Marguerite ?

Pendant que le lutin bleu perd peu à peu la mémoire sur les pages de mon cahier à spirales, et au vu des messages reçus ici ou là, il faut que je vous apporte ici les précisions nécessaires concernant notre troisième projet.

Les Anthologies Éphémères sont des ouvrages collectifs et même si j’en ai assuré la publication seule pour les deux premières, ce ne sont pas « mes » livres. Ils sont à tous les auteurs et illustrateurs qui ont participé à leur élaboration, bénévolement, dans le but d’offrir un rêve à un enfant gravement malade.

Nous en sommes au tome 3, en trois années d’existence. C’est une belle action, de celles qui montrent que nos blogs ne sont pas des « amusements inutiles » et que les amitiés qui s’y nouent savent passer du virtuel au réel lorsque ça en vaut la peine.

Pour en savoir plus et connaître l’historique et les réalisations précédentes, un clic vers le blog qui leur est consacré.

130327_Anthologies.jpg

Participer, cela veut dire s’engager à « offrir » l’un de ses textes ou une image pour une bonne cause, sans pouvoir exiger ensuite de droits d’auteur.

Le seul bénéfice que nous en tirerons, à titre personnel, sera la satisfaction d’avoir participé à un très beau projet, notre nom sur la couverture d’un livre, et le droit d’acheter un exemplaire ou davantage si nous voulons l’offrir à nos amis.

Participer, c’est accepter que sa page soit – pour un temps seulement – réservée au livre que nous publierons.

En effet, si tous les textes sont déjà sur le Net, à quoi bon acheter un recueil ?

… et, si personne ne l’achète, à quoi bon l’imprimer ?

Dès la souscription terminée, chaque auteur pourra publier sur son blog son propre texte afin de faire la promotion du recueil auprès de ses lecteurs.

En aucun cas cette publication n’est une dépossession des droits de chacun. Juste un prêt pour faire le bonheur d’un enfant qui n’a pas notre chance et qui a besoin d’oublier un peu sa maladie.

Pas d’exclusivité, donc, mais un « report de publication« , afin de garder le plaisir de la découverte.

Ensuite…

Je dois faire mon « mea culpa ». J’ai déposé une photo de marguerite empruntée à Kri sur le premier des articles consacrés à ce nouveau projet.

De ce fait, certains ont pensé qu’il fallait absolument parler de marguerite, de fleur…

Et si ce n’était pas le cas ?

Imaginez un recueil où la marguerite se déclinerait à tous les temps… à tous les modes… ça finirait par être lassant.

Alors, fermez les yeux et pensez seulement à ce que ces mots vous suggèrent « la marguerite » et « les possibles »…

Une marguerite, c’est une fleur, évidemment. Chaque auteur lui ajoutera un pétale et le lecteur l’effeuillera.

« Un peu », « beaucoup », « passionnément », « à la folie »… et oui, même « pas du tout ».

Mais qu’y a-t-il en plus d’une fleur ? Un prénom ?… oui, ça peut aussi.

Vous en souvenez vous ?

Je vous l’avais confiée, un jour, cette grande « demoiselle » qui avait dit « ça peut », en parlant de l’adolescente que j’étais à quinze ans.

Mais encore ? Un symbole, un langage, un parfum ? (liste non exhaustive). Ce sera à vous de trouver votre marguerite à vous, le pétale que vous voudrez offrir à celui qui vous lira.

Et puis… oui, l’important, ce sont aussi les « possibles », ceux qui permettent de renverser les barrières, d’aller au-delà de ses propres limites. En plus du « ça peut » de Tante Marguerite, j’avais en moi l’inaccessible étoile que chantait Jacques Brel, le rêve qui avait accompagné un aviateur perdu dans le désert, les grelots qui chantaient dans la nuit comme les rires d’un enfant aux cheveux d’or.

Possible « un peu » ou « passionnément », selon le bon vouloir de chacun, ses forces, son courage… et puis tout ce que l’on ne voudrait « pas du tout » et qui pourtant existe.

Ces combats que nous menons, ou que nous voudrions mener.

Les combats que ceux que nous allons aider mènent chaque jour, contre la maladie, contre le regard des autres, contre son propre désespoir.

Parce que voyez-vous, ce qui est important dans ce projet, ce n’est pas moi, ce n’est pas vous, c’est ce que nous allons faire, ensemble, pour le sourire d’un enfant qui aimerait être comme tous les autres et qui ne l’est pas tout à fait.

Qui sait où me conduira mon possible à moi ? Je n’en sais rien encore aujourd’hui.

Je me suis installée et je rêve, très loin, sur une plage où je n’irai pas, où je ne suis jamais allée, mais où j’ai vu ma Dame de l’Océan, Siratus, nous offrir son plus merveilleux sourire.

[Image de Siratus, Siquijor, Philippines]

Vos participations doivent absolument nous parvenir par courriel.

(Je laisse mon adresse dans les informations des commentaires que je dépose chez vous. Les textes et images peuvent aussi nous être envoyés par l’intermédiaire de La Petite Fabrique d’écriture.)

Maintenant, la parole est à vous.

Merci à tous.

104 réponses à “Marguerite ?

  1. Oui, « ça peut » le faire, et nous serons nombreux, je n’en doute pas, à mettre la main au clavier ! Commandante Quichottine, nous voilà !

    • Je l’espère de tout coeur… et aussi que nos pages seront aussi différentes que les possibles évoqués.

      Repos, soldat !

      Nous avons devant nous une grande tâche mais trois mois pour y arriver.

      Prends bien soin de toi et laisse l’Ankou se désespérer du manque de soleil. Il ne faut pas attirer son attention. 😉

  2. Pourtant il me titille et me sort de son sac de vieilles douleurs bien rouillées, comme mon coude en ce moment, mais il n’aura pas le dessus, du moins pas tout de suite ! Je crois qu’il est temps maintenant d’aller coucher mes yeux… Bonne nuit, amie.

    • J’espère que tu auras bien dormi. 🙂

      Les vieilles douleurs sont ici aussi, bien présentes. Histoire de me confirmer que je n’ai plus vingt ans.

      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  3. Ta marguerite me parle car c’était le prénom de ma mémé adorée ! Je l’appelais mémé gueuillit’ …
    Pour moi, rien de nouveau.
    Encore des examens demain, toute la journée …
    Bon jeudi, chère Quichottine.
    Bisoux doux

    • Courage pour tes examens…

      Je sais que ce n’est pas toujours évident/

      Mémé gueuit’… j’adore ! Voudrais-tu la raconter ? Juste un peu. Ce serait une belle page.

      Bisous doux et belle journée à toi.

  4. Je regrette vraiment de ne pas avoir d’imagination pour créer des « histoires ».

    Mais c’est toujours une belle initiation. Hier, à la TV , il y avait l’équipe de bénévoles des « clowns » qui vont au CHU de Grenoble… C’est aussi une bonne action pour les enfants atteints d’un cancer…

    Bonne journée Avec nos affectueuses bises

    • Tu pourrais raconter un souvenir… Je suis sûre que ce serait une belle page aussi.

      Nous pensons aussi à ces associations qui rendent visite aux enfants hospitalisés et leur apportent de la joie et du rire.

      Cela fera peut-être l’objet d’une prochaine concertation ici.

      Bonne journée à vous deux. je vous embrasse bien affectueusement.

  5. C’est exactement ça!
    😉
    Je veux bien ces étoiles au-dessus de l’océan.

    Bisous.

  6. De tout coeur avec toi dans ce troisème volet… Merci encore Quichottine… Bises de jill

    • Merci à toi, Jill.

      Garde bien au chaud pour l’instant ta participation. Tu la publieras une fois la souscription terminée. 🙂

      Merci à toi.

  7. Quichottine, j’ai lu, un peu en retard, et, si je ne me sens pas pour participer à l’écriture, je m’engage à la souscription pour acquérir le recueil.
    Ce ne sont pas les idées qui me manquent, comme le souvenir de mon amie d’enfance Marguerite et d’autres, …, mais je crois que je manque de courage en ce moment de ma vie.
    De coeur avec vous tous.
    Chère Quichottine, je t’embrasse et te souhaite une belle journée.

    • Tu as plein de soucis en ce moment encore je crois… et je crois que je te comprends.

      Pourtant, comme Mahina, je voudrais que tu puisses participer malgré tout.

      Peut-être d’ici fin juin auras-tu un créneau ?

      Chère Midolu ! Je t’embrasse très fort. le ciel est gris ici, mais tu sais, je le fouille encore pour trouver un peu de bleu…

      Douce journée à toi.

  8. Merci pour toutes ces précisions Quichottine
    A suivre donc ..
    Bises

    • A suivre… mais je crois que maintenant je vais laisser les idées mijoter. 🙂

      Merci pour tout, Claudine. Bises et douce journée.

  9. Oui à suivre… L’image m’impressionne… Tu es allée aux Philippines?!
    Bonne journée,
    Gigri

    • L’image t’a tellement impressionnée que tu n’as pas lu ce que je disais.

      Non, je n’y suis pas allée, et je sais que je n’irai jamais. Trop loin…Mais Siratus nous donne de magnifiques images.

      Bonne journée à toi aussi, Gigri.

  10. salut
    je te souhaite un bon week-end de Pâques

  11. Merci pour la précision : pas forcément effeuiller une marguerite. Je réfléchis.
    Douceur du jour.

  12. article utilissime….. j’ai fini par trouver mon Margueritement possible…
    on à jusqu’à quand pour faire mûrir ce rêve?

    • Chouette !!!

      … tu as jusqu’à fin juin, mais j’espère que tu auras fini avant, je ne voudrais pas avoir toutes les participations au dernier moment. 😉

  13. Voui pas de souci, samedi réservé à la pub la marguerite des possibles !!! Bizzzzz JB

  14. coucou, marguerite…c’est mon troisième prénom !!
    je ne sais pas pourquoi, mais voilà !
    Bisous et bon week-end à toi, Bisous, Bisous,
    MIAOU !!!

    • Je ne connais pas non plus l’origine de mes autres prénom… pour le premier, c’était celui de ma grand-mère maternelle…

      Bisous et doux week-end à toi aussi. Merci.

  15. Merci pour ta réponse !! Bises de nous deux et belle fin de journée !

  16. C’était ma balade de ce matin, avec le vent du large et un ciel bleu! et sur une autre plage.
    Un coucou à Siratus.
    Belle photo.
    Bises

  17. Merci pour ces précisions Quichottine
    Heureux de participer de nouveau à ce projet qui rendra le sourire à un enfant, rien de plus beau
    Douce soirée & gros bisous de nous deux

  18. Un nouveau projet qui va nous faire découvrir de jolis textes , je n’en doute pas .
    Ma petite Quichottine , je suis encore bloquée dans le dos et n’ai pu encore me rendre sur tes articles précédents mais je reviendrai…
    Je t’embrasse et bon courage à toutes les jolies plumes

  19. J’aimerais tant savoir écrire !!!!
    Bon courage à toutes et tous pour ce nouveau projet 🙂
    Bisous ma Quichounette 🙂

    • Tu pourrais je crois… mais j’ai déjà pris tes images… j’écrirai le conte qu’elles m’ont inspiré.

      Bisous tout doux et belle journée à toi.

  20. IL me semble que ce sera plus facile avec ces précisions, merci. Je réfléchi.

  21. Tes précisions sont frappées au coin du bon sens.

  22. Bon WE de Pâques devant la cheminée pour nous!
    Bises

  23. c’est bien noté; il n’y a plus qu’à attendre l’inspiration avec tous ces mots ..
    Mais finalement c’est toi qui fais le plus gros travail (et le plus ingrat aussi )!
    Merci pour tout cela ! Bisous

  24. Une petite halte amicale dans ta grande bibliothèque chère Quichottine, je te souhaite de passer de bonnes fêtes de Pâques bises tout plein !

  25. un peu beaucoup ou passionnément ?

  26. C’est bien de nous apporter ces précisions, sur cette opération qui en est au 3ème tome. Bisous

    • Ce sera une nouvelle bonne action. Prenons le temps nécessaire pour que tout soit au mieux.

      Bisous et douce journée à venir.

  27. J’ai parlé de cette nouvelle entreprise à mon petit atelier d’écriture de mon quartier peut-être y aura-t-il de nouveaux auteurs qui sait . Merci pour les explications car j’étais bloquée par la marguerite . Bonne fêtes Quichotine

    • Un grand merci à toi.

      Je suis vraiment heureuse que tu aies pu nous poroposer des textes inédits.

      Bonnes fêtes à toi aussi.

  28. Voilà, ça se concrétise. Quelle est la date butoir pour t’envoyer un texte ?
    Pas de temps pour en dire plus.
    Bisous Quichottine.
    J’espère avoir un peu d’idées !

    • Le trente juin. Pas au delà, parce qu’il faut que nous ayions le temps de composer le livre et de le préparer pour la rentrée.

      Bisous et douce soirée à toi.

  29. Bonjour Quichottine,

    Je trouve le sujet difficile. Car il faut qu’il ne soit pas un écrit trop profond.De mon point de vue, lisible par les enfants.Alors, pour l’instant,mon imagination me trahit. Ma grand-mère paternelle se prénommait Marguerite. Je ne sais pas si je creuserai par là.
    Mais le 30 juin est loin. D’ici là… 🙂

    gros bisous ma chère Quichottine ( sous la pluie ici, encore, alors que hier le ciel était si bleu)
    Martine

    • D’ici là, je sais que tu trouveras…

      Cette Anthologie n’est pas seulement destinée aux enfants. Ce sont ses bénéfices qui permettront la réalisation du rêve de l’un d’entre eux.

      Ton texte peut aussi s’adresser aux adultes, tant qu’il n’est pas choquant (ce qui m’étonnerait beaucoup venant de toi).

      Tu sais, tu as même le droit de ne pas parler de Marguerite… 🙂

      Gros bisous et douce journée… Ici aussi le temps est à la pluie.

  30. J’en ai écris deux, dans la même veine…
    Au fond tu choisiras, si tu le veux bien…
    Cette marguerite ne pouvait que m’inspirer, elle était déjà dans ma vie…… A moins de les mettre l’un derrière l’autre pour en faire un plus long texte, c’est à voir et je t’en laisserai le choix finalement…
    Bisous Quichottine et bon vent pour ce rêve à venir !
    Bisous

  31. Coucou Quichottine !! J’avais à peu près compris reste à laisser vibrer les pétales encore un peu …(JE RISQUE DE REPONDRE A LA LIMITE MAIS JE SUIS PARTANTE ).

    Te serais-tu découverte de fil avant début Avril ? Je te souhaite bon rétablissement avec un peu de soleil qui perce ici timidement. GROS BIZZZOUX

    • Je ne me suis pas découverte… mais le temps ne me vaut rien en ce moment. 🙁

      Merci, Tricôtine.

      Je suis contente que tu participes. 🙂

  32. Coucou Quichottine !! J’avais à peu près compris reste à laisser vibrer les pétales encore un peu …(JE RISQUE DE REPONDRE A LA LIMITE MAIS JE SUIS PARTANTE ).

    Te serais-tu découverte de fil avant début Avril ? Je te souhaite bon rétablissement avec un peu de soleil qui perce ici timidement. GROS BIZZZOUX

  33. Emouvant ton texte…

    Que nos mots et nos images s’envolent
    comme fleurs d’amour
    pour fabriquer des oiseaux de rêves à tous nos enfants malades!

  34. Tu peux compter sur ma participation! Bises

  35. mais oui, j’ai bien écrit ça, mais j’attendais car je me disais qu’il y avait le temps, et j’attendais ton feu vert…
    Bonne journée Quichottine

  36. Merci pour ces précisions, il est vrai que partir uniquement sur la marguerite c’était limité ! Le champs…de fleurs… est plus large. Pour moi la difficulté sera d’écrire pour de 7 à 77 ans !Pas encore d’idée mais je ne désespère pas.
    Bonne soirée.

    • Je pense que c’est plus facile en se disant qu’il faut seulement que son texte soit possiblement lu par tous… même si les plus jeunes ne comprennent pas tout, l’important est de ne pas risquer de les choquer.

      Je suis certaine que tu vas trouver.

      Passe une douce journée.

  37. Ah quelle joie de participer au champ de (tous les possibles) de marguerites.
    Trois mois, ouf, j’ai eu peur d’être déjà en retard…
    A bientôt,
    eMmA

  38. J’ai bien envie de participer !
    Les poèmes sont acceptés ?
    Bon week-end !

    • Bien sûr… tout est accepté dans la mesure où tu ne l’as pas déjà publié sur ton blog ou dans un livre…

      Passe une douce journée, Marcelle.

  39. Voici un petit coucou du matin avec cette chanson de J-C Gianadda

    Refrain :

    En effeuillant la marguerite,

    Je t’aime un peu, assez, beaucoup,

    Il s’est aperçu et très vite,

    Que plus on aime… moins c’est beaucoup.

    1.- Il voulait transformer le monde,

    Mais c’est l’ monde qui l’a transformé.

    Quoi qu’il en soit, une colombe

    En lui, continue de chanter.

    2.- Y a tant de choses tristes et bêtes,

    Lui, il parle encore aux oiseaux.

    Et il habite dans sa tête,

    Là où les rêves sont si beaux.

    3.- Il voulait conjuguer l’existence,

    En un présent perpétuel,

    Et VIVRE « Enfance » et « Innocence »,

    Distinguer l’ réel et virtuel.

  40. Mido.. j’imagine un des possibles de la marguerite…dans tous les commentaires que tu laissent ici ou là, il y a déjà tant de possibles qui résonnent en nous par tes mots!!

  41. oups, la faute………:( « que tu laisses »…

  42. Tout est bien clair…
    Mon texte a déjà été publié dans « Prénomènes » mais je l’aime beaucoup et Soly m’a proposé de l’illustrer, ce qu’elle n’avait pas fait dans « Prénomènes », mais si tu préfères je peux écrire un autre texte ce ne sont pas les idées qui manquent…
    Bises

    • Je t’ai répondu par mail…

      Je suis super-heureuse que Soly soit partie prenante de ce nouveau recueil.

      Je sais que tu ne manques pas d’idées, alors, j’attends sans crainte.

      Passe une douce journée. Bises.

  43. Il est vrai que le titre et la marguerite m’ont vraiment un peu, voire beaucoup bloquée et pas inspirée… Deux ou trois mois pour trouver l’inspiration… et retrouver le goût d’écrire surtout… et quand il s’agit de le faire pour une bonne cause, « tout » « peut » être « possible »…

  44. jean-marie

    bonsoir, ma chère Quichottine
    grâce à ses mots, par-ci par-là, je commence à y voir plus clair…
    quelques idées me viennent à l’esprit…
    et le tout prendra forme…
    à bientôt
    gos bisous d’amitié
    jean-marie

  45. Durgalola

    c’est vrai que l’idée de publication est géniale car après quand nous serons des vieilles très vieilles dames, en voyant ces livres, nous nous rappèlerons ces mots doux que nous échangions.
    bises

    • Sourire… Je me demande si nous serons très vieilles un jour. Il paraît que les voyages forment la jeunesse. Ne voyageons-nous pas chaque jour sur la Toile ?

      Bises et douce soirée.

  46. Tu as bien expliqué le déroulement.Je le relirai pour ne pas faire de bêtise!!
    Belle soirée, bises Quichottine

  47. Je vais essayer de m’y mettre…… mais les mots chez moi, sont fantaisistes : ils viennent sans être sollicités et se cachent lorsque je les attends ….. Bises d’ici Dame

    • Quand tu voudras… tu as jusqu’au trente juin pour m’envoyer ta participation si les mots sont gentils avec toi.

      Bises d’ici aussi, ma belle Amie de tout là-bas.

      Passe une douce fin de semaine.

  48. Bonjour ma douce amie
    Je n’avais pas retenu qu’il fallait de l’inédit ! Désolée Quichottine,
    Bonne fête de Pâques etbisous

    • Ne sois pas désolée.

      Cela m’a donné l’occasion de relire un bien joli conte.

      Tu sais, j’espère de tout coeur que tu pourras nous en écrire un autre… ou un souvenir que tu pourrais partager.

      Ils sont si émouvants !

      Joyeuses Pâques à toi aussi. Bisous.

  49. J’oublie vite les possibles passés et j’attends toujours les possibles à venir …ceux qui arrivent sans prévenir 😉
    Bonne soirée Quichottine Bisous (:-*

    • J’aime aussi ceux qui arrivent sans prévenir.

      Ce sont les meilleurs. 🙂

      Douce et belle journée à venir. Bisous.

  50. Sonya, la Ptite Créole

    c’est bien de donner ces précisions
    j’envoie des ondes positives aux participants
    belle soirée à toi
    ti bo du jour

  51. katara C.Néri

    bon c’est plus clair.
    Qui c’est qui revendique des droits ? C’est fou ça !!!!!
    bon bref, no comment.
    Je retourne voir le titre exact sur l’autre article, suis un peu éparpillée avec le retour.. t’es malade crobe ? Zut mais pourquoi aussi tu t’amuses à attraper des crobes, mais quelle idée, attrape je ne sais pas moi des étoiles mdr bises

    • J’aurais préféré attraper des étoiles, c’est certain…

      Mais bon, un peu de soleil et mes crobes disparaîtront tout à fait.

      Tu peux allumer le soleil pour moi ?

      Bises et douce journée.

  52. Bonjour chère Quichottine.J’ai envoyé un mail à La Petite Fabrique d’Ecriture pour demander quelques renseignements concernant la phto ;j’espère que je vais avoir une réponse -;)).
    Gros bisous et passe une douce soirée.