Les bernaches

(Suite de l’article précédent)

130205 1 Quichottine

« Les bernaches, donc caquetaient…

– Mais les bernaches ne caquettent pas ! Ce ne sont pas des poules ! Elles pourraient cacarder, criailler, siffler, à la grande rigueur, mais je n’ai jamais vu d’oie caqueter, même lorsqu’elles défendaient le Capitole, même…

Oui, je sais bien. Mais si j’avais envie de les entendre caqueter malgré tout ?

– Tu aurais dû alors prendre des poules pour ton histoire, des poules d’eau si tu voulais !

Non. Là, il y avait des bernaches. Tu sais, celles qui volent en V dans le ciel, celles qui peuvent aller très loin quand c’est nécessaire à leur survie. Celles qui ont accompagné Nils Holgersson dans son merveilleux voyage à travers la Suède…

– Ah ! Nous avions donc des bernaches qui se disputaient… Tu pourrais raconter la suite ?

Je n’attends que ça ! C’est toi qui m’interromps tout le temps !

– Je ne dis plus rien j’ai du travail à faire pour demain.

Ah bon ?

– Oui. Il faut que je trie des livres pour enfants… des livres illustrés par Séverine Dalla ! J’adore !

Ce qui veut dire que tu voudras que j’en parle ensuite ?

– Bien sûr ! C’est toi la bibliothécaire !

C’est d’accord, mais tu dois d’abord me laisser faire… »

Quichottine s’installa le mieux possible dans son grand fauteuil bleu.

 

Ceux qui attendaient l’histoire depuis la veille poussèrent un « ouf ! » de soulagement. Ils le firent discrètement, afin de ne pas signifier à la conteuse qu’elle exagérait vraiment. Il ne manquerait plus qu’elle fît comme Zaza et remît au lendemain encore une fois !

« Les bernaches étaient en grande effervescence. La plus grande tendait le cou vers les autres, ce qui, vous le savez tous, est un indice à ne pas négliger. Cela veut dire qu’elle est prête à en découdre avec ceux qui ne seraient pas d’accord avec elle.

Une ou deux avaient eu envie de prendre sa place, mais quand elles virent que la grande majorité faisait preuve d’allégeance en s’inclinant avec cérémonie, elles firent demi-tour sans demander leur reste. Elles étaient courageuses, certes, mais pas du tout téméraires.

Un grand silence s’installa. Même la mer s’était calmée.

Cela me permit d’entendre ce que cette oie magnifique avait à dire.

Il était question d’un voyage, d’un très long voyage, qu’elles avaient fait depuis le pays des géants.

– Mais il n’existe pas ! »

Quichottine fusilla du regard l’importun.

« Bien sûr que si ! C’est un pays incroyable, où la moindre fleur est aussi grande qu’un de nos arbres, où les chats ont la taille de nos éléphants !

D’ailleurs, Papilio pourrait te le dire mieux que moi, il y est allé, lui !

– Et il en est revenu sain et sauf, évidemment !

Parce que les géants sont parfois bien plus gentils et moins dangereux que ce qu’on croit. Il ne faut pas vraiment se fier à ce que l’on raconte… quoique…

– Temps mort ! Nous n’allons pas en sortir si tu continues comme ça !

Que disaient les bernaches au sujet des géants ?

Elles disaient que là-bas, tout là-bas, tout au bout du monde, elles avaient assisté au réveil de l’un d’entre eux. Elles me l’ont raconté.

Ce sera le début d’une nouvelle histoire, peut-être.

– Allez, lis-la !

Mmmm ?

– S’il te plaît… »

Devant les regards implorants, Quichottine ouvrit son cahier à spirales et, doucement, commença :

« Le réveil du géant »

© Quichottine, 2013

98 réponses à “Les bernaches

  1. Je souris… J’en ai connu des tout-petits, impatients d’entendre l’histoire, qui retardaient le commencement par des remarques très pertinentes 🙂
    Je cours sur ton autre blog.
    Belle journée ma Quichottine. Je t’embrasse.

    • C’est une attitude tout à fait compréhensible… et puis, ainsi, ils s’assurent de l’attention de celui qui raconte. 🙂

      (ils ont ainsi la preuve que le conteur ou la conteuse tient bien compte de leur présence)

      Belle journée à toi aussi, Marité. Bisous doux.

  2. Bonjour Quichottine, ah ce lutin bleu… je suis allée au pays des géants… Bon jeudi à toi, bises de jill

  3. Je ne suis pas encore bien réveillé, mais j’attendrai la suite….;-)

    Bonne journée chez vous Quichottine avec bises de nous deux !

  4. je reviens tout de même te remercier pour cette nouvelle aventure qui nous plonge dans ce pays bien connu de Papilio
    A bientôt Quichottine… Bisous

  5. Et bien nous voila au coeur d’une nouvelle histoire ..à suivre bien sur avec beaucoup de plaisir
    Bises Quichottine

    • Merci à toi… Mais j’ignore encore si ce ne sera pas qu’un chapitre isolé, sorti d’un contexte encore un peu trop flou.

      Bises et douce soirée, Claudine. Prends bien soin de toi.

  6. Bon jeudi
    Bisoux qui rêvent de retrouver la forme …

  7. Des chats qui ont la taille d »éléphants ? 9
    Cela fait un peu peur !

    • C’est vrai que c’est impressionnant… Surtout lorsqu’on sait que les félins gardent toujours leur instinct de chasseur…

  8. Une nouvelle histoire commence… Merci Quichottine
    Bises

  9. Bien joué Quichottine et merci pour le clin d’œil. Je reviens de ton cahier à spirale, et j’attends avec impatience le pourquoi de la colère du géant. Bises et bonne journée

    • Un géant ne se met pas facilement en colère… il a fallu beaucoup, et, ce que j’espère, c’est que nous arriverons à le calmer.

      Bises et douce soirée, Zaza. Merci à toi.

  10. Bonjour Quichottine, j’ai d’abord suivi tes informations et tes interrogations à propos d’OB et je réfléchis. Je suis aussi en blog gratuit, aucune pub ne m’a été imposée et je ne me sers pas (encore) de mon téléphone pour me connecter. Je n’apprécie pas non plus les clauses de contrat en tout petit, où que ce soit ! Que la pub soit nécessaire au financement ne me choque pas, à condition que cette nécessité soit bien claire au départ et que n’importe quel sujet ne s’affiche pas n’importe où.
    Même si je n’arrive pas à venir te voir plus souvent, je connais ton univers et je m’y sens bien, tu fais partie des « Anciens » des Croqueurs de mots (et ce terme, « Anciens », j’y mets un parfum fantastique, comme, hi hi, des grands sages référents, des piliers), je serais triste de savoir que tu t’en vas, mais si c’est ton choix nous savons où aller te retrouver !
    Ravie d’avoir pu écouter la conversation des bernaches, qu’on a aussi pu voir dans un reportage, où un homme dans un petit engin volant, apprenait à voler à des oisillons bernaches, très très beau.
    A plus tard, gros bisous.

    • Tu es très étonnante, Lenaïg. Ton blog semble être un blog premium si j’en crois l’URL que tu affiches.

      Je n’ai pas vraiment envie de partir. J’ai trouvé ici énormément de choses que je n’aurai jamais ailleurs.

      Mais je ne veux pas que mon blog serve à n’importe quoi… j’attends des réponses qui n’arrivent pas.

      Je suis heureuse de faire partie des Croqueurs, même si je suis souvent bien silencieuse. Je ne voudrais pas que la communauté meure.

      Je connais aussi ton univers, mais je ne peux hélas être plus présente. J’y passe de temps à autre, mais il est vrai que si je laissais un message cela ressemblerait à un appel. Là, je l’ai fait, parce que je me vois mal prendre mon quart sur la coquille sans en assumer les visites à ceux qui participent.

      Un grand merci pour ces mots en partage. Cela m’a fait très plaisir.

      Gros bisous et douce soirée à toi. Merci pour tout.

  11. Il t’aide bien dis-moi Lutin Bleu, moi c’est Pépita qui prépare mes articles, si si …
    Je m’installe aussi dans mon fauteuil et j’attends la suite de l’histoire …
    Belle journée à toi, ici il fait soleil, et ses rayons vont peut-être fondre la neige et la glace, si la température veut bien monter un p’tit peu !
    Gros gros bisous

    • Je ris… C’est chouette que nous ayons un interlocuteur privilégié.

      Douce et belle soirée. Le soleil était ici aussi, mais il n’a pas pu tout faire fondre.

      Je t’embrasse très très fort. Prends bien soin de toi.

  12. Sacrées bernaches !

  13. J’ai un homme qui grogne parfois et ca me fait aboyer … alors tes bernaches peuvent caqueter 🙂

  14. Merci pour cette nouvelle histoire Quichottine
    Douce journée & gros bisous de nous deux
    (je suis entrain de lire Ernest et Célestine)

  15. un petit coucou et je file voir ton cahier à spirales…
    bisous bisous, MIAOU !!!!

  16. Bon ….. je file sur le carnet à spirales.
    A tout’

  17. Bonjour ! C’est pas mal du tout, je viens de découvrir. Continue comme ça 🙂

  18. bonsoir Quichottine la conteuse de merveilles ! avec un crayon magique, tu vas nous emporter dans un autre monde encore cette fois-
    et conteuse orale ?? ça ne te dirais rien !
    bonne route à tes amis enchanteurs !!

  19. ah les enfants posent beaucoup de questions

  20. J’ai commencé par le dernier, mais c’est pas grave, je serai là pour la suite.

  21. Je suis allée voir le géant …Mais ces oiseaux ont-ils un rapport avec lui ? Mystère ..pour l’instant! Je te souhaite une bonne soirée

  22. je vais attendre la suite…pour continuer à rêver!
    bisous du jour.
    (ton blog est toujours là!)

    • Merci !

      Oui, il est encore là… mais n’ayant pas de réponse, j’ignore si mes messages ont été lus.

      Bisous et douce journée à toi.

  23. tout va bien quichottine le cotentin se déneige tranquillement , le plus dur étant de subir ce blizzard venu de russie … bise et bonne soirée

  24. Il y a beaucoup d’oies bernaches qui hivernent sur le Bassin d’Arcachon. On les entend e loin mais quel plaisir de les admirer en vol. Bisous

  25. Non, Quichottine, mon blog n’est pas premium et chaque fois que j’entre dans mon administration, l’offre premium m’est proposée ! Je ne suis pas experte en informatique du tout et je ne sais pas très bien ce que signifie l’URL (vaguement) !
    J’ai tenté une fois, il y a longtemps, d’acheter l’option payante mais je n’ai pas réussi à activer le compte Paypal ! Depuis, je n’y pensais plus !

  26. Bonne soirée sur la plage !!!!

  27. Bonne soirée Quichottine. Je vais aller de l’autre côté !
    Gros bisous.

  28. je change donc de blog…..

  29. Jolie ronde de personnages que j’ai du plaisir à retrouver. Sais-tu que j’ai récemment rencontré des gens qui s’appellent : « Pépilio »! Oui,oui, j’ai souri.

  30. tu nous fais languir Quichottine !
    bises et bonne fin de journée

  31. les bernaches ? j’ai découvert quelque chose …
    bisous

  32. Où en es-tu de cette histoire : le réveil du géant ?
    Tu as terminé?…
    Question stupide!
    Bises
    Gigri

    • Non, pas stupide du tout…

      Je n’ai pas terminé. C’est comme une page volante pour laquelle je dois décider si je la garde ou non.

      Bises et douce soirée, Gigri.

  33. Je te souhaite un bon dimanche.
    La pluie va remplacer la neige. Le soleil nous boude vraiment cet hiver!
    Nous sommes en manque de lumière.
    Si tu le trouves, envoie-nous quelques rayons.

    • Grêlons aujourd’hui… Mars est bien là avec ses giboulées.

      J’espère que le soleil va pouvoir s’installer, c’est vrai qu’il manque.

      Si j’en trouve, promis, je t’en enverrai… mais si tu le trouves avant moi, j’espère que tu ne m’oublieras pas.

      Douce et belle semaine, Philippe. Merci !

  34. Ou la la!!
    Je reviens du cahier à spirales… »Le réveil du géant »…Il y a tellement longtemps que j’étais égarée que j’ai loupé pas mal de tes écrits qui me ravissent…
    Bon, il va falloir que j’aille jeter un oeil en ton autre monde…
    Je trouve les bernacles très belles et pourquoi n’ont t elles po le droit de caqueter… Hum je trouve le terme superbe moi…
    Tu as toujours le don de nous laisser sur notre soif.
    Bises amicales du soir
    Bonne fin de dimanche à toi
    Maÿlise

    • Sourire… Le cahier à spirales est une alternative en cas de défaillance d’OB.

      Normalement, je n’y parle pas de livres.

      Bises amicales et douce nouvelle semaine à toi.

  35. Désolée, mais je n’arrive pas à te laisser des commentaires en ton cahier à spirales…Arf

    • J’en suis navrée…

      Même sur le dernier billet ?

      Les commentaires sur les anciens billets sont fermés, parce que la gestion des commentaires est différente d’ici et je préfère donc n’avoir que quelques pages à ouvrir.

      Passe une douce soirée. Merci encore pour ces visites et ces mots offerts.

  36. L’essentiel, c’est qu’il y ait des oiseaux.

  37. J’ai lu là-bas, et je reviens ici te dire que, comme tous tes blogamis, j’attends la suite, et que, petit-à-petit, je grignote mon retard (et pourtant, j’ai un appétit d’ogre !)

    • Il faut du temps pour tout… Je n’ai pas encore récupéré tout le mien.

      Mais au moins vais-je pouvoir de nouveau publier. 🙂

      Je ne sais pas comment font ceux qui publient plusieurs articles par jour…

      Passe une belle journée. Bises.

  38. Quichottine

    Ne pas oublier de suivre le dernier lien pour lire le premier chapitre d’une nouvelle histoire…

  39. Les bernaches m’ont toujours fascinée. J’aime les observer aux étangs. Après avoir été exterminées, elles sont revenues et cela me réjouit. Bises

    • J’en suis ravie aussi… Lorqu’il n’y a plus d’oiseaux, c’est la vie qui s’en va.

      Bises et douce soirée à toi.

  40. katara C.Néri

    est-ce que les bernaches savent utiliser les crayons de géant ??? 🙂

  41. wahaaa, c papilio qui va être content!! et moi avec! le crayon va vouloir revenir là bas pour de nouvelles aventures, nouveaux recits, nouveaux dessins… j imagine…. et je rêve. besos cariña

    • Qui sait ?

      … Le géant va peut-être partir à sa recherche et nous trouver nous, avec nos injustices, nos faiblesses, notre égoïsme et notre peu de respect de la terre qui nous nourrit ?

      J’avoue que je ne sais pas encore. J’avais besoin de vos réactions.

      Tu as raison de rêver, tu sais… Si le livre voit le jour, tu seras de nouveau l’une des premières à le lire.

      Besos, Cariña. Passe une douce soirée.

  42. Marc Lefrançois

    Ah, le pouvoir des mots… il me suffit de lire « géant » et me voilà transporter en enfance, ce monde magique où tout était encore possible…

    • C’est vrai… L’enfance est remplie des personnages de contes, nous en avons besoin pour nous construire.

      Je crois qu’il y a encore des possibles, à nous de les mettre en valeur.

      Passe une douce soirée, Marc.

  43. ho mais il ne t’on pas encore fermé le blog….cool
    par contre moi je déménage comme tu vois je serais là http://errances.apln-blog.fr/ mon OB sra fermé des fin du mois et mon eklablog en fin mai…Bises

    • Ben non, pas pour l’instant…

      Tu as ouvert un blog sur apln… j’aime assez la plateforme.

      As-tu pu tout rapatrier là-bas ?

      Bises et douce soirée Renée.

  44. patdelapointe

    bon plus jamais d’avis de publication, alors je me suis ré-inscrit.

  45. tu es une conteuse hors pair,quichottine

    je t’ai déja dit, je crois, que je les ai croisées, tes bernaches http://www.youtube.com/watch?v=Wwj2rutLK64

  46. Nous voici en plein rêve dans ce fabuleux pays de Quichottinie où les oiseauc vivent libres sans courir le risque de se retrouver au bout d’un fusil ! Le lutin ou Don Quichotte ville!Bises ma douce

    • Sourire… C’est vrai qu’ici les chasseurs ont des fusils en bois… totalement inoffensifs. 🙂

      Bises et douce journée, Nettoue.

  47. Allons Quichottine c’est vrai ça il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même.. ah le film de Nills Holgersson que c’était beau. Bon alors je vais voir la suite..
    douce soirée avec mille bisous
    le matelot de la terre ferme

  48. Et me revoilà en train d’attendre la suite !!! Cela doit être impressionnant , le réveil d’un géant …nous sommes au pays de Gargantua!!
    Belle soirée, bises Quichottine

    • C’est très impressionnant… Je l’ai raconté dans mon cahier à spirales.

      Bises et douce journée, Erato. Merci !

  49. Oui sauf les album, les slide et vidéo qui était dans les articles ou sur OB…Mais tans pis. Domi et Gibeee sont super sympa ils sont administrateur de http://annuairepourlesnuls.fr/ domi a elle ce blog http://dimdamdom59.apln-blog.fr/ entre autres, et Gibee celui là http://chronomaton.fr/
    C’est lui qui m’as aisdée dans tos le design, j’ai choisi l’image et donnée mes idées et il l’as fait, j’ai donné une petite participation de soutient car c’est du total personnalisé mais ce n’est en aucun cas obligé….Essaie tu verras ils sont vraiment adorables. Bises

    • Il semble que le seul problème que l’on ait en migrant soit les réponses aux commentaires…

      Je cherche une solution.

      Bises et douce journée, Renée. Merci pour cette réponse.