Regard, chez Joëlle Chen

Une pause sur la route des « quichotrains »… le temps d’une histoire, d’un partage, avec une artiste que j’aime, dont j’apprécie infiniment les tableaux et les photographies.

 

Je vous en ai montrés quelques-uns déjà, ici et là…

 

(Ne cherchez pas les liens… il vous suffira de taper « Joëlle » dans le module « recherche » de mon blog pour trouver les pages…)

 

J’ai vu l’autre jour une image, une photographie, un regard…

 

http://jchen.over-blog.com/article-un-jour-un-regard-106454968.html

 

Je l’ai laissé devant moi, sur une page de mon navigateur, et j’ai écrit, pour elle, pour vous, pour la communauté d’Adamante, une autre artiste, différente, mais que j’aime aussi.

 

Voici ce que son image m’a inspiré.

 

 

Une nuit, un regard*

 

 

Ils avaient roulé longtemps, Elle, Lui, les autres… tous ceux qui avaient attaché leur vélo le long de ce mur, le soir venu.

 

Il les avait regardé partir, bras-dessus, bras-dessous, en bande légère et joyeuse, verbe haut… Ils ne se préoccupaient nullement du silence qui régnait dans le quartier.

 

L’un d’eux heurta une canette et ils entrèrent l’un après l’autre dans un jeu où même les filles se montraient expertes.

 

D’Elle à Lui, de Lui à Elle, d’Elle à un autre…

La canette roulait, semblait décoller du sol parfois, quand il lui poussait des ailes sous l’impulsion d’un pied un peu plus vif.

 

La rue retrouvait alors un instant, rien que quelques millièmes de seconde, le silence perdu.

Ils suivaient son trajet, comme s’il s’était agi d’une soucoupe volante, un OVNI.

 

Elle aurait pu… mais elle retombait très vite avec un éclat métallique.

 

Ils étaient déçus qu’elle n’ait pas volé plus haut, plus longtemps, ils auraient pu continuer à rêver.

 

Ils s’apostrophaient alors, se défiaient… Qui la lancerait plus haut, plus loin, plus fort ?

 

Une fenêtre s’ouvrit dans la nuit.

 

– Vous n’avez-pas bientôt fini ? Ce n’est pas une heure pour des honnêtes gens !

 

Elle rit parmi les autres.

 

– Il est fini le temps des chevaliers du guet ! Vous voudriez d’un couvre-feu ? Laissez-nous vivre et profiter de notre jeunesse !

 

Quelqu’un derrière elle lança :

 

– Vieux rabat-joie !

 

Mais, Elle,  douce et respectueuse, se voulait apaisante :

 

– Pardonnez-lui, Monsieur, voyez-vous, il ne sait pas… Il n’a pas eu de père pour lui botter le derrière quand il se montrait insolent avec les anciens.

 

« L’Ancien » ferma la fenêtre…

 

Elle ne sut pas combien il avait de peine… Hier encore, il se sentait si jeune ! Où étaient ses vingt ans ?

 

Ils continuèrent leurs jeux, leurs rires, jusqu’au petit matin.

Mais, quand ils voulurent reprendre leurs vélos, ils se figèrent soudain.

 

Sur le mur, un fantôme avait dessiné son visage et un regard qu’Elle n’oublierait jamais.

 

C’était celui de l’homme de la nuit.

 

 

© Quichottine, le 6 juin 2012

 

 

120606_Joelle_Chen.jpg

 

 

Merci, Joëlle Chen, pour cette très belle image.

 

* Le titre de Joëlle était : « Un jour, un regard »… j’ai parlé de sa nuit.

 

80 réponses à “Regard, chez Joëlle Chen

  1. une belle histoire, mêlant réalité et mystère.. les images de Joelle ouvrent les portes du pays d’ailleurs, magique et somptueux

  2. Bonjour Quichottine ! Voilà encore une photographie bien exploitée par ta plume imaginaire… Bravo à toi, bonjour à Joêlle tchen ! Bon dimanche mesdames, bises jill

  3. L’image est superbe et ton inspiration … me laisse sur le cul !
    Quelle imagination ! Un grand bravo à votre duo.
    Salut, les artistes.
    Bon dimanche.
    Bisoux doux

    • J’espère que tu as pu te relever ensuite. 

      Merci, Dom. C’est un magnifique compliment, qui me touche beaucoup.

      Bisous doux et bonne soirée. Encore merci.

  4. J’aime aussi ce qu’elle fait.. elle donne de la vie à ses tableaux….

    Belle journée de dimanche avec bises de nous deux

  5. Vos deux talents s’accordent à merveille.
    Merci à toutes les deux et très bon dimanche.
    Bises

  6. Ce regad là t’a inspiré cette histoire criante de vérité, le regard de l’ancien, et il ferme la fenêtre sur son désarroi… La jeunesse est cruelle…
    Bisous Quichottine

    • Certains n’imaginent pas qu’ils seront vieux un jour…

      Je crois qu’ils vivent comme si demain n’existait pas, et surtout qu’il ne pouvait rien leur apporter de meilleur.

      C’est dommage…

      Douce soirée, Marine. Bisous.

  7. Une histoire dont on se laisse porter par le « regard Quichottinien » que cette image t’as inspiré chère Tisseuse de rêves… ce sont des lignes que j’ai aimé lire et je t’en remercie. Ton amitié est précieuse et à l’évidence je ne suis pas seule à le penser, un partage bien agréable une fois de plus.
    Je t’embrasse plein Quichottine non pas sans te souhaiter un bon dimanche

    ps : merci à tous tes visiteurs pour leurs traces amicales

    • Merci à toi… sans ton image, les mots n’existeraient pas.

      Je suis heureuse qu’ils t’aient plu.

      Je t’embrasse. Passe une douce soirée.

  8. salut
    je te souhaite un bon dimanche

  9. Une histoire qui donne des frissons.Belle interprétation de cette photo,bravo.

  10. Une belle photo, et un beau conte, qui m’a fait penser au « Manteau » de Gogol.

  11. Une magnifique animation d’une image qui prend vie avec tes mots. Douce soirée, bises Quichottine

  12. Que dire ? j’aime, oui j’aime, tes mots, sa photo … merci à vous deux.

  13. je salue ce soir ton talent d’écriture qui se marie avec celui de Joëlle que j’aime beaucoup.

    Je suis heureuse de découvrir chaque matin un nouveau quichotrain mais je vais devoir t’abandonner 2 ou trois jours car nous sommes en plein travaux dans la maison et l’ordinateur ne sera pas disponible , ce qui ne m’empêchera pas de revenir très vite !
    Je t’embrasse Quichottine et à très bientôt…
    Marie

    • Bon courage pour vos travaux.

      J’espère qu’ils se dérouleront sans encombre.

      Merci pour tout.
      Bisous et belle journée à vous deux.

  14. Eh oui! le temps passe vite et on devient vite vieux … aux yeux des autres en tout cas.
    Bonne semaine à toi.

  15. lizagrèce

    Alors comme ça il n’y a pas de train le dimanche ?

  16. Tu as très bien parlé de cette superbe toile de Joëlle. Bonne soirée et bisous

    • C’est une photographie… art urbain. Assez extraordinaire je trouve et la photo de Joëlle le magnifie.

      Bisous et douce journée. Merci.

  17. Une bien belle harmonie entre toi et Joelle

  18. Magnifiques ,et le tableau et l’histoire !
    J’ai adoré.
    Bisous

  19. Joëlle a toujours un coup d’oeil très pointu sous des angles particuliers. Très bon.

  20. superbe cette image !!!

  21. Bonjour Quichottine,

    Très belle histoire inspirée par cette création. Quelle merveilleuse conteuse tu es.
    Bisous de bonne journée
    Martine

    • Merci, Martine.

      Je suis contente que cela te plaise… et touchée par ce joli compliment.

      Bisous et douce journée à toi.

  22. Une nuit, un regard vient de rejoindre avec un peu de retard (oups !) ma page de partage : http://srv05.admin.over-blog.com/index.php?module=admin&action=preview:page&ref_site=1&nlc__=641341309989&id=1331285783
    Encore merci à toi chère Tisseuse de rêves
    Bises tout plein

  23. L’image est superbe et ton inspiration … me laisse sur le cul !
    Quelle imagination ! Un grand bravo à votre duo.
    Salut, les artistes.
    Bon dimanche.
    Bisoux doux

  24. Ce regad là t’a inspiré cette histoire criante de vérité, le regard de l’ancien, et il ferme la fenêtre sur son désarroi… La jeunesse est cruelle…
    Bisous Quichottine

  25. Une histoire dont on se laisse porter par le « regard Quichottinien » que cette image t’as inspiré chère Tisseuse de rêves… ce sont des lignes que j’ai aimé lire et je t’en remercie. Ton amitié est précieuse et à l’évidence je ne suis pas seule à le penser, un partage bien agréable une fois de plus.
    Je t’embrasse plein Quichottine non pas sans te souhaiter un bon dimanche

    ps : merci à tous tes visiteurs pour leurs traces amicales

  26. Une magnifique animation d’une image qui prend vie avec tes mots. Douce soirée, bises Quichottine

  27. lizagrèce

    Alors comme ça il n’y a pas de train le dimanche ?

  28. Joelle a beaucoup de talent tant en peinture qu’en photographie
    Bon dimanche Quichottine

  29. canelle56

    Bonjour Quichottine
    Que c’est beau …je ne peux qu’admirer tes talents d’écriture !!!
    Bonne journée à toi
    Bises

  30. Mistigris

    s’il n’y avait que la nuit ce genre de chose…même le jour
    et surtout, surtout « ne rien dire » ! ce ne sont pas que les canettes, ce sont les bouteilles vides (après) de wisky, et les voitures portières grandes ouvertes et la musique à fond, ces trucs infâmes qui font beaucoup beaucoup de bruit, et aucun respect des riverains, (âgés-malades çà ne les regarde pas, s’en foutent complètement ! ) et certains assez bien éduqués par leurs parents, pas que…
    Désolée Quichottine ton texte est trés beau, trés vrai, et il y a pire encore, même dans les petits villages !
    l’éducation ? mot à ne pas prononcer, ne rien dire sous peine de se faire insulter et traiter de tous les noms !
    cela n’empêche que le tableau est beau et tes paroles aussi.
    Je me demande dans quel monde vivront nos petits-enfants…
    MIAOU !!!!

    • Ne sois pas désolée.

      Je sais que c’est comme ça, et bien pire souvent.

      Si tu savais le nombre de fois où j’ai eu envie, moi aussi, d’ouvrir ma fenêtre… mais, si je l’avais fait, ils auraient insisté de plus belle, par défi, rien que pour m’embêter davantage.

       

      Nos enfants devront faire ce qu’ils pourront, comme nous, pour que leur monde soit un peu plus respectueux de ceux qui y vivent.

      Merci à toi. Je t’embrasse très fort.

  31. Je lis dans le regard de cet homme qu’il observe intensément quelque chose comme ci il était arrivé là où il devait être 😉 j’ai bien aimé ton histoire aussi.

    Bon dimanche Quichottine Bise :*

  32. Mamychachat

    Je n’aurais jamais imaginé cette histoire à la vue de cette photo, quelle imagination ! mais je vais te décevoir en t’avouant que je fais partie des rabats-joie, de ceux qui veulent dormir la nuit … Si je pouvais sortir de ma « banlieue qui craint », loin de ces jeunes drogués et des camions de CRS …. mais pas le choix …
    Tu vois cette histoire m’attriste plutôt et c’est étrange mais je vois notre nouveau Président sur ce portrait ! et çà c’est plutôt rigolo ! bon zouuuu, faut qu’j’aille voter !
    Gros bisous

    • Je suis aussi de ces rabat-joie… je n’aime pas ceux qui font n’importe quoi sous prétexte qu’ils ont quelque chose à fêter.

      La liberté des uns s’arrête où commence celle des autres… nous devrions y penser.

       

      J’espère que ton dimanche s’est bien passé… Je suis allée voter aussi, sans grande conviction, hélas. Je n’ai jamais aimé la politique, mais depuis quelques années je l’aime encore moins.

      Gros bisous et douce soirée. Merci pour tes mots.

  33. jean-marie

    bonjour, ma chère Quichottine,
    j’adore les tableaux de Joëlle
    ses photos aussi
    ton interprétation du regard est magnifique
    dans un récit plein de tendresse et de poésie
    bon dimanche à toi
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

  34. M'annette

    l’artiste pense, et le spectateur imagine..
    Merci pour ce partage!
    j’aime beaucoup ce que fait Joëlle,bises

  35. Tes « insultes » sont bien policées…Je pense qu’ils en auraient dit de + crues surtout s’ils étaient imbibés…Bises VITA

    • Je sais que tu as raison et j’en ai entendues de plus méchantes aussi.

      Disons que j’ai voulu ne pas les accabler.

      Bises et douce soirée.

  36. katara C.Néri

    Dis-donc ça me fait un peu froid dans le dos cette histoire Quichottine brrr (vite prête moi un pull!) bisous

  37. Bien sur je connais Joëlle, elle a eu la gentillesse e me donner plusieurs tableaux, notamment le lion (mon signe de zodiaque) qui est dans ma présentation !
    Bises mon amie

  38. patdelapointe

    ah ça ! c’est du vélo…

  39. FéeLaure ♥

    J’ai adoré ton texte, j’accroche moins sur la peinture qui me met un peu mal à l’aise…
    Belle journée Quichottine
    Gros bisous de nous deux

  40. Quichottine ton texte me laisse sans voix tellement j’ai aimé…d’habitude tu nous parles des autres …c’est un grand plaisir quand tu écris … »comme ça …pour écrire » bon pas très clair …mais je suis sure que tu me comprendras 🙂
    bises

    • Ton compliment me touche beaucoup.

      Si, c’est très clair… tu vois, même si j’aime parler de ce que les autres font, de ce qu’ils m’offrent, j’aime aussi écrire, pour écrire, et cela me manquait un peu… 

      D’où ce billet parmi les quichotrains…

      J’ai aimé la photo de Joëlle, et j’ai aimé écrire l’histoire qu’elle m’a inspirée.

       

      Merci à toi de l’avoir dit.

      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  41. dentelline

    Très joli texte!
    Beaucoup de poésie!
    Merci Quichottine pour cette douce pause!
    Bonne soirée!
    Bisous

  42. Durgalola

    très belle photo
    et beau texte … qui accompagne bien l’image.
    Bises

  43. Durgalola

    très belle photo
    et beau texte … qui accompagne bien l’image.
    Bises