Le lutin arc-en-ciel

Pour ceux qui ne le connaissent pas, et, en particulier, pour Babeth, qui évoquait pour moi un lutin multicolore…

 

Coucou, tu ne savais pas qu’il existait des petits lutins non pas bleus comme toi … mais multicolores qui parcourent les blogs et aident à leur réalisation… ils font ça quand l’ordinateur est éteint…lol

bonne soirée… et n’oublie pas il faut éteindre l’ordi!!!!

babeth

Commentaire n°8 posté par babeth a le 12/09/2011 à 19h29

Une réédition qui vous plaira peut-être…

 

 

 

Demain, ce sera la rentrée des classes… ici, du moins.

Alors, aujourd’hui, pour les enfants et pour ceux qui le sont encore un peu… je pense à Patriarch, à Bidulette… à d’autres encore… mais surtout à mon ami Muad qui m’avait parlé un jour de ce lutin arc-en-ciel….

Il m’avait dit :

Coucou Quichottine, ce qui est bien avec les lutins c’est que tu as toute la palette de l’arc en ciel pour décliner tes histoires au gré de tes humeurs et de ton inspiration.

Même chez les lutins, on ne choisit pas sa couleur, c’est un bagage que le lutin devra pourtant porter tout au long de ton histoire.

Je me prend à rêver d’un lutin qui voudrait plus que tout vivre ses rêves et qui finirait par devenir arc en ciel …

Gros bisous et très bonne soirée,

commentaire n° : 17 posté par : Muad’ Dib le: 24/09/2008 17:48:55

 

Moi, je lui avais répondu…

Muad mon ami… Ce lutin là existe dans mes histoires, mais je n’avais pas prévu de vous en parler tout de suite.

Maintenant, que vais-je faire ?

Il va falloir que je réfléchisse.

Gros bisous et très bonne soirée à toi aussi

 

 

J’ai réfléchi… et voici donc une nouvelle histoire, illustrée par Kinou. …

 

Il était une fois un petit lutin blanc…

 

 

— Mais il n’y a jamais eu de petit lutin blanc !

 

 

Je sais bien ! Les petits lutins de mes histoires sont toujours colorés, ils sont bleus, verts, rouges, bruns… selon leur métier, leurs envies. Il y en a même de roses, légers et insouciants… En fait ils ont tous les couleurs de leur vie.

 

 

Mais c’est moi qui raconte l’histoire, j’ai tous les droits. Chut ! Écoutez !

 

 

Il était une fois, un petit lutin blanc…

C’était vraiment extraordinaire. Nul n’avait jamais vu, de mémoire de lutin…

(Et tout le monde sait que les lutins vivent très longtemps, puisqu’ils ne meurent jamais)

 

… nul n’avait jamais vu de petit lutin blanc et tout le monde le regardait de travers.

 

 

Il ne ressemblait à rien, ce petit lutin blanc. …

 

Ah si ! Il ressemblait à un fantôme. Et les petits lutins de la forêt n’aiment pas trop les fantômes !

 

 

En fait, il rasait les murs, il essayait de se fondre aux cailloux du chemin, il s’effaçait, disparaissait, dans la roche des montagnes. Il aurait aimé ne pas exister.

 

 

Pourtant, il savait faire plein de choses, comme les autres lutins. Il aurait pu être tailleur de pierre, forgeron, cuisinier… Je suis sûre qu’il aurait même pu raconter des histoires, comme le lutin bleu.

 

Il aurait pu, mais il ne voulait pas.

 

Un jour, il rencontra le lutin bleu… Pas n’importe lequel… LE lutin bleu, celui de mes histoires.

 

 

Contrairement à ce qui se passait d’habitude, avec les autres lutins, bleus ou non, celui-ci ne le regarda pas comme s’il avait été nuisible ou transparent. Le lutin bleu le regarda, vraiment… Et même… Il lui sourit gentiment !

 

 

Il l’emmena un peu plus loin, là où le lutin blanc n’était jamais allé, dans « L’au-delà du moi »…

 

 

(C’est un endroit un peu étrange, qui n’a rien à voir avec le quotidien des petits lutins. Pas de lianes, pas de champignons, pas même de liseron qui tinte.
Seulement un jardin, des fleurs, et un escalier, qui monte… très haut !
)

 

 

Là, le petit lutin bleu dit au lutin blanc de monter, que là-haut il trouverait sa couleur, qu’il ne fallait pas avoir peur.

 

 

Si vous aviez vu le sourire du lutin bleu, vous l’auriez trouvé « enchanteur ».

 

 

Peut-être est-ce pour ça que le lutin blanc s’élança, il grimpa les marches quatre à quatre !

Il grimpait. Il grimpait !

… il grimpe !

 

 

Brusquement, à mi-chemin, le voilà qui s’arrête. Il hésite. Qu’y a-t-il en haut ?

 

N’est-ce pas un piège ? Il se retourne. C’est haut déjà.

Il a le cœur qui se serre et les jambes en coton.

 

C’est le vertige vous croyez ?

 

(Ne serait-ce pas plutôt la peur de ne pas réussir ?)

 

 

C’est difficile, pour lui, de décider. Il n’a jamais eu à le faire.

 

Il se contentait de longer les murs, d’obéir à ceux qui voulaient qu’il fasse telle ou telle chose… de préférence les travaux dont les autres ne voulaient pas !

 

C’était un petit lutin, sans couleur, sans saveur, sans ferveur non plus. En fait, il n’avait de lutin que le nom.

 

 

Et voilà qu’à mi-chemin, il se demande s’il fait bien. Le lutin bleu l’a délaissé, Au pied de l’escalier…

 

Là bas, aussi loin qu’il regarde, il n’y a rien, personne !

Il s’assoit. Les yeux dans le vague…

 

 

Vous avez déjà vu un petit lutin blanc attendant au milieu d’un escalier ? Non ? Moi non plus.

 

 

Un lutin, un vrai, ça n’attend jamais. Ça agit ! Et, comme dirait quelqu’un que je connais bien, il avait intérêt à se dépêcher ! Le soir allait tomber, et après, lorsqu’il ferait nuit noire, plus personne ne pourrait l’aider à voir ce qu’il y avait là-haut…

 

 

Il se releva bien v
ite, il prit ses jambes à son cou et il arriva… ventre à terre (normal !) en haut de l’escalier.

 

Là… il n’en crut pas ses yeux. Il y avait…

 

(Non ! Pas le pays des couleurs, non, ça, c’est une autre histoire, avec des magiciens que je n’ai pas créés !)

 

 

… Il y avait un jardin, un immense jardin. Il embaumait ! Et des milliers de fleurs de toutes les couleurs y dessinaient de grandes arabesques. C’était … magique !

 

(Pourtant, je vous assure qu’il n’y avait pas de magicien… Seulement un petit jardinier un peu bossu, à force de s’être penché vers la terre !)

 

 

Le petit lutin en resta sans voix.

 

Il regardait partout… et partout où ses yeux se posaient, une nouvelle couleur et un nouveau parfum l’envahissaient.

 

(Bien sûr, je pourrais vous décrire les mille et une fleurs de ce jardin, je suis sûre qu’il y aurait ici plein de photographes talentueux pour les prendre en photo et vous les montrer… mais, ce qui est important, c’est que le petit lutin blanc venait de trouver son métier. Il serait jardinier !)

 

 

Le maître des lieux lui apprit tout ce qu’il savait… Le nom des fleurs et Dieu sait qu’il y en a de tarabiscotés !

 

(Il y en a que tout le monde connaît. Celles que l’on met en bouquet, celles qu’on vend en potée, celles qui fleurissent dans la neige, à l’ombre ou au grand soleil, celles qui se cachent dans les sous-bois ou qui rêvent au bord de l’eau… Et puis les autres, celles qui ne fleurissent que sur le tableau des peintres, celles qui paressent sur des enluminures, des fleurs de parchemin ! Là, il y avait tout.)

 

 

Le petit lutin blanc apprit à soigner le jardin, à le suivre au fil des saisons, à semer ce qui devait l’être… Bref, il devint un bon jardinier.

 

Cependant, il était un peu triste, parce que son habit restait blanc. Tout blanc. Il n’arrivait même pas à le salir.

 

Mais quand il eut fini son apprentissage, un matin, il vit sur sa houppelande se décliner toutes les couleurs de l’arc en ciel, d’une épaule à l’autre !

 

Son vêtement avait pris toutes les couleurs, il n’en manquait aucune.

 

Il demanda l’explication de ce prodige au vieux jardinier…

 

 

Le vieux lutin sourit.

« Tu pouvais être tout, tout ce que tu voulais. Toutes ces couleurs, tu les avais en toi, ce qu’il y a, c’est que tu ne les voyais pas. »

 

Un grand sourire illumina le visage du petit lutin blanc arc-en-ciel.

 

 

 

Depuis, du matin au soir, il s’occupe de son jardin, arrosant par ici, désherbant par là, préparant les semis, taillant les fleurs fanées… Il y a toujours de quoi faire.

 

Mais, au coucher du soleil, il descend les escaliers, une lanterne à la main. Il retourne dans la forêt. Là, il voit les autres lutins, qui le regardent passer d’un air… ah non, ils ne sont plus du tout méprisants. Ils aimeraient pouvoir revêtir la belle houppelande irisée !

 

Le lutin bleu rêve aux nuages, comme d’habitude, et lui sourit d’un air complice.

 

Les lutins roses essaient d’attirer son attention. Ils chantent à son approche et leurs mélodies se mêlent au chant des rossignols. Mais lui n’a que faire des lutins roses. Il sait bien qu’ils l’aiment seulement pour ce sourire timide qui les fait tous craquer. Les lutins rouges le convient à de somptueux dîners. Mais le plus souvent il décline leur invitation.

 

Ce n’est pas qu’il soit sauvage, non, c’est qu’il a bien mieux à faire…

 

Quoi ?

 

…. Eh bien, si j’ai le temps, je vous le raconterai… Une autre fois !

 

 

 

 

Un grand merci à Kinou qui avait colorié pour moi le lutin blanc.

Merci à Mahina qui me l’avait fait sourire… (voir ici)

 

 

[première publication le 5.11.2008]

238 réponses à “Le lutin arc-en-ciel

  1. mdr…L’antichambre du plaisir  😉
    Je te vois sourire et t’amuser en racontant ce joli conte à ta petite fille. Comme elle, je suis enchantée. Le lutin de Kin-où est.. lumineux.
    Doux rêves, Amielle.

  2. J’aime cette histoire Quichottine.
    Pour Sogo,j’ai arrivé sur son blog ce soir-là et j’ai vue que c’était sa fête.
    merci quand même .
    Bonne journée et À bientôt.

  3. J’aime beaucoup ton conte Quichottine… Cette richesse que nous avons tous en nous et que nous n’utilisons pas souvent parce que nous n’oson pas, manque de confiance en soi souvent. Bises

  4. Une très belle histoire!!! à lire aux enfants!
    Bonne journée bises!

  5. magnifique histoire
    très joli lutin arc-en-ciel
    belle journée

  6. Ce n’est pas la rentrée scolaire mais le retour en Normandie tout simplement après quelques jours chez mon fils.
    Bisous et bonne journée.

  7. Ah oui, et le lutin bleu c’est celui de l’histoire que tu avais écrit pour moi? Ou il était vert le mien? Quelle importance dans le fond tes lutins sont toujours gentils, ce n’est pas comme les humains
    Je te bisoute Quichottine
    Amitiés, Flo

    • Flo, le lutin bleu de l’histoire que j’ai écrite pour toi existe depuis bien longtemps, et il voyage, d’histoire en histoire, c’est mon héros préféré. Il a pour ami un lutin vert… que nous avons déjà croisé.

      Il est doux et rêveur… et s’il reçoit souvent des coups, il les oublie.

      C’est pour cela que les humains croient qu’ils peuvent tout lui faire…
      Mais ce n’est pas sûr.

      Bisous plein à toi aussi, Flo. Prends soin de toi

  8. Quichottine tu m’a emporté dans ce pays magique dans lequel un lutin blanc se pare de toutes les couleurs de l’arc en ciel…je suis sous le charme de ton texte et de ce pays où il fait si bon vivre…une belle évasion…de la douceur dans ce monde de brutes…tu devrais écrire plus souvent des belles histoires comme ça…j’imagine les enfants de la bibliothèque de mon village sous le charme si on leur racontait ça… c’est tellement beau !… gros bisous…

  9. Il y a beaucoup de lutins chez toi – de toutes les couleurs – chez moi il n’y en a qu’un et c’est  un lutin cafteur !
    On joue chez moi si tu as le temps … Avec des fées !
    LIZAGRECE

    • Ah…

      Tu sais, un jour il faudra que j’achète l’un de tes recueils de contes… je voudrais bien savoir à quoi ressemble ton lutin cafteur !

      Je suis allées jouer… Merci !

  10. Merveilleuse histoire!…Continue, Quichottine!…Mais j’ai du retard, et j’aurai du mal à me mettre à jour; pourtant, j’ai envie de tout lire…
    A tout bientôt!

  11. P.S. Mon île est ancrée … et encrée dans ma mémoire ! Mais ce que je n’ai pas dit, c’est que, chaque fois que je vais la voir, je suis triste et fâché: son sable n’est plus d’or ! De sales traces de pollution ont strié ses falaises !
    A tout bientôt!

    • Je comprends…

      Tu sais, je crois qu’il en est ainsi de toutes choses, même sans pollution, elles sont plus belles dans nos souvenirs…

  12. Merci !!! Magnifique ce lutin, avec ses oreilles de souris !!!! Bises x2

  13. quelle joie de découvrir un lutin arc en ciel en pleine féerie de noël !!!! superbe cet article encore une fois, j’ai du mal à décrocher, je voudrais y rester !!!! chez moi aussi vagabondent les lutins :  lutin fly,  lutin opalin, lutin porteur de missive, lutin aux haltères….sans compter les chaperons…un joli petit monde heureux pas loin du tien si fantastique…

  14. quelle charmante histoire, j’imagine les yeux ronds et curieux de ta fille alors que tu lui racontais, quel supplice de devoir fermer les yeux sans connaitre la réponse à ce « quoi ? » mais le sommeil l’a vite emportée et elle eut au creux de ses songes une réponse délicieusement colorée, j’en suis sure !

    • Ah… Mais tu ne sais pas si « elle » n’a pas eu droit à l ‘histoire en entier… (sourire)

      En fait, c’est elle qui m’a donné la réponse. Je n’ai pas eu à la lui raconter !

  15. C’est une bien belle histoire…Pleine de couleur et de rêve.

  16. Je vais la raconter à mes petits enfants ce week-end

  17. « Les lutins ne meurent jamais »: c’est pour ça que tu aimes cette coutume malbar, où l’on donne à boire et à fumer aux défunts. tout s’explique!

  18. ton commentaire me touche beaucoup ! je te remercie ! gros bisous et bonne soirée, christel

  19. Tout est en soi, il faut cultiver son jardin et y faire épanouir ses fleurs.
    Je l’aime bien ce lutin blanc…le blanc est une couleur merveilleuse, je le voyais bien lutin des neiges ou de la lune ou des anges…Bises  VITA

  20. Les luthins ne meurent jamais, ce sont des petites étoiles.
    Bonne soirée.

  21. Coucou encore une jolie histoire
    C’est vrai qu’un petit lutin blanc peut être mignon et avouons qu’un lutin aux couleurs de l’arc en ciel et beaucoup plus beau

    C’est que l’on voit la vie différemment quand elle est colorée

    Tu as raison demain les enfants reprennent l’école, donc on reprend également les bonnes vieilles habitudes

    Je te fais de gros bisous

  22. Quand on aime les fleurs et qu’on sait leur parler, elles vous le rendent bien un jour ou l’autre…Là, elles ont donné un peu de leurs couleurs au petit lutin blanc!
    Quelle belle houppelande aux couleurs arc-en-ciel!! :-))

  23. J’ai passé un très bon moment, je vais retenir cette histoire pour la raconter à mes petits enfants.

  24. Moi c’est la poésie, bonne journée.

  25. J’ai lu cette histoire avec infiniment de plaisir…il y a ce côté merveilleux du rêve…et puis je pense à mon petit lutin des bois..Pilou le loir…et je dis souvent qu’un peintre « disparu »..de la terre va peindre des arcs-en ciel …certainement au-dessus du jardin magique de ton petit lutin jardinier!
    Bon Jeudi Quichottine***~~

  26. Quand on est un lutin arc-en-ciel on a toutes les activités des autres possibles (puisqu’on a toutes les couleurs) alors difficile d’avoir du temps pour baguenauder et passer du temps à toutes ces billevesées et autres calembredaines. De plus un lutin ar-en-ciel reste différent … comme le vilain petit canard. Il sait qu’il n’en est pas un même s’il vit au milieu d’eux.
    Il est simplement différent (« lutin, téléphone maison ») et j’en connais de ces lutins arc-en-ciel perdus au milieu des Hommes.

    Au fait… (rien à voir avec le lutin) j’ai de nouveau accès aux réponses pour les commentaires. Comme quoi patience et longueur de temps font la nique aux bugs (adaptation libre et non reconnue par l’Académie)

    • Merci infiniment pour ce que tu dis du petit lutin… Tu as raison !

      Oui, j’ai vu que tu avais accès et que tu pouvais répondre. C’est génial… et comme OB m’avertit lorsque tu réponds, c’est encore mieux ! (Bravo pour l’adaptation… c’est excellent !)

  27. « L’important c’est de cultiver son jardin »… (Voltaire, ou presque)
    Je ne suis pas sûr de l’exactitude de ma citation, mais ton histoire me l’a rappelée…

    • « Il faut cultiver notre jardin »…. C’est de Voltaire, tu as raison, dans Candide

      Merci, Jim ! Tu es formidable !

  28. Bonsoir chère Quichottine, je ne sais dire que quelques mots, mais toi tu sais parler aux grands enfants comme nous.. je suis certaine que tu racontes de jolis contes à tes petits enfants.. quelle chance ils ont..
    J’ai aimé ton histoire et pour t’inspirer il te suffit d’un commentaire et hop.. te voilà parti au pays des lutins.
    Est-ce Fancri qui a posé l’un de ces escaliers dans ton histoire ?
    je me suis encore sentie comme une petite fille quand je lis tes contes et le petit Lutin blanc-arc-en-ciel est attendrissant..
    Nous sommes tous un jour arrivés au pied d’un escalier..
    je t’embrasse
    le matelot de la terre ferme

    • Non, tu sais, cette histoire existait bien avant… mais je n’avais pas prévu d’en parler avant que Muad n’en parle dans son commentaire.

      J’ai de nombreuses histoires dans mes tiroirs… (sourire)

      Je crois que si Fancri lit cette réponse, il saura pourquoi je lui ai envoyé un escalier, il y a longtemps, et pourquoi je suis l’une de ses abonnées. J’aime les escaliers, j’aime découvrir les endroits où ils nous mènent.

      Merci, Chantal ! Je suis heureuse que tu sois passée.

  29. C’est un bonheur de se promener dans ta bibliothèque!
    J’avais tellement aimé ton lutin blanc, que je suis revenu lire…
    Je vais chercher dans mon île: il y a peut-être des lutins…mais…snif!!! ils ne seront ni blancs ni arc-en-ciel!
    Bon week-end!
    A tout bientôt!

    • Merci, Robinson. Tu sauras, si tu les vois, de quelle couleur ils sont… et regarde-les bien pour me raconter ensuite (sourire)

      Là, ce sera un « bon lundi » pour toi…

  30. Moi j’aime bien tes histoires =)

    C’est intéressant comme elles parlent toutes de l’identité… en même temps, je crois qu’on a toujours beaucoup à dire là-dessus car on évolue perpétuellement.

    On a toujours un petit lutin bleu qui sait nous montrer le bon chemin… puis un jardinier qui nous montre qui nous sommes réellement, et ce qui dit Plume est très vrai, on ne sait pas toujours voir ce qu’on a en nous, il est toujours plus facile de voir les autres… (d’où les complexes)

    Et puis, quand on s’est trouvé, c’est alors à ce moment que tout le monde s’intéresse à nous… et bien sûr, ces gens nous paraissent un peu à part, comme le lutin à la fin qui a ses propres occupations…

    vive les lutins de Kinou ^^

    bisous, bon dimanche!

    • Merci… tu en as fait l’analyse et c’est très beau, très vrai.

      Je pense que nous cherchons tous à savoir qui nous sommes vraiment…

      Je suis d’accord avec toi pour le coloriage de Kinou, elle en a fait quelque chose de magnifique !

      Bonne soirée, Zarbifa’

  31. justequelquun

    Merci. Je ne sais pas quoi dire d’autres que Merci, Fabuleux, Magique.
    ….
    Pas de mot.
    Mais beaucoup d’émotion

    • Juste quelqu’un qui est passé… Si tu n’as pas de blog, j’espère que tu repasseras ici pour prendre mes remerciements.

  32. Voilà un billet qui se déguste lentement sans modération. J’attends toujours tes histoires de lutin Quichottine, je retrouve ainsi un peu grâce à toi mon âme d’enfant, je pourrais les lire tous les soirs ces petites historiettes que j’apprécie tant.
    Merci Quichottine pour cet instant de pur bonheur.
    Santounette

  33. Je savais que j allais trouver une histoire merveilleuse avant d’aller au pays des rêves des tits lutins.
    Une lumière jaillit toujours pour celui qui se sent pas comme tout le monde et un jour on l envie car il a trouver son chemin…
    Je ne connais pas de lutin fantôme aussi beau et merveilleux. Quand je vais pénétrer en mon jardin, je penserai je pense longtemps à ce lutin blanc…
    Merci pour ce partage Quichottine et je suis vraiment heureuse d’avoir poussé votre porte celle d’un Univers féerique…
    Bisous et à bientôt

  34. et pourquoi pas un lutin caméléon, qui change de couleur selon l’humeur du lecteur et non plus du narrateur ou narratrice?

    Ce serait assez drôle d’assister à l’événement

    Bonne journée et prends soin de toi. Bises x 2

    • Oui, pourquoi pas ?

      L’écrivain en serait lui aussi surpris.
      Son personnage lui échapperait… Mmmm…

      Il faudra y songer.

      Bonne journée à vous deux. Bisous affectueux à vous partager.

  35. Lanterne à la main,

    Lutin tamarre ?

    Chut !

    L’arc-en-ciel dort…

    Loop

  36. Pour une fois, il a bien fait de prendre la patience d’attendre ses couleurs, le lutin « blanc ». Qu’est-ce que ça lui va bien cette parure arc-en-ciel !

    bises et belle journée

    • J’avais beaucoup aimé la façon dont Kinou l’avait illusté.

      Bises et belle journée à toi. Merci d’avoir suivi le lien.

  37. Ah, quel bonheur de retrouver ton petit lutin arc-en-ciel !

    Douce nuit. Gros bisous, tout plein.

  38. C’était une jolie histoire … à méditer.

    Bon mardi.
    Bisoux

    http://chezdom.over-blog.com

  39. Sourires…. quelle imagination… belle journée avec bises de nous deux.

     

    Je vais arrêter un peu des visites.. je reprendrai plus tard..C’est long à mettre à chaque fois les identifiants.. plus de30 fois ce matin…

    • Tout va bien maintenant. 🙂

      Je sais que c’était épouvantable et je te remercie d’être passé malgré tout.

      Bises affectueuses et belle journée à vous deux.

  40. j’avais justement besoin de couleur ce matin pour colorer une journée de « crotte »…. merci Quichottine

  41. Bonjour Quichottine !  Quel joli conte !!!   J’aime la devise du vieux lutin !   Bon mardi à toi !  Bizzz jill

  42. Il a perdu sa candeur, il va en voir de ttes les couleurs….C’est la vie!!!! VITAmine

  43. Un conte …. d’une histoire vraie…. magnifique , émouvant …. nous sommes tous des lutins blancs qui attendons la main tendue d’un lutin bleu …. la peur nous tenaille souvent tout au long de l’ascencion de l’escalier…. le jardin , apothéose de la réussite , est là avec ses couleurs , ses parfums , sa douceur . Tu es une fée Quichottine. Merci pour cette parabole . Belle journée, bisous

  44. Quel joli conte et je ne dois pas être la seule lorsque je commence je n’arrive pas à m’arrêter avant la fin ,je veux savoir à tout prix ce qu’il va arriver à ce petit lutin Blanc (non pardon irisé maintenant) Merci et gros bisous  eliane

  45. Merci pour cette découverte littéraire! Bonne journée

  46. Qu’il est mignon ce petit lutin blanc…nous aussi nous ne savons pas toujours voir  et faire paraître toutes les couleurs qui sont en nous

    • Un sourire… La fragilité peut se transformer en force, une fois que l’on a trouvé sa propre voie…(ou sa voix)

      Merci.

      Passe une belle journée, Gazou.

  47. C’est très curieux, il y a des moments où je me sens lutin blanc !

    Quand je vous le dis qu’un jardin, c’est prenant mais formidable. C’est vrai, quand même, qu’à force d’y travailler on arrive à se casser en deux !

    Comme j’aime tes lutins. Il savent la vie. Ils nous la racontent

  48. Quelle jolie histoire…beaucoup d’émotion aussi.

    Ce matin j’ai planté un petit liseron bleu et à mesure qu’il grimpera, je penserai au lutin bleu et au tendre lutin arc-en ciel..Merci pour ce rêve Quichottine Bises***D’Ocean*~~

  49. Une morale qui ne se dit pas, c’est bien,  une quête qui se mène comme toutes les quêtes, seul, et la paix qui ouvre le chemin de la vie, un joli conte.

  50. Quelle jolie histoire à raconter aux enfants, il est vraiment adorable habillé en arc en ciel ce petit lutin blanc ! !

    J’ai répondu à Canelle et à Sitelle, OK pour la journée noire !

    Gros bisous Quichottine

  51. Génial !

     

    ça marche !!!

    Bravo à tous ceux qui se sont mobilisés !!!

     

    L’union et l’intelligence font la force.

     

    Loop

    • Un sourire… c’est vrai que c’est plus facile ainsi pour ceux qui pouvaient poster des commentaires.

      Bonne soirée, Pénéloop.

  52. Chic…. c’est vraiment plus facile et agréable avec les identifiants en place.

     

    Bel après midi. Bises x 2

  53. C’était une très belle histoire avec une morale, ne pas avoir peur d’avancer, d’aller plus haut.Bisous Quichottine.

  54. Retour au monde merveilleux des « Paraboles » ! Check-list pointée… Départ imminent ! A bientôt…!

  55. J’adore tes contes… Et celui-ci est si coloré… Je dois avoir encore mon d’âme d’enfant… Il me parait si léger et si fragile celui-là, alors je le prends par la main et je voyage dans ton monde merveilleux.
    Merci Quichottine, bisous.

  56. merci pour ces sourires !! j’ailme l’idée que chacun a en soi toutes les couleurs de l’arc en ciel

    bonne journée et gros bisous

    • Je crois que nous les avons tous… mais que peu savent les trouver.

      Tu fais partie de ceux qui savent donner des couleurs à ceux qui n’en ont pas. Merci !

      Bonne et douce soirée à toi. Gros bisous.

  57. Une merveilleuse leçon ! Merci Quichottine, je t’embrasse très fort.

  58. tu fais bien de le faire remonter à la surface de nos lectures ce gentil et joli lutin arc-en-ciel : je l’aime bien

  59. Voilà un joli conte initiatique… petit lutin blanc est devenu grand. Il n’a plus qu’à retransmettre ses couleurs. J’espère qu’il ne va pas faire le fier maintenant !… Gros bisous

     

    PS. tu aurais pu publier « le bouton de la colère ». C’était bien parti mais OB a réparé…

    • Je ne pense pas du tout qu’il fera le fier… ce n’est pas vraiment son genre.

      OB a réparé le bouton qu’il avait lui-même cassé, mais rien n’est réglé pour ceux qui ne peuvent toujours pas poster, ou même voir les blogs.

       

      Au « bouton de la colère »… j’ai préféré le « samedi noir », mais c’était une bonne idée.

      Bisous et belle soirée.

  60. christine de Rep Dom

    merci pour cette si poétique histoire   bisoux

  61. Bonsoir Quichottine,

    « Le petit lutin blanc venait de trouver son métier. Il serait jardinier ! » : tout s’arrange pour lui à partir du moment où il a trouvé sa vocation.

    Bisous,

    Martine

  62. Puis-je utiliser ton immaculé lutin blanc afin de le « coloriser » à ma façon?

    Cela dit il est déjà tout mignon en arc-en-ciel.

  63. hello ! ai bien eu ton message pour samdei, ça marche pour moi

  64. encore une merveilleuse histoire ! Merci Quichottine !

    bisous

  65. Bon mercredi.
    Bisoux


    • Merci, Dom…

      Je vais regretter d’avoir ôté la possibilité de mettre des images…

      Ton clown est magnifique !

      Gros bisous à toi aussi. Passe une belle fin de semaine.

  66. Elle est revenue la case mais les blogueurs qui ne pouvaient plus commenter peuvent ils de nouveau le faire ? Bises

    • Non, ils ne le peuvent pas, hélas !

      Samedi noir chez moi… mais je n’en voudrai à personne de prendre une autre décision.

      Bises et belle soirée.

  67. Belle histoire!

    Bises Quichottine!

  68. Merci pour ce joli rappel et de nous donner les infos qui vont bien sur l’actualité d’ob… Je t’embrasse Quichottine, bonne journée à toi

  69. salut

    Je fais grève quand même samedi

    C’est normal car quand on le dit on respecte sa promesse

    bonne soirée

    • Je fais grève, mais je n’avais rien promis.

      Juste parce que je sais qu’il ne faut pas abandonner ceux qui sont dans l’incertitude quant à la résolution du bug.

       

      Passe une belle fin de semaine, Tiot. Merci d’être solidaire. A lundi, donc, puisque tu ne publies pas le dimanche.

  70. Ce lutin tout le monde aimerait le rencontrer ! et peut-être d’ailleurs, au coin d’une marguerite, qui sait ? Il s’assied pour rêver j’en suis sûre
    Gros bisous Quichottine

    • Sur un joli blanc bleu ?

      Je crois que nous avons rendez-vous, un de ces jours, Hauteclaire, et, bien sûr, je m’y rendrai, dès que je peux.

      Gros bisous et merci pour cette visite amicale.

  71. C’est un très joli conte, Quichottine ! Ce lutin irisé est adorable ! Bisous

  72. et oui on voit les choses différemment quand elles sont colorées
    ohhh pas besoin de couleurs vives, au contraire, des couleurs pastelles juste pour apporter un peu de bonheur
    Le blanc c’est joli et très discret mais pour montrer qu’on existe, c’est sympa d’ajouter quelques douces couleurs
    Bisous et bon lundi

    • Le blanc me plaît, mais, tu as raison, les couleurs apportent de la joie dans nos vies.

      Bisous et douce soirée à toi, Corinne. Encore merci pour tes mots offerts.

  73. De toutes façons dans le lutin arc-en-ciel il y a forcément du bleu …

  74. mdr…L’antichambre du plaisir  😉
    Je te vois sourire et t’amuser en racontant ce joli conte à ta petite fille. Comme elle, je suis enchantée. Le lutin de Kin-où est.. lumineux.
    Doux rêves, Amielle.

  75. C’est une bien belle histoire…Pleine de couleur et de rêve.

  76. justequelquun

    Merci. Je ne sais pas quoi dire d’autres que Merci, Fabuleux, Magique.
    ….
    Pas de mot.
    Mais beaucoup d’émotion

  77. C’était une jolie histoire … à méditer.

    Bon mardi.
    Bisoux

    http://chezdom.over-blog.com

  78. Quel joli conte et je ne dois pas être la seule lorsque je commence je n’arrive pas à m’arrêter avant la fin ,je veux savoir à tout prix ce qu’il va arriver à ce petit lutin Blanc (non pardon irisé maintenant) Merci et gros bisous  eliane

  79. christine de Rep Dom

    merci pour cette si poétique histoire   bisoux

  80. Bon mercredi.
    Bisoux


  81. Quichottine

    Ben ??????
    Elle est où la suite que tu nous avais promise pour Koulou ????

    Il faut encore attendre ???????????????????

    • Mais oui… C’est demain la rentrée des classes… alors, les enfants ne pouvaient pas attendre un jour de plus !

      Nous, oui, nous sommes grands, non ?

      … Et puis, c’est moi qui décide…
      L’attente est l’antichambre du plaisir ! :D

  82. Quichottine

    Ben ??????
    Elle est où la suite que tu nous avais promise pour Koulou ????

    Il faut encore attendre ???????????????????

  83.  je reste là béate…
    elle est si belle cette hsitoire, ce lutin blanc, c’est comme si on le tenait dans la main, transparent et si léger et tout plein de nos fragilités.

    avec tous ces illustrateurs qui t’entourent, tu devrais envisager une collaboration et publier un album avec tes lutins.

    Je t’embrasse Quichottine.

  84. Et encore une belle histoire remplie de métaphores … J’adooore ! Tu es ma conteuse préférée ;)
    Bon mercredi ! Bisoux.

    dom

  85. Et encore une belle histoire remplie de métaphores … J’adooore ! Tu es ma conteuse préférée ;)
    Bon mercredi ! Bisoux.

    dom

  86. Ce que l’on a de plus beau est enfoui en nous mais nous avons la sale manie de ne pas le voir. Bisous

  87. Ghislaine

    Un vrai plaisir de se laisser aller à suivre la réalisation du lutin blanc . Se retrouver dans la simplicité que demandent finalement les grands changements .
    Merci

  88. Merci Quichottine, juste un merci pour cette douce histoire..(je rêve d’arc en ciel… sourire)

  89. petite elfe

    Ah les arcs-en-ciel… que de belles histoires en perspective…
    Ton histoire est adorable. Comme toujours, tu sais admirablement conter.
    Il y a toujours quelque part un lutin pour prendre par la main un lutin blanc… et qui s’appellerait… espoir? non…

    Bonne soirée.

    • Oui, c’est un peu ça…

      Et il y a aussi toujours un lutin blanc qui doute de lui… (sourire)

      Bonne soirée à toi aussi, Petite-Elfe !

  90. Béatrice

    Que c’est beau les couleurs de l’arc-en-ciel, comme le lutin nous avons tous de belles choses enfouies en nous. Merci Quichottine, tu nous racontes bien les histoires aux enfants que nous sommes, à celui qui est toujours en chacun de nous. Bon nous serons très sages pour connaître la suite.;)
    Bonne soirée, bises, Béa de grapho

  91. Béatrice

    Que c’est beau les couleurs de l’arc-en-ciel, comme le lutin nous avons tous de belles choses enfouies en nous. Merci Quichottine, tu nous racontes bien les histoires aux enfants que nous sommes, à celui qui est toujours en chacun de nous. Bon nous serons très sages pour connaître la suite.;)
    Bonne soirée, bises, Béa de grapho

  92. Béatrice

    Que c’est beau les couleurs de l’arc-en-ciel, comme le lutin nous avons tous de belles choses enfouies en nous. Merci Quichottine, tu nous racontes bien les histoires aux enfants que nous sommes, à celui qui est toujours en chacun de nous. Bon nous serons très sages pour connaître la suite.;)
    Bonne soirée, bises, Béa de grapho

    • Et si je te fais revenir une troisième fois, ce ne sera pas pour rien (si tu approches, je te dirai un secret… le lutin arc-en-ciel, c’est….)

      Ah… tu n’as pas entendu ? C’est encore OB qui fait des siennes ! Il va falloir que tu attendes un peu que ça s’arrange… (sourire)

      Merci, Béa !

  93. Arf! J’y étais presque! Je le voyais… La fin des jolis contes arrive toujours trop tôt! MERCI!   ;)

  94. Arf! J’y étais presque! Je le voyais… La fin des jolis contes arrive toujours trop tôt! MERCI!   ;)

  95. Les contes philosophiques de Quichottine:

    Perpétuelle quête de soi-même, navrance de ne pas entrer dans un certain moule, une certaine catégorie, errance de soi-même jusqu’ au jour du déclic qui peut revêtir la forme d’ un lutin ou d’ autre chose …..

    Bravo à Kinou et à toi pour ce magnifique conte !
    Gros bisous et bonne nuit

    • Je souris… rien de tel qu’une soeur pour parler de ce qui est à peine caché. (sourire)

      Kinou m’a colorié un superbe lutin. C’est ce qui fait le « fini » du conte et je l’en remercie.

      Comme je suis en retard pour te réponder, ce sera un « bonsoir »…
      Gros bisous à toi aussi

  96. Roland Ivy

    Ca y est, voila un concurrent. Un petit lutin qui aurait 1001 vies. L’une pour chacune des fleurs qu’il respire.

    • Excellente idée, Roland ! En fait, il n’en a qu’une mais, chaque nuit, il…

      Mais non ! Tu n’auras pas la suite avant les autres… non mais !

      Pour un peu, j’allais te la raconter à toi tout seul !

  97. J’aimerai bien découvri ce joli pays plein de fleur. Oser et persévérer pour gagné son arc-en-ciel, c’est une belle philosophie 😉

    Un superbe conte que voilà . Merci a toi pour ce moment de reverie ^^

    Bonne journée Quichottine

  98. je suis amoureuse!!!!!!!!!!!!!!!!!! de ton lutin!!!!!!
    elle est magnifique cette histoire.
    bravo!

  99. Ce qu’il te manque…cherche le en toi!
    Un très beau conte , j’adore!!

  100. ben c’te bonne blague ! bien sûr que TON lutin bleu ne pouvait qu’être gentil avec lui ! c’est mignon, c’est joli, c’est tout ce que je sais pas dire, mais c’est superbe car j’ai la gorge toute serrée et ne les yeux tout embués…… 8|
    bonne soirée

  101. j’ai mis le lutin arc enciel en fond d’écran, ce matin, il me fait un clin d’oeil car j’aimerai q’u’il sourit! et il va y arriver! j’en suis sure !

  102. un sourire un peu timide…mais bon….

  103. hihi….
    « Je souris… rien de tel qu’une soeur pour parler de ce qui est à peine caché. (sourire) »
    C’ est vrai que nul n’ est besoin de boule de cristal pour lire ce qui est écrit noir sur blanc, suis- je sotte !
    Bisous ma Quich’

    • Mais non, ma Clo… tu es loin d’être sotte ! C’était loin d’être un reproche… (sourire… pardon…)

      Gros bisous pour toi !

  104. RE-moi sœurette 🙂
    Une chose que je ne comprends pas : dans les histoires de lutins, il n’ y a que des GARÇONS jamais de Filles-lutins. Se reproduisent-ils par parthogénèse ? C’ est impossible, vu que seules les cellules ou organismes féminins peuvent se reproduire ainsi. Et en se reproduisant, donnent naissance à d’ autres éléments féminins.
    Alors bon vouloir sexiste de l’ auteur (e) ????? Tradition orale ?
    Rhâ ! devant cette angoisse existenstialiste, je ne vais pas dormir cette nuit, moi. lol
    Gros gros bisous ma Quich’ :0010

    • Non, je ne le pense pas… En fait, il y a une immense lacune dans mes paraboles… Un lutin qui serait à la fois homme et femme, je crois. Et, s’ils sont immortels, ont-ils vraiment besoin de se reproduire ?

      Bon, j’espère néanmoins que cela ne t’aura pas empêchée de dormir… Je vais y réfléchir.

      Immenses bisous, ma Clo !

  105. Effectivement, il pourrait être mon petit lutin blanc, celui qui ressemble à un fantôme. Celui au sourire timide qui a fait son apparition entre deux rayons de soleil. Il possède en lui toutes les couleurs de l’arc-en-ciel qui ne s’affichent qu’au gré des couleurs des fleurs qui s’épanouissent.
    A une autre fois pour la suite de son histoire! Bises Quichottine!

    PS: Si tu désires sa photo et la travailler, je peux te l’envoyer.

  106. J’adore cette histoire à lire à toutes nos graines de talents qui se cherchent … On devrait l’afficher en grand dans toutes les classes de collèges et de lycées … Et nous attendons avec une grande impatience la suite ma chère Quichottine … Si elle ne vient pas, ça n’est pas grave, cette histoire est déjà très belle ainsi mais notre curiosité en redemande un peu … Je me suis régalée !

  107. merveilleuse histoire : je l’aime bien ce petit lutin blanc qui est devenu multicolore ; l’audace paie ! Il a osé surmonter ses peurs et le voici tout beau! Merci pour cette belle histoire et ces illustrations de tes amies . Javais oublié d’ajouter dans ton précédent article , que le tableau de Joëlle Chen est superbe . Bisous

    • Un grand merci, Fanfan…

      Je suis vraiment très contente que tout cela te plaise.

      Gros bisous et belle journée à venir.

  108. Mistigris

      je me doutais que tu laisserais une porte ouverte …pour une suite ! Merci Belle conteuse, tu enchantes ma journée qui commence, Gros bisous…arc-en-ciel ! MIAOUUUUU!!!!!!!!!!!!!!

  109. Quelque soit leur couleur, les lutins sont magiques, heureusement qu’il y en a quelques uns qui se promènent au gré de…. (chut, c’est leur secret !)

    Bises à toi et au lutin bleu

  110. « L’essentiel est invisible pour les yeux »… Et aller ‘au-delà du moi »… Se dépasser… ou du moins essayer. Belle idée cette rediffusion. Bonne journée Quichottine.

    • Sourire… je suis contente que tu sois là, Marie, même si tu as déjà lu cette page.

      Merci pour ces mots.

      Passe une belle journée toi aussi.

  111. C’est toujours du bonheur de te relire …Bonne Journée Quichottine

    Bises

  112. Jackline

    Je te mets mon commentaire ici, bien qu’il n’ait aucun rapport avec le sujet de cet article de 2008.. Tu m’as fait rire avec « le temps du bouton ».. Surtout en ce moment, avec la sortie du film remake « la guerre des boutons »..on pourrait presque dire ça d’OB..avec tous ces boutons qu’ils nous collent d’office, charge à nous ensuite de faire en sorte qu’ils soient désactivés (encore une perte de temps) et leurs trouvailles..à chaque nouveauté, = un bug ! et celui-ci fut de taille.. les pauvres qui ne purent mettre des commentaires pendant presque 3 semaines, s’en souviendront longtemps..je pense qu’OB a intêret à bien se tenir à carreau pendant quelque temps, parce qu’après le coup de « la barre », et l’hémorragie qui a suivi (les dizaines de blogueurs qui sont partis) ce coup là pourrait bien constitué un nouvel échappement vers d’autres plateformes..j’ai moi-même un autre blog sur une autre plateforme qui me servira de planche si je devais faire le grand saut  trop, c’est trop..bisous Quichottine

    • Merci pour ce long message, Jackline. En fait, le bug est toujours là, pour ceux qui ne peuvent pas poster de commentaire, c’est vraiment déprimant.

       

      Ce sera samedi noir, demain… même si je sais que ça ne servira sans doute à rien d’autre qu’à dire « je pense à vous » à ceux qui attendent depuis plus de trois semaines la solution de leurs problèmes.

       

      Bisous. Je suis contente de t’avoir fait rire.

      Passe une douce fin de semaine.

  113. Jackline

    Je te mets mon commentaire ici, bien qu’il n’ait aucun rapport avec le sujet de cet article de 2008.. Tu m’as fait rire avec « le temps du bouton ».. Surtout en ce moment, avec la sortie du film remake « la guerre des boutons »..on pourrait presque dire ça d’OB..avec tous ces boutons qu’ils nous collent d’office, charge à nous ensuite de faire en sorte qu’ils soient désactivés (encore une perte de temps) et leurs trouvailles..à chaque nouveauté, = un bug ! et celui-ci fut de taille.. les pauvres qui ne purent mettre des commentaires pendant presque 3 semaines, s’en souviendront longtemps..je pense qu’OB a intêret à bien se tenir à carreau pendant quelque temps, parce qu’après le coup de « la barre », et l’hémorragie qui a suivi (les dizaines de blogueurs qui sont partis) ce coup là pourrait bien constitué un nouvel échappement vers d’autres plateformes..j’ai moi-même un autre blog sur une autre plateforme qui me servira de planche si je devais faire le grand saut  trop, c’est trop..bisous Quichottine

  114. Mamychachat

    J’aime bien les histoires de lutins, merci beaucoup pour celle-ci et le lutin coloré est très beau.

    T’as vu ? çà refonctionne pour les commentaires !!! Ont-ils eu peur en voyant cette circulaire passer à propos de samedi ????

    A très bientôt Quichottine et gros bisous

    • Je ne sais s’ils en ont eu connaissance… quoique…

      Mais tu vois bien, s’ils ont remis la case « souvenez-vous », le problème de ceux qui ne pouvaient pas poster n’est pas résolu…

       

      Gros bisous à toi. Passe une belle soirée.

  115. m'annette

    le petit lutin est un sage, il a osé continué, il a osé apprendre, et il s’intéresse à l’essentiel!

    Prenons de la graine!

    bisous, Quichottine!

  116. Quand ? tu la racontera quand ? Vite j’espère…

    Penses-tu que c’est le cadran noir programmé pour samedi ? Et puis airait-il ét suivi ?

    J’espère !

    Bisous ma Quichottine

    • Le cadran noir reste programmé, pour ceux qui ne peuvent toujours pas bloguer normalement depuis trois semaines.

      Suivront ceux qui le voudront. Il n’y a pas d’obligation.

      Bisous et belle soirée, Nettoue.

  117. •-~•*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*•~-•

    c’est le pied tout fonctionne pour le moment

    je profite pour te souhaiter une excellente fin de journée

    gros bisous 

     

    •-~·*’Ś Ő Ń Ŷ Á’*·~-• 

    • Non, pas tout… seulement pour ceux qui pouvaient déjà poster.

      Merci pour tes mots. Passe une belle soirée. Gros bisous.

  118. belle histoire ce conte de jardinier … et même dans les hommes, dorment toutes les couleurs qui n’attendent que notre oui pour jaillir

    bises

  119. Le bug est terminé!

    • Un sourire… Les souvenirs sont revenus, mais certains ne peuvent toujours pas poster de commentaire ou parfois même voir les blogs.

  120. Juste pour répondre à Martine, je fais un essai de commentaire.. Et non ça n’est pas passé… Je viens de poster avec clic molette et là, c’est OK. Le bug persiste et signe. J’ai bien peur que les p’tits génies de l’informatique ne sont pas sur OB…

  121. jean-marie

    bonjour, ma chère Quichottine,
    je paresse encore un peu tra los montes
    et je viens de me régaler de cette charmante histoire si poétique !
    l’écharpe d’Iris, quel magnifique vêtement
    bonne journée à toi
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    • Tu as raison de profiter de chaque instant là-bas…

      Bonne soirée, Jean-Marie. Gros bisous d’amitié à toi aussi.

  122.  

    Bonjour,

    En visite sur votre blog je vous propose de découvrir une deuxième création sur le thème du hockey sur glace avec le talentueux joueur russe Alexander Ovechkin évoluant avec les Capitals de Washington :

    http://www.nicolaslizier.com/article-creation-hockey-sur-glace-alexander-ovechkin-84116370.html

    Je vous remercie, au plaisir de répondre à votre commentaire

    Bonne journée

    Nicolas

    • C’est une invitation à laquelle j’ai répondu par simple curiosité. Je ne le fais que rarement.

      Aujourd’hui, je ne regrette pas d’avoir vu vos créations.

      Merci pour votre visite.

      Bonne continuation.

  123. quel talent ! merci pour cet autre moment de plaisir! à trés vite

    • Merci à toi… M’offriras-tu ton lutin bleu pour une publication papier à laquelle je pense ?

      Passe une belle soirée. Bisous.

  124. ♥ Trinity Claire ♥

    Nous avons tous en nous des ressources que nous ignorons parfois, aux yeux de certains nous pouvons paraître inodores, incolores et sans saveur, mais il y a ceux qui nous tendent la main grâce à laquelle on va avancer un peu plus sur le chemins et pour ces personnes on ne sera plus sans odeur, sans couleurs et sans saveur !
    Merci pour ce joli conte plein d’espoir !
    Je t’embrasse fort
    Claire

    • La confiance que nous lisons dans le regard de ceux que nous aimons est un moteur incroyable…

       

      Merci à toi pour ta lecture et tes mots.

      Je t’embrasse très fort.

  125. ♥ Trinity Claire ♥

    Nous avons tous en nous des ressources que nous ignorons parfois, aux yeux de certains nous pouvons paraître inodores, incolores et sans saveur, mais il y a ceux qui nous tendent la main grâce à laquelle on va avancer un peu plus sur le chemins et pour ces personnes on ne sera plus sans odeur, sans couleurs et sans saveur !
    Merci pour ce joli conte plein d’espoir !
    Je t’embrasse fort
    Claire