place à chacun pour s’y glisser, y retrouver quelque chose de sa propre histoire.
    Une fille bien trop pudique pour les élans du cœur, une mère disparue qui n’a jamais su être une maman, j’ai appris à faire avec, il n’y a pas de fatalité.
    Je sais pouvoir compter sur ma fille comme elle sait pouvoir compter sur nous. Ses frères aussi bien sûr…
    Les relations avec les fils sont parfois plus faciles…
    Je t’embrasse très fort Quichottine, que ta journée soit douce.

    • Quichottine

      Nous avons chacun notre histoire et notre façon de l’accepter ou non, de la transformer si nous le désirons. Je crois que c’est aussi l’un de nos privilèges d’êtres humains.
      Je suis heureuse que tu aies de bonnes relations avec ta fille…
      C’est vrai que j’ai toujours pensé que les garçons étaient plus faciles à élever… Mais les liens sont différents.

      Je t’embrasse très fort ma Cricri. Merci pour ces mots en partage.
      Passe une douce journée toi aussi.

  20. que dire après cette lecture…pas facile Quichottine !
    allez on laisse la nostalgie et les peines de coté…on met notre cœur à l’écoute de doux souvenirs pour ceux à qui c’est possible…fille, garçon…si on a donné de l’amour je suis persuadé qu’il reste même quand nos enfants s’éloignent géographiquement.

    je suis à l’age, et de plus ayant eu les enfants assez jeunes, ou c’est les petits-enfants qui me prennent par le bras suivant l’endroit ou on promène …la première je me suis dit et bien que oui la roue était entrain de s’inverser :-))))
    bisous

    • Quichottine

      Je suis assez d’accord, l’amour appelle l’amour… 🙂
      Les distances ne coupent pas les liens mais rendent les rencontres plus difficiles.

      La roue qui s’inverse… oui, je l’ai ressenti récemment moi aussi. Je crois que quelque part, j’ai été heureuse de le constater. 😉

      Bisous et douce journée, Églantine. C’était seulement un cap à passer.

  21. le mot « maman » est le plus beau et tendre qui soit !…..
    ton texte est très émouvant . Merci pour ce beau moment
    bisou Quichottine

  22. Que c’est beau; tu mets tellement d’émotions dans ce mot « maman » !
    Une mère et sa fille, une fille et sa mère : laquelle protège l’autre ? Laquelle aide l’autre ?
    J’aia doré ton texte; merci pour ce moment de tendresse! Bises

    • Quichottine

      Je suis heureuse qu’il t’ait plu.
      Il me semble important que la réciprocité existe, ce qui n’est pas toujours le cas.

      Merci, Fanfan.
      Bises et douce journée à toi.

  23. Je ne pense pas que ma toute ma vie se résume à ma mère … Enfin ! j’espère !

    • Quichottine

      Heureusement !

      Un sourire pour toi, Liza. C’est un lien charnel, celui qui fait que nous existons.
      Ensuite, ce que nous faisons de cette vie que notre mère nous a donnée, ce que nos enfants feront de la leur ne dépend pas forcément de ce lien tissé ou non, admis ou non.

      Maman est partie bien trop tôt… bien des années après elle me manque encore. Mais qu’aurais-je vécu vraiment si elle avait vécu plus longtemps ? Je ne sais pas.

      Passe une douce journée.

  24. un texte très émouvant, qui m’a fait monter les larmes aux yeux en pensant à ma maman
    bises et bon week-end Quichottine

    • Quichottine

      Merci pour cette émotion partagée.

      Bises et doux week-end Lilwenna.

  25. Très émouvant, on ne prend pas toujours le temps d’apprécier ces moments pris comme nous le sommes dans ce monde trop rapide.C’est une très belle photo que tu as choisi pour ton texte.

    • Quichottine

      Merci Solange…

      Je crois qu’on ne connaît son bonheur que lorsqu’il disparaît.

      Passe une douce journée. Amitiés.

  26. quelle émotion à la lecture de ce texte
    je trésaille
    c’est si beau
    et la photo très belle
    je ne sais quoi dire
    je suis trop émue Quichottine
    je te souhaite une belle journée
    ti bo

    • Quichottine

      Merci pour ton émotion partagée, Sonya, et pour ta présence en ce jour.

      Bisous et douce journée à toi.

  27. Je n’ai pas eu de fille mais un petit homme qui est aussi tendre que sa maman 🙂
    Très joli texte encore ma Quichottine, merci !
    Douce soirée et GROS BISOUS.

    • Quichottine

      Là, tu as beaucoup de chance… 🙂
      Mon petit homme a beaucoup grandi et il est très indépendant.

      Merci à toi pour tes lectures et ta présence.
      Douce et belle journée. Gros bisous Marité.

  28. Une superbe photo qui t’a inspiré une très belle histoire. Merci ma douce rêveuse. Bises et bonne soirée. ZAZA

  29. Un petit passage pour te dire combien j’ai été touchée par ton message pour mon anniversaire, merci beaucoup je t’envoie tous pleins de bisous à très bientôt

    • Quichottine

      Merci, Domi… Je suis contente que tu saches à présent où me retrouver.
      Bisous et encore bon anniversaire à toi.

  30. Bonsoir Quichottine. Que de tendre nostalgie dans tes mots… Cet échange de pensées mère/fille est très touchant et la photo qui a été la porte ouverte à ton imagination est très belle.
    Je te fais de gros bisous en te demandant de ne pas m’en vouloir de venir te lire si rarement. Inutile d’expliquer le temps qui passe. Je crois qu’il court bien vite pour nous tous.

    • Quichottine

      Merci pour ta lecture et tes mots en partage…
      Ne t’en fais surtout pas. Je sais que tu as beaucoup à faire et tu ne peux être partout.

      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  31. La photo est déjà belle en elle-même.
    Le texte est tout simplement sublime. aujourd’hui (en vadrouille) au moment du repas se trouvaient à côté quatre générations ensemble réunies pour un déjeuner il y avait deux jeunes garçons, leur mère, la mère de celle-ci et encore la mère de la mère. C’était tout simplement très beau.
    Eh bien ce texte me fait penser que nous sommes le passé et le présent pour ceux qui ont encore (comme moi) la chance d’avoir leurs parents eh bien nous sommes enfants, parents et grand-parents. C’est très important et beau

    • Quichottine

      J’aime ces réunions familiales où se croisent toutes les générations encore présentes et où ceux qui ne sont plus sont encore dans nos pensées…

      Merci pour ce partage alphomega. Il me touche beaucoup.

      Que ta journée soit douce. Amicalement à toi.

  32. Un texte si émouvant… Je suis très touchée…
    J’ai beaucoup aimé. Merci Quichottine. Douce soirée. Je t’embrasse très fort.

    • Quichottine

      Merci, Liliane. Je suis contente qu’il t’ai plu.

      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  33. Tout ce besoin d’amour et ce manque déchirant…Mère-fille à la fois….viscéral….Bises VITA

  34. Martine.

    Je rentre à Cergy lundi (ce qui était prévu) ou plutôt mardi car il paraitrait que les routiers vont boucher l’A15 et d’autres routes en Iles de France. Je gagne un jour de plus ici comme quoi il faut toujours positiver. Nous sommes si bien ici. Bon samedi. Bises

    • Quichottine

      C’est vrai qu’il vaut mieux attendre mardi… même si l’on dit que les particuliers ne seront pas touchés…
      C’est chouette pour ce jour de plus là-bas. Profites-en bien.

      Bises et douce fin de semaine Martine.

  35. Bon week-end
    Bisoux doux
    dom

  36. Bonjour Quichottine. Ton texte est très émouvant et je m’imaginais bien en lisant tes deux articles précédents qu’il y avait du vécu dedans. Bisous

    • Quichottine

      Il y a toujours un peu de vécu… parfois davantage.
      Merci d’avoir lu entre les lignes.

      Bisous et douce soirée.

  37. Bonsoir Quichottine ,
    Comme tu le sais je n’ai pas eu la chance d’avoir d’ enfants , alors en lisant ton superbe texte mes pensées sont allées vers maman …
    Je te souhaite de partager très longtemps de merveilleux moments avec ta jolie fille
    Gros bisous et belle soirée

    • Quichottine

      Je comprends tout à fait… et je suis navrée de t’avoir peut-être fait un peu de peine. Je souhaite de tout cœur que tu gardes ta maman très longtemps, même si c’est très difficile de la savoir au loin.

      Merci pour tout, Marie. Je t’embrasse très fort. Passe une douce soirée.

      • marie poupée

        Rassure toi Quichottine , tu ne m’as pas fait de peine , de tendres souvenirs d’enfances sont revenus …
        Merci à toi
        Bisous et belle journée à vous deux

        • Quichottine

          Merci de m’avoir rassurée…
          Bisous et douce journée à vous deux.

  38. un ^ptit coucou
    belle soirée
    ti bo et doux weekend

  39. cette grille entrouverte et ce banc t’ont inspiré d’émouvantes réflexions qui m’entraînent dans les miennes que je garderai pour moi.
    bises et belle fin de semaine

    • Quichottine

      Merci pour la porte ouverte malgré tout vers tes pensées…

      Bises et douce soirée à toi. J’ai eu une longue journée.

  40. Ma chère Quichottine, je ne vais pas pouvoir parler beaucoup car je suis submergée par les larmes… des souvenirs, des situations similaires.. trop beau ce que tu as écrit, merci!
    douce soirée et mille baisers du matelot de la terre ferme
    chatou

    • Quichottine

      Un grand merci à toi… même si j’aurais préféré de beaucoup te faire sourire.
      Je suis navrée, la fin novembre me rend toujours un peu triste…

      Douce soirée et plein de bisous pour toi aussi Chatou.

  41. Magnifique partage Quichottine
    Du souci avec ma maman qui est loin et qui déprime depuis la mort de papa, elle a des hauts et des bas, mais là depuis quelques temps c’est plutôt des bas et ce n’est pas facile 🙁
    Gros bisous de nous deux & douce soirée

    • Quichottine

      Se retrouver seule ou seul d’ailleurs, sans le compagnon ou la compagne d’une vie, c’est tellement difficile !
      je sais que tu vas la voir le plus souvent possible… et que sans doute tu l’appelles aussi. C’est dur d’avoir ceux qu’on aime dans cet état.

      J’espère de tout cœur qu’elle arrivera à retrouver la sérénité… même si le chagrin est là.

      Gros bisous tout plein et douce soirée à toi aussi.

  42. un très beau texte bien émouvant

    • Quichottine

      Merci, Flipperine.
      Tu as eu des problèmes avec ton commentaire ?

  43. Martine.

    Bon dimanche et bisous Quichottine. Je remonte demain. A bientôt

    • Quichottine

      J’espère que vous n’aurez pas de bouchons sur la route…

      Bisous et douce soirée à vous deux.

  44. Bon dimanche
    Bisoux doux
    dom

  45. De beaux écrits agréable à parcourir, je me suis un peu perdue venant du cahier à spirales, je crois que c’est ici le dernier site, Bonjour belge.
    http://retriever-louisettesblogs.blogspot.com

    • Quichottine

      Ce sera ici ma seule adresse bientôt.
      Merci, Louisette, pour ce message qui me fait très plaisir.
      Passe une douce soirée.

  46. Encore une fois les questions qu’on se pose toujours, qui reviennent avec leur cortège d’émotion et de tendresse. ..C’est beau la vie !
    Je t’embrasse bien fort.

    • Quichottine

      La vie est quelque chose de merveilleux… malgré tous ses aléas, ses chagrins et ses soucis.
      Je t’embrasse bien fort aussi, Marlène.

      … je m’interroge toujours… et j’espère de tout cœur que tu as reçu tes livres.

  47. Une jolie photographie qui t’emmène auprès de ta maman d’une manière émouvante. Ma maman décédée en 2006 voilà très bientôt 7 ans me manque. Je la revois par intermittence à différentes époques de notre vie. C’est toujours poignant pour moi et le coeur se serre. Il me semble ne pas lui avoir dit tout ce que je lui avais à dire.
    Comme le temps passe !
    Bises amicales Quichottine et bonne semaine !

    • Quichottine

      Ma maman me maque toujours…
      Elle est partie alors que je ne savais pas encore combien il est important de dire à ceux qu’on aime qu’on les aime… et de le leur montrer.

      Le temps passe trop vite. 🙁
      Merci pour ce partage, Alrisha. Je t’embrasse très fort.

  48. Bon début de semaine Quichottine.

  49. J’aime beaucoup ses photos colorées
    Bon mercredi Quichottine

  50. eh bien, j’ai eu du mal à te retrouver!!! Moi aussi, j’ai emménagé ailleurs.
    Contente de te lire.
    Bises bretonnes

  51. décidément , je ne suis pas encore au point…j’ai du mal avec ma nouvelle adresse. A plus!

  52. Cette merveilleuse histoire m’a émue, j’ai adoré, merci pour ce partage
    Je t’embrasse très fort

    • Quichottine

      Et un grand merci de l’avoir lue.. Je suis contente qu’elle te plaise.
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  53. Merci chère Quichottine pour ces lignes bien menées et tout en douceur, t’embrasse plein !

    • Quichottine

      Et un grand merci à toi pour ton image qui a inspirée tant de magnifiques pages à La Petite Fabrique.

      T’embrasse plein aussi… Passe une douce journée.