Collégiale Saint Martin de Brive

Nous devons maintenant reprendre le voyage aux premières photos prises.

 

Un arrêt à Brive-la-Gaillarde, pour y déjeuner.

 

Me croirez-vous si je vous dis que le soleil brillait, qu’il faisait chaud ?

 

Vous pourriez en douter, et, pourtant, s’il m’arrive de vous raconter des histoires, d’enjoliver les choses pour les rendre plus agréables à partager, ce n’est pas le cas aujourd’hui.

 

Sur les chemins vers l’amitié, il y a toujours des églises, de la plus petite chapelle à la plus grande cathédrale, elles sont notre histoire depuis plus de deux millénaires.

 

– Tu exagères… celles que tu as croisées ne sont pas si âgées. As-tu déjà visité les catacombes parisiennes ?

 

Non, jamais. Je le ferai peut-être un jour, qui sait ?

 

Mais celle-ci m’attendait dans le cœur d’une ville où je ne m’étais pas rendue depuis… très longtemps.

 

 

130613_Brive_1.jpg

 

– On ne voit pas beaucoup le soleil… ni les ombres d’ailleurs !

 

C’est vrai, il est à peine plus de midi.

 

Des enfants passent, comme quelques nuages… tenues de printemps.

 

Moi, je n’ai vu que les portes ouvertes. La collégiale semblait m’inviter à entrer… L’avez-vous vue ?

 

130613_Brive_2.jpg

 

– Elle est bizarre, ton église… comme si tu l’avais regardée à travers une lentille déformante…

 

Non, je crois qu’elle m’appelait. Elle me faisait un geste de son clocher, comme d’autres le font de la main… « Viens ! »

 

Alors, j’ai obéi.

 

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé entrer dans les églises, et, plus généralement, dans les lieux consacrés au divin, quel qu’il soit.

 

Il y règne une atmosphère à nulle autre pareille.

 

 

130613_Brive_3.jpg

 

« Entre, fais silence, cette église a quelque chose à te dire. »

 

Bien sûr, vous ne pourrez pas lire autre chose sur cette image qui détaille tout ce que j’aurais dû voir si je m’étais attardée, si j’avais pu ouvrir d’autres portes, monter les escaliers…

 

Mais, comme les maquettes qu’on nous présente parfois dans les musées, ce dessin est important pour comprendre ce qu’il a fallu de temps et de savoirs pour la construire, pour qu’elle puisse traverser les siècles jusqu’à nous.

 

Je suis entrée, j’ai écouté.

 

Le soleil dans les vitraux me disait que le plus important n’était pas dans les couleurs, les personnages représentés, mais dans cette lumière qui attirait les regards, qui jouait avec les ombres sur la pierre et incitait les visiteurs à deviner ce qu’ils ne pouvaient voir.

 

130613_Brive_4.jpg

 

Des hommes avaient pensé le moindre espace, avaient façonné les chapiteaux, avaient monté les pierres une à une sans presque d’outils, sans grue, sans aucune des machines que nous avons crées depuis pour nous faciliter la tâche.

 

130613_Brive_5.jpg

 

Ils avaient travaillé, longtemps… très longtemps.

 

130613_Brive_6.jpg

 

Ils avaient donné le meilleur d’eux-mêmes pour que devant cet ouvrage gigantesque le pèlerin qui passait se sente tout petit, oui, mais en harmonie avec quelque chose qu’il ne comprenait pas toujours, mais qui effaçait ses peines et lui permettait d’aller de l’avant, de continuer encore.

 

Avant de quitter la collégiale, je me retournai pour admirer la nef en contrebas.

J’avais remonté l’escalier qu’il m’avait fallu descendre pour y entrer.

 

130613_Brive_7.jpg

 

Y avait-il là un message, des mots qui n’auraient pas besoin d’interprètes pour être compris par tous, d’où qu’ils viennent, où qu’ils se rendent ensuite ?

 

De la terre au ciel, une distance qui semblerait infranchissable à l’échelle humaine…

 

Fallait-il accepter de descendre… encore un peu… pour laisser ensuite la pensée s’échapper vers la lumière ?

 

« Superbe cathédrale ou modeste chapelle enfouie dans la campagne, toute église a une âme. Entrer dans une église, c’est se laisser surprendre. », disait l’écriteau.

 

Se laisser surprendre, accepter de l’être une fois de plus.

 

Ceux qui rêvent de les détruire ont tort. Ce n’est pas une question de foi, de religion, c’est une question d’héritage.

 

Nous ne sommes pas « de nulle part » et chaque monument nous le raconte à sa façon. Il suffit d’ouvrir les yeux pour écouter.

 

 

Pour en savoir davantage, en images :

https://sites.google.com/site/briveautrefois/–la-collegiale-saint-martin-vue-de-l-exterieur

 

89 réponses à “Collégiale Saint Martin de Brive

  1. « Ceux qui rêvent de les détruire ont tort. Ce n’est pas une question de foi, de religion, c’est une question d’héritage. »
    Comme c’est juste ce que tu dis là !
    Non-croyants, nous visitons pourtant quantité d’églises. pour admirer le patrimoine bien sûr, mais aussi pour une communion spirituelle avec tous ces hommes, ces femmes qui sont venus y déposer leurs souffrances plus souvent que leurs joies.
    Ce sont des lieux de paix et de recueillement.
    Je pense qu’il ne suffit pas d’ouvrir les yeux : il faut aussi ouvrir son coeur…
    Nous passons souvent par Brive, mais jamais nous ne nous y sommes arrêtés ! Il nous suffirait pourtant d’une heure pour arriver au coeur de la ville avec l’autoroute.
    Tu es donc passée par Limoges ?
    Gros bisous ma Quichottine, il est temps d’aller au lit.
    Douce nuit…

    • J’ai été élevée dans la religion catholique mais j’avoue que mes doutes ont pris le pas sur la pratique…

      Pourtant, j’aime toujours autant les églises et les lieux de culte en général.

      J’ai toujours l’impression qu’il s’agit de lieux exempts de toute colère, de toute rancoeur.

      Je n’aime pas qu’elles soient fermées, même si j’ai conscience qu’on ne peut plus seulement « faire confiance » à ceux qui y entrent.

      Je suis passée tout près de chez toi… Je devais absolument passer au Dorat, nous avons donc dormi à Limoges pour couper la route et la rendre moins difficile pour mon genou. 🙂

      Gros bisous et douce journée à toi. Merci pour tout.

  2. Bonjour Quichottine… et dieu qu’il y en a à travers le monde, cathédrale, basilique, église, chapelle… et à entretenir de nos jours… ruineux pour les fabriques… mais comme tu dis un patrimoine de savoir faire…. Merci à toi, je découvre, bizzzzzzzzzzz jill

  3. J’ai aimé ta perception des choses reflétée par cette abbatiale , car bien souvent à voir ce travail de construction je reste perplexe par ce qui se dégage de ces murs, de ces vitraux , ces sculptures ….et de ces bâtisseurs qui parfois on du donner leur vie !
    Merciiii
    Bises Quichottine

    • Beaucoup ont payé de leur vie le manque d’outils et de sécurisation…

      Mais je suis toujours émerveillée par ce résultat incroyable, ces lieux qui résistent au temps bien plus que ne le feront nos logis.

      Merci à toi, Claudine.

      Bises et douce journée.

  4. Beaucoup ont donné leur vie pour les construire et n’ont même pas eu le bonheur de les voir finies. Un beau billet, merci Quichottine
    Douce journée & gros bisous de nous deux

    • Il a fallu tant d’années pour les construire… plusieurs générations parfois.

      Mais chaque pierre a compté.

      Merci, Laure. Gros bisous et douce journée à vous deux.

  5. « a la ville » je suis agnostique, mais j’entre aussi dans les églises, le fait religieux m’intéresse . L’art roman a quelques chose d’utopique dans la réalisation terrestre de la « Cité de Dieu » chère à St Augustin. De nos jours devant l’éphémère, nos insuffisances, ce sont des lieux qui donnent à méditer… comme la nature  » La nature est un temple où de vivants piliers…. » Baudelaire. Merci Quichottine pour cette visite.

    • C’est vrai que le parallèle entre la nature et nos édifices religieux m’interpelle et me plaît beaucoup.

      Merci pour ces mots en partage, Pierre.

      Il n’est pas besoin de croire en Dieu – quel que soit le nom qu’on lui donne – pour aimer ces ouvrages. J’en suis intimement persuadée. 🙂

  6. Bien que je sois athée,le premier édifice que je visitais lors de mes déplacements était l’église. (J’ai été gâté à Rouen!) Pour moi, les églises sont des lieux de musées, des trésors y foisonnent. L’art, dans tout ce qui s’y ait fait , jaillit de partout. La pierre, le bois, la peinture, la sculpture etc.. tout y est….
    Je ne prenais que des diapos à l’époque, et j’en ai des boites pleines , avec encore le projecteur et la toile de projection….

    Belle journée avec bises affectueuses de nous deux.

    • Je comprends tout à fait.

      Garde-les précieusement. Ce sont de très beaux souvenirs.

      (Mais les diapos s’abîment aussi avec le temps. Nous avons commencé à les scanner pour les numériser, au moins pour les photos de famille.)

       

      Belle journée et bises affectueuses à vous deux.

  7. J’adore l’expression « Ouvrir les yeux pour écouter » !
    Bon week-end.
    Bisoux doux

    • Sourire… parfois, il faut toucher, mais là, vraiment, c’était le regard qui devait s’élever vers la lumière.

      Bisous doux et bon dimanche à toi.

  8. « Ceux qui rêvent de les détruire ont tort. Ce n’est pas une question de foi, de religion, c’est une question d’héritage. »
    je reprend tes mots qui sont ceux que je pense le plus intimement Quichottine, quelque soit le pays et l’époque les lieux « consacrés » ont beaucoup à nous apprendre dans le silence des pierres, du bois ou de la terre.
    je te souhaite une belle et douce journée
    bisous

  9. une belle description , tellement belle que aucun athée ne pourrait résister à se convertir-
    bravo ! des mots si bien assemblés, qui embellissent encore ce site-
    bisous enchantés-

    • Ce n’est pas mon souhait… mais j’aime bien ton compliment, merci, Lady Marianne.

      Si je me mets à essayer de convertir ceux qui ne croient pas en Dieu, j’aurai trop de travail et ne pourrai plus bloguer. 😉

      L’important est que la visite t’ait plue. Merci encore.

      Passe une douce journée. Bisous.

  10. Je ne suis pas croyante, et pourtant j’aime les églises, pour leur richesse architecturale, et leur âme… J’aime « les bâtisseurs de cathédrale »… Leur histoire me fait rêver, bien que la réalité de leur vie soit souvent difficile. Mais il y a une véracité que nous avons perdue…
    Passe une belle journée, je t’embrasse

    • Ce que tu dis me touche beaucoup. La « véracité » de leur action, le « don » qu’ils faisaient d’eux allant parfois jusqu’à celui de leur vie.

      J’aime aussi ces bâtisseurs, je crois que j’aurais aimé en être.

      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  11. C’était il y a longtemps … J’ai  » côtoyé  » cette ville, j’y ai habité, et j’ai gardé de beaux souvenirs.
    La collégiale, cela fait aussi bien longtemps que je n’y suis entrée, je crois que, la dernière fois, c’était pour un concert.
    Je ne suis pas croyante mais j’ai admiration et respect pour les monuments, les édifices. Du respect aussi pour les lieux sacrés et les cimetières qui sont toujours gardiens de mémoire(s).
    Merci pour cette invitation, Quichottine.
    Je t’embrasse.
    M

    • En te lisant, je me dis que c’est bien d’avoir associé les cimetières… Je crois que l’homme a toujours voulu laisser une trace qui lui survive.

      Mémoire d’un passé qui nous pousse vers l’avenir… mémoire de ceux qui ne sont plus. On n’a pas besoin de croire en Dieu pour respecter cela, je ne crois pas.

      Merci pour ta belle réflexion, Midolu.

      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  12. Je partage ce plaisir d’entrer dans les églises et plus généralement les lieux de culte pour ce qu’ils expriment des gens qui les fréquentent et pour l’atmosphère particulière qui y règne. Dans la même veine j’aime aussi arpenter les cimetières pour les mêmes raisons. Et pour ceux qui trouveraient bizarre de visiter les cimetières, il n’y a rien de morbide (dans la journée bien sûr), simplement la découverte.

    • J’ai eu longtemps un cimetière comme terrain de jeu le dimanche… je dois dire que cela ne m’a jamais gênée.

      Ce sont des lieux de repos et de découverte, tu as tout à fait raison.

      Je ne comprends pas qu’on puisse les saccager…

      Passe une douce journée. Merci pour ce partage.

  13. Moi aussi j’aime les églises !
    Bises

  14. Comme tu as bien parlé de ces précieux héritages. Que l’on est la foi ou pas, entrer dans ces lieux est magique. Les pierres nous imposent de parler plus bas, nous imposent le respect.
    Très belle cette collégiale aussi romane que ma cathédrale est gothique. Respect à ceux qui ont bâti ces gigantesques lieux. De nos jours, beaucoup de croient en … rien ! cela donne à réfléchir.
    Gros bisous ma Quichottine, merci pour ce bel article.
    Anniclick

    • Je crois que l’on peut être athée et croire encore en plein de choses, en l’homme, en la vie, en la beauté de ce qui nous entoure.

      Ces pierres enferment tant d’histoire, d’histoires aussi, qu’il faut les préserver contre la bêtise et l’avidité…

      Nous avons besoin de ces racines. Sans elles, que serions-nous ?

      Gros bisous et douce journée ma belle amie. Bientôt, j’irai voir ta cathédrale. Je l’espère vraiment.

      Prends bien soin de toi.

  15. Nous ne sommes pas de nulle part, dis-tu, en effet nous sommes l’héritage de toute cette foi, d’où qu’elle soit, qui a permis à nos ancêtres d’être d’une si belle créativité et d’une grande force pour construire ces magnifiques maisons de silence et de recueillement. une si belle aventure humaine.
    j’adore aussi entrer dans ces lieux.
    bisous ma Quichott’

  16. Impressionnante la hauteur des piliers !

  17. Bonjour Quichottine,

    Les édifices architecturaux sont souvent très imposants..
    J’aime aussi me laisser imprégner par leur histoire, la sérénité de ces lieux..
    J’aime contempler la décoration, les vitraux et, en effet, le temps qu’il a fallu pour les construire se calcule souvent en dizaines d’années…
    Amitiés!

    • Merci.

      C’est vrai que le temps ne se boudait pas alors. Aujourd’hui, on veut toujours que ce soit fait pour avant-hier. 🙁

      Amitiés, Cassandre. Passe une douce journée.

  18. Bonjour ma Quichottine
    Mais où est passer le « cahier à spirales ? »
    Bonne fin de semaine ensoleillée ma douce amie

    Marine a fait une remarque, mais aucune trace de racisme dans ses propos. le tribunal aura du mal à trancher

    Je t’embrasse

  19. Une collégiale très sobre mais majestueuse.
    Merci pour la visite.
    Douce journée ma Quichottine et BISOUS

  20. il en fallu du temps, du courage pour bâtir toutes ces églises, elles sont notre patrimoine et doivent être respectées

  21. Je suis d’accord avec toi et tous les autres, elles font partie de notre histoire et c’est important de les conserver.Bonne fin de semaine.

  22. patricia11

    Bonsoir Quichottine!Eh oui, mais sans les couleurs il n’y a pas la Lumière et sans la Lumière il n’y a pas de couleurs.Parce que pour moi, la Lumière est une couleur même dans sa neutralité. Si j’avais un silence à communiquer dans ton église, il serait le mot :pardon.

    • Je ris… c’est tout à fait vrai. 🙂

      Merci pour ce partage, Patricia. Le pardon est important.

      Passe une douce journée.

  23. moi aussi j’aime beaucoup rentrer dans les églises, il y règne une impression de paix et de sérénité. Que de travail et de patience il a fallu à tous ces bâtisseurs !
    bisous et bonne soirée

  24. salut
    j’aime bien les vitraux
    bonne journée

  25. Bonsoir Quichottine. J’aime aussi visiter églises et mosquées. Bisous

  26. Très originale cette photo « sphérique » et l’interprétation que tu donnes 🙂
    Bonne soirée Quichottine

    • J’avoue que je ne sais pas du tout ce qui s’est passé… elle fait partie de ces photos-surprises que je découvre sur mon écran après les avoir prises. 🙂

      Bisous et douce journée à toi, Kri. Merci !

  27. je mesouviens d’être rentré dans la cathédrale de Coutances avec mon chow-chow Whisky … 30 seconde plus tard j’étais arrété par la sécurité car j’étais accompagné de mon chien … bise Quichottine

    • Il faut dire que les chiens ne sont sans doute pas admis dans les églises… Je me demande ce qu’il en est des chiens d’aveugles. 🙂

      Bises et douce journée, Dom.

  28. Une église superbe et imposante; c’est un sacrilège culturel de détruire ces monuments qui représentent l’histoire d’un pays.Si le soleil brillait tu as eu de la chance , vu ce qu’il est tombé ces jours-ci! Bisous

    • Tu sais, il y a eu aussi de longs moments de grisaille là-bas. Mais pas ce jour-là. 🙂

      Ici aussi le soleil a du mal à s’installer pour de vrai.

      Bisous et douce journée.

  29. J’aime beaucoup les églises… On y retrouve une paix intérieure dans ce silence… Tes photos sont originales ! Et tu as beaucoup de talent pour raconter ces choses… Merci ma Quichottine. Je t’embrasse très fort. Belle soirée.

    • Je ne suis pas photographe, mais il m’arrive d’avoir de la chance. 😉

      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  30. Bonsoir Quichottine,

    Brive… un lieu que j’ai visité tant de fois avec des êtres aimés et disparus, des souvenirs qui m’assaillent à travers la beauté et la poésie de ton article.
    Tes mots sont des notes de lumière, merci!
    Je te souhaite une excellente soirée, gros bisous
    Cendrine

    • Et merci à toi pour tes lectures attentives et ces partages amicaux émouvants.

      Passe une douce journée, Cendrine. Gros bisous à toi aussi.

  31. Ces « colonnes du ciel » m’ont toujours impressionnée, et chaque voûte m’interpelle, je suis admirative de tous ces hommes qui ont bati, orné, ces édifices religieux. En construisant à la gloire de l’Eternel, pensaient-ils à toutes ces générations qui allaient contempler leurs oeuvres ?

    • Je ne sais s’ils y pensaient… mais je suis certaine que leur foi était grande. Ferions-nous la même chose aujourd’hui ?

  32. Dans une église, prière de pierre offerte à Dieu par la foi des croyants de l’époque, l’argent des puissants et le travail des humbles, je me sens à l’aise.

    Mais c’est aussi le cas dans une mosquée, une synagogue, ou une pagode. Un peu moins dans les temples dédiés à Krishna ou Vishnou, trop décorés pour mes habitudes d’européens.

    Dans une église, j’aime aussi passer la main sur la signature des carriers sur les blocs qui la composent.

    Mais si la foi des gens simples est respectable, la tolérance de celle des autres l’est tout autant, et la montée des extrémismes de tout poil ces dernières années me navre.

    Bises du grillon

    • J’aime aussi visiter d’autres lieux de culte… Je voudrais être un homme pour avoir accès à tous. 🙂

      « Prière de pierre offerte à Dieu », comme c’est joli !

      Je suis d’accord avec toi… la montée des extrêmismes me navre et nous fait revenir à des années en arrière… hélas !

       

      Bises et douce journée à toi aussi.

  33. J’adore l’expression « Ouvrir les yeux pour écouter » !
    Bon week-end.
    Bisoux doux

  34. C’était il y a longtemps … J’ai  » côtoyé  » cette ville, j’y ai habité, et j’ai gardé de beaux souvenirs.
    La collégiale, cela fait aussi bien longtemps que je n’y suis entrée, je crois que, la dernière fois, c’était pour un concert.
    Je ne suis pas croyante mais j’ai admiration et respect pour les monuments, les édifices. Du respect aussi pour les lieux sacrés et les cimetières qui sont toujours gardiens de mémoire(s).
    Merci pour cette invitation, Quichottine.
    Je t’embrasse.
    M

  35. Nous ne sommes pas de nulle part, dis-tu, en effet nous sommes l’héritage de toute cette foi, d’où qu’elle soit, qui a permis à nos ancêtres d’être d’une si belle créativité et d’une grande force pour construire ces magnifiques maisons de silence et de recueillement. une si belle aventure humaine.
    j’adore aussi entrer dans ces lieux.
    bisous ma Quichott’

  36. patricia11

    Bonsoir Quichottine!Eh oui, mais sans les couleurs il n’y a pas la Lumière et sans la Lumière il n’y a pas de couleurs.Parce que pour moi, la Lumière est une couleur même dans sa neutralité. Si j’avais un silence à communiquer dans ton église, il serait le mot :pardon.

  37. J’aime beaucoup visiter les églises, on y trouve souvent une telle sérénité……

  38. J’ai bien aimé lire cette visite divine… et donc tu n’étais pas loin de chez moi ce 13 juin! Quand je faisais ma philo à Brive j’ai rencontré un homme d’église parrain d’une de mes camarades de classe. C’était une première… je ne suis pas baptisée! mais cet homme , chanoine de l’école Bossuet à Brive, tous les dimanches emmenait sa nièce et ses copines visitaient des lieux saints mais aussi des lieux de nature exceptionnels (la source du Coli par exemple)un monsieur gentil comme tout et pour terminer ces dimanches il nous invitait dans le réfectoire de son école où une bonne soeur nous offrait des énormes meringues faites maison…. tu te rends compte…. ton article a fait remonter des souvenirs..
    bises
    Dany

    • J’étais tout près… et j’ai pensé très fort à toi.

      Je suis sûre qu’un jour je ferai le détour. Là, ce n’a pas été possible.

      J’adore quand tu retrouves des souvenirs… un immense merci pour ce partage.

      Bises et douce journée à toi.

  39. Il suffit d’ouvrir les yeux pour écouter.
    et … on ne voit bien … qu’avec le coeur –
    « tout est dit » !

    merci pour la visite de cette Eglise ou Cathedrale – oui la lumière qui passe par les vitraux ont l’air de … nous appeler !!

    BreizhBizzz

  40. voaycroc

    Magnifiques photos ! Je reste toujours stupéfaite de ces oeuvres d’art que sont les églises, chapelles, et autres bâtiments construits par et pour la foi, à une époque où n’existaient pas les moyens que nos ouvriers ont aujourd’hui …. Merci de cette belle visite, passe un doux week-end

    • Nous nous ressemblons beaucoup, Croc.

      Je suis contente que nous soyons nombreux à les aimer…

      Bisous et douce journée à toi.

  41. Belle collégiale bonne journée a toi bisous evy

  42. jean-marie

    bonjour, ma chère Quichottine,

    une belle visite si poétiquement commentée !
    et un magnifique hommage aux bâtisseurs de ces monuments témoins de leur foi

    bon week-end à toi
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

  43. Sonya972

    c’esty si bien présenté
    un bel endroit
    j’ai bien aimé ta façon d’animer ton clocher (sourire)
    belle fin de journée
    bon weekend
    bisous de la Martinique

  44. Je me suis laissée guider par tes mots pendant cette visite si belle . Je ne connais pas cette ville, je la découvre.
    Belle soirée, bises Quichottine

  45. Je me suis laissée guider par tes mots pendant cette visite si belle . Je ne connais pas cette ville, je la découvre.
    Belle soirée, bises Quichottine

  46. C’est majestueux! Moi aussi j’aime entrer dans les églises cathédrales et chapelles! Il y a une atmosphère qui incite au recueillement, que l’on soit croyant ou pas. On y trouve la paix quand il n’y a pas trop de touristes… Merci pour cette visite. Bonne journée Quichottine.

    • « Que l’on soit croyant ou pas »… je suis d’accord.

      C’est l’un des endroits où j’arrive à m’isoler malgré la foule. 🙂

      Passe une douce journée, Marie. Merci pour tout.

  47. Je ne suis pas croyante mais j’aime les églises aussi pour le calme qui y règne plus que pour leurs oeuvres d’art religieux qui ne m’enthousiasment pas même si je reconnais le talent de ceux qui les ont créées. Merci pour ce beau reportage. Bonne semaine. Bises

    • Je n’aime pas toujours tout ce que j’y vois, mais je ne ressors jamais sans y avoir passé un « bon » moment.

      Merci à toi, Martine.

      Bises et douce semaine aussi.