Une gare et des livres, le quichotrain de Vita

Une photo et un montage, « pour si ça me disait »…

 

Savez-vous que chez Vita je me régale chaque jour depuis sa première visite chez moi, alors que toute jeune blogueuse je me demandais si je faisais bien de rester sur la Toile, dans ce monde parfois trop chronophage ?

 

J’ai regardé ses images… et, évidemment que « ça me dit » !

 

Vous n’aimeriez pas, vous, prendre le train dans cette gare rénovée ?

 

120604 Vita 1

 

 

Dans un immense cabas, plein de ce qu’elle aime, Vita vous laisserait choisir votre compagnon de route…

 

120604 Vita 2

 

Moi, parce que cela m’a beaucoup touchée, parce que je suis revenue bien des années en arrière, à l’époque où, parmi les livres de classes, il en était un que je préférais entre tous parce que j’y puisais de quoi satisfaire mes envies de rêve et de découverte.

 

Livre de « lecture courante », il passait de mains en mains dans la classe et dans les familles. Ma sœur aînée y avait lu et, jusqu’à mon petit-frère, et sans doute encore après, il n’avait pas changé.

 

Dans le « bibliotrain » de mon amie Vita, une page de son « livre de lecture », des mots offerts par un auteur dont nous ne connaîtrons jamais que les initiales, « A.N. » un texte sans prétention, mais que j’ai voulu recopier pour vous ce matin.

 

 

Mes parents

Mes parents me donnent la bonne soupe chaude qui me nourrit, les habits dont je suis vêtu et le petit lit où je dors tous les soirs.
Je grandirai ; je deviendrai fort, tandis que mon père et ma mère vieilliront. Quand ils seront affaiblis et fatigués d’avoir travaillé pour moi, je travaillerai pour eux. Je leur donnerai, à mon tour, de la bonne soupe chaude, des vêtements et un lit, où ils s’endormiront paisiblement tous les soirs.

 

A.N.

 

J’aimerais un monde où aucun parent âgé et affaibli ne soit délaissé par ses enfants…

 

Mes pensées vont à ceux qui sont seuls aujourd’hui.

 

Merci, Vita, pour ta présence et tes mots depuis bientôt cinq ans ici.

 

 

En complément :

  • Le commentaire de Vita :

http://quichottine.over-blog.com/article-une-gare-et-des-livres-le-quichotrain-de-vita-106695781-comments.html#comment102213668

  • Un texte à lire chez Félix

http://felix1.canalblog.com/archives/2011/08/09/21744079.html

 

90 réponses à “Une gare et des livres, le quichotrain de Vita

  1. Merci d’avoir partagé ces mots très émouvants.
    Je connais la détresse des parents seuls : ma fille est infirmière en gériatrie …
    Bon mardi.
    Bisoux doux.

  2. lizagrèce

    Je suis comme toi. j’aime beaucoup les livres de lecture. Moi aussi je les lisais et relisais tout au long de l’année.
    Depuis des années l’Education Nationale n’en distribue pas toujours et ce sont des feuilles photocopiées qui font office de … collées dans des cahiers … et franchement on peut comprendre que certains enfants ne soient plus motivés pour la lecture.

    • Tu vois, pour avoir été enseignante dans le primaire, je sais que ce n’est pas toujours facile…

      La durée de la vie d’un livre dans les écoles a diminué. Les programmes changent trop souvent dans certaines matières et obligent les instituteurs à changer des séries de livres presque neufs pour s’y adapter.

      Il faut savoir que par exemple, chez nous, la dotation offerte à chaque classe ne permet pas vraiment d’acheter plus d’une série de livres par an. La plupart du temps, un livre-fichier de maths, et basta.

      La lecture passe au second plan… et devient, comme tu le dis, photocopies et montages…

      Dommage pour le livre.

      On en vient à espérer que chaque écolier aura une « tablette » plus tard, et que la bibliothèque de l’école puisse être mieux alimentée, en « vrais » livres.

      Douce journée.

      Merci.

  3. Emouvant…
    Je rejoins tes pensées… vers les gens seuls et abandonnés, plus nombreux que ce qu’on croit. Bises

  4. C’est très touchant… Il y a trop d’anciens qui se retrouvent seuls…Nous qui avons la chance d’avoir des « mômes » proches de nous, nous pouvons rester à leur écoute.

    Un petit mail, un coup de bigophone ne coûte rien, mais pour eux ce sont des instants qui meublent la solitude…

    Bonne journée chez vous avec bises de nous deux.

    • Qu’ajouter d’autre ?… tu dis l’essentiel. Merci, Patriarch.

      Bonne journée et bises affectueuses à vous deux. 

  5. Bonjour Quichottine,

    Tout comme toi, je suis sous le charme des billets de Vita. C’est vraiment un blog où j’aime de poser car riche de surprises, de sensations, des sentiments qu’il fait naître.
    Je rebondis sur le commentaire e Lizagrèce. Je regrette que l’on ait supprimé les prix dotés de livres. Moi, ça me motivait pour travailler et en décrocher un ou plusieurs. Que de belles lectures !

    Très agréable quichotrain.
    Gros bisous de bonne journée
    Martine

    • Les prix étaient aussi un moment de partage, car, souvent, même le dernier de la classe pouvait obtenir celui de camaraderie. 😉

      Merci pour ce moment de souvenir.

      Bisous et douce journée, Martine.

  6. Le temps de ces lectures ou nous avions en partage de bons sentiments et des illusions… Le loup avec ses crocs m’amuse bien et dans les légendes la vie est souvent plus cruelle, plus vraie ?

    • Les illusions… aujourd’hui, elles se partagent encore dans un autre registre, celui de la violence et de la haine. Les bons sentiments sont le lot des rêveurs…

      J’espère que notre monde changera, sinon, il court à sa perte, quelle que soit notre réalité.

  7. Bonjour Quichottine ! Mes parents… comme c’est beau, hélas de nos jours la vieillesse finit en home, autres temps autres moeurs, et le chacun pour soi prend le pas… même en famille ! Merci mesdames ! Bon mardi, bises de jill

    • L’égoïsme est partout, c’est vrai.

      … et c’est bien dommage.

      Espérons un meilleur avenir à nos propres enfants.

      Bises et douce journée.

  8. Bonjour Quichottine,

    Mais oui, ce court texte merveilleux cité par Vita est le pilier fondamental de notre passage sur cette Terre. Tous les hommes naissent égaux et leur attitude dans l’avenir dépend beaucoup des mains qui modèleront cette pâte innocente.
    J’ai entendu hier à la radio un Professeur évoquant la cause probable de la disparition de cette branche « L’Homme de Neanderthal »,qui exista en parallèle de celle de  » L’Homo Sapiens ».
    Ce ne fut pas à cause de la famine ou des bêtes féroces qu’ils furent décimés, mais de la guerre que leur fit « L’Homo Sapiens » pour éliminer la concurrence de ces bipèdes !
    L’Homme « Intelligent » (?) les poursuivit jusqu’au dernier, jusqu’à leur totale disparition.
    Est-ce utile de préciser qu’il n’est pas nécessaire de remonter si loin dans le passé, le proche exemple de l’actualité syrienne en est une démonstration sanglante. Je frémis de vivre à la proximité de ces pays plus bestiaux que les plus féroces des bêtes, qui elles, ne chassent que pour vivre.
    Bon voyage au Quichotrain sur les rails de la littérature !
    Georges L.

    • Je rêve d’un monde d’où la violence serait exclue, mais hélas, je crois que ce n’est pas pour demain.

      Merci pour ce partage, Georges.

      Prenez bien soin de vous.

  9. Merci Dona d’emmener tous ces amis faire un petit voyage. Ds cette malle à livres , il y a les lectures d’autrefois et celles d’aujourd’hui, il y a les grands et les presque anonymes,l’humour, la poésie et la philosophie, le vaste monde des livres que tu évoques si souvent ds tes billets, avec bcp de tendresse. Bises à tous. VITA

  10. lizagrèce

    Je sais :les difficultés auxquelles sont confrontées les enseignants … C’est au niveau du Ministère que cela se passe en effet… Il faut toujours faire des « économies » …

  11. Deux beaux exemples de transmission, de parent à enfant et d’amie blogueuse à amie blogueuse, un bien agréable partage!

  12. J’ai beaucoup apprécié ta réponse à Liza. Les enseignants sont tributaires des programmes, qui changent souvent, et les manuels coûtent cher !!! J’ai gardé la plupart de ceux que je pouvais utiliser en classe… mais très peu en fait. J’aimais préparer « à ma sauce », en adéquation avec les besoins de chacun, mais toujours en respectant les textes officiels, bien entendu…
    Par contre j’ai beaucoup d’albums de littérature enfantine dans lesquels je puisais mes sources d’inspiration !!!
    Douce journée et GROS BISOUS ma Quichottine.

    • Merci pour ce témoignage, Marité.

      Je crois que de nombreux enseignants en font aujourd’hui autant…

      Douce et belle soirée.

  13. Une très belle page, j’ai fais du bénévolat longtemps dans une résidence et j’ai vu la détresse de certains.Je ne la connais pas je vais aller faire un tour chez elle.

  14. salut
    sympa ce texte sur les parents
    bonne journée

  15. ce texte pour les parents est magnifique!chacun devrait pouvoir le lire et en » prendre de la graine »…
    et cette gare…..quelle gare? mais magnifique la verrière!
    (si tu veux les photos du mur peint, je te les envoie sans problèmes.)
    bisous et bonne soirée!

    • Il faut demander à Vita, pour la gare. 🙂

      Pour le reste, je suis tout à fait d’accord avec toi.

      Bisous et douce soirée.

       

      (Je veux bien que tu m’envoies tes photos du mur peint, s’il te plaît.)

  16. un texte très émouvant !
    Bises

  17. c’est vrai que gare et livre ont beaucoup en commun il y a même un genre littéraire….
    besos
    tilk

    • C’est vrai… Mais quel que soit le voyage proposé, l’important est peut-être de pouvoir partir…

      Merci d’être là, Tilk.

  18. Trop de personnes âgées vieillissent seules. J’ai la chance d’avoir près de moi mes parents âgés et j’espère les garder le plus longtemps possible, chez eux, tranquilles et entourés d’affection.
    Bonne soirée, Quichottine. A bientôt j’espère.

    • Mes enfants sont plus loin… mais je ne suis pas encore assez âgée pour avoir besoin d’eux au quotidien. Ouf !

      Je suis heureuse pour toi que tu puisses les avoir près de toi. C’est une richesse.

      Merci pour ce partage. Douce soirée à toi .

  19. La gare me fait penser à la gare Saint-Jean à Bordeaux, juste refaite. Bonne soirée et bisous

  20. Très émouvant… Ca me rappelle les leçons de morale que l’on nous faisait quand j’étais en pension. On lisait des textes de ce genre et il fallait trouver la morale. Merci à vous deux !
    Je t’embrasse très fort, bonne soirée.

    • Ces leçons n’étaient pas inutiles je crois… il en faudrait encore aujourd’hui.

      Merci à toi. Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée à venir.

  21. Merci Quichottine pour ce billet et le partage de ces mots si émouvants . Une belle leçon de morale
    je t’embrasse
    Marie

  22. mon livre de lecture de CE1 à moi c’est Bouzou petit enfant d’ours….. il y était question de train aussi mais de train de cirque d’où il s’échappait

    • Je n’ai pas pensé à ces petits trains-là… et pourtant, il y en a souvent dans les livres pour enfants.

      Merci, Annie, pour ce partage de souvenirs.

      Bisous et douce soirée.

  23. on parle parfois de « romans de gare », ce n’est pas toujours péjoratif, quand le voyage est long, en 1 ere ou 2 de « classe », il faut bien occuper les enfants. Et Vita y réussit à merveille.
    Bon voyage.

  24. le « livre de lecture courante « , nous a nourri dans notre enfance de jolis textes avec des leçons de morale qu’il serait bon de remettre au goût du jour ! Bisous

  25. Chouette gare ! La proposition des livres dans le cabas me fait penser au sac que j’ouvre au Pôle Scolaire. Alors, oi, je veux bien piocher pour voyager.
    Bon dimanche Quichottine et merci à Vita

    • C’est un peu ça… et cela permet de choisir celui qui convient le mieux.

      Merci à toi, Pimprenelle.

      Bisous et douce soirée.

  26. Eh oui, les grand-papas aussi ont été des papas.
    Merci et bonne semaine.

  27. Un coucou à ma « mystérieuse bibliothécaire »! J’aime beaucoup aller chez Vita, et je connaissais le « bol en bois ».Présentés par toi, on regarde à nouveau ces articles sous un autre angle, et le plaisir est toujours là, comme celui de relire un lire dont on a gardé la nostalgie. Moi, c’est mon premier livre de lecture scolaire, et je me souviens très bien des premiers mots de la page sur laquelle je croise les bras sur ma photo de classe : « Hue, DA-DA »!

    • Je n’ai pas de photos de classe avant le collège… mais je me souviens de ces livres.

      Merci à toi.

      Comme ils sont doux ces partages !

      Bisous et douce soirée.

  28. Des bols de bois, il y en a des millions en Asie, où les moines bouddhistes vont mendier chaque jour, en acceptant le mélange composé des offrandes de chacun, qui du riz, qui des légumes, qui des fruits !! Et lorsque les moines ont parlé de faire la grève des bols en Birmanie, les militaires au pouvoir ont pris cette menace très au sérieux, car ne pouvant plus faire l’aumône, ils devenaient de mauvais bouddhistes, hypothéquant leur prochaine réincarnation.

    Pour revenir au texte de Félix, les africaines que nous avons côtoyées sont souvent scandalisées que l’on mette en France les « vieux » dans des maisons de retraite. Chez elles, ils restent avec la famille et sont vénérés. Et pourtant, bien des femmes rencontrées étaient bien pauvres.

    Bises du grillon

    • Merci pour ces mots en complément.

      Tu sais, je pense que les maisons de retraite et le désintérêt des jeunes pour ce qu’ils appellent « les vieux », souvent de façon fort peu respectueuse, est l’un des avatars du monde moderne.

      On a rétréci les surfaces des logements, éloigné physiquement les enfants de leurs parents en instaurant la « mobilité » dans le monde du travail, créé des habitudes de loisirs, une forme de vie ou toute contrainte est ressentie comme une injustice.

      Vieillir, autrefois, faisait partie de la vie. Aujourd’hui, on fait tout pour empêcher ce vieillissement, la dépendance est un fléau…

      Le regard devient différent.

      Je voudrais que ce ne soit pas une fatalité et que l’on revienne à plus d’humanité.

      Mais je sais que je suis pour certains une privilégiée. Je n’ai pas de vieux parents à choyer.

      Bises et douce journée à toi et à ceux du terrier.

  29. Je ne te dirais jamais combien ton idée de Quichotrain est géniale, chaque article propose une nouvelle perspective… Gros bisous

    • Vous êtes tous différents. C’est un partage très riche.

      … mais l’idée ne venait pas de moi.

      Merci à Georges Lévy et à Martine qui ont bien su lancer ce quichotrain.

      Gros bisous à toi aussi.

  30. FéeLaure ♥

    Une belle page émouvante, c’est triste de finir seul
    Douce journée Quichottine
    Gros bisous

    • Beaucoup sont isolés, même avec une famille pas si éloignée… c’est dommage !

      Gros bisous et douce journée à toi.

  31. katara C.Néri

    Je vais la voir de ce pas bises à toi Quichottine

  32. Chronophage certe … mais si enrichissant
    Bizzz

  33. canelle56

    Voilà un souhait qu’on voudrait voir se réaliser , mais en tant que bénévole en hôpital je peux te dire qu’on en est bien loin …mais j’embarque dans cette belle gare ..
    bises

  34. belle gare Merci Vita
    Quant à ce texte signé A.N , tres poignant, il m’evoque le texte du bol en bois à relire chez moi.

    • J’avoue y avoir pensé mais n’être pas allée le chercher chez toi… (pardon, je manque un peu de temps en ce moment)
      Alors, merci pour ce lien C’est un texte que j’aime aussi, beaucoup… Merci, Félix.
      Bises et douce journée à toi.

  35. jean-marie

    bonjour, ma chère Quichottine
    ces mots sont si simples et tellement émouvants !
    des mots de paix et de solidarité ans un monde de plus en plus dur
    merci
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

  36. katara C.Néri

    J’ai bien aimé la découverte de son blog merci Quichottine

  37. Mistigris

    un bien joli commentaire de A.N., hélas comme tu le dis beaucoup oublient leurs parents,
    un bien joli train de livres, c’est vrai ces livres à lire en primaire et à rapporter en fin de semaine avec le résumé ! souvenirs, souvenirs !
    Bonne journée Quichottine, et s’il pleut…vitre un livre !
    Bisous, MIAOU !!!

    • A.N. était l’auteur du texte dans le livre de lecture, pas une commentatrice.

      Ici, il fait un vieux temps gris… et chez toi ? Tu as pu lire ?

      Bisous et douce soirée.

  38. Mamychachat

    En effet, un monde où les grands parents, surtout vivant seuls, ne passeraient pas petit à petit dans les oubliettes !
    Mais on va dire que les enfants ont leur propres soucis et pas assez de temps ….. qu’il faut les laissez vivre … façon de voir à la française il me semble …
    Sujet sensible pour moi … déjà !
    Gros bisous Quichottine

    • Eh oui… ils ont une vie difficile à laquelle ils ne s’attendaient pas.

      Mais ce n’est pas facile pour nous d’accepter qu’ils soient parfois si lointains.

      Gros bisous Mamychachat. Merci pour tout.

  39. Merci Quichottine,pour ce beau train et le texte en-dessous.

    Merci aussi pour la communauté ; je vailde dans un instant .

    Gros bisous .

    Francine .

  40. j’aime bien cette gare …je crois que je vais m’y arrêter un peu …quant au texte signé A.N …ça c’est avant que quelqu’un imagine les maisons de retraite…certes oui parfois on ne peut pas faire autrement et la vie d’aujourd’hui n’est pas celle d’hier, mais lorsque la vie ne vous laisse pas le choix pour mille raisons on en oubli pas pour autant les parents..

    un petit sourire avant de te quitter : il y a encore des enfants qui pensent comme la personne qui a écrit le texte

    bisous

    • Heureusement… tu vois, sinon, il n’y aurait plus qu’à espérer ne pas vivre assez longtemps pour être « vieux ».

      J’espère que nombreux sont ceux qui prennent soin de leurs parents âgés, même si je sais combien c’est lourd lorsque la dépendance s’installe.

      Bisous et douce soirée, Eglantine. Merci de t’être arrêtée.

  41. M'annette

    J’ai une véritable émotion chaque fois que je vois ces vieux livres dans des vide-greniers. Cela me rappelle mon enfance, et mon innocence…
    Merci à toi pour ce partage

  42. Le lien familial de génération en génération, si beau quand il ne se casse pas, ce petit texte devrait toujours se répéter… comme tu as bien fait de le partager…
    Bonne soirée

    • Merci… C’est un texte tout simple, qui était destiné sans doute à des enfants de CP ou de CE1, avec un découpagé syllabique.

      Mais j’ai aimé.

      Il suffit souvent de peu de mots pour dire l’essentiel.

      Douce soirée, ABC.

  43. L’on accueillait les anciens dans les foyers car il était souvent impensable de les laisser seuls . ma grand-mère à vécu chez mes parents longtemps !
    Bises ma Quichottine

    • Il y a un moment où vivre seul devient impossible.

      Mais est-on prêt à continuer d’accueillir nos anciens ? Nos vies ne s’y prêtent plus… Problème de société depuis que la majeure partie de la population est citadine.

      Bises et douce soirée.

  44. Mamy ANNICK

    oui les parents qui sont seuls sont bien malheureux à mon avis, à la maison de retraite ils nous disent souvent qu’ils sont rares les enfants qui comme moi et ma soeur venons voir maman toutes les semaines, et d’ailleurs Gérard en fait autant avec son papa …………bonne nuit et bises de La Manche Mamy ANNICK

    • Ce n’est pas toujours facile, les enfants peuvent être loin.

      Mais c’est chouette ce que vous faites, ton mari et toi.

      Merci pour ces mots.

      Bisous et douce soirée, Mamy Annick.

  45. Un billet plein de générosité à laquelle je m’associe. Merci pour les liens qui m’ont intéressée .
    Douce soirée , bises Quichottine